La Plume magique de Gwendy

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 10 févr. 2021 | Archivage 10 mars 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaPlumemagiquedeGwendy #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Au lendemain d’une tempête de neige, le shérif Norris Ridgewick et son équipe recherchent désespérément deux jeunes filles disparues, mais le temps presse et les chances de les retrouver vivantes s’amenuisent.
À Washington DC, Gwendy Peterson, trente-sept ans, n’a plus rien à voir avec l’adolescente complexée qui passait son été à courir dans Castle Rock. L’été de ses douze ans, on lui avait confié l’extraordinaire boîte à boutons de Richard Farris, l’homme énigmatique au costume noir. Gwendy recevait des cadeaux de la part de la fameuse boîte en échange de ses soins et de son attention. Jusqu’au jour où Farris a disparu en l’emportant avec lui.
Vingt-cinq ans plus tard, la boîte réapparaît. Cette mystérieuse résurgence, couplée avec les étranges disparitions à Castle Rock, mène Gwendy à retrouver le chemin de sa maison. Peut-être parviendra-t-elle à arrêter la folie d’un homme avant qu’il ne soit trop tard ?

Préface de Stephen King.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Pagel.

Au lendemain d’une tempête de neige, le shérif Norris Ridgewick et son équipe recherchent désespérément deux jeunes filles disparues, mais le temps presse et les chances de les retrouver vivantes...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782253102205
PRIX 7,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ma destination de lecture préférée : Castle Rock dans le Maine .

Alors oui ce livre n’est pas écrit par le créateur de Castle Rock, le seul et unique Stephen King…mais souvenez nous il a co-écrit le premier tome GWENDY ET LA BOITE À BOUTONS avec Richard Chizmar . Ce dernier lui a proposé une suite tellement bien écrit qu’il lui a donné son feu vert pour la publier. Et de nouveau la magie a opéré.

On retrouve Gwendy, adulte, elle mène une brillante carrière, tout lui réussit…puis sans savoir pourquoi, à l’aube de son départ pour Castle Rock, la boite à boutons réapparait de nouveau dans sa vie. Au même moment, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans sa ville natale . Les souvenirs d’enfance remontent à la surface, doit elle de nouveau se servir de la boite pour les sauver ?…mais elle sait que ce n’ est pas sans conséquences…et où est son mystérieux propriétaire Mr Farris ?

La magie de cette histoire, à la limite du conte fantastique, continue à me fasciner . Elle offre un autre regard sur Castle Rock, toujours avec ses démons mais aussi sa magie bienveillante.

BREF…JE NE PEUX QU’ESPÉRER AVOIR UNE SUITE AVEC UNE GWENDY PLUS ÂGÉE .

Merci Netgalley et le livre de poche pour cette lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et « au livre de poche « pour cette double découverte
En effet je ne connaissais pas l’auteur et ignorais qu’il y avait un 1er tome
Suite info prise sur babelio j’ai donc lu le premier livre écrit avec Stephen king
Quel plaisir de plonger dans cette histoire que j’ai dévorée en une journée
Le deuxième opus est aussi brillant que le premier
Il est plaisant de suivre Gwendy et cette boite à boutons magique
Les pages tournent trop vite car il y a frustration à la dernière page
Je veux suivre Gwendy jusqu’à la fin de sa vie
La prophétie « Gwendy vivra longtemps et mourra dans une chemise de nuit…… » laisse présager une suite
Cela ne peut pas etre autrement n est ce pas Mr Chizmar ?
Bonne lecture à tous
#LaPlumemagiquedeGwendy #NetGalleyFrance

Miranda09

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« La plume magique de Gwendy » par Richard Chizmar

Pour changer, un livre de science-fiction ! Le 1er tome (que je n’ai pas lu) a été écrit en collaboration avec Stephen King, rendant cet ouvrage alléchant.

Malgré la mention « fiction adulte », ce roman semble plutôt destiné aux adolescents.

Néanmoins, c’est avec un plaisir coupable que je vous avoue l’avoir dévoré. Il m’a rappelé, avec moins d’intensité, les livres tant aimés d’Harry Potter.
Cependant, n’attendez pas de l’ouvrage des revirements de situation et des plans d’horreur à la Stephen King, car il n’y en aura pas.

C’est un roman de science-fiction plutôt léger et distrayant qui se lit d’une traite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En 2018 est sorti Gwendy et la Boîte à Boutons, fruit d’une co-écriture entre Stephen King et Richard Chizmar. La Plume magique de Gwendy en est la suite, écrite par Richard Chizmar, relue et préfacée par Stephen King.

J’ai apprécié la lecture de ce conte fantastique, cet univers où l’onirisme se mêle à la réalité et dans lequel une magie emprunte de bienveillance permettrait de sonder l’âme humaine, percer le Mal à jour, veiller sur ceux qui nous sont chers tout en les protégeant des affres du temps ou de la maladie.

Même si ce roman peut tout à fait se lire indépendamment de Gwendy et la Boîte à Boutons, il m’a quand même manqué quelques clés pour comprendre les tenants et aboutissants de l’histoire, notamment concernant le passé de Gwendy : pourquoi la boîte à boutons lui fait-elle si peur ? Quels sont ses véritables pouvoirs ? Quelle magie l’anime ? Qui est Richard Farris ?

Je ressors toujours un peu songeuse d’une lecture qui a la patte du King. Elles éveillent toujours en moi un sentiment ambivalent, font ressortir mon côté lectrice-schizophrène, me laissant dans une sorte d’entre-deux, tiraillée par la claque que j’ai pris à la lecture et cette incertitude de savoir si j’ai réellement « aimé » cette histoire ! Cela vous arrive-t-il aussi parfois d’avoir des sentiments aussi partagés alors que vous avez avez avalé les pages à une vitesse phénoménale complètement happé par votre lecture et, lorsque vous prenez le temps de la réflexion sur cette lecture que vous venez d’achever vous vous dites : « Cétait bien, mais je ne sais vraiment que dire ni penser…! » Sur ce coup, c’était un peu mon cas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie énormément Le livre de poche pour l'envoi, via net galley, du roman : La plume magique de Gwendy de Richard Chizmar.
Il s'agit de la suite de Gwendy et la boîte à boutons de Richard Chizmar et Stephen King, un joli conte dont je garde un excellent souvenir.
Ici point de Stephen King mais l'auteur a trouvé l'idée de la suite judicieuse et il a donné son accord pour que Richard Chizmar nous ramène avec Gwendy et lui à Castle Rock.
Au lendemain d’une tempête de neige, le shérif Norris Ridgewick et son équipe recherchent désespérément deux jeunes filles disparues, mais le temps presse et les chances de les retrouver vivantes s’amenuisent.
À Washington DC, Gwendy Peterson, trente-sept ans, n’a plus rien à voir avec l’adolescente complexée qui passait son été à courir dans Castle Rock.
L’été de ses douze ans, on lui avait confié l’extraordinaire boîte à boutons de Richard Farris, l’homme énigmatique au costume noir. Gwendy recevait des cadeaux de la part de la fameuse boîte en échange de ses soins et de son attention. Jusqu’au jour où Farris a disparu en l’emportant avec lui.
Vingt-cinq ans plus tard, la boîte réapparaît.
Cette mystérieuse résurgence, couplée avec les étranges disparitions à Castle Rock, mène Gwendy à retrouver le chemin de sa maison.
Peut-être parviendra-t-elle à arrêter la folie d’un homme avant qu’il ne soit trop tard ?
La plume magique de Gwendy est une suite réussie, là encore nous avons un joli conte. Il manque un peu de noirceur à mon goût, comme pour le premier opus. Mais c'est tout à fait dans l'esprit de La boite à boutons de Gwendy.
J'ai aimé la femme que Gwendy est devenue. Elle a fait de bons choix et évolue maintenant à Washington, dans la politique.
Quand elle retrouve la boîte à boutons, elle se pose des questions, évidemment. Et des choix vont être à faire, comme la première fois.
Il y a des disparitions d'enfant à Castle Rock, ce qui va faire revenir la jeune femme dans sa ville natale. Elle va essayer de les aider à résoudre ces affaires et par moment cela va être compliqué par rapport à certains habitants. Le fait qu'elle soit une personnalité publique ne sera pas toujours facile pour elle. De plus, un de ses proches est malade, son mari est partit dans un endroit d'où il est difficile de donner de ses nouvelles...
Tout est fait pour nous angoisser, nous surprendre et nous captiver.
Même s'il manque un peu d'horreur à mon goût c'est un bon roman avec une Gwendy fidèle à elle-même.
Du coup, j'espère que l'auteur aura l'idée de nous écrire un troisième opus dans la veine des deux premiers. Il me plairait bien de découvrir une Gwendy vieillissante, avec de nouveaux choix à faire :)
Vous l'aurez compris, j'ai apprécié ma lecture et c'est avec plaisir que je mets quatre étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette suite de 'Gwendy et la boîte à boutons' nous propose une Gwendy devenue adulte, mariée et travaillant au capitole quand la boîte à boutons entre de nouveau dans sa vie. Ecrit sans Stephen King mais avec son approbation, ce court roman est une pure merveille où on y retrouve avec plaisir notre héroïne et la ville de Castle Rock.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La Plume magique de Gwendy... ou la poursuite des aventures fantastiques de la jeune fille devenue femme, représentante de l’État du Maine.
Gwendy Peterson en a fait du chemin depuis sa rencontre avec Farris et sa boîte à boutons... Parvenue au sommet professionnel grâce à sa volonté et à son travail, elle a tout : un époux adorable, mais en pointillé et à distance (car photographe en zone de conflits), une carrière prometteuse, des parents encore vivants (mais une mère malade), une vie aisée mais vécue modestement. Et la boîte à boutons a disparu, tout comme deux filles de Castle Rock. Profitant de congés pour la fin d'année, Gwendy se rend dans sa petite ville d'enfance pour y retrouver les siens, son entourage familier, et pourquoi pas, les mystérieuses disparues ? En effet, elle va rapidement prendre part aux investigations les concernant, d'autant que la boîte fait son grand retour. Saura-t-elle encore la garder avec intelligence ? L'utiliser à bon escient ? Choisir entre le bien privé et l'intérêt collectif ?
Ce court récit de Richard Chizmar se lit d'une traite, puisque l'intrigue est bien ficelée et le style très abordable. Néanmoins, il faut avoir lu le premier opus pour saisir toutes les références et un bémol serait le rapport tardif entre le titre du roman et l'histoire ; cette plume magique constitue la clé de ce registre fantastique, mené de manière agréable et surtout dans sa plus pure tradition littéraire. Enfin, c'est une lecture vraiment divertissante, pertinemment éclairée par une introduction de Stephen King, l'ami de l'auteur.
Merci infiniment aux éditions Le Livre de Poche pour ce moment de retrouvailles littéraires convivial, ainsi qu'à NetGalley pour leur confiance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Gwendy, devenue une adulte et femme accomplie. Lors de ses congés, elle décide d'un retour à Castle Rock. La boîte à boutons réapparaît dans sa vie et cela coïncide avec la disparition de jeunes filles dans sa petite ville natale.
Roman qui se lit et se dévore, même si Stephen King ne fait plus partie des auteurs, la plume est délicieuse et marie merveilleusement polar et fantastique
Merci beaucoup pour cette lecture, je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a quelques temps, j’avais lu et adoré « Gwendy et la boite à boutons » de Stephen King et Richard Chizmar. 
Un court roman où une jeune fille vivant à Castle Rock se fait offrir par un inconnu une boite.
Un cadeau un tout petit peu empoissonné puisque le moment venu, Gwendy va devoir en payer le prix.

Dans « La plume magique de Gwendy » de Richard Chizmar, nous retrouvons Gwendy quelques années plus tard, elle a plutôt bien réussi dans la vie et s’apprête à aller passer les fêtes de fin d’année dans sa famille et d’un coup Bam! La boite à boutons réapparait. 
Au même moment, à Castle Rock, des jeunes filles disparaissent…
Gwendy utilisera-t-elle la boite pour aider le shérif à résoudre se mystère?

Alors évidemment, on sent bien que Stephen King n’est plus là, j’avais un peu peur d’ailleurs mais au final, cela ne m’a pas empêché d’apprécier quand même cette nouvelle histoire de Gwendy, un délicieux mélange entre polar et fantastique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :