Le livre des heures

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 6 janv. 2022 | Archivage Aucune
Buchet Chastel, Littérature française

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Lelivredesheures #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Marguerite, fille et petite fille d'enlumineurs, vit sur le pont Notre-Dame. Son frère jumeau est épileptique. Marguerite le veille, le maintient littéralement en vie. Sa mère préfèrerait que Marguerite soit malade plutôt que son fils. Elle harcèle et accable sa fille. Pour compenser et conjurer cet enfermement, Marguerite s'arrime à la manifestation primordiale de la vie qu'est la lumière, la couleur.

Elle va gagner sa place dans l'atelier familial, non sans peine.

Toute sa vie, elle marche sur une ligne de crête, un chemin borné par le pont Notre-Dame et le Petit Pont. Chaque jour elle traverse l'île de la Cité, de l'atelier d'enluminure à l'apothicairerie de son parrain où elle vient s'approvisionner en pigments.

Jusqu'au jour où elle rencontre Daoud. Un maure - l'ennemi absolu.

Histoire, portrait de femme, amour des couleurs et de la vie, art du livre, le nouveau roman d'Anne Delaflotte-Mehdevi possède un véritable charme.


Anne Delaflotte-Mehdevi

Naît en avril 1967 à Auxerre, grandit près de Saint Sauveur en Puisaye, études de sciences politiques et droit international, s’installe à Prague où son compagnon ouvre une librairie au début des années 90. Y apprend le métier de relieur et commence à écrire.

Marguerite, fille et petite fille d'enlumineurs, vit sur le pont Notre-Dame. Son frère jumeau est épileptique. Marguerite le veille, le maintient littéralement en vie. Sa mère préfèrerait que...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782283035849
PRIX 17,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Paris, fin du XVème siècle, Marguerite, fille et petite-fille d'enlumineurs, vit sur le pont Notre-Dame. Son frère jumeau est épileptique, sa mère aurait préféré l’inverse et Marguerite le maintient en vie. Intéressée, fascinée par la lumière et les couleurs, elle fait montre de beaucoup de talent et de ténacité ! Elle devient apprentie mais doit aussi se plier au destin des femmes de cette époque.

Ce petit bijou, qui aurait mérité des enluminures à l’image des Livres d’Heures réalisés par Marguerite, raconte une histoire de femme, d’une artiste, d’une passionnée, passion qu’elle mettra aussi dans son amour intense pour un Maure, elle la chrétienne !

Couleurs, lumières, peintures et teintures de l’atelier d’enluminure à l’échoppe d’apothicaire de l’oncle, c’est un plaisir et une douleur parfois de suivre Marguerite dans ses quêtes de savoir ! La vie sur les ponts qui relient l’Île de la Cité aux rives est très réaliste et vue de notre époque ne fait pas rêver !

L’écriture de l’auteure démontre sans conteste la passion qu’elle porte à cet art, largement oublié aujourd’hui, le plaisir qu’elle a eu à raconter Marguerite et sa vie à cette époque des grands changements de la Renaissance ! On baigne littéralement dans les odeurs, les sons et les couleurs, la froidure et j’ai souvent eu l’impression d’être dans la tête de Marguerite !

Ne passez pas à côté de cette courte lecture enchanteresse !

#Lelivredesheures #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Marguerite, fille et petite fille d'enlumineurs, vit sur le pont Notre-Dame. Construit en 1421 sous le règne de Charles VI ce pont relie l'île de la Cité à la rue St martin, une soixantaine de maisons y sont construites. Charles VII règne, la paix semble être revenue.
Marguerite, habite la 2è maison au tout début du pont, A l'étoile d'or est un atelier réputé d'enluminures et ,Marguerite, non sans peine, essaye d'y faire sa place. La vie de Marguerite est rythmée par le travail,, les trajets entre l'atelier et l'apothicairerie de son parrain qui lui font traverser l'île de la cité pour aller chercher les pigments indispensables. ... mais Marguerite est fille et l'époque la destine au mariage et à la soumission maritale...
Une fois encore Anne Delaflotte-Medhevi m'a ravie. Fidèle à son amour du livre, de la reliure à l'enluminure, il ne semble n'y avoir qu'un pas. Faire la connaissance de Marguerite, été un véritable plaisir. Anne Delaflotte-Medhevi crée un personnage de "chair et de sang", un personnage bien vivant dans le monde qu'il l'entoure. Peu de mots mais tout est dit.
Une lecture à la fois plaisante et instructive faite grâce à la complicité des éditions Buchet Chastel via Netgalley #Lelivredesheures #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :