De Brume et d'Ospales

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 30 mars 2022 | Archivage 10 avr. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #DeBrumeetdOspales #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

À Rochevive, la magie s'inhale. Les embrumeuses diffusent de l'ospaline, un liquide obtenu à partir de la transformation alchimique des ospales.

Razelle, apprentie espionne au service de l'État, rêve de devenir alchimiste.

Mais avant de quitter sa formation, la directrice lui confie une dernière mission : elle doit espionner le Pirate Sans Nom, ce voleur d'ospales qui a ruiné le commerce de son père. 

Malgré le danger, quand Razelle apprend que le Pirate est à la recherche de nouvelles recrues, elle décide de s’infiltrer dans ses rangs pour assouvir sa soif de vengeance…

Et si cette décision s’avérait être la pire erreur de sa vie ?


Découvrez ce one-shot de fantasy et de piraterie, rempli de magie !


À Rochevive, la magie s'inhale. Les embrumeuses diffusent de l'ospaline, un liquide obtenu à partir de la transformation alchimique des ospales.

Razelle, apprentie espionne au service de l'État, rêve...


Ils recommandent !

#explora #exploraeditions #amandinepeter

#explora #exploraeditions #amandinepeter


Actions promotionnelles

Par l'autrice de la duologie à succès Les Nébuleuses, finaliste du Prix Plume du jury des Plumes francophones en 2020 et en lice pour le Prix littéraire de l'Imaginaire de la Booksphère 2022 !

Par l'autrice de la duologie à succès Les Nébuleuses, finaliste du Prix Plume du jury des Plumes francophones en 2020 et en lice pour le Prix littéraire de l'Imaginaire de la Booksphère 2022 !


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782492659331
PRIX 17,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un roman original et époustouflant

A Rochevive, la magie se trouve au coeur des ospales, transformées en ospaline pour être inhalée. Razelle est une apprentie espionne qui rêve de devenir alchimiste et de travailler au plus près des ospales. Sa dernière mission : espionner le Pirate Sans Nom, un voleur d'ospales responsable de la ruine de son père. Lorsqu'elle apprend qu'il cherche des nouvelles recrues, Razelle se propose malgré le danger pour venger sa famille. Elle est loin de s'imaginer dans quel pétrin elle s'embarque.

J'ai eu la chance de lire cette petite pépite, et laissez moi vous dire que j'ai adoré ! J'adore la fantasy depuis toujours, mais ce roman nous propose un monde super original et unique qui m'a transportée pour mon plus grand bonheur. Le concept de la magie qui s'inhale est très innovant et bien construit, expliqué sans lourdeur ou confusion. Comme toujours, la plume d'Amandine est à la fois légère et riche, poétique et prenante. J'adore aussi les dialogues qu'elle écrit car ils sont réalistes et drôles, si bien que l'on a l'impression de participer aux discussions avec les personnages. Parlons en, d'ailleurs, des personnages. Je les ai adorés ! Razelle est à la fois forte et pleine de failles que j'ai bien aimé découvrir. Athaniel et tout aussi fascinant, attachant et mystérieux à la fois. Mon préféré reste Toussaint et son humour douteux, mais ils m'ont tous convaincue. Leur évolution est logique et bien menée. On passe par toutes les émotions durant la lecture, du rire aux larmes (je ne dirais pas quel type) plusieurs fois, et on en redemande. L'histoire est prenante, pleine de retournements et de surprises qui nous tiennent en haleine du début à la fin.

Je ne peux que vous recommander cette petite merveille qui vous laissera subjugué.e et convaincu.e.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions Explora et le site Netgalley pour m'avoir permis de lire ce livre, une fois vu le trailer sur l'Instagram des Explora éditions j'ai de suite eu envie de lire ce livre, aucun regrets, trop hâte de le commander en éditions reliée mon format favori et encore plus de lire les deux autres séries de cette auteure que je viens de découvrir la plume que j'adore si addictive.

L'histoire se déroule à Rochevive où le monde hume la magie à plein nez. La-bas les embrumeuses diffusent ce que l'on appelle de l'ospaline. Une sorte de liquide que l'on obtient une fois les ospales transformées par alchimie.

On y retrouve Razelle une apprentie espionne qui travaille pour l'Etat et qui ne rêve que de devenir alchimiste.

Sauf qu'avant de finir sa formation elle se voit confier une mission : espionner le fameux pirate sans nom, ce voleur d'ospales qui à mis en faillite son père.

Elle va en profiter que ce pirate recherche de nouvelles recrues pour s'infiltrer et se venger. Et si elle commettait une erreur?

Ce que j'ai adoré en lisant ce livre :

- la magnifique couverture de ce livre;

- le trailer sur l'instagram d'Explora éditions qui donne envie de lire le livre;

- la plume de l'auteure si addictive;

- les personnages si attachants.

Mon tout premier livre de cette auteure et impatient de découvrir ses deux autres séries qui ne devraient pas tarder à arriver en éditions collector deluxe reliées.

Si vous aimez les livres ado, young adult, la fantaisie, la magie c'est ce livre qu'il faut lire absolument vous ne serez pas déçu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Magie.
Trahisons.
Manipulation.

L’idée de ce roman est très originale. Un univers ou les Ospales sont des pierres qui peuvent être inhaler, ayant des pouvoir particulier selon les couleurs. C’est une sorte de magie très original qui change beaucoup et j’ai bien apprécié cela. On retrouve un univers assez witchy super agréable dans une période un peu moyenâgeuse, de piraterie…
Les sujets traité sont très dur avec notamment l’esclavage d’enfant, l’autoritarisme … ils sont apporté malgré tout avec d’assez d’humour et d’émotions, de légèreté pour être assez émouvant sans être choquant.

Les personnages sont bien introduits et assez bien développés.
J’ai beaucoup aimé suivre les points de vue des deux personnages principaux pour voir ce qu’ils pensaient, ressentaient.
Ce que j’ai un peu moins aimé c’est que Razelle était très « je change d’avis comme de chaussette » à certain moment.
Je me suis beaucoup attaché au personnages malgré tout et j’ai été très surprise par certaine de leur décisions…
On retrouve un petit ennemies to lover, la best trop, et je dois dire qu’elle ne fut peut-être pas assez développée mais elle a quand même su m’envouter.

La plume de l’autrice est vraiment légère et agréable à lire. Les dialogues sont très réels et très réalistes ce qui nous permet de bien nous retrouver et d’être avec les personnages, comme si nous parlions avex eux.
On retrouve des retournements de situation vraiment intense et vraiment prenante et elle a su nous tenir en haleine tout au long de l’histoire !
Elle a su nous faire passer les émotions des personnages, l’intensité de leur pensées et leurs peurs, tristesse, colère…
L’écriture est très preneuse et vraiment intense et émouvante. J’ai réussi à passer par de nombreuse émotions.

Je vous recommande ce roman qui est vraiment une petite merveille !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Explora Edition et au site Netgalley.

Une bonne lecture, on retrouve bien le style de l’autrice même si pour ma part je l’ai lu plus dans la science-fiction (#couleurdesnébuleuses)

On va se retrouver dans un monde plein de magies, la magie provient notamment des opales qui se transforment en « poussière » pour devenir de l’opaline. Selon la couleur l’effet est différent.

Nous allons suivre Razelle qui est une jeune fille au caractère bien trempé, elle est espionne et va intégrer ( sur un coup de tête ) le navire du Pirate Sans Nom pour découvrir ces secrets car il est soupçonner de voler des opales.

J’ai beaucoup aimé le pep’s du récit, les joutes verbales.

Nous n’avons pas vraiment le temps de s’ennuyer, il y a toujours quelque chose en cours, une belle découverte. J’espère que l’autrice pourra créer encore d’autres histoires fantasy.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Explora éditions et @netgalleyfrance qui m'ont permis de découvrir ce roman avant sa sortie.
Je connaissais l'autrice en SF, avec l'excellentissime La couleur des nébuleuses que j'avais tellement aimé. J'avais hâte de retrouver l'autrice avec ce nouveau roman, mais qui lui se situe en fantasy.
Et encore une fois, avec moi ça l'a totalement fait.

Dans ce récit à deux voix, nous nous retrouvons à Rochevive, où la magie s'inhale. L'opasline, le liquide obtenu grâce à la rencontre de l'alchimie et des ospales, guérie les blessures, donne du plaisir ou bien renforce un sens. C'est selon la couleur de l'ospale.
Razelle le sait bien, elle qui trime pour un alchimiste depuis ses 11 ans. Depuis la faillite de son père. Depuis que le Pirate sans nom leur à tout enlevé. Mais elle va enfin avoir sa vengeance. Et elle n'hésitera pas une seule seconde...

Bon, encore une fois c'était magique. Merveilleux. Je me suis laissée embarquer dans l'histoire, aux côtés de Razelle et Athaniel. Complètement immergée dans ce monde sombre et injuste, où la magie est réservée à l'élite, avec quelques miettes pour le peuple.
Les personnages principaux sont tellement humains. Loin d'être manichéens, leurs actions sont parfois stupides ou égoïstes. Mais c'est tellement naturel et normal.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste, avec une galerie de protagonistes que l'on aime, que l'on déteste, qui nous font rire, pleurer. Certains nous attendrissent et d'autres nous évoquent que haine et colère.
Cette habileté de l'autrice dans la construction des personnages fait la force de ce roman. Mais le rythme et les rebondissements y sont bien sûr aussi pour beaucoup.

Un tout, qui fait qu'on se laisse totalement envahir par la magie du récit, Mais aussi par son côté sombre. Et attention à votre petit coeur de lecteur. Le mien a eu très mal. L'autrice ne nous épargne pas et n'épargne absolument pas ces personnages !
Mais c'est aussi ça la vie, des victoires teintées d'échec.

Merci Amandine pour ce récit, ce monde, cette magie. Pour Razelle, Athaniel, Nico, Fauve, Bélonie, Toussaint et j'en passe. Un régal encore une fois. Hâte de lire le prochain. Et en attendant, je ne manquerai pas de commander la version papier le 30 mars !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai lu De brume et d’ospales D’Amandine Peter aux éditions Explora

Razelle est née dans une famille riche de commerçants d’ospaline, mais ils deviennent pauvre suite à la perte d’un bateau de son père.
Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle devient apprentie chez un alchimiste. D’abord assignée à la tâche la plus ingrate à savoir les nettoyages des pierres, elle gravit au fil des années les échelons de l’apprentissage pour 10 ans plus tard pouvoir commencer les préparations.
L’ospaline est une magie qui permet de se soigner, mais aussi d’acquérir temporairement des dons comme lire dans les pensées, la confiance en soi, la manipulation…..Autant dire que le peuple cherche à l’utiliser pour son atout premier mais que bien d’autres s’en servent pour gagner en pouvoir.

Elle va faire la rencontre du Pirate sans nom et de sa bande. Il est recherché dans tout le pays par ce qu’il prend aux riches pour pouvoir aider les pauvres.

Tout 2 ont du affronter une situation difficile dans leur enfance qui les a marqué et qui les pousse à la vengeance.

C’est un récit écrit à la troisième personne aux chapitres alternés entre Athaniel et Razelle. C’est facile à lire. C’est rythmé. La plume est agréable à lire.

J’ai bien aimé l’originalité de la magie, du monde et la diversité des personnages. J’ai beaucoup aimé les descriptions de certaines scènes. Au début très détaillées comme les combats pour que l’on en comprenne la dynamique mais afin de ne pas alourdir le récit, l’auteure part dans une description plus succincte qui allège la lecture sans perdre le rythme.

Quelques incohérences et décisions de personnages qui m’ont déçues. Mais j’ai passé un bon moment de lecture et de dépaysement. Je recommande. Et je continuerai à découvrir les autres écrits de l'auteur.

Merci Explora pour votre confiance.

#Explora #DeBrumeetdOspales #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès que j'ai vu cette couverture, j'ai eu envie de foncer sur ce roman ! Il faut bien avouer que l'ensemble du catalogue des éditions Explora a tendance a susciter ce genre de réactions. J'ai donc embarqué dans ce monde de fantasy après avoir uniquement lu de la SF chez eux.

Pour tout avouer, j'ai eu du mal à embarquer au début. J'ai trouvé l'alternance de temps un peu gênante, il y a déjà deux points de vue, ces deux points de vue à deux époques différentes au départ, alors y ajouter un passé/présent ajoutait encore plus de difficultés à raccrocher entre chaque chapitres. Voilà, le seul bémol de ce livre a disparu aux environs de 20 % de ma lecture. Ensuite, impossible de lâcher ma liseuse que j'emportais partout pour avancer de quelques pages à chaque temps libre !

Pourquoi 20 % ? Eh bien, c'est à ce moment-là que les deux personnages se trouvent réunis et qu'on abandonne les flashbacks, pour moi c'est là que l'histoire commence vraiment et elle est délectable ! Ils cachent tous les deux leur identité dans une ambiance à la Robin des bois où les pirates n'agissent plus sur l'eau, mais ont leur camp de base dans le bayou. J'ai beaucoup aimé le contexte, le fait qu'il n'y ait pas de temps morts. Razelle est là pour une mission d'espionnage, mais surtout pour se venger du Pirate sans Nom qui a ruiné sa famille. Sauf que celui qu'elle découvre sous ce patronyme n'est pas le véritable meneur de la troupe.

En plus d'une intrigue soignée, nous faisons la connaissance d'une belle brochette de personnages aux caractères et personnalités bien définies. J'ai beaucoup aimé le traitement en nuances des divers protagonistes, aucun n'était tout blanc ni tout noir dans l'histoire (bon sauf peut-être le roi et Mme Serpentine :D ). Pendant un moment, je me suis sentie comme un membre de cet équipage disparate et j'ai ressenti avec lui une grosse vague d'émotions à la fin du récit. J'ai trouvé que l'auteure n'avait pas choisi la voie de la facilité avec cette fin, mais celle de la cohérence et finalement, c'était la plus juste possible.

Entre mensonges, attirance, trafic d'ospales, manigances de Cour, travail d'enfants, attaques de créatures de légendes et désir de vengeance, les deux héros auront beaucoup de choses à gérer et surtout de décisions à prendre. Des décisions qui vont bouleverser leurs vies et leurs visions du monde et qui vous feront sans nul doute passer un très bon moment de lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré ma lecture, ce livre fait partie de mes meilleures lectures de 2022.
J'ai trouvé l'univers unique et en même temps inspiré de Six Of Crows avec quelques références par-ci, par-là à The Mortal Instruments (qui fait que je me suis sentie comme à la maison dans un univers que je connais bien).

On suit Razelle, qui est une espionne et qui doit partir en mission : s'infiltrer chez les pirates.
En parallèle, on suit le Pirate sans Nom qui n'est autre que le chef des pirates qu'elle doit espionner.
Un étrange lien les lie l'un à l'autre. On va suivre leur rencontre et leurs péripéties.

J'ai vraiment beaucoup aimé comment l'auteure a développé ces personnages principaux et secondaires mais aussi l'utilisation des ospales.
Cette lecture était vraiment très addictive et j'ai clairement pleuré à la fin.
C'était vraiment une dose de bonne humeur d'être entouré de cette bande de pirates, tous plus attachants les uns que les autres, au fil de ma lecture.
Les rebondissements et les nombreux événements m'ont surprises tout au long du roman, je ne m'attendais pas à la plupart de ce qui allait se passer.

C'est une très bonne lecture, une fantasy bien construite avec des personnages attachants et une histoire intrigante.
Je vous le conseille vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je dois avouer que c’est surtout le résumé de cette histoire qui m’a donné envie de tenter ma chance sur NetGalley afin de découvrir ce titre. Et je ne le regrette pas une seule seconde. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un aussi bon one-shot de fantasy.

L’histoire va suivre Razelle, une jeune fille qui a du très vite apprendre à survivre suite à la ruine de ses parents. Engagée par une alchimiste afin de devenir son apprentie, elle va en plus de cela devenir espionne pour le compte de la couronne. Elle va alors être affectée à sa dernière mission avant de pouvoir tout laissé tomber pour vivre sa passion de l’alchimie à fond. Sa mission : infiltrer le groupe du Pirate sans Nom, célèbre criminel, afin d’empêcher ses prochain forfait. Et ça tombe plutôt bien car elle a un compte personnel à régler avec lui.
J’ai été totalement happée par l’intrigue de ce livre. On va donc accompagner notre héroïne tout au long de sa mission d’infiltration, mais pas uniquement de son point de vue. Nous allons également suivre ce même récit en compagnie du Pirate sans Nom alias Athaniel, jeune homme qui a prit la relève de son père et qui compte bien poursuivre son œuvre… façon Robin de bois en somme. Le récit va donc comporter son lot d’actions, rebondissements et autres retournements de situation qui ont su le rendre accrocheur. Une fois l’histoire bien mise en place, j’avais hâte de savoir comment tout ceci allait finir. Et je dois avouer que je n’ai pas été déçue. La conclusion a été à la hauteur de mes attentes. Chacun des personnages trouvera son compte, malgré un petit regret concernant Athaniel, j’aurai cru qu’une autre solution le concernant serait trouvée. Néanmoins, cela reste un bon one-shot de fantasy, ce que j’ai beaucoup apprécié.
L’univers a su beaucoup me plaire, il mélange habilement plusieurs éléments. On se retrouve ainsi à naviguer entre une histoire d’espionnage, avec un peu de piraterie, quelques doses de magie et d’alchimie, un soupçon de créatures étranges et une touche de lutte de pouvoir. Pleins d’éléments qui s’articulent à la perfection donnant corps au récit. Même si je dois le reconnaître que j’ai moyennement adhéré au concept des « shado », créatures humanoïdes qui m’ont beaucoup fait penser à des zombies.
La magie en revanche est assez convaincante. J’ai bien apprécié l’idée des ospales, ces pierres précieuses qui donnent des capacités magiques temporaires mais qui permettent également de guérir. Leur concept est bien fichu et très crédible. On connaîtra même leur origine grâce à la religion que l’auteur a décidé de mettre en place dans son univers. Si elle reste présente d’une manière assez légère, elle saura nous expliquer pas mal de choses en temps voulu. De la même manière, l’auteur en profitera pour aborder une notion assez forte via ses ospales : celle du travail des enfants. Dès lors que nos héros découvriront que ce sont eux qui travaillent dans les mines, les enjeux de l’histoire vont changer. Cette thématique est abordée d’une manière assez juste et fini sur une assez bonne note.
Autre élément de l’univers qui a su me plaire, c’est que l’auteur ne s’est pas limité.à un seul genre. Si l’on a effectivement une fantasy qui de prime abord fait penser à une histoire de cape et d’épée, c’est du moins les premières sensations que j’ai eu, quelques éléments un peu plus moderne ont été mis en avant avec l’utilisation d’armes à feu ou d’engin mécanique façon steampunk comme les embrumeuses qui servent à diffuser les ospales. De la même manière, la magie ne se cantonnera pas à ces dernières, une magie un peu plus proche du vaudou sera également de la partie et ajoute un petit plus très sympathique au récit.
Sans surprise, une petite romance sera présente dans l’histoire. Si elle n’est pas forcément nécessaire, elle sera malgré tout assez agréable à suivre. Bien conçue et bien menée, je l’ai plutôt bien apprécié, elle ne renforce que davantage certains éléments de la bataille finale.

Les personnages m’ont globalement bien plu. Ils ont chacune leurs caractères et apportent beaucoup au récit. Bien entendu, céderont Razielle et Athaniel qui seront au coeur de cette histoire. Au bout du compte ce sont deux protagonistes qui ont tout deux vécu un passé assez difficile et qui tentent de mener une existence qui leur convient malgré les embûches qu’ils ont rencontrés. Et on peut dire qu’ils se sont bien trouvé car chacun aidera l’autre à voir le monde différemment.
Les personnages secondaires ne seront pas en reste bien sur, je les ai également beaucoup appréciés. Mention spéciale à Toussaint, le bras droit d’Athaniel qui apporte à lui seul beaucoup d’humour et de joie de vivre au petit groupe. J’ai notamment adoré les moments où il se fait passer pour le chef des pirates, le rôle lui allait trop bien.

Enfin, le style d’écriture de l’auteur m’a bien plu. Il est simple et fluide mais tout en nous permettant de bien nous projeté dans le récit. Mais ce qui, à mes yeux, fait la force du récit, c’est son côté rythmée. On alterne les chapitres entre Razielle et Athaniel, ce qui donne un enchaînement plutôt sympathique à l’histoire et qui a su me donner envie d’en savoir toujours plus.


Une histoire prenante qui mêle habilement différents genre. Un univers qui parait simple mais qui se révèle très riche. Une thématique forte abordée avec justesse. Une romance bien conçu quoique pas indispensable. Des personnages que j’ai pris plaisir à suivre. Un style d’écriture simple mais très bin rythmé.
Enfin, je tenais à remercier les Éditions Explora et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce titre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme souvent avec cette maison d'édition j'aime beaucoup la couverture qui est très jolie entre sombre et coloré qui attire le regard et donne envie de s'évader. Le personnage de la couverture est intrigant car il est coloré et va vers la lumière, seule autre zone coloré en arrière plan ce qui représente assez l'évolution des personnages à mon sens. Si je commence par là c'est que c'est souvent la première chose qu'on voit d'un livre et ici elle est très attractive, autant que l'histoire qui suit!
Mention spéciale à l'autrice qui a de nombreux talents puisqu'en plus d'écrire elle illustre elle-même ses couvertures!

Malgré ces 426 pages et un début un peu lent, ce roman devient vite addictif et ce lit très rapidement. Il faut dire que l'écriture est fluide et que tout est bien ficelé. Que ce soit l'univers, l'intrigue ou les personnages tout est cohérent et écrit de manière à nous faire voyager dans un pays imaginaire.
Comme je l'ai dit en début de paragraphe le début du roman est assez lent. Pourtant la mise en place se fait rapidement, on comprend très vite les divers éléments de l'intrigue et le caractère général des personnages principaux. Je dois donc avouée que j'ai peiné un peu sur les premiers chapitre et que j'espérais que tous le livre ne serais pas comme ça. J'ai donc été ravie de voir le rythme s'accélérer, une fois la mission de Razelle lancé, et à partir de là impossible de le lâcher jusqu'à la dernière page. Avec le recul, et une fois ma lecture finie, je suis contente que l'autrice est pris le temps au départ car ça montre bien les différentes périodes de la vie des héros et ça met en lumière le avant et le après ainsi que la fracture qui va faire évoluer et réfléchir nos personnages sur leurs certitudes.

L'histoire en elle-même est très bien construite, sans incohérence et intéressante. En utilisant un monde imaginaire l'autrice fait passer des messages importants et révoltants sur notre société, comme le travail des enfants, et leurs conditions de vies, ou encore les inégalités qui surviennent quand une petite minorité du pays décide de la répartition des richesses. Des thèmes très actuel donc.

Concernant les personnages, ils sont suffisamment variés pour nous montrer la richesse de l'univers construit par Amandine Peter. De plus ils sont tous attachant, enfin sauf le roi et madame Serpentine que j'ai adoré détester ce qui en fait de parfaits méchants!
J'ai trouvé que Razelle évoluait beaucoup plus qu'Athaniel, qui a déconstruit beaucoup de ses préjugés en amont de l'histoire relatée dans ce livre. Cependant les deux se tirent vers le haut et se force à voir les choses avec un angle nouveau et ils sont tous les deux intéressants dans leurs complémentarités. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, que ce soit l'équipe initiale d'Athaniel ou les proches et/ou complices de Razelle. Ils forment tous une équipe qui nous fait vibrer et vivre des aventures extraordinaires le temps de quelques heures d'évasions. Néanmoins j'ai trouvé que la colère était une émotion dominante tout au long du roman et masquait les autres émotions que peuvent ressentir les personnages. Ce qui m'a moi-même empêché de me réjouir des petits bonheurs de nos héros. Je crois que c'est fait exprès pour nous montrer l'injustice qui règne dans ce (le) monde et nous forcer à réagir mais j'aurais aimé adoucir un peu ma lecture, autrement que par la tristesse de la fin qui est palpable et passe très bien du narrateur au lectorat.

En bref on n'est pas loin du coup de coeur avec cette lecture!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai eu un coup de cœur pour ce roman ! L'auteure est très forte pour nous faire aimés ces personnages, surtout les secondaires ! J'ai eu de la rage, de l'incompréhension, de la tristesse, des sourires... Bref tout pour me faire passer un super moment. J'ai eu du mal à le lâcher (lu en 2 jours !).

L'histoire de la magie est étrange. Ils existent des ospales qui donnent des pouvoirs et guéris pendant un temps déterminé. Pour cela, il faut les inhaler comme une drogue. Ça m'a parue étrange au début, mais j'ai aimé le fait que cette magie est limitée et accessible à tous. Enfin presque. Le roi rend le commerce de l'ospale difficile surtout pour les plus pauvres. Il existe des hors-la-loi, un peu à la Robin des bois, pour fournir et aider les plus démunis. Leur chef, Athaniel va se lancer dans une mission compliquée pour arrêter l'injustice. Il va rencontrer Razelle, une alchimiste et une espionne qui va s'infiltrer dans son camp pour les faire plonger et se venger. L'intrigue principale est assez classique, mais ça fonctionne. J'ai adoré suivre les hors-la-loi dans leur campement, le passé des deux personnages principaux, les mystères que cachent les ospales et les intrigues politiques des différentes régions. Beaucoup de choses m'ont intrigué notamment les paroles de la prophétesse qui m'ont perturbé. J'ai essayé de trouver un lien avec chacune des choses qu'elle a dite à Athaniel dont une qui a eu aucune réponse. Pourquoi lui demande t'elle toujours de boire de l'eau ? Peut-être, c'est sans importance, mais elle lui a dit 2 fois... Des suggestions ? À part ce détail, tout est parfaitement bien détaillé et expliqué. J'ai aimé le fait que l'auteure s'attaque aux difficultés de la planète notamment le travail des enfants... C'est un sujet sensible qui m'a beaucoup touché. La fin est juste parfaite, tellement bien dosé en sentiments de douleur, tristesse. J'ai été beaucoup touché par les dernières scènes. Je préviens, il ne faut pas avoir peur de perdre des personnages qu'on adore. C'est éprouvant, mais en même temps tellement beau !

J'ai beaucoup aimé les personnages, surtout les secondaires comme Toussaint qui m'a beaucoup fait rire. Il ne pouvait pas mourir ! L'équipe formée est très bien mixée. Belonie m'a beaucoup touché par son passé et son histoire personnel. Razelle est forte, indépendante, pleine de ressources, mais aussi borné, manipulatrice, égoïste. J'ai adoré le fait qu'elle ne soit pas parfaite. Athaniel est touchant, veut faire le bien malgré des choix difficiles.

Je m'attendais vraiment à voir un deuxième tome, mais là fin est ouverte et laisse libre à son imagination. Un super roman à lire absolument !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :