Gods of love

Peut-il vraiment réparer tous les coeurs brisés ?

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 10 nov. 2021 | Archivage 17 févr. 2022
Hugo Publishing, New Romance

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Godsoflove #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Éros et l’amour, c’est une histoire qui dure. Cela fait des millénaires qu’il l’insuffle aux âmes meurtries et leur redonne goût à la vie, laissant des esprits soulagés dans son sillage. Il est fait pour ça, il est né pour ça. Ironiquement, ce sentiment lui est pourtant interdit. Alors à force d’assister aux histoires des autres, c’est presque par nécessité qu’il vole au secours des cas les plus désespérés, pour leur apporter ce que lui ne pourra jamais vivre.


Lorsqu’il rencontre Kaléa, il sent qu’il pourra lui procurer l’aide dont elle a besoin: le cœur brisé, la jeune femme refuse farouchement de se laisser bercer par ses beaux mots et sa voix envoûtante. La faire de nouveau aimer devient un défi personnel qu’Éros est prêt à relever. Peu importe le prix.


Mais si, avant de vouloir guérir le cœur des autres, Éros devait avant tout apaiser le sien ?

Éros et l’amour, c’est une histoire qui dure. Cela fait des millénaires qu’il l’insuffle aux âmes meurtries et leur redonne goût à la vie, laissant des esprits soulagés dans son sillage. Il est fait...


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9782755692686
PRIX 7,60 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Mythologie ? Romance ? Cupidon ? Il n'en fallait pas plus pour attirer mon attention !

Ce livre, il me faisait de l'œil depuis un certain temps ! Sa couverture, le thème, le résumé aussi, tout me tentait et me donnait envie de craquer. Malheureusement, je suis passée à côté de ma lecture. 😥

Si j'ai eu un petit flop avec ce livre, ce n'était pas par rapport à la plume de l'auteure. Quand il s'agit de lecture de l'imaginaire, j'ai certaine attente qui, la, n'ont pas été comblé. J'ai trouvé que le récit allait trop vite, qu'il n'y avait pas assez de tension, etc. Pourtant, la mythologie, c'est quelque chose qui m'attire ! Mais cela n'a pas été assez exploré et approfondi, à mon sens.

L'histoire est intéressante et bien menée. Il y a eu une bonne idée avec ce récit ! La plume de l'auteure a donné envie de poursuivre. Même si, ici, j'ai eu une petite déception, j'ai un bon feeling quant aux autres romances de @eugeniedielens_auteure 🥰 et j'ai déjà hâte de la découvrir dans une pure romance !

Un grand bravo d'ailleurs pour toutes les recherches effectuées pour la construction de ce roman. J'ai trouvé très original de parler du mythe des Erotes. Si le manuscrit ne m'a pas plu plus que ça, je suis convaincue qu'il saura trouver son public ! Je vous invite donc à faire votre propre avis 🥰

Gods of love, ça parle de mythologie et, plus précisément, des Dieux de l'amour. Éros, l'un de ceux là, va rencontrer Kaléa. Son objectif, ce sera de réparer son cœur brisé en lui trouvant une âme sœur. Seulement, l'exercice sera plus compliqué qu'il ne le pensait. Alors que des sentiments qu'il ne pensait pas possible se mettent à apparaître, il va se retrouver en difficulté. Une relation entre les deux héros sera alors compromis.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La couverture est terriblement irrésistible et le titre totalement aguicheur. Oui je sais parfois être totalement futile, mais souvent le cœur choisi pour moi et tous les ingrédients étaient réunis pour me donner envie de lire cette nouvelle romance chez Hugo Romans.


J’avoue ne pas avoir lu le résumé et quand j’ai débuté ma lecture, j’ai été surprise de tomber dans un univers fantastique. Eugénie Deliens nous plonge dans le monde des Dieux et des Déesse de l’Olympe. J’adore !!! Plus précisément, elle met en exergue les dieux de l’Amour qui sont sept et que l’on nomme les Érotes (Wikipédia te renseigne sur eux par ICI ). Notre monde moderne à généraliser le Dieu de l’Amour sous sa forme choupinette de Cupidon. Si nous connaissons Éros plus communément, ce n’est pas le cas des autres. Voici donc une famille complète qui a pour mission de répandre l’amour auprès d’une personne. Éros a choisi Kaléa et plus précisément son cœur dissonant.


Kaléa est une jeune femme au parcours terriblement triste. Sa vie s’est délitée rapidement et se remettre sur pied a été une terrible épreuve pour la jeune femme. Décoratrice intérieur est sa passion et son métier. Malgré les temps durs et la culpabilité la rongeant insidieusement, elle se doit de continuer. Pas après pas, accompagnée de sa meilleure amie et de son père, elle reprend goût à la vie. Mais elle ne se sentira jamais entièrement elle. En l’amour, elle n’y croit plus et s’accrocher à la vie est particulièrement difficile.


La cible d’Éros est un véritable mystère. Sa mission a quelque peu dérapé mais son entêtement lui permettra de découvrir l’impensable et de faire de sa vie éternelle une nouvelle aventure totalement inattendue.


Eugénie Dielens nous livre une magnifique romance où les secondes chances sont possibles. Ce côté fantastique (des dieux) est sans contexte un atout appréciable. Deux mondes inattendus qui se confrontent, se dévoilent et se découvrent. L’auteure ne s’approprie absolument pas du mythe mais le façonne d’une manière inopinée et surtout moderne. J’adore cette audace et je trouve le résultat très abouti. J’ai été très vite embarquée dans l’histoire de ce duo improbable qui côte à côte va découvrir le pouvoir des sentiments et des émotions. Il y a tout ce parcours de résilience et d’acceptation de chaque part qui est abordé avec humilité. Une histoire terriblement bouleversante. Mais les frères d’Éros sont là pour changer la donne et apporter ce côté de légèreté tout à fait appréciable. Une romance captivante qui se lie d’une traite. Les personnages sont attachants et totalement adorables. Une histoire percutante qui donne de l’espoir et ce n’est pas négligeable.


Un univers atypique porté par des personnages charismatiques et troublés par les aléas de la vie. Une ode aux secondes chances et porteuse d’espoir. Une lecture que je valide grandement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une belle découverte.


On fait la connaissance d'Eros, le fils d'Aphrodite avec ses frères, il parcourt le monde à la recherche des cœurs brisés à réparer pour donner à nouveau aux personnes la foi en l'amour. Mais rien ne va se passer comme il le souhaiterait. Il suffit d'une rencontre pour tout chambouler.


On fait la connaissance d'Eros, le fils d'Aphrodite avec ses frères, il parcourt le monde à la recherche des cœurs brisés à réparer pour donner à nouveau aux personnes la foi en l'amour. Que sait-il passer dans sa vie pour qu'elle devienne comme cela ? Elle va refuser les toutes les avances d'Eros.


Eros, va-t-il réussir sa mission ? Comment les choses vont se dérouler ?


Nos protagonistes vont touchants, émouvants chacun avec du caractère même si j'aurai en découvrir plus sur Kaléa.


L'histoire est addictive, j'ai beaucoup aimé le sujet cela change beaucoup de mes lectures actuelles. Il y a beaucoup d'émotions, de suspense, tout y est pour nous faire passer un bon moment de lecture. La plume de l'auteure est rythmée, parfaite avec une intrigue très bien menée. Ce fut un pur régal !!


Merci à Hugo roman et Netgalley pour ce service presse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lecture en dent de scie de mon côté car je me suis posée beaucoup de questions sur pourquoi Eros se retrouvait avec cette mission. Je me suis accrochée pendant la moitié du livre avant de l'abandonner car l'histoire de fond ne faisait pas sens pour moi, je cherchais les détails, à comprendre comment fonctionnait l'univers fantastique de ce roman. Or, dans ce premier opus (je suppose qu'il y en aura d'autres), je suis restée sur ma faim.
J'ai grandement apprécié le style de l'autrice, il est très fluide tout en étant recherché. J'ai apprécié lire les lignes d'une autrice jeune, cependant les conceptions de la romance sont très traditionnelles et reprennent tous les ingrédients habituels de ce style. Les fans adoreront, j'aurais aimé de mon côté être un peu bousculée par rapport à ce qu'il se fait d'habitude. J'ai ressenti le potentiel d'écriture et de création de l'autrice et me pencherai sur ses futurs écrits, étant passée à côté de celui-ci malheureusement. Ce n'est pas la faute de l'oeuvre, mais moi qui l'ai lu au mauvais moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’avais reçu une copie digitale de ce livre mais comme j’aime dépenser mon argent je l’ai acheté en papier…. Est-ce que je regrette?? Un peu oui. Je ne vais pas dire que c’était mauvais parce que je l’ai quand même acheté de base parce que le résumé m’attirait. Mais bordel qu’est-ce que c’était niais😭😭 J’ai vu les plot twist venir à des kilomètres et j’ai passé les 60 dernières pages pour lire direct le prologue. La plume m’a pas particulièrement plus mais pour le coup c’est sûrement ma faute étant donné que je lis quasi qu’en anglais. C’était franchement pas mauvais mais je suis juste pas le public cible DU TOUT (j’étais là pour la mythologie grecque moi🤡)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La mythologie est un sujet passionnant, multiple et surtout propice à l'imagination ! Ici, on se trouve sur la mythologie grecque et notamment sur le mythe de "cupidon". Oubliez le petit angelot joufflu qui tire à l'arc et venez plutôt faire la connaissance d'une fratrie hors du commun ! En effet, les Erotes sont 7 hommes qui alternent entre leur vie sur l'Olympe et des missions sur Terre et tous n'ont pas un caractère facile !

Sur Terre, leur mission est simple : repérer un cœur brisé et le réparer. Mais en quoi cela consiste-t-il vraiment ? En réalité, ils choisissent un Humain ayant perdu foi en l'amour et l'amènent à l'embrasser. Lorsque l'individu pose ses lèvres sur celles du Dieu, il oublie tout de l'existence du Dieu, mais se trouve de nouveau apte à croire en l'amour. De là, le Dieu en question met son âme sœur sur sa route. Certains des Erotes profitent de ces missions pour passer un peu de bon temps sur Terre, cuisiner pour certains, fréquenter des bars à strip-tease pour d'autres... bref vous l'aurez compris, la fratrie des Erotes n'est pas de tout repos !

Dans ce roman on va suivre Eros, Dieu de l'amour las de vivre une existence dénuée de sens. Il met tout en œuvre pour apporter le bonheur aux Humains jusqu'à ce que sa route croise celle de Kaléa. Kaléa est différente, son aura est grise, lisse, elle ne possède aucune couleur, mais surtout elle est insensible aux dons des Dieux. Un défi de taille, mais Eros refuse d'abandonner. Il veut faire trouver le bonheur à Kaléa et compte bien tout faire pour y parvenir, quitte à se sacrifier pour elle.

Ce roman m'a beaucoup plu pour son juste dosage. La romance est loin d'être rapide, les émotions sont bien analysées, aucune décision reste sans conséquence. Eros est très attachant et on réalise assez vite la profondeur de sa générosité et de son abnégation. C'est un héros doux et bienveillant et à son contact Kaléa ne peut que s'épanouir. La mythologie et le côté surnaturel de l'histoire ne noient pas l'intrigue, mais y apporte un énorme plus. J'ai adoré les diverses rencontres que fait Eros sur l'Olympe et j'espère qu'on aura, nous aussi, droit aux six autres mythes des Dieux de l'amour !

#Godsoflove #romance #mythologie #surnaturel #Dieux #cœur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai bien aimé cette romance, la thématique est vraiment très bien trouvée ! Mêler ainsi les dieux aux simples mortels de cette façon, c'était assez original !
L'écriture fluide fait de cette lecture un moment très sympathique. J'en attendais peut être un peu plus, il me semble que les personnages se rapprochent un peu trop vite à mon goût.
Ceci étant dit, avec cette sublime couverture, je recommanderai ce titre pour tous ceux qui veulent lire un livre sans prise de tête, avec une romance inédite et unique !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La plume de l'auteur est très belle bien que je n'ai pas accroché avec le roman. Peut-être que je n'étais pas dans le bon mood je ne sais pas. Mais dans tout les cas je tenterais une nouvelle fois de le lire plus tard pour voir si mon avis change dessus ou pas. Dans tout les cas je trouve la plume d'Eugenie très belle !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Les sons des cœurs se bousculent, formant une seule et unique mélodie, et les démêler n’a rien de simple. Je veux le rythme le plus dissonant ; celui qui vient troubler ce chant, qui se démarque et me guide. »

Éros et ses six frères ont le pouvoir d’écouter la sonorité des cœurs, d’identifier chaque battement arythmique des âmes errantes ayant perdu foi en l’amour, et ont pour mission de les accorder afin de les guider vers « l'âme parfaite qui complètera la leur ».

Une vie d’éternité n’est pas la promesse de trépidations. Éros en fait l’expérience. La lassitude le guettant, il est en quête des missions les plus complexes. Il ne pourra donc resté sourd à la dissonance si atypique du cœur de Kaléa, ainsi que la neutralité qui auréole ses émotions.

Une mission qui deviendra énigmatique, déstabilisante, inédite, et risquée…
Jusqu’où Éros est-il prêt à aller ?

Kaléa est mystérieuse, insondable. Elle a perdu tout élan et survole sa vie. Insensible à ce qui l’entoure, végétant dans un monde teinté de gris. Peut-on « réparer » une âme qui se range sur le bas-côté de sa vie?

Une lecture poétique et originale. Une auteure qui ose nouer mythologie et vie moderne, les entrelaçant de subtilité et cohérence. Elle nous dresse une « architecture » des cœurs en questionnant tout autant notre quotidien que des thématiques sensibles. Des mots nuancés, jamais teintés de moralisation ou de certitude, et qui nous offrent la possibilité de nous évader.

Une romance douce, une écriture mélodieuse et généreuse, le croisement de deux mondes dessinés avec dextérité sous nos yeux.

« Aucune histoire n’est impossible, il faut simplement y croire. »

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis :
Merci à Hugo Romance, NetGalley France et à l’auteure Eugénie Dielens pour ce service-presse.

Ce roman est juste incroyable. Je suis complètement fan de mythologie donc je n’ai pas hésité une seule seconde pour ce service-presse. Mais attention, si vous n’y connaissez rien en Dieux grecs, vous n’aurez pas de mal à comprendre la hiérarchie de l’Olympe et ceux qui y vivent.

Eros est un des personnages les plus attachants que j’ai jamais découvert. Il est doux, gentil, pas du tout envieux et même s’il a des problèmes, il reste calme et sans énervement. Il a su me toucher à l’âme de même que Kayla. Sa vie et son vécu est vraiment horrible mais nous révèle sa force intérieure. Elle est vraiment une belle preuve de courage qui va devenir un exemple à suivre. Leur relation en slow burn est dans le bon rythme et tout doucement. Ce qui change vraiment de ce que je lis habituellement. Attention c’est une relation toute mignonne sans tomber dans le cliché du culcul la praline.

La plume de l’auteure est fluide, belle, douce, facile à lire, immersive et hyper addictive. L’auteure a réussit à mêler mythologie et amour. L’histoire est profonde, belle, elle a su me faire voyager. Un coup de cœur ! Je vous le recommande vraiment ce roman !

#Gwenny #chronique #servicepresse #godsoflove #netgalleyfrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé cette romance sur fond de dieux grecs. Le mythe des érotes étant très peu connu, l'idée de les représenter comme des hommes sur terre en mission était une très bonne idée une bonne découverte pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette romance sur fond de mythologie grecque avait tout pour me plaire. Cependant, à tête reposée, j’en sors avec un avis mitigé.
Commençons par ce que j’ai aimé. Le style d’écriture est très agréable et fluide à lire. Les pages se sont tournées toutes seules ^^ Insérer des personnages mythologiques et de nombreuses références étaient rafraichissants. Nous suivons les Erotes qui sont des personnages moins ciblés dans les romans qu’un Arès ou un Hadès. Leurs missions et leurs visions de leur vie sont bien amenés. Mais alors, où cela a-t-il peché ?
Je pense que je sors frustrée de la relation entre Eros et Kalea. La romance est belle, les caractéristiques de Kalea donne du volume. Cependant, leur histoire n’a pas été assez approfondie à mon goût. Tout va beaucoup trop vite et reste à la surface. Elle manque de caractère. Avec juste ce « piment » en plus, on aurait pu s’approcher peut être d’un coup de cœur.
Pour ceux et celles qui l’ont lu, partagez-vous cet avis ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis lancée dans ce roman alors que j'avais très envie de renouveau. Pas forcément une histoire légère, ni même sans prise de tête, mais plutôt une romance qui sort des sentiers battus. J'ai trouvé exactement ce que je cherchais avec cette histoire.
J'avoue avoir été dans un premier temps attirée par la couverture qui est sublime, puis le résumé a fini de me convaincre. Dès les premières pages, le décor s'installe, nous sommes sur l'Olympe, en compagnie de Dieux de l'amour: les Erotes.
Vous ne connaissez pas? Alors, il faut absolument le lire, car l'auteure nous explique de façon très fluide, un morceau de la mythologue grecque.
Eros n'est autre que l'un des sept Erotes, sa mission étant de réparer les cœurs brisés sur terre. Quelque chose qu'il pratique depuis des millénaires, mais celle-ci sera bien différente et va remettre en question toutes ses convictions.
Le récit avance doucement dans une romance touchante. Il prend le temps de nous faire comprendre les motivations de chacun des personnages jusqu'à une prise de décision cruciale. C'est une belle histoire d'âme sœur, pourtant il m'a manqué un soupçon de connexion entre Kaléa et Eros pour que ce soit un coup de coeur.
J'ai davantage apprécié le lien des sept frères et leurs chamailleries m'ont bien fait sourire.
La plume de l'auteure est très agréable, malgré un thème compliqué, ce récit se lit très facilement. C'est une très belle découverte pour moi, donc une auteure que je renouvellerai sans aucun doute.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un véritable coup de cœur, j'ai adoré l'histoire du début jusqu’à la fin, j'étais triste de le finir. La plume de l'auteure était facile à lire. J'ai beaucoup aimé avoir le point de vue des deux personnages principaux qui sont Éros et Kaléa, leur histoire est belle et compliquée à la fois. J'ai également beaucoup aimé l'entraide et la bienveillance de tous ses frères. L'histoire de Kaléa m'a beaucoup touchée dans certains passages, dès la fin de ma lecture, je me suis procuré le livre. Si vous aimez les histoires d'amour compliqué et la mythologie, je vous le conseille vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est une très jolie Romance qui nous plonge dans la mythologie grecque et ses Dieux de l'Amour. 😍
Oubliez le Cupidon chérubin potelé ,ici les Érotes sont des hommes 😉
@eugeniedielens_auteure nous parle du cœur et de ses battements , une manière poétique de faire la liaison entre l'organe et les sentiments 🥰
J'ai passé un très bon moment de lecture , et je l'aurais d'autant plus savouré , au coin du feu 🔥 une tasse de thé à la main 🫖🍵
Car ce mythe à tout d' un joli conte qui nous fait voguer vers les cieux .🌌
Je remercie @netgalleyfrance pour leurs confiance !!!

Bref ,je recommande cette histoire , surtout à l'approche des fêtes ,où un peu d'espoir et de magie ne fait pas de mal ☺️✨👍
#Godsoflove #NetGalleyFrance #mythologiegrecque #romancefantastique

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En tant qu'amoureuse inconditionnelle de tout ce qui touche à la mythologie, je me suis laissée tenter par ce livre (dont j'aime assez la couverture soit dit en passant) parce que le sujet des Erotes n'est JAMAIS abordé. Sur ce plan j'ai été gâtée, ils sont au centre du récit et même si ce n'est pas vraiment comme ça que je les imaginais, je salue l'imagination de l'autrice qui a su en faire des personnages à part entière avec des personnalités qui leur sont propres. Quelques redondances dans l'écriture m'ont un peu chiffonnée, mais ça reste plutôt agréable et très rapide à lire.
Le souci vient sans doute du fait que je ne suis pas le meilleur public pour la romance. Malgré quelques bonnes idées, j'ai trouvé l'histoire d'Eros et Kalea assez plate, sans surprise, bien trop convenue. En plus, tout le monde est sympa, dans ce livre, ce qui est encore moins réaliste pour moi que le fait de croiser des dieux grecs sur Terre.
Bref, j'ai passé un bon moment, mais sans plus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour,
J'ai bien aimé ce livre mêlant mythologie et passion. Vous trouverez ma chronique en pièce jointe.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grosse déception pour moi. Je n’arrive pas à comprendre la raison pour laquelle j’ai n’ai pas réussi à me plonger dedans.. Je l’ai traîné car je ne voulais pas abandonner, mais malheureusement je suis passée à côté.
J'adore la mythologie grecque, les amours impossibles. Celui-ci fait exception.

Malgré tout, j’ai aimé cet amour impossible, cette preuve de la part d’Eros, mais hormis cela, je ne me suis pas attachée aux personnages…

J’invite quand même les personnes qui sont intéressés par cet univers à le lire, il y a de très beaux avis !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

🌙 Thèmes : dépression, mission, espoir, amour, traumatisme, mythologie, famille

🌙 Résumé en 2nd volet!

🌙 Ce roman gagne en intensité au fil des pages! Mention spéciale à la plume et la couv! ♥️

La première partie m'a semblait un peu longue, je peinais à rentrer dans l'histoire, je ressentais une sorte de latence, j'avais hâte que l'action et la romance se mettent en place. Cependant passé la moitié du livre j'ai pu lire avec fluidité et la fin m'a beaucoup plu.

Nous découvrons une jeune femme en nuances de gris tant la joie semble loin de son être. Elle est rongée par le mal dont elle est atteinte et par ses peurs. Des évènements ont anéanti toute envie de projection dans le futur et elle semble émotionnellement anesthésiée.
À l'opposée, Éros, ressent avec puissance un panel d' émotions, mais lui ne doit pas les prendre en compte. Désir d'émancipation, lassitude, amour, affection... Rien ne doit s'interposer entre lui et sa mission.

Je me suis sentie frustrée car nos deux héros échangent peu sur leurs émotions, alors que nous lecteur nous suivons leurs introspections respectives, leurs doutes et leurs sentiments. Ces derniers arrivent d'ailleurs trés vite, sans trop de "logique" mais vu qu'il y a cette dimension surnaturelle cela ne m'a pas géné. Il m'a toutefois manqué de l'intensité dans la romance.

Eros m'a beaucoup touché ainsi que ses frères, leur condition de dieux et leur immortalité ne font pas leurs bonheurs.
J'ai moin accroché avec Kaléa, sa froideur, dû à son passé, ne m'a pas permis de m'attacher à elle.Biensûr c'est très personnel comme sensation! J'ai par contre adoré sa meilleure amie!

J'ai aimé que l'on se retrouve projeté dans notre monde contemporain entrelacé avec la présence des personnages de la mythologie grecque. C'est l'aspect que j'ai preféré du roman, j'aime ce mélange et j'ai trouvé tous les dieux et déesses très bien décrits, avec des caractères forts et intéressants. Leurs interventions apportent dynamisme et force au récit.

🌙 Note : 7/10

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gods of Love – Eugénie Dielens

Une histoire que j’ai DÉVORÉE. Une romance SENSATIONNELLE, entraînante. Un roman qui vous laissera sans voix, le cœur brisé…

« Peut-il vraiment réparer tous les cœurs brisés? »

Éros. Un être exceptionnellement bon. Lui et ses frères descendent sur Terre pour des missions bien précises : sauver des âmes perdues. Ils sont des Cupidons Humains, ils sont des Érotes.

« -Les Érotes. Ce sont les enfants d’Aphrodite et d’Arès. Si les croyances populaires pensent que Cupidon n’est qu’un seul et même dieu, la mythologie grecque fait mention de sept frères. Pothos, Antéros, Himéros, Hédylogos, Hyménaios, Hermaphroditos et… Éros, conclut-il fièrement. »

Le travail d’Éros consiste à réparer les cœurs, « autant d’âmes perdues qu’il nous est possible de le faire ». Il a le don de voir les âmes, leurs couleurs. Il repère sa cible au seul son de son cœur... Il doit pourtant suivre des règles très précises pendant sa mission, tout comme ses frères. D’abord, personne ne doit connaître leur véritable identité. Ensuite, il leur est interdit d’échouer à leur mission sous peine de châtiments, comme le bannissement. Et la dernière règle, pourtant simple, est de ne pas tomber amoureux. Jamais. « Nous sommes ceux grâce à qui les humains ont le droit de connaître l’amour, mais celui-ci nous est proscrit. » Sa prochaine cible est totalement grise, terne, morose. Éros sait qu’il peut l’aider.

Kaléa. Elle ne croit pas en l’amour. « L’amour n’est qu’une croyance ridicule pour contrer cette solitude qui nous effraie tant. » Kaléa Héra est architecte d’intérieur, elle dessine pour le plaisir, mais elle a perdu foi en son art, perdu sa joie de vivre. Toutefois, elle a l’impression, au plus profond de son cœur, qu’il lui manque quelque chose, elle se sent incomplète… Jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’Éros Agapè. Un homme différent des autres, qui lui fait ressentir plus…

« Nos dons rebondissent sur elle, un peu comme si elle était protégée. »

Éros n’y comprend rien. Malgré ces millénaires d’expérience sur Terre, il n’a jamais connu une âme comme celle de Kaléa. Il en est drôlement intrigué, tout comme ses frères. Aucun de leurs pouvoirs ne fonctionnent sur elle, ils ne parviennent en aucun cas à la faire tomber sous leur charme. Elle reste à distance de « l’amour ». Toutefois, Éros ne s’avoue pas vaincu, il fera tout pour l’aider… Pour la sauver.

« Je n’ai pas le pouvoir de la sauver, mais d’autres l’ont. Et pour une raison qui m’échappe encore, je ne veux pas voir sa vie s’arrêter ici. »

Je ne veux pas vous en dire trop, car le roman est POIGNANT, mais l’auteure a une plume ADDICTIVE, alléchante, magnifique. Je ne POUVAIS pas lâcher son histoire tellement elle était entraînante. Une touche de romance, d’érotisme, d’action, de suspense… Je l’ai tout simplement DÉVORÉE, j’adore la mythologie grecque, et… je ne voulais pas que son histoire se termine!
Ses personnages sont attendrissants et attachants. J’ai pu en apprendre plus sur ses mystérieux Dieux de l’amour, les Érotes. ET avez-vous vu cette couverture SUBLIME? C’est celle-ci qui m’a attirée au premier regard. MAGNIFIQUE! Étonnante. Originale, tout comme sa romance.

« -Être aveugle n’est pas un mal, Kaléa. L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme; et voilà pourquoi l’ailé Cupidon est peint aveugle, déclare-t-il sans me quitter des yeux.
-Je rêve ou tu me cites Shakespeare?m’étonné-je. »

Eugénie Dielens nous entraîne avec tendresse dans son histoire REMARQUABLE, extraordinairement passionnante, terriblement touchante et exceptionnellement PURE. Une romance magnifique, dans un univers de mythologie grecque, que vous DEVEZ lire absolument! :D Une #NewRomance qui sort totalement des sentiers battus. 18/10

« Les battements de son cœur hantent mes nuits. »

Merci pour ce service presse RENVERSANT!
#Godsoflove #NetGalleyFrance #Inédit #Romance #Dieuxdelamour #Cupidons #CoeursBrisés #Éros #Âmes #CupidonArobaseOlympePointCiel #courrielhilarant #homonyme #original #attirance #dieu #entremetteur #battementsdecoeur #lecturedumoment #romance #suggestiondelecture #lecturedujour

Résumé :
Éros et l’amour, c’est une histoire qui dure. Cela fait des millénaires qu’il l’insuffle aux âmes meurtries et leur redonne goût à la vie, laissant des esprits soulagés dans son sillage. Il est fait pour ça, il est né pour ça. Ironiquement, ce sentiment lui est pourtant interdit. Alors à force d’assister aux histoires des autres, c’est presque par nécessité qu’il vole au secours des cas les plus désespérés, pour leur apporter ce que lui ne pourra jamais vivre.
Lorsqu’il rencontre Kaléa, il sent qu’il pourra lui procurer l’aide dont elle a besoin: le cœur brisé, la jeune femme refuse farouchement de se laisser bercer par ses beaux mots et sa voix envoûtante. La faire de nouveau aimer devient un défi personnel qu’Éros est prêt à relever. Peu importe le prix.
Mais si, avant de vouloir guérir le cœur des autres, Éros devait avant tout apaiser le sien?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Éros est le dieu de l’amour. Sa mission consiste à réparer les cœurs brisés, les âmes les plus désespérées, celles qui ne croient plus en ce sentiment. Seulement, il a interdiction de ressentir ce sentiment. Éros a toujours réussi cette tâche jusqu’à rencontrer Kaléa qui va lui donner du fil à retorde. Cette jeune femme s’est construit une carapace, un bouclier bien blindé autour de son cœur et ne compte pas souffrir à nouveau. Un cœur brisé, c’est suffisant. Mais Éros ne l’entend pas de cette manière, quoi qu’il arrive il réussira à réparer ce cœur brisé !

Le personnage de Éros est incroyable. Je ne sais pas quoi dire d’autre à part ça. Il est parfait ! C’est un personnage hyper attachant, je l’ai tout simplement et littéralement adoré. Il m’a charmé avec sa manière d’être, sa personnalité. Il m’a touché. Éros est parfait !

Kaléa par contre est un personnage un peu plus complexe à cerner. Je l’avoue, j’ai eu du mal avec elle au début. C’est un personnage au cœur brisé, elle a souffert, elle est distante, froide. Elle maintient une telle limite autour d’elle que son comportement est peu naturel et j’ai eu du mal à m’attacher à elle. Je n’ai même pas réussi à m’attacher à elle. Elle m’a touché, mais j’aurai aimé qu’elle me touche encore plus.

Par contre, même si j’ai eu des réticences avec Kaléa, j’ai adoré la romance qui est magnifique !

L’ensemble des personnages secondaires que nous rencontrons sont un gros point fort dans cette histoire, en plus de l’univers. On a le droit à des échanges supers. C’est authentique, c’est naturel, c’est drôle, c’est beau à lire.

Je ne connaissais pas du tout les Erotes avant de les découvrir dans cette lecture. Le côté mythologique du récit est incroyablement bien décrit, bien retranscrit. Et surtout, on s’immerge facilement dans l’histoire notamment grâce à la plume de l’auteure qui est juste très belle. Une plume très fluide et agréable qui nous fait ressentir des émotions. L’auteure nous fait plonger dans un univers bien construit, amené et ficelé.

Une excellente découverte à dévorer sans modération si vous aimez les lectures originales, les romances belles et les univers mythologiques.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré cette romance avec le côté mythologique super bien travaillé par l'auteure et qui donne un petit côté très spéciale à cette lecture super original et très addictif .

La plume est très fluide et addictive ,les personnages super attachant éros est une personne qu'on as tous besoin près de nous et le personnage féminin m'a beaucoup touché à cause aussi de ses problèmes de santé son côté battante , J'ai bien accrocher à ce couple hors du commun .
Les personnages secondaire on aussi leurs place ici ,drôle et plein de fraîcheur ils ont aussi eu une place dans mon cœur .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai d’abord craqué pour la couverture canon et le thème du roman sur la mythologie et un des dieux les plus connus : Éros, dieu de l’amour.

Éros ne m’a pas déçue. J’ai adoré être dans sa tête. Sa mission sur terre est d’aider les Coeurs brisés, de les réparer et de les faire rencontrer leur âme sœur. Lui-même, paradoxalement, n’a pas le droit de ressentir ce sentiment d’amour.

Mais avec Kalea, l’humaine qu’il a choisi d’aider pour son cœur dissonant et sa difficulté à lire dans son aura (oui monsieur aime les défis compliqués), rien ne va se passer comme prévu.

La demoiselle, en plus de l’intriguer car elle semble résister à son don et également aux dons de ses frères, va lui faire ressentir des choses qu’il n’a jamais ressenties en des millénaires d’existence.

J’ai aimé la douceur qui se dégage de ce roman. Kalea est une âme triste, elle a subi beaucoup d’épreuves et elle va retrouver l’espoir.

Éros est doux et gentil, touchant dans son sentiment amoureux envers Kalea.

Le contexte mythologique m’a énormément plu. Un spin-off sur un des frères d’Eros (Pothos par exemple 🥰) me plairait beaucoup.

En conclusion c’est une romance pleine de douceur et d’espoir, avec un gros travail sur la mythologie de la part d’Eugenie Dielens, une plume addictive et des pages qui se tournent toutes seules. J’ai vraiment adoré la deuxième partie du roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'aime beaucoup découvrir les histoires faisaient référence à la mythologie. Romantique dans l'âme, je ne pouvais évidemment pas passer à côté de celle où les Dieux de l'amour étaient présentés. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur eux. Les sept Erotes ont tous leurs propres personnalités et un pouvoir déférents. Ils se chamaillent souvent, mais l'éternité rend parfois la vie plus dure que l'on pense. On découvre que certains sont lassés de cette répétition dans leurs missions, mais chacun est prêt à aider Éros dans sa quête.

Je commence par mon chouchou : Éros, qu'est-ce que j'ai aimé ce personnage. De sûr de lui, on le voit s'interroger sur ses sentiments, sur ce qu'il est prêt à faire. Il se questionne, demandant parfois de l'aide. Il pèse le pour et le contre et arrive même à penser aux conséquences sur ses frères. Celui, qui n'avait jamais enfreint les règles, se met à tenter de toutes les contourner. Grâce à lui, on a même le droit de découvrir l'Olympe 😉. Pothos et son côté protecteur ne sont pas mal non plus. Il tente de raisonner son frère, mais j'ai apprécié qu'il respecte son choix. Je l'avoue, je n'ai pas réussi à m'attacher à Kaléa à cause de sa “résignation”. Je n'ai pas compris son comportement. Elle, qui a frôlé la mort, ne profite pas de sa seconde chance. Elle ressasse sans arrêt ce qu'il lui est arrivé après l'événement qui a changé sa vie. Si je comprends tout à fait sa déception (qui ne le serait pas ? Parfois, les gens sont juste trop égoïstes pour se rendre compte qu'ils blessent ceux qu'ils aiment), elle ne souhaite plus s'attacher. Elle juge les personnes amoureuses, se montre assez froide dans son travail. Elle se laisse vivre, sans profiter de la seconde chance lui donne la vie. Alors oui, une fois qu'elle saura la vérité, elle va se bouger, mais uniquement parce qu'elle s'aperçoit qu'elle ne peut pas tout contrôler. Si j'en ressors mitigé, j'aime le message véhiculé par cette histoire, la douceur d’Aphrodite et ce lien qui unit les Erotes. J'ai déjà vu que l'auteure écrivait l'histoire de Pothos. Je sais que je le lirais avec plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Gods of love" est l'histoire d'amour impossible entre un Dieu et une humaine. Nous allons rencontrer Eros, fils d'Aphrodite. Lui et ses six frères ont la mission de redonner l'espoir et l'envie d'aimer aux humains. Cette fois, Eros doit s'occuper de Kaléa, une jeune femme qui, pour lui, n'aura rien d'ordinaire.

C'est toujours compliqué de revisiter les mythes, et dans le cas ici présent, la mythologie grecque. J'aime beaucoup tout ce qui tourne autour de la mythologie gréco-romaine, même si je suis loin d'être une experte et qu'aujourd'hui, ma mémoire me fait souvent défaut faute de m'y replonger, j'ai trouvé que l'auteur s'en est franchement bien tirée ! Revisiter mais surtout transposer ces personnages dans notre monde réel et de nos jours ne doit pas être évident et surtout ici, cela reste crédible et bien mené.

J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a justement fait évoluer ces Dieux dans notre monde. Les chérubins d'Aphrodite sont transformés par Eugénie Dielens en hommes charismatiques et magnifiques.
Le personnage principal ici est Eros, et c'est un personnage absolument fascinant. Voilà trois millénaires qu'il aide les gens à trouver l'amour, alors que lui n'a aucune idée de ce qu'est ce sentiment, il n'en a pas le droit. J'ai aimé la façon qu'il a eu de s'approcher de Kaléa, doucement mais sûrement sans qu'il ne comprenne ce qui lui arrive en fait.

La romance est douce et bien sûr un peu magique, mais cependant, je dois avouer ne pas avoir été transportée par le couple. Il m'a manqué un petit quelque chose, peut-être plus de passion, une réelle connexion entre Eros et Kaléa pour être complètement transportée par l'histoire. Pourtant le début de leur relation était chouette, intriguant. J'ai eu l'impression que les sentiments arrivaient d'un coup en fait, ce qui rendait, pour moi, leur couple moins crédible.

Ceci dit, j'ai aimé la plume de l'auteur, qui est douce et fluide. Ce roman se dévore tout seul en fait. Et même si je suis restée en retrait par rapport à la romance, ce que je regrette vraiment car j'adore ce genre d'histoire et que j'aurais aimé croire en leur amour, j'ai complètement adhéré à l'atmosphère générale, à l'univers et à la manière de l'auteur de transposer ces êtres célestes à notre monde d'aujourd'hui. J'ai aussi beaucoup aimé la relation entres tous ces frères. Malgré leurs âges, leurs capacités et leurs vécus, ils sont soudés. Il y a une belle dynamique entre eux, l'alchimie est bien là, ainsi que pas mal d'humour aussi ^^. Je pense vraiment que c'est ce qui m'a amené à m'attacher réellement à Eros.

Je ne sais pas si l'auteur a prévu d'écrire des histoires centrées sur les autres frères, mais je serai plus que partante si jamais ces romans voient le jour !
Mention spéciale aussi pour cette couverture tellement belle qui m'a donné envie de découvrir cette histoire.
(3,75/5)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Malgré l'attrait pour l'intrigue et cette partie de la mythologie, j'ai été perdue pat le style qui manque de relief et de rythme à mon sens. Dommage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé cette romance sur fond de dieux grecs. Le mythe des érotes étant très peu connu, l'idée de les représenter comme des hommes sur terre en mission pendant un laps de temps nécessaire afin de redonner l'amour aux humains est sympa et originale. J'ai malgré tout regretté le manque de suspens et de surprises. Finalement tout se passe plutôt bien à la fin. Bref, bonne découverte pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si je m’attendais à ça… Non, mais wôw… Quelle histoire !

Voilà plusieurs mois que Mag Maury me disait qu’elle attendait le FNR pour pouvoir prendre [Gods of Love] en avant-première, alors c’est vrai que la couverture est sublime, mais l’histoire au premier abord ne me disait trop rien. Puis vient le premier jour du festival à Reims, nous faisons la queue pour acheter nos romans. Mag a le livre dans les mains et me parle encore une fois de ce roman qui a l’air vraiment génial. Je décide d’y jeter un coup d’œil un peu plus appuyer et fini par dire : Aller pourquoi pas !

Je tiens à dire que je viens à l’instant de fermer le livre, il est 16 h 50, je l’ai commencé ce matin à 8 h (en fait j’ai lu un seul chapitre hier soir, donc concrètement ça ne compte pas vraiment). Il ne m’aura fallu que quelques heures pour le lire, et je suis tellement triste de l’avoir déjà fini. Pourtant je l’ai savouré, je me suis délectée de chaque page, de chaque phrase et de chaque mot.

Quelle histoire de dingue !

On voit de plus en plus d’histoire traitant de mythologie, alors certes ce n’est habituellement pas le sujet principal donc on n’y prête pas forcément attention, alors qu’ici on a réellement à faire à un Dieu, enfin à plusieurs Dieux en faites : Les érodes. Que je ne connais absolument pas ! Mais j’en ai appris beaucoup sur eux, et j’ai adoré découvrir l’histoire d’Éros.

Pas facile d’être un des sept Dieux de l’amour et ne pas avoir le droit d’aimer. Aider des cœurs à croire de nouveau en l’amour est ce pour quoi il est né, seulement, au bout de quelques millénaires il en a marre et se lasse de sa vie sur l’Olympe. Cette fois il veut un « cas » qui lui donnera du fils à retordre si je puis dire. Mais il était loin de se douter que Kaléa aller lui donner autant de soucis dans sa quête à lui redonner l’amour et l’espoir. En effet, la jeune femme est réfractaire à l’amour, alors s’il arrive à entendre son cœur, son aura reste toujours terne, comme si quelque chose était cassé chez cette jeune et belle femme. Et on est loin de se douter de ce qui lui arrive réellement. Seulement, ça ne s’arrête pas là et pour la sauver, Éros va devoir remettre toute sa vie en question.

« Il y a un vécu derrière chaque visage, des larmes derrière chaque sourire, une douleur derrière chaque rire. »

Comme je le disais, j’ai adoré le thème abordé et j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce roman, comme ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Ça fait également un petit moment qu’un livre n’avait pas retenu mon attention une journée complète, alors certes, je dis merci les vacances, mais je sens qu’en tant normal j’aurais passé une nuit blanche et enchaîner sur ma journée de boulot pour pouvoir le lire et le terminer. Je n’aurais pas supporté devoir faire une pause.

Je découvre non seulement un super roman, mais également la plume d’une nouvelle auteure et je suis fan. Fan des personnages, surtout de Pothos (j’espère qu’un spin off est prévu pour lui : p…), mais aussi des émotions, du courage qu’il faut à nos protagonistes. Enfin bref, c’est une très belle découverte et je ne regrette absolument pas mon achat. J’aurais juste aimé que le livre soit plus gros afin de continuer à aimer encore et encore Kaléa et Éros. Ils sont si mignons malgré leur complexe et leur secret. Il y a eu un énorme travail sur le côté psychologique des personnages, qui fait qu’ils m’ont paru réels. J’ai plus qu’aimer le côté réel et mythologie pour moi le pari est relevé haut la main !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La mythologie grecque m’a toujours attirée, j’étais donc curieuse de découvrir le personnage du Dieu Eros d’un point de vue romancé. De plus, comment résister à cette superbe couverture !

Eros est donc un des sept fils d’Aphrodite et d’Arès, envoyé sur terre pour insuffler l’amour à ceux qui n’y croient plus. Cependant, lorsqu’il rencontre Kaléa, sa mission est plus compliquée que prévue, l’insensibilité de Kaléa ne facilite pas sa mission. Mais hors de question pour Eros de rentrer à l’Olympe sur une défaite.
Eros va donc déployer les grands moyens pour passer du temps avec la jeune femme, et essayer de comprendre pourquoi elle est tant réfractaire à l’amour.

C’était une lecture agréable, la plume de l’autrice est douce et fluide. J’ai aimé la personnalité des personnages, Kaléa est touchante dans sa fragilité, et je suis agréablement surprise par Eros qui n’apparaît pas avec un ego surdimensionné, je le trouve d’une grande bienveillance envers Kaléa.
Si j’ai apprécié la romance entre ces deux personnages, je m’attendais toutefois à une relation un peu moins platonique. J’aurais imaginé un peu plus de passion de la part du dieu de l’Amour.

J’ai trouvé qu’il y avait un bon équilibre entre mythologie et romance et j’ai également aimé la relation d’Eros avec ses frères Pothos et Antéros (personnages à découvrir peut-être dans une suite ?).
Il m’a manqué un petit peu d’action mais cette douce romance fut un agréable moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu Gods Of Love de Eugénie Dielens chez Hugo New Romance. Je remercie la maison d'édition et NetGalley pour l'envoi de ce service presse.

J'ai adoré ma lecture !

Ce mélange entre contemporain et mythologie est brillamment réalisée.

Une histoire dans laquelle j'ai plongé avec énormément de facilité et de plaisir. L'autrice aborde un sujet délicat avec beaucoup de bienveillance et tout en émotions. Je ne vous en dis pas plus puisque ce n'est pas mentionné dans le résumé. J'ai plusieurs fois eu les larmes aux yeux parce que j'ai trouvé beaucoup de passages très émouvants et touchants.

Éros, Dieu de l'amour, en mission sur terre pour réparer les cœurs, se retrouve avec une cible plus que récalcitrante. Kaléa, jeune décoratrice d'intérieur en mal d'inspiration et revêche n'ait pas prête à s'ouvrir. Son mal-être, palpable, m'a vraiment fait de la peine et sa méfiance, tout à fait justifié, rend leur dialogue plus incisif et pousse Éros à faire preuve de créativité. Une belle relation se met en place et remet beaucoup de choses en cause.

J'ai adoré la plume de Eugénie dans cette histoire. Elle s'est parfaitement adaptée à l'identité de ces héros, tout était bien exécuté et addictif.

Cette histoire est basée sur la remise en question, la recherche du bonheur, comment apprendre à être un peu égoïste parfois pour son propre bien-être, mais aussi une histoire de résilience. La place que prend la mythologie est intelligemment dosée et voir ces Dieux de l'amour mettre deux âmes sœur sur la route l'une de l'autre de façon si singulière m'a plu.

J'ai passé un excellent moment et que vous soyez ou non adepte de surnaturel, je vous recommande cette belle histoire qui selon moi, peut plaire à tous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour mon premier roman d’Eugénie Dielens je suis emballée !

Dans Gods of Love, on part à la découverte d’Eros, dieu de l’amour, qui, avec ses frères, a pour mission de redonner goût à la vie et à l’amour à des âmes meurtries. Il a pour habitude de toujours rechercher des cibles plutôt compliquées et il va tomber sur Kaléa. Cette jeune femme n’a pas eu une vie facile et semble être méfiante voire même réfractaire à l’amour. Eros, très intriguée par Kaléa et son coeur, va tout faire pour mener sa mission à bien.

Déjà, un gros point pour l’univers. L’univers mythologique est savamment mêlé à la vie réelle. Les deux se fondent l’un dans l’autre sans problème. Les mots liés à la mythologie qui peuvent être inconnus sont bien expliqués, sans aucune lourdeur.

J’ai beaucoup aimé découvrir la partie sur l’Olympe et l’univers des Dieux. Bien qu’Eros soit plutôt connu, les Erotes le sont beaucoup moins ! Et clairement cette fratrie ajoute quelque chose à l’histoire, j’ai adoré ces personnages secondaires !

La romance est peut être un peu trop rapide et aurait pu être plus approfondie au début mais cela ne m’a pas dérangée grâce à la fluidité de la plume. Et les personnages sont très attachants, tous autant qu’ils sont. On ne peut que compatir à la situation de Kaléa, qui est très réaliste et humaine. Et Eros ? Qui ne veut pas d’un dieu qui tombe amoureux d’une humaine ?

En bref : une romance mignonne et attachante avec un univers mêlant réalité et mythologie grecque très bien construit !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai vraiment adoré découvrir cette histoire! Elle est originale, attachante et passionnante. Ça a été un plaisir de m'embarquer dans cette histoire que j'ai littéralement dévoré!
Encore bravo et merci à l'auteure!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis lancée dans cette histoire grâce à la couverture qui m’a vraiment attiré. Pour autant je ne m’attendais pas du tout à plonger dans un univers pareil. C’est une belle découverte !

L’univers s’installe dès les première page. On va suivre Eros, fils d’Aphrodite, un des sept Érodes en mission sur Terre pour redonner foi en l’amour à sa cible : Kalea. Celle-ci a attiré le jeune Dieu grâce à son cœur et son aura particulière. Kalea sort d’une déception amoureuse et a dû, récemment, faire face à des problèmes des santé. Si elle se ménage au quotidien et se complaît dans sa routine, inaccessible à l’amour, elle ne s’attend pas à ce que sa vie prenne un tournant à 90 degrés.

Le point de vue des personnages en alternance apporte un vrai plus à l’histoire. Cela permet d’en apprendre autant sur nos deux personnages principaux ( et ils en ont des choses à nous dire ! ) Kalea est forte, humaine et combative. Éros est courageux, avec un belle sensibilité et beau ( comme un dieu ). Avec ces deux personnages l’histoire ne peut être que prenante et addictive.

On ajoute à cela une jolie plume fluide dans une histoire réellement originale, vous avez là une romance à découvrir sans plus attendre !

Le seul point négatif que je peux souligner c’est la vitesse de certains événements. Parfois on s’attarde sur des détails ( qui ont leur importance ) mais à d’autre moments l’autrice ne le fait pas alors qu’ils sont des éléments clés dans l’histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Hugo roman pour l'envoi de ce service presse.

J'ai beaucoup aime ce roman.

Les personnages sont attachants, touchants et bien construits. On a les deux points de vue de nos personnages donc une narration a la 1 ère personne.

J'ai beaucoup aime cette histoire douce, prenante, addictive et originale qui mêle romance contemporaine et mythologie grecque ce qui est top !

J'aurai juste aime avoir plus de rebondissements et d'action et en savoir plus sur Kalea (sa famille, son passé...)

La plume de l'auteure est fluide, agréable à lire et touchante !

Je ne peux que vous recommandez ce roman qui se lit relativement vite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Un humain seul est comme un cupidon sans amour. Cela n'a aucune logique. »

Je dois avouer que la couverture est l'élément qui m'a attirée en premier et qui m'a donné l'envie de lire ce roman, en plus du titre très tentant ; Eugénie Dielens étant une auteure que je ne connaissais absolument pas !

En commençant ce livre et à la lecture du résumé, il est assez évident et facile de prévoir le déroulement de l'histoire et la relation qu'auront les deux protagonistes : un amour impossible. Il y a tout d'abord Éros, dieu de l'amour, dont la mission est de réparer les cœurs brisés ; et il y a Kaléa, décoratrice d'intérieur au lourd passé. Afin de mener à bien sa mission, Éros engage Kaléa pour se rapprocher d'elle. Mais, au fur et à mesure que le récit avance, tout se complique. Éros va-t-il réussir sa mission ? Quel est le passé de Kaléa ?

J'ai trouvé que l'histoire n'était pas superficielle, avec assez de fond et des références mythologiques qui rendent la lecture encore plus intéressante. Ce n'est certes pas avec une romance comme celle-ci que vous serez calé en mythologie grecque, mais si vous n'avez peu ou pas de bases, vous apprendrez quelques noms et quelques bases. La lecture a été fluide une fois le tiers du roman passé, et j'ai apprécié le double point de vue. Malgré l'apparente prévisibilité, certains rebondissements m'ont agréablement surprise. Un passage du livre m'a même touchée émotionnellement parlant, et j'ai réussi à me plonger dans l'univers sans grande difficulté.

Ce roman s'inscrit parfaitement dans la vague et l'engouement actuel autour de réécritures de mythes grecs, telles Le Chant d'Achille, Circé, Ariadne, Lore (pour n'en citer que quelques-unes).

Note : 7/10

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :