Anse rouge

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 16 mars 2022 | Archivage 7 avr. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Anserouge #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

À 21 ans, Marie décide de retourner à Noirmoutier, sur les plages de son enfance, dans l’espoir de se libérer de ce poids qui l’empêche de respirer. Plongée dans ses souvenirs, elle tente de comprendre comment naissent la violence et la soumission entre deux enfants devenus adolescents. Un texte subtil, essentiel et actuel sur les relations de domination de classe et de genre.
Le second roman de Sandrine Caillis, autrice du remarqué Les ombres que nous sommes (lauréat du Prix Cendres en 2020).

À 21 ans, Marie décide de retourner à Noirmoutier, sur les plages de son enfance, dans l’espoir de se libérer de ce poids qui l’empêche de respirer. Plongée dans ses souvenirs, elle tente de...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791035205256
PRIX 13,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie énormément les éditions Thierry Magnier pour l'envoi, via net galley et en avant-première, du roman Anse rouge de Sandrine Caillis.
À 21 ans, Marie décide de retourner à Noirmoutier, sur les plages de son enfance, dans l’espoir de se libérer de ce poids qui l’empêche de respirer.
Plongée dans ses souvenirs, elle tente de comprendre comment naissent la violence et la soumission entre deux enfants devenus adolescents.
Anse rouge est un texte magnifique, subtil et très actuel sur les relations de domination de classe et de genre.
Marie est une enfant surprotégée, elle ne peut rien faire. Aller à l'école, certes, mais elle ne joue pas avec les autres, sa maman ne la laisse rien faire à part respirer, évidemment.. car elle ne peut l'en empêcher !
Quand Marie arrive à Noirmoutier le temps d'un été, elle fait la connaissance de Joséphine et Augustin, 11 et 10 ans, qui ont une maison de vacances sur l'île.
Ils ont presque le même age mais ne jouent pas dans la même cour ! Immédiatement se joue entre eux un rapport de domination malsain.
Et lors des autres passages de la jeune fille sur l'île, cela ne fera qu'empirer..
A 21 ans, à Paris, Marie a grandit mais depuis ses 14 ans elle traîne un énorme poids en elle.
Alors, suite à un sms de trop, elle prend ses cliques et ses claques. En plein mois de février la voici qui arrive à Noirmoutier sur les traces de son passé, pour l'affronter et crever cet abcès qui la ronge.
Marie nous emmène avec elle dérouler le fil de ses souvenirs. Nous voguons entre passé et présent sans jamais nous perdre. L'adulte que je suis a vu venir certains passages, malheureusement logique. Mais cela n'a pas gâché ma lecture pour autant.
On sent qu'il va y avoir un déclencheur pour son mal-être, c'est là, latent et on ne peut pas l'en empêcher.. Par moment j'avoue avoir retenu mon souffle.
Marie est une adulte touchante, une enfant apeurée qui aimerait juste être aimée. Elle va tomber sur deux jeunes gens manipulateurs qui vont profiter d'elle.
J'ai été très touchée par le personnage de Marie, par sa façon d'être été enfant, de voir les choses. J'ai moi aussi été surprotégé étant enfant, moins qu'elle certes, mais ce qui lui ai arrivé aurait pu également m'arriver quand j'étais enfant ou ado. J'ai éprouvé beaucoup d'empathie envers elle.
Les sauts dans le passé sont bien emmenés et je les attendait pour savoir où Marie allait m'emmener.
Il n'y a pas de scènes hyper violentes, sanglantes ou inappropriées pour les adultes et jeunes adultes ; public visé ici.
Au contraire il y a beaucoup de sensibilité et de subtilité dans le texte de Sandrine Caillis, dont l'écriture est très belle.
J'ai été charmée par ma lecture, je trouve que ce roman devrait être lu par tous et il mérite un énorme cinq étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'héroïne vacille tandis qu'elle nous retrace toutes les étapes qui l'ont menée au pire. Un drame que le lecteur distant sent venir à travers ces relations déséquilibrées, entre enfants puis adolescents mais aussi au sein de la famille qui éclate au moment le plus délicat. Il est étonnant de voir comment une jeune fille peut se révéler si soumise devant la pression sociale et si dure envers son environnement familial. La revanche d'un milieu n'a pas eu lieu , elle aurait pu mais les cours de tennis n'ont pas suffi et les bourgeois en résidence secondaire à Norimoutiers n'ont pas plié. Sandrine Caillis dit, dans ce texte extrêmement bien écrit, beaucoup de choses de l'adolescence et d'une certaine France qui ne mélange pas camping et cabine de plage. Merci à Netgalley et aux éditions Thierry Magnier pour cette découverte d'une grande autrice.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Marie est hantée par un souvenir de son adolescence, qu'on imagine assez douloureux. Elle décide sur un coup de tête de se rendre à Noirmoutier, lieu de ses vacances d'enfance afin de se libérer de ce poids qui l'empêche de vivre normalement. Là-bas, elle repense à sa rencontre avec Augustin et sa soeur Joséphine. Dès qu'elle pose les yeux sur eux, elle les idéalise malgré les différentes humiliations qu'elle subit. D'été en été, Marie se rappelle et veut guérir...

J'ai beaucoup aimé le personnage de Marie. Enfant surprotégée, elle ne pouvait rien faire, elle était comme emprisonnée. Suite à sa rencontre avec le frère et la sœur, elle se rebelle, veut plus de liberté et surtout veut leur ressembler. Mais entre eux, il y a toujours cette relation de domination malsaine dont Marie ne peut se défaire. L'autrice nous fait bien comprendre son désespoir et surtout son mal-être
Les thèmes abordés sont difficiles, il s'agit des relations de domination, les violences présentes déjà entre les enfants puis entre ados. On comprend la douleur de Marie quand elle repense à ce qu'elle a vécu. On se doute de ce qu'il lui est arrivé mais on est entraîné par les mots sensibles, subtils de l'autrice.

Je recommande ce roman qui se lit très facilement et qui bouleverse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :