Pièces détachées

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 2 avr. 2020 | Archivage 10 mars 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Piecesdetachees #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Londres, janvier 2017. Corinne semble mener une vie sans souci. Pourtant, la jeune femme a déjà eu recours à trois tentatives de fécondation in vitro – sans succès. Mais cette quatrième fois, elle en est sûre, est la bonne. Sa dernière chance d'avoir un bébé.

Quand, un beau matin, elle découvre une étrange pièce de bois sur le pas de sa porte, elle y voit un signe du destin. Car cette petite cheminée appartenait à la maison de poupée que son père – mort il y a tout juste un an – avait fabriquée pour elle et sa sœur quand elles étaient enfants.

Puis, d'autres éléments de cette maison de poupée réapparaissent bientôt. Sur son bureau, dans sa cuisine... Elle prend peur. Qui s'introduit chez elle ? Qui l'espionne ? Et, surtout, pourquoi ?

« Une histoire à glacer le sang qui vous fera douter de vos proches. » The Sun

« Un premier roman aussi brillant qu'angoissant ! » Gillian McAllister

Londres, janvier 2017. Corinne semble mener une vie sans souci. Pourtant, la jeune femme a déjà eu recours à trois tentatives de fécondation in vitro – sans succès. Mais cette quatrième fois...


Note de l'éditeur

Phoebe Morgan, jeune Anglaise d'une trentaine d'années, possède deux vies : le jour, elle est éditrice dans une maison d'édition londonienne ; la nuit, elle écrit des suspenses psychologiques. Pièces détachées, son premier roman, a immédiatement connu le succès outre-Manche.

Phoebe Morgan, jeune Anglaise d'une trentaine d'années, possède deux vies : le jour, elle est éditrice dans une maison d'édition londonienne ; la nuit, elle écrit des suspenses psychologiques...


Ils recommandent !

Quand Corinne découvre des pièces de la maison de poupée de son enfance, elle y voit un signe du destin. Mais peu à peu, elle se sent harcelée. Quelqu'un l'observe... qui lui veut du mal.

Un suspense vendu à 50 000 exemplaires en Angleterre, « une histoire à glacer le sang qui vous fera douter de vos proches » (The Sun).

Quand Corinne découvre des pièces de la maison de poupée de son enfance, elle y voit un signe du destin. Mais peu à peu, elle se sent harcelée. Quelqu'un l'observe... qui lui veut du mal.

Un...


Actions promotionnelles

• 50 000 exemplaires de l'édition papier vendus en Angleterre

• un roman traduit dans 4 pays

• un suspense qui s'est hissé #1 des ventes au format epub en Grande-Bretagne

• « Une histoire à glacer le sang qui vous fera douter de vos proches », The Sun ; « Ce roman va vous hanter même après l'avoir refermé », Helen Fields (auteure de La Perfection du crime) ; « Un premier roman aussi brillant qu'angoissant. J'en ai pleuré ! » (Gillian McAllister, auteure de Jusqu'à ce que la vérité nous sépare) • promotion : ADP 6 ex, animations sur réseaux sociaux (trailers, jeux concours...)...

• 50 000 exemplaires de l'édition papier vendus en Angleterre

• un roman traduit dans 4 pays

• un suspense qui s'est hissé #1 des ventes au format epub en Grande-Bretagne

• « Une histoire à glacer le...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809828245
PRIX 21,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Beaucoup de suspense dans ce livre, une ambiance assez angoissante au fil de pages, mais malgré ça on voit beaucoup de choses arriver à l'avance. Toutefois, l'histoire est originale, malgré des invraisemblances, ( enfin des choses qui à moi me paraissent invraisemblables, mais selon mes critères. ). On suit donc l'histoire de deux sœurs, Corinne et Ashley. Corinne essaye d'avoir des enfants,enfin un déjà, et Ashley, elle est déjà trois fois mamans, d'un bébé, d'un petit bonhomme de neuf ans et d'une adolescente en crise. Les deux sont mariées, et assez proches. Corinne trouve un petit morceaux de bois sur le pas de sa porte, et découvre que c'est un bout de cheminée, qui ressemble énormément à la cheminée de la maison de poupée que leur père leur avait fabriquée quand elles étaient petites.  Puis des choses se produisent, Corinne, en mal d'enfant,  un peu déprimée par les échecs successifs de ses FIV, rêve t'elle, se fait elle des idées ou bien est elle vraiment suivie et épiée...Sombre t'elle dans la folie ou bien est ce que quelqu'un lui en veut ? On suit les personnages "avant", et maintenant selon le point de vue de Corinne et d'Ashley par alternance. On sent assez rapidement qu'il y a des choses cachées, de gros (et de nombreux) non-dits et à mon sens, on découvre ça un peu trop rapidement. Celà dit, ça met un côté anxiogène dans l'histoire et ça pique la curiosité car on cherche à comprendre qui est la personnage dont on parle "avant". Mais c'est quand même un peu dommage que ça arrive si tôt. Globalement, ce fut une lecture agréable et distrayante, dans un style léger. Ce ne sera pas ma lecture de l'année, mais ça m'a fait passer un bon moment.  Merci à #NetgalleyFrance de m'avoir permis de découvrir ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très belle découverte! L'auteure va faire parler d'elle, c'est certain. Le suspense est présent tout au long des pages, l'ambiance se fait de plus en plus oppressante, on se croirait dans un livre de Barbara Abel. Un bon thriller psychologique comme on les aime! J'ai passé un très bon moment!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions de L’Archipel Lecture très sympa où l’intrigue avance comme un puzzle Beaucoup de choses prévisibles dès le début Ce qui n’élève rien au côté angoissant de l’histoire A voir si l’auteure envisage une suite car la fin du livre reste un point d’interrogation Bonne lecture à tous #Piecesdetachees #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Corinne et Dominique ont des difficultés pour avoir un enfant. Ashley, la sœur de Corinne l’aide pour financer sa dernière FIV. De son coté elle a 3 enfants et ressent le besoin de travailler quelques heures par semaine comme serveuse pour avoir sa bouffée d’oxygène. Un jour Corinne trouve une cheminée en miniature sur le seuil de sa porte d’entrée. Elle est identique à celle qui était sur la maison de poupée fabriquée par son père pour sa sœur et elle. Cet objet va faire remonter des souvenirs. Quelque temps après c’est une porte miniature qui apparait sur le bureau. Qui a posé ses objets ? Dans quel but ? Cette maison de poupée va devenir une obsession. De son coté Ashley reçoit des coups de téléphone mais personne ne parle. Elle pense que son mari James lui cache des choses. On part dans les non dits, les secrets de famille… Je n’ai pas trouvé le coté angoissant annoncé pour présenter le livre. Le suspense n’est pas extraordinaire. J’ai trouvé que les évènements s’enchainaient de manières fluides et je suis restée dans l’attente que quelque chose de palpitant arrive. Bon moment de lecture mais pas de coup de cœur pour le premier roman de Phoebe Morgan Parution le 2 avril 2020 aux Editions l’Archipel #Piecesdetachees #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai eu la chance de découvrir Pièces détachées de Phoebe Morgan quelques temps avant sa sortie. Corinne, qui essaie désespérément de tomber enceinte, découvre sur son paillasson une étrange pièce de bois qui lui rappelle la cheminée de la maison de poupée que son père lui avait construite alors qu’elle était enfant. D’autres pièce du passé resurgissent alors dans son quotidien. Qu’est devenue cette maison de poupée ? Pourquoi sa mère est-elle aussi évasive lorsqu'elle l'interroge ? Qui s’amuse à l’effrayer ainsi ? La jeune femme, qui comme le reste de sa famille, n'a pas encore fait le deuil de son père disparu un an plus tôt, vit toujours dans l'ombre de cet homme charismatique. L'auteure alterne les points de vue entre Corinne, la narratrice, Dominique, son conjoint et Ashley, sa soeur, de façon à nous permettre d'appréhender les événements sous divers aspects. Des flash-back anciens à la première personne viennent également pimenter ce roman. Les pièces de puzzle s'assemblent méthodiquement et l'alternance de points de vue permet de remettre en question systématiquement la moindre de nos moindres certitudes. J'ai eu des débuts de doute, des soupçons qui se sont confirmés, d'autres qui ont fini par tomber à l'eau. Je crois qu'au cours de ma lecture, j'ai suspecté à peu près tout le monde. Un thriller angoissant, presque oppressant même et très bien ficelé dans lequel j'ai adoré me plonger.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman malgré quelques défauts. La 2ème partie du livre s’accélère et je me suis prise dedans à 200%. L'histoire est bien menée (malgré quelques redondances à certains moments) et je ne m'attendais pas du tout à cette fin. Cette histoire à su me captiver dès le début, seul petit bémol le personnage de Corinne (une des deux sœurs) qui m'a agacé quelque fois de par son caractère. Bref, je recommande ce livre à tout le monde.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce thriller psychologique suit la vie de deux sœurs: Ashley et Corinne. Ashley est une femme mariée,maman de 3 enfants dont le mari semble soudainement distrait et il s’éloigne de sa famille sous le prétexte du travail. Corinne,de son coté est en couple et essaie désespérément d'avoir un bébé, après plusieurs tentatives de FIV qui ne donnent pas des résultats. Leur vie presque ordinaire bascule le jour ou une des sœurs commence a recevoir des coup de fil anonymes et l'autre,des jouets miniature appartenant a une maison de poupée de leur enfance qui a mystérieusement disparu. Vu le résumé,j’étais partie pour une bonne petite enquête parsemée des secrets de famille et ambiance "creepy" (façon CHUCKY) ,sauf que,malgré une intrigue tres bonne,l'histoire ne progressait pas assez rapidement à mon gout et j'ai trouvé qu'il y avait trop des dialogues superflus, qui n'apportait pas grand chose en plus . Pour ma part,j'ai trouvé ce thriller trop prévisible,j'avais deviné le rôle de chacun des personnages presque des le début et jusqu’à la fin j'ai gardé l'espoir d'avoir l'effet de surprise,j'attendais un retournement de situation qui n'est jamais venu,tout c'est déroulé finalement comme je le pensais. Dans l'ensemble,ce n'est pas un mauvais livre,mais malheureusement c'est ne pas un des meilleurs non plus,je prends noté de l'autrice et peut être je me laisserais tentée par son prochain roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bien que la couverture du roman fasse « roman d’horreur », celui-ci relève plutôt du thriller psychologique à mon sens. Il m’a régulièrement laissée à la fin de quelques chapitres, avec un sentiment diffus de nervosité. Il n’y a rien de plus angoissant que de penser que quelqu’un peut s’introduire chez nous à notre insu alors quand Corinne commence à se poser des questions, j’étais carrément angoissée et prête à dégainer le rouleau à pâtisserie. Le rythme du récit nous permet de nous immerger complètement dedans. Il instaure la sensation oppressante d’être espionné en permanence. De ce côté-là, l’effet produit est saisissant. Je déplore toutefois des inégalités de tempo qui font que quelquefois, il y a des longueurs qui m’ont ennuyée. J’avais l’impression de faire du surplace et j’avais hâte que l’action redémarre enfin parce que je me demandais ce qui allait bien se passer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller digne de ce nom, la lente accélération de l'angoisse et de l'oppression est très bien menée. Plus on avance dans la lecture et plus on se demande où tout cela va pouvoir nous mener. Le puzzle se complète peu à peu et la fin n'est pas décevante, comme dans trop de romans. Au contraire, elle reste cohérente et réaliste. Mon seul regret est la personnalité un peu trop apathique de Corinne et Ashley, elles se laissent porter par les évènements, sans presque jamais chercher à prendre les choses en main. À plusieurs reprises, j'ai eu envie de les secouer ! Une bonne lecture malgré tout, je vais suivre l'autrice de près.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman, mais pourquoi ? J'ai trouvé qu'il y avait du suspense et cela dès les premiers pages. En effet l'auteure ajoute une touche en disant " Merci à ma famille de ne pas ressembler à celle -ci", après cela s’enchaînent de l'angoisse en tournant les pages jusqu'à comprendre un peu plus l'histoire. Un histoire originale qui nous pousse à comprendre et à réfléchir, de ce fait l'histoire entre les deux sœurs prends tout son sens quand on s'implique dans le roman. Je me suis beaucoup prise d'empathie pour Corinne que j'ai trouvé sensible et assez familière. Les secrets de familles sont très présents dans la description de l'auteure, on sent la un besoin de faire ressortir les blessures de l'âmes et du passé. Je dirais aussi que c'est une lecture angoissante. En effet, qui pose ces objets ? Pour ma part c'est devenue mon but, savoir, comme quelque chose qui m'obsède et c'est vraiment prenant et assez déroutent. Quand j'étais petite j'avais une maison de poupée, petit retour en arrière mais heureusement pour moi ce n'est pas mon histoire. Je dirais peut être que le point négatif qui ne fait pas de moi un roman coup de cœur malgré le travaille et l'idée de l'auteure, c'est l'anticipation. J'ai parfois réussi à comprendre ce qui se caché, le dénouement était peut être trop simple à comprendre quelque fois mais cela ne fait pas de ce roman une mauvaise lecture. Bien au contraire, Morgan Phoebe signe la un bon roman en son genre ! #PiecesDetachees #MORGANPHOEBE #EditionArchipel #NetGalleryFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis: Mon dieu, quel livre ! Déjà la couverture, je la trouve un peu malaisante. Le titre aussi parce que si vous avez une imagination débordante comme moi, on peut s’imaginer plein plein de choses. Dans ce roman, l’auteur nous plonge dans les méandres du psychisme et de la psychologie. Elles sont 2 sœurs, Ashley et Corinne. Il y a un an de cela, leur père bien aimé meurt. Leur mère, abîmée et meurtrie par cet événement, part pour la campagne. Au fil du temps, Corrinne reçoit des pièces détachées de la maison de poupée que leur père, grand architecte, leur avait construit. Pourtant cela n’est pas possible que ce soient des objets qui proviennent de cette maison. Sa sœur, elle, reçoit énormément de coups de fil anonymes, des appels qui font froid dans le dos. Néanmoins les 2 sœurs ont d’autres choses à penser, Ashley par des problèmes avec son mari et sa fille aînée et Corrinne avec ses F.I.V à répétition. Tout semble aller de pire en pire, leur mère réagit bizarrement. Des évènements troublants se passent aussi de manière soudaine. Il y a de quoi se poser des questions, à savoir si son père ne cachait rien, ni sa mère et ni son entourage. Ce livre m’a complètement perturbée, il m’a tenue en haleine pendant toute ma lecture. L’auteur, que je ne connaissais pas, a une sacré plume, très légère malgré le sujet!! Elle a réussi avec ses mots à me plonger limite dans la folie !!! L’intrigue et le suspense sont rondement bien menés, pas un seul instant je me suis ennuyée. Au gré des pages, j’essayais de me mettre à la place de Corrinne et Ashley, avec tous leurs doutes, leurs questions et leurs suppositions. Un livre envoûtant à souhait, follement addictif par le sujet. Cette histoire ne laisse personne indiffèrent, elle est dérangeante mais terriblement kiffante!!!!! Je remercie sincèrement l’auteur pour le formidable moment de lecture et également mes nombreuses nuits blanches à essayer de tout comprendre à l’intrigue, mais cause perdue !!!! Fan de thriller noir, foncez l’acheter, pour les autres passaient votre chemin!!!!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller psychologique plutôt bien mené, distillant minutieusement son suspense.Une narration avec plusieurs points de vue, des secrets de famille, des souvenirs. Autant de "Pièces détachées" qui peu à peu s'imbriquent...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre que j'ai découvert grâce à netgalley que je remercie pour cet envoi. Nous sommes dans un thriller psychologique familial où nous suivons 2 sœurs - Corinne et Asley - que tout oppose. Asley mère de 3 enfants vit avec James mais son couple semble dériver depuis quelque temps. Et Corinne en manque d'enfant qui n'arrive pas malgré de nombreuses FIV à tomber enceinte. Un jour Corinne commence à recevoir des pièces de sa maison de poupée, celle de son enfance et très vite elle bascule dans la folie pour comprendre qui lui envoit ça et dans quel but. J'avoue que l'intrigue semblait originale, mais on tourne vite en rond, des longueurs et surtout pas vraiment de surprise .... Le dénouement arrive d'un coup sans grande originalité et plutôt "tordue". Les 2 personnages sont de grosses caricatures d'elles-mêmes, c'est dommage, car l'idée de base était vraiment bonne. Ce fut un bon moment de lecture, mais il ne restera malheureusement pas longtemps en mémoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller intéressant et bien mené, j'avoue qu'une fois de plus, j'ai échoué à trouver l'identité du harceleur de Corinne. Le suspens monte peu à peu et j'avoue qu'il y a vraiment de quoi penser que Corinne devient folle (on comprend que Dominique ait besoin de prendre l'air). L'identité du harceleur reste réellement indécelable et j'ai apprécié la machination et la manière dont l'auteure fait monter le suspens. L'idée de la maison de poupée et tout ce qu'elle représente est bien trouvée et le style de l'auteure plaisant. J'ai beaucoup aimé les personnages ainsi que la manière dont le harceleur s'y prend pour atteindre Corinne et sa soeur. Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler ! Ce que j'aime : le harceleur et sa méthode, la fin attendue mais bonne. Ce que j'aime moins : le destin du harceleur Pour résumer Un thriller bien ficelé et plaisant à lire Ma note 7/10

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On suit ici Corinne et Dominique, un couple londonien banal, mais qui sont en mal d'enfant. Après plusieurs F.I.V sans succès, la dernière est la bonne, Corinne est enceinte. En parallèle, il y a Ashley, sœur de Corinne, mère de trois enfants, rencontre des problèmes avec son mari James et sa fille aînée Lucy. Ses deux sœurs ont perdu leur papa d'un cancer il y a tout juste un an. Leur maman survit mais est très meurtrie par la disparition brutale de son mari. Un jour, Corinne découvre devant sa porte d'entrée, une pièce étrange en bois. Cela fait tilt dans sa tête, cette pièce en bois, en l’occurrence une cheminée, appartenait à la maison de poupée de son enfance à elle et sa sœur, confectionné par leur père adoré. Entre Corinne qui reçoit plusieurs objets mystérieux et Ashley des appels anonymes et un mari distant, quel sort leur est réservé? Pour un premier thriller de l'auteure, elle a fait fort! La plume est accrocheuse, fluide et remplie de suspense. J'avoue que les personnages principaux, notamment les deux frangines, sont un peu trop simplistes à mon goût, manque un peu de profondeur, notamment la maturité et les invraisemblances éparpillées de temps à autre. Ce thriller domestique et psychologique est très bien travaillé, le décor est sombre, un suspense qui monte crescendo au fil de l'intrigue. Un peu longuet au départ, mais on rentre vite dans le vif du sujet. J 'ai adoré la narration qui emploie principalement D'un côté Corinne et de l'autre Ashley. On de vine assez vite le dénouement mais le sujet de l'histoire passe crème tant l'originalité est là et que la fin est réussie. Le dernier tiers de ce bouquin est exaltant, tant dans l'action, que la psychologie et le dénouement final. Bravo l'auteure et les éditions de l'Archipel pour ce bon moment de lecture et cette couverture sublime, qui à chaque fois que j'y pense, me procure des frissons.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Très bonne lecture, agréable. Le roman était très bien dosé, bien que les personnages féminins de Corinne et Ashley m'aient un peu énervé par moment, ce qui a rendu ma lecture un chouïa moins bien, la trame en elle-même était très bonne ! L'histoire était palpitante et le suspense était très bien jaugé, m'empêchant de lâcher le livre à de multiples reprises. Je vous recommande ce thriller, que vous soyez novice en la matière ou un fervu amateur de frissons ! Bonne lecture et merci aux éditions de l'Archipel pour la confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord un grand merci à Mylène et aux Editions de L’Archipel pour cette nouvelle découverte très agréable. Corinne et Dominique essaient d’avoir un enfant, ils vont faire un quatrième et dernier essai de FIV, avec l’aide financière d’Asley la soeur de Corinne. Cette dernière manque singulièrement d’équilibre psychologique, ce qui épuise son compagnon journaliste. Elle a tendance à vivre dans le passé et ne se remet pas de la mort de son père survenue environ un an auparavant. Un soir elle trouve sur son paillasson une petite cheminée en terre cuite et la reconnait comme appartenant à la maison de poupées construite par son père pour elles il y a fort longtemps, puis c’est une petite porte qui fait son apparition dans la cuisine. Corinne panique de plus en plus et Dominique met cela sur le compte du stress de la FIV, il ne croit pas que quelqu’un soit entré dans leur appartement. De son côté Ashley est épuisée par ses trois enfants, Lucy est en pleine crise d’adolescence, Holly est un bébé très difficile qui passe une bonne partie de la nuit à hurler. Comme si cela ne suffisait pas, James semble vivre au bureau, rentre de plus en plus tard et n’est jamais disponible, Ashley est persuadée qu’il la trompe et son monde s’effondre, ses seules bouffées d’oxygène sont les moment qu’elle passe dans un café voisin comme serveuse tandis que June garde Holly. Elle commence à recevoir des appels anonymes qu’elle attribue à la maîtresse de son mari. Les points de vue de ces quatre personnages alternent dans des chapitres courts avec d’autres chapitres en italique et en JE qui dévoilent des aspects de l’enfance des deux soeurs et du mystérieux JE. Nous sommes embarqués dans une classique histoire de secrets de famille où la réalité se révèle bien moins rose que les apparences. C’est un moment de lecture agréable, mais pas un thriller inoubliable. Il est assez prévisible, le suspense n’est pas haletant et on comprend vite les tenants et aboutissants de l’histoire. Les personnages sont peu attachants, en particulier Corinne. Le style est fluide et même si ce livre n’est pas un monument du thriller psychologique, il m’a fait passé un très bon moment. La fin semble annoncer une suite que je découvrirai avec plaisir. #Piecesdetachees #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai passé un très bon moment avec ce thriller malgré quelques longueurs et le personnage de Corinne un peu mièvre. J'ai été surprise jusqu'à la fin tout en soupçonnant tout le monde mais sans trouver le coupable. Bonne intrigue et écriture fluide. Auteure à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Londres. Corinne, mariée à Dominique, n’arrive pas à tomber enceinte. Elle se soumet à plusieurs FIV, subissant à chaque fois le même échec. De son côté, Ashley, sa sœur aînée, est mariée à James et a trois enfants. Tout semble aller pour le mieux, et pourtant, elle va commencer à avoir des doutes sur son mari, celui-ci rentrant de plus en plus tard du travail. Les deux sœurs sont sujettes à des phénomènes étranges, recevant par petits bouts les pièces détachées de leur maison de poupée d’enfance. Que se passe-t-il ? Qui cherche à les effrayer ? J’ai beaucoup aimé ce thriller que l’on peut qualifier de domestique. Si la mécanique reste assez classique, l’auteure a tout de même réussi à maintenir un bon suspense tout au fil des pages, et à me surprendre avec le dénouement. Cependant, je peux reprocher un gros manque de rythme à cette histoire, ce qui n’est pas propre de ce genre littéraire. J’ai trouvé parfois que l’auteure s’enlisait dans des descriptions qui ne servaient pas forcément l’intrigue, mais qui la ralentissaient plutôt. Il faut s’accrocher durant le premier quart de l’histoire, l’auteure prenant le temps de bien poser son intrigue. Une fois que c’est chose faite, cela devient davantage entraînant. J’ai beaucoup aimé les personnages des deux sœurs qui m’ont beaucoup touchée, chacune à sa manière. Le combat de Corinne pour devenir mère est bouleversant. Elle m’a parue sensible même s’il est vrai que parfois, j’ai trouvé son caractère peu affirmé. La plume de l’auteure est fluide et simple. Dans un style doux, elle prend le temps de poser les bases d’une intrigue qui monte en puissance au fil des pages. Chaque chapitre est abordé sous le point de vue de l’un des protagonistes, et j’aime beaucoup ces schémas narratifs. Un thriller classique mais efficace. Bien que le rythme puisse paraître long à certains moments, l’auteure su maintenir un suspense maîtrisé. Une bonne découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2.5 étoiles Une lecture sans grande surprise, conventionnelle mais qui se lit sans déplaisir, je dois l'avouer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour un premier roman, c'est une réussite, il est bien mené !! L'intrigue se met doucement en place avec le désarroi de Corine et de son époux qui enchainent les échecs de leurs fécondation In Vitro. Sa sœur Ashley , qui elle est complétement débordée avec ses 3 enfants et un mari toujours absent...ces chapitres sont ponctués d'un autre point de vue qui se déroule dans le passé...puis arrive les pièces de la maison de poupées...l'angoisse monte de découverte en découvertes de ces pièces détachées. La deuxième partie est très rythmée, tout s'accélère, la pression monte crescendo .Le dénouement est bien amené même si il faut l'avouer, il n'est pas une surprise car on  le devine sur la fin.Mais je ne suis pas déçue car il est colle avec le reste de  l'histoire. BREF ...UN BON PREMIER THRILLER PSYCHOLOGIQUE QUI VA FAIRE FRÉMIR ASSURÉMENT TOUTES LES MÈRES DE FAMILLE OU LES MÈRES EN DEVENIR..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le commentaire de Cathy : Corinne et Ashley sont sœurs, mariées, mais malheureusement l'une des deux n'arrive pas à avoir d'enfant. Les deux femmes ont une vie plutôt banale jusqu'au jour où Corinne se met à trouver des morceaux d'une maison de poupée, cela lui fait, de suite, penser à celle que leur père décédé leur avait fabriquée. Corinne en plein désarroi, face à son désir d'enfant, perdrait-elle-la raison ? Qui est derrière tout cela ? Chapitre après chapitre, l'auteure nous plonge au cœur de cette famille qui semble plutôt quelconque, mais qui cache un grand nombre de secrets. Ce roman est comme un puzzle ou chaque pièce doit trouver sa place, par moments, j'ai eu l'impression de trouver certaines réponses, mais je me plantais en beauté. L'écriture est agréable, fluide, les personnages sont attachants. L'intrigue est très prenante et surtout bien menée, les rebondissements sont nombreux. J'affectionne ce genre de roman où il y a des secrets, où l'on doute de chaque chose, de chaque personne.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le résumé me donnait très envie. Cette histoire de femme et de mystère était intrigante. Malheureusement, j'ai un peu subit le roman au lieu de le vivre. Les héroïnes, deux sœurs, ont perdu leur père, il y a un an. A ce deuil, se rajoute des problèmes personnels de couple et de mal d'enfant. Finalement, au lieu d'avoir un thriller psychologique, on se retrouve avec un thriller domestique plutôt lent. Trop peu d'action pour accélérer le rythme. Je ne suis pas entrée dans l'histoire. Pourtant, il y a des chapitres à plusieurs narrateurs, cela évite certaines lassitudes tout de même. Par contre, rapidement, j'ai deviné le fin mot de l'histoire. Il y a juste une petite surprise quand l'intrigue s'est dénouement, car tout n'est pas prévisible, mais ce n'est pas nous plus exceptionnel. Pour autant, j'ai fini le roman, c'est qu'il est suffisamment abouti pour tenir en haleine. Donc, si l'histoire de cette famille vous tente, à vous de découvrir leurs secrets...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Londres - 2017 - Corinne est à sa 4ème fécondation in vitro. Elle espère que cette dernière chance sera la bonne. Un matin, elle découvre sur le pas de sa porte, une petite cheminée en bois. Cette cheminée, elle la reconnaît, son père , décédé, l'avait fabriquée pour sa maison de poupées. Au fil des jours, d'autres pièces apparaissent dans sa demeure. Qui s'introduit chez elle et pourquoi cette mise en scène? Une couverture énigmatique, un sujet qui s'annonçait passionnant et pourtant......je suis restée sur ma faim. Malgré des chapitres courts qui auraient dû rythmer le tout, une ambiance par moment angoissante, le roman n'arrive pas à décoller. J'ai attendu impatiemment le petit quelque chose qui rendrait l'intrigue intéressante mais en vain. Vous l'aurez deviné, ce thriller psychologique ne m'a convaincue. Néanmoins, je vous invite à le lire pour vous faire votre propre opinion, on n'est jamais si bien servi que par soi-même.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment réagiriez-vous si des pièces de votre passé ressurgissaient dans votre foyer sans explication ni indices sur leur expéditeur ? Pour Corinne, ses présages développent de la nostalgie tout autant que de l’incompréhension. Qui peut bien déposer ces objets qui semblent être véritablement ceux de son enfance ? Et pourquoi est-elle la seule à s’en inquiéter ? Bientôt un an que le père de Corinne et d’Ashley est mort, le célèbre architecte, l’époux et le père aimant et parfait. Enfants, elles jouaient avec la maison de poupée que leur père leur avait construit. Vingt ans plus tard, voilà que des éléments de cette maison miniature apparaissent dans l’appartement de Corinne. Celle-ci y voit d’abord un message de son père duquel elle peine à se détacher avant d’y voir quelque chose de bien plus sombre. Seulement, son fiancé Dominique et Ashley sont habitués aux angoisses de Corinne et ne font pas tellement cas de ce qu’ils voient comme des extravagances. Avec le deuil paternel difficile et les échecs successifs des FIV, Corinne est constamment à fleur de peau et s’effraie rapidement de ces intrusions dans l’appartement même si Dominique y voit plutôt une imagination troublante de la part de sa fiancée. À côté, Ashley se débat dans cette vie de mère au foyer qui va à vaut l’eau depuis quelques temps. Avec un bébé qui ne cesse de crier, un mari continuellement absent depuis quelques temps, une adolescente complètement fermée qui déroge aux règles de la maison et des appels mystérieux en soirée, Ashley se sent submergée. Ce thriller domestique nous dépeint la vie de ses deux sœurs particulièrement ternie par leur envies respectives qui ne parviennent à se réaliser. Pour Corinne, un enfant ; pour Ashley, une harmonie et de la communication. Suivant à tour de rôle ces deux personnages et Dominique, la vie quotidienne de cette grande famille se dessine sans réellement d’originalité. L’intrigue est assez classique et banale et malheureusement, je n’ai pas réussi à vraiment m’y intéresser. Quelques manques de transition au départ qui amoindrissent la fluidité du récit et des redondances tout au long du livre m’ont quelques fois dérangé. Et surtout, je n’ai pas du tout accroché au personnage de Corinne et je me suis plus d’une fois agacée à propos des réactions des personnages face aux événements. Quand il faudrait s’inquiéter, tout le monde reste calme tout ça pour faire durer cette tension autour de Corinne qui semble être la seule à percevoir le danger. Seulement, elle est tellement fragile psychologiquement, susceptible et dépendante des autres qu’elle en devient agaçante à se laisser submerger par le moindre grain de sable qui se coince dans les rouages de sa vie. Et quand les choses s’accélèrent vraiment, la réponse vient très vite à l’esprit des personnages sans réellement de cohérence, comme s’il fallait précipiter la fin. J’aurais aimé que l’on s’intéresse principalement à Ashley et à sa vie de famille même si elle est toutefois bien présente dans l’intrigue. Néanmoins, certaines sous-intrigues auraient pu être encore plus développées, notamment du côté de sa fille Lucy. La communication peine à se mettre en place entre les différents membres du foyer. L’intrigue principale s’installe et propose une deuxième partie plus dynamique mais je n’ai personnellement pas été du tout étonnée de l’enchaînement des événements. Je voyais depuis un moment où voulait en venir l’auteure mais je pense qu’elle arrivera à surprendre d’autres lecteurs comme j’ai déjà pu le lire dans d’autres chroniques. Ça aurait pu être bien plus surprenant et s’émanciper davantage de cette forme assez classique. Pièces détachées reste tout de même facile et rapide à lire avec un rythme qui s’accélère crescendo. Merci à NetGalley et aux éditions de l’Archipel pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai eu des frissons à la lecture de livre. Une belle découverte. J'adore tout simplement.une écriture fluide. On est pris dans l'intrigue et la tension est là, tout au long de la lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une excellente lecture ! C’est une excellente lecture. J’ai été happée dès la première page, ensuite impossible de le lâcher sans avoir le mot de la fin _ enfin presque il fallait quand même que je dorme. Ce roman est angoissant, addictif et prenant. Une trame accrocheuse ! La (e) lectrice (eur) suit deux sœurs. Ashley, l’aînée qui vient d’avoir son troisième enfant. Elle est mariée avec James. Depuis quelque temps, ce dernier est aux abonnés absents. Il rentre tard et va au boulot le samedi. Elle finit par le soupçonner d’avoir une liaison, surtout qu’elle reçoit des coups de fil mystérieux le soir. Quelqu’un est au bout du fil, elle le sait, elle l’entend respirer et ensuite… Rien, cette personne raccroche. Qui est cette mystérieuse personne au bout du fil ? Corinne, la cadette qui essaie désespérément d’avoir un enfant. Corinne est à sa dernière FIV, sa dernière chance. Les traitements hormonaux la rendent nerveuse. Mais là, c’est plus que ça, des objets de son passé réapparaissent devant sa porte, sur son bureau à la galerie, dans son appartement. Seulement, tout le monde croit que les hormones lui jouent des tours, même son compagnon Dominique. Devient-elle folle ? Est-ce la faute à ses satanées hormones ? J’ai adoré ces deux personnages, leur entourage. Je me suis sentie vraiment concernée par ce que qu’il leur arrivait. J’ai eu envie de leur parler ou bien de leur crier : “mais non fait pas ça”, “ne lui dit pas”, “mais parle lui bon sang”, “ah enfin, tu vois que ce n’est pas compliqué”. Ils m’ont parfois fait désespérer, mais ce n’est pas pour autant que leurs actions/réactions sont stupides ou peu probables. Ce sont des réactions que j’aurais pu avoir dans leur situation. C’est toujours plus facile quand on n’y est pas. Mystère, Mystère ! C’est trop bien, j’ai vraiment accroché à l’histoire et aux personnages. L’histoire est pleine de rebondissements et de suspense. Le rythme est rapide avec un petit ralentissement aux deux tiers du roman pour ensuite s’accélérer. Le final est surprenant et convaincant. Je suis scotchée, je ne m’y attendais pas. Pourquoi, ce n’est pas un coup de cœur !!! Tout simplement, parce que j’ai lu une épreuve non corrigée. Elle était remplie de fautes de frappe qui à certains moments ont gêné ma compréhension de l’histoire, notamment au début et à la fin. Sans cela, ça aurait sûrement été un coup de cœur. EN RÉSUMÉ : C’EST UNE EXCELLENTE LECTURE. L’INTRIGUE EST PRENANTE, SURPRENANTE ET ADDICTIVE. LES PERSONNAGES SONT ATTACHANTS ET LE DÉNOUEMENT EST ÉTONNANT ET CONVAINCANT. J’ADORE !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le cadre du partenariat des éditions de l’Archipel, j’ai reçu le thriller Pièces détachées de Phoebe Morgan – parution prévue en juin 2020 . J’alterne en ce moment entre suspense, sociologie, feel good, bref je varie mes lectures ! Cette fois, je pars à Londres où je découvre Corinne, qui après avoir eu la douleur de perdre un an auparavant son père adoré, se retrouve désormais à avoir des difficultés à tomber enceinte. Quand ce bonheur arrive enfin, étrangement elle découvre des morceaux de la maison de poupée de son enfance. Quelqu’un semble s’introduire chez elle et lui fait peur mais pourquoi ? Si le suspens est bien présent et vient rompre la petite vie tranquille de Corinne et Dominique, j’ai trouvé que les indices étaient un peu trop « visibles » à mon goût – j’aime me creuser les méninges encore et encore – car j’ai vite compris qui était derrière cette machination – peut être l’alternance des récits m’a aidée. Néanmoins, j’ai passé un agréable moment de lecture en me plongeant pleinement dans ce thriller et en jouant le jeu de l’enquête à la recherche des secrets de famille. En résumé : si vous aimez le suspens, les secrets de famille et les vengeances, ce roman est fait pour vous !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le pitch était prometteur et je l'ai attaqué avec entrain. Malheureusement je n'ai pas été convaincue par cette lecture. La trame s'est averée plutôt banale, les personnages peu attachants. Lecture plutôt frustrante et c'est fort dommage :(

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On va suivre l'histoire de deux soeurs : Ashley et Corinne. La première est mariée et mère de trois enfants. Sa petite dernière l'épuise car celle-cise réveille très souvent la nuit et son mari passe 95 % de son temps au travail. La seconde essaie désespérément d'avoir un enfant depuis plusieurs années et enchaine les FIV sans succès. Un matin, elle découvre devant sa porte un élément de la maison de poupées que son père avait construit pour elle et sa soeur. C'est sur cette fois ça va marcher. Ce n'est pourtant pas la seule pièce qu'elle va découvrir et elle commence à avoir peur, de plus sa soeur reçoit des coups de fil anonymes inquiétants. Au fil du récit, on comprend vite qu'une personne essaie de faire peur aux deux soeurs, on sent leur désarroi de ne pas être crues, mais également leur colère. Si l'intrigue n'est pas nouvelle, c'est plutot la psychologie des personnages qui est intéressante et plutot bien construite. L'écriture de l'autrice fait que l'on ne peut s'empecher de tourner les pages pour savoir la suite jusqu'au dernier tiers du roman où tout s'enchaine à un rythme effréné. La fin m'a un peu destabilisé car je ne m'attendais pas à cette fin là en fait. ce fut une bonne lecture mais sans être un coup de coeur pour autant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un polar brillant que vous aurez beaucoup de mal à lâcher ! J’ai aimé sa structure narrative mêlant les points de vue des différents personnages : Corinne, Ashley, Dominique sans oublier les réminiscences de ce personnage dont le lecteur ignore complètement l’identité ; l’auteure nous donnant la possibilité tout au long du roman de reconstituer les pièces du puzzle. Ce livre est une énigme qui nous pousse à nous questionner, titillant notre paranoïa et notre soif de vérité. Pourquoi Ashley est assaillie de coups de fils anonymes ? Comment expliquer les absences répétées de James, son mari ? Pourquoi Dominique est obsédé par Carlington House ? et surtout comment expliquer que Corinne retrouve au sein même de son appartement des petits objets appartenant à la maison de poupée que son père lui avait offerte et que chose encore plus surprenante, elle ne possède plus ? Carlington House ou les secrets d’une maison, symbolisant en quelque sorte la maison de poupées qui plongera les personnages d’une même famille au cœur des ténèbres. Le domaine les cerne, les observe et mettra leurs nerfs comme les vôtres à fleur de peau

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais été interpellée par le titre de ce roman lorsque je l'avais découvert. Je ne sais pas, je trouvais ça intrigant. J'avais eu l'opportunité de lire ce roman grâce à la plateforme Netgalley où les Editions L'Archipel avaient mis un exemplaire à ma disposition mais je ne sais plus si c'est à cause d'une panne informatique ou d'un surplus de travail mais je n'avais pas eu le temps de récupérer le fichier. Entre temps, une copine m'a prêté son bouquin. Je remercie malgré tout la maison d'édition et m'excuse pour ma boulette. Londres, janvier 2017. Corinne semble mener une vie sans souci. Pourtant, la jeune femme a déjà eu recours à trois tentatives de fécondation in vitro - sans succès. Mais cette quatrième fois, elle en est sûre, est la bonne. Sa dernière chance d'avoir un bébé. Quand, un beau matin, elle découvre une étrange pièce de bois sur le pas de sa porte, elle y voit un signe du destin. Car cette petite cheminée appartenait à la maison de poupée que son père - mort il y a tout juste un an - avait fabriquée pour elle et sa sœur quand elles étaient enfants. Puis, d'autres éléments de cette maison de poupée réapparaissent bientôt. Sur son bureau, dans sa cuisine....Elle prend peur. Qui s'introduit chez elle ? Qui l'espionne ? Et, surtout, pourquoi ? Je m'étais donc fait toute une montagne de ce livre qui était très alléchant. J'ai enfin eu l'opportunité de mettre mon nez dedans et je dois dire que je suis un poil déçue. J'avais sans doute placé beaucoup trop d'attentes dans ma lecture. Si l'histoire dans sa globalité est bien fichue et tient le lecteur en haleine (difficile de ne pas avoir envie de connaitre qui est cette mystérieuse personne qui semble en vouloir à Corinne), je me suis parfois beaucoup ennuyée. Il y a pas mal de longueurs tout au long du récit et ça casse le rythme. Pour moi, un thriller doit se dérouler sur les chapeaux de roues lorsqu'il ne s'agit pas d'un texte purement psychologique. Je n'ai pas spécialement accroché avec les personnages, limite j'ai préféré Ashley qui est la grande soeur de Corinne, le personnage principal. Elle est attachante car elle semble se battre sur tous les fronts et on a l'impression qu'elle ne va jamais s'en sortir entre son mari et son comportement étrange et sa petite dernière qui souffre de terreurs nocturnes. Je l'ai trouvé touchante. Au contraire, Corinne m'a un peu agacée. Elle a tout pour attendrir le lecteur et pourtant, elle est juste chiante. J'ai eu la sensation que tout lui était dû et qu'elle était un peu capricieuse sur les bords. La plume de Phoebe Morgan est simple mais elle est parfaite pour ce genre de littérature. Par contre, en plus des longueurs que j'ai déjà évoqué, j'ai trouvé qu'il y avait quelques répétitions un peu agaçantes. Mais globalement, le bouquin tient ses promesses. On se demande bien comment les morceaux de la maison de poupées se retrouvent chez Corinne. J'ai bien aimé la fin et je suis contente car je n'avais pas découvert l'identité du personnage qui s'amuse à terroriser Corinne. Une lecture qui aura su me tenir en haleine mais qui ne sera pas un coup de coeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ces dernières années, on voit fleurir une nouvelle tendance dans le thriller, avec des personnages ordinaires, confrontés à une situation qui fait basculer leur vie bien calme et bien rangée. Communément désigné par le terme thriller domestique, ce registre met l’accent sur ces petits rien auxquels une personne lambda peut être confrontée dans son quotidien, soit un passé qui ressurgit, un secret de famille qui vient pourrir la vie, un voisin qui vous espionne… Bref tout ce qui concerne l’entourage proche ou éloigné qui peut avoir un impact, mais qui décide un jour de vous pourrir la vie… Le thriller domestique met donc l’accent sur la psychologie des personnages avec les faiblesses des uns et des autres, tout le monde est suspect… Surtout le personnage principal… Phoebe Morgan, dont c’est le premier roman, joue sur ces codes, pour nous offrir un bon thriller domestique, thriller choral porté principalement par Corinne et par le personnage mystère, dont nous apprenons à connaître peu à peu les secrets et les motivations. Cette construction est intéressante, car ce personnage s’immisce aussi bien dans la vie de Corinne, que dans celle du lecteur. Le mystère entoure ces petites pièces détachées qui apparaissent, faisant monter l’angoisse de Corinne, pour le plus grand bonheur du lecteur, tout en donnant un éclairage sur leur provenance et sur le passé, mis peu à peu en lumière. C’est savamment dosé pour maintenir l’intérêt du lecteur, avec différents personnages secondaires qui passent tous par la case suspects, pour enfin les écarter en distillant les révélations peu à peu, à travers des manipulations que nous n’aurions pas soupçonné… Une belle traduction qui met en exergue une écriture fluide, une intrigue bien construite qui permet au lecteur de s’immerger complètement et surtout un final avec un très bon retournement de situation, avec une révélation bien construite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens particulièrement à remercier les éditions L'Archipel et le site Netgalley de m'avoir permis de lire ce livre. L'histoire se déroule à Londres en 2017 où Corinne mène une vie paisible mais elle à déjà eu trois tentatives de fécondations in-vitro sans succès. Mais la quatrième fois pour elle semble être la bonne. Jusqu'au jour où un matin elle découvre sur le pas de la porte une pièce de bois. Et il semblerait que cette pièce de bois c'est la cheminée de la maison de poupée qui appartenait à son père mort depuis un an. Et petit à petit d'autres éléments de cette fameuse maison de poupée vont apparaître. Elle va prendre peur, qui en est l'auteur? Et pourquoi? Un livre lu d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si prenante, addictive, captivante, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages attachants. J'adore la plume de l'auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :