Tu me rends fou

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 25 août 2020 | Archivage 24 sept. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Tumerendsfou #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Entre une obsédée du contrôle et un impulsif chronique, l’amour trouvera-t-il sa place ?

Ali est une vraie Miss Maniaque ! Elle ne jure que par les petits-déjeuners hyper-protéinés, les joggings aux aurores et la propreté. Mais derrière ses obsessions et son anatomie de rêve, se cache une jeune femme qui cherche désespérément à mettre de l'ordre dans ses sentiments. Ali n’est pas heureuse, du moins pas encore.

Konrad, c'est plutôt Monsieur Cata, avec son quotidien sans horaires ni règles, et ses impulsions jamais refrénées, en amour comme ailleurs. Par chance, il est doté d'une prodigieuse créativité qui lui permet de bien vivre sans se priver. Konrad croit être un homme heureux, mais c’était sans compter Ali…

Si les contraires s’attirent, la rencontre entre ces deux personnalités que tout oppose se révèle explosive !

Un roman qui nous rappelle combien il est merveilleux de tomber amoureux, et qui nous encourage à oser prendre le chemin du bonheur !


Entre une obsédée du contrôle et un impulsif chronique, l’amour trouvera-t-il sa place ?

Ali est une vraie Miss Maniaque ! Elle ne jure que par les petits-déjeuners hyper-protéinés, les joggings aux...


Note de l'éditeur

Isabel Keats est une battante. Après avoir lu bien des livres, elle s’est enhardie à prendre la plume à son tour, et elle a bien fait ! Repartir à zéro (Empezar de nuevo), son premier roman, lui a valu le Prix HQN numérique.

En 2012, Isabel Keats se tourne vers l’auto-édition et son roman Un peu plus que de simples voisins (Algo más que vecinos) rencontre un succès tel qu’il est finalement publié par les éditions Harlequin, tandis qu’Amazon Crossing en publie les versions allemande et anglaise. Tu me rends fou (Me vuelves loco) est son quatorzième roman… et sûrement pas le dernier !

Derrière son pseudonyme se cache une publicitaire madrilène qui n’a pas le temps de souffler entre son métier et les activités de ses trois filles qui la comblent tout autant que l’écriture.

Retrouvez-la sur son site : http://www.isabelkeats.com/ et sur son blog : http://isabelkeats.blogspot.com.es/.

Isabel Keats est une battante. Après avoir lu bien des livres, elle s’est enhardie à prendre la plume à son tour, et elle a bien fait ! Repartir à zéro (Empezar de nuevo), son premier roman, lui a...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782496702002
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Isabel Keats signe une comédie romantique rafraichissante entre deux voisins que tout oppose. Elle aborde par ce biais des sujets importants tels que l'image de soi et le trouble anxieux.
Le tout n'est pas dénué d'humour et c'est avec plaisir que l'on suit les péripéties des deux personnages principaux. J'ai passé un bon moment de lecture en leur compagnie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai adoré ce roman. Je peux même dire que ça a été un coup de cœur.

Tout y est réuni : une romance atypique, de l’humour, des quiproquos… Si on ajoute à cela une plume addictive, vous vous retrouvez à ne plus pouvoir le lâcher. En effet, je pense avoir lu ce livre en moins de quelques heures.

L’auteure nous présente des personnages atypiques : pas des personnages que l’on peut retrouver dans toute romance avec un physique, une mentalité parfaite. Au contraire, c’est cela qui fait la magie de cet univers. Les protagonistes sont attachants à souhait. Ils ont chacun une particularité qui fait qu’il est impossible de ne pas les aimer, de ne pas en rire.

Je me suis surprise à rire un bon nombre de fois en lisant certaines répliques. L’humour était d’un naturel que cela a été normal que j’en rigole autant.

Pas une fois dans le roman je ne me suis ennuyée. Dès le début, on peut deviner que ce n’est pas un roman que l’on va oublier rapidement. En lisant cette histoire, on en veut et on en redemande. Autant vous dire que vous allez être servis.

Je ne peux pas vous en dire plus, sinon je risquerais de vous spoiler, et donc de gâcher votre plaisir. Mais je peux vous assurer que cette romance est parfaite si jamais vous avez un coup de mou, si vous avez besoin d’un roman qui puisse vous mettre de bonne humeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Amazon Publishing pour m’avoir permis de découvrir ce roman via NetGalley France. L’auteure est célèbre au niveau international et, si je ne m’abuse, il s’agit ici de la première traduction française d’un de ses romans.

J’ai A-DO-RÉ ce roman, avec son côté loufoque et totalement décalé. Les personnages ont des personnalités vraiment, mais alors vraiment trèèèès différentes.

Ali, c’est la maniaque (de la propreté, de la vie bio, du sport…). Sa petite vie est réglée comme du papier à musique et elle n’aime pas qu’un grain de sable vienne enrayer le mécanisme.
Konrad, son voisin, en revanche, se laisse totalement aller dans sa petite vie plan-plan et un peu (beaucoup) cradote.
Leur première rencontre fait des étincelles, mais les deux voisins finissent par trouver un terrain d’entente. Les différentes scènes sont très drôles. Surtout quand une ado rebelle de 15 ans accompagnée de son chien débarque chez les deux voisins.
Ali a un côté coincé, avec des principes, de jolis mots, et pas mal de phobies aussi… Konrad, lui, est plutôt bourru, rentre dedans. Mais petit à petit, l’influence de la jeune femme va le transformer. À moins que ce ne soit l’inverse ?
On dit que les contraires s’attirent, non ?

J’ai adoré le dernier tiers du roman, que j’ai trouvé un peu plus touchant. Quoi qu’il en soit, c’est une romance qui sort totalement des sentiers battus et des histoires convenues. La plume de l’auteure a ce petit quelque chose d’original qui lui donne une saveur particulière.
N’hésitez pas à le découvrir, il sort le 25 août.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une petite déception pour moi sur ce titre. Les personnages sont très caricaturaux, surtout au début. Il y a énormément de dialogues, ce qui rend le texte vivant, mais ne permet pas vraiment de bien visualiser ce qui se passe.

Les réactions ne sont pas toujours cohérentes, le ton se veut ironique et est un peu trop décalé.

Bref, pas une réussite, mais ce n'est qu'un avis personnel, et ce n'était peut-être pas juste le bon moment pour moi pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ali a la phobie de tous les microbes, Konrad est tout l'inverse, il vit au milieu de tout son bazar et cela lui convient bien... la rencontre est assez spectaculaire^^
J'ai bien ri, c'est bien décalé et les personnages sont assez particuliers, surtout Ali.
La narration est du point de vue de quatre personnages, mais c'est principalement les points de vue d'Ali et Konrad.
A la fin, dans les remerciements, il semble que ce soit le 14ème roman de cette auteure, j'éspère que d'autres seront traduits ;-)
Merci à NetGalley et Amazon Publishing.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tu me rends fou est roman feel-good agréable, il traite d'un sujet grave comme l'anxiété et les tocs, les personnages sont touchants. Le style de l'auteure est fluide, il y a de l'humour, il est facile à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

j'ai aimé la construction de ce récit à deux voix.
L'écriture est agréable et l'humour omniprésent.
Très beau moment de lecture pour fini l'été en douceur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tu me rends fou - Isabel Keats
Aux éditions Montlake (25/08/2020)
Thèmes abordés : Voisinage - Phobies - Amour

Résumé :
Entre une obsédée du contrôle et un impulsif chronique, l’amour trouvera-t-il sa place ?

Ali est une vraie Miss Maniaque ! Elle ne jure que par les petits-déjeuners hyper-protéinés, les joggings aux aurores et la propreté. Mais derrière ses obsessions et son anatomie de rêve, se cache une jeune femme qui cherche désespérément à mettre de l'ordre dans ses sentiments. Ali n’est pas heureuse, du moins pas encore.

Konrad, c'est plutôt Monsieur Cata, avec son quotidien sans horaires ni règles, et ses impulsions jamais refrénées, en amour comme ailleurs. Par chance, il est doté d'une prodigieuse créativité qui lui permet de bien vivre sans se priver. Konrad croit être un homme heureux, mais c’était sans compter Ali…

Si les contraires s’attirent, la rencontre entre ces deux personnalités que tout oppose se révèle explosive !

Un roman qui nous rappelle combien il est merveilleux de tomber amoureux, et qui nous encourage à oser prendre le chemin du bonheur !



Merci à Montlake de m'avoir permis de lire ce roman.

Quelle belle comédie romantique et qu'est-ce qu'elle est pimpante, rafraîchissante !!

Cette histoire réunit tous les opposés !
L’héroïne, Ali, est maniaque de tout, de la propreté, en passant par le sport et pour finir par la nourriture et de la nourriture bio.
Lui, Konrad, son "charmant" voisin est un "crado" en tout point et se laisse vivre, c'est un bon vivant, comme dirait le diction "pas trop vite le matin, doucement l'après-midi.
Malgré des débuts difficiles entre ces deux personnages, petit à petit ils vont apprendre à se connaitre et modifier leur mode de vie.

La plume de l'auteure est fluide, légère et agréable. L’histoire aborde des sujets forts comme l'image de soi ou l’anxiété mais la trame est loufoque, décalé et on est obligé de sourire voire de rire.
Petit bémol, je trouve dommage de ne pas avoir eu vent d'autres romans d'Isabel Keats, où elle est très connue aux Etats-Unis.

Au final, c'est un très bon roman feel-good, idéal pour cette fin d'été !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci NetGalley et Amazon Publishing pour m’avoir fait découvrir Isabel Keats, véritable phénomène en Espagne, celle-ci voit enfin ses romans traduits en français, l’occasion de découvrir son univers tout à son image, hilarants et addictifs. Ça y est, je suis fan d’Isabel Keats, je me suis régalée de la première à la dernière page.

Coup de cœur pour cette Chick-Lit digne des romans de Sophie Kinsella. Chaque page était emplie de fous rires face aux situations aussi cocasses que désarmantes d’Ali. A l’inverse de bien des romans, on a affaire à des personnages atypiques, plus en accord avec le commun des mortels, des êtres imparfaits qui nous touchent beaucoup plus et à qui on peut s’identifier.

Une énième journée pour Konrad qui ne les distinguent plus les unes des autres à part quand sa nouvelle voisine interrompt sa nuit par son irruption chez lui.

Une voisine pour le moins bizarre avec masque et tenue complète en caoutchouc.

Alicia Palafox est pour le moins surprenante, c’est un vrai ovni qui débarque chez lui, dans sa maison où tout s’amoncelle et où le ménage y est inconnu. Ali croit rêver et doit utiliser son sifflement anti- gros mots envers celui qui en met à chaque phrase.

Ali souffre de troubles anxiogènes d’où le fait qu’elle soit si spéciale. Allergique à la poussière, au désordre, au laisser-aller, à la mal-bouffe, aux microbes… Tout ce que représente son voisin Konrad.

Deux opposés qui s’ils faisaient des efforts pourraient se rendre compte de leurs attirances.

Miss parfaite et Mister imparfait n’auront de cesse de se chamailler avant de faire face à l’évidence.

Les pires voisins et plus si affinités ?

L’un a un caractère de cochon, l’autre est emplie de tocs, de stress face au monde dans lequel elle vit…

Comment Miss Maniaque du contrôle et Mister anti-ménage vont arriver à cohabiter ?

Avec une voisine si atypique, Konrad tient peut-être son prochain scénario et il doit bien le reconnaître, sa nouvelle voisine est loin de le laisser indifférent.

S’il veut la conquérir, il peut dire adieu à ses gros mots et à son mode de vie.

Si elle veut réussir à dépasser ses blessures du passé, Ali doit lâcher prise et faire confiance à ceux qui peuvent l’aider.

Sans gêne, Konrad va s’immiscer dans la vie d’Ali et lui faire mordre la vie à pleine dents.

Konrad est la personne parfaite pour Ali tout comme elle qui va lui apporter une certaine stabilité.

Quand ils font la rencontre d’une adolescente de 15 ans et de son chien qui erre dans Cap-Cod, ils n’auront de cesse à l’aider à retrouver une vie normale.

Il suffit de rencontrer la bonne personne pour que notre vie change et ce serait dommage de passer à côté du bonheur par crainte du changement.

Sur fond de romance, Isabel Keats aborde des sujets forts comme la solitude, les mauvais traitements, la responsabilité parentale…

Le premier roman d’Isabel Keats traduit en français se compose de chapitres alternés (Konrad, Ali et Jennifer), c’est un roman loufoque, jouissif et hilarant à souhait sur fond de sujets oh combien sensibles comme les tocs, la difficulté à s’ouvrir aux autres, la différence, les mauvais traitements mais aussi l’entraide.

La plume est aussi addictive que ses personnages hauts en couleur et on devine que son auteur est aussi déjantée que ses personnages de papier !

Un autre de ses romans sort également le 25 août, en espérant que ses autres livres seront également traduits.

Avec « Tu me rends fou », Isabel Keats rentre dans la lignée des auteurs à suivre !

Isabel Keats, la nouvelle Sophie Kinsella, made in Espagne !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Tu me rends fou" est 'une histoire d'amour légère et agréable. elle permet de passer une agréable soirée.
On aime l'énergie qui se développe entre les deux personnages principaux.

Nous avons deux voisins: d'une part Ali une belle femme qui ne jure que par le rangement, la nourriture saine et l'organisation mais qui a été traumatisée par sa précédente relation, son fiancé l'ayant trompé avec sa demi-soeur; d'autre part vous avez Konrad, un scénariste qui est l'opposé de la jeune femme. Il jure, déteste le rangement, mange n'importe quoi et aime les femmes, n'importe quelles femmes.

Contre toute attente :) ces deux opposés vont devenir amis et s'entraider à surmonter leurs difficultés respectives

Un roman "Feel good" et léger comme il faut en lire avec régularité pour tout simplement sourire et se sentir bien.

On apprécie rapidement les deux personnages malgré leurs défauts respectifs (et ils sont nombreux). On a aucun doute sur l'issue du roman et c'est avec un sourire aux lèvres qu'on la voit se réaliser. Les péripéties ne s'en pas vraiment. L'auteur essaye de ménager un peu le suspense mais les péripéties des héros de nous surprennent pas vraiment même le dernier sursaut de suspense n'en est pas véritablement un mais peu importe ce n'est pas le but du roman

Une petite note pour le personnage de Jen! Cette jeune adolescente donne une énergie positive dans le livre. Elle est intelligente débrouillarde et maline. De plus le livre ne serait pas complet sans les chats et chiens et qui jouent des rôles déterminants!

Pas de grande originalité mais un plaisir simple dont il n'y a aucune raison de se priver.

l'écriture est agréable et les pages se tournent rapidement.

Une soirée détente et bonne humeur en perspective

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Envie de lecture cocooning?
Je vous invite à découvrir Tu me rends fou d' Isabelle Keats. Je remercie @netgalleyfrance pour cette lecture drôle et addictive 🤩.

Ali et Konrad sont deux voisins que tout oppose. Ali est maniaque, elle controle tout : hygiène, rangement, alimentation... Microbes, poussières, désordres et contacts sont ses ennemis.
Konrad est bordélique, se nourrit de junk good et le sport, il ne connait pas...
Et pourtant, ces deux là vont devenir peu à peu inséparables...alors même que ce n'était pas gagner d'avance.
Konrad aura à cœur d'aider Ali à dépasser ses troubles anxiogène. Et Ali le poussera à reprendre sa santé et son hygiène de vie en main. Donnant-donnant 😉.
Ce roman donne des situations cocasses, l'humour et la répartie sont au rendez-vous, tout comme la tendresse, la différence, le soutien.
Quand une ado arrivera comme une tornade pour compléter ce nouveau trio, c'est une belle famille de coeur qui se construit. Loufoque, ça c'est sûr ! Mais tellement attendrissante !
J'ai adoré cette lecture avec des personnages atypiques et hauts en couleurs.
Fous rires garantis 😁

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Tu me rends fou », c'est la rencontre entres deux voisins que tout oppose, mais absolument tout !

Alicia souffre d'anxiété, sa vie est réglée comme du papier à musique. Légèrement maniaque et accessoirement allergique au désordre et aux microbes, elle aime la nourriture saine, le bio, le sport, porte des masques et est bourrée de tocs.
Konrad, eh bien... c'est tout l'inverse ! Alors, lorsque cette voisine bizarre le réveille en pleine nuit, il est loin de se douter qu'elle va changer sa vie. Enfin, Alicia et … la jeune voisine Jennifer ^^

J'ai pris plaisir à lire cette petite romance. C'est drôle, bourré de situations cocasses. Ali et Konrad sont les stricts opposés et pourtant, Konrad ne va pas être indifférent à son charme. Il va alors se mettre en tête de la conquérir, sauf qu'il va falloir qu'il y mette du sien ^^ Adieu la mal-bouffe et les gros mots, bonjour le mode de vie équilibré et le sport ! J'ai vraiment aimé leurs échanges.
Chacun des deux va influencer l'autre en quelque sorte afin de trouver un certain équilibre et c'était touchant à voir.

C'est une lecture addictive et légère qui fait sourire mais l'auteur traite de nombreux thèmes beaucoup plus sensibles derrière tout ça comme la confiance en soi, la peur de s'ouvrir aux autres, le regard des autres mais aussi d'autres sujets à travers le personnage de Jennifer.
L'alternance des points de vue des trois personnages nous permet d'être dans la tête de chacun d'entre eux et apporte encore plus de dynamisme au récit.

J'ai passé vraiment un bon moment de lecture. Alicia et Konrad, bien que caricaturaux dans certains côtés, m'ont fait rire mais aussi beaucoup touchée notamment dans les derniers chapitres.
(3,5/5)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre ce roman grâce à un partenariat NetGalley France, et par la même occasion l'auteur. J'ai vraiment apprécié cette lecture un peu décalée et loufoque par ses personnages, mais que l'auteure a su rendre attachants. La plume de l'auteure est complètement addictive qu'on ne sait le lâcher. Une romance qui sort du schéma habituel mais qui est plus que plaisante à lire ! Une jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tu me rends fou de Isabel Keats !
Une comédie sympa à lire qui parle de la rencontre entre Konrad, jeune homme qui n’est pas spécialement copain avec le ménage et sa voisine Ali, qui a une peur bleue des microbes et qui est légèrement agoraphobe. Ils n’ont rien en commun et pourtant ils vont apprendre à se connaître, à s’aider mutuellement et à aider les autres.
Une histoire légère pour une lecture sans prise de tête, le tout avec beaucoup d’amour, de bienveillance et d’espoir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une agréable surprise !
J'aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs, je remercie donc netgalley de proposer l'accès libre à certains auteurs, très peu connus.

J'ai beaucoup aimé le fait que certains chapitres soient du point de vue d'autres protagonistes.
Oui, il y a ceux d'Alice et de Konrad, mais il y en a d'autres.

Les 2 personnages principaux sont diamétralement opposés mais comme nous le disons souvent les opposés s'attirent et chacun trouve en l'autre un ami, un confident.
Il va lui apprendre à se lâcher, à prendre confiance en elle.
Elle va lui apprendre à mieux se comporter, à prendre soin de lui.

Bien souvent leurs échanges sortent de l'ordinaire et c'est ce qui fait que j'ai passé un bon moment.
On va comprendre pourquoi elle est comme elle est, elle va s'attacher à la petite Jennifer, qui aussi va prendre confiance en elle, qui va découvrir qu'elle a un avenir, que si elle travaille dur, toutes les possibilités vont s'offrir à elle.

Franchement il y a de tout, de l'humour, de la romance, de l'émotion.
Donc foncez et vous ne serez pas déçus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La première rencontre entre Konrad et Alicia est décapante. Lui en chaussons Cro-Magnon et peignoir et elle en manteau luxueux, gants et masque. Ils sont voisins.
Ali est envahie par ses inquiétudes, elle est pétrie d'angoisses, notamment depuis qu'elle a surpris son fiancé au lit avec sa propre soeur. Depuis elle tente de survivre en contrôlant tout, des gens aux événements.
Konrad, quand à lui, est un bon vivant, il boit, il fume, il mange gras.
Comment eux, que tout oppose, vont-ils se trouver et s'apprécier peut-être?

Ce roman est une comédie romantique, fraîche et légère... peut-être même un peu trop...
Même si on est dans une romance, j'ai trouvé que l'auteur restait dans la simplicité de l'écriture, avec les grosses ficelles à peine masquées. On est dans quelque chose de très « jeunesse » il me semble.
On sourit parfois, il y a quelques réparties amusantes mais les personnages manquent de maturité.
Dommage, ça ne l'a pas fait avec moi...
Merci quand même à #netgalleyfrance pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

merci beaucoup à Netgalley pour m'avoir permise de lire ce roman.

La plume de l'auteure est fluide, légère et agréable avec une originalité qui lui donne un petit plus.

L'histoire aborde des sujets forts comme l'image de soi ou l'anxiété mais la trame est loufoque, décalé et on est obligé de sourire voire de rire.

On ne peut que passer un bon moment avec ce roman, car c'est une romance qui sort totalement des histoires de d'habitudes.

J'ai adoré le dernier tiers du roman, que j'ai trouvé un peu plus touchant.

je le conseille fortement

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : ACIDULÉ

Je ne l’ai pas lâché ! C’est du chick-lit addictif. Je ne suis pas habituée à ces lectures où l’humour bienveillant saupoudre toutes les pages, et je remercie Amazon Publishing pour m'avoir permis de découvrir ce roman via #NetGalleyFrance.
Isabel Keats est une auteure qui sous couvert d’une histoire loufoque nous amène à découvrir les tourments qui peuvent se cacher sous la plus jolie des carapaces.
Ali est une maniaque de la propreté et vit une vie que l’on pourrait qualifier de magnifique au vu du succès rencontré dans ses affaires. Konrad écrit des scénarios de films un peu particuliers et connaît lui aussi une certaine gloire. À l’occasion de la fugue d’une chatte prête à mettre bas, ils se découvrent voisins et parfaitement opposés dans leur façon de vivre.
Il est tout à fait prévisible que le roman va faire la part belle aux quiproquos, aux ennuis amoureux et aux combats d’égos, surtout quand Paula adolescente fragile mais intelligente et déterminée s’en mêle. Entre l’Ali coincée et le Konrad beau gosse mais un brin nonchalant, les occasions de nous faire rire sont nombreuses.
Le style de l’auteur est moderne, jubilatoire, léger, et nous lisons en courant après les bulles de tendresse et de rires qu’elle nous distille avec une écriture parfaitement organisée. Tout fait mouche.
Ne venez chercher que de la bonne humeur dans ce premier roman traduit en français ; ce n’est déjà pas si mal durant cette période de morosité et d’anxiété. Venez respirer l’air frais des petits bonheurs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tu me rends fou est une romance assez traditionnelle, finalement, avec deux personnages qui sont certes très opposés tous les deux, mais qui manquent cruellement de maturité. J'ai préféré Konrad, totalement décomplexé (il suffit de lire les scénarios qu'il a écrit), faisant autant attention à sa santé qu'un ado. Sa préoccupation principale, quand il n'écrit pas ? Manger, manger, manger, et pas des graines de quinoa et autre boulgour. J'ai moins aimé Ali la névrosée qui réussit pourtant brillamment sa vie professionnelle - il est dommage que l'on ne la voit pas plus fréquemment en pleine création. Du coup, certaines situations entre ces deux antagonistes sont fort drôles, et même si l'on sait comment l'histoire se terminera, on a envie de savoir comment ces deux-là vont finir par vivre une romance. Tu me rends fou n'est pas désagréable à lire, mais il n'a rien de véritablement original.
Merci à Amazon Publishing France et à Netgalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est rare mais il est vrai que cette fois je dois avouer que je suis complètement passée à côté de cette histoire....
Konrad m'a beaucoup rebuté au début et j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Ali est plus dans la veine des héroïnes de chick lit notamment avec ses maniaqueries mais sans savoir vraiment l'expliquer il m'a manqué le "petit truc" qui fait que l'étincelle agit dans les premiers chapitres pour ne plus me quitter.
Après ce n'est que mon humble avis et sachant que ce roman a récolté 4 étoiles sur 5 sur Amazon c'est loin d'être unanime.
Laissez vous tenter si vous aimez les histoires où les contraires s'attirent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En soit une histoire assez banale, voisin et tous les opposes mais il y a une sacré dose d'humour, j'ai bien rigolé a certains moment et d'autre ou j'ai vraiment était touché par leurs histoires .
Une plume très légère, fluide et agréable cela fait du bien de lire un livre sans ce prendre la tête.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Amazon Publishing France et à Netgalley pour ce service presse.

Ali est folle, c'est ce que les habitants de la petite ville qu'elle habite près de Cape Cod et ses voisins pensent d'elle. Maniaque, limite de l'agoraphobie, obsédée par les risques de contagions diverses, elle survie enfermée chez elle.

Konrad est le digne représentant de l'hédonisme mis en pratique dans la vie de tous les jours : il aime manger, fumer, boire, le sexe et tout ce qui peut lui apporter du plaisir.

Ces deux-là en antithèse vont se percuter et étonnamment se comprendre, ils vont entamer l'un sur l'autre une thérapie du bonheur, le tout passant par de superbes scènes de quiproquos, de dialogues ubuesques et de franche rigolade.

J'ai apprécié le style de l'auteure, sa bonne humeur et son optimisme évident, elle nous promène de personnage en personnage et on tourne les pages en quête d'une suite toujours plus drôle.

Le titre n'est pas usurpé, Konrad devient vraiment fou au contact de Ali et que dire de Mme Williams la femme de ménage qui voit le diable partout, de Jennifer l'ado abandonnée qui va se reconstruire auprès d'eux et enfin n'oublions pas le chien : Moumoute… que dire de plus !

Un très bon moment passé en compagnie de cette bande de fous et d'une auteure que je découvre avec ce livre et que je compte bien lire à nouveau. Un feel good américain à l'accent madrilène à lire pour se détendre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je m'attendais à quelque chose de vraiment drôle, et je dois dire que j'ai été quelque peu déçue : les situations et personnages sont tellement outrés qu'ils perdent, à mes yeux, leur potentiel humoristique.
Lui n'a rien d'un prince charmant : certes, il est plutôt sympathique, mais c'est un gros beauf qui ne fait pas rêver.
Elle est une caricature de phobique des microbes et relations sociales qui, pourtant, guérit bien facilement.

Certaines choses m'ont fortement dérangée, comme cette façon dont Konrad s'impose, physiquement. Ainsi, alors qu'ils ont convenu d'un code (inspiré de Cinquante nuances de Grey) pour qu'Ali puisse mettre fin à leurs rapprochements quand elle se sent vraiment trop mal, il contourne son engagement en veillant à ce qu'elle ne puisse pas s'exprimer et l'embrasse de force, avant de prétendre qu'il n'est pas coupable, puisqu'elle n'a pas donné le mot de code. Pour moi, ce genre de comportement ne passe pas.

Autre soucis pour moi : les concordances de temps. La narration est au passé simple/imparfait, mais on voit surgir au beau milieu d'un paragraphe du présent ou du passé composé qui n'ont rien à y faire.

J'ai cependant apprécié de voir leur relation évoluer et leur étrange "famille" se former en compagnie de Jennifer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voila un chouette roman!
Prenez une jeune femme brillante blessee par la vie et les sien
Ajouter un jeune homme avec un mode de vie tres malsain et un corps un peu bedonnant sans oublier une maison à l hygiene douteuse
Ainsi qu'une ado abandonnee par sa mere
Vous aurez tous les ingredients d'un roman plein de bonheur de partage et d'entraide mais aussi d'incomprehension de qui pro quo bref un bon moment de lecture en perspective

Les personnages sont attachants et chacun a sa facon va aider les deux autres a grandir et a quitter des comportements qui ne leurs conviennent plus .

Lu en trois soirees cette romance m'a beaucoup plu

Merci pour cette belle decouverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès le début, je me suis demandée où ce récit allait me mener. En effet, l'héroïne est vraiment très spéciale et le héros ne fait pas vraiment rêver. Très vite, on se dit :"C'est quoi, ça ?"
Grâce à l'humour, beaucoup de choses passent. Il ne faut pas s'attendre à un roman qui nous met des papillons dans le ventre. En même temps, ici, ce n'est pas le but.
Ali nous fait bien souvent lever les yeux au ciel avec ses "traits" tirés à l'extrême et ses nombreux tocs.
Konrad, lui, se néglige, picole et ne prend absolument pas soin de lui et de sa santé. Rien de séduisant là-dedans.
Tous deux vont "se faire du bien" et s'entraider.
Situations cocasses, rapprochements, bons sentiments vont jalonner ce roman. Agréable moment mais pas inoubliable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une comédie romantique entre deux êtres que tout oppose !

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les comédies romantiques avec deux héros complètement antagonistes.

Mon avis : J’ai globalement bien aimé cette lecture, même si deux ou trois scènes m’ont fait bondir. Ali est quelqu’un de réservé, de très angoissé, elle n’est pas sûre d’elle contrairement à Konrad, qui enchaîne les aventures comme les caleçons. Ils instaurent un code quand Ali ne se sent pas bien, avec un mot-clé. Pourtant, à plusieurs occasions Konrad passe outre et continue à toucher Ali ou l’embrasser, alors qu’elle répète le mot-clé. Ça m’a vraiment dérangée, surtout venant de la part d’une romancière, de lire ce genre de scène, et ça a malheureusement déteint sur ma lecture globale. Je pense que ces scènes-là auraient pu être construites différemment, ça n’aurait pas changé l’intrigue et ça n’aurait été que mieux.

Isabel Keats pousse les traits de caractère de ses personnages à l’excès, mais le duo fonctionne bien. Le fait que le héros ne soit pas une bombe atomique aux tablettes de chocolat bien dessinées permet aussi de mieux s’identifier. Ali par contre est un vrai robot au début ! Il lui faudra tout l’humour de Konrad (et son charme) pour la dérider.

Mention spéciale pour Jennifer, une adolescente qui sait nous toucher.

En bref : Une bonne comédie romantique dans le fond, mais avec un gros problème de machisme et de non-respect des femmes dans certaines scènes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si le fond de l'histoire est assez classique pour une romance, cette histoire sort de l'ordinaire grâce à ces personnages loin d'être classiques.
Ali (Alicia) vit recluse car elle redoute les microbes, bactéries de toutes sortes, ce qui fait qu'elle ne supporte pas même pas les contacts humains. Elle vit et mange plus que sainement. Elle a aussi quelques tocs.
Konrad est, lui, serait plutôt tout l'inverse. Sa vie c'est la mal-bouffe, les clopes, la fête et le bazar.
La seule chose qui les rapproche c'est qu'ils sont voisins. Et que leurs vies vont se croiser et se recroiser, donnant à chacun envie de "sauver" l'autre mais chacun à leur manière.
Les personnages annexes de Jennifer et Mme Williams sont également hauts en couleurs.
Un petit peu d'humour pour agrémenter le tout. Ce qui nous donne une romance qui sort un peu de l'ordinaire et très agréable à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d'abord a remercier Amazon Publishing ainsi que Netgalley France pour m'avoir donné la possibilité découvrir cette histoire d'amour.
Je dois également avoué que je n'avais jusqu'alors jamais rien lu venant de la plume de cette autrice qui a un succès international si je ne m'abuse.
Alors pour moi la romance entre Konrad et Alicia est somme toute des plus banale sauf que j'ai complètement accroché à leur caractère diamétralement opposé et la plume humoristique d'Isabel Keats est juste superbe.
J'ai vraiment passé un très bon moment à lire cette histoire d'amour qui n'est originale que par le côté u peu décalé des personnages, notamment de Konrad.
Ce n'est clairement pas le livre de l'année mais il aura eu le mérite de me détendre et de me faire passé un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Hey 🏡 !
Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Tu me rends fou de Isabel Keats. J’ai reçu ce roman à travers Netgalley et je remercie encore une fois la maison d’édition.

On retrouve deux personnages assez atypiques mais que l’on apprend à apprécier au fil de notre lecture. Konrad et Ali se révèle être plus complexe qu’ils ne le paraissaient au début et j’ai adoré les suivre dans leur parcours.

Ce roman n’est pas un coup de cœur sans doute peut être à cause des petits détails qui m’ont dérangé chez les personnages mais ça reste quand même une agréable lecture. J’ai d’ailleurs particulièrement aimé leur complicité surtout vers la fin.

Le plume de l’auteur m’a également beaucoup plus. J’ai aimé les différents points de vu et la plume de l’auteur que j’ai trouve assez mature. Ce livre change beaucoup de mes lectures habituelles mais j’essaye de me diversifier et de m’ouvrir à de nouvelles possibilités.
Je détaille un peu plus mon avis sur mon blog si ça vous intéresse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand les beaux jours sont là, j'aime bien lire des histoires légères et mignonnes (bon, j'en lis l'hiver aussi). Je suis toujours à la recherche de nouvelles plumes et de nouvelles histoires qui donnent le sourire. Alors lorsque j'ai découvert ce bouquin d'Isabel Keats, j'ai eu envie de me lancer. Un grand merci aux Editions Montlake pour leur confiance.

Ali est une vraie Miss Maniaque ! Elle ne jure que par les petits-déjeuners hyper-protéinés, les joggings aux aurores et la propreté. Mais derrière ses obsessions et son anatomie de rêve, se cache une jeune femme qui cherche désespérément à mettre de l'ordre dans ses sentiments. Ali n’est pas heureuse, du moins pas encore.
Konrad, c'est plutôt Monsieur Cata, avec son quotidien sans horaires ni règles, et ses impulsions jamais refrénées, en amour comme ailleurs. Par chance, il est doté d'une prodigieuse créativité qui lui permet de bien vivre sans se priver. Konrad croit être un homme heureux, mais c’était sans compter Ali…
Si les contraires s’attirent, la rencontre entre ces deux personnalités que tout oppose se révèle explosive !

C'est donc une histoire toute sympa que j'ai découvert en me lançant dans ce roman écrit par une Espagnole mais se déroulant aux Etats-Unis, ça reste cohérent si je vous précise qu'Alicia Palafox est née en Espagne. J'ai eu un peu de mal avec ce personnage en début de lecture parce qu'elle est totalement perchée, sans doute trop pour moi. Et puis au fil des pages, j'ai appris à la connaitre et à l'apprécier (et puis elle change un peu au cours de l'histoire). En fait, ce sont les personnages qui ne m'ont pas trop plu au départ parce que j'ai eu du mal avec Konrad aussi. Je le trouvais ultra caricatural, le seul point positif était qu'il écoutait du Metallica.
Heureusement, l'histoire est très sympa et elle porte le lecteur. Du coup, on oublie un peu les défauts des personnages et on se glisse lentement à leur côté. On rit avec eux, on vibre aussi même si tout est cousu de fil blanc. En même temps, on sait pourquoi on lit ce genre de bouquins alors on sait à quoi s'attendre. Certaines situations m'ont parues un peu trop rocambolesques, je n'ai pas toujours cru à ce que je lisais mais j'ai passé un bon moment avec ce livre et c'est tout ce que j'attendais de lui.

C'est agréable et rapide à lire, la plume d'Isabel Keats est fluide et virevoltante. Une fois embarqué, on a très envie de savoir jusqu'où l'auteure va nous mener. Ce petit bouquin tient ses promesses, la saison est un peu passée mais il est vraiment idéal pour accompagner une journée au bord de l'eau. J'oserai presqu'un début de comparaison avec Sophie Kinsella (que j'aime tellement que j'ai du mal à la comparer avec qui que ce soit).

Chouette, légère et amusante ... une histoire à découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley et Montlake pour la lecture de ce livre.

En le commençant, je me suis un peu demandée dans quoi je m’étais lancée.

Une sorte d’extra-terrestre qui sonne à la porte d’un voisin qui semble vivre parmi les poubelles. J’exagère, on est d’accord. Il n’empêche, ces premières pages donnent le ton: nos deux personnages sont à part. Il y a Ali qui, suite à un événement sentimental qu’elle a très mal vécu, va développer des troubles obsessionnels compulsifs qui vont la rendre maniaque à l’extrême. Son nouveau voisin? Un étrange écrivain, qui vit parmi les immondices qu’il crée lui-même et qui ne possède strictement aucune hygiène personnelle. La rencontre? Un peu, comme sous-entendu plus haut, si un Marsien rencontrait un Terrien. Pas le même look, pas le même comportement, pas le même langage.

Les bases étant posées et les extrêmes de chacun affichés, l’histoire commence véritablement. Konrad va se retrouver irrésistiblement attiré par Ali et n’aura de cesse que d’essayer de l’aider à soigner ses blessures. Pour cela, il va aider et s’aider de Jessica, une adolescente peu gâtée par la vie, qui va faire office de tampon entre ces deux adultes à l’attitude étrange. De son côté, Ali va tout faire pour le rendre »humain ». Cela n’ira pas sans crise existentielle, catastrophe (l’un d’entre eux frôlera la mort de près, sisi..) mais surtout, l’humour sera omniprésent.

Alors oui, cela va parfois un peu loin, c’est souvent extravagant, loufoque et peu crédible, mais en fait, c’est surtout drôle, attendrissant parfois et l’air de rien, cela touche à des sujets intéressants dont on ne parle pas souvent en romance.

Je me suis bien amusée dans ma lecture, c’est un fait. Je ne dirai pas non à d’autres lectures du même genre, cela fait du bien en ces temps un peu sérieux. Un peu de rire, des bons sentiments et un moment d’évasion: moi, je ne dis pas non!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que vous dire sur Tu me rends fou d'Isabel Keats si ce n'est qu'Alie, l'héroïne a bien failli me rendre folle ?!
Je savais que cette dernière était une maniaque invétérée, merci à l'éditeur de l'avoir mis en avant de le résumé, mais je ne m'attendais pas à CA ! Pour l'amour du ciel, cette fille est folle ! Une gentille folle fort heureusement, ce qui m'a permis de tout de même passé un bon moment en sa compagnie et celle de Konrad, a.k.a Monsieur Cata.
En somme Tu me rends fou fut une lecture plus passe temps qu'autre chose et si je devais recommander un titre de Chez Amazon Publishing ça ne serait pas celui-ci ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Konrad et d’Alicia qui sont voisins et qui vont apprendre à se connaître au fil du temps. Tout les oppose puisque Alicia est une jeune femme qui aime sa solitude, qui a peur de nombreuses choses et notamment des microbes, virus et autres bactéries alors que Konrad est un homme qui se laisse vivre et il a plutôt l’image d’un « Beauf » puisqu’il mange n’importe quoi, fume, boit et sa maison est un « bordel » sans nom. Ils ne sont pas fait pour s’entendre et pourtant ils vont tisser une relation unique qui ne sera pas de tout repos.

Il y a du bon dans ce roman mais aussi du moins bon. Je m’attendais à une vraie comédie romantique et elle est bien présente. La plume de l’auteure est très agréable et fluide. C’est une histoire qui se lit bien et vite mais j’avoue que je n’ai pas été séduite par les personnages que ce soit Konrad ou Alicia. Ils ne sont pas antipathiques mais j’ai parfois eu l’impression que c’était des clichés ambulants. Finalement je sors de cette lecture plutôt frustrée car ça aurait pu être une belle histoire.

Pourquoi je vous dis que c’est des clichés? Et bien parce que je trouve que l’auteure a trop forcé sur des traits de caractère de nos deux héros et ça leur fait perdre d’une certaine manière leur humanité… Enfin,en tout cas, au début. Nous avons des personnages qui sont dans les extrêmes et donc on a parfois du mal à s’attacher à eux. Pour Alicia, c’est une jeune femme qui est très à cheval sur l’hygiène et tout le tralala et ce n’est pas dérangeant mais elle va pousser le héros à changer tout sa façon de « vivre » pour qu’il est une meilleur hygiène de vie. L’idée n’est pas mauvaise mais mal exploitée pour moi surtout quand l’héroïne n’arrête pas de se plaindre du début de bedaine de Konrad. J’ai envie de dire qu’il a le droit d’être comme il est et il doit s’accepter … Et au fil des chapitres, j’ai l’impression qu’il change plus pour faire plaisir à Alicia que pour lui.

En ce qui concerne Konrad, j’avoue que parfois il est un peu trop entreprenant avec notre héroïne qui a un rapport au sexe masculin plutôt difficile. Elle a peu d’expérience et je trouve qu’il est un peu trop rentre dedans. A part les personnages, l’histoire est plutôt chouette et la plume très agréable. C’est pour ça que je sors très frustrée de cette lecture et c’est vrai que j’aimerai beaucoup avoir l’avis d’autres personnes sur ce titre pour voir si je suis la seule à ressentir ça après avoir lu « Tu me rends fou ».

Pour résumer et conclure ma chronique sur « Tu me rends fou » de Isabelle Keats, ce roman avait beaucoup de potentiel malheureusement ce titre n’a pas su me séduire à cause de personnages qui sont des clichés vivants et qui manquent donc d’humanité. Je serais quand même curieuse de découvrir d’autres titres de cette auteure pour voir si c’est le cas dans ses autres histoires.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voilà une belle romance pour se changer les idées !

Quand des voisins que tout oppose se rencontrent, que se passe-t-il ? Le titre est bien choisi car il peut se comprendre de différentes façons...

J'ai trouvé les personnages très intéressants et je me suis facilement attachée à eux. Les relations se tissent petit à petit, chacun se dévoile et fait un pas vers l'autre.
C'est un roman qui fait du bien!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le commentaire de Martine :

Une comédie romantique parfaite.
Une histoire fantastique qui remplit sa mission à la perfection, amusante, divertissante, avec des moments comiques et surréalistes, avec des personnages très particuliers et avec des dialogues spirituels et pétillants.
Avec une simple intrigue, nous avons des voisins qui, dès le premier instant, s'entendent parfaitement, ils ne s'en rendent pas compte, ils se disputent sans arrêt et malgré leurs bizarreries et leurs loisirs mutuels, ils ne peuvent pas être séparés longtemps, l'attirance est à son maximum.
Il est raconté à la première personne par les différents protagonistes, dans une plus large mesure par Alicia et Konrad de manière alternative et sans ordre établi. Les personnages sont très bien caractérisés et on les distingue très bien quand chacun parle et raconte sa part. J'adore leur sens de l'humour, l'ironie des personnages et j'ai beaucoup ri de leurs discussions, avec le changement constant de sujet d'Alicia quand elle n'est pas intéressée par quelque chose, avec Konrad quand il n'a pas la moindre idée pour atteindre ses objectifs, avec Jenn qui bavarde ou Mme Williams avec sa mauvaise humeur, tous, en général, ont leurs bizarreries, ils sont attachants et avec un cœur d'or.
C'est aussi une histoire d'amour qui se forge petit à petit, avec beaucoup de patience, nous voyons comment le travail du Dr Landowski porte ses fruits et combien il s'amuse avec lui et nous dans le processus.
Je voulais plus, plus, je ne voulais pas finir et leur dire au revoir, cela m'a fait court et cela n'a guère duré deux jours. J'espère en savoir plus sur eux dans une autre histoire aussi secondaire, comme dans Jenn, ce qui serait également génial à coup sûr. Je le recommande, une lecture parfaite pour atténuer le stress.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose. Au vu des notes et des commentaires sur le roman, je m’attendais à une romance amusante et qu’on a du mal à lâcher.
Je dois dire que je me suis ennuyée. Passées la mise en place et la découverte des deux personnages principaux, j’ai eu l’impression de relire sans arrêt les mêmes scènes et j’ai trouvé cela lassant. Les deux personnages sont assez caricaturaux et manquent de finesse : on peut prévoir chacune de leurs réactions sans crainte de se tromper. Alors deux étoiles quand même pour l’humour qui sauve quelques scènes, le personnage de Jennifer et la scène finale de la belle-mère de Ali : Enfin quelque chose qui m’a surprise.
Cela dit, c’est juste mon avis personnel et la plupart des autres critiques sont beaucoup plus élogieuses. Quoiqu’il en soit, merci à NetGalley et aux éditions Amazon Publishing pour le partage de ce roman. #Tumerendsfou #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :