Pour l’amour du phở

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 3 févr. 2022 | Archivage 7 avr. 2022
Éditions Akata, Young Novel

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Pourlamourduphở #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Cela fait des années que les Mai et les Nguyễn se livrent une compétition acharnée pour savoir qui détient le meilleur restaurant de phở. À cause de cela, Linh et Bảo se sont toujours évités. Mais même sans se côtoyer, tous deux savent que ce conflit dépasse le cadre d’une simple rivalité entre familles et trouve ses origines dans des blessures plus profondes. Quand par chance, Linh et Bảo se retrouvent à devoir travailler ensemble, ils se rendent immédiatement compte qu’ils peuvent devenir amis… et bien plus. Est-il possible pour eux de vivre leur amour malgré l’histoire et les conflits qui opposent leurs familles ?

Cela fait des années que les Mai et les Nguyễn se livrent une compétition acharnée pour savoir qui détient le meilleur restaurant de phở. À cause de cela, Linh et Bảo se sont toujours évités. Mais...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782382122037
PRIX 16,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J’ai commencé il y a quelques jour #aphởlovestory (titre en vo).
Cela fait des années que les Mai et les Nguyen se livrent une compétition acharnée pour savoir qui détient le meilleur restaurant de pho. À cause de cela, Linh et Bao se sont toujours évités. Mais même sans se côtoyer, tous deux savent que ce conflit dépasse le cadre d'une simple rivalité entre familles et trouve ses origines dans des blessures plus profondes. Quand par chance, Linh et Bao se retrouvent à devoir travailler ensemble, ils se rendent immédiatement compte qu'ils peuvent devenir amis... et bien plus. Est-il possible pour eux de vivre leur amour malgré l'histoire et les conflits qui opposent leurs familles ?
Ce roman, le premier de chez @youngnovel_fr en 2022 est une réécriture du classique de Shakespeare Roméo et Juliette.
J’ai commencé tout doucement la semaine dernière quand j’avais j. Peu de temps mais j’avais toujours envie de connaître la suite. Du coup, lisant en version numérique, dès que j’avais quelques minutes, je me replongeais dans le roman. Puis hier soir, j’ai décidé de le terminer. Et j’ai bien fait. Impossible de lâcher cette romance des Roméo et Juliette des cuisines. L’histoire est touchante. Les protagonistes dont des ados amoureux mais dans le contexte de Little Shanghai où les vietnamiens immigrés aux États-Unis ont tout quitté pour recommencer et offrir une vie meilleure à leurs enfants. Cependant, des problématiques de racisme subsistent même si ce n’est pas l’objet principale du roman. Il est toutefois intéressant d’en apprendre plus et de connaître les difficultés et les traditions de ces personnes très attachantes. Mais venons-en à l’objet du livre : l’amour et LA CUISINE ! En ce qui concerne l’amour, je préfère vous laisser découvrir cette histoire tendre et pudique. En ce qui concerne la cuisine, eh bien, vous allez vouloir manger vietnamien ! Les descriptions des mets sont invitantes, colorées (comme les œuvres de Lihn) et parfumées !
Le seul bémol peut-être est le manque de description des lieux mais qui nous permet également d’y mettre notre grain de sel et d’imaginer les lieux à partir de notre propre expérience culinaire.
J’espère vous avoir donné envie de lire ce premier roman tout en douceur et retenue !🍲

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bao et Linh se connaissent à peine, et pourtant, ils sont presque voisins puisque leurs parents tiennent deux restaurants qui se livrent une guerre sans merci. Leur rapprochement autour d'un projet extra-scolaire est l'occasion pour eux de réaliser l'ampleur de la dispute qui opposent leurs familles. Romeo et Juliette modernes, les deux adolescents devront creuser les plus lourds secrets pour essayer de mettre fin à un conflit intergénérationnel.
Ce roman est doux, un peu piquant parfois, les nombreuses expressions en vietnamien qui s'y glissent ne font qu'ajouter à l'immersion. On y est, au cœur des deux familles que tout oppose et pourtant si similaires de par leurs expériences passées. On reconnaît bien la mauvaise fois des parents, l'amour infini qui se mesure au nombre de plats préparés, le quotidien des boat people d'Amérique, et c'est ce qui ressort le plus de cette lecture : son authenticité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour l’amour du Pho, c’est un peu le Roméo et Juliette de la restauration vietnamienne. Deux adolescent, Bao et Linh sont les enfants deux deux familles concurrentes qui se détestent.
Ce n’est pas un coup de coeur, mais c’est une jolie lecture que j’ai bien apprécié. Ce livre se laisse lire en quelques heures et vous donne faim, très faim. C’est pas compliqué, a force de description de plats vietnamiens, j’ai mis ma lecture en pause afin de rechercher sur internet le meilleur resto vietnamien de Metz où je pourrai goûter tous ses plats. Pour votre information, j’ai trouvé et je compte bien prochainement aller me goinfrer :)
J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure dont c’est le premier écrit. Elle écrit bien et de manière très légère. Le seul hic dans ma lecture et qui m’a un peu frustré, est que les passages en vietnamien ne sont pas traduit, ni même en notes de bas de pages. Alors j’ai l’impression d’avoir loupé plein de petites choses que quelques notes auraient pu combler.
Je me suis vraiment laisser porter par l’histoire. C’est très frais, très enfantin. Je n’ai pas vérifier, mais pour moi ça a tout d’un titre young adult. Malgré la légèreté de la plume, j’ai trouvé que le roman portait de vrais sujets pour des ados. On y parle des doutes sur l’avenir, sur les relations parentales, sur les premiers amours etc. J’ai aussi apprécié que ce titre parle de la difficulté d’être un immigré. On dépeint trop souvent les personnes venant de l’étranger d’une façon pas très sympa. Et j’ai aimé qu’on leur donne justice, que l’on rappelle la difficulté de tout quitter pour reconstruire ailleurs, malgré les regards hostiles. Ma propre grand-mère a quitter le Vietnam pendant la guerre pour s’installer en France. Et, j’ai retrouvé un peu de ses récits dont elle me parle par petites bribes.
Au final, Pour l’amour du Phô est une très belle histoire, qui malgré une plume et une histoire de base légères, nous parle de sujet plus profond. J’ai aimé et je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à @netgalleyfrance pour l'envoi de ce service presse qui me tentait depuis son annonce de parution.

L'auteur nous emmène dans le quotidien de deux familles de restaurateurs vietnamiens qui sont en guerre depuis des années. Nous y rencontrons Bao, un jeune garçon un peu perdu qui n'arrive pas à savoir ce qu'il a envie de faire de sa vie et Linh, une jeune artiste qui subit une pression permanente de ses parents pour choisir un métier de renom (medecin, ingénieur, ...). Ces deux jeunes gens, par la force des choses, vont apprendre à se connaitre l'un l'autre mais aussi à reconnaitre et admettre leurs envies profondes.

Au dela de la romance juste adorable entre ces deux jeunes et sur fond de Roméo et Juliette, j'ai beaucoup aimé les réflexions sur les pressions de réussite subies au quotidien, cette charge mentale qui les empêche d'avancer. Le contraste avec leur émancipation a rendu leur histoire d'autant plus marquante. Elle replace aussi l'importance de la communication au sein de la famille mais aussi de la communauté. Cette parole qui peut se révéler libératrice, salutaire et tout bonnement essentielle au bien être.

En résumé, j'ai passé un bon moment de lecture doudou et de détente 😁

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Diversité: Cast vietnamien
TW: Mention de la guerre du Vietnam, Racisme

Merci à Netgalley & Akata de m’avoir permis de lire ce roman

Et voilà une très très bonne lecture signée Akata, c’est pour moi un petit coup de coeur pour cette histoire contemporaine toute douce mais qui en même temps aborde des sujets parfois difficiles ou importants.

Nous allons donc suivre Bào & Linh qui viennent de deux familles ennemis depuis des années et qui tiennent chacune un restaurant vietnamien en face de l’autre. Alors préparez-vous à saliver parce que la cuisine est omniprésente dans cette histoire avec une multitude de plats qui ont l’air délicieux.

Ce roman est un très bel hommage à la culture vietnamienne, comme je viens de le dire, la gastronomie vietnamienne est très présente mais nous avons également pas mal de passages avec du vietnamien. Le Vietnam est un personnage à part dans ce roman, il est lié au passé des parents de Linh & Bào et cela se répercute sur le présent et le futur de leurs enfants. C’est intéressant d’avoir amené cette dimension d’héritage dans le roman.

On voit nos protagonistes essayer de trouver leurs places entre les attentes de leurs parents vietnamiens qui veulent qu’ils réussissent et pour eux ça passe par un statut confortable et par des moyens puisqu’ils n’ont pas eu cette chance et ils veulent le meilleur pour leurs enfants mais cela les étouffent. Parce que Bào & Linh sont partagés entre deux cultures, celle du Vietnam et l’américaine et toutes ses possibilités, puisqu’ils ne veulent pas suivre la destinée que tracent leurs parents pour eux. [Mention spéciale aux deux amis de Linh & Bào, je les adorent !]

Rien que ça, c’était vraiment chouette à voir, leurs questionnements concernant leurs avenirs. Et puis, il y a la romance et qu’est-ce que je l’ai aimé, surtout que je suis plutôt difficile maintenant avec les romances et surtout les romances contemporaines. Mais là, elle est parfaite pour moi, très douce et ça prend son temps, pour que les personnages se découvrent, tombent amoureux. Et ce que j’ai particulièrement aimé, c’est le après. Ils sortent ensemble vers la moitié du roman à peu près et du coup l’histoire ne s’arrête pas là comme j’aurais pu le craindre mais non, l’histoire continue, prend un nouveau tournant mais nos personnages eux, continuent de se voir jusqu’à peut être dévoiler leurs sentiments à tous, y compris à leurs parents.

Ce roman parle aussi de secrets de famille, de la difficulté d’être d’une autre culture aux Etats-Unis, du racisme mais aussi du difficile choix des familles de partir du Vietnam, parce que la situation était horrible là-bas, parce qu’ils voulaient vivre.

En bref, un très beau coup de cœur pour cette histoire qui m’a fait découvrir la culture vietnamienne et dont j’ai adoré la romance. Un vrai bonbon que je vous recommande les yeux fermés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tous deux enfants de familles ayant fui le Vietnam, immigrées aux Etats-Unis ayant investi dans deux restaurants se livrant à une rivalité incessante, Bao et Linh ont toujours dû s'éviter. Mais les circonstances font que la barrière invisible qui les sépare va être franchie, qu'iels apprécient et peu à peu des sentiments naissent. La question va se poser du choix de vie que chacun·e souhaite en acceptant de se confronter aux désirs familiaux qui sont parfois contraire. Cette confrontation sera l'occasion de permettre la mise au jour d'évènements tus qui empêche chacun·e d'être libre.
J'ai beaucoup aimé cette revisite du mythe de Roméo et Juliette dans un contexte original parce que pas ou peu traité. Les personnages évoluent dans la communauté immigrée vietnamienne des Etats-Unis. J'ai vraiment trouvé très intéressant la présence de la langue parlée par les parents qui ajoute de la véracité à ce récit vivant de la réalité de la double culture, de la richesse de la cohabitation. Cela ne gêne pas du tout la compréhension. Moi qui ne comprend pas cette langue j'ai été guidé par les reformulations qui suivent ces dialogues. Et j'imagine que pour qui parle la langue cela ajoute une familiarité aux scènes décrites.
J'ai trouvé intéressant que la crise que vont rencontrer les personnages adolescent·es, au delà de la crainte de l'amour impossible, soient amené·es à affirmer des choix qui vont bien au delà de l'̂être aimé. Choix de métier, choix de vie. On perçoit combien la volonté d'intégration des parents conditionne les relations à leur enfant.
On se rend bien compte combien l'histoire douloureuse des parents imprègne sans qu'ils en parle le présent et combien la circulation de la parole dans les familles est libératrice et vitale !
Les figures atypiques de certains personnages vont amener un souffle qui permettra aux groupes familiaux de retrouver aussi du mouvement et de l'acceptation.
L'écriture est très agréable alliant un langage simple et moderne à une qualité d'expression qui la rend intéressante.
A lire, à lire, à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une superbe lecture !
On nous livre ici un roman plein de douceur (et de bouffe !) avec cette romance. On plonge au coeur d'un quartier vietnamien, avec une rivalité évidente entre deux restaurant. La véritable raison de la discorde ? On l'ignore, tout comme nos protagonistes principaux, Linh et Bao. Les enfants respectifs de chacune des familles tenant l'un des restaurant rivaux et ayant grandit toute leur vie en se voyant de loin sans vraiment se côtoyer.
Puis finalement c'est un soir que leur histoire débute. Alors que Bao va aider Linh après l'avoir vue au bord de la crise de nerf. Et je dois dire que j'ai apprécié l'altruisme du jeune homme à ce moment là, indépendamment de la situation, il l'aide.
C'est un roman vrai agréable à lire, bourré de références culinaires, à la roméo et juliette vraiment bien construit. On y voit l'évolution de leur relation, mais aussi de leurs rapports familiaux, de comment leurs aspirations futures impactent ces relations. Entre Linh qui veut devenir artiste, qui n'est pas un "vrai métier" aux yeux de ses parents et Bao qui lui est vraiment perdu, persuadé qu'il est trop médiocre pour aspirer à quoi que ce soit. Deux adolescent touchants qu'on ne peut qu'apprécier. Pas toujours peut-être mais impossible à détester.
En dehors de l'histoire en elle-même, j'ai beaucoup aimé les passages en vietnamien dans le texte, accentuant le coté immigré des familles et leur intégration dans leur propre culture : les parents de Linh et Bao sont des immigrés Vietnamiens, ils ont connus la difficulté d'arriver dans un pays qui n'est pas le tien, d'apprendre la langue du pays d'adoption sur place, avec les nombreuses difficultés que cela peut représenter. Leurs racines vietnamiennes sont encore extrêmement présentent. Et d'ailleurs on constate cette différence entre Linh et Bao, nés aux Etats-Unis, ayant grandi aux Etats-Unis, qui bien qu'ayant un pied dans un monde, un pied dans l'autre, sont bien plus américanisés que leurs parents qui ne le seront jamais. Les uns sont des Vietnamiens venus vivres aux USA mais n'ayant jamais été réellement intégrés à leur pays d'adoption, les autres sont nés sur place et n'ont finalement que peu connus le Vietnam; leur lien avec leur culture d'origine se faisant par leurs parents et leurs proches. Et cette thématique est hyper présente dans le roman. Avec un traitement hyper intéressant que j'ai beaucoup aimé. Et je l'avoue, j'ai passé mon temps sur un traducteur en ligne, non pas pour connaitre la traduction des bouts de phrases en vietnamien, chose que le contexte permet de comprendre, mais surtout pour entendre la prononciation des mots et éviter de charcuter les mots lors de ma lecture.
Au final, sous couvert de roman vraiment feel-good on traite de nombreux sujets, allant des histoires de familles à l'adolescence, le tout mené avec une écriture fluide et absolument géniale !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lui, c'est Bao. Elle, c'est Linh.
Lui se laisse porter par ses études, elle rêve de devenir artiste malgré les attentes de sa famille.
Deux adolescents pris dans un amour interdit, à la Roméo et Juliette de la cuisine.

Une histoire d'amour toute douce mais pas que. J'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire ne s'arrête pas uniquement sur la romance (certes ils sont mignons, mais ensuite ?) mais creuse d'autres thèmes tout aussi importants : la pression des études, le doute d'un futur incertain, l'affirmation de ses propres choix, la relation avec sa famille, l'intégration.

Avec humour et légèreté, Loan Le nous plonge dans le quotidien de deux familles vietnamiennes, de leur passé douloureux à leur intégration dans un nouveau pays, en passant par leurs espérances d'une vie meilleure pour leurs enfants et la gestion pas toujours évidente d'un restaurant.

Bref, un véritable coup de cœur que je ne peux que vous conseiller.
(Point bonus pour les recettes qui m'ont fait saliver)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne m'attendais pas à ça mais j'ai adoré cette lecture que j'ai eu l'occasion de découvrir grâce à NetGalley. J'ai ressorti ma liseuse pas utilisée depuis plus de 3 ans, et j'ai dévoré ce roman en deux jours tant j'étais prise dans l'histoire.

Je dois dire quand même que je n'aime pas tellement le titre, on dirait une romance feel-good assez banale (un genre que je n'aime pas tellement), alors qu'ici c'est vraiment bien plus ! On a une sorte de réécriture de Roméo et Juliette, contemporaine donc quand même moins tragique et dramatique, mais qui s'inscrit quand même dans cette lignée.

Le contexte est simple et facile à imaginer. L'histoire se passe aux Etats-Unis, à Little Saigon dans une forte communauté vietnamienne. Il y a deux personnages principaux, Bao et Linh, les narrations de chapitres alternent entre eux deux.

Bao est le fils d'immigrés vietnamiens qui ont ouvert leur restaurant de Pho depuis des années et ne vivent que pour leur commerce. Bao doit bien sûr aider le plus qu'il peut au restaurant. Il est en terminal et ne sait pas trop quoi faire de sa vie future, il se cherche. Son meilleur ami Viet travaille avec lui au restaurant et est passionné de médecine légale.

Linh est la fille d'immigrés vietnamiens, elle aussi. Ses parents ont beaucoup travaillé avant d'avoir les moyens d'ouvrir leur propre restaurant, juste en face de celui des parents de Bao. Alors que sa grande sœur est partie à l'université étudier la biologie, Linh est en terminale et voudrait devenir artiste. Sa passion, c'est la peinture. Mais ses parents ne le voit pas et veulent que Linh passe avant tout du temps au restaurant à les aider et du temps sur ses devoirs pour faire de bonnes études. Sa meilleure amie Ali est la rédactrice en chef du journal du lycée, journal auquel participe Bao.

Depuis toujours, les deux familles se détestent. Elles se font concurrence et font tout pour gagner la clientèle de l'autre. Aucune rumeur n'est épargnée. Bao et Linh n'entrent pas dans ces problématiques mais s'évitent malgré tout au lycée. Jusqu'à ce qu'ils soient obligés de travailler ensemble pour le journal du lycée. Commencent alors des semaines de mensonges... Car non seulement Bao et Linh ne peuvent pas dire à leurs familles qu'ils travaillent ensemble, mais surtout ils développent rapidement des sentiments l'un pour l'autre ! Or ils savent que leurs familles de l'accepteront pas. A force de creuser, ils se rendent compte qu'ils ne sont pas au courant de tout, qu'il y a des secrets entre leurs familles qui expliquent leur ressentiment, autre que la concurrence. Bao va encourager Linh dans son choix d'être une artiste, il va l'aider à développer son art. Linh va aider Bao à comprendre ce qu'il veut vraiment faire de sa vie.

C'est un roman que j'ai adoré !! Il se lit facilement, un vrai page turner ! J'ai été gênée sur un seul point : il y a beaucoup de phrases en vietnamien, car les parents s'adressent souvent en vietnamien à leurs enfants. Alors dans un sens j'ai trouvé ça super parce que c'est beaucoup plus réaliste et ça permet de vraiment contextualiser le récit. Mais parfois ça m'a gênée parce que ce n'est jamais traduit donc plusieurs fois je me suis demandée ce que le personnage voulait dire. A part ça, j'ai vraiment tout aimé ! Et finalement ce n'est vraiment pas ce que je retiens du récit qui se lit très facilement.

L'histoire d'amour est superbement menée, on s'attache très vite aux personnages et leurs émotions sont vraiment bien décrites. De même, tout le contexte de familles vietnamiennes qui tiennent un restaurant est vraiment bien expliqué, j'ai eu l'impression d'apprendre beaucoup de choses et d'en savoir beaucoup plus sur cette communauté et notamment sur les boat people américains. Le fait que ce roman soit un own voice doit surement jouer aussi. La cuisine tient une place très importante dans le récit, je ne connais rien à la cuisine vietnamienne mais ça fait saliver !

C'est un roman que je conseille vivement !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre est vraiment un énorme coup de cœur, tout est parfait. J'ai énormément aimé suivre les deux points de vue et j'avais juste envie d'enchaîner pour arriver à la fin !
Bảo et Linh sont adorables et on a juste envie de les serrer très fort dans nos bras.

La romance prend son temps, tellement que ça arrive même à presque frustrer (juste un chouilla comme il faut), et même si elle est le coeur du livre, elle n'en est pas le corps.

Plus qu'une romance, c'est aussi une occasion de se plonger dans la culture vietnamienne, notamment de découvrir les spécialités culinaires (vous allez avoir très faim pendant votre lecture).
Pour cette immersion, j'ai beaucoup apprécié de voir que les passages en vietnamien ont été conservés et totalement intégrés dans le texte (sans guillemets ou texte en italique), c'est juste naturel.

J'ai beaucoup apprécié tout cet aspect amour familial, la force qu'elle nous donne mais aussi la pression qu'elle peut causer. C'était extrêmement touchant comment a été abordé l'histoire pesante de ces deux familles qui ont dû quitter leur pays pour une vie en emportant leurs lots de cicatrices...

Cette lecture a été un instant touchant, tout doux et si drôle. Les personnages sont attachants et on ne peut qu'espérer pour eux que tous leurs rêves se réalisent.

Définitivement un coup de coeur que je recommanderai à l'infini

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman très chouette, sur deux ados qui en ont soupé de la guéguerre entre leurs deux familles de restaurateurs vietnamiens émigrés aux USA.
Inspiré de la vie de l'autrice, c'est une déclaration d'amour à la double culture et à l'indépendance adolescente !
Dès 13 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :