Les racines des ombres

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 3 févr. 2022 | Archivage 2 mai 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Lesracinesdesombres #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Les Vosges.

Une profanation de cercueil réveille la mémoire d’un terrible fait divers survenu quarante ans plus tôt. L’enquête est confiée à Claire, jeune substitut du procureur. Des zones d’ombres apparaissent bientôt et viennent éclairer l’affaire sous un autre jour. Entre un capitaine de gendarmerie hostile et une famille de forains dans le viseur de la justice, ses premiers pas sur le terrain vont s’avérer plus complexes que prévus. Simultanément, un couple et leur petite fille de six ans emménagent dans une vieille maison à rénover. Mais ce qui devait être un nouveau départ pour Michel, fils d’un puissant industriel de la région, sonne bientôt comme une plongée dans les méandres d’un épisode tragique qu’il croyait oublié. Une peur tenace revient le hanter et va le conduire sur les traces de son passé.

Et si quelque chose ou quelqu’un reliait les deux événements ? Et si l’ombre qui plane sur Michel depuis son enfance prenait racine au cœur des investigations menées par Claire ?

La vérité les attend. Mais pour l’atteindre, ils devront l’un et l‘autre braver leurs propres démons.

Les Vosges.

Une profanation de cercueil réveille la mémoire d’un terrible fait divers survenu quarante ans plus tôt. L’enquête est confiée à Claire, jeune substitut du procureur. Des zones...


Ils recommandent !

Révélé sur la plateforme d’écriture en ligne Fyctia, il est le lauréat du Prix 2021 du meilleur suspense.

Révélé sur la plateforme d’écriture en ligne Fyctia, il est le lauréat du Prix 2021 du meilleur suspense.


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9782755693898
PRIX 7,60 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

~ Ayant moi-même participé au concours Fyctia "Les lieux noirs", j'ai eu la chance d'assister aux balbutiements publics de ce beau projet. D'ailleurs, dans ce concours, il n'y a jamais eu tellement de suspense : Les racines des ombres (anciennement appelé Aussi loin que je me souvienne) a caracolé en tête du classement durant toute la compétition. C'est avec une grande impatience que j'attendais la publication de ce roman, dont les premiers chapitres m'avaient captivée.

~ L'œuvre reste fidèle à ce qui m'avait plu dès le départ : un petit village coupé du monde, du brouillard, une tombe profanée... De quoi mettre immédiatement le lecteur dans l'ambiance ! Cette atmosphère mystérieuse, macabre sans jamais devenir gore, se poursuit tout au long du cheminement, mêlant flashbacks dans les années 80, univers de la fête foraine, secrets de famille et techniques d'hypnose expérimentales…

~ François Rabes ne laisse rien au hasard et utilise à bon escient son talent de scénariste. Chaque décor, avec ses descriptions courtes mais percutantes, prend des allures de film policier. Les personnages à la psychologie fouillée sont attachants et charismatiques, même avec leur part d'ombre. On oscille sans cesse entre le thriller psychologique/domestique et le polar, en frôlant la frontière de l'horreur/fantastique (sans jamais la franchir). J'ai totalement adhéré à cette plume à la fois humble et sophistiquée, mise au service d'une intrigue qui joue avec nos nerfs et nos sentiments.

~ C'est simple : je l'ai dévoré en deux jours, sans pouvoir le lâcher ! J'avais envie d'une lecture qui me retourne le ventre et le cerveau… Eh bien, j'ai trouvé mon bonheur. Bravo François pour cette victoire bien méritée !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Psychologiquement sophistiqué;
L'histoire est principalement racontée du point de vue de Claire (substitut du procureur) et de Michel (fils d'industriel). Deux des anciennes affaires criminelles sont à nouveau évoquées en raison de la profanation de la tombe récemment découverte qui s'est produite il y a longtemps. Les deux cas sont en quelque sorte entrelacées. J'ai particulièrement aimé les personnages complexes, qui ont été décrits de manière très crédible et intensive. L'intrigue n'est pas ordinaire, mais elle est développée d'une manière psychologiquement habile et à la fin toutes les questions trouvent une réponse et les deux cas sont résolus. Les motivations des auteurs sont présentées de manière compréhensible et le livre est un ensemble réussi que je trouve hautement recommandable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En ce moment je suis dans une phase ou je lis essentiellement du polar/policier ou du thriller. Alors quand j’ai vu la couverture et le titre Les racines des ombres, j’ai tout de suite été attirée par ce livre. Ensuite la lecture du résumé a fini de me convaincre.
Alors je me suis laissé tenter et je remercie #netgalleyfrance et les éditions Hugo Poche Suspense de m’avoir permis de découvrir avant sa sortie ce roman de François Rabes.


Dans ce roman, on suit les événements à travers les yeux de Claire la jeune substitut et de Michel un quadragénaire au passé tragique. J’ai trouvé ces deux personnages attachants et touchants.
Clair est là pour enquêter sur une mystérieuse profanation de tombe, alors que Michel lui essaye de prendre sa vie en main en luttant contre des réminiscences d’un passé douloureux.

On suit donc deux histoires en parallèles qui semblent n’avoir rien en commun et pourtant au fil des découvertes de l’un et de l’autre on se pose de plus en plus de questions. Ces deux histoires n’aurait-elle pas un lien au final.

Alors on tourne les pages s’en même sans rendre compte pour essayer de comprendre, les liens qui existent entre les deux affaires jusqu’aux derniers chapitres où toutes les pièces du puzzle se mettent enfin en place.

En ce qui concerne la vie privée de Michel, j’avais deviné certaines choses et je pensais naïvement vers le milieu du livre avoir découvert le fin mot de l’histoire. En fait, je me suis complètement fait avoir par l’auteur, qui m’a conduit sur de fausses conclusions et je ne m’attendais pas du tout à ce dénouement.

J'ai passé un très bon moment de lecture et je vous le recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d'abord, je remercie NetGalley et les éditions Hugo Poche Suspense pour cette découverte.

J'ai premièrement été attirée et intriguée par la couverture de ce roman.

L'enquête est très bien menée et la plume de François Rabes est agréable à lire. Cependant, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire même si celle-ci démarre fort dès le premier chapitre. En effet, dès le début, de nombreux détails sont donnés sur les personnages, peut-être trop de détails.

Cependant, la lecture fut dans l'ensemble plutôt agréable. Très prometteur pour un premier roman, je me laisserai probablement tentée par une prochaine oeuvre de François Rabes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman est un thriller haletant qui est une jolie toile qui se tisse tout au long du récit. Il est au début difficile de savoir quelles sont les connexions entre des personnages aux vies si différentes, mais qui semblent toutes reliées par un événement sans que l’on sache comme ni pourquoi.

Si les pièces du puzzle se mettent très progressivement en place, il est assez fascinant de voir comment l’auteur construit la toile entre eux. Le passé influe et conditionne énormément de choses au fil des chapitres et il est exaltant de découvrir quelles sont les origines des différents traumatismes et comportements qui ont lieu dans le présent.

L’enquête au départ semble sans queue ni tête : quel est ce lien entre eux ? Que s’est il passe ? Et surtout pourquoi ? On imagine difficilement comment tout sera relié mais quand la solution est donnée tout paraît simple et évident. Peut être un peu trop simple car personnellement j’ai trouvé les motivations d’un personnage assez légère pour une telle histoire, avec de telles conséquences.

Mais au fond n’est ce pas là la vie ? Il n’y a pas de grands monstres, pas de grand méchant complètement diabolique. Les hommes ont des motivations simples qui peuvent les conduire à faire d’horribles choses.

J’ai vraiment aimé ce livre que j’ai dévoré en 24h. C’est une histoire rythmée et pleine d émeutière que je recommande. La plume de l’auteur est hyper agréable. Il sait donner un caractère unique à chaque personnage ainsi que leur propre voix. On les trouve aussi attachants qu’agaçants, et leurs constructions est brillamment réussie.

En bref cela a été pour moi une très bonne lecture que je recommande pour ceux qui veulent se laisser porter dans un univers étrange et qui semble au premier abord incompréhensible.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fraîchement sorti, Les Racines des ombres nous invite à plonger dans une sombre enquête policière située dans les Vosges. Dès le début, on comprend que l’histoire est un vrai sac de nœuds avec plus d’un fil à dépêtrer. Un père de famille se décide à acheter une nouvelle maison isolée qui a besoin d’un bon coup de frais, ce qui déstabilise son père et patron, ce dernier aimant tout contrôler. Un forain ex-taulard continue d’être dans les mauvais coups, aidé de sa tribu, malgré la réputation qu’il s’est faite suite à un crime horrible perpétré dans les années 80. Et, une substitut du procureur arrive dans le village pour enquêter sur l’absence d’un corps dans une tombe.

Ce vol de cadavre est d’autant plus délicat puisqu’il s’agit de celui de Christine Joubert, une adolescente violée et égorgée quarante ans plus tôt par le fameux forain, Dario Leipzik. Avec tous les soupçons tournés vers celui qui a été jugé pour meurtre, la police pense pouvoir rapidement boucler l’affaire et retrouver le corps. Le commandant Laroche, en charge de l’enquête, est justement celui qui est le plus convaincu par la culpabilité de Dario et n’accepte pas qu’une substitut du procureur vienne bouleverser l’équilibre de la brigade.

L’enquête policière, qui se mêle à l’histoire de plusieurs habitants de la région, est bien menée et nous dépeint avec justesse la vie à la campagne avec ses atouts et ses inconvénients. Tout le monde parle, il ne faut donc pas longtemps pour que tous se fassent une opinion concernant cette affaire. Malheureusement, j’ai eu un gros problème dès le premier chapitre. J’ai rapidement compris que ce livre n’était pas fait pour moi, en raison d’abord de la manière avec laquelle François Rabes dépeint ses personnages. À peine nous donne-t-il leur prénom qu’il nous abreuve de détails sur leur vie, leur histoire, leurs pensées. Trop factuel et envahissant, cet exposé à chaque nouveau protagoniste ne m’a pas du tout aidée à entrer dans le récit.

Ça ne s’est pas du tout arrangé lorsque je me suis rendue compte que tous les personnages étaient désagréables. Tous sont cyniques, désabusés, sur la défensive, ça m’a épuisé. Même Michel et Claire, les deux personnages principaux que l’auteur tente de nous faire apprécier, me sont sortis par les yeux, l’un pour son habitude à se laisser marcher sur les pieds et à ne pas réagir, l’autre à ne pas savoir mettre des limites avec ceux qui en auraient besoin et d’être par contre désagréable avec ceux qui n’en méritent pas tant.

C’est un tout qui a fait que je n’ai pas réussi à apprécier cette lecture qui, pourtant, n’est pas mauvaise ou mal écrite. En effet, l’enquête promet quelques surprises sur nos personnages et leur passé. Tant pis, je pense qu’il plaira à d’autres lecteurs fans de romans policiers. Juste, il ne vaut mieux pas être dans une mauvaise passe quand on commence ce livre. Merci à Hugo et à NetGalley pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les racines des ombres, c'est une plongée dans les origines du mal et des tourments de l'âme. Une quête basée sur deux histoires, suivies en parallèle, au cœur des Vosges, dans la province profonde, à l'ombre d'une forêt, aux abords d'un cimetière, dans une bâtisse décrépie, un hôtel miteux. Des éléments de décor qui donnent une atmosphère qui nous nimbe d'emblée.
La première histoire, celle d'une tombe vide, qui était censée abritée la dépouille d'une jeune fille violée et tuée il y a quelques décennies. L'homme condamné pour ces faits, issu du milieu forain, a effectué sa peine. Et vite, on sent poindre le spectre de l'erreur judiciaire. C'est une jeune substitut du procureur, Claire, qui doit trouver le qui, le où, le pourquoi de cette profanation. Elle est attachante, avec sa myopie, son élégance décalée et sa solitude le soir dans son hôtel poussiéreux.
La seconde histoire, celle de Michel Mallet, héritier d'une dynastie, celle du "roi de la forêt" ! Les Mallet fils (freudien à souhait). Le père est un capitaine de scierie vieillissant qui tente de conquérir de nouveaux clients, des Suédois, en rattrapant les gaffes du fils, mal à l'aise dans son rôle de futur repreneur, de mari trompé, de père maladroit. Malheureuse initiative, il a acheté une maison à rénover totalement pour y loger sa famille, loin de tout, et surtout loin des aspirations de sa femme et de son père, qui attendraient un autre standing. Pour une fois qu'il tente de décider lui-même de sa vie ! la maison aussi semble se retourner contre lui. Il y a des hallucinations, des crises de panique. Et on sent chez lui un mal-être qui doit remonter à loin.
Ces deux histoires, on sait qu'elles vont se rejoindre. On a plaisir à chercher où et comment, sans se lasser. Les chapitres sont courts, très (bien) dialogués. On est pris !
Les personnages secondaires aussi sont bons. Notamment le légiste, obsédé par une peinture, La Vierge à l'enfant. Ou la vieille dame qui tente de sauvegarder la mémoire de son défunt mari, médecin-hypnotiseur et... charlatan ? Pire ?
Avec Les racines des ombres, vraiment, jamais on ne s'ennuie, au contraire. C'est le bon équilibre entre histoire et atmosphère, pour un livre lu en une soirée : on n'a pas pu le lâcher. Un auteur à découvrir et à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cap sur les Vosges donc, avec une histoire passionnante ! En faisant des travaux sur l’ancien cimetière de la commune, les ouvriers mettent à jour une tombe profanée. Il s’agit de celle d’une jeune fille assassinée il y a près de quarante ans, meurtre sordide pour lequel un jeune gitan a été jugé coupable, de manière expéditive et condamné à la prison.

Il vient de sortir, après avoir purgé sa peine, mais évidemment les soupçons vont se porter sur lui. L’enquête sur la profanation est menée à charge, une nouvelle fois par le capitaine de gendarmerie, malgré l’opiniâtreté de Claire, substitut du procureur. Autrefois l’enquête a été menée par Jacques qui s’est recyclé en puissant industriel, directeur d’une scierie, qui règne en maître absolu sur son entreprise et sur sa famille, notamment son fils Michel qui a vécu une expérience traumatisante quand il était âgé de six ans…

L’intrigue m’a beaucoup plu, avec de nombreux tiroirs, rebondissements, des manipulations en tous genres, avec des intrications avec le passé. Les personnalités des protagonistes sont vraiment approfondies, notamment celles de Michel et de son père Jacques. Certains sont carrément machiavéliques et nous offrent des surprises, qui vont nous tenir en haleine jusqu’à la dernière phrase, car le final est grandiose !

François Rabes nous propose, au passage, une réflexion amère sur la société d’aujourd’hui, son côté autocentré, où seuls les puissants sont intéressants (et dignes de vivre selon Jacques !)

Je mettrais un bémol, qui m’a gâché (un peu ) le plaisir : un capitaine de gendarmerie, imbu de lui-même se croyant au-dessus des lois, d’une misogynie effroyable, pervers, blessant, traitant Madame la substitut du procureur de manière abominable : du harcèlement en grandes largeurs, et de surcroît raciste, appelant Dario, le gitan forain, « le romanichel » avec le mépris le plus complet pour tout ce qui ne pense pas comme lui, n’est pas un Blanc suant la testostérone comme lui…

Un roman qui, en plus de tenir le lecteur en haleine, surfe de belle manière sur les dangers de nos sociétés modernes, la difficile réinsertion à la sortie de prison, la vie et les illusions spoliées à tout jamais, par une erreur judiciaire…

Un grand merci à NetGalley et aux éditions Hugo Poche Suspense qui m’ont permis de découvrir ce roman très prometteur, le premier de François Rabes dont je vais surveiller les prochaines parutions.

#Lesracinesdesombres #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Les racines des ombres » de François Rabes a obtenu le prix Fyctia du meilleur suspense en 2021 et je comprends un tel prix car l’auteur plonge avec brio le lecteur dans une ambiance intrigante, malsaine et suffocante du début à la fin de son roman.   
  
Mais avant toute chose je tiens tout d’abord à remercier les éditions Hugo ainsi que NetGalley qui m’ont permis de découvrir ce premier thriller qui pour moi est une réussite tant au niveau de son récit que de sa construction.  
  
L’histoire se déroule dans les Vosges, une profanation de cercueil va réveiller la mémoire d'un terrible fait divers survenu quarante ans plus tôt.   
  
L'enquête est confiée à Claire, jeune substitut du procureur. Des zones d'ombres apparaissent bientôt et viennent éclairer l'affaire sous un autre jour.   
  
Entre un capitaine de gendarmerie hostile et un clan gitan dans le viseur de la justice, ses premiers pas sur le terrain vont s'avérer plus complexes que prévus.   
  
Simultanément, un couple et leur petite fille de six ans emménagent dans une vieille maison à rénover. Mais ce qui devait être un nouveau départ pour Michel, fils d'un puissant industriel de la région, sonne bientôt comme une plongée dans les méandres d'un épisode tragique qu'il croyait oublié. Une peur tenace revient le hanter et va le conduire sur les traces de son passé.  
  
Et si quelque chose ou quelqu'un reliait les deux événements ? Et si l'ombre qui plane sur Michel depuis son enfance prenait racine au cœur des investigations menées par Claire ?  
  
La vérité les attend. Mais pour l'atteindre, ils devront l'un et l'autre braver leurs propres démons.  
  
J’ai été très surprise par ce roman, dès le début de ma lecture je me suis demandée comment l’auteur allait relier ces deux histoires et autant vous dire que j’ai été agréablement surprise, l’histoire est surprenante est extrêmement addictive.  
  
Les chapitres courts donnent un rythme agréable à la lecture, les pages se tournent vite, les personnages sont bien travaillés, j’ai un petit coup de cœur pour le personnage de claire qui m’a énormément plu dès le départ.  
  
Un roman avec un suspens réussi et intrigant 👌

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman où nous allons suivre Claire une jeune substitut du procureur qui va être sur une affaire qui remonte à quarante ans. Des zones d'ombre apparaissent et Claire ne veut rien laisser passer, et si ce n'étais pas le bon coupable qui avait été en prison ? Nous allons également suivre Michel, fils d'un puissant industriel de la région, lui qui a tout pour être heureux va avoir des flashs d'un épisode tragique qu'il a vécu en tant qu'enfant.
Et siles deux événements étaient liés ?

Un roman que j'avais débuté une première fois et j'avais arrêté sur le deuxième chapitre. Quelques jours plus tard j'ai retenté et j'ai pu profiter de la lecture.

J'aime beaucoup quand on "ré ouvre" d'anciennes affair4s car on obtient de nouveaux éléments. Ici on va avoir affaire à une jeune substitut du procureur qui voit tout de suite que quelque chose n'est pas claire et elle va tout faire pour prouver qu'elle a raison.

Les personnages sont bien travaillés et on apprend en même temps que Michel cet événement qu'il a vécu plus jeune.

Une intrigue bien ficelée, où l'on avance de rebondissements en rebondissements. Des révélations qui arrivent et qui termine l'histoire.

Un roman qui tient bien la route et qui est agréable à lire.

Je remercie Netgalley et les éditions Hugo poche de m'avoir permise de lire ce roman !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Michel, fils d’un riche industriel emménage avec sa famille dans une vieille maison étrange. Claire, substitut du procureur, enquête sur la profanation d’un cercueil qui ramène les personnages 40 ans en arrière. Tous deux vont devoir déterrer le passé…

Les racines des ombres… on peut dire que des ombres et des secrets il y en a dans cette histoire ! Je me suis plongée dans ce livre sans relire le résumé avant la lecture et j’ai bien fait. Le début est mystérieux, on se demande où l’auteur veut nous amener.

Les deux personnages principaux sont assez originaux, ils ne sont ni les plus puissants, ni les plus appréciés, ils sont presque en marge et cela les rend touchants mais certainement pas faibles. J’ai trouvé l’histoire de Michel et sa relation avec son père particulièrement intéressante. L’ambiance sombre autour de tous ces personnages est bien faite et certains moments plutôt stressants.

J’aurais aimé que le personnage de Dario et son histoire soient plus développés. En revanche les (trop nombreux) passages avec le capitaine Laroche m’ont énervée, même si je comprends son rôle dans l’histoire par rapport à Claire, ce personnage est vraiment inbuvable.

Malheureusement j’avais vu venir une grosse révélation mais j’ai quand même eu quelques surprises. Le final est explosif !

La plume est fluide, ce livre se lit bien. Pour un premier roman c’est prometteur. Ce n’est pas un coup de coeur mais une bonne lecture.

Mention spéciale pour la belle couverture mais aussi pour le titre du roman. Les deux reflètent bien cette histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre cet auteur dans ce polar sacrément bien calibré qui ne manque pas de sel . Du suspens aux multiples rebondissements comme on les aime qui nous embarque dans les Vosges, cette région boisée et montagneuse, où certains mystères sont conservés à l’ombre des grands massifs forestiers.
La vie paisible du village de Chavelot est soudainement interrompue par la découverte d’une tombe vidée de son contenu lors de travaux effectués dans le cimetière. La tombe d’une jeune fille de 16 ans, Christine Joubert, morte il y a près de quarante ans, violée et égorgée . À l’époque un coupable est rapidement désigné, jugé et mis en prison: Dario Leipzig, membre des gens du voyage qui fréquentait la jeune Christine. Il est à nouveau le suspect principal du capitaine Laroche chargé de l’enquête sur cette tombe profanée , assisté de Claire Vernier, la substitut du procureur. Deux générations, deux personnalités diamétralement opposées, deux conceptions de la Justice qui s’affrontent dans la recherche de la vérité. L’affaire est en effet sensible et on n’aime pas remuer le passé dans cette communauté où l’entreprise de Mallet & Fils, dirigée d’une main de fer par Jacques Maillet , seul employeur du coin , fait la loi. Son fils Michel n’est pas de la même trempe et il conserve au fond de lui un souvenir douloureux qui semble de plus en plus prégnant depuis qu’il a démenti dans cette nouvelle maison.
Claire Vernier va devoir mouiller un peu plus que ces bottes pour faire jaillir la vérité sur cette mort que tout le monde cherche à oublier quitte à faire quelques victimes collatérales.

Un récit bien ficelé qui tient parfaitement ses promesses voir plus grâce à de multiples chausse-trappes vers lesquels l’auteur dirige ses lecteurs sans aucun scrupule. J’ai également apprécié cette belle galerie de personnages, qui cachent au plus profond d’eux-mêmes des failles encore très sensibles. Le combat entre le vieux flic misogyne et la jeune substitut est également un vrai régal . Un premier roman très prometteur pour la suite ….

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans les Vosges, Claire, une jeune substitut du procureur assez stricte, est appelée dans un cimetière car un corps a disparu d'un cercueil. Accompagnée des gendarmes, avec lesquels l'entente n'est pas simple, elle va devoir rouvrir une affaire de 20 ans, puisque le corps manquant est celui d'une jeune femme qui avait été sauvagement assassinée.
Elle va devoir se rapprocher de Jacques, un gendarme de l'époque, devenu un brillant homme d'affaires. Celui-ci, 70 ans maintenant, est sur un important contrat et doit également composé avec son fils Michel, qui vient d'acheter une maison qui le plonge dans des états étranges....
Une fois tout cela raconté, je ne peux guère en dire plus sans spoiler la suite du livre....L'auteur arrive cependant habilement à tisser des liens entre ces différents personnages et entre passé et présent. Le lecteur se laisse prendre au jeu....Mon seul regret est le développement du personnage de Dario, on attend plus de suite sur la première scène...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore une fois, je sors des sentiers battus en choisissant un auteur que je ne connais pas, un roman dont la quatrième de couverture ne m'a même pas attirée. Pour tout dire, c'est la couverture qui a attisé ma curiosité, et puis le fait que l'histoire se déroule dans les Vosges, une région chère à mon cœur puisque j'y ai mes origines. Petit saut dans l'inconnu donc avec ce roman.

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans cette histoire de profanation de cercueil. Je n'ai pas réussi à faire le lien entre les personnages, entre les événements, à ressentir de l'empathie pour les deux personnages principaux, Michel et Claire. C'est dommage car ils méritent énormément de sympathie, et j'aurais bien aimé que le personnage de Claire, la substitut du procureur, soit plus étoffé, que son histoire soit plus développée. Petite remarque sur Laroche, le flic en charge de l'enquête, qui est exécrable et on ne sait pas pourquoi !

La première partie du roman manque de rythme à mon goût, mais la seconde est bien plus engageante, bien plus rythmée. La plume de François Rabes est agréable à lire, et très honnêtement pour un premier roman c'est très prometteur. Il m'a simplement manqué des petites choses, trois fois rien, pour que je sois complètement captivée par l'histoire. Le dénouement est quand même surprenant et rend cette lecture beaucoup plus intéressante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Petit retour sur un primo roman, de François Rabes ( découvert grâce à #netgalleyfrance ) sorti il y a très peu de temps, le 03/02.
La tombe profanée d'une jeune fille assassinée il y a longtemps est découverte profanée. Un jeune gitan avait été emprisonné pour ce crime . Il vient juste de sortir de prison. Claire, substitut du procureur intervient sur l'affaire, elle est confrontée à l'hostilité profonde des gendarmes , et tout particulièrement du capitaine .
En parallèle, on suit Michel, ds l'ombre de son père, un riche homme d'affaires, et dont le mariage n'est pas au beau fixe . Il va se décider à acheter une nouvelle maison et cet emménagement va déclencher la remontée de souvenirs traumatisants de son enfance .
Deux histoires indépendantes qui vont se télescoper ...de manière convaincante .
Les deux personnages principaux Michel et. Claire sont attachants , deux êtres a la recherche de reconnaissance , on ne peut avoir que de l'empathie par rapport à la manière dont ils sont traités . D'autres sont vraiment détestables , à l'image du capitaine de gendarmerie, arrogant et misogyne (entre autre ..) il est même un peu caricatural.
Il y a ce qu'il faut de suspens, de rebondissements, et un dénouement assez surprenant
La fin tire un peu en longueur , mais elle est émouvante .
Et le tout est vraiment bien écrit.
La couverture est attirante, et vraiment représentative du contenu
C'est avec plaisir que je lirai d'autres romans de cet auteur car les racines des ombres est vraiment prometteur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ah, ce roman avait tout pour plaire ! Que ce soit son titre, son résumé ou encore sa couverture, tout m’attirait. Je ne regrette pas d’avoir craqué, car j’ai passé un bon moment de lecture.

On peut dire que l’histoire démarre fort, vu qu’on est plongés dans un cimetière des Vosges qui est en travaux. Mais on se doute bien qu’on ne va pas juste suivre des ouvriers dans un cimetière, ça n’aurait aucun sens. Une tombe profanée apparait pour notre plus grand plaisir et, à partir de ce moment-là, nous sommes plongés dans le roman et nous avons du mal à le lâcher.

Cette tombe n’est autre que celle d’une jeune fille qui a été assassinée il y a très longtemps. Mais qu’a-t-il bien pu se passer après tout ce temps ? Est-ce la famille du jeune gitan qui avait été jugé ou un de ses complices qui a agi ? Ou peut-être une personne que nous ne connaissons pas ? Tant de questions nous viennent et nous voulons savoir.

Nous allons suivre Claire qui est une jeune substitut du procureur. C’est elle qui sera chargée de l’enquête et nous allons nous sentir assez proches d’elle et enquêter avec elle, car nous sommes aussi curieux qu’elle.

Nous allons également suivre la famille Mallet qui emménage dans une maison qui va faire ressurgir des fantômes du passé de Michel et faire fuir sa femme et sa fille. Michel est un protagoniste que nous allons aimer suivre, qui va nous intriguer énormément. Son père, Jacques, est également assez présent, mais j’ai eu du mal à cerner ce personnage au début de l’histoire.

L’auteur alterne entre l’enquête avec Claire et la vie de Michel et nous comprenons qu’ils auront un point commun et qu’ils vont se retrouver à un moment dans le roman, mais nous ne savons pas quand. J’avoue avoir, des fois, trouvé le temps un peu long et avoir espéré cette rencontre entre nos protagonistes. J’étais impatiente de savoir où l’auteur voulait en venir. Et puis, petit à petit, vient le dénouement et là, les rebondissements, les révélations que l’auteur dissémine sont juste au top. Vraiment, c’est la surprise totale, je ne m’attendais à rien et j’ai adoré la façon dont l’auteur tourne l’intrigue de son roman.

Nous sommes entraînés dans un tourbillon d’émotions, nous en arrivons vraiment à nous attacher à certains personnages et à nous demander comment d’autres ont pu avoir de telles réactions et nous sortons complètement retournés de ce roman.

Bref, si vous aimez vous poser des questions, les thrillers complètement surprenants et les révélations vraiment inattendues, n’hésitez pas à vous laisser tenter par ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :