Quelqu'un à qui manquer

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 12 janv. 2021 | Archivage 26 sept. 2021

Résumé

«Mon père a perdu le sud de sa tête, mon cousin Forrester se cache pour échapper au propriétaire des poissons, Zio Serafino sourit à son cancer à cause de son habitude de la bonne humeur…»

Années 1990, une ville déshéritée de Sardaigne. Leo, un jeune garçon bousculé par la vie, quitte sa peau d’enfant. Il cherche des figures paternelles autour de lui. Mais les hommes, ici, meurent ou déraillent. Seules, lucides, tolérantes jusqu’à la douleur, les femmes tiennent ce monde fragile à la force du cœur.

«Mon père a perdu le sud de sa tête, mon cousin Forrester se cache pour échapper au propriétaire des poissons, Zio Serafino sourit à son cancer à cause de son habitude de la bonne humeur…»

Années...


Note de l'éditeur

Disponible en poche, numérique et audio (lu par Jacques Bonnaffé).

Disponible en poche, numérique et audio (lu par Jacques Bonnaffé).


Ils recommandent !

https://www.instagram.com/p/CL_D7rMnMbq/ :

«Un roman court, intense et sublime. Si vous avez aimé Salinger et l’Attrape-Cœurs, foncez ! C’est du même acabit tellement c’est beau et plein de sous-entendus. »


https://www.instagram.com/p/CNu36pVlBKl/ :

«J’ai A-do-ré ce roman… vraiment. 
Cela peut déstabiliser au début car c’est vraiment comme-ci c’était écrit par un petit garçon mais moi, j’ai trouvé que cela rendait l’histoire encore plus forte en la rendant moins dramatique que ce qu’on pourrait croire car c’est une magnifique histoire de famille, touchante et authentique.»


https://www.instagram.com/p/CL9ogg8B6Ld/ :

«Un texte superbe, à la fois poétique et douloureux.»

https://www.instagram.com/p/CL_D7rMnMbq/ :

«Un roman court, intense et sublime. Si vous avez aimé Salinger et l’Attrape-Cœurs, foncez ! C’est du même acabit tellement c’est beau et plein de...


Formats disponibles

ISBN 9782379792694
PRIX 10,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Par une suite de chapitres courts, portés par la voix, plus que crédible, d'un petit garçon qui essaie tant bien que mal d'oublier la tristesse, "Quelqu'un à qui manquer" parvient à toucher avec des mots simples qui captent le cœur et les souvenirs. Un merveilleux premier roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un coup de coeur pour la rentrée de septembre. Passé le premier tiers de ce petit roman (qui fait moins de 100 pages), parce qu'il faut quand même s'habituer à ce que le narrateur soit un enfant, une fois passé ce premier effet donc, on entre dans une histoire d'une grande poésie. Ces yeux d'enfant qu'on a perdu et que l'auteur nous propose au fil des dialogues, en plus d'être simplement efficaces, sont souvent des uppercuts, une phrase qu'on attend pas et BAM. Si, en plus, on y ajoute le phrasé de la grand-mère qui a de la bouteille. Absolument original. "Quelqu'un peut pas être perdu sans quelqu'un pour l'avoir perdu. Il faut quelqu'un à qui manquer".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit roman, ou plutôt une petite nouvelle, pleine d'émotion et touchante par son style et son humour sous-jacent. Ce petit Leo avec toute la naîveté liée à son âge nous conte l'histoire de sa famille avec toutes ses Zie, son père à l'envers et ses cousins. Un personnage vraiment attachant ; et toute l'atmosphère de la Sardaigne se retrouve dans ce petit roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :