Madeleine, résistante

Tome 1 - La Rose dégoupillée

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 20 août 2021 | Archivage 15 déc. 2021
Éditions Dupuis, Collection "Aire Libre

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Madeleinerésistante #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La petite Madeleine Riffaud, née en 1924, vit heureuse avec son grand-père et ses parents instituteurs. Du moins, jusqu'à ce que la Seconde Guerre mondiale n'éclate, que l'Exode ne jette la famille sur les routes et que l'adolescente, atteinte de tuberculose, soit envoyée dans un sanatorium perché dans les Alpes. Pourtant, Madeleine est bien résolue à réaliser un projet fou et nécessaire : trouver des résistants et lutter contre l'occupant. Elle y parviendra, sous le nom de code “Rainer”. Son entrée dans la Résistance ne sera que le premier acte d'un destin exceptionnel qu'elle raconte aujourd'hui dans une première trilogie nourrie des milliers de détails d'une mémoire qui n'a rien oublié...

La petite Madeleine Riffaud, née en 1924, vit heureuse avec son grand-père et ses parents instituteurs. Du moins, jusqu'à ce que la Seconde Guerre mondiale n'éclate, que l'Exode ne jette la famille...


Formats disponibles

ISBN 9791034742752
PRIX 23,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

🌸 Quand j'ai découvert cet bd je n'ai pas hésité une seconde pour le lire j'apprécie l'histoire en général et là nous nous retrouvons dans la deuxième guerre Mondial. 🌸 On va y retrouver l'histoire de Madeleine de son adolescence pour ce premier tome, on va découvrir tous ses déboires et les atrocités qu'elle a du subir pour en arriver à vouloir s'engager dans la résistance !! 🌸Elle va être en tant que résistante alors qu'elle n'est encore mineur!! 🌸 Une bd poignante, passionnante !! 🌸 Un graphisme des plus splendides avec ses tons de bleu et de blanc ce qui en fait de magnifique paysage plongé dans les années 40 à Paris. 🌸 Ainsi qu'un magnifique hommage pour toutes ses femmes qui se sont battues .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Madeleine est fille d'instituteurs. Elle adore lire, jouer avec les garçons du village, rêver... Elle a quinze ans. On est en 1939. L'horizon s'assombrit. Survient cette drôle de guerre de quelques semaines à peine. Comme tant d'autres, elle est jetée sur la route, en pleine exode, alors que les convois de réfugiés sont attaqués par les pilotes allemands... Elle serre les dents. Arrivée à la gare, elle va chercher un médecin pour son grand-père malade. Elle doit traverser des groupes de soldats allemands pour arriver au cabinet. Parfois, ce ne sont pas les grandes stratégies qui vous font devenir résistant. Parfois, c'est simplement l'humiliation de trop. Madeleine a seize ans. Elle veut devenir résistante, ne sait pas où chercher une introduction dans un réseau. Sans compter qu'elle est tuberculeuse... Ses parents l'envoient dans un sanatorium, en haut des Alpes. Ce sera décisif. C'est toute l'histoire de Madeleine Riffaud qui défile sous nos yeux, en une fresque bleutée, ombrée... La lumière ne vient qu'au sanatorium, tout en haut de la montagne. Sauf qu'à un moment, on est bien obligé de redescendre... J'ai beaucoup aimé le point de vue de Madeleine, raconté avec ses mots, ses intonations. Les dessins sont magnifiques (quoiqu'assez oppressantes, même si je suppose que c'était l'idée 😉). Une vue intime de cette armée des ombres dont on ne connait plus aujourd'hui que les hauts faits d'armes, en oubliant la vie quotidienne de celles et ceux qui ont porté haut les couleurs de la France !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Difficile de ressortir indemne de cette lecture qui nous plonge aux côtés de Madeleine, une jeune femme incroyablement courageuse et déterminée. Les mots des scénaristes et de Madeleine elle-même au début et à la fin de l'ouvrage apportent un véritable plus à ce roman graphique exceptionnel. Il me tarde de lire les tomes suivants !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Complètement séduite par les Éditions Dupuis et leurs BD historiques qui se situent plus particulièrement durant la Seconde Guerre mondiale, j'ai eu, dès la découverte de ce titre, envie d'ouvrir le très bel ouvrage de "Madeleine, Résistante", une bande dessinée qui relate l'histoire de Madeleine Riffaud, une jeune fille née en 1924, très proche de sa famille et plus particulièrement de son grand-père. Madeleine va rapidement se retrouver seule, loin des siens, dans un sanatorium situé dans les Alpes afin de recevoir des soins contre la tuberculose, mais cela n'est qu'une étape parmi bien d'autres dans sa vie ! Cette jeune femme au fort caractère a vécu tant de choses... À l'âge de 12 ans, elle a été violée quatre fois en une nuit par un homme censé la protéger. Toutes les épreuves de sa vie lui ont donné une force inépuisable et de grandes valeurs que l'on ne peut que saluer. Madeleine est un véritable exemple de courage, elle a fait des rencontres qui ont changé le cours de sa vie, c'est une jeune fille qui sait vraiment ce qu'elle veut. Son but : Devenir résistante et elle va y mettre tout son cœur pour y parvenir. Les dernières pages sont très intéressantes à lire, elles sont denses, mais elles nous permettent d'approfondir nos connaissances, de présenter des personnages plus en profondeur et d'en savoir plus sur une partie de la vie de Madeleine, de ses rencontres et de ce qui a construit son histoire. Pour conclure : Une bande dessinée qui évoque un passage de notre histoire, qui touche au cœur, qui transpire de souffrances et qui, en même temps, est très positive. Les graphismes sont magnifiques, les planches sont originales, toutes dans un joli ton de bleus, les dialogues sont forts, l'histoire est marquante. J'ai vraiment aimé lire cette BD et découvrir le destin d'une jeune femme inspirante, pleine de bonne volonté, de convictions, forte et au caractère bien trempé. J'ai hâte de découvrir la suite de cette trilogie. Un grand merci aux Éditions Dupuis pour leur confiance et pour cette belle lecture. Angélique

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Premier volume d'une trilogie qui retrace la vie de Madeleine Riffaud, femme de combat qui a été résistante mais aussi poète, reporter... ce volume s'attache à l'enfance de Madeleine et à ses débuts dans la résistance. Aussi, nous faisons connaissance avec une enfant puis une jeune femme au caractère bien trempé, déterminée et ne s'en laissant pas mener... nous la suivons au début de la guerre, durant l'exode mais aussi pendant un séjour dans un sanatorium pour soigner une tuberculose... ce qui est frappant c'est que dès le début du conflit, elle a été animée par cette volonté de résister... et qu'elle fera tout pour le faire de façon active et intégrer et pour intégrer les rangs de la résistance le récit permet d'avoir les grandes lignes de son histoire et il donne l'envie d'aller en savoir davantage sur cette Dame. un bd aux tons froids, une déclinaison de bleus et gris et des traits qui me font penser à des BD plus anciennes. un esthétisme qui m'a semblé tout à fait adapté au contexte historique. mention particulière pour le livret inséré en fin de récit qui permet d'apporter davantage d'infos sur certains événements mais aussi sur la création de la série... une très bonne lecture adapté à un public adulte mais aussi ado

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Madeleine, résistante" (tome 1) retrace la première partie de la vie de Madeleine Ruffaud et les prémices de sa Résistance. Le but est de faire découvrir aux plus jeunes son histoire. Les dessins sont tous dans les tons bleutés et portent très bien le scénario. Je dirais que le pari est réussi ! J'ai hâte de découvrir le tome 2 pour en apprendre d'avantage !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand le scénariste Jean-David Morvan la contacte pour écrire son histoire de grande résistante , Madeleine Riffaud , âgée de 97 ans aujourd’hui, commence par dire non , puis accepte sur les conseils d’un ami . L’auteur et l’ancienne résistante à la vie palpitante , romanesque , il faut dire qu’elle a en vu des choses en près d’un siècle , se rencontrent plusieurs fois pour arriver au résultat final , celui de cette BD bien intéressante . On y raconte l’enfance de Madeleine , fille unique d’un couple d’enseignants , jeune fille au caractère bien trempé qui rêve de ´ rentrer ´ dans la résistance . La jeune Madeleine est atteinte de tuberculose et c’est lors de soins dans un sanatorium qu’elle va rencontrer un jeune homme qui est actif dans le réseau , Madeleine a trouvé un moyen de faire partie de ce réseau et montrera une détermination opiniâtre pour arriver à ses fins . On apprend beaucoup dans cet album devoir de mémoire , l’époque est bien restituée . Il s’agit d’un premier tome , un second est à paraître , pas certaine que ce sera le dernier vu la longue vie de l’héroïne. Ce premier tome donne envie d’en connaître plus ….

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Réédition d'une bande dessinée que l'on voit partout, je remercie les éditions Dupuis et NetGalley pour m'avoir permis de la lire en numérique. Je suis impatiente de l'avoir en version papier (plus facile à lire) et de découvrir la suite. Ce premier tome est percutant, sensible, touchant, l'histoire de Madeleine vous prend aux tripes et vous ne pouvez pas lâcher l'album avant de l'avoir fini. Le travail des détails, des illustrations, des nuances de bleu rendent l'histoire si intense et apportent beaucoup dans la lecture de l'album. Vous l'aurez compris, j'ai eu un beau coup de cœur que ce soit sur l'histoire et le travail de dessinateur et de coloriste qui la met tellement en valeur. Tout est finement pensé, détaillé et réfléchi.  Petit détour sur la couverture dont la bichromie en nuances de bleu soulignent et mettent en valeur les personnages dans une ambiance où se mêlent méfiance et danger. Chaque partie de l'histoire est séparée par une page représentant Madeleine et un poème de celle-ci. On commence avec une petite introduction sur les raisons qui ont poussé Madeleine Riffaud a raconté la vérité pour que tous ceux qui ne sont plus là ne soient pas morts en vain. C'est Raymond Aubrac qui a poussé Madeleine à ne plus se taire et à raconter son histoire, cette bande dessinée est l'occasion de faire passer un message à un nouveau public. Village de Folies, Somme, août 1931. Madeleine Riffaud se remémore son enfance de fille d'instituteur et de garçon manqué. Sa vie auprès de son grand-père et la fin de son enfance insouciante. La guerre étant inéluctable, Madeleine apprend à se débrouiller seule (tir, conduite...). Durant la drôle de guerre, Madeleine ne veut pas s'enfuir face à l'occupant mais qui écoute une enfant ? Amiens, novembre 1940. A la gare d'Amiens, Madeleine a son tout premier contact avec les Allemands et est plus déterminée que jamais. Envoyée dans un sanatorium pour soigner sa tuberculose, Madeleine va être la victime d'un drame qui marquera à jamais la jeune femme. Au sanatorium de Saint-Hilaire-du-Touvet, Madeleine tombe amoureuse d'un résistant tandis qu'elle veut rejoindre à tout prix un réseau sans se douter que le sanatorium en est un.  A Paris, Madeleine remplit des petites missions de messagère. De retour dans son village, Madeleine a 17 ans quand elle annonce à ses parents qu'elle veut se fiancer. Surpris ses parents se demandent quel avenir attend leur fille en tant que tuberculeuse. Prête à devenir une résistante, Madeleine devra sacrifier son amour pour montrer son engagement. Sa détermination sera sa force pour les épreuves qui l'attendent. Madeleine saura-t-elle éviter les dangers qui l'attendent ? Retrouvera-t-elle son fiancé ? A la fin de l'ouvrage, la rencontre de Madeleine et de Jean David Morvan en juin 2018 sous forme de bande dessinée, ses souvenirs et moments important clôturent ce premier tome qui marquera à jamais ses lecteurs. La vie de Madeleine Riffaud durant la Seconde Guerre mondiale, un témoignage intense et fort en émotions !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Madeleine Riffaud, née en 1924 de parents instituteurs, voit sa vie bouleversée par la guerre. Comme de nombreux français, elle se retrouve sur les routes de l’exode en 1940, se couchant dans les fossés avec son grand-père. Elle est envoyée dans les Alpes, dans un sanatorium, pour y soigner sa tuberculose. Alors qu’elle souhaite ardemment entrer dans la Résistance, elle rencontre là-bas un jeune homme, Marcel Gagliardi, membre d’un réseau. En 1942, les amoureux débarquent à Paris et Madeleine, qui voue une haine profonde à l’occupant, est engagée au sein du Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France. Dans ce tome se dresse le portrait d’une héroïne en devenir, courageuse et déterminée. La couleur bleue domine, faisant ressortir de beaux paysages et des émotions palpables. Un album qui favorise la proximité entre le lecteur et l’héroïne. Madeleine Riffaud a parlé tard, 50 ans après les faits, mais depuis, sa mémoire ne s’est pas tarie. Les tomes suivants s’annoncent prometteurs…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis fait un aussitôt reçu, aussitôt lu. J’ai un petit faible pour l’histoire de la seconde guerre mondiale et les femmes fortes. Alors, je n’ai pas été déçue par cette lecture qui allie les deux.   En plus, c’est biographique et le côté bande dessinée la rend très facile d’accès.   Le monochrome bleu, aide aussi à l’atmosphère froide de la période 39-45 et la maladie en vigueur à ce moment-là.   J’ai hâte de connaitre la suite de la vie de Madeleine, qui, je sens, ne sera pas toujours très simple.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :