Anne d’Avonlea

Lu par Emilie Moget
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 30 juil. 2021 | Archivage 2 déc. 2021
VOolume, La saga d'Anne II

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AnnedAvonlea #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La petite orpheline solitaire, débarquée sans ménagement sur un quai de gare, a bien grandi.
Le roux de ses cheveux est un peu moins vif ; ses taches de rousseur se sont estompées ; mais elle est restée toute aussi intelligente, exubérante et fantasque que dans ses jeunes années.

Elle a trouvé un véritable foyer chez Marilla et Matthew Cuthbert et s’est épanouie dans la communauté d’Avonlea, dont elle est devenue un membre actif.

Désormais âgée de 16 ans, elle y fait ses débuts comme institutrice, avec toute la fougue et la détermination qu’on lui connait. Elle nous fait partager ses joies, ses déceptions et ses mésaventures, souvent cocasses, de jeune enseignante.

Elle commence à peine à s’installer dans son rôle, quand Davy et Dora, deux jeunes jumeaux jamais à court d’imagination quand il s’agit faire des bêtises, s’installent aux Pignons Verts, dont ils bousculent la vie bien ordonnée.

Lucie Maud Montgomery nous fait partager le quotidien des habitants d’Avonlea avec humanité et vivacité. C’est avec bonheur et une tendresse grandissante que l’on suit le cheminement d’Anne, qui - devenue jeune fille - continue d’affirmer sereinement sa singularité.

La saga d’Anne Shirley est un grand classique de la littérature canadienne. Il fut notamment adapté à la télévision sous le titre Anne, le bonheur au bout du chemin (1985) et plus récemment par Netflix sous le nom Anne with an E.

Écrit par l’auteure canadienne Lucy Maud Montgomery, dont l’enfance a inspiré l’histoire d’Anne, le roman rencontre dès sa sortie en 1908 un immense succès. Vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, il n’a cessé d’être réédité et adapté depuis. La France est étonnamment restée en marge de cet engouement mondial : peu nombreux encore sont ceux qui connaissant la saga de Lucy Maud Montgomery autrement que par le petit écran. La nouvelle traduction de Laure Valentin est l’occasion de découvrir ce grand roman sur le pouvoir de l’imagination, l’acceptation de sa différence et la liberté. Exempt de toute mièvrerie, souvent drôle, il plaira aux plus jeunes comme à leurs parents.

La petite orpheline solitaire, débarquée sans ménagement sur un quai de gare, a bien grandi.
Le roux de ses cheveux est un peu moins vif ; ses taches de rousseur se sont estompées ; mais elle est...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio
ISBN 9782364069688
PRIX 21,90 € (EUR)
DURÉE 10 Heures, 2 Minutes

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Autant le premier fut un coup de coeur, autant ce ne fut pas le cas ici. Déjà car j’en attendais trop. J’attendais de retrouver la magie que dégageait la Anne enfant, sa poésie, ses rêves, son imagination...

Non pas qu’elle l’ait perdu mais forcément, elle a mûri et s’est assagie; ce qui est assez intéressant car mine de rien il y a pas mal de tomes. Rester sur son enfance aurait donc pu être lassant mais légère déception de ce côté, peut être due à une traductrice différente du premier tome (pour le coup, il faudrait que je compare avec l’ancienne traduction) car je me suis focalisée sur le fond et non la forme ici (contrairement au premier tome).

Néanmoins, de nouveaux personnages ont fait leur entrée pour éviter que l’on se lasse. De nouvelles intrigues apparaissent également. C’est quand même très bien ficelé et j’ai passé un très bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très belle écoute où on va continuer de suivre les aventures d'Anne. Je vous conseille de lire le Tome 1 Anne de Green Gables avant de vous plonger dans celui ci.
Dans ce tome on suit Anne dans une nouvelle phase de sa vie, elle est plus mâture mais continue à nous émerveiller avec sa magie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un merveilleux plaisir d'écouter la suite des aventures d'Anne Shirley-Cuthbert. L'histoire semble se focaliser d'avantage sur les gens qui croisent sa route que sur elle seule, mais qu'il a l'air de faire bon vivre à Avonlea!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retrouver Anne dans ce deuxième opus! Notre héroïne a gagné en maturité sans perdre son imagination et nous fait le plaisir de partager ses rêveries et sa douceur! J'ai beaucoup aimé le choix de la narratrice, son timbre et son jeu se marient parfaitement au ton et aux personnages du roman. Merci beaucoup pour cette parenthèse hors du temps, à Avonlea!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On retrouve avec grand plaisir la petite fille espiègle… Anne a grandi, elle a toujours ses cheveux roux et elle a maintenant 16 ans. Après avoir fait « la royale », elle est institutrice à Avonlea. Elle tient à inculquer à ses élèves des savoirs en respectant leur créativité et se défend d'une éducation bienveillante.
Anne est toujours aussi attachante, gaffeuse mais elle assume de nouvelles responsabilités et prend une place active au sein de la famille mais aussi de la communauté.
Toujours positive, toujours fidèle à ses principes et ses valeurs, on découvre Anne dans un rôle de « grande ».

J'aime toujours autant cette saga toutefois je la trouve un peu moins pétillante que dans le tome 1. Effectivement le personnage d'Anne s'efface pour qu'apparaissent d'autres enfants, d'autres bêtises etc…
Les reparties des petits jumeaux sont hilarantes et pleines d'enthousiasme et de naïveté.
Je passe toujours d'excellents moments de lecture avec cette saga.
Je vous la recommande vivement… elle ne manque pas de rappeler le temps d'une éducative rigide certes mais où l'imagination et la créativité étaient riches et sources d'apprentissage.
Connaissez-vous ?

Merci à #audiolib et #netgalleyfrance pour la suite de cette saga fraîche et plein de vitalité et de nostalgie.


J'ai beaucoup aimé la voix de la lectrice, qui rend le récit tellement vivant. L'articulation est claire et dynamique. La prosodie est totalement en adéquation avec les émotions.
L'écoute est un réel un plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un deuxième opus très plaisant, une lecture agréable et rythmée. C'est doux, poétique et reposant, les personnages évoluent et on les retrouve avec plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré retrouver Anne dans ce tome 2. On retrouve une Anne qui a évolué et grandit. Elle a 16 ans. Elle est institutrice à Avonlea dans son ancienne école et elle prend son rôle à cœur. De plus, ses amis et elle vont créer la société d'amélioration du village afin de rendre le village d'Avonlea plus agréable et accueillant. Leurs idées ne vont pas toujours se dérouler comme prévu...

J'ai aimé ce tome autant que le premier. C'est une histoire bienveillante, douce et belle.

Il y a plusieurs nouveaux personnages qui prennent une part importante dans la vie d'Anne : Paul (un de ses élèves), Dora et Davy les jumeaux, Madame Lewis vivant au pavillon des échos et Monsieur Harrison (son nouveau voisin).

Ce que je trouve beau dans l'histoire, c'est qu'il n'y a pas de violence. C'est frais, léger et relaxant. Après oui, l'histoire est relativement calme. Il n'y a pas des tonnes de rebondissements et il n'y a pas trop de suspens. Mais justement c'est ce qui me plait. On suit paisiblement la vie de la jolie Anne et on découvre une nouvelle fois toute sa gentillesse et son altruisme. Je trouve que l'histoire véhicule de très belles valeurs.

Il y a de nombreuses descriptions dans l'histoire ainsi que de nombreux dialogues.

Je trouve Anne très attachante. Elle a toujours une imagination débordante. Elle maitrise à la perfection les mots et son langage ressemble à de la poésie. Tout semble jolie avec Anne. On devrait tous avoir une Anne dans notre vie. On pourrait croire qu'elle vit un peu trop dans le monde des Bisounours et qu'elle est trop naïve mais justement ne pouvons-nous pas rêver un peu. J'adorais vivre dans un village si tranquille et sûre.

J'ai adoré la relation qui évolue entre Gilbert Blythe et Anne Shirley. Je me demande s'il va se passer quelque chose...

J'ai très hâte de découvrir le tome 3 et de continuer à suivre la vie de la gentille Anne.



J'ai écouté le livre audio édité par Voolume et j'ai beaucoup aimé tout comme le premier tome que j'avais écouté. On retrouve la même voix qui est celle d'Emilie Moget qui interprète parfaitement l'histoire. On est immédiatement transporté à Avonlea. L'écoute dure plus de 10h.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé Anne pour ce deuxième tome de ses aventures. Il est lu de manière très convaincante par Emilie Moget, qui sait donner la bonne intonation à chaque personnage. Le premier tome a été un coup de coeur et je craignais de ne pas aimer autant la suite, mais ce n’était pas fondé, la magie a de nouveau opéré.

Anne a seize ans, elle a renoncé à aller à l’université après le décès de Matthew, car Marilla a des problèmes de santé. Elle a été nommée institutrice du village et elle est bien décidée à favoriser l’épanouissement de ses jeunes élèves, en plus de leur inculquer les connaissances de bases. Elle veut ne jamais fouetter les élèves même si certains le mériteraient, mais saura-t’elle tenir ses bonnes résolutions face aux plus turbulents ? Elle tient à se faire aimer des enfants et y réussit fort bien, le petit Paul Irving est son préféré, elle y voit son âme-soeur, un enfant sensible à l’imagination aussi fertile que la sienne et aussi incompris. Nous suivons Anne de seize à dix-huit ans, de nouveaux personnages viennent enrichir la saga, en plus de son amie Diana avec qui elle continue de tout partager. Marilla recueille deux petits orphelins de six ans, Dora et Davy. Si la petite fille est sage comme une image, ce n’est pas le cas de son frère qui ne manque ni de répartie, ni d’idées pour faire des bêtises. En dehors de son travail d’institutrice, Anne et ses amis ont mis sur pied une société pour l’amélioration du village, ce qui nous permet de faire connaissance avec de nombreux habitants dont certains ne sont pas piqués des vers, comme son voisin Mr Harrisson et le perroquet Gingembre ou encore Mademoiselle Lavendar et Charlotte Quatre. Anne continue à être positive et à aider son entourage, elle voit le monde d’une manière toujours aussi poétique, même si Paul prend parfois le relais avec son peuple des roches. Anne est devenue plus mûre et il lui arrive moins de mésaventures, mais elle sait garder sa fraîcheur.

Ce livre dégage une grande magie, il parle à l’enfant qui sommeille en nous, quel que soit notre âge. Il ne se passe rien de très extraordinaire à Avonlea mais la vie y est paisible. C’est une sorte de village idéal qui habite notre coeur et Anne ressemble à une vieille amie. Il y a aussi beaucoup d’humour ce qui ne gâche rien, comme par exemple lorsqu’une élève adresse à son institutrice une copie d’une lettre d’amour trouvée dans le tiroir de sa mère, et d’autres situations très amusantes. Ce qui m’a frappé, c’est le sérieux de ces jeunes enseignants. Actuellement, à dix-sept ans on est un adolescent pas très responsable tandis que les héros du livre se sentent adultes et ont de vraies responsabilités. La perception de l’adolescence a complètement changé depuis le début du vingtième siècle.

L’auteure parle aussi très bien de la nature, des forêts, des fleurs, il se dégage beaucoup de poésie de ce texte. Elle sait nous donner envie de retrouver Anne dans le tome 3. C’est une série qui apporte de la joie, comme son héroïne. Un grand merci à Netgalley et à Voolume pour leur confiance. Un gros coup de coeur pour cet univers plein de fraîcheur et de joie de vivre.

#AnnedAvonlea #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Doit-on encore présenter cette pépite de la littérature canadienne? Cette lecture qui se fait sourire aux lèvres tant elle nous réconforte et nous attendrit. Il suffit de se pencher avec Anne depuis la fenêtre de sa chambre au pignons verts pour y voir la vie en mode romanesque et poétique. J'ai tout lu grâce aux magnifiques volumes édités par Monsieur Toussaint Louverture, regardé la série sur Netflix et écouté la version audio qui est une réussite totale. Bravo à la narratrice Sophie Moget, sa lecture m'en emportée. Une lecture réconfortante sur le pouvoir salvateur de l'imagination, de la nature et des livres. Ce livre peut également s'apparenter à un roman féministe voire initiatique, qui met en avant une nouvelle condition de la femme en ce début de XXème siècle, en effet Anne n'a que faire des conventions. Elle étudie, elle se donne les moyens d'y arriver, pour suivre son rêve : devenir institutrice. Anne est à elle toute seule un hymne à la joie, à la nature, à l'imagination. Une héroïne attachante, pétillante, elle est pourvue de valeurs humaines et morales très fortes, qui ouvrent à la réflexion.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai retrouvé avec plaisir Anne, Diana, Marilla et bien d'autres personnages du premier tome ! Mais de nouveaux personnages font leur apparition 🤫 et je me suis également attachée à eux !

L'histoire est très simple, rythmée par des petits bonheurs et soucis quotidiens mais cette saga est vraiment très touchante et émouvante 🥰 un petit bonbon, un roman doudou réconfortant ❤

Cette lecture m'a surtout permis de me familiariser avec la lecture audio : je n'arrivais pas à me concentrer lors de mes précédents essais ... mais cette fois, l'histoire ou la voix de la narratrice ont réussi à me maintenir concentrée et j'ai adoré l'expérience 🤗

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voilà une histoire pleine d'optimisme, de positivité, de bons sentiments. On s'y sent bien, et on pardonne les longueurs. J'ai beaucoup aimé suivre Anne, au seuil de l'âge adulte. Avonlea est un endroit où il fait bon vivre!
Dommage qu'il n'existe pas réellement!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une écoute passionnante et très divertissante, Anne est intelligente et nous fait regarder le monde qui nous entoure autrement. L'écriture est dune beauté remarquable, c'est doux c'est frais et sa nous fait du bien. J'ai eu une grande émotion en finissant se livre , je me sentais vraiment bien dedans, l`impression d'être au côté des personnages était très forte, une envie de retrouver Anne vite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et à VOolume pour ce livre audio en échange d'une honnête opinion.

4.5 étoiles.

Quel plaisir de retrouver notre "Anne" âgée maintenant de 16 ans et commençant son aventure en tant qu’institutrice à Avonlea mais aussi on vivra avec notre héroïne favorite de nouvelles aventures et aussi on fera de nouvelles rencontres très intéressantes.
J'ai bien aimé ce livre bien sur pas autant que le premier livre de "La saga d'Anne" mais j'ai adoré y retourner. C'est les tournures de phrases et les belles paroles d'Anne et sa manière de voir les choses avec son imagination si fertile et romantique qui me donne autant de plaisir à chaque lecture mais aussi la très belle voix de la narratrice Emilie Moget que je remercie tellement pour son bon travail. Ce fut un tel plaisir et j’espère qu'il y aura une suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai profité de mon séjour parisien pour écouter la suite des aventures d'Anne, cette petite orpheline au caractère singulier et attachant et à l'imagination débordante, née sous la plume pleine de tendresse de l'auteure canadienne Lucy Maud Montgomery.

Depuis qu'elle a été adoptée par Marilla et Matthew Cuthbert, Anne a bien grandi. Quand l'histoire reprend, la jeune fille a 16 ans et vit désormais seule avec Marilla dans la ferme des Pignons verts à Avonlea sur l'île du Prince Edward.

Suite au décès brutal de Matthew, Anne a dû mettre en suspens son rêve de grandes études et décidé d'enseigner à l'école d'Avonlea. Ainsi commence ce récit où l'on retrouve avec bonheur Diana l'amie de toujours, Gilbert à qui Anne porte de tendres sentiments (réciproques) et tous les autres qui nous ont déjà émus et/ou amusés dans la première partie et à qui se joignent de nouveaux personnages dont les attachants jumeaux Dora et Davy.

J'ai particulièrement apprécié la lecture que nous en offre Emilie Moget pour l'éditeur de livres audio VOolume. Tout y est. La qualité d'élocution, le timbre de la voix, les effets de tension, de ménagement, le partage d'émotions, le rythme apporté à la lecture. Tout contribue à retenir notre attention, à nous émouvoir et à nous rapprocher toujours d'avantage d'Anne et de ses compagnons, hauts en couleurs.

Une histoire à lire, à écouter et surtout à écouter lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ma lecture d’Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery a été un véritable coup de cœur. Je ne regrette absolument pas d’avoir eu envie de découvrir les romans après avoir vu l’adaptation des aventures d’Anne Shirley sur Netflix dans Anne with an E.

Il y a un certain temps, quand je ne tenais pas ce blog, ma Pile à lire était nettement moins importante et il m’arrivait de relire des livres que j’adorais ou de relire le début d’une série lorsqu’un nouveau tome paraissait. Evidemment avec presque deux cents livres en attente de lecture, je ne peux plus trop me le permettre. Mais heureusement, il y a les livres audio (Astuce !).

Alors, après avoir lu le second tome des aventures d’Anne, j’ai écouté Anne, la maison aux pignons verts qui est le premier tome et j’ai enchaîné avec Anne d’Avonlea, plutôt enthousiaste. Si j’avais été un peu surprise de la voix d’Emilie Moget au départ, très éloignée de celle de la série sur Netflix, je m’y étais faite et j’avais même été assez épatée de sa performance, parce qu’elle prend une voix différente de la sienne pour faire parler Anne, qui parle, et parle et parle. Tout le temps.

Dans la version audio d’Anne d’Avonlea, on retrouve la lectrice et comme désormais, je suis habituée à cette voix pour Anne, je suis rentrée plus rapidement dans l’histoire.

Dans la version de chez Monsieur Toussaint Louverture, la traduction d’Anne d’Avonlea de Lucy Maud Montgomery est remise au goût du jour, mais honnêtement, je n’ai pas vu de différence avec cette version audio. Soit, c’est la même, soit elle aussi a été reprise, soit je n’ai pas fait attention (la troisième réponse est plus que probable).

Dans ce second tome, Anne a bien grandi, et elle a décidé de ne pas aller à l’Université afin de rester aux Pignons verts pour aider Marilla. Elle a trouvé un poste d’institutrice à Avonlea et doit se confronter à une horde de petits de tous les âges, dont certains bien décidés à lui en faire voir de toutes les couleurs. A la maison aussi deux enfants sont arrivés, recueillis par Marilla, et l’un d’entre eux fait bêtise sur bêtise et se révèle être un gentil démon.

Ce tome est axé sur une Anne plus âgée, moins maladroite – encore que – mais toujours aussi pétillante et romanesque. C’est un plaisir de la retrouver. Et la version audio est vraiment sympa, l’histoire se prête vraiment bien à une écoute. J’espère vraiment avoir l’occasion de découvrir la suite en audio. En attendant, je vais très rapidement me plonger dans le tome trois, Anne de Redmond, qui m’attend gentiment dans ma Pile à Lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Envie de dépaysement ?
Partez à la découverte de l’Île-du-Prince-Édouard avec les aventures d’Anne Shirley devenue une enseignante accomplie.
Une bouffée d’oxygène ! Cette adaptation du best-seller de Lucy Maud Montgomery est lumineuse. Elle enchantera petits et grands.
A découvrir en famille !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :