Survivre

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 19 mars 2020 | Archivage 3 juin 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Survivre #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

2035. La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d'eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l'ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C'est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles.


Dans l'énorme complexe construit ad hoc dans l'Idaho, le lancement de Survivre s'annonce spectaculaire. Mais lorsqu'un agent de la DGSE infiltré dans l'organisation de Perez disparaît, son frère, l'ex-journaliste Florian Starck, se décide à intégrer l'émission.

Et découvre un envers du décor aussi mystérieux que terrifiant.

Car la promesse d'un grand divertissement dissimule un objectif beaucoup plus sombre.

Dès la première épreuve, le compte à rebours commence.

Pour les candidats.

Pour Florian Starck.

Et pour nous tous.

2035. La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d'eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l'ampleur. Survivre...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782755647501
PRIX 19,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Du grand Vincent Hauuy. L'auteur nous plonge dans un roman d'anticipation qui fait froid dans le dos. Le futur qu'il nous réserve dans "Survivre" aborde de plein fouet les problèmes auxquels nous sommes d'ores et déjà confrontés: réchauffement climatique, fonte des glaciers, migrations climatiques, appauvrissement des ressources, manque d'eau... C'est pour cela que ce livre est effrayant, parce qu'il est plausible. J'apprécie vraiment que les auteurs se saisissent de cet enjeu pour éveiller les consciences, et nous pousser à changer nos comportements avant le point de non-retour. En parallèle, l'intrigue "polar" est rondement menée, sans temps mort. La fin est du même acabit, glaçante. J'ai adoré cette lecture, j'ai dévoré ce livre. Un grand merci M.Hauuy pour ce livre nécessaire, effrayant mais passionnant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un thriller post apocalyptique avec science fiction assez réussi que nous propose Vincent Hauuy. Nous sommes en 2035 et dès les premières pages, on sait qu'il s'est produit une catastrophe dans le monde. Florian, le héros, y a perdu sa femme et sa fille et depuis, il vit seul, au milieu des montagnes. Incendies, tempêtes, etc, le réchauffement climatique Au début, j'ai eu un peu de mal, il y avait beaucoup de personnages, il y avait pas mal d'informations, et je n'arrivais pas à rentrer vraiment dans l'histoire, avec les robotchiens, l'IA, etc. Et en fait, je me suis prise au jeu (ha ha ha) et attachée à certains personnages plus qu'à d'autres, à vouloir comprendre ce qui animait et motivait Alejandro Perez et pourquoi il avait fait cette émission de téléréalité un peu surprenante. Et aussi ce qui était arrivé au frère de Florian Starck, un agent de la DGSE qui a disparu après s'(être rapproché d'Alejandro Perez. Au final, j'ai quand même passé un bon moment avec ce livre, malgré un petit moment de doute au tout début. Merci à #NetgalleyFrance de m'avoir permis de découvrir #Survivre chez #Hugothriller qui sortira le 19 Mars 2020.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment vous dire…lire ce livre maintenant est ce que c’était l’idée du siècle? ( pour toi lecteur du futur, j’ai lu ce livre durant ce que je vais appeler la crise sanitaire du COVID19)…Hugo Thriller a fait fort du coté marketing !!!Un peu d’humour , ça ne fait pas de mal… Vous aimez Black Mirror ? La série d’anticipation plutôt sombre et peu optimiste sur notre avenir ? Si oui, ce livre est fait pour vous !!Parce que ce livre trouverait largement sa place dans cet univers !! Ce livre dénonce, met en garde, si nous ne changeons pas notre façon de vivre,( qui sait peut être que cette crise sanitaire nous ouvrira les yeux ? ). L’avenir de nos enfants ne s’annoncent pas brillant…A la crise écologique déjà bien angoissante, Vincent Hauuy y a ajouté le développement de l’intelligence artificielle…qui n’apaise pas vraiment les angoisses. Si vous vous posez la question, est ce qu’on y parle de virus ? Oui un peu… Vincent Hauuy se lance dans la dystopie, pour certains au moment idéal pour d’autre au pire. Sincèrement , moi qui ne lit pas beaucoup ce genre littéraire,j’ai apprécié cette lecture mais il faut faire abstraction du contexte . BREF… SURVIVRE est une dystopie utile, qui questionne , qui fait réfléchir…faut il le lire en ce moment ? Pour certains, je dirais oui, je l’ai vécu comme une expérience, certes cette crise est dramatique du COVID 19 mais on ne peut pas fermer les yeux sur les effets immédiats sur notre planète quand l’activité mondiale s’est mise au ralentie. Pour d’autres personnes, peut être plus sensibles, qui vivent déjà mal cette période , gardez le dans votre pile à lire, des jours meilleurs sont à venir n’en doutez pas !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller pour accompagner votre confinement ! SURVIVRE de Vincent Hauuy. Les catastrophes climatiques de grande ampleur, le réchauffement de la planète, l’augmentation des réfugiés climatiques, font que vivre sur cette terre est de plus en plus difficile… Le personnage principal, Florian Starck, s’est retiré dans les Alpes après un drame personnel. Il essaye de vivre en harmonie avec cette nature hostile, retiré du monde. Lorsque sa sœur lui annonce la disparition de leur frère aîné, Florian décide de quitter sa montagne et de mener son enquête. Celle-ci va l’amener au sein d’un émission télévisée créée par Le milliardaire Alejandro Perez qui se nomme :Survivre ! Il va rapidement découvrir l’envers du décor et ce qui se joue pour l’avenir de l’humanité. Dès les premières pages, le lecteur se retrouve plongé dans un monde qui fait froid dans le dos, surtout que l’auteur a placé son intrigue en 2035 soit seulement dans 15 ans ! la planète n’est pas complètement dévastée, comme dans Mad Max, mais elle est très abîmée et relativement proche de ce que l’on connait déjà… c’est ce qui m’a semblé le plus angoissant. Le personnage principal, Florian, n'est pas un surhomme bien qu’il soit spécialiste de la survie. Il reste très humain avec ses doutes et ses questionnements. Cela tranche avec la présence de Chloé, une intelligence artificielle de dernière génération. Leur confrontation nous amène à nous poser des questions sur notre responsabilité dans l'évolution de ces nouvelles technologies. J’ai apprécié ce thriller bien rythmé, et Les sujets abordés nous poussent à réfléchir sur notre avenir sur cette planète. Merci infiniment à NetGalley et aux Editions Hugo pour cette découverte #Survivre #NetGalleyFrance Editions Hugo &cie 432 pages Format Epub Thriller Publié le 19 Mars 2020

Cet avis vous a-t-il été utile ?

OW. Quelle claque intersidérale. Ce livre est une pure merveille, il fait vraiment réfléchir... L'auteur a su exactement nous entraîner dans un monde qui pourrait -potentiellement- être le notre si l'on ne prends pas conscience de ce que l'on inflige à notre Terre. Les sujets traités sont tellement bien maîtrisés qu'ils nous filent les jetons tellement on s'y croirait ! Entre réchauffement climatique, fonte des glaces, catastrophes naturelles multipliées, systèmes politiques mis à mal... on se projette très bien. Au vu de ce qu'il se passe en ce moment, l'auteur n'aurait pas pu tomber plus juste. Son roman est un vrai coup de point dans l'estomac qui fait réfléchir à l'avenir, et à ce que l'on veut pour nos enfants. Bref, je conseille à tous et à toutes. J'en ressors complètement retournée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre qui arrive à point nommé dans une atmosphère actuelle très préoccupante. « Survivre », un titre qui donne des frissons face à ce que nous vivons actuellement, et qui remet en cause nos libertés individuelles pour le bien collectif. Ne serait-ce que pour ces raisons-là, il est intéressant de lire ce roman pour découvrir comment Vincent Hauuy imagine notre futur. Un futur proche, puisque nous sommes ici en 2035. La terre est en grande difficulté et connaît des « vagues migratoires sans précédent », des canicules meurtrières, des conflits qui explosent, des villes sous loi martiale, des guerres entre pays pour négocier le prix de l’eau. La pauvreté accrue provoque des guerres civiles sans précédent « Quand on a tout perdu, la perspective de la mort n’est plus un frein. » Florian Starck est ce qu’on appelle un survivaliste, et un exilé volontaire. Il a fui la société pour se réfugier en pleine nature, celle-ci lui ayant pris les deux êtres qui comptaient le plus dans sa vie. Il a quitté la société parce qu’il ne supportait plus l’espèce humaine. Il est appelé par sa sœur Claire, ministre de l’Intérieur pour participer à « un divertissement international sur le thème de la survie, la grande préoccupation du moment. » Son rôle officiel sera de coacher une participante pour l’aider à remporter le jeu. Sauf que sa véritable mission ne va pas s’arrêter là… Vincent Hauuy sort de sa zone de confort (les thrillers classiques) pour nous proposer un roman dystopique et sa vision du monde dans quinze ans. Avant tout, sachez que ce n’est pas MA zone de confort habituellement, mais comme j’aime quand les auteurs sortent de la leur, je sors aussi de la mienne. La vision d’un avenir proche m’a toujours fortement angoissée, car nous vivons rarement dans des prairies à cueillir des pâquerettes en pique-niquant près d’une rivière aux eaux claires. L’auteur dévoile « une course entre l’homme et la nature », puis une course entre l’homme et l’intelligence artificielle. Autant dire que le monde 2.0 imaginé est très loin d’être un monde idéal, et on se demande ce que Florian qui a tenté de « créer un environnement autosuffisant » vient faire dans ce stupide jeu télé, comme en fleurissent déjà des dizaines en 2020. Sachez simplement que les choses ne sont pas aussi simples qu’elles paraissent, le reste c’est à vous de le découvrir. Je ne sais pas si c’était la période parfaite pour commencer ce roman d’anticipation (avant l’annonce du confinement), toujours est-il qu’il a été terriblement anxiogène pour moi. Ce qui veut dire que la recette de l’auteur fonctionne, me direz-vous ! J’ai appris de nouveaux mots comme bushcraft ou collapsologues dont je n’avais même aucune connaissance. Vincent Hauuy possède un réel talent de conteur puisqu’en quelques chapitres, ce monde de 2035 devient le nôtre. Florian est devenu rapidement une copie de Mike Horn version augmentée MacGyver, et le jeu « Survivre », une imitation en beaucoup moins drôle de Koh Lanta. Nous sommes également, et il ne faut pas l’oublier au cœur des nouvelles technologies terriblement développées en quinze ans. L’intelligence artificielle a fait des bonds de géant et commence progressivement à remplacer les hommes que nous sommes. Il y a vraiment de quoi s’inquiéter. Le réalisme du roman m’a mise mal à l’aise… J’étais tellement dans ce nouveau monde que j’ai eu peur qu’il soit le mien, alors que je sais très bien qu’il va être le mien. J’ai éprouvé plusieurs fois un réel malaise physique en lisant ce que nous avions fait de notre terre, et ce qui nous restait encore à détruire. À l’heure où nous sommes tous confinés dans nos maisons, ce roman n’a jamais semblé aussi réel : le monde entier est attaqué par un virus qui fait des milliers de morts. Vincent Hauuy en rajoute une couche pour bien nous expliquer qu’il s’agit là qu’un début : « Je me souvenais d’un projet pluridisciplinaire à grande échelle, principalement financé par les pays du G8, la Chine et l’Inde ; une coalition internationale qui avait pour but d’estimer les dangers liés à la fonte accélérée du permafrost. Au menu des réjouissances, une étude sur le méthane, le mercure et bien sûr les bactéries et virus prêts à se libérer de leurs gangues de glace. » Jusqu’à présent, la transhumance consistait à déplacer saisonnièrement un troupeau vers de nouveaux pâturages. Vous allez découvrir qu’en 2035 ce n’est plus tout à fait le cas… et c’est terriblement oppressant. IL n’est pas facile de sortir un roman sur une thématique pareille en ces temps troublés. L’auteur n’avait sans doute pas prévu de s’inscrire aussi près d’une situation si anxiogène et si réelle. Toutefois, j’espère que ce texte trouvera son public parce qu’il est un excellent roman du genre et que fermer les yeux sur une situation existante n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Vincent Hauuy m’apparaît aujourd’hui comme un lanceur d’alerte, transformant l’envers d’un jeu vidéo en réalité. Je remercie les éditions Hugo thriller pour ce premier envoi de leur catalogue et Netgalley qui avait eu la gentillesse d’accepter ma demande. #SURVIVRE #NETGALLEYFRANCE

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vincent Hauuy nous plonge cette fois dans un roman d’anticipation sur fond de thriller. En dehors des intelligences artificielles, ce futur n’est pas si éloigné de la réalité que nous vivons aujourd’hui. Au programme, un jeu de télé-réalité où notre héros, Florian Starck, ex-légionnaire, va coacher l’une des 15 candidats sélectionnés, une jeune fille, Zoé. Ils vont devoir s’apprivoiser et faire face à des épreuves toutes plus difficiles les unes que les autres. Accompagné de Sofia Lee, psychiatre consultante et du Lieutenant Newton, Florian Starck va tenter de mener sa candidate Zoé vers la victoire. Mais où s’arrête le jeu ? Une course effrénée où nos nerfs sont mis à rude épreuve. #Survivre #NetGalleyFrance #Hugothriller #VincentHauuy

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ont est projeté dans le futur en 2035, les machines et les intelligences artificielles on pris le dessus, le monde s’écroule, on fait fasse a une histoire post apocalyptique. Je ne suis pas trop fans de ce genre d'histoire avec des machines.... mais j'ai bien accroché a celle ci, je me suis plonger dans cette histoire, suivre Florian dans ses aventures, pour retrouvé son frère disparue. Petit moins: il y a des moment ou je commençais a décroché, quand il y avais trop de mots scientifique, mais dans l’ensemble j'ai beaucoup aimé cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions Hugo Thriller pour cette lecture. Très intéréssée par le pitch ce roman qui se place en plein dans l'actualité , l'auteur nous conduit ici vers un futur qui par bien des aspects est criant de vérité.  Nous voici donc en 2035, où la Terre confrontée à la multiplication des catastrophes naturelles, se rebelle. Face à la nature déchaînée, les humains essaient de survivre. Parmi eux Florian Starck , dont la famille a été décimée , va se trouver placer dans une situation particulière. Isolé, et de retour dans la nature, il va devoir intégrer les rangs d'une télé-réalité survivaliste, pour mener l'enquête. Au péril de sa propre vie...  Les thèmes abordés font particulièrement écho avec l'actualité, mais aussi avec mes goûts, que ce soit le côté seul face à la nature, où encore le rôle tenu par la technologie dans nos sociétés. Situé entre le roman d'anticipation, et le thriller, Vincent Hauuy livre ici une copie qui interroge, car 2035 n'est pas si loin, et que certains événements le rattachant à notre histoire le rende réaliste. Avec un talent de conteur déjà éprouvé dans ces deux précédents romans, il nous attrape littéralement dès la première page, dans son Univers , où les personnages attachants intriguent par leurs histoires mystérieuses.  Et puis l'intrigue peu fréquente , dans un jeu de télé-réalité façon Koh-Lanta , mais dont le but est bien plus que la victoire finale , est particulièrement intéressante. Alors n'hésitez pas à partir sous le dôme découvrir ce que peut-être le futur nous réserve .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

MON AVIS: Nous sommes en 2035. Florian vit depuis plusieurs années isolé dans les Alpes pour surmonter un deuil et tenir une promesse . Promesse faite à sa fille Sandra avant le drame, celui de vivre dans une cabane avec un potager . C’est un « survivaliste »: il vit en se nourrissant de ses propres productions , se soigne par lui même ... Sa sœur Claire, Ministre de l’intérieur, reprend contact avec lui suite à la disparition de leur frère Pierrick, journaliste. Sa sœur lui demande d’intégrer une émission de télé-réalité « survivre » produite par Alejandro qui en est le concepteur et le financier. Elle le charge d’enquêter . Nous sommes plongés dans un Koh Lanta futuriste avec des drones , des intelligences artificielles. Florian y est présent comme coach et doit aider Zoé, une condidate pas comme les autres, à survivre dans ce milieu hostiles où les nerfs des candidats seront mis à rude épreuve. Difficile de vous en dire plus sans spoiler . Le monde est plongé dans les révoltes , les gens sont affamés , l’eau se fait rare...et un virus circule ...L’auteur aurait il des dons de prémonitions? Vincent nous plonge dans un monde chaotique. Une fois la première page tournée impossible de le lâcher . Le rythme de l’histoire prend son envolée a l’entrée dans le jeu et ne cesse de croître. Florian aura des décisions à prendre ...Les personnages sont parfaitement étudiés avec un coup de cœur pour Zoé et Florian. Nous allons également être confrontés à des intelligences artificielles, des rédempteurs... L’écriture de l’auteur est fluide et très imagée. Nous vivons le jeu comme si nous y étions . Un livre qui mériterait d’être adapté au cinéma . Une véritable course entre l’homme et la nature ! Un gros coup de ❤️ que je vous conseille !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre passionnant, étonnant et terriblement addictif. Cette histoire commence simplement, la terre va mal, les catastrophes climatiques s'enchainent et le monde doit bientôt apprendre à survivre dans un milieu hostile. Comme toujours ces défis ne sont pas vécus de la même façon par tous. Pour certains c'est une bataille de tous les jours, pour d'autres, comme le milliardaire Alejandro Perez, c'est l'occasion de créer un jeu télévisé mettant en scène des candidats qui devront survivre à bien des moments très compliqués et à tout prix. Florian Starck vit très loin de ces considérations mais le jour où son frère, engagé sur l'émission, disparait, il se sent obligé de partir enquêter et pour cela se trouve coach d'une des candidates. Les choses ne vont bien sûr pas évoluer comme il s'y attendait. Sur place bien des surprises vont l'attendre. Comme je le disais plus haut, ce roman est vraiment intéressant et addictif. On a juste envie de savoir ce qu'il va se passer, pourquoi cela se passe et comment Florian Starck va s'en sortir, si toutefois il se sort de toutes les embuches et pièges qui lui sont tendus. Cette histoire nous montre également les limites des Intelligences artificielles mais surtout des risques encourus par la mainmise de celles-ci sur le monde. Une histoire bien dans l'air du temps, qui veut nous faire réfléchir sur un avenir qui pourrait très bien ressembler à celui décrit dans le roman si on n'inverse pas la tendance et si on ne fait pas attention, à nous, à la terre et aux autres. Merci infiniment à NetGalley et aux Editions Hugo pour cette lecture bien passionnante. #Survivre #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

D’abord : petit lexique … La collapsologie s'inscrit dans l'idée que l'homme impacte son environnement durablement et négativement, et propage le concept d'urgence écologique, lié notamment au réchauffement climatique et à l'effondrement de la biodiversité (source Wikipédia) Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture et des armes, en construisant des abris antiatomiques, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage ou hostile.(source Wikipédia) *** Florian est survivaliste, il vit son deuil en auto-suffisance, dans les Alpes, en bonne intelligence avec une communauté écolo voisine. Il est capable de vivre en situation extrême comme Mike Horn. Son frère, Pierrick est journaliste. Il disparaît alors qu’il a annoncé partir pour le Canada pour traiter d’un sujet sur la libération d’un virus mortel, par le dégel du permafrost. Sa cœur Claire, Ministre de l’Intérieur fait alors appel à Florian pour infiltrer en tant que coach, une émission de téléréalité qui a tout d’un Koh Lanta hyper branché, dans un environnement artificiel, peuplé de drones, de complices et attaqué de belliqueux paramilitaires non prévus au scénario ! Nous sommes en 2035 et il semble bien que l’humanité ait perdu la partie, à force d’arrogance, face à la nature … Florian va se retrouver partagé entre l’envie de sauver Zoé, sa candidate qui a fait l’objet d’un traitement très spécial du cerveau suite à un coma profond, et celle de chercher à localiser et sauver son frère. Stop, je n’en dirai pas plus car il faut se laisser porter par cette intrigue très réaliste, dérangeante et trépidante, qui emprunte à notre présent des éléments qu’elle détourne (du moins on peut l’espérer) à son profit pour s’installer dans un futur proche et qui nous porte à coup sûr à nous questionner sur nos rapports à la vraie vie, la vie naturelle, sur nos priorités et … nos erreurs ! C’est bluffant de réalisme il faut le dire, un vrai coup de maître pour Vincent Hauuy qui n’avait sans doute pas prévu de convoquer le Coronavirus pour la sortie de son thriller. Une narration chronologique efficace et précise y mêle des rapports intra-personnels touchants avec des personnages attachants et souvent ambigus, et des moyens dignes d’une superproduction hollywoodienne. Un excellent moment de lecture pendant un confinement qui nous met bien dans l’ambiance, qui a particulièrement touchée mon attachement au respect de la nature, de la terre et des ses habitants de tous ordres ! Prêts pour quelques efforts pour ne pas en arriver là ? Je remercie les éditions #Survivre #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À l’heure où le réchauffement climatique est plus que jamais une réalité (n’en déplaise aux éternels climato-sceptiques), à l’heure où l’épidémie liée au Covid19 vient d’être reconnue comme une pandémie par l’OMS (plus de 156 000 cas confirmés, dont pas loin de 6 000 morts à ce jour) et alors que la France entre en stade 3 de la contamination (grosso modo 4 500 cas confirmés, dont 79 décès), le roman de Vincent Hauuy s’inscrit malheureusement dans l’air du temps. Bien que n’ayant encore jamais lu de roman de Vincent Hauuy, j’ai ses trois précédents titres dans mon Stock à Lire Numérique ; il semblerait que jusqu’à maintenant il se consacrait à des thrillers plus « classiques » (n’y voyez rien de péjoratif, j’aurai tout aussi bien pu dire « purs et durs »), avec ce nouveau roman l’auteur s’aventure sur le terrain du thriller d’anticipation (même si en l’occurrence ladite anticipation est tristement crédible). Vous l’aurez compris le futur envisagé par Vincent Hauuy n’est pas franchement une vision optimiste de ce qui nous attend (d’un autre côté, peut-on vraiment être optimiste au vu de la situation actuelle ?). Dans ce contexte plutôt que d’opter pour une approche 100% survivaliste, l’auteur nous plonge au cœur d’un programme de télé-réalité combinant survie et hautes technologies. Si la simple idée de télé-réalité vous donne des nausées, je vous rassure de suite, Vincent Hauuy n’est pas le clone féminin de Nabilla. Son intrigue et ses personnages ont une réelle profondeur et vous réserveront quelques belles surprises (contrairement à l’encéphalogramme plat de la bimbo au QI d’huître). N’espérez donc pas suivre un programme télé qui se déroule sans la moindre anicroche, les choses vont rapidement prendre un tournant pour le moins inattendu… pour notre plus grand plaisir (sadique). L’auteur apporte beaucoup de soins à ses personnages. À commencer bien entendu par Florian Starck, expert du survivalisme qui a perdu foi en l’espèce humaine sans pour autant se couper totalement des autres. La candidate qu’il devra coacher dans le cadre du programme Survivre, Zoé, lui donnera bien du fil à retordre, mais les deux asociaux vont peu à peu apprendre à se faire confiance. Les personnages secondaires ne sont pas pour autant laissés pour compte, à commencer par Sofia Lee, psychiatre consultante de l’émission, dont les premiers contacts avec Florian seront plutôt houleux. Sans oublier le lieutenant Phillip Newton, un policier chargé d’enquêter sur la mort d’un scientifique travaillant pour Alejandro Perez et ayant été en contact avec Pierrick, le frère de Florian. Enfin le personnage le plus ambigu reste celui d’Alejandro Perez, milliardaire spécialisé dans l’Intelligence Artificielle. Il faudra vous contenter de ça, je ne dirai rien de plus sur le bonhomme et vous laisse vous faire votre propre opinion quant à sa vision de l’avenir. De la même façon, je passe volontairement sous silence le rôle d’autres personnages. Un récit à la première personne qui nous place dans la peau de Florian Starck histoire de nous faire vivre l’intrigue aux premières loges. Petit bémol de pure forme, je ne suis pas franchement des accroches de fin de chapitre du genre « Je ne pouvais pas savoir que les choses allaient empirer » ou encore « Dans deux jours la situation échapperait à tout contrôle » (ces exemples ne sont pas extraits du présent roman). Un détail insignifiant qui ne m’a nullement empêché de passer un très bon moment avec ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, on va suivre Florian, un ancien militaire qui, dans un tragique accident, a perdu sa femme et sa fille. Le monde dans lequel Florian évolue est différent de celui que l’on connaît aujourd’hui, mais pourrait très bien représenter notre future. En effet, l'histoire se passe en 2035, et depuis quelques années déjà, la l’humanité fait face à de nombreux dérèglements climatiques. En survivaliste aguerri Florian s’est reclus dans les Alpes, en France pour vivre aussi loin que possible de toutes les avancés technologiques, et pour respecter la promesse qu’il avait fait à sa fille, Sandra, de construire leur propre havre de paix. Sandra, malgré sa mort est un personnage important, qui continue d’exister et de parler, dans la tête de son père, lui donnant quelques conseils précieux. On a ici une double intrigue. D’un côté nous sommes à la recherche du frère de Florian, disparu dans des conditions étranges, et de l’autre, l’organisation et le tournage d’une émission de télévision tout aussi étrange. On rentre très facilement dans l’histoire, on s’attache très vite au personnage de Florian. J’ai aimé être face à face avec un future plus que probable où on retrouve des Intelligences Artificielles et des animatroniques très réalistes. L’histoire que l’on suit est passionnante, mais les révélations pour moi n’en sont pas, et je n’ai pas était aussi surprise que j’aurai voulu l’être. Cela reste tout de même un très bon thriller d’anticipation que je recommande. Merci aux éditions Hugo Thriller et à NetGalley de m’avoir permis la lecture de ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Livre que je n’aurai pas lu sans le confinement. Merci à Netgalley et aux éditions Hugo Thriller pour ce partenariat. Cela pourrait presque être demain, d’ailleurs c’est demain que l’action se passe : qu’est-ce que quinze ans au regard de l’humanité ? Voici quinze ans, nous nous disions que la canicule avait eu lieu deux ans plus tôt. Nous ne pensions pas être confinés quinze ans plus tard – et l’auteur n’aurait sans doute pas pensé que son livre sortirait dans une telle claustration. Nous suivons Florian Starck, ou plutôt, nous découvrons le monde tel qu’il est en 2035 avec Florian. Il a été un journaliste particulièrement brillant. Il dénonçait, déjà, les risques que courait la Terre, il parcourait le monde pour le faire. Le drame est survenu : sa femme et sa fille sont mortes au cours de la première grande catastrophe naturelle de ce siècle. Il y en aurait d’autres après. Depuis leurs morts, Florian accomplit ce qui étaient leurs rêves : vivre de manière autonome, seul. Non loin, une communauté s’est installée. Alors non, ce n’est pas idyllique : les réfugiés climatiques sont nombreux, dérangent (comme les réfugiés actuels me direz-vous), les violences sont le quotidien, les tempêtes et autres tornades sont extrêmement fréquentes. Et c’est au milieu d’une situation tout sauf réjouissante – les pillards pillent et saccagent, quand ils ne tuent pas ceux qui leur résistent ou, plus simplement, tuent pour faire un exemple – que Florian est sollicité par sa soeur Claire : leur frère Pierrick, plus sauvage encore que Florian, a disparu. Aussi, Florian se doit d’accepter le poste de coach dans une émission de télé-réalité nommée tout simplement Survivre, et entraîner une candidate, Zoé, dont il ne comprend pas trop la présence dans ce type d’émission : elle ne correspond pas aux critères que l’on est habitué à avoir. Nous sommes en terrain connu, puisque les gentils téléspectateurs actuels se délectent de ce type d’émission, tout en sachant fort bien que les non moins gentils participants ne risquent pas grand chose – avec tout le staff technique qui les entoure. On ne laissera pas mourir un candidat, qu’on se le dise ! Là, les enjeux sont moins limpides, surtout que c’est un magnat des intelligences artificielles qui est au commande. Que cache donc réellement ce programme ? Et qu’est devenu le frère de Florian ? Pierrick est un agent de la DGSE infiltré, homosexuel et fiancé à un autre journaliste – son homosexualité ne semble poser de problèmes à personne. Tout au long de ce récit, il sera caractérisé de manière indirecte, voire même en creux, parce que jusqu’à la fin, on aura des doutes sur ses véritables motivations, sur son caractère. D’ailleurs, on ne saura la finalité de ce qui était en jeu qu’à la fin – et ce n’est foncièrement pas optimiste. Peut-on l’être quand on voit que personne ne se bouge ? Qu’il est trop tard ou presque ? On ne croise pas vraiment des personnes qui distillent l’espoir, plutôt des personnes qui vivent de leur mieux dans cette situation, sans excès de confort – comme cette charmante famille que Florian croisera dans l’Idaho, prenant bien soin de leur chien robot. Il en est d’autres qui ne sont pas prêts du tout à renoncer à leur relatif confort – tant qu’ils n’y sont pas forcés, pourquoi le feraient-ils ? Fermer les yeux, s’accommoder, y compris quand les conflits éclatent continuellement, de groupe en groupe ou de pays à pays, que l’on s’adapte – tant que l’on a, finalement, un certain confort. L’adaptation, jusqu’à quand ? Difficile à dire. Certains ont déjà la réponse dans cette intrigue, et la gardent pour eux. Je le ferai aussi, bien entendu. L’épilogue laisse quelques questions ouvertes, à nous d’imaginer peut-être la suite. Je ne pouvais terminer cet avis sans parler de Sandra, la fille défunte de Florian. Plus que son oncle, plus que d’autres personnages, elle est véritablement vivante, puisqu’elle parle avec son père, le conseillant, l’avertissant. Chaque lecteur est libre d’interprêter cette voix comme il l’entend, conscience de Florian, reflet de ses peurs, de ses remords, ou véritable intervention apportant une touche fantastique au récit. Je n’ai pas réussi à parler d’elle à travers ma critique, peut-être parce qu’elle est le personnage le plus prenant de ce récit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

📜Résumé📜 Notre futur proche, tant redouté, est devenu réalité : les dérèglements climatiques sont maîtres : réchauffement, cataclysmes, raréfication de l'eau, son prix provoque de nombreux conflits de par le monde. Les mégapoles ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes, au bord de la rupture. Le mode survivaliste s'est développé, et il s'agit de ça : survivre à la nature et aux autres... Un milliardaire, très au fait des IA et autres progrès, programme le lancement de Survivre, une émission de télé réalité qui doit être spectaculaire. Mais, au milieu de ce complexe qui défie les dures lois de la nature, un agent infiltré de la DGSE disparaît. Sa sœur, politicienne au ministère de l'intérieur, appelle son second frère, Florian Starck, survivaliste de la première heure, pour qu'il s'infiltre et retrouve leur frère. À l'intérieur du complexe, le compte à rebours commence : épreuves, éliminations... Mais pas que... Le temps est compté pour tout le monde : les candidats, Florian, nous... . 🌱 . ✒️Avis✒️ Je ne connaissais pas l'auteur, bien que j'ai 2 de ses livres dans ma PAL et je n'ai pas été déçue. Embarquée dans cette histoire de télé-réalité sur fond de climat dégradé, on se rend vite compte que le titre est vite et habilement dévié de ce qu'on imaginait au départ. Un sujet futuriste, mais pas totalement ubuesque ou irréaliste. . 🌱 . J'ai énormément apprécié cette lecture, où se superpose l'avenir de nos personnages et l'avenir de notre planète et de notre espèce... . 🌱 . Un thriller haletant qui m'a donné des frissons et qui a su me garder éveillée jusque tard quelques soirs ! Un de ceux aussi qui reste en mémoire, parce que le sujet abordé est brûlant, d'actualité et qu'en le lisant, on espère que les choses bougeront assez vite, au niveau des gouvernements et des individus, avant qu'il ne soit trop tard... . 🌱 . Merci beaucoup à @netgalleyfrance et @hugothriller de m'avoir permis de découvrir ce roman et cet auteur en ce début du mois de mars ! 🤩 . 🌱 .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai juste envie de dire « Wahou ! » car pour me faire adhérer à Thriller + Science Fiction il faut que l’argument du roman soit en béton. Pari réussi avec ce roman que j’ai vraiment beaucoup aimé. Rien à dire sur le style, il est irréprochable et vulgarise tout ce qui aurait pu entraver la lecture comme par exemple les techniques de survie, les termes informatiques poussés etc. J’ai adoré l’ambiance de la télé-réalité qui n’a pas été sans me rappeler Hunger Games. Mais ce que j’ai le plus aimé c’est l’engagement que l’on ressent au détour de chaque page. L’auteur cherche à nous sensibiliser aux problèmes posés par l’homme et qui détruisent notre habitat, notre planète. Mais aussi aux dérives des nouvelles technologies et à l’éthique. Personnellement je me suis sentie transportée dans le futur. J’ai eu la boule au ventre. Et si Vincent Hauuy avait vu juste ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En se contexte actuel où nous luttons contre cette pandémie qui nous atteint à l'échelle planétaire... Ce roman résonne juste à plus d'un titre. La planète doit reprendre ses droits, et les humains doivent changer et réfléchir à retourner aux sources . Ce récit est complètement saisissant , et nous tient en haleine pour de multiples raisons . Nous sommes en 2035 , le monde est façonné par les IA ... Nous avons dû nous adapter , créer ,innover ...et pourtant certains résistent encore ! Tous à vos livres ☺️

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman post- apocalyptique, dystopie Lorsque je débute ce roman nous sommes le 22 Mars 2020 et l’épidémie de COVID-19 frappe la France. Ce titre a donc un écho tout particulier... On est dans les Alpes en 2035. Les abeilles ont été remplacées par des drones collecteur... Des soulèvements et vagues migratoires sans précédent ont placé la ville sous loi martiale... les populations semblent résignées. Journaliste d’investigation à la base, Florian Starck est un survivaliste depuis 4 ans. Il a perdu sa femme et sa fille Sandra, morte à l’âge de 8 ans lors d’un ouragan en 2031. Appelé à Paris par sa sœur, actuelle Ministre de l’Intérieur, Florian va accepter de rechercher son frère disparu. Il était en mission pour la DGSE et ne donne plus de nouvelles. Florian va collaborer avec Alejandro Perez, créateur de l’émission de télé réalité Survivre. Il va coacher Zoé une jeune afro-américaine de 16 ans, candidate de l’émission, afin qu’elle puisse se débrouiller en autonomie dans la jungle en espérant être finaliste... J’ai adoré l’idée de départ : la dystopie, le survivalisme et le coaching pour survivre aux milieux hostiles. C’était hyper intéressant. Toutefois, le roman prend la direction d’un autre thème : l’intelligence artificielle et j’ai trouvé cela un peu dommage... du coup tout est survolé, l’auteur ne va pas au fond des choses et le roman y perd en densité. J’ai adoré le personnage au caractère bien trempé de Zoé. C’était une idée originale... dommage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très bonne lecture. Un peu effrayant car étrangement semblable à ce qui se passe actuellement. Mais cela ce fini un peu "en eau de boudin"., c''est un peu dommage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis prise rapidement au jeu. L’action se concentre sur deux intrigues qui happent complètement notre attention. D’un côté, on se demande ce qu’il est advenu du frère de Florian, la raison pour laquelle il a accepté de participer à l’émission. De l’autre, même si c’est lié, on est intrigué par ce qu’il se trame dans les coulisses du show. Il y a la touche « Hunger Games » qui m’avait mise sur le qui-vive et que j’avais adorée alors je ne me suis pas ennuyée du tout. De plus, le contexte du récit est assez particulier car il prend place après 2040. Les gilets jaunes sont mentionnés comme une grande crise, ce qui m’a fait sourire car je me suis fait la réflexion que si le récit avait été écrit après le coronavirus, celui-ci aurait largement eu sa place comme signe précurseur de la fin du monde tel qu’on le connaît. D’ailleurs, quand une pandémie est mentionnée ainsi que le terme de catastrophe sanitaire, on se demande si l’histoire n’est pas prémonitoire en fin de compte. La seconde partie du roman s’emballe complètement et on est encore plus happé. Il part dans une direction totalement imprévue. On a toujours le sentiment d’urgence lié à la survie et en même temps, l’action se dote d’une nouvelle dimension qui frôle avec la science-fiction. J’ai ainsi pensé au cycle des robots d’Isaac Asimov et mêler cet univers avec celui de Hunger Games est un pari osé mais réussi. J’ai énormément aimé le résultat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Survivre est un mot à la « mode » ou plutôt du moment , Survivre au virus . Survivre au confinement . Dans son imagination débridée et créative de créateur de jeux vidéo , Vincent Hauuy invente un futur beaucoup plus catastrophique . Le monde de 2035 est un monde où chacun se bat pour de l'eau par cette canicule incessante . Un monde où les plus chanceux ou à la constitution la plus forte passent à travers les gouttes des épidémies bactériennes à répétition . Un monde où les plus démunis s'attaquent à ceux qui ont encore quelque chose . Un monde où règnent les conflits permanents entre groupes ou nations et où les pillards attaquent sans merci les communautés humaines encore bienveillantes alors que les drones et autres robots pullulent quelles que soient leur taille . Souvent pour tenter de réparer un manque comme la disparition de certains insectes comme les abeilles . D'autres pour faire la guerre ou espionner .La technologie à l'image de ceux qui la conçoivent ou l'utilisent . « Good or Evil. » C'est dans ce contexte particulier que l'on fait connaissance avec Florian Starck . Un homme qui a tout perdu : sa famille comme son optimiste dans un monde meilleur et qui vit en quasi ermite depuis 4 ans dans un coin de la France . Sa soeur ,Claire , ministre de l'intérieur dans le gouvernement actuel , lui demande de sortir de sa retraite pour tenter de retrouver leur frère ainé , Pierrick, parti en mission pour la DGSE , espionner un certain Alejandro Perez , industriel milliardaire qui oeuvre dans le milieu de l'intelligence artificielle . Pierrick a disparu et le seul moyen de le retrouver est que Florian participe à un jeu de télé-réalité organisé et sponsorisé par Perez . Une émission diffusée dans le monde entier appelée « Survivre » . Pierrick a conseillé d'embaucher son frère comme coach dans l'émission . Contraint et forcé Florian va finalement accepter d'y aller et ce , bien que cela soit en contradiction avec ses idéologies ; il sait qu'il peut compter sur sa soeur mais il aura également besoin de ses connaissances en milieu hostile pour se sortir de cette aventure plutôt périlleuse comme sa jeune candidate , Zoé , de certains mauvais pas .. On connaissait l'auteur de thrillers . on découvre Vincent Hauuy sous un nouveau jour : le roman d'anticipation . Et on peut dire que le bougre ne s'en sort plutôt pas mal nous offrant un récit glaçant parce qu'il est terriblement plausible . le bonhomme a bien étudié son truc ne laissant aucune matière à l'improvisation et à l'à peu près dans ces descriptions : que ce soit la horde de robots de tout poil , les termes employés en matière de randonnées extrêmes - je crois que je vais pouvoir passer maitre dans l'art et la manière de trouver de l'eau dans le sable ou la terre comme faire du feu avec deux morceaux de bois ( ça me fait me penser à une pub …) grâce à lui , moi qui ait du mal à réparer une ampoule - ou les personnages parfaitement incarnés qui rendent cette histoire parfaitement crédible . de temps à temps il faut mettre la lecture en pause et se dire « Tout ça n'est que de la fiction mon garçon ! » . On retrouve par contre le rythme trépidant des thrillers afin que le lecteur se retrouve embarqué jusqu'au bout dans cette histoire , que je n'espère en rien prémonitoire .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2035. Le monde est devenu chaos, les changements climatiques ont accentué les catastrophes naturelles et les inégalités sociales, amplifié l'insécurité. Florian Starck vit en ermite dans les Alpes, après avoir perdu sa femme et sa fille. Ses échanges sociaux se résument à quelques interactions avec la communauté voisine. Contacté par sa sœur, figure importante de l'État, qu'il évitait jusque-là, au vu de leurs idéaux antagonistes, il apprend que leur frère aîné Pierrick a disparu. Chargé par la DGSE d'espionner les coulisses d'un nouveau jeu de télé- réalité, "Survivre", mis en place par Alejandro Perez, milliardaire et génie des nouvelles technologies, il avait recommandé son frère comme entraîneur dans le jeu, avant de se volatiliser. Florian décline mais de retour chez lui, une rencontre avec une bande de pillard, qu'il esquive par lâcheté, entraîne un drame chez ses voisins. Honteux, il accepte alors sa mission et découvre à son tour le jeu, où il sera chargé de coacher Zoé, jeune participante de 16 ans. Entre les moments où il lui enseigne la survie, il enquête afin de découvrir où se trouve Pierrick, et découvre un monde où les Intelligences Artificielles sont la nouvelle norme. Un thriller d'anticipation, qui sonne très juste au niveau des conséquences d'une crise climatique. On sent que Vincent Hauuy s'est solidement documenté, après avoir livré son imagination aux dérives de la société. Les explications quant au développement de l'intelligence artificielle ne nuisent pas au rythme du roman, le tout dans une narration aux aspects cinématographiques. Les personnages sont bien calibrés, mais ils auraient peut-être mérité un approfondissement pour un peu plus de densité, je n'aurait alors pas boudé des pages en plus. Une lecture distrayante, avec une résonnance particulière en cette époque de pandémie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2035, Florian Starck, ancien journaliste, vit en reclus dans les Alpes, au milieu de nul part dans une cabane qu’il a construit. On découvre un monde qui survit difficilement, suite à diverses catastrophes climatiques, épidémies bactériennes, un monde à l’agonie. Il manque de tout, de nourriture, d’eau, de travail. La population fuit la misère, les climats arides allant d’un endroit à un autre, on les appelle les réfugiés climatique. Florian va devoir quitter son refuge, quand sa sœur, lui apprend la disparition de leur frère espion pour le compte de la DGSE, elle lui demande de l’aider à le retrouver. Il réalisait un reportage sur Alejandro Perez, quand il a disparu. Il va devoir accepter de devenir coach de survie aux Etats-Unis dans l’Idaho, pour une émission de télé-réalité créé par Alejandro Perez, milliardaire précurseur dans la création des intelligences artificielles. Au fil des pages, on découvre un monde horrible, où tout se monnaie, même les organes. On ne parle réellement pas de vivre, mais de survivre. L’auteur, Vincent Hauuy, n’est-il pas visionnaire ? N’a-t-il pas au fond raison sur l’avenir de l’espère humaine ? Il décrit tellement bien comment l’humanité en est arrivée là, que l’on ne peut que se dire, mon Dieu, on fonce droit contre le mur si l’on ne change pas rapidement de comportement. On se pose d’autant plus rapidement la question quand on voit ce qui se passe actuellement avec le COVID-19. Vincent est vraiment sorti de sa zone de confort, ce roman n’a absolument rien à voir avec ses autres livres. Même si cela reste un thriller, je le classerai dans un genre complètement différent, celui de l’anticipation. Ce livre, il faut le dire, fait froid dans le dos. La description de ce monde pourri, ou rien d’autre ne compte que sa propre survie au détriment des autres est tellement réaliste. On a qu’une envie, partir loin de tout et vivre dans un lieu désert loin de tout ça. À livre à lire absolument !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette année, Vincent Hauuy a décidé de nous emmener au cœur d'un jeu de télé-réalité où les participants auront des épreuves de survie à surmonter. Le nom de ce jeu : Survivre. Associé à la thématique des intelligences artificielles et à une enquête suite à une disparition mystérieuse, le sujet du survivalisme ne sera pas le plus intéressant. L'auteur, de ce coté là, ne nous apprend pas grand-chose car il reste sur des bases de survie que l'on connaît déjà. Par contre, l'enquête est intéressante à suivre et les IA encore plus encore. Il est juste dommage que l'auteur n'ait pas plus creusé certaines choses pour que le lecteur soit totalement immergé dans l'univers de ces IA. Survivre est un roman d'aventure qui prend une dimension plus prenante avec les IA. Lu en LC avec Marylin de @le_boudoir_litteraire, nous sommes d'accord sur le fait que le côté survie est un prétexte pour enchaîner sur autre chose de plus profond. Même si j'ai beaucoup aimé cette lecture, je pense que l'auteur aurait pu uniquement écrire un roman sur les IA et développer certains côtés du roman au lieu de cumuler les thématiques et finalement rester en surface. Cela dit, le roman est encore une fois bien écrit, bien orchestré et permet de se changer les idées en cette période de confinement qui ne facilite pas vraiment la lecture. Si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez pas. Vincent Hauuy est un de mes auteurs français préférés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2035. La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d'eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l'ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C'est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles. J’ai trouvé que l’auteur n’approfondissait pas les thèmes abordés : ni le survivalisme, ni les intelligences artificielles. On reste relativement en surface. Plus qu’un roman d’anticipation, c’est un roman de critique envers notre société actuelle. On ne nous apporte aucune solution, et pas vraiment plus d’espoir quant au devenir de l’espèce humaine. La partie thriller manque également de développement. Tout arrive trop vite, trop facilement. En revanche, l’auteur a une très bonne plume. J’ai beaucoup apprécié son style. C’est pourquoi j’aurais préféré le livre dans deux histoires distinctes : l’une sur le survivalisme et les catastrophes climatiques, l’autre sur le thriller et les intelligences artificielles. Mais je ne doute pas que ce livre plaira à un grand nombre de lecteur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vincent Hauuy, dans son roman, nous propulse dans un monde de demain fort réaliste. le climat y est de plus en plus déréglé, la télé-réalité continue à exister, bref, un monde pas si différent du notre. Dans ce contexte, son héros, ours mal léché et solitaire, accepte de devenir coach dans une émission de survie. Avec comme idée de découvrir ce qui est arrivé à son frère. L'intrigue suit le fil d'un thriller plutôt classique avec l'enquête que mène Florian et qui va l'amener dans un univers bien loin de sa montagne alpine. Florian est un personnage qui a de l'épaisseur, un ancien journaliste, avec un lourd passé personnel qui préfère vivre loin de la civilisation. Les personnages secondaires sont tout aussi bien croqués, tour à tour attachants ou inquiétants. Si le suspense n'est pas haletant, l'intrigue est bien menée et nous ouvre l'univers inquiétant des intelligences artificielles. Au final, le roman est bien écrit et agréable à lire. Merci à Netgalley et à Hugo Thriller pour ce chouette moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire se passe en 2035, le monde est régit par des canicules, des phénomènes météo extrêmes et le manque d’eau et de nourriture. On parle de plus en plus de survivalisme et donc non pas de vivre mais de « Survivre ». C’est ce que tente de faire Florian Stark un ancien journaliste seul dans une forêt de Haute-Savoie. Mais même isolé la réalité du monde le rattrape : il est missionné par sa sœur pour retrouver leur frère, Pierrick, porté disparu alors que ce dernier enquêtait sur une émission de télé-réalité dans l’Idaho. Sur les traces de son frère, Florian va rencontrer Alejandro Perez le magnat des Intelligences artificielles et le créateur de l’émission « Survivre ». Sur le complexe de l’émission, Florian s’interroge : pourquoi des sommes financières matérielles et humaines astronomiques sont-elles mises en œuvre pour une simple émission de télé-réalité ? Il comprend rapidement que son frère avait mis lui aussi le nez dans les affaires douteuses de l’émission et que cela l’a mis en danger. L’auteur nous plonge dans une double intrigue complexe : l’enquête de Florian vis-à-vis de son frère et l’émission. On se rend vite compte que tout est lié, par une chose : l'Intelligence Artificielle.. Le récit est mené jusqu’à la fin sans longueur, et si l’intrigue policière est très complexe, j’ai trouvé que ce n’était pas le plus important finalement dans l’histoire. Le plus marquant c’est vraiment la ressemblance avec notre société actuelle : les bouleversements climatiques, l’écologie, les épidémies, les conflits inter-politiques,… l’histoire se passe en 2035, mais on a l’impression que l’auteur décrit le monde d'aujourd’hui, ou avec du recul, le monde dans un futur très proche. Ce livre fait avant tout réfléchir et c’est en ça qu’il est brillant ! Je trouve qu'il est très difficile de parler de ce livre tellement il est complexe et donne à réfléchir. Je suis restée un moment pantoise après ma lecture tellement il m'a marquée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture est aussi une histoire de perception. Le ressenti peut être différent selon le moment, l’état de fatigue, l’environnement, l’envie, la concentration… Parfois indépendamment des qualités intrinsèques d’un roman. Je suis un grand amateur de romans d’anticipation réalistes se déroulant juste quelques années en avant. Je me suis pourtant lancé dans cette lecture avec le frein à main, en l’ayant d’ailleurs reportée de plusieurs semaines. La faute à pas de chance, et à sa sortie juste au moment de l’éclatement de la crise sanitaire liée au COVID-19. Et j’ai eu tort. Avant de m’y plonger, j’imaginais également plusieurs « pièges » tendus à l’auteur et qui risquaient de modérer mon plaisir de lecture, pourtant largement titillé par un genre littéraire que j’affectionne. Et j’ai eu tort. Vincent Hauuy a, non seulement évité toutes les embûches que j’avais supposées, et propose un thriller d’anticipation d’une grande qualité et formidablement prenant. Avec des bonnes idées à la pelle et des rebondissements à foison. Vu le contexte, j’irai même jusqu’à dire que sa réussite relève de l’exploit, et démontre tout son talent, qui éclabousse ces 425 pages. Oui, un saisissement que de lire un tel livre durant cette période particulière et d’y prendre un tel plaisir ! Le résumé peut paraître trompeur. J’ai eu un peu peur de me retrouver devant une sorte de Hunger games. Une série de romans que j’avais adorée, mais je ne « sentais » pas le fait de retrouver une intrigue similaire. J’avais tort. Parce que ce récit-là n’a pas grand-chose à voir. C’est bien plus réaliste, et l’idée du jeu télévisé n’est qu’un prétexte qui reste en arrière-plan. Certains pensent que Vincent Hauuy est sorti de sa zone de confort en écrivant un tel livre, lui qui a proposé jusqu’alors des thrillers et polars plus « traditionnels » (les guillemets sont de mise, parce que tous ses livres ont une personnalité marquée). Ce sentiment me semble erroné, au contraire, l’auteur a toujours baigné dans la SF en tant que lecteur et son métier de concepteur de jeu vidéo explique aussi sa manière de construire cette histoire. L’idée qu’on aurait pu s’en faire, aurait été qu’il proposerait une anticipation « light ». C’est en fait tout le contraire, tout en étant avéré. Je m’explique : la somme de travail de recherches saute aux yeux (plusieurs mois lui ont été consacré), l’environnement est riche d’informations et de concepts qui rendent cette histoire vraiment crédible. Mais jamais ses recherches n’alourdissent le récit, n’y prennent le pas sur l’intrigue ou ne plombent le rythme élevé. Au contraire, tous les ingrédients sont parfaitement intégrés dans le fil narratif, s’en est saisissant. le travail sur les personnages principaux est excellent (malgré leurs noms assez caricaturaux). Ils sont attachants, complexes et profondément humains. Et les dialogues sont au diapason. Quant au final (une autre de mes inquiétudes, et j’ai encore eu tort), il est excellent et digne du reste. Survivre est une réussite du début à la fin. Un roman profond ET ludique ! C’est fluide et intelligent, prenant, l’histoire et le contexte font réfléchir et distraient. Un tel équilibre est difficile à atteindre, et dans la période d’incertitude où il est sorti ce n’est rien de moins qu’une sacrée performance. Vincent Hauuy propose là ce qui est, pour moi, son meilleur roman. Il montre à quel point son imagination débordante, sa force de travail, sa volonté de ne pas s’enfermer dans un genre unique, et ses qualités de romancier font qu’il sort vraiment du lot.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley et les éditions Hugo Thriller de m'avoir permis de lire ce beau thriller science fiction qui ma vraiment beaucoup plu mal grès le mal que j'ai eu au début de ce livre pour comprendre le sujet de ce thriller, mais j'ai persévérer et ce que j'ai lu ma passionner. Ce thriller se passe dans les années futur ou j' ai fait la connaissance de Florian ancien journaliste et ancien de la légion qui c'est se battre pour survivre. Il y aussi sa sœur Claire ministre puis un grand frère Pierrick qui lui un journaliste confirmer. Florian va participer a un jeu de survie ,donc il va devenir coach de Zoé une jeune fille très intelligente mais gauche pour faire des travaux manuelle . Florian va beaucoup rencontrer de gens différent car son frère Pierrick ne donne plus de ces nouvelles. Il va se battre, chercher des idées pour sans sortir car dans ce thriller science fiction il a beaucoup de protagonistes qui ne sont pas humain . Il va devoir soutirer, se défendre contre des monstres puis de se sortir de ce gouffre pour reprendre son chemin tout faisant attention a lui !!!!!!! Il faut lire ce magnifique thriller de science fiction pour savoir ce qu'il va se passer et comment Florian va se sortir de ce bourbier . J'ai beaucoup aimer lire ce livre mal grès mon apriori sur la science fiction L'auteur a su se démarquer, donner de bon dialogues a ses personnages,il a mis du cœur , de l'humanité, dans ce monde de désolation Je le recommande pour moi cela a était un coup de cœur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai énormément aimé ce livre. On est dans une société chamboulée par des catastrophes naturelles, Florian est un journaliste français qui a alerté les gouvernements sur les conditions climatiques qui s’enchaînait, maintenant il vit reclus dans les Alpes et se retrouve embarqué en tant que coach dans une émision de téléréalité. dont le but pour les candidats est de survivre en milieu hostile. L'histoire est passionnante et prenante. Je trouve que c'est assez réaliste sur la situation écologique du monde. Cela montre aussi les limites des intelligences artificielles et les risques encourus si elle dirige le monde. La fin de l'histoire est crédible et réaliste et s'ancre bien avec les événements précédents. Elle est assez ouverte à interprétation sur la suite au monde d'après. Les personnages sont intéressants et bien construits. On les découvre au fur et à mesure et certains d’entre eux cachent bien leur jeu. Florian est un homme fort, aimable et ouvert d'esprit. Il est hanté par les pensées de sa fille Sandra, qui est un peu la voix de la raison quand Florian fonce tête baisée. Zoé est une jeune fille issue des quartiers défavorisé, elle est intelligente et courageuse. L'auteur a une écriture incisive, fluide et entraînante. L'intrigue est bien orchestré et m'a bien fait réfléchir sur un avenir qui pourrait devenir le nôtre. En bref, une dystopie efficace et très réaliste qui fait froid dans le dos

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Net Galley et les éditions Hugo Thriller. Nous sommes en 2035, Vincent Hauuy nous entraine dans un monde de demain, où tout semble dérégler. La terre est en grande difficulté, le climat est complètement déréglé, la chaleur est excessive, les glaciers fondent. La population fuit la misère, les climats arides allant d’un endroit à un autre, on les appelle les réfugiés climatiques. Et dans ce contexte, un homme, Florian Starck, tente de survivre , il a perdu récemment sa femme et sa fille dans un ouragan .Ancien journaliste, il a tenté en vain d’ouvrir les yeux de ses contemporains sur l’imminence de la catastrophe climatique qui s’annonçait. Personne n’a daigné l’entendre . l s’est réfugié dans les Alpes, vit dans une cabane, au milieu de nulle part. Il a crée son potager, et vit malgré tout. Il sait qu’ailleurs la violence, les pillages, les sectes sévissent. Il va être sollicité de sortir de sa zone de confort par un appel de sa sœur, ministre de l’intérieur de la France, qui lui demande de reprendre contact, car leur frère, Pierrick, espion pour le compte de la DGSE, a disparu. Il réalisait un reportage sur Alejandro Perez, Il va donc se faire « embaucher » par la production de cette émission de télé-réalité, créé par Alejandro Perez, milliardaire précurseur dans la création des intelligences artificielles. Au fil des pages , on découvre un monde où tout se négocie, même les organes. On ne parle pas seulement de vivre mais de « survivre ». Il va « coacher » Zoé, jeune candidate qui va tenter de survivre dans ce jeu. Ce thriller mêlé d’anticipation nous donne à réfléchir sur notre vie actuelle ( surtout en ce moment, en plein Covid 19), sur notre vie, nos ressources, notre façon de consommer. Vincent Hauuy a fait un travail de recherches, n’est – il pas visionnaire ? Vraiment un bon moment de lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je viens de finir ce livre et le contexte actuel lui donne tout son sens. Non, ce n'est pas futuriste, il se déroule en 2035, autant dire demain. On y retrouve des crises sanitaires planétaires (tiens donc), un climat déréglé, des guerres dues à la raréfaction de l'eau, civiles également, etc. Vincent Hauuy décrit une planète à bout de souffle où tout le monde essaie de survivre. La technologie a pris une ampleur gigantesque, inquiétante. Et, face à la situation inédite à laquelle nous sommes tous confrontés, c'est maintenant que tout notre système doit être repensé pour éviter le pire. "Je crois que la fonction de l'humanité est de consommer, transformer et détruire". A lire absolument.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à NetGalley et aux éditions Hugo Thriller de m'avoir permis la lecture de ce bon thriller. Florian Stark ,ancien journaliste vit en ermite dans les Alpes depuis le décès de sa femme et de sa fille survenu suite à un ouragan qui a dévasté la Floride.En 2035 ,le monde est en plein chaos et Florian tente de survivre de la chasse et de son maigre potager quand on vient lui proposer d'être le coach d'un candidat d'une émission de télé-réalité sur la survie en milieu hostile.Un bon roman d'anticipation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce que nous propose Vincent Hauuy avec son roman "Survivre"? C'est un grand thriller post-apocalyptique avec de la science-fiction. J'ai découvert Vincent Hauuy l'année dernière avec son roman "Le brasier" dans le cadre du jury littéraire du Prix des Lecteurs du Livre de Poche section polar. C'est à partir de ce moment-là que Vincent Hauuy est devenu, à mes yeux, un auteur à suivre. Franchement, Hugo Thriller a bien géré le côté marketing en nous proposant ce roman pendant la crise sanitaire du Covid-19. Pour les plus téméraires, lisez le maintenant. Pour les plus frileux, attendez un peu avant de le lire. Nous sommes en 2035 et on sait, dès le début du roman, qu'il s'est produit une catastrophe dans le monde. Florian vit seul au milieu des montagnes. Il a perdu sa femme et sa fille. De plus, des incendies, des tempêtes se succèdent. Bref, tout ce qui attrait au réchauffement climatique. Ce roman ne s'arrête pas qu'à ces seuls sujets. On parle également de l'intelligence artificielle. Honnêtement, j'ai adoré ce roman. Les personnages sont très attachants et on aime les suivre dans cette aventure post-apocalyptique. On se laisse prendre au jeu dans cette histoire. Cependant, ce roman présente beaucoup d'informations avec la pluralité des personnages. A cause de ce trop plein d'informations, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Vincent Hauuy sait nous plonger dans son univers en nous créant des sueurs froides et des petites folies. Un roman post-apocalyptique qui va vous faire tourner en rond, vous faire halluciner, vous faire cauchemarder... Bref, un roman qui va vous faire perdre la tête et vous mettre une claque. Du vrai Vincent Hauuy ! L'écriture fluide et maîtrisée de l'auteur nous empêche de lâcher le roman des mains. Difficile de sortir de cet environnement anxiogène. Un véritable page-turner avec un univers très bien ficelé ! Je remercie la maison d'édition Hugo Thriller de m'avoir envoyé ce service de presse via le site NetGalley. Un roman que je vous recommande fortement de lire sans plus attendre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En cette période de pandémie, j’ai trouvé que le titre était approprié (même si le choix a été fait avant). Certains thèmes, à mon sens, ne sont pas assez creusés (l’intelligence artificielle par exemple), mais ce n’est pas le but premier de l’auteur. Derrière les thèmes travaillés se profile la survie de l’humanité dans un climat totalement déréglé et avec l’aide de la technologie. Il y a aussi les émeutes, les complots politiques, etc. (On peut voir les mêmes thèmes, sous un angle différent, dans « Lou, après tout », de Jérôme Leroy). L’auteur plante bien le contexte de son histoire. Les candidats s’entraînent à survivre en milieu hostile: filtrer de l’eau avec une paille, se servir d’un caillou comme d’un couteau, etc. Le producteur de l’émission, un milliardaire, pense que l’intelligence artificielle peut apporter une aide et une réponse aux problèmes climatiques. Il a aussi ses détracteurs, qui sont violents. La situation est réaliste et glaçante. L’histoire se met en place lentement, et il y a un peu d’action avec quelques rebondissements intéressants. Les divers protagonistes déclenchent de l’empathie chez le lecteur. Florian Starck est un baroudeur qui a connu un drame familial. C’est un ancien journaliste au caractère trempé, spécialiste de la survie. Il est attachant et se pose beaucoup de questions. Or, j’ai trouvé que l'idée de la voix de sa fille qu’il entend dans sa tête était mal ficelée. Je n’ai pas compris quelle en était l’utilité. Zoé, la jeune fille de seize ans, issue d’une banlieue pauvre, participe à l’émission pour des raisons un peu énigmatiques. Sa santé n’est pas excellente et son humeur varie. La relation entre les deux personnages est emplie de pragmatisme. C’est un roman bien mené, au style agréable, qui m’a apporté un bon moment de détente. Malgré les petits défauts relevés, ce roman est à lire!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon premier roman de cet auteur. Une véritable découverte pour moi. Un roman d'anticipation qui se saisit des problèmes actuels (réchauffement climatique, diminution des ressources, fonte des glaciers, virus (ah ah ah tellement d'actualité), IA, avancées technologiques,...) et nous montrent l'avenir bien sombre qui s'offre à nous si nous ne réagissons pas au plus vite. Effrayant par sa plausibilité, ce livre tient en haleine plus par le décor qu'il décrit que par l'enquête qui sert de fil conducteur. En effet, j'ai été tellement concentrée sur le monde qui est dépeint dans ce roman que j'ai relégué au second plan ce qui m'avait fait initialement choisir ce titre. Mais à quelques pages de la fin (une centaine, je dirais) quand tout s'accélère brillamment, l'intrigue initiale reprend sa place centrale et la solution se dévoile fabuleusement bien ! Un très bon récit qui, en plus de distraire, porte la réflexion sur notre monde, nos avancées et les risques que nous encourons ! Merci pour ce plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2035. Bientôt notre futur ? En tout cas , on retrouve de nombreuses ressemblances avec notre monde. On y croise Trump, les dérèglements climatiques et les virus mortels. L'auteur arrive à nous plonger dans son histoire pré- apocalyptique sans moralisme et toujours dans l'action. On s'attache très vite aux personnages et on a plus qu'une envie : tourner la prochaine page. Un thriller au suspens haletant ! Ce n'est pas une réécriture d'Hunger Games , ce n'est pas de la science-fiction. On a ici une histoire originale à partir d'une super avancée technologique dont je tairais le nom pour ne pas tout vous divulguer ! En tout cas une chose est sûre, on reste accroché à l'histoire jusqu'au dernier mot du récit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :