Une Bouteille à la mer

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 3 sept. 2020 | Archivage 18 janv. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #UneBouteilleàlamer #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Axel, 15 ans, vient de trouver une bouteille à la mer. Elle appartient à Charline, 14 ans, qui s’ennuie sur son île de Ouessant. Un échange par mail commence entre les deux adolescents. Le ton léger de leur correspondance prend une autre dimension lorsque la jeune fille apprend qu’elle est atteinte de leucémie. Sa mère est effondrée, son père absent, sa seule bouée de sauvetage : Axel. Charline partage avec lui ses angoisses et ses douleurs. L’humour est leur meilleure arme. Et il va falloir toute une artillerie pour faire face à son protocole de chimio, les médecins parfois maladroits, la vie ascétique à l’hôpital… Mais entre ses parents, auteure-illustrateur totalement immatures, et sa grand-mère anarchiste qui perd la tête, Axel a de quoi puiser assez d’inspiration pour faire rire Charline !

Axel, 15 ans, vient de trouver une bouteille à la mer. Elle appartient à Charline, 14 ans, qui s’ennuie sur son île de Ouessant. Un échange par mail commence entre les deux adolescents. Le ton léger...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782375542552
PRIX 15,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ce livre est un roman jeunesse qui plaira aux adolescents à coup sûr. Si le fond du roman, la maladie d'une adolescente et la lutte contre la leucémie, peut sembler sombre, la forme épistolaire donne de la légèreté au sujet. Rien ne destinait en effet Axel, 15 ans, lycéen en Alsace à croiser Charline, 14 ans, habitante de l'île de Ouessant. Rien si ce n'est une bouteille envoyée à la mer par l'adolescente, accompagnée d'un mail invitant à une correspondance.
La forme offre une lecture fluide: chacun raconte son quotidien, pas si banal quand on a des parents artistes comme ceux d'Axel ou quand on a seulement 5 camarades de classe comme Charline.
L'ensemble offre un tableau touchant: le lecteur assiste à l'évolution de la relation: des mails qui racontent le quotidien avec humour puis la maladie, toujours avec humour puis enfin l'attachement que ses deux adolescents ont l'un pour l'autre.
Un joli roman donc que tous, adolescents et adultes, vous pouvez ouvrir avec plaisir!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman épistolaire (j'adore😍) très 2020 puisque c'est une correspondance par mails entre Charline vivant sur l'île d'Ouessant et Axel,jeune garçon alsacien.
La bouteille à la mer mer lancée par cette dernière va lui devenir vitale quand cette dernière va apprendre qu'elle est atteinte d'une grave maladie.
Confinée à l'hôpital, les messages savoureux d'Axel deviendront principale distraction car la maladie et sa famille un peu défaillante l'isolent. Heureusement, Axel aime écrire et ses textes décrivant sa famille originale (la grand-mère loufoque,quel délice!) sont hilarants et sensibles.
Des sentiments, de l'humour et une écriture vivante et moderne : j'ai adoré !
Je le conseille pour des adolescents à partir de 13 ans car l'évocation de la maladie et de l'hôpital sont parfois durs à lire...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En relation numérique grâce à la bouteille à la mer lancée par Charline depuis l'île d'Ouessant et trouvée sur une plage où il passe ses vacances par Axel, les deux adolescent·es vont développer un mode de communication basé sur l'humour et sur leur quotidien très différent. Mais Charline a un accident de vie, une leucémie... Les échanges se poursuivent.
Si par moment j'ai été un peu gênée, même agacée, par la prééminence d'un vocabulaire qui peut paraître scatologique, et assez trivial a partir du moment où la leucémie de Charline apparaît, ce vocabulaire très familier et cru vient équilibrer le récit dramatique des soins. D'un côté cela insiste sur ce que la maladie a de concret pour les malades et d'autres part cela nous ramène a des choses qui si elles paraissent anodines, presque vulgaires elles n'en sont pas moins essentielles essentielles dans notre petite vie humaine. Axel grâce à l'humour dans ces récits loufoques déplace l''attention de Charline sur ce qui doit compter pour elle pendant cette période difficile. Des passages m'ont bien faite rire ! A découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ils s'appellent Axel et Charline. Ils sont en plein cœur de l'adolescence. Elle habite Ouessant. Il était en vacances en Gironde. Elle s'ennuie sur son île où tout le monde se connait. Alors, pour mettre un peu de piment dans sa vie, elle lance une bouteille à la mer. Au sens propre. Il la retrouve sur une plage girondine. Et les deux commencent alors un échange épistolaire. Quand Charline apprend qu'elle est atteinte d'une leucémie, un lien un peu particulier se noue entre eux. Axel devient celui à qui elle peut confier des choses sans craindre que ça fasse le tour de l'île, sans prendre de pincettes. Il apporte à la jeune fille, une dose de légèreté nécessaire....et une oreille attentive.

Difficile de ne pas aimer ce roman où humour et drame se croisent, où le virtuel fait des miracles (pour une fois !!), où d'un hasard nait une véritable amitié. Jamais Lenia Major ne pêche par excès : pas de sentiments "guimauve", pas d'emballement amoureux, pas de caricature...

Si la fin est un chouïa trop ouverte pour moi, je ne peux que conseiller ce roman adolescent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle surprise quand Charline reçoit une réponse à sa lettre déposée dans une bouteille et jetée dans la mer de Bretagne. Son nouveau correspondant, Axel, a un humour bien particulier mais très vite, ils se lient d'amitié. Axel devient son confident, surtout quand la maladie s'installe dans le quotidien de Charline...
Au début, j'ai eu des difficultés à me plonger dans l'histoire tellement l'humour d'Axel est assez décalé. Mais une fois habituée, j'ai apprécié en apprendre davantage sur les deux adolescents. On les suit sur une période de quelques semaines, on rentre un peu dans leur tête. Ce que vit Charline est très difficile et j'aime assez les réponses d'Axel pour lui redonner le sourire.
J'ai bien aimé également que cela soit sous forme d'un échange de mails, cela permet une lecture plus fluide.
Ce livre pourrait très bien intéresser mes élèves qui pourraient s'identifier aux deux héros. Je recommande ce roman surtout pour son thème autour de la maladie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Charline envoie un message dans une bouteille qu'elle a jeté à la mer. C'est Axel qui l'a trouvée.
Dans sa lettre, la jeune fille demande une réponse par mail. Elle ne s'attendait certainement pas à ce que son correspondant soit aussi original. Elle a quatorze ans, il en a quinze. Elle vit sur une île, il vit sur le continent. Ils ont le même humour, les mêmes références, très vite entre les deux une sacrée amitié se noue. Puis Charline tombe gravement malade.
Axel ne la lâche pas, maintenant le rythme soutenu de leur correspondance malgré la fatigue et les différentes épreuves que traversent Charline. C'est bien connu, le rire est le remède de tous les maux, n'est-ce pas?

J'adore les romans épistolaires!
J'aime parce que cela permet aux personnages de se livrer sans aucune retenue, sans interruption impromptue et que l'imagination du lecteur est le ciment qui joint les différentes parties.
J'ai énormément ri, surtout au début! Axel est tellement bavard, il digresse, il est tellement original, différent, attachant, touchant que l'on rêverait de l'avoir dans sa vie. Il est fiable, gentil, intelligent, parfait pour Charline. L'adolescente est plus fofolle, elle est extravertie là où Axel va se contenir. Mais Axel sait aussi surprendre, c'est souvent lui qui est à l'initiative de jeux entre eux.
C'est un roman très riche, bourré de références littéraires, historiques, géographiques (et autre noms en "-iques", c'est fantastique^^), de clins d’œil au monde de l'édition (on sent le vécu Lenia Major... le passage dans la maison d'hôte est truculent), il y a différents niveaux de lecture ce qui fait que c'est un roman que l'on peut lire et relire sans se lasser.
Lorsque la maladie de Charline se déclare, la sensible en moi a eu le cœur serré mais Axel a su me rassurer (oui, je suis comme ça moi, quand j'aime un livre, les personnages deviennent aussi des compagnons d'aventure).
C'est une magnifique ode à l'amitié mais pas seulement. C'est un roman profond qui ne se prend pas la tête, un texte où l'on sent que l'auteure s'est amusée. Il y a plein de sujets d'actualité qui sont abordés du plus léger au plus complexe. Ça fait du bien à lire, ça vous happe et on passe un très bon moment de lecture!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle idée de jeter une bouteille à la mer ! Et qui aurait cru qu’une si belle amitié pourrait en découler ?
Ce livre est réellement une bouffée d’oxygène ! Je l’ai dévoré en une journée et j’ai ri très souvent seule face à mon livre. Les deux correspondants, Axel et Charline, ont un sens de l’humour surdéveloppé et vous en ferez les frais (avec plaisir évidemment).
Et pourtant ce livre ce n’est pas que de l’humour, bien au contraire. Vous l’aurez sûrement lu dans le résumé, Charline va tomber malade et un cancer n’a rien d’amusant. On la suit dans son parcours hospitalier, dans ses douleurs et ses peines qu’elle partage avec Axel. On a peur pour elle et on espère de tout notre petit cœur qu’elle va parvenir à vaincre la maladie.
Et c’est alors que le livre devient aussi un message d’espoir. Les mails journaliers occupent l’esprit de Charline, la réconfortent, la font rire et permettent presque de lui faire oublier. Le message est clair : si l’amitié et l’humour ne guérissent pas tout, ils adoucissent l’existence.
J’ai vraiment trouvé ce livre très beau : j’ai eu les larmes aux yeux quand j’avais peur pour Charline, j’ai soufflé de soulagement quand elle allait un peu mieux mais j’ai aussi éclaté de rire quand les situations improbables arrivaient aux deux correspondants ou quand Charline parvenait à trouver une dose d’auto-dérision malgré sa maladie.
Je me répète mais c’est réellement mon impression : une bouffée d’oxygène qui vaut la peine d’être lue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand on lit le résumé, on se dit qu’il va s’agir d’un roman dur et, effectivement, il y a des moments douloureux, des instants où Charline ne peut pas être positive et où les personnages doivent puiser dans leurs limites. Mais malgré tout, c’est un roman solaire, où je ne m’attendais pas à rire autant et à m’attacher aussi rapidement à ces deux adolescents qui s’échangent des mails où ils apprennent autant à se connaître qu’à compter l’un sur l’autre.

Il y a des liens qui n’ont pas besoin de se créer de visu pour exister, pas besoin d’être tactile ou d’avoir un visage. Ce sont des ressentis, des mains tendues et des mots qui font sourire. Des gens sur lesquels on peut se reposer et avec qui on crée un pont parfois sans même se rendre compte de sa solidité avant un coup dur.

Charline et Axel, ce sont des mails qui racontent la vie de deux jeunes dont les existences sont différentes et qui trouvent pourtant l’un dans l’autre un soutien indéfectible. On les imagine attendre impatiemment le petit « ding » qui signale un nouveau mail et se jeter dessus pour en découvrir la teneur. Ils ont tous les deux un bagout impressionnant, ils sont drôles, moqueurs et ils n’hésitent pas non plus à se moquer d’eux-mêmes.

Ils posent un regard sur le monde aussi véridique que cynique et il y a une pointe d’humour dans chacune de leur déclaration. Qu’elle soit là pour éloigner la douleur et la peur, pour faire rire l’autre ou tout simplement pour mettre des couleurs sur des moments qui auraient peut-être été ternes sans cela. La famille d’Axel aide beaucoup à l’humour du roman mais, sans les voix d’Axel et de Charline, leurs faits et gestes feraient peut-être plus lever les yeux au ciel que sourire. Mais voilà, il y a ces deux gamins qui décrivent les choses à leurs manières et qui embarquent totalement le lecteur dans cette façon de faire.
A noter que, comme j’ai le même genre d’humour, j’y ai forcément été sensible :p

Si vous suivez un peu le blog, vous savez que je suis contre les fins ouvertes et que je déteste ça. Hé bien celle-ci m’a fait pousser un couinement aussi fort qu’un panda qui découvre un champ de bambous (est-ce que les pandas couinent ? Est-ce que les champs de bambous existent ? Aucune importance, vous voyez l’idée).

Ce roman, c’est une myriade d’émotions sous le clavier de deux adolescents qui construisent un lien fort à travers les mots. En bref, je l’ai adoré d’un bout à l’autre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un régal, un échange épistolaire entre 2 ados bien déjantés, où l'humour est au rendez-vous. Les lettres d'Axel sont jubilatoires ! il y a de l'humour, de l'écriture, des mots savoureux, goûteux, de la tendresse...mais aussi de la tristesse. Tout est juste, certainement un peu trop, mais ce trop là et juste comme il faut. Voilà, à lire donc !
Quand la maladie côtoie la force et l'envie de vivre sans jamais tomber dans le pathos.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Axel trouve, pendant les vacances, une bouteille jetée à la mer par Charline, une adolescente de Ouessant. Il va lui répondre par mail depuis son Alsace,jouant avec le mystère. Petit à petit ils vont faire connaissance et s’apprivoiser avec humour, jusqu'à ce que la maladie frappe Charline et que cette correspondance prenne une réelle importance.

Un joli livre dans la veine de "nos étoiles contraires" qui devrait beaucoup plaire aux adolescentes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu'est-ce que j'ai aimé ce roman épistolaire mode 2020 ! Si le pitch peut laisser penser qu'on va tomber dans le larmoyant, il n'en est rien. Bien sûr, quelques larmes pour les plus sensibles d'entre nous, c'est obligé. Mais que de positif aussi !!
Axel et Charline entament une correspondance par mail, après qu'il ait trouvé un message dans une bouteille mise à l'eau à Ouessant, par Charline. Rapidement l'humour prend le pas entre eux, malgré leurs quotidiens très différents, et les liens se tissent. A tel point que Charline n'hésite pas à se confier quand la maladie la cueille à quelques semaines de Noël. Axel va alors prendre à bras le corps la mission de lui changer les idées et l'aider à traverser la tempête.
Que d'amitié, d'amour, de sentiments dans ce roman. Mais je ne l'ai jamais trouvé mièvre. Je suis sûre que nos ados vont l'adorer. Et toutes vont rêver d'avoir un ami tel qu'Axel !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup de cœur pour ce roman débordant d’humour et de tendresse . Deux ados qui ne se connaissent pas mais communiquent par mail , cela semble déjà vu mais l’autrice a su trouver un ton, un style et une histoire originale . J’ai ri à presque chaque page . La positivité de Charline ne peut que pousser à aller de l’avant . Le soutien d’Axel, un ado garçon sensible et humain . Une grand-mère parkinsonnienne , des parents artistes et allumés face à des parents plus « conventionnels » autant de personnages attachants . Un personnel hospitalier décrit sans concession et pourtant avec bienveillance . On pourrait parfois tomber dans le cliché mais je n’ai pas trouvé que ça ait été le cas, l’autrice a su rester sur ce fil . J’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé . On se rend compte avec ce genre de livre de la puissance et de l’impact des mots. On sort de cette lecture avec la banane et me sentiments d’être un peu invincible , tout est possible , il suffit de prendre la vie comme elle vient ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :