Emerett n'a jamais connu l'amour

Love Austen #1

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 23 mars 2022 | Archivage 3 avr. 2022
MxM BookMark, MxM Bookmark

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Emerettnajamaisconnulamour #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Un homme qui agit avant de réfléchir, un autre qui réfléchit avant d’agir, et les mésaventures qui s’ensuivent pour les mener à l’amour. 

Emerett « Lake » Lakewood n’a aucun problème d’ego, mais son sens du dramatique est un chouia exagéré. Après la disparition tragique de son meilleur ami – qui s’est marié, merci de demander –, il décide de se distraire en jouant les cupidons. De barbecues en séances photo, en passant par des déclarations d’amour shakespeariennes, Lake fait un boulot du tonnerre. L’amour crépite dans l’air. N’importe qui pourrait le sentir. Enfin, n’importe qui, sauf Knight, le père de son meilleur ami, qui lui conseille d’arrêter de fourrer son nez partout et de laisser l’amour suivre son cours naturel. Mais que sait-il de la romance ? Depuis qu’il le connaît, Lake ne l’a jamais vu avec personne. Il n’a de toute évidence aucune idée de ce dont il parle. Pourtant, Knight a tout pour lui. Il est sensible, gentil et généreux et, pour un type de quarante-quatre ans, il est clairement sexy, en toute objectivité. Alors pourquoi est-il célibataire ?

#MM #slowburn #friendstolovers

Un homme qui agit avant de réfléchir, un autre qui réfléchit avant d’agir, et les mésaventures qui s’ensuivent pour les mener à l’amour. 

Emerett « Lake » Lakewood n’a aucun problème d’ego, mais...


Formats disponibles

ISBN 9791038102514
PRIX

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Tenez-vous-le pour dit, Anyta Sunday est en passe de devenir un de mes auteurs préférés. Maintenant que c’est dit, laissez moi vous accompagner auprès de cet incroyable groupe d’amis, voisins, cousins et pièces rapportées, au rythme de barbecues ou soirées improvisées dans tel ou tel jardin d’un des protagonistes ! Pour résumer cette délicieuse lecture, je l’ai ressentie comme un vent de fraîcheur et de bonheur. Et pourtant, tout ne tourne pas toujours très rond dans ce groupe : en premier lieu parce que le feu follet Emerett dit « Lake » ne peut s’empêcher de se mêler de la vie amoureuse de ses amis. Alors qu’on devine très vite qu’il est loin de maîtriser ce sujet et même qu’en fait, il n’y comprend strictement rien. La preuve, il n’est même pas capable de voir ce qui crève les yeux : il a un amoureux secret ! C’est tellement attendrissant, touchant et … rafraîchissant ! D’autant qu’on comprend vite que cet amour est partagé mais visiblement Lake n’a pas la bonne connexion entre son cœur et son cerveau car lui n’y pipe rien !! Alors on observe le sourire aux lèvres le jeu qui se déroule dans le petit groupe, entre jalousies, peines de cœur, craintes et acceptation. Et on virevolte au rythme des journées ensoleillées, on soupire de dépit, on sourit de tendresse, et parfois même on verse sa petite larme d’émotion… Parce que vraiment ! C’est tellement émouvant et… rafraichissant !
Les personnages secondaires ne sont pas en reste et on prend un réel plaisir à observer leur vie se dérouler sous nos yeux. Et on se prend à imaginer des couples supposés ou probables, on rêve de mariages et de lunes de miel et … on tombe soit même amoureux ! Parce que franchement, Knightly est juste… miam, miam, miam !!! Sa maturité, sa retenue, sa douceur, son calme et sa patience ! L’homme parfait ! Et moi, il ne m’a pas fallu plusieurs années pour m’en rendre compte !!! Il faut croire que je possède les bonnes connexions contrairement à certains !! Bref, j’en ai déjà beaucoup dit mais le mieux c’est quand même que vous alliez vous faire votre propre opinion ! Parce qu’évidemment je conseille vivement cette lecture malgré les quelques coquilles et le mini point négatif : parfois j’étais un peu perdue à cause du texte qui me paraissait sauter du coq à l’âne mais c’est peut-être uniquement dû à un problème de connexion (entre mes synapses, cette fois) …
Et on en parle de cette magnifique couverture ? N'est-elle pas superbe et… rafraîchissante ???

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une romance plutôt mignonne qui aborde la différence d'âge et la communication, le pivot de l'histoire étant toutefois la bêtise de son personnage principal, parce que bon, franchement, Lake est un bourrin...

Lake, désœuvré suite au mariage de son meilleur ami qui vient de partir en voyage de noces, décide de s'occuper de la vie amoureuse de son entourage, qui se porte plutôt bien sans lui (l'entourage... la vie amoureuse du-dit entourage aussi d'ailleurs...).

Persuadé de voir des affinités là où il n'y a rien, il va manipuler le jeune Harry, mignon mais quand même TRES influençable, manquant de briser le lien qui l'unit à Martin, pour tenter de le jeter dans les bras d'un bellâtre qui a une autre proie en vue, se trouvant d'ailleurs fort surpris quand le bellâtre en question se dévoile. Okay, pas découragé pour autant, il trouve une autre victime et tente à nouveau de lui coller le pauvre Harry dans les bras... tout ça sous l’œil indulgent de Knight, le père célibataire de son meilleur ami, Taylor.

Parce que comme il a emménagé chez Knight (ben oui, il a perdu son meilleur ami qui vient de se marier, donc il décide d'emménager avec le père de celui-ci, pour pas se sentir seul), forcément, il se passe un truc entre le papa sexy et le jeune écervelé... que bien entendu l'écervelé en question ne voit pas, alors que même le meilleur pote, revenu de voyage de noces, s'en rend compte. Un bourrin, je vous dis...

Quand à Knight, cet homme a vraiment une patience d'ange...

J'ai retrouvé avec plaisir l'humour un peu barré d'Anyta Sunday des deux premiers tomes de la série L'horoscope amoureux. D'ailleurs, le premier tome de cette série ressemble un peu à ce premier tome, avec un gars charmant qui ne voit pas ce qu'il a devant les yeux. Mais là où Théo m'avait touchée, j'ai trouvé Lake par moments un peu cruel dans son aveuglement et son obstination à vouloir à tous prix avoir raison. Il m'a manqué des explications sur le passé de Lake, ses relations avec son père, son histoire avec cette distillerie familiale et le cottage. Et j'ai été un peu perdue avec tous ces personnages secondaires, comme s'ils m'avaient été tous balancés comme si on les connaissait déjà, ce qui n'est pas mon cas. Renseignements pris, il existe un tome 0.5 qui nous donnerait peut-être plus d'explications sur les différents personnages... s'il est traduit un jour.

Bref, j'ai passé malgré tout un bon moment, même si je n'ai pas accroché plus que ça avec Lake, et si sa façon de se mêler de la vie amoureuse d'Harry m'a fait grincer des dents, dans l'ensemble, il m'a quand même bien fait rigoler. Je lirais la suite avec plaisir (et le préquel, s'il est traduit...).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un réel plaisir de retrouver la plume d'Anyta Sunday, ces romances sont toujours pleines de douceur, ici c'est toujours le cas, nous entrons dans le groupe d'amis d'Emerett, ils sont assez nombreux, l'histoire est belle, je crois que malheureusement pour ce tome, on passe un peu trop à coté de la romance Knight/Emerett à mon goût, et je trouve cela un peu dommage que la fin reste aussi un peu en suspens, comme souvent dans les premiers tomes de sagas.

L'écriture est fluide et agréable comme toujours avec cette auteure, ce tome est une légère déception pour moi, j'espère que le tome suivant sera un peu plus comme je l'attends venant de cette auteure.

Je remercie les Editions Bookmark pour ce SP, je lirai le second tome sans hésitation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Emerett n’a jamais connu l’amour est l’histoire de Emerett qui aime jouer les cupidons, sans trop de succès avec ses proches. Alors que son meilleur ami vient de se marier et de partir en lune de miel en Europe, Emerett va emménager avec le père de son meilleur ami et petit à petit se rapprocher de lui.
J’aime beaucoup le travail de Anyta Sunday. Avec elle, on a toujours le droit à des titres plein de douceur et de tendresse. Et c’est souvent sur slow burn, comme j’aime. J’ai retrouvé tous ces éléments dans ce titre. Emerett est plein de bons sentiments dans sa quête de rendre heureux en amour son entourage. J’ai trouvé qu’il avait une sorte de candeur qui le rend très attachant. J’ai beaucoup apprécié le personnage du père de Taylor. J’ai trouvé son calme apaisant et j’ai trouvé qu’il contrebalancé à perfection le petit grain de folie de Emerett.
Leur relation qui prend tout son temps pour s’installer est pleine de douceur et on se prend au jeu de vouloir quelque chose de si pure pour soi. D’avoir quelqu’un qui limite vous vénère et est présent pour vous pour le bon et pour le pire.
J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires et j’espère qu’on les reverra dans les prochains tomes de la série. Ce titre est assez addictif et se lit très bien et rapidement. Je l’ai enchainé en une petite après-midi. Il y a juste une faiblesse à ma lecture. Il y a quelques erreurs dans la traduction. Pas partout et plus concentré dans le premier tiers du roman, mais il y a eu des petits inversion de prénom, ce genre de chose. Ça m’a demandé de relire plusieurs fois certains passages.
Dans l’ensemble c’est une belle lecture et je la recommande à toute personne recherchant une petite lecture doudou.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :