Un soupçon d'imprévu

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 8 déc. 2020 | Archivage 7 janv. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Unsoupçondimprévu #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Faut-il renoncer à l’amour avec un grand A pour enfin devenir mère ?

À 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle, toutes ses amies sont en couple et déjà mamans…  Bien décidée à avoir un enfant envers et contre tout, la jeune femme envisage plusieurs solutions pour devenir mère, quitte à revoir ses idéaux.

Ce qu’elle n’avait pas prévu dans son plan ? Sa rencontre avec Alistair, un charmant maçon anglais de 11 ans son cadet, qui ne lui cache pas que la différence d’âge est loin d’être un problème pour lui… Mais est-il prêt à être père ? Au-delà de leurs âges respectifs, le jeune homme est tout juste en train de construire sa vie professionnelle, alors que Romy est installée et heureuse. Pourra-t-elle mettre son projet de vie entre parenthèses pour ce qui n’est peut-être qu’une amourette ?


Faut-il renoncer à l’amour avec un grand A pour enfin devenir mère ?

À 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle...


Note de l'éditeur

Passionnée de lecture depuis son plus jeune âge, Tamara Balliana n'avait jamais couché sur le papier les histoires nées dans son imagination. Lorsqu’elle découvre l’auto-édition, elle décide de franchir le pas et de concrétiser son rêve en écrivant son premier roman : The Wedding Girl, en partie inspiré par son milieu professionnel. Le succès est au rendez-vous et l’incite à continuer à écrire des comédies romantiques, développant au fil de ses romans un univers léger et contemporain qui séduit ses lectrices. Tamara Balliana vit dans le sud de la France avec son mari et leurs trois filles.

Passionnée de lecture depuis son plus jeune âge, Tamara Balliana n'avait jamais couché sur le papier les histoires nées dans son imagination. Lorsqu’elle découvre l’auto-édition, elle décide de...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782496703900
PRIX 9,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Tout d'abord merci à #NetGalleyFrance et Tamara Balliana pour m'avoir permis de découvrir en avant-première le 4ème tome de la série Le domaine des manons.

J'ai retrouvé avec plaisir le petit village de Cadenel, où la jolie Romy est boulangère. Elle adore son travail mais à 38 ans, elle désespère de trouver l'âme sœur pour fonder une famille comme ses meilleures amies que nous avons découvertes dans les tomes précédents.
Alistair, un anglais de 11 ans son cadet, temporairement installé dans le village craque pour elle mais ne souhaite pas s'engager dans une relation et encore moins devenir père.

J'adore l'écriture fluide de Tamara Balliana. Comme souvent l'humour est bien présent et on arrive bien trop vite à la fin du roman. On s'attache aux héros, on n'a pas envie de les quitter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai retrouvé avec plaisir de village de Cadenet et ses habitants, le fameux Café de la Place. Dans cet opus, nous portons une attention particulière à Romy la dernière célibataire de la bande et pâtissière de son état. Alors disons le tout de suite, c'est un très mauvais opus pour ma balance, car forêt noire, éclair, meringue italienne, crêpes, tout est bon pour me faire saliver.
Mon seul regret dans ce tome, c'est qu'il se passe bien longtemps avant le dernier tome, "je veux un homme qui...) car si on retrouve la bande d'amie des précédents tomes, les années ont bien passés et Romy fête son 38ème anniversaire et Elena est enceinte de son 5ème enfant alors qu'elle attendait le 1er au coup précédent..Cela surprend un peu au démarrage. A 38 ans et toujours célibataire surtout après des faux espoirs, Romy prend la décision d'être mère à tout prix et a même trouvé un solution bien organisée à ce problème, mais elle rencontre le bel Alistair qui est plus que sensible à son charme et ses rondeurs. Hélas, il n'a que 27 ans, est Anglais et doit repartir bientôt dans son pays, et surtout il n'a pas l'intention de s'attacher ni d'avoir d'enfant.
On retrouve comme dans chaque livre des situations cocasses, j'ai particulièrement aimé le début entre le strip-tease halloweenien et le t-shirt à messages.
Si vous avez aimé les précédents livres, vous ne pouvez que craquer une nouvelle fois pour celui-ci.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’adresse un immense merci à Amazon Publishing qui m’a permis de découvrir ce nouveau roman en avant-première. Je suis une grande fan de l’auteure, vous le savez, et j’étais trop contente de retrouver les copines du domaine des Manons. Il s’agit ici du 4ème et dernier tome de la série (dont chaque roman peut se lire individuellement, je le précise) et je l’attendais avec impatience.

Cette fois, on suit Romy. Les années ont passé et, désormais, toutes ses copines sont casées et mamans. À 38 ans, Romy sent son horloge biologique tourner. Elle se verrait bien mariée à Simon, sauf que… ce n’est pas le cas de ce dernier, du moins pas avec elle. Après une grosse déception (un coup de poignard planté dans le dos), Romy décide de rebondir. Après tout, on vit à une époque où faire un bébé toute seule n’est pas si compliqué. Sauf qu’elle n’avait pas prévu de rencontrer un charmant anglais qui semble la trouver à son goût et ne ménage pas ses efforts pour la séduire. Oui mais voilà, il a 11 ans de moins qu’elle et n’est pas du tout prêt à se caser.

J’ai retrouvé avec plaisir la plume de l’auteure. Les ingrédients qu’on aime dans les comédies romantiques sont réunis, et c’était un pur bonheur de lire ce roman. On retrouve l’amitié, la famille et le soutien collectif comme piliers dans cette histoire, et la romance est très touchante, il faut le reconnaître.

Cela dit, ce n’est pas mon tome préféré dans cette saga. Je crois que ça restera « Je veux un homme qui » (le précédent), bien que j’aie une forte envie de tous les relire, juste pour vérifier 😜😇

En attendant, je ne peux que vous encourager à découvrir ce nouveau roman à sa sortie, le 8 décembre. 🤩

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle joie d'être de retour dans le village de Cadenel !

Nous retrouvons cette fois-ci Romy, la pétillante boulangère de ce quatuor de choc. Célibataire, 38 ans, et une furieuse envie de devenir maman.

Dans ce tome, les sujets abordés sont plus graves, nos héroïnes ayant pris de la maturité. La maternité tout d'abord, avec cette conversation entre femmes qui m'a beaucoup touchée. Puis la maladie, le deuil, la différence d'âge dans un couple. Tous ces thèmes sont décrits de façon pudique mais juste...

Mais attention, on ne se morfonds pas, n'oubliez pas que nous sommes sur une romance de Noël !

Je dois avouer que je fais partie de ceux qui ont eu un gros crush pour le personnage d'Alistair. Punchy, vif, enjoué, avec un incroyable sens de l'humour et un dévouement sans limite. +1 pour lui !

C'est encore une très jolie histoire que nous offre l'auteure, et qui sait, peut-être qu'elle aussi aura envie de revenir à Cadenel...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu ce roman quasiment d'une traite, j'allais enfin découvrir l'histoire de Romy, ses doutes, ses peurs et ses envies. L'histoire de Romy est attendrissante, cette jeune femme de 38 ans est passionnée par son travail, elle aime faire de la pâtisserie, combiner des saveurs et les vendre dans sa boulangerie et voir le sourire de ses clients sur leur visage.

Mais Romy est une femme qui veut maintenant un peu plus que l'accomplissement de son travail. Elle désire plus que tout fonder une famille et bien que ses amies aient trouvés leur équilibre avec leur famille, elle pense devoir revoir ses idéaux afin de satisfaire son souhait.

Romy est une femme que j'aimais déjà beaucoup dans les tomes précédents mais maintenant qu'on se concentre sur elle, je suis ravie de découvrir son histoire. Comme à chaque fois, on va nous présenter la personne qui va bouleverser son quotidien dans tous les sens du terme. Alistair est un jeune homme ambitieux qui est maçon et se spécialise dans la rénovation immobilière. Fraichement arrivé à Cadenel il va croiser la route de notre belle boulangère et l'histoire à prendre tout de suite un tournant bien plus agréable.

J’ai tellement aimé la rencontre entre Romy et Alistair, je ne me souviens pas avoir autant ris après une première impression. Alistair est déroutant et prends Romy complétement par surprise assez souvent mais j’ai tellement aimé et je l’ai apprécié qu’un peu plus à chaque interaction.

J’ai tellement été touchée par le personnage de Romy, c’est un personnage où on est presque obligé de s’attacher, elle semble fragile et effrayée lorsqu’elle pense à son avenir et pourtant il n’en est rien, elle va prouver par la suite qu’elle peut être une femme forte et déterminée. J’aime énormément sa façon de voir le fonctionnement de sa boulangerie, pourquoi elle travaille autant afin d’avoir une qualité digne de ce nom.

La venue d’Alistair va chambouler son quotidien, va lui faire voir les choses d’une autre manière et va pour ainsi dire la réveiller et la faire se redécouvrir. Tout au long de l’histoire on va découvrir les faces cachées de ces personnages, j’avoue avoir été surprise parce que j’étais loin d’imaginer ce par quoi traverse les personnages, leurs réticences ou leurs craintes mais j’ai tellement aimé leur évolution. Malgré leur écart d’âge qui ne se ressent absolument pas, ils forment je trouve un magnifique couple bien complémentaire.

C’était exactement ce qu’il me fallait, une belle histoire poignante, des moments très drôles et un amour qui se découvre et qui avance au rythme des personnages.

Ce livre m’a complétement transporté comme à chaque fois que je lis un livre de cette autrice, j’ai tellement ris et été émue. J’ai adoré les voir s’apprivoiser, les laisser me surprendre et m’émouvoir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lire un roman de Tamara Balliana c'est passer un bon moment à coup sûr. Ce que j'aime tout particulièrement, c'est que ses personnages sont des Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Du coup, on s'identifie facilement et ça c'est chouette! Une jolie lecture, parfaite avec un thé, un plaid... et une pâtisserie!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un sans faute pour Tamara BALLIANA. Cette auteure est fort étonnante : le titre est bien trouvé ! Elle évoque un imprévu ? Oui, bien sûr… rien ne se déroule comme on s’y attend.

C’est Romy la pâtissière, délicieuse amoureuse, qui va nous surprendre. Tout le village sait que son coeur bat et palpite pour Simon. Je ne suis pas surprise du début de cette histoire… Pourtant, mes espoirs comme les siens vont tourner courts. Ce n’est pas du tout la romance que j’attendais et c’est tant mieux car celle-ci est savoureuse comme un bon éclair au chocolat !

L’auteure que je suis assidûment depuis ses débuts commence son récit avec quelques clichés… de jolis quiproquos, des situations cocasses… Je ne peux dissimuler mon sourire et ma joie de retrouver l’humour et la bonne humeur de ses personnages.

Elle est émouvante, aussi… touchante. Au trois quarts du roman, mon petit coeur de guimauve s’est serré. Encore un roman joyeux, généreux, amusant et rafraichissant. Bravo Tamara BALLIANA !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley ainsi sue les éditions Amazon Publishing de m'avoir permis de lire cette très belle histoire qui a été pour moi un bon moment de détente .
L'auteur a su mettre plein d'humanité dans cette belle histoire qui peut se passer chez nous , une très belle plume facile a lire , beaucoup d'émotions, de surprises .
L'histoire se passe dans un petit village tranquille du Var a Candenel ou il y fait bon vivre .
Dans ce petit village ou il y a sa place avec son café ou tout le monde s'y retrouve et se connait depuis toujours puis il ya sa boulangerie un peu plus loin ou toutes les femmes se retrouvent pour faire un brin de causette .
C'est l'histoire de cette gentille boulangère Romy qui est assidu a son métier , elle y consacre beaucoup d' heures de nuits pour arriver a faire marcher sa petite affaire .
Aujourd' hui on fête ses 38 ans , et elle se désole car elle na pas encore trouver l'homme de sa vie car elle voudrait devenir mère comme toutes ses amies .
Elle a bien des amis et des parents qui l'aime beaucoup .
Elle est tellement prise par son métier qu'elle aime beaucoup qu'elle ne aperçois pas qu'elle a oublier de s'occuper d'elle même.
Donc a 38 ans , elle se pose beaucoup de questions , elle a bien un ami Martin qu'elle aime en secret mais un soir il va vraiment la décevoir car il lui présente sa fiancée qui n'est d'autre son employer qu'elle renvois sur le champs .
Puis il va y avoir des surprises ou elle va être éblouissante et trouver l' homme de sa vie .
Mais avant il va y avoir beaucoup de bouleversement dans sa vie .
Vraiment j'ai apprécier ce livre , je me suis bien détendu en lisant cette très belle histoire très plaisante avec beaucoup de belles surprises.
Merci a l'auteur pour ce très beau roman que je recommande vivement pour une très belle lecture .
Ma note : 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup apprécié cette romance. Elle sort un peu des chemins battus, car pour une fois on va suivre une femme qui approche de la quarantaine et un jeune homme d'une dizaine d'années plus jeune qu'elle. C'est super chouette, parce que l'on va explorer le point de vue féminin, mais aussi masculin de la différence d'âge ainsi que les préjugés que l'on peut avoir.
J'ai aussi énormément aimé la manière dont Alistair pouvait désarçonner Romy. C'était assez drôle, ça donnait du peps et de la joie de vivre dans le roman. le côté anglais de notre protagoniste n'était pas vraiment caricatural, donc on n'entre pas dans les préjugés de ce côté-là, et c'est très bien.
Les deux personnages principaux sont très attachants. Pour ma part, dès ma rencontre avec Romy je l'ai trouvé extra !
Il y a aussi une petite intrigue autour du couple. Je ne m'y attendais absolument pas au départ. Une belle surprise, car cela donne un bon rythme au roman.
Je ne peux que recommander cette romance. Une véritable pépite ; de l'humour, de la romance et de la pâtisserie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Romy a 38 ans. Pâtissière épanouie, côté vie privée c’est plus compliqué. Elle souhaite avoir un enfant mais n’a pas trouvé l’homme idéal avec qui le faire. Elle entretient un semblant de relation avec l’un de ses meilleurs amis mais ses espoirs vont vite voler en éclat. Visiblement ils ne sont pas du tout sur la même longueur d’ondes... Elle ne se laisse pas abattre et cherche la meilleure solution pour avoir un enfant. Et si ce charmant maçon anglais était la réponse ? Pas sûre qu’il partage son envie d’enfant...



Tamara Balliana nous offre ici une charmante romance. Le genre de lecture qui fait du bien en ce moment.

Une lecture fraîche et pétillante qui en même temps aborde des réflexions plus profondes comme l’envie d’avoir un enfant pour une femme qui approche la quarantaine.

Si vous êtes à la recherche d’une romance, celle-ci devrait vous donner le sourire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un soupçon d’imprévu de Tamara Balliana . J’ai retrouvé avec grand plaisir la troupe de Cadenel (il s'agit de la suite de Quand l'amour s'en mail et l'amour et dans le chai) et cette histoire m’a encore plus touché et parlé que les autres je crois. On retrouve Romy qui pense qu'en fin, Simon, l'homme dont elle est amoureuse, va prendre conscience de ses sentiments, car il vient enfin s"installer à Cadenel. Sauf que la soirée ne se passe pas du tout comme prévu. C'était sans compter sur sa rencontre avec Alistaire, un jeune anglais débarqué à Cadenel.
Je me reconnais dans Romy, elle a peur, elle est attirée par un homme plus jeune qu’elle, elle se blesse et gagne un plâtre à quelques semaines de Noel (j'ai vécu ça aussi l'année dernière)..
Bref, les personnages sont touchants, émouvants car ils ont un passé qui n'est pas tout rose et ces sujets sont abordés avec justesse.
C’est un livre qui fait vraiment du bien. Il sort le 8 décembre, n’hésitez pas à l’acheter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gros gros coup de cœur pour ce livre. J’ai tout de suite adoré le personnage de Romy. Au début elle me fait tellement pensé à moi, surtout que l’on fait presque le même métier 🥰
De devoir « faire » les choses comme les autres. D’être dans cette bulle qui dit qu’à partir d’un certains âges il faut absolument être marié, avoir un enfant... Sauf que ceux qui nous rabâche sans arrêt « tu as 30 ans va peut être falloir penser à faire un enfant », toutes ces conneries qui au final nous saoule et nous poussent parfois à faire des conneries juste pour être comme eux. En tant que femmes je pense que nous avons toutes des besoins. Avoir un enfant est bien sûr la pris grande réussite dans la vie d’une femme. Mais on a chacune SA vie et nous la faisons comme nous on l’entend. Ne pas le faire maintenant ne veut pas dire qu’on ne le fera pas plus tard. Bref ! Une superbe histoire qui m’a énormément parlé. Alistair est un super homme avec son passé mais qui n’en joue pas du tout. Au contraire.
Un roman qui donne espoir et qui remonte beaucoup le moral. Je le prend vraiment comme une leçon de vie. Je le recommande chaudement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un Soupçon d'imprévu - Tamara Balliana
Aux éditions : Montlake (08/12/2020)
Thèmes abordés : Pâtisserie - Boulangerie - Couple

Résumé :
À 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle, toutes ses amies sont en couple et déjà mamans… Bien décidée à avoir un enfant envers et contre tout, la jeune femme envisage plusieurs solutions pour devenir mère, quitte à revoir ses idéaux.

Ce qu’elle n’avait pas prévu dans son plan ? Sa rencontre avec Alistair, un charmant maçon anglais de 11 ans son cadet, qui ne lui cache pas que la différence d’âge est loin d’être un problème pour lui… Mais est-il prêt à être père ? Au-delà de leurs âges respectifs, le jeune homme est tout juste en train de construire sa vie professionnelle, alors que Romy est installée et heureuse. Pourra-t-elle mettre son projet de vie entre parenthèses pour ce qui n’est peut-être qu’une amourette ?



Merci à Netgalley et aux éditions Montlake de m'avoir permis de découvrir ce roman feel-good :)

Qu'est-ce que ca fait du bien un livre comme ça !
C'est léger, c'est girly, c'est ce dont j'ai besoin en ce moment :)

Je n'avais pas lu les tomes précédents, mais on rentre très facilement dans l'histoire.

L'écriture de l'auteure est fluide, elle manie les mots qui nous permettent d'arriver à la conclusion que tous les ingrédients d'une comédie romantiques sont présent : un beau gosse sûr de lui, une femme réservée, peu confiante en elle, des quiproquos qui les rassemblent, des coups de gueule qui les éloignent avec un happy end qu'on attend.

Dès les premières pages, on s'attache aux personnages car j'ai eu ce ressenti que c'était des Monsieur, Madame comme tout le monde,
De plus, au fil des chapitres, les scènes sont cocasses, on est obligé de sourire voire même de rire.

Malgré cet univers de comédie, Tamara Balliana aborde un sujet poignant pour les femmes, qui le traite à la perfection, il n'y a pas de trop et de pas assez.

Petit bémol, on est tellement pris dans l'histoire que j'ai trouvé que la fin arrivait trop vite.


Au final, c'est un roman pétillant, joyeux, qu'on dévore sous un plaid avec une bougie, un thé et une pâtisserie :)
Pour moi, ce roman frôle le coup de cœur :)
Félicitations Tamara Balliana !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai pris cette série en cours, au tome précédent et je n’avais pas été entièrement convaincue. Mais comme il ne faut pas rester sur une mauvaise idée, j’ai entamé cette histoire. Quel plaisir ! Romy et Alistair m’ont beaucoup emballée mais surtout, la façon de traiter cette histoire m’a plu.
Un soupçon d’imprévu, c’est ce que représente Alistair pour Romy. En effet, quelques jours avant de le rencontrer, elle avait juré de renoncer aux hommes. Le dernier en date, Simon, a réussi à lui faire perdre toute confiance en elle. Pourtant, elle n’avait pas besoin de cela : à 38 ans, son horloge biologique lui rappelle que le temps court et ne se rattrape pas. Si elle a réussi sa vie professionnelle : elle est une chef d’entreprise avec un commerce, sa boulangerie qui marche bien, sa vie personnelle ressemble beaucoup au désert de Gobi. Alistair pourrait représenter le petit ami parfait pour toute femme normalement constituée mais pas pour Romy. Elle aspire à fonder un foyer rapidement, or Alistair a été clair dès le départ, ce n’est pas dans ses projets. La différence d’âge - Alistair a 11 ans de moins que Romy - et des plans de vie incompatibles devraient tuer dans l’œuf ce couple naissant. Mais l’amour, est-ce que ça se commande ? Ben, non.
Si les problématiques semblent déjà abordées dans bon nombre de romances, l’auteure a eu l’intelligence de les traiter de façon subtile et avec sensibilité. L’envie d’un enfant est un sujet que certaines femmes vivent très mal, surtout quand Dame Nature décide de ne pas accéder à leur demande. Pour Romy, c’est le temps qui lui reste pour concevoir qui l’inquiète et le fait d’être seule. Mais l’auteure a décidé de lui trouver une solution pour cette dernière difficulté. Pas sûre que ce procédé soit réaliste ! Mais le désir inverse existe également : le fait de ne pas vouloir d’enfant n’est pas plus simple. L’histoire d’Alistair est particulièrement touchante. J’ai beaucoup aimé le passage sur la possibilité d’un signe venant de l’au-delà. Si j’ai beaucoup aimé Romy et Alistair, j’ai détesté Simon et l’autre, parce que je ne peux pas la nommer tellement elle m’énerve. Quelle g… ! Si j’ai aimé ce livre, il m’a en plus donné envie de gâteaux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je le dis et je le répète : la romance n’est pas mon genre de prédilection. J’ai même parfois, au tout début du livre, eu de sérieux doutes quant à l’orientation que prendrait l’intrigue. Je peux vous dire cependant une chose : ouf, l’intrigue est résolument inscrit dans les années 2020.
Pourquoi écris-je donc cela ? Voici quelques mois, j’ai lu une romance (de 2020 elle aussi) dans laquelle l’héroïne agissait de façon extrêmement datée : une bonne épouse, bien soumise. Ici, ce n’est pas le cas. Romy a 38 ans, n’a jamais été mariée mais est amoureuse depuis des années du beau Simon, journaliste toujours par monts et par vaux, qui ne pouvait donc pas, disait-il, se poser, se marier, fonder une famille, mais était ravie de retrouver ce que j’appelais « un plan couette fixe ». Seulement voilà : Simon va désormais se fixer, mais pas avec Romy, n’ayant pas vu (il était bien le seul) à quel point elle tenait à lui.
Romy a 38 ans, et si toutes ses amies sont mariées (elles ont été, chacune, l’héroïne d’une romance), si elles ont eu des enfants, elles se retrouvent elles aussi confrontés à l’un des fléaux réservés aux femmes : le droit de regard que n’importe qui se permet d’avoir sur leur famille. J’ai l’impression qu’il y a vingt ans, voire même dix ans, l’on en parlait moins ouvertement, moins frontalement aux femmes. Désormais, comme pour les héroïnes de Tamara Balliana, chacun se croit autoriser à donner son avis, tout droit sorti du café du commerce, bien sûr : un enfant ? Pas bien. quatre enfants ? Pas bien. Un enfant alors que l’on est handicapé ? Pas bien. Quoi que fasse une femme, ce n’est jamais bien, alors autant faire ce que l’on veut. C’est ainsi que Romy se jette à corps perdu dans son projet de maternité, sans suivre les conseils que lui donne sa mère – oui, faire un enfant dans le dos à un homme n’est jamais une bonne idée, même si elle semble penser le contraire.
Un soupçon d’imprévu offre un panorama contemporain de la parentalité, de la famille monoparentale (avec un père célibataire) à la famille homoparentale. Le roman n’oublie pas non plus qu’être parents peut être douloureux, et qu’il est des événements dont on ne se remet jamais. Etre parents, ce n’est pas simple, cela force à se poser beaucoup de questions, à envisager l’avenir autrement. Il montre aussi l’inégalité foncière entre un homme et une femme. L’homme peut attendre d’être prêt, et peut-être ne le sera-t-il jamais. Une femme n’a pas ce luxe.
Dernier fait qui ne change toujours pas : un homme avec une femme plus jeune ne choque pas. Une femme avec un homme plus jeune choque, alors que cela ne devrait pas. Deux personnes majeures font ce qu’elles veulent. Ceux qui se mèlent de la vie des autres l’oublient trop souvent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On découvre le village de Candenel, avec Romy qui est boulangère et qui fait des gâteaux absolument divin.
Elle va fêter c'est 38 ans, et rêve enfin de pouvoir fonder une famille.
Sauf qu'elle n'avait pas prévu de tomber sur ce beau maçon, anglais de 11 ans son cadet.
Mais lui va t'il partager son envie d'avoir des enfants ?

Un roman feel good, qui fait du bien !!
On s'attache tellement à cette Romy, on peut très vite s'identifier à elle, et même à cet anglais, on dirait un peu monsieur et madame tout le monde.
L'écriture est très fluide, pétillante avec des passages assez cocasses qui font vraiment sourire .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Romy 38 ans tombe de haut quand son sexe-friend lui annonce qu’il a une liaison avec son employée qu’elle a formé et a qui elle se confiait, pour elle c’est une double trahison, elle voit ses espoirs de devenir maman se réduire à néant ou presque...

Elle va faire la connaissance de Alistair, jeune anglais de 11 ans son cadet mais un charme fou qui la drague lourdement qui sait ce qu’il veut et ne veut pas, il ne veut surtout pas d’enfants mais la veut elle! Mais pour Romy n’est pas prête à assumer la différence d’âge et elle na pas de temps à perdre sur son projet d’avoir un enfant! Alors craquera ou craquera pas...

J’aime beaucoup les livres de Tamara Balliana, celui-ci ne fait pas exception, un très bon feel-good qui remonte le moral. Il y a de l’humour dans ce roman mais il parle également de choses plus sérieuses! La plume de l’auteure est toujours aussi addictive, il se lit tout seul!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est grâce à ce nouveau partenariat que je découvre la plume de Tamara Balliana et je l'ai vraiment appréciée. On se retrouve ici en plein coeur d'une comédie romantique avec un beau gosse sûr de lui et une jeune femme réservée qui manque de confiance en elle mais très loin d'être une romance "Cucul la praline". A travers ses mots et sa plume à la fluidité désarmante, l'auteure nous livre un roman pétillant et nous donne le smile ! Merci pour la découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman qui tient toutes ses promesses !

Pour qui : Pour celles et ceux qui, comme moi, ne ratent pas une nouveauté de Tamara Balliana !

Mon avis : Tamara Balliana fait partie des auteurs qu’on aime bien suivre, titre après titre. Et là elle nous entraîne dans la vie de Romy, jeune quasi-quadra, qui sent l’horloge biologique tourner. Le problème, c’est qu’elle est célibataire (ce qui complique un peu la mise en route d’un éventuel bébé). Elle n’hésite pas à se tourner vers des sites de rencontre un peu particuliers, qui proposent à deux personnes ayant envie de devenir parents de se rencontrer pour faire un bébé-éprouvette (sans relations amoureuses entre les parents) (pas sûre que mon explication soit très claire ! ;-)).
Au milieu de ça, Romy tient sa boulangerie-pâtisserie d’une main de maître, jusqu’à ce qu’un élément perturbateur arrive…
Quant à Alistair, il n’a pas la langue (ni les yeux) dans sa poche, et n’hésite pas à faire du rentre-dedans très clair à la jeune femme. Mais Romy a du mal avec leur différence d’âge, une hérésie à ses yeux.
C’est toujours un plaisir de retrouver les héros de Cadenel. Tamara Balliana arrive à trouver à la fois de nouvelles histoires, à garder une originalité sincère dans ses récits, et à nous entraîner avec elle.
La thématique de la pâtisserie est également bienvenue, et bien traitée !
Et enfin Alistair, qui n’est pas forcément l’homme idéal, mais qui nous charme au fur et à mesure.

En bref : Une bonne lecture qui réchauffe le coeur pendant ce deuxième confinement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le thème : une héroïne femme d'action, chef d'entreprise, moderne mais qui aspire quand même à des souhaits plus "traditionnels" (mariage / enfants). Le tout entouré d'un groupe d'amis très soudé dans une petite communauté : on est très proche de l'univers de Kristan Higgins et j'adore ça.
Je pense que les lecteurs se sentiront intégrés aux membres du village de Cadenel. Est ce le côté familial très présent ou bien le fait qu'on ait déjà fait connaissance avec les autres filles dans les précédents romans ? Je ne sais pas.
Avec le roman de Léonie c'est aussi celui qui m'a fait le plus rire.
De bons dialogues entre chaque personnages, des moments cocasses, etc...la recette d'une lecture qui te fais décompresser et passer un bon moment.
PS : Je fais parti des personnes qui ont du traduire le terme "pain au chocolat". Je ne cache pas que ça m'a piqué les yeux sur le coup mais mis à part cela cette histoire est parfaite ! :-))

Cet avis vous a-t-il été utile ?

💕 Ce livre est pour moi la première histoire que je découvre de Tamara Balliana et ce ne sera pas la dernière ! J’ai vraiment passée un excellent moment avec cette belle plume ! On y rencontre Romy , un personnage vraiment attachante , vraie , sincère ... avec un don pour la pâtisserie ... Pas gâtée en amour , elle commence à désespérer mais elle peut compter sur le soutien de ses amies et de sa famille .. et on sait que l’amour arrive toujours quand on ne l’attends plus ! C’est un quatrième roman issu d’une série mais on peut le lire seul sans problème.
N’hésitez pas à découvrir ce roman qui sortira ce 8 décembre ! Vous passerai un moment cocoon 🤩

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est bon notre dernière "célibataire malgré elle" a droit à son histoire, et c'est ma préférée. La cuisine, la pâtisserie, les rêves de petites filles, du grand amour, ça me correspond.

On retrouve donc Romy notre boulangère de Cadenel, et deux prétendants, son meilleur ami Simon, et un nouveau "innatendu" à l'accent anglais, Alistair. Mais seulement Romy ne veut plus être une sex-friend, mais une maman et si possible une épouse. S'en suit des non-déclarations et déclarations, des renversements... bref de l'innatendue.
Ce roman est frais et dans l'air du temps, il parle de beaucoup de mœurs qui sont devenus banales aujourd'hui et pourtant pas encore acquis, comme les femmes "cougars" par exemple, car dans l'autre sens ça ne choque pas mais dans l'autre.
Puis on reviens à des fondamentaux, le désir d'être mère, car certes les hommes ont toute leur vie pour le devenir, mais les femmes ont une horloge biologique, qu'on le veuille ou non; et contrairement à nos grands-mères qui avait des enfants tôt, le fait d'être devenue indépendante sur le plan financier, retarde ce moment de devenir maman et donc aussi celui de pouvoir le devenir, car on est plus "fertile" à 18 qu'à 38... Merci à l'autrice de parler de se sujet qui touche de plus en plus de femme, qui ont sans cesse droit à : c'est pour quand ? Et pourquoi pas maintenant ? Trouves toi un bon mari qui t'en fera pleins (comme si c'est lui qui avait l'horloge...).
Ensuite on a le point de vue d'Alistair (un style que j'aime à retrouver avec Tamara Baliana), étudiant et architecte à ces heures. Amoureux des bonnes choses, des filles aux belles fesses, du rouge et des éclaires. Tiercé gagnant avec notre Romy qui coche toutes les cases, seulement elle a 11 ans de plus, veut un enfant et lui non car un secret le perturbe, et une maladie, font on parle rarement l'hémophilie, joue beaucoup. En tout cas il m'a réconcilié avec les anglais.
J'ai passé un agréable moment avec Romy et Alistair, merci beaucoup. Un petit pincement de quitter Cadenel...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retourner à Cadenel, cette fois pour suivre Romy, la boulangère du village, qui, après une déconvenue de taille, va chercher à vivre sa vie pour elle-même. Et ce qu'elle veut par dessus tout, c'est être mère. Évidemment, rien ne va se passer comme prévu.
Tamara Balliana nous offre une fois encore une romance pleine de charmes et de rebondissements, avec une galerie de personnages attachants, sans tomber pour autant dans la mièvrerie. Résultat, la lecture de ce roman est un vrai plaisir, et il est difficile de le lâcher, parce que même si l'on sait que le happy end va être au rendez-vous, l'intérêt reste le chemin que va parcourir Romy pour y arriver.
Je remercie Amazon Publishing France et Netgalley pour la lecture de cette romance pleine de fraicheur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens a remercier Netgalley France et Amazon Publishing pour m'avoir donné la possibilité de découvrir cette autrice.

J'ai vraiment adoré le personnage de Romy, trentenaire bien engagé dans sa trentaine, ronde et peu sûre d'elle.
J'ai aimé son manque d'assurance qui se dévoile au fur et à mesure du roman. J'ai adoré le fait qu'elle soit auto-entrepreneure et qu'elle prenne confiance en ses sentiments tout au long de l'histoire.
Alistair est le personnage clef qui malgré son âge lui donnera confiance en sa féminité.
Il se dévore en une nuit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai beaucoup aimé cette histoire !

Déjà la quatrième histoire d’amour à Cadenel, petite ville fictive du sud de la France. Après Solène, Léonie et Orianne, c’est au tour de Romy d’avoir droit à son histoire d’amour. Même si, au départ, j’ai eu du mal à m’attacher au côté insolent d’Alistair, le héros, c’est un roman où les personnages se révèlent au fil des pages, avec leurs fêlures et leurs aspirations. Les thématiques de cette histoire sont la différence d’âge et le désir d’enfant. Deux sujets bien abordés et qui prennent vraiment de la place dans le roman (et qui ne sont pas seulement survolés!). J’ai beaucoup aimé ça.

Et puis, j’ai retrouvé ici la douceur de Tamara Balliana et sa façon de m’emporter facilement dans ses histoires. Et en plus, quel plaisir de retrouver les personnages des romances précédentes et de les voir s’épanouir. Ils me manqueront, c’est certain. Un soupçon d’imprévu clôture une saga que j’adore et que je vous conseille !⠀

N.B. : Les 4 tomes se lisent tout à fait indépendamment, mais si l’envie vous prend de lire la saga dans son entièreté, lisez-les dans l’ordre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Romy a 38 ans, elle tient la meilleure pâtisserie de Cadenel (Un petit village français). Après une déception amoureuse, elle décide envers et contre tout d'avoir un enfant. Romy 38 ans, célibataire, échafaude des plans afin de devenir mère. Mais c'était avant sa rencontre avec Alistair. Acceptera-t-elle de se laisser surprendre par la vie et remettre ses plans à plus tard ?
C'est une bonne comédie romantique, avec tous les ingrédients pour passer un agréable moment de lecture : Romance, Pâtisseries et un soupçon d'imprévu et d'originalité.
Lecture idéale en cette période où les fêtes arrivent à grand pas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est le 4e roman qui se passe à Cadenel, dans le Sud de la France. C’est le 2e que je lis et je suis sous le charme. J’ai aimé le personnage de Romy ; cette femme de 38 ans est une pâtissière avec un sacré tempérament ! Et puis, cette rencontre avec le jeune et impétueux Allistair est tellement imprévue.

J’aime la plume de Tamara Balliana : c’est sensible, doux, joyeux, moderne et touchant. Les sujets abordés vont plus loin que ceux qu’on pourrait trouver dans une simple romance (ici, c’est celui de la maternité). Si vous n’avez pas encore découvert Tamara Balliana, je vous conseille cette lecture et celle de « Je voudrais un homme qui… »

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman est en fait le quatrième où l’intrigue se déroule au sein du petit village Cadenel et j’ai adoré retrouver tous les personnages rencontrés au sein des romans précédents. Et je dois avouer que de ces quatre romans que j’ai lus, celui-ci est probablement mon préféré.

Je suis totalement tombée sous le charme de cette jolie rousse. Romy est déterminée, indépendante mais surtout elle est différente des héroïnes que l’on rencontre dans la plupart des romances. J’ai pu m’identifier à son personnage et cela fait tout une différence. Quant à Alistair, comment ne pas succomber à ce personnage. À la limite, je me suis même dit qu’il était trop parfait!

L’intrigue est intéressante, quoique prévisible. Malgré tout, il y a un petit quelque chose qui nous fait du bien. Les événements qui sont survenus dans le passé d’Alistair ajoutent une touche émouvante. Et puis, j’ai adoré les petites remarques d’Alistair et qui faisaient rougir notre protagoniste. C’était plus fort que moi, le sourire me venait aux lèvres.

Je ressors avec un brin de tristesse car je crois bien que c’était le dernier roman de l’auteure mettant en scène les habitants du village de Cadenel. J’ai adoré l’univers au sein de ces romans. Mais bon, tout se termine sur un happy end et que peut-on demander de mieux?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je pense déménager très bientôt à Cadenel. Le sud de la France, c’est bien aussi non ? C’est bien dommage qu’il soit fictif car ce petit village m’a totalement conquise. J’ai dévoré l’histoire de Romy et Alistair en quelques jours et j’étais vraiment triste de les quitter. Gros coup de cœur pour cette jolie romance entre une belle pâtissière pétillante et un anglais plein d’humour. L’autrice a su me conquérir grâce à un univers plein de bienveillance et une plume ultra addictive. J’ai hâte de découvrir ses autres romans !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette chronique va être plutôt rapide puisqu’il n’y a pas grand chose à dire! J’ai passé un très bon moment en compagnie de Romy, notre héroïne. A 38 ans, son horloge biologique se manifeste et elle souhaite plus que tout fonder une famille. Mais il lui faut trouver l’amour pour cela. Elle rencontre Alistair, de 10 ans son cadet. Elle a du mal à lâcher prise et à accepter la différence d’âge.

J’ai beaucoup aimé les personnages tout d’abord. Romy, bien sûr, forte et fragile en même temps. Mais surtout Alistair. J’ai adoré son humour. Par contre, quelle déception de ne pouvoir entendre son accent en vrai!^^

J’ai également apprécié retrouvé les personnages des précédents opus. Cette fois-ci, je n’avais pas oublié! 😉

J’ai beaucoup aimé les différents thèmes abordés. La différence d’âge tout d’abord. Pourquoi accepte-t-on plus facilement la différence d’âge quand c’est l’homme qui est plus âgé? On découvre les craintes, les préjugés à ce sujet. On parle également de reconversion professionnelle, de la façon dont on se sent obligé de continuer dans une voie qui ne nous plait peut-être plus simplement parce qu’on a fait de longues études dans ce domaine. On évoque également le deuil et la peur de souffrir et faire souffrir. Différents thèmes, pas forcément évidents à traiter mais qui le sont de manière juste.

J’aime toujours autant la plume de Tamara Balliana. Je me demande même si ce n’est pas mon tome préféré…

Conclusion :
Un joli roman qui donne le sourire!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman est touchant, attendrissant et enivrant. On plonge dans la vie d'une jeune femme de 38 ans, qui fera tout pour être heureuse... Et bien plus encore !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

De retour à Cadenel pour découvrir les aventures de notre dernière célibataire, après celles de Léo, Solène et Oriane ! Romy est pâtissière et célibataire. A 38 ans, elle a une grosse envie de devenir maman. Elle rencontre par hasard Alistair, un anglais bricoleur, en retraite pour écrire sa thèse, de 11 ans son cadet....Comment envisager une relation amoureuse avec ce petit jeunot, elle qui rêve déjà d’enfant ? Dans ce tome, les personnages ont vieilli, les sujets abordés sont plus graves (maternité, deuil, maladie, la différence d’âge dans les relations amoureuses).
Cela reste néanmoins une comédie romantique avec ce qui faut de bonne humeur et de surprises . Une lecture très sympa !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai retrouvé avec plaisir l’univers de Cadenel, un village dans lequel je me sens bien, présent dans de précédents romans de Tamara Balliana : Quand l’amour s’en mail, L’amour est dans le Chai et Je veux un homme qui… Ici, elle nous fait découvrir l’histoire de Romy, la boulangère du village et amie des précédentes héroïnes.

Romy complexe énormément. Sur son physique, tout en formes. Sur son âge, 38 ans alors qu’elle rêve d’avoir un enfant. Elle a de nombreuses qualités qu’elle n’arrive pas à voir … Heureusement, pour lui en faire prendre conscience, il y a Alistair. Un anglais, plus jeune qu’elle, qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui craque sur elle. Il dit ce qu’il pense sans enrobage, sans prendre aucun gant, et il aime encore plus quand cela fait rougir la jolie pâtissière ! Ils forment un duo bien assorti malgré leurs différences, ils apportent du bon à l’autre, j’ai beaucoup aimé suivre leurs échanges.

Je me suis très vite attachée à ces deux personnages que j’ai trouvés très touchants. Ils m’ont paru crédibles, justes, il est facile de s’identifier à eux, leurs familles, leur groupe d’amis. L’histoire est vraiment sympa, ponctuée de jolis messages d’acceptation, de remise en question, de confiance. L’ensemble est bien dosé, équilibré. J’ai vraiment passé un super moment de lecture : je n’ai pas vu les pages se tourner ! Tamara Balliana a une plume que j’adore et qui m’entraine à chaque fois dans son univers, riche et travaillé.

Un roman qui peut se lire indépendamment des autres mais je vous conseille vivement la totale : vous ne serez pas déçus avec les habitants de Cadenel !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley et Amazon Publishing pour l’envoi de ce Service Presse.

Pour informations, cette histoire fait partie en réalité d’une saga : Le domaine des manons. Chaque tome peut se lire indépendamment des autres et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait, puisque à part celui-ci, je n’ai lu que le précédent. C’était d’ailleurs une super révélation qui m’a conforté dans mon envie de poursuivre l’aventure !

Plusieurs années se sont découlé depuis l’histoire d’Orianne. Nous retrouvons la charmante boulangère Romy. Alors que son envie de maternité se fait de plus en plus insistant, elle découvre sur ses idées d’avenirs ne correspondent pas à Simon. Malgré cette révélation, elle décide de ne pas baisser les bras. La monoparentalité est courante de nos jours. Mais, comment gérer l’arrivée d’un jeune et charmant Anglais ?

Cette histoire m’a touché particulièrement et j’aime les thèmes qui sont traités ainsi. C’est un véritable fléau, ce besoin de la société de décider pour quelqu’un. Dans le cas de Romy, c’est aussi un besoin. Elle ne peut qu’apparaître touchante et on ne peut que tomber sous son charme. Qui à sa place ne voudrait pas aussi ce que nos amies possèdent ? Mais elle n’est pas la seule qui m’a plu. Alistair est un héros totalement charmant qui m’a conquise. Leur rencontre est drôle et il nous offre des supers moments.

Un duo qui signe une comédie romantique géniale. Une romance qui nous tient en haleine. Les thèmes traités sont sublimes par leurs impacts : la maternité, la maladie, le deuil et la différence d’âge. Certaines polémiques dans la vie courante, mais Tamara a une façon bien à elle de nous présenter des messages forts. Elle le fait avec tact, bienveillance et justesse.

Vous comprendrez donc que ce n’est pas une comédie romantique banale, des personnages vont nous rendre la vie dure. On va en aimer mais aussi en détester ! Pour ma part, je sais qui j’ai envie de mettre au pilori !

Une auteure, vous le savez, que j’aime de plus en plus. Sa plume est addictive et soyons honnête, ouvrir un de ses romans, c’est prendre le risque de ne plus le refermer jusqu’au mot fin. En tout cas, c’est mon état d’esprit à chaque lecture.

Alors, sans surprises, je vous recommande ce roman, que vous ayez lu ou non les précédents. Si vous ne connaissez pas encore la plume de Tamara, je ne peux que vous posiez une question. Mais qu’attendez-vous bordel ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Romy a trente-huit ans. Elle est sa propre patronne d'une pâtisserie à son image généreuse et gourmande. Cependant, quelque chose manque au bonheur de Romy: une famille. Toutes ses amies sont en couple avec des enfants et son horloge biologique ne cesse de se rappeler à son bon souvenir. Heureusement, Simon, son ami plus si affinités, lui fait comprendre qu'il va bientôt se poser et peut-être que... Romy se prend à espérer.
Seulement voilà, l'arrivée d'Alistair, un jeune homme de vingt-sept ans va lui retourner la tête.
Quelles décisions prendre? Une relation stable? Un bébé toute seule? Un amour passionné mais incertain? Romy n'a pas envie de souffrir et n'a pas envie non plus de renoncer à ses rêves.
Simon, Alistair, ils sont si différents. Simon est-il honnête, partage-t-il ses sentiments? Alistair est jeune, trop jeune pour une relation stable? L'attirance qu'il y a entre Alistair et Romy est électrique, cela peut-il déboucher sur quelque chose?

Une lecture vraiment très chouette!
J'avais déjà beaucoup aimé Je veux un homme qui et je me suis régalée avec ce nouveau titre!
J'aime beaucoup l'écriture de Tamara Balliana qui propose des personnages complexes, des romances qui prennent leur temps (ce que je préfère par dessus tout).
Je n'ai pas l'habitude de lire des romances avec des différences d'âges dans ce sens, cela me mets plutôt mal à l'aise en général (je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça) mais ici pas du tout!!!
L'auteure m'a complètement embarquée dans son histoire. L'histoire entre les deux héros principaux est très belle car bien que passionnée, elle est aussi raisonnée et les deux s'apprivoisent peu à peu jusqu'à faire tomber les barrières.
Ce titre fait parti de la série intitulée Le domaine des Manons comme le précédent livre que j'avais lu mais il peut se lire de façon indépendante, les autres personnages n'apparaissant qu'en fond.
Si comme moi vous aimez les histoires qui finissent bien, les slow romances biens écrites avec des personnages "écorchés" alors foncez!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Hey 🍪 !
Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un soupçon d’imprévu de @tamaraballiana .

Ce livre m’a tenté par son résumé. Une histoire d’amour avec une pâtisserie au milieu, ça promettait d’être une superbe lecture.

Et en effet, j’ai passé un super moment. C’est le genre de lecture, qui sans être ma lecture préférée de l’année, me permet de m’évader. La plume de l’auteur est fluide et légère, ce qui est pour moi un des gros points positifs de ce roman.

Il y a bien sûr les personnages, particulièrement Romy que j’ai adoré. Elle est drôle, passionnée et pleine de vie. Elle nous en fait voir de toutes les couleurs et sort du stéréotype de la fille parfaite que je peux souvent voir lors de mes lectures.

Je n’avais pas encore lu de roman de cette autrice avant celui-ci mais je pense vraiment en lire un autre dans quelques temps.

C’est la première fois que je lis un roman où la protagoniste est pâtissière et en réalité c’est plutôt cool. Ça m’a donné envie de cuisiner tout le long de ma lecture, c’est mon frère qui était contente.

Je vous recommande cette lecture si vous aimez cuisiner et que vous avez juste envie d’une lecture toute douce.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avoue que ma lecture a débuté de façon étrange. J'ai tout de suite détesté Simon, dès les premières pages. On commençait bien ! Je sais pas, le type ne me revenait mais alors pas du tout. Romy, notre héroïne, et ses plans sur la comète. On sentait le côté : je vais me prendre un mur en pleine figure bien méchamment. Un personnage féminin que je qualifierais de… comment être polie… non, pétasse, c'est le mot. Et un bellâtre qui débarque avec une franchise qui frôle parfois l'indécence. Mais où étais-je tombée ? Un peu déboussolée, mais super intriguée, j'ai donc poursuivi et j'ai bien fait.

Un soupçon d'imprévu est avant tout une recherche du bonheur et une prise de conscience vis-à-vis de la société mais aussi des barrières que l'on peut créer soi-même. Je ne vous le cache pas, j'ai été énervée à plusieurs reprises. Mais dans le bon sens du terme. Romy est en quelque sorte formatée par la société. A 38 ans, elle n'est pas mariée et n'a pas d'enfant. Pour certains (dont sa mère…), elle a raté sa vie. Et là, je dis merde ! Parce que nous avons beau être dans une romance, c'est quelque chose que l'on peut voir dans la vie de tous les jours. Etre une femme accomplie, qui a une passion et sa propre entreprise, moi je trouve que c'est plus qu'une jolie réussite !

Alors oui, je sais, c'est facile à dire. Ne pas tenir compte du regard des autres. Mais il y aura toujours quelqu'un pour vous juger. Alors, si on envoyait balader tout ce beau monde ? Non ? Romy craque sur Alistair, de onze ans son cadet. Et alors ? Si cela avait été l'inverse, il n'y aurait eu aucun problème ! Donc fonce Romy ! Oui, j'ai eu envie de l'encourager à de nombreuses reprises, et je me suis souvent retrouvée dans ses meilleures amies qui essayaient de lui faire passer des messages positifs et de lui faire prendre conscience de plein de petites choses.

Le processus est « long », mais j'ai trouvé ce voyage plein d'espoir et inspirant. Des petits pas, des compromis, des bâtons dans les roues qu'il faut apprivoiser, des batailles qu'il faut gagner et ne pas fuir. C'est contemporain, doux et un peu hargneux. Et j'ai vraiment aimé voir Romy et Alistair évoluer chacun de leur côté mais surtout ensemble.

Parlons d'ailleurs d'Alistair, qui est aussi bien présent, car le jeune homme a aussi droit à la parole dans le roman. Un très bon point qui nous permet aussi de comprendre la partie masculine de cette romance. Alistair est un mystère. A 27 ans, il est à une période de sa vie où il ne sait plus vraiment ce qu'il veut. Un job l'attend à Londres, mais il se rend compte que ce n'est pas ce qui le fait vibrer. Il ne veut pas s'attacher, mais Romy est toujours présente. Des enfants, non, pas question. Il est à l'opposé de ce que Romy rechercher, et si au début on voit bien que c'est surtout une attirance sexuelle qui relie les deux héros, au fur et à mesure, les deux adultes font percer à jour certaines choses.

Plus on avance dans l'histoire, plus il y a cette douceur. Pas cocooning, sous un plaid, non. Une douceur de voir ces deux êtres qui ont souffert et qui se rendent compte que la vie peut leur offrir beaucoup plus. Il y a des hauts et des bas, des moments de doute et aussi des blessures, mais même si arrivée au dernier quart d'Un soupçon d'imprévu, je ne savais toujours pas comment aller se finir l'histoire, je savais que même si les héros ne finissaient pas ensemble, ils auraient au moins eu un impact décisif, l'un sur l'autre.

La fin d'Un soupçon d'imprévu ne m'a pas déçue, bien au contraire. Elle est synonyme d'espoir et je trouve qu'en cette période, c'est un petit rayon de soleil qui fait du bien. Une romance touchante, vraie, drôle et qui fait réagir. Tout ce que j'aime.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une sympathique comédie romantique comme on les aime, avec tous les codes du genre : On se doute bien de ce qui va se passer, mais on serait déçu si cela n'arrivait pas !
Le style de l'auteur est agréable, l'écriture est belle et pas simpliste, l'histoire est pétillante et pleine d'humour, mais également émouvante à l'occasion.
Une fois le livre attaqué, on ne le lâche plus jusqu'au dénouement.
Merci à Netgalley et à Amazon Publishing de m'avoir permis de découvrir ce titre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tamara Balliana a su se faire sa place parmi les auteurs de romans feel good.
Récemment, on a pu voir Qui veut des chocolats ?, sa romance de noël, en tête des rayons de nos libraires.
Il se trouve dans ma pile à lire et fera l’objet d’une future chronique.

Un soupçon d’imprévu nous emmène à la rencontre de Romy, 38 ans, célibataire sans enfant. Son rêve est de fonder une famille mais elle n’a pas encore eu la chance de trouver le père de famille idéal.
Il y a bien Simon, son meilleur ami pour qui elle a des sentiments bien plus qu’amicaux. Mais il est toujours absent pour le travail et ne souhaite pas s’engager dans une relation.
En l’absence de vie amoureuse, elle se donne à fond dans sa passion.
Elle est l’heureuse propriétaire d’une boulangerie et ses pâtisseries sont appréciées dans tout le village.
Alistair, jeune et bel Anglais de 27 ans, ne peut résister aux sucreries qu’elle propose, et je ne parle pas que de ses pâtisseries.
Effectivement, celui-ci a craqué sur le fessier parfait de la jolie rousse et ne sera pas avare en compliments chaque fois qu’il la croisera, bien décidé à l’inscrire sur son tableau de chasse.
Romy, elle, ne veut qu’une chose : avoir un bébé, et n’a plus de temps à perdre avec une relation sans lendemain.

Quand j’ai commencé à lire ce roman, je l’ai d’abord trouvé prévisible, le début ressemblant beaucoup à ce que j’ai déjà pu lire dans d’autres comédies romantiques.
Mais j’ai tout de suite accroché au personnage de Romy, à l’écriture fluide de l’auteure et à la personnalité d’Alistair.
J’ai rapidement su que j’allais passer un bon moment avec ces personnages.
Et je ne me suis pas trompée. Je l’ai lu très rapidement. Je l’ai dévoré !
Je peux dire qu’il est aussi délicieux qu’ont l’air de l’être les pâtisseries de Romy.
On y retrouve tous les ingrédients d’une bonne comédie romantique : une belle femme au caractère bien trempé, un bel homme fougueux et drôle, de la famille et des amis attachants, des secrets, des quiproquos, et des scènes qui donnent le sourire, tout cela saupoudré de beaucoup d’amour.

Si vous aimez ce genre de roman, Un soupçon d’imprévu devrait vous plaire. Pour ma part, j’ai passé un agréablement moment grâce à cette lecture et je ne peux que vous recommander de l’ajouter à votre pile à lire que j’imagine déjà bien grande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quatrième roman de la série de Tamara Balliana au cœur du village fictif de Cadenel, j’ai tant aimé Quand l’amour s’en mail, L’amour est dans le chai et Je veux un homme qui…C’était bien sûr une évidence pour moi de continuer la découverte de la série. Et ça tombe bien, je me suis une fois de plus régalée d’autant qu’ici nos papilles nous font saliver et pas que par la romance !

Romy est pâtissière alors il est fort probable que cette lecture vous donne faim ! Si sa vie professionnelle est réussie, elle désespère de trouver un jour l’amour auquel elle aspire. Arrivée à 38 ans, elle craint de ne jamais réussir à fonder la famille de ses rêves. Sa rencontre avec Alistair ne va pas forcément la rendre plus optimiste, le jeune anglais est justement bien trop jeune pour elle, aucune chance que ça ne marche !

Cette rencontre, parlons-en ! J’ai adoré le personnage d’Alistair et son franc parler. Vous savez ces petites pensées impudiques qu’on garde pour nous lorsqu’on salive sur le corps de quelqu’un ? Ces compliments-là, Alistair lui, il ne les garde pas privés. Et les « miches de la boulangère » lui faisant beaucoup d’effet, il n’en cachera rien à Romy ! Ce n’est même pas vraiment un plan drague, juste des compliments sincères. A lire, c’est hilarant, ça donne vraiment le smile et les dialogues que nous offre Tamara Balliana sont un pur régal entre une Romy écarlate et Alistair que cela amuse beaucoup.

Ce roman m’a énormément plu au-delà de l’aspect romance qui est hyper réussi, car nous allons saliver autant sur les gâteaux de Romy que sur le bel Alistair. C’est plus qu’une romance par la richesse des thèmes traités. L’écart d’âge dans ce sens là (la femme plus âgée) est toujours très critiqué et à travers Romy, Tamara Balliana nous montre que ce n’est pas si facile de se moquer du quand dira-t-on. Mais elle nous livre aussi des personnages avec leurs failles, qui devront s’ouvrir pour guérir et aller de l’avant. Et j’ai particulièrement apprécié lire le passé d’Alistair et le voir peu à peu se dévoiler. En conclusion, cette romance est très réussie et a été un vrai plaisir de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

✨ Une romance de Tamara Balliana est pour moi la certitude d'un très bon moment de lecture. Quand j'ai vu que sa nouvelle romance nous permet de retrouver Cadenel et ses habitants, je n'ai pas hésité une seconde. Je suis fan 🤩

Je me suis sentie très proche de Romy et de ses préoccupations : l'acceptation de son âge, son désir de maternité, la pression de l'entourage mais également cette foutue horloge biologique.
Dans les premiers chapitres, la scène au restaurant avec Simon m'a bouleversé. J'avais l'impression d'être dans la pièce avec eux et de ressentir toute l'humiliation, la colère, la désillusion, la trahison et le chagrin de Romy. Bravo Tamara de nous faire si bien ressentir les émotions 💕

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Alistair. Son rapprochement avec Romy se fait lentement, le temps d'apprendre à se connaître, de s'interroger sur la différence d'âge, de se poser les bonnes questions sur leurs attentes respectives.
Car Romy vit avec cette impression d'horloge au dessus de la tête, elle se dit qu'elle n'a plus le loisir de se tromper si elle veut réaliser son rêve : devenir mère.
Et Alistair a ses raisons de ne pas vouloir donner la vie un jour.

Arriveront-ils à accorder leurs désirs, leurs attentes, à surmonter les craintes et les obstacles ?

C'est une lecture que j'ai eu du mal à lâcher et j'ai été ravie d'avoir des nouvelles également des personnages des précédentes romances. Mais vous pouvez tout à fait celle-ci sans avoir lu les autres 😉

Je remercie @netgalleyfrance pour ce SP.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas très fan de romance, je trouve ça souvent très crétin. Et pourtant, il y a quelques temps j'avais lu un autre titre de Tamara Balliana qui m'avait beaucoup plu. J'ai donc eu envie de renouveler l'expérience et j'ai pu le faire grâce aux Editions Amazon Publishing que je remercie.

À 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle, toutes ses amies sont en couple et déjà mamans… Bien décidée à avoir un enfant envers et contre tout, la jeune femme envisage plusieurs solutions pour devenir mère, quitte à revoir ses idéaux.
Ce qu’elle n’avait pas prévu dans son plan ? Sa rencontre avec Alistair, un charmant maçon anglais de 11 ans son cadet, qui ne lui cache pas que la différence d’âge est loin d’être un problème pour lui… Mais est-il prêt à être père ? Au-delà de leurs âges respectifs, le jeune homme est tout juste en train de construire sa vie professionnelle, alors que Romy est installée et heureuse. Pourra-t-elle mettre son projet de vie entre parenthèses pour ce qui n’est peut-être qu’une amourette ?

Encore une fois, je suis très contente d'avoir pu goûter à la plume de l'auteure. C'est de la romance certes, et tout y passe : je ne t'aime pas, je t'aime, je ne t'aime plus et je t'aime à nouveau. C'est le schéma ultra classique, tout est cousu de fil blanc et pourtant j'ai adoré ! Sans doute parce que le bouquin a un côté moderne et surtout, j'ai ri. Au-delà de la romance, Tamara sait instiller de l'humour, des personnages qui ne sont pas parfaits et des situations assez délirantes (les anniversaires surprises de Romy resteront dans ma mémoire).

Les personnages sont attachants, je les ai trouvé bien construits (avant de comprendre que je lisais un tome 4, mais au final je pense n'avoir perdu aucune information). Romy est drôle, dynamique et je l'ai aimé dès la première page. Ce qui m'a plu également, c'est qu'elle n'a rien d'une jeune première. C'est une vraie femme qui approche de la fin de la trentaine, elle a un métier qu'elle aime, des emmerdes et beaucoup de moments de bonheur aussi. Elle n'est pas parfaite, sa famille ne l'est pas non plus. Il est assez facile de s'identifier à elle finalement. C'est sans doute aussi pour ça que cette lecture a été aussi facile et évidente.

Le récit est rythmé, je ne me suis jamais ennuyée et, surtout, je n'ai jamais levé les yeux au ciel (ce qui m'arrive tout de même assez régulièrement lorsque je tente de la romance). Les doses entre humour et amour sont bien équilibrées. Comble de joie, il n'y a pas de passage de fesses. Les dialogues sont nombreux et apportent quelque chose au récit. C'était vraiment chouette !

Je vais sans doute me pencher sur les autres tomes de la série !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Romy est le personnage que je préférais dans cette série et ce tome qui lui est consacré a confirmé mon attachement à cette femme hors de commun. Un personnage qui m’a touchée au plus profond de moi. Romy, que puis-je vous dire sur elle sans vous gâcher le plaisir de la découverte de ce caractère fort, affirmé et déterminé ? Un tempérament de feu certes, mais non dénué d’une certaine fragilité désarmante.

Romy, la petite dernière célibataire de la bande qui voit ses copines heureuses en ménage, épanouies trainant des petits bouts de choux derrière elles alors qu’elle n’arrive même pas à aller au bout d’une relation. Chacune de ses idylles se termine toujours de la même façon. Qu’est-ce qui cloche en elle ? A 38 ans, elle est toujours seule et à cran parce que son horloge biologique est à son alerte maximale. Aujourd’hui alors qu’elle se préparait à une demande en bonne et due forme, elle se fait larguer et le désespoir d’enfanter un jour la reprend de nouveau. D’où l’idée de trouver un autre moyen de faire un bébé sans avoir un homme collé aux basques malgré la réticence de ses proches. Romy, la pâtissière talentueuse ne cherche pas un donneur de spermes habituel, mais un père avec lequel elle partagera la responsabilité d’élever leur futur enfant… Mais le petit lutin chargé de sa protection s’est avéré plus farceur et plus rapide lui coupant l’herbe sous les pieds. À peine les démarches commencées que sa route a croisé le mystérieux, charmant et sexy british qui va chambouler son quotidien et ses projets mais pas seulement en bien. Si sa réputation de pâtissière brillante et confirmée est indiscutable, sa vie amoureuse est un désastre, mêlée d’indécisions, de questions sans fin et une envie de maternité qui se fait encore plus pressante que jamais. Comment pourra-t-elle se mettre au travers de son destin pour aller au bout de son rêve qui n’a pas juste rapport avec la pâtisserie qu’elle gère de main de maître ?

Alistair, quant à lui, son charme, sa gentillesse et ses beaux et ses sincères sentiments envers Romy m’ont totalement conquise. Sa mélancolie et la culpabilité qu’il s’évertue d’enrober d’humour m’a fait fondre le cœur. Son histoire avec Romy malgré, la différence d’âge entre eux, est une évidence mais, la douleur de sa perte aveugle sa raison quand son cœur lui crie que c’est ELLE, sa destinée, son imprévu. Mais comme je disais là-haut, les lutins veillent sur cet amour qui remplit déjà leurs cœurs sans oser trop y croire encore. Ces deux-là sont têtus, vivant dans le déni mais, l’alchimie qui les anime est si intense, si addictive qu’ils ne pourraient continuer à l’ignorer ! Dissemblables soient-ils, qu’importe si leurs attentes ne se rejoignent point, que leurs opinions divergent, ils parviendront à trouver un terrain d’entente pour vivre pleinement leur amour, s’apaiser l’un et l’autre, reconstruire l’avenir, faisant table rase du passé et ses fantômes.

Encore une fois, Tamara Balliana remplit nos cœurs de joie avec cette histoire pleine de tendresse, de sucres, de thématiques qui nous rappellent que la vie est courte et qu’il ne faut jamais reporter au lendemain ce qu’on peut faire le jour même. Toujours mâtinée de son humour habituel qui donne le sourire même au moment où les choses se gâtent. L’auteure nous a offert des personnages pleins de charme et si attachants qui m’ont plongée dans un bain d’émotions, déposant sur les rivages quelques vaguelettes mâtinées de tristesse ainsi qu’une joie bienvenue. Si adorables quand ils laissent parler leurs cœurs meurtris par les imprévus et les incertitudes de la vie. Et retrouver la bande au complet, sa joie de vivre, toujours aussi soudée, est la cerise sur le gâteau. Leurs répliques parfois hilarantes et d’autres, remplies de sentiments font mouche à chaque voyage.

Une comédie romantique pleine de sentiments qui donne le sourire malgré le mal-être évident des personnages à certains moments. Heureusement, rapidement balayé par l’optimisme et la joie de vivre de Romy qui parvient à nous mettre du baume sur le cœur en dépit des difficultés qui traversent sa route aussi amoureuse que professionnelle.

Si vous vous sentez l’envie d’un festival de rire, de douceur et d’émotions, Un soupçon d’imprévu est votre lecture du soir par excellence à déguster sans modération. Une comédie fraîche et intelligente dont la recette fonctionne à la perfection. La dualité sentiment / humour rime en harmonie et donne un bon rythme à la lecture.

N’hésitez surtout pas à découvrir cette histoire alliant humour et sentiments de la plus belle façon !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre la plume de l'auteure avec cette romance que j'ai beaucoup aimée.

Nous avons des personnages qui sont forts et attachants qui nous plongent directement dans une romance qui nous réchauffe le coeur.

J'ai beacoup aimé les personnages même si parfois je les ai trouvés un peu immatures et irréalistes, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier cette histoire.

La plume de l'auteure est très sympa aussi: elle est fluide et très addictive.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On retrouve le village de Cadenel pour suivre les espoirs et désillusions de Romy, la pâtissière.
Elle qui se préparait à une demande en mariage en bonne et due forme.... elle va tomber de haut. A 38 ans elle est la dernière de ses amies à ne pas être en couple et ne pas avoir d'enfant.
Lorsqu'elle rencontre Alistair, la différence d'âge et d'aspiration rendent les projets de vie compliqués.
Mais quand les sentiments viennent bouleverser les plans... ce soupçon d'imprévu peut être agréable.

J'ai beaucoup aimé ce roman, drôle, romantique... les personnages sont attachants.
Au delà de la petite romance, certaines thématiques sont abordées notamment la différence d'âge dans un couple, les diktats de la société.
En tout cas, ce fut un agréable moment de lecture, parfumé de bonnes odeurs de cuisine et de pâtisseries.
Merci à #netgalleyfrance et pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai démarré la lecture d' "Un soupçon d'imprévu" avec des pieds de plomb. La quatrième était certes attirante, le titre annonciateur de positif et la couverture simple… Le problème c'est plus moi qui me suis lancée dans plusieurs projets en même temps et qui oublie trop souvent qu'il n'y a que 24 heures dans une journée.
"Un soupçon d'imprévu" est un roman d'une autrice française Tamara Balliana. Depuis le sud de la France, elle a écrit et a autoédité plusieurs romans. Je découvre son univers avec celui-ci. Merci à elle et à #NetGalleyFrance de m'avoir donné cette opportunité.
"Un soupçon d'imprévu" nous conte l'histoire de Romy. Une belle pâtissière rousse de 38 ans. Célibataire, elle rêve de créer sa propre famille alors qu'autour d'elle, les annonces de grossesses se multiplient. Tic tac, tic tac, l'horloge biologique s'affole.
Un peu par hasard, elle est secourue par l'un de ses clients: Alistair.
Alistair a 28 ans, est anglais et retourne très bientôt outre-Manche pour défendre sa thèse et intégrer l'entreprise familiale. Romy a beau lutter, malgré une grande différence d'âge entre eux, elle tombe dans les bras du jeune anglais. Malheureusement, ce dernier est loin d'être motivé par l'idée d'être papa.
Romy devra donc choisir entre cette relation prometteuse et son envie d'être mère à tout prix.
Mis à part un problème de format avec ma liseuse qui freinait énormément mon rythme de lecture… Il n'est pas bon d'être hypermétrope… J'ai pris un plaisir évident à suivre l'évolution de la relation entre Romy et Alistair.
L'alternance des points de vue permet d'appréhender le récit de deux façons différentes. D'un côté avec les yeux de Romy, d'un autre avec ceux d'Alistair. Autant l'une tombe dans l'obsession de la fertilité, autant l'autre semble inconscient et gamin. Cependant, ce qui semble les différencier le lie au fil des pages: la peur. Je ne vais pas vous en exposer les motifs afin d'éviter de vous spoiler l'affaire.
Néanmoins, au gré des événements, je me suis attachée à ces 2 personnages tellement humains. Le titre si léger ne me laissait absolument pas entrevoir un tableau d'émotions si riche. Certes, la maladie, la trahison, la culpabilité sont présents et construisent le récit. Mais en opposition, de jolies valeurs sont présentes comme l'amitié, la famille et la solidarité.
Ce roman m'a également fait rire. La plume de Tamara Balliana est légère, tendre et humoristique.
À mes yeux, il ne s'agit pas d'une histoire de Noël classique. Noël n'est qu'un prétexte à la fin du bouquin. Ce roman peut donc être lu sans difficulté tout le long de l'année. Il vous apportera le sourire aux lèvres et un moment détente bien mérité.
#Unsoupçondimprévu

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le couple Romy & Alistair est vraiment craquant ! J'ai adoré suivre leur relation.

Comblée par son boulot, Romy aimerait également connaître la plénitude en amour. Hélas son meilleur ami ne cesse de briser ses illusions et le bel Anglais qui la courtise est trop jeune pour elle.

J'ai beaucoup aimé suivre son histoire qui se déroule dans un petit village du sud et qui réunit des personnages très attachants. Le caractère de Romy est drôle. C'est une éternelle battante, pleine d'humour et de volonté. Elle n'est pas du genre à se voiler la face ou à tirer des conclusions hâtives. Elle affronte le pire et le meilleur. Et c'est tant mieux. Aucun malentendu inutile qui rend l'histoire trop clichée ou bêtifiante.

Et que dire d'Alistair ? Ce garçon est PARFAIT. Donnez-moi un Anglais sexy et aux yeux couleur whisky pour rendre la vie plus douce et merveilleuse. Oui, vraiment. On succombe fatalement à son Darling et à son sourire canaille. Miam. Ce roman est la conclusion d'une série délicieuse et pleine de peps. Un vrai régal. ♥

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'adore!
une fois encore je savais que j'allais me faire plaisir avec un roman de Tamara Balliana.
J'ai dévoré les précédents avec beaucoup de plaisir déjà.

Elle est la dernière célibataire du groupe et il est .... celui qui ne laissait rien présager de bon à leur première rencontre à la boulangerie. Commenter les fesses de la boulangère n'est pas la meilleure approche et puis petit à petit de l'amitié voire plus va naître. Mais sera t il celui qu'elle choisit ou restera t elle avec celui dont elle rêve depuis des années...

La bonne humeur est toujours au rendez vous dans les romans de Tamara Balliana ainsi que l'humour, la gentillesse, le partage et de la gourmandise.
Ce sont toutes ces qualités qui rendent ses personnages si attachants et le livre si plaisant à lire.

Merci netgalley pour ce bon moment de lecture
vivement le suivant

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai encore une fois passé un merveilleux moment de lecture grâce à Tamara!

Retrouver sa plume, son petit village de Cadenel et ses habitants étaient parfait pour terminer l’année sur une bonne note livresque.

Comme toujours dans cette série, en plus de la romance, des sujets forts et d’actualités sont merveilleusement bien traités et nous font réfléchir.

Je l’ai déjà dit mais je le répète, si vous ne connaissez pas encore la plume de l’auteure ou le petit village du sud au nom de Cadenel, je vous encourage à rajouter cette série à votre PAL de 2021 pour bien débuter l’année.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une romance qui nous emmène sous le ciel de Provence.
Romy est patissière, elle patisse dans sa boulangerie, lorsqu elle est nerveuse, qu'elle déprime et est toujours réticente à fêter son anniversaire car QUI saura fabriquer un gâteau à la hauteur de ses exigences.
D'ailleurs pour ses 38 ans, son entourage lui a préparé son anniversaire surprise.
Et une surprise il y en aura une belle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :