Dragonland

Tome 1 - Le secret de la vallée des dragons

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 23 oct. 2020 | Archivage 3 juin 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Dragonland #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

À Idyllia, les humains voyagent à dos de dragon alors que les chevaux sont des mythes.

Dans ce monde médiéval fantastique, Artémus est le jeune écuyer de sire Kendrick, et Iselle la fille d'un marchand de dragons.

Leurs chemins se croisent le jour où sire Kendrick décide de remplacer son vieux palefroi, Oom, par une monture plus fringante.

Iselle, qui a hérité de sa mère du don de communication avec ces nobles animaux, capte la mélancolie du vieux dragon, désireux de terminer ses jours dans une contrée oubliée dont seuls les membres de son espèce ont connaissance.

C'est ainsi que commence un voyage drôle et épique qui va mener nos héros bien au-delà des terres d'Idyllia, jusqu'à la Vallée des Dragons, jusqu'à Dragonland, là où tout a commencé. Là où tout finira ?

À Idyllia, les humains voyagent à dos de dragon alors que les chevaux sont des mythes.

Dans ce monde médiéval fantastique, Artémus est le jeune écuyer de sire Kendrick, et Iselle la fille d'un...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215167198
PRIX 12,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Devenu palefrenier (de dragon !) au service d'un autre maïtre, Artemus va accepter de suivre sa fille pour accompagner le vieux dragon dont il est responsable sur les terres sacrées dans lesquelles la créatures doit finir ses jours.
Les deux héros-héroïne sont assez intéressant·es.. Une fille forte et téméraire, pleine de puissance et un jeune garçon qui manque de confiance en lui et qui par ces aventures va gagner en confiance et pouvoir.
Une classique lutte entre les forces du bien et les forces du mal. J'ai regretté le peu d'originalité des noms choisi "Dragoland", "Ydillia".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un titre court et mignon, qui plaira aux chevaliers et chevaucheurs de dragons en herbe ! ^^

Arthemus et Iselle sont deux enfants qui éprouvent une forte affection pour les dragons, chacun à sa manière : le jeune ecuyer en prend soin et rêve de les chevaucher, la jeune noble est capable de les comprendre d'une manière bien plus profonde que n'importe qui. Le duo va partir en quête de la dernière demeure d'Oom, le vieux dragon de Sire Kendrick, une vallée légendaire où aucun humain de s'est jamais aventuré...

Le récit se lit rapidement et est mignon. Je pense que c'est une bonne petite lecture dès 7-8 ans : le récit reste simple, avec les gentils d'un coté et les méchants de l'autre. et les héros apprennent à avoir confiance en eux. Seul bémol pour moi : les noms des lieux, que j'ai trouvé un peu bateau ("dragonland" pour le pays des dragons, ça fait assez étrange dans un roman de chevalerie...)

En bref, une bonne première lecture, pour les plus jeunes ! ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dragonland tome 1 : le secret de la vallée des dragons. Le parfait livre de fantasy à mettre sous le sapin si comme moi vous souhaitez transmettre votre passion de ce genre.
Là ce sont des dragons malicieux, des licornes têtues, deux enfants très malins, un chevalier couard et pas si chevaleresque.
Une histoire avec des pirates, de l’aventure, des combats, deux drôles de frères ennemis et de l’humour.
L’amitié, la découverte et le respect des autres sont au rendez-vous
C’est un livre bien écrit avec un vocabulaire convenable pour les plus jeunes et pas de violence .
Une belle incursion dans un monde imaginaire qui ravira les petits comme les grands.
Merci aux éditions Fleurus
#Dragonland #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un très bon roman, il nous fait voyager dans un monde original où les dragons sont les compagnons des hommes et les chevaux des animaux de contes et légendes. C'est vraiment un monde féerique et haut en couleur.
Nous sommes face à 3 protagonistes : 2 enfants avec un fort caractère qui ne lâcheront rien, surtout Iselle. Et Sir Kendrick, très imbus de lui-même, plutôt agaçant au début mais qui finit par être touchant, il devient même reconnaissant envers les dragons qu'il méprisait au début.
C'est un roman très bien adapté pour un public jeunesse. Les détails sont claires et aide à l'imagination. Les péripéties s'enchaînent et ne durent pas trop longtemps, ce qui est essentiel pour un jeune public qu'à tendance à détacher plus rapidement.
C'était vraiment une lecture sympathique, je la recommande si vous ne voulez pas vous prendre la tête avec une lecture et que vous voulez faire renaître votre âme d'enfant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman de fantasy pour enfant , quelle bonne idée . Ce roman est vraiment top pour les jeunes lecteurs , très bien écrits , des phrases courtes avec un vocabulaire recherché et adapté . On suit les aventures d’artemus , jeune écuyer , qui part à la recherche de la vallée des dragons avec yselle qui cherche sa maman ... un excellent moment de lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En ce moment sans le faire exprès je découvre de nombreux auteurs de ma région natale (la Franche-Comté). Cette fois c’est la plume de Johan Heliot qui m’a fait de l’œil. Surtout je l’avoue parce que le titre et le synopsis possédaient un mot bien particulier : Dragons !!
Je suis fans de cette créatures magnifiques et spectaculaires alors souvent cela suffit à me donner envie de lire un roman. Cette fois je me suis cependant faite coiffée au poteau par miss Vanille (mon aînée de 10 ans). Et son avis en bref : « maman tu dois le lire il est trop bien », ça et quelques spoils humoristiques qu’elle n’a manqué de me dévoiler en cours de lecture.
A Idallya, les dragons ne sont pas ces animaux légendaires de mes rêves, du moins pas la plupart d’entre eux, domestiqués de force par l’homme. Porteur d’un collier qui les empêche de cracher leur feu, ils servent de montures aux dragonniers et aux humains en général.
Yselle est fille de marchand de dragons et elle a un don avec eux. Elle sait se faire accepter par la douceur et non la force ou la peur. Lorsqu’un dragonnier vantard, balourd et paresseux échange son ancienne monture et son écuyer contre un destrier plus fringant, elle fera la connaissance d’Artémus.
Ces deux jeunes sont diamétralement opposés tant niveau caractère que socialement.
Artémus est devenu écuyer pour quitter la ferme et espérer voyager à dos de dragons. Il est assez calme et voue une admiration sans bornes à son dragonnier. A tort aux racontars de tous les autres.
Yselle a le don comme sa mère et tout comme elle, elle veut voyager mais surtout Yselle veut découvrir la Vallée des dragons. Sa rencontre avec Oom le vieux dragon de Kendrik le dragonnier pourrait lui faire réaliser son rêve.
Ces deux-là vont se retrouver dans une aventure qui va les rapprocher mais aussi les faire évoluer. Artemus va ouvrir les yeux sur le monde, Yselle sur son don et même Kendrik va devoir suivre cette aventure à contre cœur.
Ce petit roman jeunesse trop court à mon goût a de très bons ingrédients pour emporter son lecteur jeune ou moins jeune. IL y a de l’aventure, de l’action, des mystères et une quête. C’est de la fantasy médiévale jeunesse pleine de fougue et de dynamisme mais aussi d’humour et de réflexions. Je me suis régalée et ma fille aussi. Miss Caramel n’attend que son tour pour le lire aussi. C’est donc un tiercé gagnant pour notre famille de lectrices SFFF. Alors à quand la suite ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis contente de voir que c’est un premier tome : j’ai aimé l’univers d’Idyllia tel qu’il nous a été présenté, et il a suffisamment de potentiel pour permettre le développement d’autres aventures.
A Idyllia, les dragons sont des montures comme les autres – il faut dire que ce sont les seules montures qui existent. Elles sont donc omniprésentes dans la vie quotidienne, que ce soient celles des chevaliers, de leurs écuyers, mais aussi des marchands de dragon, qui ont parfois fort à faire avec leur marchandise. Oui, il est des dragons qui crachent du feu inopinément, c’est un peu le rôle d’un dragon, on aurait tort de l’oublier. Heureusement, quelqu’un a inventé des colliers spéciaux, qui permettent de maîtriser ses animaux. Heureusement (bis), il se présente parfois des chevaliers tellement prétentieux que l’on a une immense envie de leur fourguer la marchandise, belle mais capricieuse.
Ce chevalier, c’est sire Kendrick. Oui, il en a assez de son ancienne monture, Oom, qui ne crache plus vraiment du feu et ne se montre plus très pimpant. Sûr de lui, de son aura, de sa bedaine (ah, non, pardon, ce sont les autres qui la voient), il n’hésite pas à demander un magnifique dragon, Arzach, le troquant contre Oom et son écuyer Artémus. Oui, quand on ne peut pas (véritablement) payer, on troque. C’est le début d’une quête que personne n’aurait pu prévoir. Artémus n’est pas un écuyer comme les autres, il est très attaché à Oom, et, finalement, très heureux de pouvoir rester auprès de lui, et, qui sait ? l’aider à réaliser son rêve : rejoindre la vallée des Dragons, où le vieux destrier souhaite finir ses jours. Pour cela, il recevra l’aider d’Iselle, dont la mère est partie en mission un an plus tôt et n’est toujours pas revenue. A-t-elle, finalement, trouvé cette vallée des dragons ? Iselle l’espère. Je pourrai vous parler d’inversion des rôles, puisqu’Iselle est véritablement celle qui mène la mission, et Artémus qui suit, mais plutôt que d’inversion, je vous parlerai de complémentarité, de volonté de progresser, et d’être honnête aussi : Iselle n’a pas peur de dire qu’elle est terrifiée, et rappelle à Artémus que cela ne sert à rien de le cacher.
Comme dans toute quête traditionnelle, ils feront des rencontres, traverseront des épreuves, et trouveront des alliés inattendus, comme sir Kendrick, ou certains dragons qui ne demandent qu’une chose, être libres.
Merci aux éditions Fleurus et à Netgalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et à la maison d'édition Fleurus pour ce service presse.

Bon j'ai choisi cet ouvrage par curiosité un livre jeunesse sur les dragon...
Une pépite pour petit et grand. Un récit simple mais captivant.
J'ai dévorée le livre et je voulais pu m’arrêter, l'histoire est cohérente.

Les dragons sont relativement commun dans ce monde, notre retrouvons sire Kendrick qui est une personne imbuvable il va changer de dragon car il se fait vieux! Il va prendre son nouveau dragon et abandonner son écuyer Artémus à un marchant.


Nous allons suivre Oom (le dragon) Artémus et la petite fille du marchant dans leur aventure, je trouve qu'il y a peu de temps mort et tant mieux !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un chouette roman d'aventure et de dragons,
Un premier tome entrainant qui saura répondre aux attentes des jeunes lecteurs dès 9 ans.
Entre combat, licornes et Vallée secrète des Dragons, le périple qui attends nos apprentis dragonniers est semé d'embûche, et ce pour notre plus grand plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Reçu grâce à Netgalley et les éditions Fleurus que je remercie chaleureusement.
Je connaissais Johan Heliot pour ces romans de science-fiction ado, je le découvre là dans un autre registre plus jeunesse et axé fantasy.
Dans cette aventure, inspiration Eragon pour les jeunes lecteurs, on va suivre Artémus, jeune écuyer et apprenri dragonnier et Iselle, fille d'une dragonière renommée, qui a un don de télépathie étonnant puisqu'elle peut communiquer avec les dragons par la pensée. Tous les deux vont accompagner Oom, un vieux dragon bleu, pour rejoindre son lieu de retraite, la Vallée, qui accueille les vieux dragons qui viennent y passer leurs dernières années. Mais cet endroit existe t-il vraiment ? En plus, de la menace qui pèse sur le monde des dragons, nos jeunes amis vont découvrir les secrets de cette espèce si courante sur Idyllia mais bien peu considérée à sa juste valeur.
J'ai vraiment apprécié cette petite aventure dont le rythme est très soutenu. Les péripéties sont variées et plaisantes. Les personnages sont attachants. J'ai particulièrement aimé l'évolution du personnage de Sire Kendrick, les traits d'humour mignonnet qui parsèment les interventions des dragons. Le style de Johan Heliot est tout à fait accessible pour les jeunes lecteurs qui se lanceront sans problème dans cette histoire qui fait pas mal pensé à Eragon sous son aspect quête initiatique et dans le traitement des dragons, race ancestrale et dotée d'une intelligence supérieure. La résolution de ce premier tome est assez convenue et se suffit à lui-même. Néanmoins, beaucoup de questions demeurent sur l'origine de la menace ce qui ouvre la possibilité d'une suite.
Un roman jeunesse pour initier les plus jeunes au genre de la fantasy. Pour qui aime les dragons et l'aventure associé à un style facilement abordable. Se détendre à la flamme draconique et parcourir des contrées pleines de dangers et de merveilles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dragonland nous raconte l'histoire d'un jeune écuiller, qui va se retrouver embarqué dans une aventure avec un dragon ainsi que la fille de son nouveau maître. Suite à leur disparition, d'autres personnages vont à leur tour partir à leur recherche.

Le scénario de base est assez similaire aux films Dragons de Dreamworks, avec l'humour et les personnages charismatiques en moins. Le monde est aussi bien moins décrit et développé et on reste donc bien plus en surface.

J'ai donc eu malheureusement un peu de mal avec ce livre dans lequel je me suis plongée assez rapidement, mais dont je suis aussi vite ressortie. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux personnages ni à m'intéresser réellement à leur quête que j'ai trouvée étonnemment assez plate, surement dû au fait que je n'en sache pas assez sur eux.

J'aimais pourtant beaucoup l'idée de base d'un monde fantastique dans lequel vivent des dragons mais je pense que le scénario est trop classique et que l'ajout de dragons n'a pas suffit à en faire quelque chose de novateur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce livre, on suit les aventures d'Iselle, la fille d'un marchand de dragon, d'Artémus, le jeune écuyer de Sire Kendrick, un dragonnier vantard et trouillard et bien sûr de dragons. Dans ce premier opus parfaitement adapté à de jeunes lecteurs (8/9 ans), les rebondissements et les bons sentiments ne manquent pas, mais ce que j'ai trouvé le plus intéressant, c'est le monde que construit l'auteur sur les dragons : la manière dont ils mangent, se reposent, d'où ils viennent...
Un très joli cadeau pour les lecteurs qui aiment les dragons et le fantastique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le dernier roman jeunesse de Johan Heliot "Dragonland" est un véritable hymne à l'aventure.
En ces temps moroses, il est plaisant de côtoyer Iselle et son nouvel ami Artémus partirent à la recherche de la vallée des dragons pour accompagner Oom (un vieux dragon) vers sa dernière demeure.
La fille de la célèbre dragonnière Alyss, mystérieusement disparue un an auparavant, a le même courage que sa mère et sera prête à braver tous les dangers pour découvrir le monde et aider les dragons. Il en est de même d'Artémus, fidèle écuyer, qui par attachement pour Oom mais aussi pour Iselle saura faire preuve d'un grand courage et montra même l'exemple à son maître !

Une belle histoire qui devrait ravir tous les amoureux de mondes merveilleux et d'aventures !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Artémus, jeune écuyer du dragonnier et Iselle, fille d'un éleveur de dragon, douée d'un don de communication avec eux, vont partir à la recherche du pays des dragons, pour aider un vieux dragon à y rentrer et peut-être retrouver la mère d'Iselle.
Si, au premier abord, on peut trouver cette histoire de dragonnier peu originale, on s'aperçoit vite que c'est un récit un peu différent, on s'attache aux personnages. Ce roman plaira surement aux collégiens les plus jeunes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un début de série très prometteur avec ce premier tome captivant !
A Idyllia, Artémus est l’écuyer de Sire Kendrick. Il s’occupe de son armure, nourrit et prend soin d’Oom, son dragon. Soi-disant célèbre dragonnier, Sire Kendrick cumule les défauts et ne semble pas avoir combattu beaucoup d’ennemis dans sa vie... Oom, son dragon bleu, ayant vieilli, il compte l’échanger contre un dragon plus jeune.
Iselle est la fille de Bertram, le marchand de dragons, et d’Alyss, dragonnière et protectrice des dragons, qui a disparu depuis un an. Courageuse et intrépide, elle ne pense qu’à retrouver sa mère. Elle a la faculté de se lier à l’esprit des dragons et peut donc les comprendre mieux que personne.
Lorsque Sire Kendrick veut échanger Oom contre un dragon plus jeune, Bertram exige un paiement supplémentaire et le dragonnier propose les services d’Artémus pendant une saison. Il prend le dragon Arzach le malicieux en échange.
En lisant dans les pensées d’Oom, Iselle comprend qu’il souhaite rejoindre la Vallée des Dragons, dont personne ne connaît l’existence, pour y finir sa vie. C’est le début d’un long, périlleux et passionnant voyage !
J’ai beaucoup aimé ce roman et j’attends la suite avec impatience. Il y a du rythme et le langage est bien adapté à la tranche d'âge visée. Les personnages et les paysages sont bien décrits. Les fans de dragons /licornes/ aventures vont être ravis !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Artémus est le jeune écuyer de sire Kendrick, même si celui-ci ne lui enseigne pas grand chose. Le dragonnier étant aussi paresseux que peureux, ses finances ne sont pas très engageantes. Pourtant, il est aussi très prétentieux, et ne compte pas garder à son service une monture vieillissante qui ne crache même plus de feu ! Il va échanger son fidèle Oom contre un dragon plus jeune et fougueux, Arzach.

Iselle, la fille du marchand, a hérité de sa mère le don secret de communiquer avec les dragons. Elle comprend immédiatement que le vieux dragon fatigué ne rêve plus que d'une chose : finir ses jours dans la légendaire Vallée des Dragons. Qu'à cela ne tienne ! Elle va l'y accompagner, et peut-être résoudra-t-elle au passage le mystère de la disparition de sa mère.

"Le secret de la Vallée des dragons" conte un voyage épique que vont mener un duo de jeunes gens courageux, un dragonnier pas franchement ravi de l'aventure, deux dragons et même... une mythique licorne (dans un monde où les chevaux eux-mêmes n'existent pas !). Partis d'Idyllia, ils vont devoir trouver Dragonland, la terre d'origine des Dragons que ceux-ci ont du fuir longtemps auparavant.

L'expédition va être émaillé de multiples péripéties : monstre, pirates, tempête... Heureusement, les protagonistes sont débrouillards et intrépides et ils vont affronter bravement tous les dangers. Les rebondissements s'enchaînent à toute vitesse, sans laisser le temps aux jeunes lecteurs de trop s'inquiéter car les situations se dénouent assez facilement malgré le péril.

Aventure, amitié, dragons : tout y est pour embarquer les jeunes lecteurs à partir de huit ans dans un voyage trépidant !

(Chronique de Soleil)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On se plonge très vite dans cette histoire épique qui nous parle de courage, de magie, de dragons, de dangers, et d’une mission terriblement dangereuse que nos petits héros ont décidé d’accomplir malgré tout.

Avec beaucoup de second degré, Johan Heliot embarque une belle équipe hétéroclite vers un destin qui pourrait très vite lui être fatal. Mais c’est sans compter le courage du jeune écuyer (celui qui s’occupe des dragons pendant que le maître s’entraîne ardemment à la sieste), sans la témérité d’Iselle qui cache un don bien pratique, sans la couardise du fameux dragonnier (qui n’en a que le nom) et l’extraordinaire bienveillance des dragons réduits à l’état de simples montures… Oui, car dans le royaume, sachez que les chevaux n’existent pas ! Ce ne sont que des créatures fantastiques inventées de toute pièce dans les histoires.

Ainsi, partis chercher la mère d’Iselle disparue depuis plus d’un an, nos compagnons vont se découvrir, découvrir leurs dons, leurs limites et le plaisir de nouvelles découvertes. Mais ce qu’ils vont surtout apprendre, c’est le pouvoir du groupe et la force de l’amitié. Quand un ami a besoin d’aide, on ne le laisse pas tomber ! Même notre fier dragonnier paresseux n’y sera pas insensible.
#Dragonland #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré ce roman. Sans hésiter je vais l'offrir à ma nièce de 9 ans qui j'en suis sure sera ravie. A quand la suite?
L'équilibre est bien dosé entre Artemus et Iselle. Et on fini même par apprécier sire Kendrick.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À Idyllia, c’est à dos de dragon que l’on se déplace. Artémus est un jeune écuyer au service d’un dragonnier froussard et fainéant. Tout change, le jour où le dragonnier souhaite changer sa monture fatiguée, et échange l’écuyer en plus de l’animal pour obtenir un dragon plus vaillant. Artémus rencontre alors Iselle, la fille de l’éleveur de dragons. Elle a un don secret : celui de communiquer avec les animaux. Elle comprend alors que le vieux dragon éreinté, Oom, n’a qu’un souhait, aller finir sa vie dans la vallée des dragons. Il s’agit d’une région légendaire, mais les deux enfants décident de partir à l’aventure. Ils vont découvrir que les dragons en liberté sont bien différents de ceux qu’ils connaissent. Commence alors une quête trépidante où les deux héros devront faire preuve de courage, de bienveillance, et leur amitié leur rendra bien des services.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman jeunesse sympathique, aux personnages hauts en couleurs. Une aventure un peu rapide, mais avec un beau message de tolérance. Une jolie lecture, et de belles aventures qui pourraient suivre...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :