Le Naturaliste

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 juin 2020 | Archivage 9 juil. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeNaturaliste #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Seule la science pourra piéger ce sauvage meurtrier.

Le professeur Theo Cray, biologiste computationnel, sait déceler des motifs cohérents là où d’autres ne voient que le chaos. Aussi, quand des corps mutilés sont retrouvés au cœur des bois du Montana où il fait des recherches, Theo comprend vite que la police, qui a conclu à des attaques de grizzli, se trompe de coupable.

Plus familier des codes digitaux et des microbes que de l’art de la médecine légale, le professeur va se retrouver au cœur d’une enquête complexe et déroutante après l’assassinat de l’une de ses anciennes étudiantes, au point d’être lui-même soupçonné d’être le tueur. Pour garder une longueur d’avance sur la police, Theo devra faire appel à tous ses talents de scientifique pour confondre le véritable assassin. Saura-t-il faire preuve d’autant d’intelligence que le prédateur qu’il poursuit, ou en deviendra-t-il la proie ?


Seule la science pourra piéger ce sauvage meurtrier.

Le professeur Theo Cray, biologiste computationnel, sait déceler des motifs cohérents là où d’autres ne voient que le chaos. Aussi, quand des corps...


Note de l'éditeur

Romancier et vidéaste, Andrew Mayne est également un magicien et un concepteur d’illusions de réputation internationale. Il a animé sa propre émission de télévision, « Ne croyez pas Andrew Mayne », et produit plusieurs dizaines de livres et DVD sur la magie. Le Naturaliste est le premier tome des enquêtes du biologiste computationnel Theo Cray.

Romancier et vidéaste, Andrew Mayne est également un magicien et un concepteur d’illusions de réputation internationale. Il a animé sa propre émission de télévision, « Ne croyez pas Andrew Mayne »...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782496701937
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie l’auteur et NetGalley pour le Service Presse du thriller « Le naturaliste ».
Dire que je n’ai pas pu quitter l’enquête pendant toute une nuit n’est qu’une vérité que je dois bien accepter, tellement il est rare de se sentir autant possédé par l’envie d’en savoir plus.
Analysons le pourquoi, alors que je suis consciente que le foisonnement d’explications scientifiques aurait pu me rebuter. Mais non, toutes les connaissances que me fournissaient l’auteur au fur et à mesure de l’enquête, ou plutôt de la quête désespérée pour la vérité, me faisaient devenir le cerveau jumeau de l’auteur.
Le corps déchiqueté d’une jeune fille retrouvé dans un bois et la présence de grizzlys, font une affaire et sa résolution en même temps. Mais le professeur Théo Cray n’y croit pas.
Alors, ce sera une course éperdue pour laquelle il devra se mettre dans la tête du tueur, et se reconnecter à tous ses travaux et ses réflexions de professionnel scientifique, pour trouver des cadavres que la police ne veut pas chercher. J’ai imaginé avoir trouvé le meurtrier mais tout comme moi, je pense qu’il vous faudra attendre les deux dernières pages pour savoir. Surtout, ne vous spoliez pas vous-même en allant lire la fin !
Même s’il y a quelques flottements et quelques longueurs dues au désir de l’auteur de nous donner toutes les informations pour avancer, les relances sont très pertinentes et factuelles, comme par exemple le fait d’avoir eu un SUV et de savoir qu’il y a une commande secrète pour l’ouvrir quand on n’en a pas la clef ! Entendre parler de la bête du Gévaudan en plein cœur d’un thriller d’outre atlantique est aussi plaisant.
Encore un mot sur l’écriture nette, fluide et précise, et sur la couverture qui rend bien l’atmosphère touffue et prégnante de l’histoire.
Je ne peux que vous encourager à lire ce thriller ô combien classique, mais au suspens si envoûtant que je le range dans la catégorie des livres qui laissent leur empreinte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGaley et les éditions Amazone Publishing France de m'avoir permis de lire ce beau thriller , bien sur au début il y a beaucoup de biologie que je ne comprenais pas trop et un peu rébarbatif pour moi et j'avais du mal a rentrer dans cette histoire qui pourtant est géniale .
J"ai persévérer et mon attente a été récompenser.
Vraiment l'auteur a su mener cette histoire de main de maître avec beaucoup d'humilité, de bons dialogues pour ses personnages,une très belle écriture facile a lire a part quelques explications biologique ,mais ces l'histoire qui veut cela sans en fait partie donc il faut s'y habituer dés le début .
L'histoire se passe en Amérique dans des contrées retirer
Notre biologiste ,professeur Théo Gray qui va essayer ses théories pour découvrir pourquoi il y a eu tant de meurtres de femmes et randonneur dans ses régions du Montana et ces environs .
Donc il va explorer et voir si sa théorie marche , il va faire pleins d'explorations et découvrir beaucoup de choses .
Au débute il va aller voir la police qui va le prendre pour une personne pas très saine d'esprit alors qu'il se présente comme biologiste .
Notre biologiste va continuer mal grès la contre verse des policiers qui dise que cela est une attaque d' ours .
Mais lui va continuer de faire des recherche ,a se battre au dépend de sa vie ,il va être aider heureusement par des allier.
qui croiront en lui .
Vraiment un très bon thriller qui ma tenue en haleine et qui vous happe de page en page ,mais il faut vraiment que vous le lisiez pour savoir le déroulement de toute cette belle histoire.
Je le recommande vivement :
Ma note : 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Netgalley et Amazon et Amazon publishing France de m’avoir permis de découvrir ce roman que j’ai plutôt apprécié.

Le corps d’une jeune femme est retrouvé mutilé dans la foret. Il semblerai que se soit du à une attaque d’ours d’après la police. Ils en sont persuadés sauf Théo Cray, ancien professeur de biologie de la victime. Pour lui , il n’y a rien de logique dans ce que disent les enquêteurs et il va devoir leur prouver.

Ce roman est un thriller scientifique. L’auteur prend son temps pour mettre en place son intrigue et son personnage principal, peut être un peu trop à mon gout. Les termes et comparaisons scientifiques m’ont un peu déroutés et ennuyés pendant la première centaine de pages de ce livre. C’était long.
Un petit coup de mou pour moi et un manque de rythme dans la plume de l’auteur. J’aurais pu capituler mais c’était sans compter sur Théo et ses théories intrigantes qui ont immiscer en moi, une certaine curiosité. Il fallait que je sache… 😀

Le personnage de Théo se fait suspecter et interroger par les policiers et lui, ne réagit pas et répond simplement aux questions sans demander d’avocat. Il faut savoir qu’ils sont quand même venu le chercher dans sa chambre de motel avec tous leur arsenal!
Lui, Il se laisse faire. C’était un peu ambigu et troublant comme situation. Je n’ai pas l’habitude de constater cette attitude chez les suspects que se soit dans les séries ou dans les livres. Plutôt singulier le comportement de ce protagoniste et intéressant pour comprendre sa psychologie pour la suite cette histoire.

Progressivement, l’auteur, va faire judicieusement prendre de l’assurance à Théo . Le suspens va monter crescendo. Andrew Mayne nous plonge dans l’horreur d’une légende urbaine avec les découvertes macabres de Théo. Le lecteur sera happé et subjugué par cette intrigue remarquablement bien amenée. Il ne pourra plus lâché sa lecture.
Théo va remuer ciel et terre pour prouver sa théorie à la police : qu’il y a un tueur en série derrière tout ça et non un animal. Tout un tas de mésaventures vont lui tomber dessus mais rien ne le fera lâcher prise pour retrouver l’assassin de Juniper, son ancienne étudiante.

Une intrigue originale qui a du chien rondement menée par Théo, ce scientifique atypique qui va braver tous les interdits au détriment de sa vie pour prouver sa logique.
L’auteur l’a mis narrateur de l’histoire, c’est lui qui porte le roman. Il est vrai, curieux, tenace, obstiné et surtout cartésien comme tous scientifique qui se respecte malgré ses quelques troubles autistiques ce qui fait de lui ce personnage atypique que nous, lecteurs, aimons retrouver dans nos lectures.

J’ai adoré ce coté très rationnel de Théo qui est persuadé que la police se trompe et qui va enquêter, fouiner, seul, là ou personne n’irai par peur de représailles mais lui il suit sa logique, son logiciel quitte à se mettre en danger. C’était jubilatoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci à Netgalley pour cette belle découverte. J'ai découvert un auteur, un roman et une maison d'édition que je ne connaissais pas du tout mais que je vais désormais garder à l'oeil !.
Ce thriller scientifique a été une très bonne surprise. Au fin fond des forêts du Montana, le mal est humain c'est sûr, les animaux ne peuvent pas être si monstrueux !
Plutôt littéraire que scientifique j'ai eu peur d'être rebutée par des notions de biologie trop pointues, mais cela ne s'est pas du tout produit. Je me suis laissée emportée par l'intrigue et ai découvert avec plaisir Théo Cray. Ce personnage est tout simplement fascinant il est le squelette de ce roman et j'aurais grand plaisir à le retrouver pour une prochaine enquête.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le professeur Théo Cray n'est pas fait pour être enquêteur, ce n'est pas, mais alors là pas du tout son métier, qu'il passe d'ailleurs un temps fou à expliquer. Asocial ? Oui, sans doute. Cependant, il ne s'attendait certainement pas à se retrouver à apprendre la mort d'une de ses anciennes étudiantes – ni à imaginer que la police puisse le suspecter, lui qui ne l'a pas vue depuis des années. Il s'en veut, aussi, un peu comme un père qui n'aurait pas su protéger ses enfants : s'il l'avait mieux averti des dangers de la montagne, elle ne se serait pas fait tuer par un ours.
Seulement, plus il en apprend sur Juniper, plus il découvre qu'elle était en fait parfaitement au courant des précautions à prendre, et qu'au cours de ses précédents travaux, elle l'avait parfaitement fait. Theo ressent alors le besoin de creuser, et découvre qu'elle n'est pas la seule à être morte de cette façon dans la région. A chaque fois, les disparitions ont été vues comme de simples disparitions, et les morts, s'ils étaient retrouvés, comme des victimes d'attaque. Il est tant d'animaux sauvages dans le Montana.
Un peu facile ? Oui, peut-être, certainement. Les habitants de Red Hook semblent résignés, pas vraiment décidés à chercher trop loin qui pourrait être responsable. il s'agit avant tout de vivre et de survivre, dans une petite ville minée par le chômage, dans laquelle beaucoup de ses habitants se sont engagés, et ne sont pas forcément revenus. L'armée, ou la solution au chômage.
Ce qui m'a surprise, c'est à quel point le système judiciaire américain, hors des grandes villes, pouvait être déficient. Médecin légiste ? Un métier très rare dans les plaines du Montana. Coroner ? N'importe qui peut le devenir, et dire qu'un décès est accidentel – les meurtriers peuvent dormir tranquilles.
Oui, le tueur en série est une spécialité américaine. de vrais spécialistes devraient se pencher sur la question. Moins un état est peuplé, plus les personnes qui disparaissent sont insignifiantes – prostituées, droguées, ou les deux à la fois – plus ils peuvent agir en toute impunité. Rares sont les empêcheurs de tuer en rond comme Theo Cray. Lui est prêt à tout, pour prouver la vérité et sauver qui peut encore l'être – et les policiers n'aiment pas qu'on leur montre ce qu'ils n'ont pas été capables de découvrir pendant des décennies. Il est un personnage et un narrateur hautement recommandable, qui est pour beaucoup dans l'intérêt de ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je vais vous présenter un nouveau thriller. Il s'agit du premier roman d'Andrew Mayne "Le Naturaliste", aux Editions Thomas & Mercer. On y fait la connaissance du Professeur Theo Cray, biologiste computationnel. Mais c'est de poils que nous allons parler. Du poil d'ours pour être plus précis.
Tout au long de ce roman, Theo se bat contre la terre entière pour faire vaincre sa vérité, celle que tout le monde refuse de voir. Il étudie de près, de très près, un premier cadavre, puis un second, puis de nombreux autres. Comment fait-il pour retrouver ces corps sans vie enterrés depuis si longtemps ? Sa théorie d'analyse de données biologiques assistée par ordinateur est-elle loufoque ou réelle ?
Le lecteur est d'abord noyé au sein d'une mer de termes techniques, notamment de biologie. Petit à petit, après avoir bu la tasse, nous refaisons surface. Malgré tout, notre vision du roman est floue. Où allons nous ? Qui est cet homme ? Tueur psychopathe ou scientifique de génie ? Il faut alors persévérer, passer outre quelques maladresses d'expressions politiquement incorrectes, puis nous voilà happés. La bête nous a sentis, nous a agrippés et elle ne nous lâchera qu'aux toutes dernières pages du roman. Nous le refermerons haletant.e.s, satisfait.e.s de notre lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

#LeNaturaliste #NetGalleyFrance #AmazonpublishingFrance

Le début m'a semblé très rude, limite rébarbatif mais Théo Cray est un biologiste computationnel (computer) professeur d'université. Il est introverti, solitaire, mal à l'aise en société et ne sait pas s'exprimer autrement que par rapport à la science ! Ce qui ne facilite pas ses rares relations avec les autres encore moins quand il se retrouve soupçonné d'avoir tué une de ses anciennes élèves qui faisait des recherches dans la région où il est actuellement.

Plus il parle et plus il s'enfonce mais les enquêteurs finissent par privilégier l'attaque d'un ours et le relâche. Il est convaincu qu'il s'agit d'un homme qui camoufle ses crimes mais il n'est pas pris au sérieux. Il se sent responsable du décès de cette élève car il pense ne pas lui avoir assez dit de prendre des précautions pour faire des recherches sur le terrain.

Petit génie de la science et de l'informatique, il a créé une application qui lui donne des points de convergence, en l'occurrence pour les morts suspectes de ce type. Plein de culpabilité et de curiosité, à quelques jours de la rentrée universitaire, il se lance dans la recherche des cadavres.

Au fur et à mesure des interactions relationnelles de Théo, l'écriture est elle aussi devenue plus plaisante même si les faits l'étaient de moins en moins ! J'ai fini par m'attacher à la personne Théo, rarement en phase avec la réalité et à trouver très intéressant ce genre de thriller/enquête !

Mais tous les moments très scientifiques ont été trop abstraits pour moi, je suis l'antithèse d'une scientifique, mais j'ai pris le parti de les considérer comme un incontournable d'un livre sur un enquêteur scientifique pour donner de la crédibilité à son personnage. Et maintenant j'attends la suite de ses aventures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à NetGalley et à Amazon Publishing France de m'avoir permis la lecture de ce bon polar.Théo Cray ,un scientifique reconnu est arrêté car soupçonné d'avoir tué une de ses anciennes élèves qui faisait des recherches dans la même région que lui .Mais bien vite l'enquête s’oriente sur l'attaque d'un ours lavant le scientifique de toutes accusations .Libéré ,il décide d'enquêter par lui-même persuadé que la police n'a pas assez approfondi et que ce meurtre soit l’œuvre d'un autre prédateur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je recommande ce thriller atypique centré sur un personnage qui devient suspect, puis enquêteur - à cause de son esprit scientifique ! Le récit nous offre à la fois un voyage géographique, naturaliste et intimiste, Une réussite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Red Hook - Montana - Des corps atrocement mutilés sont découverts dans les bois.
La police impute cette barbarie à des attaques de grizzlys.
Après la mort d'une de ses anciennes étudiantes, Théo Cray, biologiste et informaticien est persuadé que l'enquête a été bâclée et que les forces de l'ordre font fausse route.

L'amorce de ce thriller est un peu longue, voire rébarbative.
En effet, Andrew Mayne explique en détail des termes scientifiques qui m'ont un peu perdue.
J'ai néanmoins persévéré et ça valait le coup!
L'écrivain met en exergue le manque de moyens des petites villes américaines où la médecine légale fait figure d'extra-terrestre et les conclusions vite tirées.
C'est sans compter Théo, prof introverti, plus à l'aise avec ses données informatiques qu'avec les humains qui évoluera tout au long du récit et se mettra la police locale à dos.
Petit à petit, l'intrigue prend son essor, devient passionnante et originale au point où vous ne pourrez plus lâcher votre lecture.
Je vous recommande donc ce roman qui, après des débuts chaotiques, mérite qu'on s'y attarde.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans quelle catégorie placer ce roman ? Thriller scientifique probablement. J'ai eu du mal à entrer dans la lecture de ce livre, il y avait comme une froideur du personnage principal (Théo), mais je crois que ça venait plus de moi, que du livre lui même. Cette sensation s'est estompée rapidement. Le suspens monte progressivement, et au final l'intrigue est particulièrement bien menée. C'est vraiment un roman que j'ai apprécié de lire, et je remercie NetGalley de m'avoir permis de le faire. Un livre que je recommanderais sans hésiter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le commentaire de Cathy :
Théo Cray, biologiste et professeur d'université, se voit suspecté d'avoir tué une de ces anciennes élèves qui faisait des recherches dans la même région que lui.
Une fois mit hors de cause, l'homme va se lancer dans une enquête pour prouver que les enquêteurs se trompent en imputant le décès de la jeune femme à un grizzly. Spécialiste en informatique, Théo va créer une application permettant de trouver des points communs entre plusieurs disparitions ayant les mêmes occurrences.
Lorsque j'ai débuté la lecture de ce roman, j'ai été un peu déstabilisée par le côté scientifique de l'histoire, mais très vite, j'ai été embarquée par le récit.
Théo Cray est un personnage que j'ai mis du temps à cerner, l'homme est solitaire et m'a paru renfermé dans sa science, mais contre toute attente je me suis attachée à lui, j'ai aimé son côté obstiné, afin de découvrir le responsable de toutes ces morts. L'écriture d'Andrew Mayne m'a énormément plu, je la qualifierai même d'addictive, à partir d'un moment, il m'a été impossible de laisser de côté ma lecture.
Ce roman est plein de suspense qui m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page.
Je suis contente de voir que c'est un tome 1, maintenant que je me suis attachée à Théo Cray, il est évident que je veux le retourner lors d'une autre enquête.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à NetGalley et à Amazon Publishing France pour la lecture de ce très bon roman. Un professeur d'université se voit interrogé lorsqu'une ancienne étudiante est retrouvée morte dans une forêt. Les enquêteurs déterminent bientôt la cause de sa mort : une attaque d'ours. Mais Théo Cray ne semble pas convaincu et décide de mener sa propre enquête.
J'ai aimé le contexte scientifique et la quête de cet homme, qui se sent coupable de ne pas avoir enseigné aussi la prudence à son étudiante, partie seule mener ses recherches scientifiques.
Beaucoup d'action et de rebondissements qui m'ont fait dévoré ce livre!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le roman est très rébarbatif, très pointilleux sur les termes techniques. J'ai eu du mal à finir ma lecture bien que le thème et l'enquête soit interessante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman policier est très original car le héros est un naturaliste computationnel. j'ai trouvé intéressant sa façon de décortiquer les habitudes des animaux.....
Il est lui-même soupçonné, (même si au début, la police croit à un accident causé par un ours) et doit se démener pour trouver le véritable coupable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le Naturaliste ou l'art d'allier la science à un thriller ; c'est avec beaucoup de plaisir et de curiosité que je me suis laissée embarquer dans cette enquête, dans les forêts américaines, sombres et mystérieuses, où le prédateur n'est pas forcément celui qu'on croit... Le personnage de Théo Cray se révèle à contre-courant de l'enquêteur classique, essayant de découvrir la vérité sur des meurtres sauvages, communément attribués à un ours : il va de questions en hypothèses, et de suppositions en preuves, en se baladant dans cette nature hostile comme dans la foule des personnages, à leur rencontre maladroite et un peu associable. J'espère que ma lecture aura été la bonne, l'intrigue laissant espérer le début d'une belle série d'enquêtes.... J'ai été aussi ravie d'apprendre quelques notions scientifiques que l'auteur a très bien su insérer dans sa narration, toujours au service de l'intrigue pour l'étayer, plutôt que de la desservir. Un grand merci, donc, aux éditions Amazon Publishing et NetGalley pour ce moment délicieusement scientifico-policier.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :