Le réseau Phénix

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 10 sept. 2021 | Archivage 3 déc. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #leréseauphenix #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

AMIENS, MAI 1940.

La ville est noyée sous les bombes et ses habitants n'ont d'autre choix que de fuir. Parmi eux, Cécile, Solange et Paul, trois adolescents qui se lient d'amitié pendant leur exil. Quand ils reviennent, rien n'est plus pareil : arrestations, couvre-feu, rationnement... Les troupes allemandes sont bel et bien là. Lorsque l'opportunité de s'engager contre le régime s'offre à eux, ils n'hésitent pas. Commence alors un combat de longue haleine…

AMIENS, JUIN 2019

Dans l'appartement que Ben partage avec sa sœur, il trouve une vieille valise remplie d'informations sur un groupe de résistants pendant la Seconde Guerre mondiale : le réseau Phénix. Les deux adolescents décident de mener l'enquête afin de savoir ce qui leur est arrivé. 

AMIENS, MAI 1940.

La ville est noyée sous les bombes et ses habitants n'ont d'autre choix que de fuir. Parmi eux, Cécile, Solange et Paul, trois adolescents qui se lient d'amitié pendant leur exil...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215176930
PRIX 14,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie les éditions Fleurus de m'avoir envoyé ce manuscrit. Malheureusement, on ne peut pas dire que j'ai été séduite par ma lecture. En dehors du style qui peut plaire ou non, j'ai trouvé l'ensemble du récit assez artificiel. J'ai trouvé certains personnages agaçants et certaines réactions peu crédibles, notamment Solange. Même si j'ai apprécié de suivre Ben et Mona, au final, je trouve que leur implication n'est pas assez utilisée. Je me demande si une seule époque n'aurait pas rendu le récit plus fluide et agréable. Au final, on n'en sait que très peu sur les actions du réseau Phénix, pratiquement tout nous est rapporté comme si ce n'était pas le sujet du livre alors que c'est littéralement le titre du roman. Néanmoins, si je devais retenir quelques points positifs : - Le livre s'améliore sur la fin, on se sent plus impliqués dans l'action - Le dossier pédagogique est très intéressant

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux Editions Fleurus dont j'apprécie beaucoup les romans et à NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce petit bijou qui m'a tellement passionnée que j'ai fait une nuit blanche. Durant les premières pages, on essaie de se repérer dans les personnages, les différences d'époques et puis dès qu'on a assimilé qui est qui, on est plongé dans une lecture historique des plus intéressantes. J'ai eu un beau coup de cœur  en tant qu'adulte pour ce roman qui change de mes lectures sur la Seconde Guerre mondiale de par le fait que l'action se déroule à Amiens. Je sais très peu de choses sur cette ville en dehors des bombardements qu'elle a subi, hors Peggy Boudeville en plus de l'histoire du Réseau Phénix, dévoile celle de la ville d'Amiens et de ses habitants. Ce livre s'est révélé pleins de surprises et est riche en informations de par le dossier pédagogique et la bibliographie. Si je me mets à la place du public cible, je trouve que le début de l'histoire peut rebuter, le temps de savoir qui est qui, la partie 2019 avec Ben et Mona se passent avec une facilité déconcertante tandis que le Réseau Phénix n'est pas assez détaillé. Amiens, mai 1940. Dans un abri anti-aérien, Beata et sa fille Cécile assistent impuissantes aux bombardements d'Amiens. Beata qui avait fuie les pogroms et l'indifférence du gouvernement de Varsovie. La France lui avait semblé la terre promise, un pays d'accueil, celui des Droits de l'Homme et le pays où elle a rencontré Szymon, son mari, mobilisé par gouvernement polonais. France, Marceau rejoignent leurs amis tandis que Solange, leur fille retrouve son amie Cécile. Tous les quatre vont se lancer sur les routes de l'exode avant de se séparer. A son arrivée à Paris, Cécile démarre son journal intime comme tant d'autres jeunes de son âge l'ont fait, témoignage écrit de la vie sous l'Occupation.  La guerre, ses craintes et ses doutes, ses peurs… Son père est-il vivant ? Sa rencontre avec Paul, apprenti horloger, les Parisiens qui trouvent les Allemands si corrects, le futur si incertain… Jean, garagiste dans l'entreprise familiale revient de la mission confiée par Alcide de L'Estoc et trouve Cécile, réfugiée dans le garage après avoir assistée à l'arrestation de ses parents par la milice. Une seule solution pour la protéger du sort funeste qui attend les Juifs, la cacher au château de L'Estoc. En 1942, les actes de résistance sont meurtriers tandis que Paul se voit contraint de travailler pour l'ennemi. L'année suivante, le Réseau Phénix se prépare pour une opération de sabotage sans se douter que l'étau va se resserrer autour d'eux. Début 1944, le Réseau Phénix fait face à une dénonciation lourde de conséquences. A l'approche de la Libération, le Réseau Phénix renaît de ses cendres pour se venger et participer à la libération d'Amiens. Avec clairvoyance et détermination, le Réseau Phénix va prendre part à l'histoire pour que les sacrifices ne soient pas vains, pour que les arrestations, les tortures, les déportations s'arrêtent. Amiens, avril 2019. Ben et sa sœur Mona trouvent une boîte dans les combles de leur appartement contenant une photo du Réseau Phenix datant de 1943. Le début de l'enquête de Ben et Mona sur l'existence de ce réseau de résistance ne fait que commencer. Arriveront-ils à temps pour rétablir la vérité pour l'un des membres du Réseau avant qu'il ne soit trop tard ? L'horreur de la guerre vue à travers les yeux d'adolescents qui n'auront de cesse de défendre Amiens face à l'occupant. L'auteur fait le parallèle entre la jeunesse d'hier et celle d'aujourd'hui, deux époques, l'interdiction d'aller à l'école pour les Juifs tandis que Mona délaisse ses études pour l'insouciance de ses 16 ans. On voit le questionnement et la prise de conscience d'une jeunesse à l'insouciance brisée par les nazis. En temps de guerre, les émotions sont un piège, une faiblesse qui peut mener à la perte des réseaux de Résistance. On regrettera de ne pas savoir ce que sont devenus certains membres du Réseau Phénix. La phrase " prendre une vie pour en sauver une autre" prend tout son sens dans cette histoire. Quand la jeunesse d'aujourd'hui rétablit la vérité sur le Réseau Phénix et met en lumière l'histoire la ville d'Amiens sous l'occupation !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire touchante se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale (ainsi qu'une partie en 2019), avec des personnages adolescents qui se rendent compte de l'injustice de leur situation et qui décident de rejoindre la résistance. Une lecture intéressante qui aurait mérité davantage d'approfondissement dans les actions entreprises par les personnages mais qui a ce petit goût de témoignage dû fait des recherches documentaires de l'auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Amiens, mai 1940. La ville est bombardée par les Allemands. Quelques survivants vont tenter de fuir. Cécile, une des jeunes filles va tomber sous le charme d'un jeune homme : Paul. D'autres restent sur place, ne voulant pas s'enfuir comme Jean et Fernand des garagistes de père en fils. De rencontres en rencontres, un réseau va se créer et tout ensembles, ils vont essayer de gagner la bataille contre le Reich. Certains vont vivre, d'autres vont mourir. En 2019, deux personnes vont découvrir une mallette pleine de cartes, de tracts datant de la Seconde Guerre mondiale, sans la soupente de la mezzanine. Ils vont partir à la recherche de la vérité sur le réseau. Comment est-ce que tout, c'est terminé à la fin de la guerre ? Qui est encore vivant ? Et est-il possible de retrouver une de ces personnes au 21e siècle ? J'ai adoré partir à la découverte de ce réseau, vivre ce qu'a vécu Cécile au travers de son journal... Être mis face au courage de ces jeunes mis au-devant de moments innommables. C'est un texte accessible pour les jeunes, qui permet de comprendre au moyen de la vie d'adolescents. J'aurais toutefois aimé avoir la vie de Cécile au-delà de ce que l'on a. Je suis resté sur ma faim. Mais dans l'ensemble, je suis vraiment content de cette lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Fleurus et à Netgalley de m'avoir permis de lire ce titre. 3.5 étoiles** J'ai bien aimé l'histoire mais la structure du récit m'a un peu déroutée, surtout au début. Il y avait beaucoup de points de vue différents (et j'avoue que je n'étais pas trop intéressée de suivre celui de Solange). J'ai beaucoup aimé Cécile mais j'ai trouvé que son personnage n'a pas été assez exploité dans le récit. La deuxième moitié du roman, à partir du moment où le réseau Phénix s'est formé était plus intéressant. Le point de vue de Ben et Mona n'a pas été très utile (sauf pour le passage avec Charles). La fin a été très (trop) rapide à mon goût. Dans l'ensemble, l'histoire était intéressante mais j'ai eu un peu plus de mal avec la structure de l'histoire. Cette lecture reste prenante et je la recommande !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous suivons les familles de Cécile et Solange, deux amies adolescentes au début de la seconde guerre mondiale. Amiens vient d'être bombardé par les Allemands. Il faut s'enfuir. De plus, la famille de Cécile est juive ce qui rend les choses compliquées. Lors de cette fuite, elles vont rencontrer Paul, Jean et de nombreuses autres personnes qui vont les aider. De nos jours Ben découvre une petite valise dans la chambre de sa sœur Mona. À l'intérieur se cachent un cahier et une photo d'une groupe de jeunes signée le réseau Phenix. Quel est ce réseau ? Ben et Mona décident de mener l'enquête. ******* J'ai eu du mal à rentrer dans le récit. L'alternance entre tout les personnages et les époques m'ont un peu perturbé. Mais passé un tiers du livre j'ai beaucoup aimé l'histoire. Je me suis laissé embarquer auprès du réseau Phenix qui appartenait à la résistance française. C'est intéressant de voir l'Histoire et le ressenti des personnages du point de vue des adolescents. J'aurais aimé découvrir plus de choses sur la vie d'après guerre pour les membres du réseau Phenix. Même si de nombreux noms de personnes et certains faits ont été inventés, le récit se se base sur certains faits réels.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne pouvais qu'avoir un COUP DE COEUR pour cette histoire. Peggy Boudeville a eu cet éclair de génie de diviser ce récit en deux parties : l'une en 2019, l'autre de 1940 à 1944. Ce qui nous rend complètement accros au récit. D'un côté, un frère et une soeur se sont lancés dans une quête aux indices après avoir découvert un vieux cahier et une photographie d'un groupe de jeunes appelés réseau Phénix. C'est une enquête palpitante et touchante dans une période tragique de l'histoire : la seconde guerre mondiale, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin avec une incroyable révélation. C'est la guerre vue à travers les yeux, de ces adolescents qui n'ont pas encore vingt ans. Il y a deux jeunes filles et quatre garçons . Ils seront aidés par le père d'un des leurs et un membre plus ncien mais de leur âge qui va les former . Tous veulent défendre leur pays, lutter contre l'injustice qui s'abat sur une des leurs qui est juive et aussi venger les victimes. C'est un récit qui se passe à Amiens mais en fait c'était la même histoire partout en France. Et pour avoir un grand-père qui nous racontait bien souvent ses mésaventures, je reconnais que les faits sont d'un très grand réalisme. Ce que j'ai apprécié par-dessus tout c'est que Peggy Boudeville restitue bien le tempérament de ses jeunes qui oscillent entre courage, témérité et peur au ventre car ils risquent leur vie. Elle montre aussi à quelle point la guerre finie, personne n'en est ressorti indemne. C'est vraiment un excellent roman très bien écrit qui devrait être lu par tous, ce pourrait devenir un classique au même titre que «Le journal d'Anne Franck» pour les plus jeunes. Par contre, je pense qu'il faut le lire à partir de neuf ans et plus. Merci aux éditions Fleurus pour cette page d'histoire. #Le réseau Phénix#NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un lieu, deux époques, deux ambiances. 1940, Amiens est dévastée par les bombes allemandes. Rescapées, Cécile et Solange accompagnées de leurs parents fuient la ville. Pendant cet exode, les jeunes filles vont faire la connaissance de Paul, apprenti horloger. Au fil des événements, le trio va faire d’autres rencontres essentielles. Ensemble, ils vont tenter de survivre, de se battre pour leur pays et leurs valeurs en constituant le réseau Phénix. 2019 Amiens est redevenue une ville vivante. Ben, jeune étudiant et sa sœur Mona, découvrent dans le grenier de leur appartement une étrange mallette. Commence alors une remontée dans le temps pour comprendre ce qui s’est passé 60 ans plus tôt. Un film choral qui nous fait jongler entre deux époques. Après un démarrage poussif, on se prend au jeu. On mène l'enquête avec Ben et Mona et on est dans l’attente de savoir ce que sont devenus les personnages de 1940. L’idée de mettre en valeur des actes de résistance par de jeunes adolescents était bonne. Malheureusement, le livre reste un peu superficiel : les actions du réseau Phénix auraient mérité d’être plus détaillées, les investigations 2019 s'enchaînent facilement et trop rapidement, sans aucune difficulté, les héros sont plutôt bien campés, avec leurs convictions, leurs doutes, et pourtant on ne se retrouve pas en eux et on ne vibre pas dans les moments de danger. J'attendais surtout de savoir ce qu’étaient devenus nos jeunes héros de 40. Petite déception, tout cela est survolé. Malgré tout, l’histoire se lit avec plaisir et j’espère que ce roman permettra à nos jeunes de se poser la question : Et moi, dans la même situation, qu’aurais-je fait ? Le dossier pédagogique en fin d’ouvrage est très intéressant et permet de resituer certains personnages ou événements. Merci à NetGalley et aux Editions Fleurus pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un récit autour de la résistance et de l'adolescence. Dans ce roman, le premier de Peggy Boudeville, deux époques se croisent. Un groupe d'adolescent à Amiens, qui résistent durant la seconde guerre mondiale ; et un frère et une soeur qui à notre époque vont découvrir des objets démontrant l'existence d'un réseau de résistance, et dont les membres a résidé dans leur logement. Les deux vont partir sur les traces du groupe d'adolescent. Un très bon roman pour aborder la seconde guerre mondiale, la place des adolescents dans la résistance et parler de la ville d'Amiens et son vécu à l'époque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre jeunesse et une très belle découverte. Tout d'abord, les personnages sont fantastiques, je me suis facilement attachée à eux (autant ceux de notre époque que les jeunes de la Seconde Guerre). Je les ait trouvés touchants et bien détaillés. De plus, la majeure partie du roman se passe en 1940, et j'ai adoré découvrir l'Amiens de cette époque ! Les parties de notre époque sont très complémentaires et permettent un ajout d'informations intéressant. Ensuite, je dois dire que j'ai adoré ce livre pour le torrent d'émotions que j'ai ressenties en le lisant : j'ai pleuré plus d'une fois, mais je me suis aussi réjouie et énervée au rythme des événements du roman... L'auteure a su passer les émotions par sa plume. Pour finir, je trouve que ce livre est un très bel hommage à tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, à la Seconde Guerre Mondiale, notamment grâce au travail de recherche qui a été mené par l'auteure. Il me semble aussi important de dire que l'écrivaine a trouvé un bon équilibre sur que dire aux enfants : elle a su en dire assez pour les documenter, sans pour autant les effrayer avec des détails inutiles. J'ai donc trouvé ce livre très pertinent pour aborder la Seconde Guerre Mondiale avec les plus jeunes. Je tiens donc à féliciter l'auteure pour ce roman intéressant et pertinent, pour les jeunes comme les plus âgés !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre, séparé entre passé et futur, nous fait découvrir 2 mondes, 2 univers, qui finalement ne sont peut-être pas si éloignés que cela... J'ai plutôt bien accroché à l'histoire, et je pense que tout un chacun peut lire ce livre, plutôt réussi dans l'ensemble. N'hésitez plus !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Amiens, mai 1940. La ville est bombardée par les Allemands. Quelques survivants tentent de fuir. Solange et son amie Cécile, jeune fille juive qui va tomber sous le charme d'un jeune homme : Paul. D'autres restent sur place, ne voulant pas s'enfuir comme Alcide de L'Estoc , ou, Jean et Fernand des garagistes de père en fils. De rencontres en rencontres, début 1944, un réseau va se créer et tous ensembles, ils vont essayer de gagner la bataille contre le Reich. Certains vont vivre, d'autres vont mourir. En 2019, un frère et sa sœur vont découvrir une mallette pleine de cartes, de tracts datant de la Seconde Guerre mondiale, sous la soupente de la mezzanine. Ils vont partir à la recherche de la vérité sur le réseau... C'est vraiment un excellent roman très bien écrit. Il relate parfaitement les enjeux de la guerre et de la résistance. En outre, les personnages sont tous très attachants et entraînent rapidement le lecteur dans leur périlleux voyage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :