Verity

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 1 oct. 2020 | Archivage 15 janv. 2021
Hugo Publishing, Hugo Thriller

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Verity #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Toute vérité n'est pas bonne à dire

La vie a toujours souri à Verity Crawford. Ses livres font d'elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple parfait. Mais un jour, sur une route, son rêve tourne au cauchemar. L'accident l'empêche d'écrire, transforme sa trop grande maison en prison, et menace de l'éloigner de Jeremy.


La vie n'a jamais été tendre avec Lowen Ashleigh. Ses livres ne rencontrent qu'un accueil poli, ses finances sont au plus mal et ses histoires d'amour sont des feux de paille. Jusqu'à ce que Jeremy la recrute pour devenir le ghostwriter de Verity et terminer à sa place sa série à succès.

Pour Lowen, aussi incongrue que soit la proposition, l'occasion est beaucoup trop belle pour ne pas la saisir. et Jeremy beaucoup trop séduisant pour qu'elle lui dise non.Mais en découvrant, dans les papiers de Verity, ce qui semble être son autobiographie, Lowen va voir se dessiner, page après page, le portrait d'une femme épouvantable, prête au plus atroce des crimes pour ne pas perdre ce qu'elle a, et prompte à toutes les perversités lorsqu'elle se sent menacée.

Et aux yeux de Verity, Lowen est désormais une menace.

Toute vérité n'est pas bonne à dire

La vie a toujours souri à Verity Crawford. Ses livres font d'elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782755648195
PRIX 19,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un page turner assez efficace où l’on retrouve la patte de Colleen Hoover dans un exercice inhabituel. L’histoire de Lowen est très prenante et on meurt d’envie de savoir la fin!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici la chronique: Je remercie tout d’abord Hugo Thriller, Colleen et net galley pour l’obtention de ce service -presse, je suis plus qu’honorée d’avoir un roman de cette M.E à chroniquer car je suis fan de la plupart de leurs publications. La couverture est , à mon goût la plus belle et sophistiquée toute version confondue. Dès le début du roman il faut être armée pour affronter les premières pages car deux des principaux personnages assiste à un accident épouvantable qui m’a secoué…ce n’est pas banal comme début de roman alors autant vous prévenir ce livre va souvent vous bouleverser en tout cas ça a été mon cas! Lowen est une auteure assez peu connue, assez pauvre , très solitaire …elle a l’air malheureuse.Ce personnage m’a vraiment touché, par sa personnalité, son intelligence et surtout la manière dont elle évolue entre le début et la fin malgré le contexte particulier dans lequel Lowen va se trouver , elle devient de plus en plus forte. Jeremy est un homme extrêmement beau, intelligent, charmant comment résister? Il est marié à Verity et sa famille est assez compliqué…je ne peux en dire plus sans spolier le roman aussi je ne peux pas vous en dire beaucoup plus sachez simplement que la famille Crawford a connu son lot de souffrance. Lorsque Corey l’agent de Lowen l’a convoqué pour un rendez-vous la jeune femme n’imagine pas que cette réunion va complètement changer sa vie.Jeremy Crawford va en effet lui proposer de continuer et achever la série littéraire de sa célèbre épouse.Un contrat plutôt juteux que Lowen ne peut pas se permettre de refuser vu ses problèmes financiers.A vous de découvrir pourquoi Lowen a été choisi… Lorsque Lowen commence à lire les romans de Verity , elle découvre un genre très particulier ou tout est décrit du point de vue du méchant malgré tout elle en convainc que cette auteure est talentueuse et sa saga addictive. La jeune femme est donc invitée chez les Crawford pour s’imprégner de l’univers de Verity, consulter ses notes MAIS entre son attraction pour Jeremy et ce qu’elle découvre sur Verity, tout son univers bascule. Entre émotions et frayeurs, on découvre un passé dérangeant, une femme cruelle, on partage aussi des moments bien plus sensuels ce roman est un grand huit émotionnel. A chaque page, on se demande ce qui est vrai ou faux.Personne ne semble être ce qu’il est vraiment, parfois je me suis dit que tel personne était en fait fou/folle ou je me pensais très maligne et m’imaginais avoir résolu l’énigme. Devinez quoi! J’avais tout faux… Le seul génie c’est Colleen Hoover qui a écrit un livre vraiment incroyable et fantastique. Jusqu’à la fin j’ai été bernée mais le pire ce n’est pas la fin mais le twist final Et oui car une fois la fin arrivée, je n’imaginais pas que l’auteure pouvait à nouveau retourner toute l’histoire et ma tête avec! Bravo à l’auteure pour ce sacré tour de force! J’ai vibré comme jamais et la chose la plus importante à retenir: Méfiez–vous des apparences…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Deux auteurs : l'une célèbre, Verity Crawford, l'autre, Lowen Ashleigh, moins. L'une a une vie amoureuse, familiale, sociale épatante, est un auteur reconnue, l'autre a mis en veille ses ambitions pour accompagner la fin de vie de sa mère, d'un cancer et se retrouver fauchée et obligée de quitter son logement. C'est alors qu'elle rencontre Jeremy Crawford, époux de Verity, par le biais de son agent : on a besoin de ses services pour finaliser la série qu'écrivait Verity, dans lequel elle s'incarnait dans un psychopathe, car Verity est dans un état neuro-végétatif depuis un accident de voiture. Lowen va après réflexion, accepter le marché, discrétion absolue et rejoindre la maison du couple. Lowen apprend que le couple a perdu deux fillettes à peu de temps d'intervalle, l'une, Chastin, victime d'une allergie aux arachides, l'autre Harper, morte noyée et que seul, le petit dernier, un garçon, Crew, est toujours vivant et très proche de sa maman, même aréactive, comme de son papa. Elle se plonge dans les papiers de Verity et découvre un autre visage de l'auteur, fort déplaisant. Tandis qu'elle travaille, Lowen va avoir de plus en plus la sensation que Verity n'est pas forcément aussi abîmée qu'il le semble et qu'elle l'observe. Merci à netgalley de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai trouvé fort divertissant. Je l'ai dévoré prise par le suspense et même si il ne me semble pas possible de simuler l'état neuro-végétatif sur le long terme, cette licence ne me gêne pas. J'ai aussi aimé l'idée pour un autre de plonger dans la vérité (verity) d'un autre auteur et de s'y noyer. L'intrigue sentimentale est assez bateau, mais ce n'est pas l'essentiel, le plaisir de se distraire l'esprit est bien agréable dans un contexte toujours inquiétant à l'heure actuelle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie tout d’abord Hugo Thriller et netgalley pour l’envoi de ce service –presse. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce livre m’a émue sur divers points. Lowen est une jeune auteure qui tente de percer et qui va se voir proposer d’écrire dans l’ombre d’une grande auteure : Vérity Crawford, qui vient de subir un accident de voiture. Pour Lowen, c’est une opportunité de se faire connaitre malgré des hésitations, Jérémy Crawford, le mari de Vérity, invite Lowen chez lui où réside son fils et sa femme dans un état neuro-végétatif . Il souhaite que la jeune auteure s’imprègne de l’univers de son épouse pour pouvoir écrire la suite de ses romans. Mais à force de fouiller et s’immiscer dans la vie de Vérity, Lowen va découvrir des secrets de famille, notamment la mort de leurs jumelles (attention accrochez vous aussi) et surtout, elle va tomber sur un manuscrit qu’elle n’aurait jamais dû lire et … tout bascule ! Elle plonge dans l’horreur et le voyeurisme de ce couple qu’elle idéalisait jusque-là va vite s’écrouler. J’ai adoré me faire retourner le cerveau par l’auteure et j’avoue que j’ai été agréablement surprise par la tournure finale, et même déstabilisé par l’épilogue. le jeu de Manipulation est incroyable et l'auteure maitrise tellement les mots et la forme que le lecteur plonge tête baissée dans l'horreur en se laissant guider par les mots. Attention, ce livre est assez anxiogène par l’ambiance qu’il dégage, il est même dur sur certaines scènes, je pense aux mamans … Vraiment il y a des moments qui vont vous retourner le cœur  l’auteure ne prends pas de gants que ce soit pour les scènes dures ou les scènes érotiques. Le bémol pour moi (sans faire ma prude) Mais les scènes de sexes à gogo, à travers les différentes pauses de Kama sutra et la bouche pleine désolé mais bon … Après oui j’ai bien compris que le SEXE est le lien fort qui uni le couple Jeremy/Verity mais pas besoin d’en étaler autant ;) Cependant, J’ai compris en voyant la bibliographie de l’auteure que son genre de livre n’est pas dans le thriller domestique mais plutôt la romance. En tout cas, je vous le recommande vraiment, car c’est un vrai page-turner, impossible de le stopper sans connaître le fin de mot de l’histoire … Et quelle HISTOIRE !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lowen Ashleigh met beaucoup d’espoir dans le rendez-vous auquel elle se rend. Elle est fauchée, vient de perdre sa mère, et voudrait pouvoir respirer un peu. La proposition qu’on lui fait est assez surprenant: on lui demande d’écrire les trois derniers tomes d’une série qu’une autre écrivaine a fait connaître, Verity Crawford, mondialement connue. Pour Lowen c’est un pont en or, pour le mari de Verity, un moyen de faire perdurer le nom de son épouse, catatonique depuis un accident de voiture. Cela semble si simple. Mais l’est-ce vraiment? Je n’ai jamais lu de roman de Colleen Hoover. Les romances n’ont pas vraiment ma préférence. Mais le résumé de ce livre m’a attiré, et j’ai donc sollicité la lecture sur la plateforme Netgalley. La lecture a été très fluide, et je suis restée en haleine tout du long. Ce qui semble être au départ une simple histoire possible entre un mari malheureux et une jeune femme démunie, se transforme assez rapidement en un trio très glauque. Verity, bien qu’elle n’ait pas un mot à dire durant une grande partie du livre fait ressentir sa présence à chaque page, et ce ressenti apporte une pesanteur intrigante au récit. Pour ceux qui connaissent l’auteure, je n’annonce rien de nouveau quand je parle de romance. Pour les autres, j’ai lu quelques scènes très hem-hem, émoustillantes quoi. Ca ajoute du piquant et de l’intérêt à l’ensemble, surtout quand le personnage masculin n’a rien à envier à Hugh Jackman... Bref, je m’égare hihi L’histoire de Verity est perturbante, choquante, et bien que l’envie de l’insulter soit présente quand on lit ses écrits, les lecteurs se trouvent happés malgré tout! Au final, j’ai totalement dévoré ma lecture, jusqu’au tout dernier chapitre qui m’a totalement surprise! C’est donc une découverte tout à fait agréable qui m’a beaucoup plu!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je pense que vous n’êtes pas sans savoir que je suis fan de la plume de Colleen Hoover et que ses romances ne m’ont jamais déçue. Cette fois, elle s’attaque à un genre bien différent puisqu’il s’agit d’un thriller psychologique, un genre que j’affectionne mais que je ne lis malheureusement que trop peu faute de temps. Verity Crawford a tout de la femme parfaite avec une jolie famille et une belle carrière. Cependant en quelques mois, elle a perdu ses deux filles (des jumelles) l’une après l’autre, puis a eu un accident de voiture qui l’a laissée avec un handicap important. Lowen Ashleigh est une auteure peu connue qui aime son métier mais qui a du mal à en vivre. Quand on va lui proposer de terminer la très célèbre série de romans de Verity avec une rémunération conséquente, elle va finir par accepter. Ce qu’elle n’avait pas réalisé, c’est que ce contrat allait bouleverser sa vie. Quelques jours plus tard, Lowen va se rendre chez Verity, son mari Jeremy (avec qui elle a signé le contrat) et leur fils de 5 ans, Crew. Elle va y passer quelques jours pour s’imprégner des nombreuses notes qu’à laissé Verity et qui l’aideront dans son travail d’écriture pour être le plus proche du style original. Sur place, elle va faire de nombreuses découvertes, dont certaines, regroupées dans une sorte d’autobiographie de la mère de famille, vont lui glacer le sang… Je n’en dirai pas plus mais comme toujours Colleen Hoover a réussi à me tenir en haleine tout au long du roman que j’ai dévoré. Je n’aurais pas pu deviner la fin avant d’avoir lu l’épilogue tant les ficelles de ce roman étaient bien tirées ! Encore une fois, l’auteure aura su me faire passer par tout un tas d’émotions et je suis ravie qu’elle se soit essayée à un autre genre ! J’espère d’ailleurs qu’elle renouvellera l’expérience car c’était très réussi ! ♥

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grâce à Netgalley, j'ai eu la chance de pouvoir découvrir le nouveau roman de Colleen Hoover. Merci à la plateforme ainsi qu'à Hugo Thriller pour cette lecture. J'adore Colleen Hoover. J'ai lu beaucoup de ses romans publiés en français dans la collection Hugo New Romance, j'étais donc super curieuse de découvrir ce thriller de sa plume. J'en avais entendu énormément de bien en ligne déjà de la part de la communauté anglophone, et à présent, je ne peux que les rejoindre. L'autrice se livre à un exercice redoutable : celui d'écrire sur la vie d'écrivain. Qui se cachent derrière ces livres ? Surtout derrière des polars écrits du point de vue du méchant ? Combien de fois a-t-on soupçonné Maxime Chattam, Stephen King ou Sire Cédric d'êtres dérangés pour être capables d'écrire ce qu'ils écrivent ? Voici le cœur de l'histoire que nous propose Colleen Hoover. Nous rencontrons Lowen et Jeremy quasiment en même temps, et leur histoire est sacrément lugubre. Dés les premières pages, nous comprenons que l'autrice ne fait pas semblant, elle compte bien nous offrir un thriller sur un plateau. Pourtant, elle ne s'écarte pas totalement de la romance, ni de la New Romance puisque les scènes érotiques ne manquent pas dans cette histoire, à travers le récit de Verity. Mais qui sont ces personnages ? Ils semblent tous si innocents et pourtant chacun dévoile un côté inquiétant... par moments. Je me suis posée un millier de questions durant ma lecture, et c'est ce qui m'a poussé à dévorer ce roman en moins de 24h. Le récit est original et dynamique. Nous découvrons, en même temps que Lowen, des secrets de famille, nous plongeons dans l'intimité de ce couple puis de la petite famille qui se développe. Et nous sommes bernés, du début à la fin. Mais par qui ? Même les enfants semblent hors du commun, dans cette maison extraordinaire, avec ce magnifique cadre et ce lac somptueux. Comme toujours, je visualisais tous les éléments,et Colleen Hoover m'a permise de me projeter entièrement dans cette histoire et de la vivre en même temps que les personnages. Avec Verity, Colleen Hoover est très certainement sortie de sa zone de confort et a embarqué son lectorat avec elle. Captivant, sombre et perturbant, ce roman ne peut tout simplement pas laisser indifférent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir lu "Hopeless", "Losing Hope", "Confess" et "Jamais plus" je me suis laissée tenter par le nouveau roman, d'un genre nouveau, de cette auteure au talent incroyable. Dans "Verity", un thriller psychologique, on part à la rencontre de Verity Crawford, une auteure a succès qui suite à un tragique accident se retrouve immobilisée dans un lit sans ne plus pouvoir ni bouger, ni même parler. Jeremy son mari resté à ses côtés, se démène pour qu'elle ne souffre le moins possible, tout en élevant leur jeune fils, Crew. Le seul survivant d'une fratrie de 3 enfants. Quant à Lowen, c'est une auteure qui ne connait pas de succès, elle vit dans son coin, se contentant de ses maigres revenus pour survivre. Jusqu’à ce que son éditeur lui propose de devenir la ghostwriter de Verity et ainsi terminer à sa place sa série à succès contre une conséquente somme d'argent qu'elle ne peut refuser. C'est ainsi qu'en s'immergeant dans le quotidien de Verity afin de découvrir son univers et trouver l'inspiration pour les futurs romans, elle y découvre son autobiographie. Sombre, cruelle et d'une noirceur incommensurable, cette autobiographie montre une Verity que personne ne connait. Il faut avoir le cœur bien accroché pendant certaines scènes… La manipulation et les sévices dont elle est capable sont atroces. Cette famille n'est que tragédie, cependant malgré la peur qu'elle ressent dans cette maison, Lowen refuse de fuir et laisser Jeremy livré à lui même avec ce monstre… Tout du long de ce roman, on ne sait pas sur quels pieds danser. Qui est sincère ? Qui est fou ? Qui manipule qui ? … C'est un véritable casse tête, j'ai élaboré tant de théories pour au final rester bouche bée sur ce dénouement, visiblement les seules personnes manipulées sont les lecteurs. Les apparences sont trompeuses et Colleen a réalisé un véritable tour de force. La dernière page tournée, on est perdu, on ne sait pas le fin mot de l'histoire et c'est ce qui la rend si géniale, on est libre de s'imaginer la suite et la vérité, chacun aura son interprétation. « Ce que vous allez lire pourrait parfois tant vous déplaire que vous aurez envie de tout recracher, pourtant, vous finirez par l’avaler et cela entrera en vous, dans vos tripes, et cela vous fera souffrir. Pourtant… malgré ce généreux avertissement, vous allez continuer à absorber mes paroles, puisque vous voilà. Humain. » Un immense merci à la Hugo thriller, à Netgalley et à Colleen pour ce SP, j'ai plus qu'adoré ma lecture. A toi, adepte de frissons, de suspens et d'histoires à couper le souffle, je ne peux que te conseiller cette fabuleuse lecture !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d'abord à remercier Hugo Thriller et Netgalley pour cette plongée dans une histoire pleine de suspens. Frissons garantis ! Verity Crawford. Un nom que tout le monde connaît. Elle est l'autrice phare de ces dernières années. Elle a tout pour faire rêver: un mari parfait, des enfants adorables, une maison gigantesque et un compte en banque bien rempli. Mais en très peu de temps, son monde va devenir un cauchemar. L'autrice se retrouve alors sur un lit médicalisé, à dépérir à petit feu suite à un grave accident. Alors qu'elle était en plein écriture de son nouveau roman. Lowen, elle, est tout le contraire de Verity à un point prêt: c'est également une autrice. Repérée par le mari de Verity, elle va voir sa vie changer lorsque celui-ci la contact pour qu'elle écrive la suite du roman que Verity était en train d'écrire avant son accident. Mais ce qui devait être un simple séjour, va se transformer en un cauchemar qu'elle risque de se souvenir pour toujours. Parce que dans cette immense maison, Lowen fait une découverte macabre: ce qui ressemble à une autobiographie écrite par Verity. Elle y raconte tout ses fantasmes, mais aussi à quel point elle déteste ses enfants et tout ceux et celles qui peuvent s'approcher de son mari. Lowen découvre le manuscrit d'une psychopathe....et pourtant elle n'est pas au bout de ses surprises. Verity est un roman à suspens qui nous plonge dans nos pires cauchemars. On est loin des petites romances de Colleen Hoover auxquelles nous sommes habitué. Mais on retrouve bien sa plume et c'est d'ailleurs ce qui m'a énormément plu. Le personnage de Lowen pourrait être vous, moi, votre voisine, votre cousine. C'est effrayant de voir à quel point de simples mots peuvent vous retourner le cerveau. Son histoire, ce qu'elle va voir et comprendre peuvent être notre pire cauchemar. Jusqu'à la fin on se dit que l'histoire est complètement tirée par les cheveux, mais jusqu'à la fin Colleen Hoover nous tient en haleine. Ce qui est sûr c'est que j'ai apprécié ma lecture, malgré les quelques longueurs du début. Et Colleen Hoover n'a pas fini de nous étonner en s'attaquant au suspens !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lowen est une auteur littéraire qui ne connait pas un réel succès avec ses livres. Juste après la mort de sa mère, elle est invitée à rencontrer une maison d'édition pour un projet un peu spécial, prendre la suite d'une auteur à succès qui à cause d'un accident est incapable de poursuivre sa saga.... Quand elle arrive chez Verity, l'auteur en question, et son mari Jeremy, Lowen est aussitôt mal à l'aise, et rien ne s'arrange lorsqu'elle découvre un manuscrit qui perturbe totalement la vision qu'elle a de ce couple.... C'est un thriller plein de tension, on ne sait non plus à qui se fier dans ce couple, le personnage de Verity est très intrigant...Pour ceux qui ont aimé Les apparences de Gillian Flynn, je pense que vous foncez sur ce bouquin. Ce ne sera pas ma lecture de l'année, mais cela m'aura bien tenu en haleine...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une autrice de romance qui se lance dans le thriller, déjà rien que pour ça bravo, j’imagine à quel point cela doit être difficile de changer de style et d’étiquette et surtout de passer au delà des préjugés. Et bien pour une première c’était pas mal du tout, j’ai beaucoup aimé le procédé utilisé par l’autrice pour découvrir le personnage de Verity, la lecture entrecoupée de l’autobiographie de Verity incite le lecteur a toujours lire un chapitre de plus et insinue le doute dans son esprit sur qui elle est vraiment. Le rebondissement final est bien trouvé, bien amené et cohérent avec le reste de l’histoire. Après, on va pas se mentir, le coté romance et sexe à gogo est bien présent, trop ? Jeremy est un coup d’enfer, on a compris dès le début…de là à caser ce fait tous les 3 chapitres…ce n’était peut être pas nécessaire…pour un thriller en tout cas. BREF…JOLI ESSAI POUR CETTE INCURSION DANS LE MONDE DU THRILLER MERCI HUGO THRILLER ET NETGALLEY POUR CETTE LECTURE

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Verity est un pur thriller psychologique à ne pas louper. Ce roman tourne autour de la vie de deux autrices et nous plonge dans le monde l'édition. Colleen Hoover nous propose un thriller avec une touche de romance, sa spécialité. Ici, on suit Lowen qui doit reprendre la série de romans à succès de Verity, après que cette dernière ait eu un tragique accident. Comme Lowen vous allez vraiment vouloir découvrir qui était Verity au travers de ses textes. Ce thriller est un véritable page turner et le personnage de Verity est très bien travaillé. Vous allez vous posez plein de questions sur elle jusqu'à la dernière page du roman. J'ai juste un petit bémol pour la réaction un peu surprenante de certains personnages mais qui peut facilement s'expliquer par un certain type d'interprétation. C'était une très bonne surprise et j'ai adhéré au côté thriller que Colleen Hoover nous propose.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je termine ma lecture et j'ai encore un sentiment de malaise qui me colle à la peau. Colleen Hoover a décidément beaucoup de talent et ce, dans des genres totalement différents. Habituée à lire ses romances, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle écrive un thriller aussi diabolique et aussi malsain. Colleen Hoover instaure une ambiance angoissante et des personnages qui donnent froid dans le dos. Je voulais sortir de cette maison pour oublier tout ce qui s'y était passé !!! Alors si vous n'êtes pas fans du genre, abstenez-vous ! Par contre pour les amateurs d'atmosphères bien sombres et d'énigmes tordues, vous avez trouvé votre prochaine lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon premier Colleen Hoover et sûrement pas mon dernier. Même si j'ai bien conscience qu'elle n'est pas ici dans son style habituel de roman. C'est la manière dont elle raconte que j'aime chez elle. Sa plume me plait. J'ai vraiment accroché dès le début de ce roman, bien que le tout début soit brut/violent. L'histoire nous emporte assez rapidement pour ne pas que l'on s'en rende compte. Nous sommes dont rapidement emporté dans cette intrigue, dans ces intrigues, ces rebondissements, ces questionnements. Du début jusqu"a la dernière page ce roman nous surprend, nous émeut. Il nous tient en haleine. On s'attache vite aux personnages, on arrive rapidement a les comprendre mais on en apprends toujours plus sur eux tout au long du roman. La famille, l'amour familial est présent tout au long de ce roman et en est un des fils conducteurs. Ce roman nous donne des frissons, de peur (oui parce que je suis très sensible à la peur), de joie, d'impatience, d'anxiété et de bien d'autre manières. Je vous recommande cette lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été surprise par cette histoire car je ne m’attendais absolument pas à y trouver autant de romance. Le déroulement et l’issue de la partie romantique est assez prévisible, mais la partie suspense compense ce côté fleur bleue. En effet, la tension monte crescendo, mettant les nerfs du lecteur à rude épreuve. J’aime être surprise, j’aime douter, j’aime avoir tout faux, j’aime détester les méchants et apprécier les gentils, j’aime ne pas avoir la moindre idée de l’issue de l’histoire. Verity m’a offert tout cela, je me suis donc régalée. Un tout grand merci à Hugo Thriller et NetGalley de m’avoir offert la possibilité de découvrir cet excellent thriller psychologique que je recommande vivement tant pour sa construction que pour son final magistral !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a une romance qui se noue au fil des pages mais celle-ci est discrète. Elle est plutôt en toile de fond et sert une action riche en rebondissements. A l’instar de Lowen, je suis tombée sous le charme des héros masculins qui l’entourent. Jeremy tel que le voit Lowen et tel que dépeint par Verity a tout du prince charmant. On peut donc comprendre le dilemme qui se joue en lui lorsque Lowen et lui tombent amoureux, contre leur gré. Il y a un goût de tabou et en même temps, après avoir lu les chapitres de Verity, on a juste envie qu’ils laissent libre cours à leurs émotions. Verity ne parle jamais directement dans le récit. Elle n’est mentionnée qu’à travers les yeux de Lowen mais sa présence inspire la peur. Il suffit qu’elle soit mentionnée pour que l’atmosphère change et se teinte d’un frisson inexplicable. Ce que j’ai aimé dans le récit? Tout! L’histoire, les personnages, les twists qui nous montrent que finalement, la vérité n’est pas toujours évidente et peut toujours être manipulée. Mais surtout, Colleen Hoover révèle encore une fois son talent. J’ai englouti ce roman en une après-midi et même après l’avoir fini, il m’a fait beaucoup réfléchir. En conclusion, Verity a été une lecture comme je n’en avais plus eue depuis longtemps! Cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré un livre comme ça et ça fait énormément de bien de ressentir tant d’enthousiasme pour un ouvrage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie infiniment #netgalley et #hugothriller pour m'avoir permise de découvrir ce roman. Je n’ai lu que deux livres de Colleen Hoover, dont le dernier était « Un bonheur imparfait », livre qui m’avait toute chamboulée. Avec ce livre, l’auteure s’essaie à un nouveau genre, le thriller psychologique et elle le fait avec brio ! J’avoue que j’ai failli abandonner dès les premières pages et je remercie ma copine Gaëlle de m’avoir convaincu de persévérer dans ma lecture car finalement je ne le regrette pas. Colleen Hoover a su me tenir en haleine jusqu’à la fin, c’est un livre addictif que je ne pouvais plus lâcher ! Nous avons deux femmes que tout oppose, d’un côté Verity auteure de romans à succès, mariée et mère de famille. Son univers va très vite basculé.. Et de l’autre côté, il y a Lowen malheureuse en amour, ses romans ne rencontrent pas le succès escompté. En acceptant d’être le ghostwriter de Verity, ne s’embarque t-elle pas dans une aventure qu’elle ne pourra pas maitrîser ? Il est difficile d’en dire plus au risque de spolier mais sachez que la découverte par Lowen, du manuscrit de Verity va être le tournant de l’histoire. L’auteure arrive à mettre le doute dans nos têtes et à nous retourner le cerveau ! Wahou !! Vérité ou mensonge ? Quelle est la part de vérité dans ce manuscrit ? Pour ce qui est des personnages, la psychologie des personnages est bien travaillé : ils sont torturés avec une part de zone d’ombre. Verity est le personnage qui m’a le plus troublé. Je l’ai trouvé dérangeante, ambiguë et froide. Plus j’avançais dans ma lecture et plus je me sentais mal à l’aise : je ressentais les émotions de Lowen et comprenais ses réactions. L’intrigue est bien ficelée et le suspense est au rendez-vous. De plus, la tension monte au fil des pages, j’étais en apnée tout le long du roman ! Pour ce qui est de la maison des Crawford, pour rien au monde, je mettrai mes pieds dans cette maison, il y règne une ambiance axiogène, c’est stressant de savoir que Verity est présente dans la maison. Quant à la fin du livre, elle est magistral ! Je me suis prise une claque en lisant ce livre que j’ai adoré, vous l’aurez compris. Ça ne serait pas du Collen Hoover, s’il n’y avait pas de scènes de sexe et je trouve que ces scènes sont une valeur ajoutée du roman : serait-ce un nouveau genre, le thriller romance ? La plume de l’auteure est efficace, précise et addictive. J’ai passé un agréable moment de lecture. En bref, c'est un roman à découvrir d'urgence ! Je vous le recommande vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai dévoré ce bouquin ! Vraiment, je l'ai lu en une soirée tellement j'étais prise dans l'histoire. Lowen est auteure. Quand on lui demande d'écrire la site d'une série à succès, la jeune femme ne réfléchit pas longtemps. Avec un gros chèque à la clé et une possibilité de se faire un nom important dans le monde de l'édition, Lowen ne peut qu'accepter ce job de rêve. Mais le rêve est de courte durée. Par facilité, Lowen emménage dans la maison de Verity, l'auteure pour laquelle elle doit écrire. Réduite à rester allongé sur son lit ou assise dans sa chaise roulante, Verity n'est plus que l'ombre d'elle-même. L'accident de voiture dont elle a été victime ne l'a pas épargné. Dès que Lowen met les pieds dans cette maison, l'auteure installe tout de suite une ambiance pesante, dérangeante. Et la présence de Verity n'est en rien apaisante. Encore moins quand Lowen trouve son autobiographie et qu'elle commence à lire. Nous rentrons dans son esprit dérangé et sommes témoins des actes cruels qu'elle a commis. Évidemment, il y a une romance en second plan, mais elle ne pas m'a dérangé. Au contraire, elle m'a fait me poser encore plus de questions. J'ai imaginé toutes les explications possibles, sans jamais trouver les bonnes. Pour moi, ce livre est une grande réussite. Il tient en haleine et c'est un vrai page turner. C'est du CoHo dans toute sa splendeur ! .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

MERCI aux éditions Hugo Thriller et à NetGalley pour leur confiance et l'accès à ce roman, mélange de suspense et de romance, voire d'érotisme un peu plus poussé... Lowen, écrivain de métier, n'en revient pas de l'opportunité que lui propose le mari de Verity Crawford, auteure à succès et victime d'un accident de voiture : Jeremy Crawford demande effectivement à notre héroïne de poursuivre la saga entamée, puisque sa femme se trouve désormais alitée, incapable de le faire. Lowen finit par accepter et afin de se mettre dans les meilleures conditions d'écriture, elle est invitée à passer quelques jours (et nuits!) chez le couple et leur fils. La montagne de travail se révèle immense, entre notes, recherches et livres déjà publiés... jusqu'à ce que le personnage principal trouve une autobiographie glaçante, qui remet l'histoire de cette famille en cause et met Lowen en danger... Je ne connaissais Colleen Hoover que de nom, et cette première lecture semble correspondre à son domaine de prédilection, en plus de la dimension de thriller, innovante pour elle : le défi d'allier ces genres semble réussi, avec un retournement de situation final assez réussi (malgré sa longueur qui altère son côté percutant). Je vais me mettre à lire d'autres de ses romans, assurément.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

je viens juste de le finir et je suis choquée je m'attendais a tous mais pas a sa (vous voulez savoir allez le lire?) je suis une grande adepte de l'autrice Colleen Hoover j'ai lu Ugly love, plus jamais, Confess et maintenant Vérity. Au début j'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Lowen je la trouvais chiante mais au fur à mesure sa passe. Tout le long du roman l'autrice arrive a nous mettre dans un suspens incroyable en dévoilant la vie tragique de Jérémy et de Vérity premier roman ou les femmes principales sont autrice. Elle arrive a nous faire perdre la tête car on ne sais plus qu'est ce qui est vrai ou faux et c'est grâce a sa qu'elle qu'on lis le roman d'une traite sans s'arrête. est ce que toute vérité est bonne à dire je ne sais pas pour le savoir allez lire Vérity de Colleen Hoover

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Entre romantisme et thriller psychologique Colleen Hoover nous emmène avec brio avec elle dans ce roman. Ce fut une belle surprise de la retrouver dans ce registre. Ce fut un turn over de quelques heures. Je ne pourrais parler de ce livre sans en divulguer l'intrigue. Mais le malaise y est saisissant, démêler le faux du vrai impossible avant la fin. Je le conseille vivement, et j'espère que Colleen Hoover nous amènera à nouveau dans un tel univers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lowen est une auteure en difficulté financière. Son éditeur lui propose de terminer d'écrire la saga de Verity, une auteure célèbre auteure dont l'état de santé ne lui permet plus d'écrire. Sans être très enthousiasmée par ce projet, Lowen accepte... En fouillant le bureau de Verity pour trouver ses notes pour le prochain roman, Lowen découvre des écrits autobiographiques qui laisse deviner que Verity est une personne beaucoup plus sombre, malfaisante que ce que l'on croit. C'est l'histoire d'un roman dans le roman. En découvrant l'histoire de Lowen, et de la famille de Verity, on découvre également les chapitres du passé de Verity. Quelle est la part de vérité dans cette autobiographie ? Jusqu'où Verity est-elle allée ? Au fur et à mesure des chapitres, Lowen comprend que l'image de la famille parfaite n'est qu'un mirage. Je connaissais Colleen Hoover avec la trilogie indécent, que j'ai beaucoup aimé. Ici, on change complètement de style mais l'auteure sait toujours aussi bien transcrire les sentiments, même en version malsaine. C'est très bien écrit, j'ai été prise dans l'histoire et lu ce roman d'une traite. Ce n'est pas une lecture légère. Après la dernière page, je suis restée désorientée. Comment aurais-je réagi à la place de Lowen, à chacune des étapes de l'histoire ? C'est un roman qui surprend, qui ne m'a pas laissée indifférente. J'ai beaucoup apprécié cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie vivement Netgalley et les éditions Hugo Thriller qui m’ont fait profiter de ce thriller angoissant et addictif. Un mélange de romance passionnelle et de roman à suspense très réussi ! Le début du roman est saisissant, il nous plonge vite dans la vie tristounette de Lowen : son métier d’écrivain ne lui permet pas d’assurer ses revenus et ses relations amoureuses ne lui apportent que des déceptions … En acceptant d’être l’écrivain fantôme des derniers romans de la saga d’un auteur à succès, elle voit enfin son avenir s’éclaircir un peu. Accueillie dans une magnifique propriété du Vermont par un très séduisant mari, elle découvre que Verity Crawford a tout perdu : une famille idéale où amour rimait avec richesse. Très vite, Lowen se plonge dans les notes de l’auteur afin de préparer ses romans et découvre par hasard une autobiographie glaçante… Dès lors, elle ne cesse de se méfier des lieux, du regard vide et scrutateur de Verity. Il semble que cette femme diabolique soit à l’origine des drames vécus par cette famille trop parfaite. Et si elle simulait son état…Si Jérémy et son fils, seuls survivants de la tragédie familiale étaient menacés ? Les découvertes de Lowen la révulsent mais elle ne peut s’empêcher d’enquêter davantage pour connaître la vraie nature de Verity et son attirant mari, Jérémy dont elle est tombée amoureuse. J’ai beaucoup apprécié le style de C. Hoover et jusqu’à la fin, je n’ai cessé d’hésiter sur le sens de ce prénom si ambigü : Verity. Le roman mêle habilement l’histoire de Lowen et le passé de Verity par l’insertion d’extraits chaque fois plus effrayants de son autobiographie. Ce personnage est vraiment intrigant, on cesse de se demander si sa fragilité est feinte. Mais les apparences sont parfois trompeuses !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vraiment surprise (en bien) par Colleen Hoover avec ce titre! Un vrai bon thriller, avec une réflexion sur le métier d'auteur.ice, une situation vraiment flippante qui vous donnera l'impression d'etre observé.e. Tenue en haleine jusqu'à cette fin magistrale, je le recommande vraiment!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment vivriez-vous le fait que quelqu’un vous demande de continuer la saga écrite par sa femme et que vous découvriez que cette femme n’est pas celle que l’on croit vraiment? C’est ce qui arrive à Lowen qui est sollicité par Jérémy pour reprendre les écrits de Vérity, autrice à succès. Lowen s’embarque dans une histoire qu’elle n’est pas prête d’oublier. Mais quelle histoire ! Elle m’a clairement coupé le souffle et j’étais chaque jour pressée de replonger dans ce livre. C’est tordu, original, psychologique … tout ce que j’aime dans un bon thriller ! L’autrice nous balade et s’amuse de nous. Tout au long du livre, je me suis posée 10 000 questions et franchement l’autrice garde le suspense jusqu’au bout. La description des personnages est juste parfaite et spectaculaire. Le lieu devient un huis clos où l’on connaît de façon très précise nos personnages. Ils évoluent dans la maison de Jérémy et Vérity. De tout le roman, nous restons très centrés sur ce lieu qui est hautement symbolique pour cette famille. Je n’ai qu’un mot à dire : BRAVO pour ce magnifique thriller. J’avais adoré November 9 mais je crois que j’ai encore plus préféré celui-là. C’est un beau coup de cœur pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bonheur de relire Colleen Hoover! Moi qui adore les thrillers j’étais contente de retrouver l’intrigue de cette histoire avec beaucoup de pression et de mystère autour des personnages. L’histoire est bien ficelé et les personnages sont bien développés

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Colleen Hoover est une auteure surtout connue pour ses romances mais Verity est plutôt à classer (si il faut absolument classer les livres) dans le genre thriller psychologique. Lowen est une jeune auteure en quête d'argent de renommée. Il faut dire que le décès de sa mère, après une longue maladie, l'a laissée pleine de dettes. Verity est même quasi sûre d'être mise à la porte de son appartement bientôt. Aussi, c'est plutôt une bonne nouvelle lorsque son agent littéraire (et accessoirement ex petit-ami) l'appelle pour un mystérieux rendez-vous de travail. Lors de ce rendez-vous classé comme hautement confidentiel, Lowen rencontre l'époux et l'avocate d'une auteure célèbre : Verity Crawford. On lui fait une proposition assez étrange mais aussi très alléchante : écrire les romans faisant suite à la série de livres mondialement connue de cette écrivaine. Lowen comprend que cette auteure a subi un accident et qu'elle est bien incapable d'écrire la suite de ses romans... Après quelques hésitations, Lowen finit par accepter et par accepter d'aller chez Verity et son époux pour regarder les notes de cette même auteure... Très vite, Lowen se rend compte que la vie de Verity et de son époux, Jeremy a basculé de plusieurs façons. Le couple a perçu ses deux jumelles dans de tragiques accidents à quelques mois d'intervalles. Et, Verity a, donc, subi un accident de voiture il y a quelques temps. Cet accident l'a laissée dans le coma... Lowen se rend compte d'une autre chose : elle est très attirée par Jeremy... Et, des choses étranges se produisent dans cette maison... J'ai beaucoup aimé ce roman. Comme je l'ai dit plus haut, Verity est à classer parmi les thrillers psychologiques car il vous donnera sans aucun doute des frissons. L'atmosphère de cette histoire devient vite oppressante et pesante. On se demande, sans cesse, où Lowen a mis les pieds et qui sont réellement Verity et Jeremy. Il y a des passages très très noirs où on se dit : "ce n'est pas possible" ou "quelle horreur"... Le personnage de Lowen est très attachant tout comme celui de Jeremy (même si on se méfie de lui à certains moments)... On a envie de connaitre la fin tout en redoutant ce qu'on va découvrir... Verity est vraiment un roman qui fait passer par toutes les émotions. Et, la fin ! La fin est tout simplement renversante : j'ai beaucoup aimé le parti-pris de Colleen Hoover qui ne sombre pas dans la facilité. Comme vous le voyez, ce roman de Colleen Hoover m'a beaucoup plu et j'ai vraiment hâte de lire d'autres romans de cette auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lowen jeune auteure à de gros problèmes financiers quand elle se voit proposer d’être co-auteure d’une série de livres à succès d’une célèbre auteure. L’auteure quand à elle a eu un accident, elle ne peut plus écrire, Lowen se retrouve dans la maison de Verity avec son mari : Jeremy, son fils et Verity dans son lit médical, devenue un légume, pour en apprendre plus sur les livres écrits et pouvoir s’inspirer de l’univers de l’auteure! Lowen se rend rapidement compte que la famille à traverser de difficiles épreuves, des drames dont on a du mal se relever et que les apparences sont trompeuses😱 Après avoir lu ce thriller psychologique, je suis resté scotché !!!!!! Colleen Hoover, je la connais par ses romances que j’aimais déjà mais elle excelle également dans le thriller, on est happé des les premières lignes, on est tenu en haleine tout le long, j’ai été très surprise par la fin, j’en ai encore des frissons, pas remise encore des manipulations! J’ai adoré!!! J’espère que l’auteure écrira d’autres livres du même genre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, qui s’est révélé très addictif. Il ne me restera pas à vie en mémoire, car ayant lu des thrillers un peu plus élaborés, il ne m’a pas plus surprise que cela, mais m’a fait passé un sympathique moment ! Il est toujours difficile de voir une autrice que l’on associe à un genre (pour Colleen Hoover, celui de la romance) s’attaquer à un genre totalement opposé. A-t-elle réussi son pari ? Pour moi, oui. Verity est un thriller efficace, qui peut convenir aux lecteurs de thrillers occasionnels. Pour ma part, ayant lu des thrillers un peu plus élaborés, il m’a manqué des éléments pour en faire un thriller que j’aurais pu adorer. Je ne peux cependant nier ses qualités. Le roman démarre sur les chapeaux de roues, dès sa toute première scène, avec une première phrase très percutante. Le ton est donné, le roman sera brutal, et l’autrice n’hésitera pas à choquer son lecteur. Et effectivement, elle n’hésite. Elle va très loin dans l’exploration de ses personnages, notamment celui de Verity, et j’ai adoré cette absence de barrière concernant certaines thématiques, liées notamment à la maternité. Elle nimbe ses personnages d’un grand mystère, et d’un aura assez tordue, et les introduis au sein d’un huit-clos assez angoissant. Le tout donne un roman totalement addictif, qui se lit très vite, très facilement, et se révèle très efficace. Malgré tous ces bons points, je suis un peu restée sur ma faim. Pourquoi ? Car à aucun moment, le roman n’a su me surprendre… J’ai tout vu venir depuis le début, et donc les rebondissements qui sont censés retourner les cerveaux ne m’ont rien retourner… Je suis même très dubitative sur la fin, qui manque cruellement de sens selon moi… Verity est un roman qui, malgré ses défauts, se dévore littéralement ! Si vous n’êtes pas ou peu adepte du genre, il saura vous convaincre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller psychologique bien ficelé et très angoissant à la lecture de certains passages ! J’avais l’habitude des romances de l’autrice et j’ai tout simplement adoré la découvrir sous un nouveau style d’écriture. C’est un thriller qui se base entièrement sur la psychologie qu’un auteur décide de donner à son personnage principal au sein de son roman. Ce thriller est donc dépourvu de réelles actions et n’est pas forcément autant fourni en rebondissements que certains autres thrillers. J’ai trouvé qu’il y avait pas mal de référence au roman « Misery » de Stephen King. J’aurais aimé qu’il soit un peu plus développé. C’est une très bonne lecture et je peux d’ailleurs vous le conseiller pour commencer à entrer dans le monde du thriller.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On connait tous Colleen Hoover la super star de new romance. Dans ce roman, c’est Colleen Hoover l’écrivaine de thriller. J’ai attendu avec impatience sa traduction. Et avec ma partenaire nous avons décidé de nous lancer la semaine dernière. Mon dieu ! Quelle agréable surprise ! C’est un thriller comme je les aime. Lowen est une écrivaine au bord du gouffre, elle enchaîne les problèmes. Lorsqu’elle finit par recevoir un contrat impensable, elle hésite avant de se lancer. J’ai aimé sa réflexion, son esprit introverti et sa gentillesse. En arrivant chez Verity, elle va prendre son travail à coeur mais pas que. Jeremy.. que dire de lui ! Il est incroyable selon tous les points de vue ! Il m’a tellement touchée, il est le père idéal, un homme plein de douceur. Mais au fur et à mesure, on remarque aussi une face plus sombre. Verity est intrigante, on apprend à la connaître (ou pas) d’une manière atypique. La construction du récit est incroyable. Les premiers chapitres n'annoncent pas vraiment le ton du récit. L’atmosphère sombre et lugubre s’installe progressivement. A certains moments j’étais mal à l’aise, je ressentais les mêmes émotions que les personnages. Quelques scènes étaient à la limite du horrifique. De plus, les protagonistes ne sont pas noirs ou blancs, ils sont très bien travaillés et reflètent une certaine réalité. J’ai aimé la fin. Une fin ouverte, qui nous laisse avec quelques questions. Une fin que je n’avais pas imaginé. Une fin qui m’a laissée sur le cul. Quand j’ai tourné la dernière page, j’étais sonnée. J’ai pensé à ces derniers instants, je me suis demandée ce que ça signifiait. Après réflexion, je me rends compte que j’ai cautionné certaines choses, que j’ai validé des alternatives alors que d’autres auraient été plus sensées. On retrouve aussi facilement la plume romantique de l’écrivaine. Breef, c’est un gros coup de coeur ! Colleen Hoover a su montré qu’elle savait faire autre chose que de la romance et j’ai hâte de lire un nouvel ouvrage de ce genre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été surprise par ce livre et surtout par cette fin. Ça change énormément de son univers habituel et le challenge est relevé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Premier thriller d'une habituée de la romance, et on le remarque parfois avec certaines scènes. Pour autant, cela n'enlève rien à la qualité de l'intrigue : jusqu'à la fin, l'auteure nous laisse dans le doute... Verity a-t-elle réellement eu un accident ? Était-ce intentionnel ? Et que c'est-il vraiment passé pour ses filles ? Lowen doute tout au long du roman, et nous avec. Un très bon thriller avec une touche de romance bien venue !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup de coeur pour ce roman dérangeant et addictif qui traite des thèmes peu abordés et exploités. Que penser de Vérity? telle est la question que je me pose en fermant ce roman. Détestable à souhait, elle est dérangeante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne connaissais pas Colleen Hoover et, une fois n’est pas coutume, j’ai eu envie de lire ce livre pour sa couverture et les deux beaux visages de ces deux femmes. Et c’est une très bonne surprise, il y a un air de Rebecca dans cette histoire. L’homme séduisant, la brillante et séduisante épouse, la maitresse qui n’a pas confiance en elle, la belle demeure …. Un suspens jusqu’au bout. Vraiment ne passez pas à côté de ce bon moment de lecture !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je connais Colleen Hoover, de nom, notamment au travers de ses romances que je n’ai jamais lu car ce n’est pas forcément mon genre de prédilection. En voyant qu’elle s’est lancée dans le thriller et en découvrant le résumé, je me suis dit que c’était l’occasion parfaite pour pouvoir découvrir sa plume. Ce fut une merveilleuse découverte ! Au début, je ne savais pas trop ou l’histoire allait nous mener. L’auteure nous présente ses personnages, qui sont assez restreints, car on va être dans un huis clos. Ce huis-clos va se dérouler dans une grande demeure qui est éloignée de tout, ce lieu est vraiment propice au côté angoissant/anxiogène à l’histoire. L’intrigue va s’installer doucement, le suspens va se mettre en place progressivement, qui par la suite augmentera crescendo. Je dois avouer qu’il y a certains passages qui m’ont fait frissonner et j’ai adoré ! On y aborde entre autres des thématiques tel que la maternité, le couple .. L’auteure à une plume incroyablement fluide qui m’a rendue totalement accro, j’ai dévoré ce livre avec un immense plaisir. En ce qui concerne le dénouement, celui-ci m’a totalement convaincue, je n’ai rien vu venir. Pour conclure, je dirais que c’est une belle surprise , un superbe thriller psychologique avec une intrigue menée à merveille ! Cela me donne assurément envie de découvrir davantage l’univers de Collenn Hoover !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un mot par lequel il me faut absolument commencer: Wahou! Ce n’est pas un vrai mot, je vous l’accorde, plutôt une onomatopée, mais c’est tellement ça! Quand une reine du New Adult s’essaye au thriller, le pari est risqué. Mais « Verity » est simplement parfait. Un petit bijou de tension, d’angoisse et d’émotions fortes, avec une pointe de romance pour les origines. Je tire mon chapeau à l’auteure. « Verity » est un roman très complexe. De par le titre d’abord, qui semble être une quête de vérité, mais qui fait également référence au personnage de Verity Crawford. L’ambiguïté ne s’arrête pas là puisque même si Verity est la protagoniste principale de cette histoire, elle nous sera racontée en partie par une autre: Lowen. Lowen est une jeune auteure de polar qui, malgré un certain succès, a des finances quelque peu aléatoires. C’est pourquoi, bien qu’elle ait certaines réticences, elle va accepter de reprendre l’écriture d’une série de roman et prêter main forte à une auteure reconnue: Verity Crawford. Cette dernière ayant eu un grave accident, n’est plus en capacité d’écrire et donc d’honorer son contrat d’édition. Le mari de Verity, Jeremy, est à l’origine de cette étrange idée: faire de Lowen une sorte d’auteure fantôme pour se substituer à sa femme. Ainsi Lowen va devoir s’imprégner de l’univers de Verity pour coller au mieux à son style et contenter ses fans. Quoi de mieux pour ce faire que d’investir le bureau de Verity, dans sa maison... Dès le début, l’atmosphère est oppressante pour Lowen. Presque tout, autour d’elle évoque les secrets et les non-dits. Elle ne parvient pas à comprendre Verity, à savoir comment son esprit fonctionne... jusqu’à ce qu’elle découvre une espèce d’autobiographie de Verity. Au fil des sa lecture elle va se confronter à la vérité de Verity et être perturbée au plus haut point. Lowen va devoir se méfier de tout et surtout des apparences... Doit-elle poursuivre son engagement? Doit-elle tenter de remplacer Verity au risque de finir comme elle? Ce roman de Colleen Hoover est une véritable pépite. Un thriller stressant où la pression monte lentement, inexorablement à mesure que l’on descend dans les profondeurs de l’âme de Verity. Lowen est à la poursuite d’une vérité qui ne laissera personne indemne et surtout pas nous, lecteurs! L’ambivalence des émotions ressenties est très prégnante. J’ai aimé puis détesté chacun des personnages. Je me suis posés tant de questions au fur et à mesure que j’avançais... Pourtant les réponses apportées ne sont jamais vraiment ni limpides, ni tranchées et c’est ce qui rend le récit si addictif. Quand bien même j’aurais eu besoin, psychologiquement, de faire des pauses pendant ma lecture, j’en ai été proprement incapable, tant j’étais happée, tant il me fallait savoir! La plume de l’auteure déjà intense en romance, est ici encore plus prenante. Fluide, elle donne l’impression que l’histoire se raconte toute seule. Colleen Hoover mène son récit en auteure de thriller aguerrie, jusqu’à la toute fin j’ai été surprise. La noirceur qui se dégage de certains passages m’a fait éprouver bien des sensations différentes, c’est juste Wahou! Un roman éloigné de ce dont l’auteure a l’habitude,mais une réussite magistrale que je recommande vivement!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :