On s'aimera les yeux fermés... et le coeur grand ouvert !

100% assumée, 100% décomplexée #RomanceBodyPositive

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 2 oct. 2019 | Archivage 2 déc. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #QuestceQuelleAmaGueule #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Tu veux ma photo ?!

Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle…

Ce texte est précédemment paru sous le titre Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

À propos de l'autrice
Amatrice inconditionnelle de romance,  Avery FLYNN  s'est abonnée aux romans Harlequin afin de combler son besoin d'histoires d'amour. Elle se lance ensuite dans l'écriture afin de partager sa propre vision de la comédie romantique d'aujourd'hui et donner la parole à des femmes fortes et inspirantes, qui s'assument et revendiquent le droit d'être elles-mêmes avec les hommes qu'elles aiment, sans complexe !


"Quel plaisir de lire au roman où la fille n’est pas parfaite et apprend à s’accepter comme elle est !"  Bookrokeuse, Libraire

"Un très beau message fort et poignant sur l’acceptation de soi, sur tout ce que subissent des millions de personnes tous les jours et les dégâts que cela peut engendrer.  Foncez le lire !"  Blog Lesplumesdeprisci

"C'est un roman feel good et body positive vraiment très bien fait. Je vais le recommander avec plaisir !"  Blog Chatons Culture-Framboise
Tu veux ma photo ?!

Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280433136
PRIX 6,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Profitant que la plateforme NetGalley, en partenariat avec la collection &H des Éditions Harlequin, mette en avant-première et en accès libre ce titre, j’ai saisi l’occasion de découvrir donc « Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? », le premier tome de la série The Hartigans d’Avery Flynn et disponible à la vente dès le 2 Octobre prochain. Publiée dans le cadre du thème « Romance Body Positive », j’ai été séduite par l’idée, par le titre, le résumé de cette romance 100 % assumée et 100 % décomplexée où j’ai fait la connaissance de Gina Luca, organisatrice de mariage de son état mais également de Ford Hartigan, flic droit dans ses bottes. Gina a tout pour elle. Elle est intelligente, sa propre patronne, un corps svelte mais elle est tout de même complexée par son gros nez, héritage physique familial – merci papi ! - et qui lui a valu des surnoms peu flatteurs et des années de calvaire sous les moqueries de gens méchants. Quant à Ford, il est le vilain petit canard de sa famille rousse et irlandaise car il a préféré rentrer dans la police plutôt que de suivre le parcours familial, qu’ont emprunté ses frères aînés à savoir être pompier à Waterbury. Piégés par la KissCam lors d’un mariage qu’elle supervisait, Gina et Ford sont quelque peu obligés de jouer le jeu et donc de s’embrasser sous les acclamations et les applaudissements des invités présents autour d’eux. Un baiser et chacun retournerait à ses occupations. Un baiser, et ils ne se reverraient plus jamais. Or ce baiser n’est pas un simple baiser car tous deux se retrouvent un peu chamboulés à la fin de cette étreinte inattendue. Et ils n’étaient pas censés se revoir. Or mais voilà que le destin en a décidé autrement ! Effectuant des travaux de rénovations dans sa maison victorienne, héritée de son grand-père – décidément papi est très généreux avec Gina -, la jeune femme découvre le squelette d’un corps dans les fondations et elle sait déjà de qui il s’agit, à cause de la bague qui ornait un doigt. Ainsi afin d’assurer sa sécurité, elle se retrouve coincée H24 avec Ford. Mais ce dernier n’est pas tout à fait sincère avec la jeune femme car en fait, il a été infiltré par ses supérieurs pour tenter d’obtenir des renseignements sur une opération de mafieux à laquelle les frères de Gina participeraient. Laissant ses insécurités un peu au placard, Gina se laisse séduire par le très charmant Ford Hartigan et le laisse rentrer dans sa vie un peu trop facilement. Ne ferait-elle pas une grosse erreur ? Alors quand la vérité éclate et que les mensonges dans lesquels s’était englué Ford, lui retombent dessus, Gina retourne dans ses travers et se barricade derrière ses insécurités qu’elle connaît depuis toujours et qui lui soufflent qu’une fille comme elle n’aurait jamais pu plaire à un type comme lui. Même si on est loin du conte de fées que Gina n’attendait plus, ses sentiments en ont pris un coup. Pourra-t-elle pardonner à Ford, ce type au caractère intense et qui est prêt à enfreindre ses précieuses règles pour elle ? Une lecture plaisante avec une héroïne à laquelle on peut s’identifier facilement. Une romance qu’on aimerait vivre malgré tout. Je suis une rêveuse complexée par des tares physiques, pas du même genre que celle de Gina, mais grâce à elle et Ford, j’ai passé un bon moment de lecture. En petit bonus à la fin de « Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? », vous pouvez découvrir le début du deuxième livre, nommé « C’est pas la taille qui compte » et disponible dès Janvier 2020 et qui risque de me plaire plus car le personnage féminin me ressemble un peu plus quant à ses complexes mais chut…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Harlequin pour l'envoi, via net galley et en avant première, de la romance Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? de Avery Flynn. Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Elle a notamment un gros nez, celui de sa famille. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle… Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? est le premier tome d'une trilogie. Avery Flynn a écrit une #romancebodypositive : 100% décomplexée, 100% assumée ! Cette romance met en scène un beau gosse mais aussi une femme avec un corps magnifique mais ... une sale tronche. Enfin, elle a surtout un gros nez ! Et des yeux globuleux (selon l'héroïne, qui n'est pas super objective car complexée). Pour moi, il n'y a pas de quoi en faire un fromage.. Je ne suis pas certaine qu'en vrai elle soit si horrible que ça. Mais depuis toute petite la pauvre Regina (alias Gina) en a tellement pris plein la tête qu'elle ne peut pas imaginer une seule seconde qu' un homme puisse l'aimer pour ce qu'elle est ! Car les enfants sont cruels entre eux, mais les adultes aussi ne sont pas toujours très fins :( Quand Ford a l'air de la trouver séduisante, elle imagine évidemment que tout ceci est une grosse farce et que cet homme incroyablement sexy ne peut pas l'aimer, c'est impossible. Il y a beaucoup de rebondissements dans ce roman car si Ford est policier, Gina elle vient d'une famille qui... flirte avec la mafia ! Ses frères sont loin d'être clean... Ford va se retrouver à faire une mission qui lui déplaît car il est de plus en plus attiré par Gina malgré les critiques de ses collègues. Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? est un roman qui m'a parfois fait bondir. J'avais envie de crier après certains personnages, dont le comportement m'a outré. Gina a peut-être une sale tronche mais est ce une raison pour parler d'elle si méchamment, et la traiter par exemple de tronche de cake ? Voir pire ! Non mais sérieux, tout le monde a le droit d'être heureux dans la vie, même si on n'est pas un top model ! J'ai beaucoup apprécié le personnage de Ford car même s'il a par moment une mission, il reste droit dans ses bottes et on ne peut pas dire qu'il joue la comédie avec la jeune femme. Il est réellement sous son charme car il voit au delà des apparences. Il est touchant, tout comme Gina évidemment. Même si certains passages et la fin sont prévisibles si on l'habitude de lire ce genre de romance, j'ai trouvé celle-ci vraiment bien ficelée. Une bonne histoire qui se tient, des personnages sympathiques et une fin comme on les aime : tout est réunit pour les amateurs du genre. Ma note : 4 étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

**************Mon Avis************** Une découverte rafraîchissante, voilà ce qu’a été ma lecture. Gina a hérité du nez de son grand père et c’est pas un atout. Complexée depuis sa plus tendre enfance elle a appris à l’accepter et à vivre avec et surtout à rester célibataire car qui voudrait d’elle ? Ford, quand à lui, est le mâle par excellence, sexy à souhait. Alors quand Gina va entrer dans sa ligne de mire, il n’y a plus à réfléchir. Ni une ni deux Ford va se lancer. L’histoire d’une kisscam, d’une chambre d’hôtel, d’une maison victorienne et d’un cadavre. Ah oui je vous ai pas dit ? Ford est flic et les frères de Gina font partie de la mafia !! J’ai tout simplement adoré ma lecture, quand j’ai lu le résumé tout de suite j’ai eu envie de le lire et je ne regrette rien, l’histoire est douce, rafraîchissante, elle nous fait sourire. L’écriture est tellement fluide et prenante que je ne suis pas parvenu à quitter ma lecture jusqu’au point final. L’histoire n’est pas extraordinaire mais qu’est-ce qu’elle fait du bien au moral. Elle parle de la vie de tous les jours de Mr et Mme tout le monde et c’est ce qui la rend encore plus vraie. Un très beau message fort et poignant sur l’acceptation de soi, sur tout ce que subissent des millions de personnes tous les jours et les dégâts que cela peut engendrer. Foncez le lire !!! #prisci

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Regina, organisatrice de mariage, voit sa vie bouleversé après l’échange d’un baiser avec Ford, un policier. Elle retrouve ce dernier chez elle alors qu’elle vient de trouver un corps, une tension se fait ressentir entre eux. Cependant, ils ne peux rien se passer, sa famille se trouve dans la mafia depuis longtemps. J’ai adoré ce roman. C’est très rare d’avoir une jeune femme qui n’est pas particulièrement belle et qui le reconnait fortement. Comme Ford le dit, il y a une personne pour tout le monde. L’histoire est très belle et même inattendu. La plume de l’auteure est très agréable à lire. J’ai tout de suite été happé dans le récit. A la fin du roman, il y avait quelques pages sur le tome précédent mais je préfère attendre la publication pour les lire. J’ai vraiment hâte de tous les retrouver car en plus de la romance entre Ford et Gina, on découvre leurs familles, l’immense fratrie de Ford, les frères de Gina. Un roman passionnant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu'est ce qu'elle a ma gueule, de Avery Flynn. Une romance sur le body positive plutôt marrante et agréable lire, même si j'ai trouvé que les doutes de Gina sont peut être trop importants... un homme peut la trouver belle, malgré son gros nez et ses yeux globuleux. Ce livre est un mélange d'amour, de force familiale et de bienveillance. Il redonne le sourire et fait du bien

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'aurais tellement de choses à dire sur ce roman. Premièrement, je l'ai dévoré en peu de jours (en une journée si je n'avais pas eu le travail qui m'obligeait à l'abandonner). J'ai adoré la fraîcheur qui émane de cette histoire, celle qui nous livre une héroïne avec des complexes (qui sont vraiment des complexes et font de sa vie un enfer), qui en bave et n'a pas tous les hommes à ses pieds. C'est une leçon de vie, clairement. Car cela nous fait réfléchir, nous les personnes qui ne nous trouvons pas canons. Ensuite, passé cette nouveauté inédite pour une romance et qui est le point fort du livre, la plume de l'auteure est vraiment agréable. Simple, addictive, elle a réussi à me transmettre de la peine, de la colère, de la compassion, des papillons dans le ventre, des larmes aux yeux et surtout, surtout beaucoup beaucoup de rire et ça m'a fait un bien fou ! J'ai déjà parlé de ce livre un peu partout, alors que je n'avais même pas lu la moitié, mais maintenant que je l'ai terminé, je vais clamer sur tous les toits qu'il faut lire ce roman ! Et je compte déjà les jours qui restent avant la sortie des deux prochains tomes (car oui, l'extrait du second m'a donné encore plus envie de découvrir le travail de Avery Flynn).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors là chapeau ! J'ai souri dès la première phrase avec cette référence à cette incontournable comédie romantique et Mark Darcy qui aime sa Bridget telle qu'elle est... Avery Flynn nous fait découvrir Gina Luca, une jeune femme au visage ingrat, qui appartient à une famille de voyous. Lors d'un mariage qu'elle a organisé, elle fait la connaissance de Ford, un flic carrément séduisant et se retrouve contrainte à l'embrasser lors d'une kiss-cam. Tout les oppose, mais ils vont pourtant se retrouver "contraints" à vivre sous le même toit le temps de résoudre une enquête particulière... Malgré un début que j'ai trouvé très amusant, la mièvrerie des personnages nous mène de quiproquos en rebondissements trop prévisibles et apporte pas mal de lourdeur à ce roman. Alors que j'étais partie pour lire une comédie romantique, je me suis retrouvée prise dans une enquête (prévisible également), rythmée par de nombreuses scènes érotiques dispersées aléatoirement tout au long de l'histoire...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gina organisatrice de mariage rencontre pendant une soirée qu'elle organise Ford beau flic très sexy. Il est très attiré par elle mais elle n'y croit pas. Depuis son enfance tout le monde se moque de son visage ingrat. Pour elle c'est impossible qu'un homme s'intéresse à elle. En plus lorsque les frères de Gina rencontrent Ford ils ne sont pas du tout content. Sa famille est dans la délinquance et ne souhaite pas d'un flic dans la famille. C'est le côté drôle du livre :) Les personnages sont attachants. Il y a beaucoup de rebondissements dans ce livre. L'écriture est simple. C'est une romance. Je trouve que certains passages sont longs... Ce roman est le premier d'une trilogie. Hâte de lire la suite :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Régina dite Gina, un jeu l’oblige à embrasser Ford un policier ultra-sexy qui semble être sous son charme, lors d’une fête à un mariage. C’est alors que ces complexes reviennent en force, elle se demande ce que cet homme comme lui peut bien lui trouver. Gina est une héroine qui n’a pas eu une adolescence facile, si elel a un corps à faire se pamer bien des femmes, son visage lui ne corespond pas aux critères de beauté et elle a appris à faire avec et à s’assumer. Alors quand Ford entre en jeu, elle ne peut que se poser des questions est-ce un jeu pour lui ? Et ça se comprend au vu de ce qu’elle nous révèle sur son passé. J’ai bien aimé voir tout du long le lien qu’elle a avec ses frères. Ford est un homme qui on pourrait croire au vu de ce que l’on sait sur lui, qu’il joue de son physique et qu’il est sûr de lui, mais au fils des pages, on découvre un homme bien différent de ce que l’on peut penser de lui au début. J’ai beaucoup aimé le voir sous le charme de notre héroïne et il ne s’en cache pas même si elle ne lui facilite pas la tâche, ni son job d’ailleurs par contre j’avais à un moment envie de lui dire, mais bon sang agît en conséquence. Une très belle histoire d’amour qui a su faire mouche, me passionner, me rendre curieuse et avec laquelle je n’ai pas vu les heures défilées tellement j’ai été prise dans leur histoire qui a su me toucher et me captiver.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai eu la chance de lire ce livre car il a été mis en accès libre en avant-première sur la plateforme Netgalley par la maison d’édition. J’ai tout de suite été attirée par sa mention de « body positive » car je ne pense pas avoir déjà lu un livre de ce type et j’étais curieuse de voir comment l’auteure allait amener cette thématique. J’ai vraiment adoré ma lecture. Nous faisons la connaissance de Gina, qui a beau avoir un corps de rêve, elle a également un visage pas très harmonieux. Depuis toute petite, elle subit des moqueries, des surnoms pas très gentils et remarques désobligeantes. Elle a construit toute sa manière de vivre et d’interagir avec les autres en fonction de cela. Elle a beau être devenue une adulte, les situations s’enchainent et se ressemblent. Parce que oui, les adultes peuvent se révéler être aussi bêtes et méchants que les enfants ! L’auteure nous plonge directement dans le bain en faisant rencontrer Gina et Ford. Gina vit cette situation comme une énième tentative d’humiliation. En effet, pourquoi lui demanderait-on d’embrasser ce policier super sexy ? Pourquoi un mec aussi bien foutu s’intéresserait à elle ? Mais voilà, Ford n’est pas insensible à son charme ! C’est ce que j’ai aimé dans ce livre. Le héros, bien qu’il soit un concentré de sexytude sur pattes, voit Gina pour ce qu’elle est : une femme forte, qui possède son entreprise d’organisation de mariage, très intelligente et drôle. Tout le monde s’arrête au visage de Gina mais pas lui ! Parce que oui, une personne ne se définit pas uniquement par son physique, il faut aussi s’intéresser à sa personnalité. Dans un monde où tout tourne autour de l’apparence, ce livre nous rappelle bien que cela ne fait pas tout. D’ailleurs, en lisant ce livre, je me suis rendue compte à un moment donné que je ne savais pas pourquoi on se moquait de Gina. Oui je savais qu’il y avait « quelque chose » avec son visage mais je ne savais pas exactement quoi. C’est dit plus tard dans le livre ce qui semble gêner tant de monde et je me suis faite la réflexion que tout le monde la dévisage « juste pour ça ». L’auteur met tellement en avant la personnalité et les actions de Gina qu’on ne prête même pas attention à sa particularité. L’auteure veut que le lecteur soit avant tout séduit par Gina dans sa globalité. Du coup, quand quelqu’un se croit intelligent en voulant lui faire une mauvaise blague, on a tout de suite envie d’aller la défendre, de dire au mauvais plaisantin d’apprendre à la connaitre avant de la juger sur son physique. Que dire de Ford ? C’est l’archétype même du policier qui aime respecter les règles et le travail bien fait. Il va jusqu’au bout de ce qu’il fait et est très consciencieux. De ce fait, il attend d’avoir toutes les preuves nécessaires avant d’entamer quoi que ce soit. Il est tout l’opposé de ses collègues, c’est pourquoi ce n’est pas l’amour fou entre eux. Mais c’est aussi pour cela qu’il tombe amoureux de Gina, car il ne s’arrête pas aux apparences ! Quand une affaire va lui donner l’occasion de se rapprocher d’elle et d’apprendre à mieux la connaître, il va sauter sur l’occasion. Issu d’une famille nombreuse, il en est également le mouton noir car il a souhaité entrer dans la police au lieu de devenir pompier comme les autres membres de sa famille. Ford est très attachant et sa famille aussi. Ils forment une espèce de joyeuse bande désordonnée où règne une certaine bonne humeur et de la convivialité. Même le lecteur se sent comme faisant partie de cette famille. En conclusion, j’ai passé un agréable moment de lecture entre les personnages, la romance, la petite enquête de Ford sur la famille de Gina et les situations parfois assez cocasses. Tout cela forme un beau mélange qui détend mais fait aussi réfléchir. J’ai hâte de lire les deux tomes suivants qui paraîtront les 8 janvier et 18 mars 2020. Le tome 2 mettra en avant une femme avec des kilos en trop et le 3e, une femme « garçon manqué ». Et je suis d’autant plus heureuse d’avoir découvert cette auteure car elle sera présente l’année prochaine à deux événements où je me rendrai : l’Apollycon à Washington en mars et la RARE Edinburgh en juin !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

W.O.W. Une romance à lire absolument! Une trilogie que vous allez adorer! #RomanceBodyPositive : 100% décomplexée, 100% assumée! L’histoire d’une jeune femme au corps de rêve, mais avec une sale tête (un gros nez qui vient de son grand-père et des yeux globuleux). Et depuis toute jeune, tout le monde la traite de noms... ce qui m’a fait enrager à plusieurs moment pendant ma lecture. (Que le monde peut être cruel! Ouf, passons!) Elle est complexée par son gros nez, a des frères hyperprotecteurs et désire qu’une chose: être aimée telle qu’elle est! Sa rencontre avec ce beau policier, costaud et plein de charme, est-elle vraiment le fruit du hasard? Sera-t-il l’Homme avec un grand H, lui pour qui nous ferions tout? ...Ou a-t-il un objectif en tête? Avery Flynn a une plume incroyable, pleine de douceur et qui nous fait apprécier le moindre de nos défauts. Et la présentation de l’auteure est fabuleuse: « Amatrice inconditionnelle de romance, Avery FLYNN s'est abonnée aux romans Harlequin afin de combler son besoin d'histoires d'amour. Elle se lance ensuite dans l'écriture afin de partager sa propre vision de la comédie romantique d'aujourd'hui et donner la parole à des femmes fortes et inspirantes, qui s'assument et revendiquent le droit d'être elles-mêmes avec les hommes qu'elles aiment, sans complexe ! » Des personnages touchants, pleins de défauts, attachants et tellement réalistes. Wow! Une histoire d’amour tellement propre de la réalité qu’elle nous touche en plein cœur. J’ai extrêmement hâte de lire le tome 2: C’est pas la taille qui compte! Une série qui vaut vraiment le détour! Tellement différente de nos lectures habituelles! 16/10 ❤️ Merci Avery Flynn et Collection &H😍 #QuestceQuelleAmaGueule #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est la curiosité qui m'a poussée à lire ce titre, l'envie de découvrir ce qui se cachait derrière cette promesse de romance "100% assumée, 100% décomplexée". Eh bien je dois dire que j'ai été agréablement surprise par ce roman, qui est plus à ranger dans la catégorie comédie romantique. Le ton général du roman est assez drôle, parfois mordant, parfois cruel. Les personnages utilisent un langage assez familier, et j'ai toujours un petit temps d'arrêt quand je lis en VF quand je vois des personnages qui parlent comme ça. J'ai bien aimé Gina, quelque part je pense qu'on peut toutes un peu se reconnaître en elle, et j'ai aimé le fait qu'elle ait un caractère aussi bien trempé. La pauvre a subi des années de moqueries et autres joyeusetés liées à son nez énorme, elle est fréquemment affublée de surnoms disgracieux et comme elle le dit, on n'est pas dans un film pour ados, elle n'a pas juste à enlever ses lunettes pour devenir canon. Ford s'incruste chez Gina sous un faux prétexte et finalement, il se retrouve dans une position inconfortable, et pris à son propre jeu. Il va s'attacher à Gina, même si, sur le papier, leur couple est une hérésie, dans la mesure où la famille de Gina est plus ou moins liée à la mafia, et où Ford est flic. S'il voit bien sûr le nez cyranesque de Gina, il n'a pas conscience de la profondeur des complexes et des blessures de Gina liées à cet encombrant appendice. Il la voit toute entière comme on dit. Les personnages secondaires sont sympas, les deux héros ont des familles un peu brindezingues, et les passages les mettant en scène valent des points ! Smile En revanche, les collègues de Ford sont de vrais abrutis, on dirait qu'ils sont restés coincés à l'époque du collège, avec leurs blagues douteuses et leurs remarques affreuses concernant Gina. J'ai passé un bon moment avec ce livre, j'ai bien aimé le côté comédie, et allez savoir pourquoi, j'ai souvent pensé, en le lisant, à la série de Janet Evanovich 'Stephanie Plum'. Les prochains tomes seront publiés en 2020, et je serai au rendez-vous pour la suite, qui portera sur d'autres personnages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux Editions Harlequin pour cette offre et cette découverte ! J'ai été ravie de rencontrer Gina. Dans ce roman, on peut retrouver les "classiques" de la romance : une héroïne peu sûre d'elle, le mec sexy qui s'intéresse à elle, des débuts compliqués... Mais ça fonctionne. Les ingrédients sont là et le résultat est vraiment bon et terriblement efficace. J'ai trouvé l'écriture vraiment fluide, c'était très simple à lire, très rapide. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, tout s'enchaine parfaitement bien. pour notre plus grand plaisir. C'est un roman feel good et body positive vraiment très bien fait. Je vais le recommander avec plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu’elle plaisir de lire au roman ou la fille n’est pas parfaite et apprend à s’accepter comme elle est !!! Donc c’est L’histoire de Gina jeune femme au corps magnifique mais avec un visage pas à son avantage. Elle a été malmenée toute sa vie et a du mal à faire confiance. Étant organisatrice de mariage c’est lors d’un mariage qu’elle fait la connaissance de Fort inspecteur de police et surtout très beau ! Un baiser échangé et une mauvaise blague vont faire fuir Gina . Mais la vie a décidé de remettre Ford sur le chemin de Gina . Afin de terminer une enquête Ford va se rapprocher de Gina. Est-il sincère ou pas ?? Va t’elle enfin accepter qui elle est ??? À vous de le découvrir dans cette magnifique histoire d’amour !!!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous faisons la connaissance de Gina qui complexe énormément sur son physique. Elle a un corps de rêve mais un visage peu harmonieux. Petite elle a reu beaucoup de remarques sur son physique et quand un garçon semble attirée par elle elle pense de suite à un pari perdu. La romance entre ces deux personnages est drôle et originale, j'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure et le body positive qui est dans ce roman

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? se veut le fer de lance d'un nouveau genre de romance, une où l'héroïne n'a pas un physique des plus avantageux. Ici, l'héroïne a un gros nez. Je trouve çà un brin léger pour parler de body positive, d'autant que l'autrice n'arrête pas de nous indiquer à quel point elle a un corps de rêve. Finalement, là où l'héroïne peut se rapprocher plus de nous, c'est dans sa volonté d'être indépendante et de ne devoir rien à personne. Elle a hérité d'une maison qu'elle veut rénover seule au maximum, est à la tête de sa propre entreprise. Le héros est un cliché ambulant : grand, beau, gentil, serviable. Bref, le type trop beau pour être vrai. D'autant qu'il est complexé parce qu'il est le plus petit de sa fratrie (en âge et en taille) et qu'il est flic au lieu d'être pompier... Niveau histoire, là encore, on ne sort pas vraiment des sentier battus, et ce n'est pas le semblant de policier qui change la donne. Quant au personnages secondaires, ils sont vraiment peu présents, même s'ils sont bien croqués, et on aurait aimé les voir un peu plus. Reste au final une romance sympathique mais pas franchement originale, à lire blottie sous un plaid avec un bon chocolat chaud dans la main (quitte à faire cliché, autant aller jusqu'au bout). Merci à Netgalley et aux éditions Harlequin pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il s'agit ici d'une romance sur le thème "BodyPositive". Le thème m'a paru intéressant et c'est ce point de vue qui m'a attiré. Mais au final, il ne s'agit que d'une romance "classique" où l'héroïne cherche à s'accepter son corps et à garder le beau brun ténébreux qui s'intéresse à elle. Dommage que c'est le côté "romance" qui prime sur l'acceptation des "défauts".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

📌 Une romance simple qui se lit facilement et rapidement, voilà ce que je retiens de cette lecture. Le point de vue externe n’est pas gênant même s’il m’a empêché de m’attacher aux personnages. Je les ai d’autre part trouvé très puérils, donc dans ma tête je leur ai enlevé une bonne dizaine d’années et ça passait mieux. 📌 Gina est une jeune femme indépendante et surtout complexée par un défaut physique. Un nez qui doit vraiment être immonde d’après les commentaires très durs de certains…à par ça, elle est gaulée comme une déesse. C’est ma petite déception d’ailleurs que ce soit ce seul détail qui revienne encore et encore et qui provoque tant de haine et de critiques méprisantes. J’ai beaucoup aimé les rapports avec ses deux frères. 📌 Ford et quant à lui, est la perfection réincarnée. Beau comme pas permis, intelligent, doux, attentionné et surtout il ne s’attarde pas sur le physique « ingrat » de Gina...il est trop parfait du coup. Par contre j’ai adoré la famille Hartigan, très soudée, bruyante, voire envahissante. 📌 Je remercie net galley et edition h pour ce service presse, je lirais avec plaisir le second tome avec Frankie que j’ai beaucoup aimé dans le premier.   📚 En bref : Bon moment de lecture 📚

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gina, organisatrice de mariages, est complexée. Certes, elle a un corps incroyable, mais en total désaccord avec son visage peu harmonieux. Elle a hérité du gros nez familial, et cela lui pose problème. Elle subit les brimades et les moqueries depuis toujours, tant et si bien qu’il est pour elle impensable, que, lors d’un mariage qu’elle organise, Ford, un policier des plus sexys, puisse s’intéresser à elle. C’est pourtant bien ce qui va arriver et entre ces deux va alors commencer un incroyable chassé-croisé amoureux. Il s’agit ici, apparemment, du premier tome d’une saga qui se compose de trois volets. Et j’avoue, j’ai été tant séduite par ma lecture que je serais plus que curieuse de découvrir la suite. Le ton du roman m’a énormément plu, et le postulat de départ que nous offre Avery Flynn est original. C’est un véritable roman feel-good, doudou, empli de positivité. J’ai rarement croisé une héroïne aussi truculente et drôle dans mes lectures. Dès les premières pages, j’ai su que j’allais accrocher au personnage de Gina. Mais force m’est de reconnaître que le personnage de Ford n’est pas en reste et a même parfois pris le dessus. Je l’ai trouvé extrêmement touchant dans ses tentatives de séductions envers une Gina qui n’y croit tout simplement pas. Les rebondissements font légion et l’intrigue est très bien menée. Le fait que Ford soit un policier et que les frères de Gina trempent dans des affaires louches donne des situations truculentes. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois et j’ai passé un excellent moment de lecture. Sous couvert d’humour, il y a tout de même un très beau message que veut nous faire passer l’auteure. En effet, elle va dénoncer toutes ces brimades et ces personnes qui nous créent des complexes et elle va prôner l’acceptation de soi, à tous les niveaux. Gina m’a énormément touchée. Elle a tant gardé en elle les réflexes d’une personne brimée par les autres, qu’elle sera incapable de croire qu’un homme comme Ford puisse s’intéresser à elle. C’est donc un véritable combat contre elle-même qu’elle va devoir mener, afin de s’accepter comme elle est et de s’accorder enfin la possibilité d’être heureuse. La plume est des plus plaisantes. J’y ai retrouvé fluidité et une écriture tout en douceur. L’auteure préconise l’humour et ce roman se dévore. Une très belle réussite pour ce premier tome qui fera la part belle aux complexes, et mettra en avant l’acceptation de soi, toujours avec beaucoup d’humour, mais surtout avec une grande positivité. Nul doute que je lirai la suite avec grand plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le commentaire de Martine : Une belle petite romance réconfortante, nous avons d’un côté Gina, une planificatrice de mariage, une femme autant appréciée professionnellement, qu’intimement. Elle vieille sur ses frères et elle est une bonne amie. Le seul problème qu’elle a rencontré dans sa vie, c’est qu'elle a été victime d’intimidation dans son enfance concernant son apparence. Ford un policier, se fait passer pour le petit ami de celle-ci. Elle sait très bien que cela n’est pas un conte de fées et que les étincelles ne peuvent pas être réelles. Ford est un bon policier qui respecte son travail et veut faire respecter les lois, le fait de s’approcher de Gina peut lui permettre une promotion. Il s’implique à fond même s'il doit garder des vérités cachées. C’est par une blague qu’a débutée cette relation, mais plus le temps avance, plus Ford et Gina échangent des sentiments. Est-ce que les secrets peuvent menacer leur bonheur ? Il forme un beau petit couple, lui, un homme sexy, sérieux et viril, tandis qu’elle est une femme forte et indépendante. Malgré tout, Gina reste comme elle est, et ne veut pas changer. Avec les obstacles qu’ils rencontrent, sont-ils vraiment faits l’un pour l’autre ? Avery Flynn est une auteure que je lis pour la première fois, elle aborde des thèmes intéressants dans la romance, l’amour, la famille, la confiance en soi, la beauté intérieure du cœur. Ce livre parle de se sentir belle telle que nous sommes, et ne pas se fier aux fausses attentes que la société reflète. Les personnages sont attachants et fantastiques. L’intrigue est tellement bien menée que j’ai qu’une seule envie, c'est de lire la suite de l’aventure des Hartigans. C'est une histoire, à découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture sympathique! J'ai passé un bon moment de lecture avec Gina et Ford. J'ai particulièrement apprécié que Gina n'en soit pas réduite à changer pour plaire (adieu la chirurgie esthétique). Et j'ai aimé la manière dont Ford tombe progressivement sous son charme. Je m'attendais à une histoire body-positive un peu trop «on peut toujours s'en sortir, la vie reste belle», mais je trouve qu'on évite cet écueil. Et je lirais sûrement la suite ! (l'extrait m'a intrigué)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je reviens enfin sur le blog avec quelques semaines d’absence. J’étais en plein préparatifs de mon mariage. Ce dernier étant passé, je peux me concentrer sur mes chroniques en retard. Et j’ai tant de choses à vous dire concernant ce livre qui donne du pep’s. Je sens que je vais suivre de très près les futures parutions de cet auteur car j’ai adoré ce premier tome. Et il me tarde de lire les prochains livres qui paraîtront seulement l’année prochaine. Gina fait partie d’une famille de mafieux. Ses frères travaillent pour les mauvaises personnes et sont surveillés par les fédéraux. Mais Gina est blanche comme neige. Elle dirige sa petite entreprise d’organisatrice de mariage (tiens on parle encore de mariages en ce moment). Et lors du dernier en date, elle participe à une kiss cam. En gros, elle doit embrasser l’homme avec lequel la camera les filme. Un peu comme dans les matchs de basket ou football américains. Ni une ni deux, elle se prête au jeu et se fait fougueusement embrasser par un beau flic. Et quand ce dernier lui propose un rencard, elle le remballe sans aucune pitié. Il faut dire que Gina a peu confiance en elle. Son physique n’est pas avantageux et elle n’attire pas les regards des bels hommes. J’ai dévoré cette histoire. J’ai adoré l’intrigue qui permet à Ford de se rapprocher de Gina et de la protéger. J’ai vraiment apprécié le fait que l’auteur donne un certain pouvoir à son héroïne. Pour une fois, c’est le héros qui rampe devant sa belle. Les personnages sont bourrés d’humour et donne de rythme à l’histoire. Surtout la famille de Ford qui rien qu’à elle devrait avoir son propre roman. Heureusement les personnages principaux des futurs tomes sont issus de la famille de Ford. Je sens les bons moments de rigolade en perspective. La romance m’a vraiment captivée. J’adore ces histoires où l’héroïne doute de son physique mais s’en fout aussi. Savoir que l’amour ne fait pas tout dans une vie et qu’elle a des objectifs à atteindre. Ford est adorable. Il est bourré de charme et prend la défense de sa belle quitte à foutre en l’air sa carrière professionnelle. Voici une romance contemporaine 100% lovely. Une héroïne qui s’assume malgré son physique hors nome. Un héro prêt à tout braver même les moqueries de sa famille et ses collègues pour démontrer à son héroïne qu’il ne peut vivre sans elle. Un livre qui a su me mettre des paillettes dans les yeux. Et c’est la monde en ce moment ! Un réel coup de cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture sympathique qui nous propose un personnage féminin au physique à l'opposé de ce que l'on peut trouver dans les romances. Gina a un corps de rêve mais un visage plutôt atypique lui valant le surnom de "tronche de cake" depuis qu'elle est petite. Gina a appris à se forger une carapace contre toutes les moqueries et humiliations sur son physique, ou plutôt son visage. Malheureusement, cela l'empêche également de s'ouvrir aux sentiments qu'elle pourraient éprouvés, notamment pour un certain policier sexy, certaine qu'elle ne peut pas plaire. C'est une romance agréable qui aborde avec humour l'acceptation de soir. La beauté passe aussi dans le regard des autres. Et finalement, les critères de beauté sont plutôt subjectifs, même s'il est difficile de s'en détacher. Les personnages sont sympathiques et on se laisse prendre par la romance. La plume est plaisante, de quoi passer un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le résumé et la mise en avant de l'éditeur m'a vraiment donnée envie de découvrir cette histoire légère qui se veut "100% Body Positive". J'avais de m'y plonger. Gina est extrêmement complexée par son nez, qu'elle juge disgracieux et qui, selon elle, rend son visage au complet "moche". Quand elle rencontre Ford, un policier très sexy, qui semble ne pas être insensible face à la jeune femme, elle ne peut pas s'empêcher de penser qu'il y a anguille sous roche. Qui pourrait bien être attiré par elle ? En commençant ma lecture j'ai eu peur. Je ne m'attendais pas à ce que la question de la beauté soit autant mis en avant... D'ailleurs durant toute l'histoire Gina remet souvent cette question sur le tapis, telle une obsession. Mais ensuite on comprend pourquoi elle le fait ! Gina a souvent dû faire face à des réflexions désobligeantes... son nez est donc devenue un véritable complexe, une obsession. Mais pas question pour elle de faire de la chirurgie esthétique pour autant ! Gina est prête à vivre malgré tout avec. D'un côté je trouve le message vraiment sympa, mais de l'autre il y a quelque chose de dérangeant... quand elle dit clairement qu'elle ne fera pas de chirurgie, elle ne s'accepte pas ! Ce n'est pas très joyeux puisque c'est comme si elle se disait "il va bien falloir que je fasse avec". Bref ! Je n'ai pas entièrement adhéré à la manière dont la question de la beauté (qui est totalement subjective) a été abordée. Je tiens à la souligner car c'est tout de même ainsi que la romance nous a été vendue, comme étant "100% assumée, 100% décomplexé et 100% Body Positive". MAIS mis à part cela j'ai adoré la romance et les personnages ! J'ai adoré Ford et sa volonté sans faille de faire craquer Gina mais surtout de lui faire accepter ses "petits défauts". Du coup leur histoire prend le temps de s'installer et j'ai beaucoup aimé. Surtout le petit côté Roméo et Juliette puisque les frères de Gina font partis d'une mafia et que la police cherche à les faire tomber, dont Ford ! Cela ajoute une petite touche sympathique à l'histoire. Et puis le style de l'auteure est vraiment très plaisant à lire, j'ai littéralement dévoré l'histoire en 1 matinée ! Donc je ne suis pas totalement d'accord avec la manière dont la beauté a été abordée mais j'ai tout de même passé un très bon moment en compagnie de Gina et Ford. J'ai hâte de découvrir les histoires des copines de Gina !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette romance contemporaine a une petite intrigue policière qui donne un prétexte à la construction de la relation entre les deux personnages principaux et qui pimente un peu l’histoire. Je n’aime pas trop les faux-semblants et les mensonges qui constituent le socle des dramas à venir dans le roman, et il y en a quelques-uns, donc on voit venir le problème à des kilomètres. Cela n’empêche pas une lecture agréable et légère. J’ai été surprise que l’auteure insiste tellement sur les défauts physiques du visage de l’héroïne. Je comprends le problème du harcèlement lorsque Gina était plus jeune, mais que ça continue encore adulte m’a fait mal au cœur car ça a complètement détruit son estime d’elle-même. D’autant plus que Ford est un vrai canon, donc le contraste de description est limite choquant. Cette saga promeut la Romance Body Positive, donc l’héroïne va évoluer et enfin s’assumer, tant mieux si elle a eu ce déclic grâce à son histoire avec Ford. J’espère que celles qui sont complexées n’ont pas besoin d’attendre de rencontrer quelqu’un pour suivre ce chemin. J’ai été par contre étonnamment touchée par les deux frères de Gina et leur relation très proche. Ce sont deux petits voyous qui ne paient pas du tout de mine, mais qui font partie intégrante à l’intrigue et qui réservent les plus beaux moments d’émotion. C’est donc une romance sympa, moins revendicatrice que ce que j’aurais pensé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une véritable comédie romantique, romance body positive, qui redonne goût à l’amour et fait tomber des clichés sur la beauté. Gina LUCAS, une organisatrice de mariage, célibataire endurcie tente de faire fructifier son entreprise tout en rénovation une demeure victorienne ayant appartenu à son grand-père porté disparues depuis 20 ans. Elle appartient à la famille LUCAS qui est impliquée dans la mafia Esposito. Gina a hérité de la famille LUCAS la particularité d’avoir un nez assez imposant. Cette particularité fut un handicap assez lourd durant toute sa vie et lui a empêcher de vivre normalement. Elle ne croyait plus à l’amour véritable qui dépasse son physique disgracieux uniquement au niveau de son visage. Heureusement ses deux frères qui traînent dans la mafia, l’on surprotéger pour qu’elle affronte le monde extérieur. Elle fait la rencontre durant son travail un jeune homme par le biais d’une kissCam. Ce jeune homme se nomme Ford HARTIGAN, un flic au principe et qui respecte à la lettre ses valeurs et son code d’honneur. Il tente de gravier les échelons en chassant la mafia. Il est issu d’une grande famille de pompiers mais c’est le seul qui a trouvé sa vocation en tant que policier. Il a un physique très avantageux mais n’a pas conscience de son charme. Il ne veut absolument pas transgresser ses règles. Gina en réalisant des travaux retrouve le corps de son grand-père. Gina va solliciter la police et se retrouve en présence de Ford. Gina et Ford font être confrontés à un dilemme entre leurs origines et le travail de policier. Ils ont tous les deux le point commun d’avoir un important manque de confiance en eux. Avis (Note 15/20) : cette comédie romantique est très légère et assez prévisible. Cependant cela fait du bien de voir des personnages affronter leur différences physique. Les scènes d’amour sont assez touchantes et j’ai eu un plaisir à lire ce roman. Je remercie netgalley France et les éditions HARLEQUIN pour cette lecture passionnante et très divertissante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne comédie romantique qui renouvelle complètement le genre. L'héroïne est très attachante et reflète bien les préoccupations de "monsieur et madame tout le monde".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous voulez une romance qui vous fait rire, qui vous fait vous sentir bien? Alors il est fait pour vous! Dans "Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?", l'autrice nous plonge dans la vie et les déboires de Gina. Une femme qui n'a pas un physique commun et se voit régulièrement être la source de moquerie notamment face à son nez imposant. Gina a bien compris depuis sa plus tendre enfance qu'elle n'avait pas un visage de mannequin à se faire retourner sur elle et après quelques déboires sentimentaux qui lui ont laissé des traces, on peut dire qu'elle a abandonné l'idée d'être aimé un jour pour ce qu'elle est vraiment. Et qui est-elle? Une femme forte, courageuse qui sait ce qu'elle veut et mène son entreprise d'une main de maître. Une femme doté d'un humour remarquable et qui sait se sortir de biens des situations périlleuses. Il faut dire qu'avec sa famille de mafieux, mieux vaut savoir se défendre pour en imposer. Elle sait qu'elle peut compter sur le soutien inconditionnel de ses deux bandits de frère qui feraient tout pour elle. Pour autant, Gina veut se débrouiller seule. Qu'importe son physique, il n'est pas né l'homme qui lui dictera ses actes. Pas même un policier sexy qui semble être attiré par elle? Oui mais pourquoi? Pourquoi Ford au physique parfait, à la bonne situation et une famille complète voudrait-il sortir avec elle, femme banale? Qu'a-t-elle qui l'attire? Et si à son tour, comme bien d'autres, il ne cherchait qu'à se moquer d'elle? Et si finalement, l'amour n'était pas une question de physique? Et si même quand on a un physique parfait, on cachait des complexes bien enfouis? Dans cette romance, vous tombez sous le charme de Gina. Une femme forte et fragile à la fois. Ce personnage féminin vous renverra forcément à vos complexes. Et je dois dire que la plume de l'autrice est remarquable sur la description des sentiments qu'elle renvoi. On se met à sa place, on la comprend, on a envie de la protéger tout autant qu'on est fière de ses réactions assumées. Quand à Ford, il nous agace, nous fait rire à son tour dans leur joute verbale explosive. Mais on cerne vite un personnage masculin bien moins fort qu'il n'y parait. La beauté n'est pas garantie de supériorité. Si certaines situations peuvent être exagérées elles n'en sont pas moins le reflet de la triste réalité. Dans une société, le différent dérange, il est source de moquerie et de rejet. Que ce soit par son physique, son tempérament ou son choix de carrière. Ford et Gina en sont la bonne représentativité. Ces deux personnages nous touche et on ne peut que les aimer, les voir s'assumer, s'accepter et se trouver. A travers Ford et Gina, mais aussi leur famille folle dingue que vous ne pouvez qu'apprécier, l'autrice passe de beaux messages de respect et d'acceptation de soi. Elle montre que chacun peut trouver sa chacune dans ce monde où ne règne pas toujours que la loi du physique. Un livre qui vous fait rire, vous émeut et vous fait du bien. J'ai adoré et je lirais les tomes suivants consacrés aux autres membres de la famille. J'ai déjà mes petits chouchous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d’abord à remercier Netgalley et les éditions Harlequin de m’avoir permis de lire ce roman. Qu’est-ce qu’elle ma gueule est une romance qui m’a surprise plusieurs fois, en bien comme en moins bien. Déjà, je ne m’attendais pas à rentrer aussi rapidement dans le vif du sujet. On a à peine une brève esquisse de Gina que l’évènement cité sur la quatrième de couverture arrive, et ce dès le premier chapitre ! On ne peut pas faire plus rapide comme entrée en matière. J’avoue, ça m’a déstabilisée au début car si je n’aime pas qu’on tourne autour du pot pendant des plombes pour que ce qui est indiqué dans le résumé survienne, j’aime bien aussi qu’on prenne un minimum son temps pour nous présenter les personnages (#chieuse!). Et là, c’était un chouia trop rapide pour moi. J’aurais davantage apprécié un premier chapitre qui nous présente tranquillement les deux personnages avant qu’ils se jettent dans l’arène. Bon après, je m’y suis faite car la romance ralentie aussi sec qu’elle a démarré sur les chapeaux de roue, pour laisser le temps à leur relation de se développer mais aussi la place à un aspect un peu plus policier que romantique. Nouvelle surprise du coup car je ne m’attendais à cette intrigue-là. Et je dois avouer qu’elle m’a bien plu. Certes, elle manque de crédibilité et m’a paru bien souvent tirée par les cheveux MAIS j’applaudis l’effort qu’a fait l’autrice. Car ce n’est pas qu’un prétexte qu’on laisse vite de côté. Elle a veillé à le développer un minimum tout au long de l’histoire pour lui donner de la profondeur, sans en faire des caisses. Ce qui n’est pas plus mal car souvent cela fait un flop chez moi quand l’intrigue « policière » est trop détaillée dans un livre qui est avant tout une romance. Il y en a juste assez pour que cet aspect-là de l’intrigue comble mes attentes (pour une romance je précise ! Je n’ai pas du tout les mêmes quand il s’agit d’un policier assumé hein). Côté romance, j’avoue que celle-ci m’a tout autant amusée qu’énervée. J’ai pris plaisir à voir Gina et Ford se tourner autour, à les voir se surprendre l’un et l’autre, à penser à l’autre tout le temps sans oser franchir le pas. Et j’ai au final passer un très bon moment en leur compagnie. Mais dans la première moitié du roman, les nombreux presque baisers interrompus m’ont VRAIMENT agacée ! Ça me frustrait tellement de les voir renoncer au dernier moment. Je crois que j’ai eu des envies de meurtres envers tout ceux qui les ont empêchés de conclure et j’ai même failli jeter ma liseuse au dernier baiser raté tellement je n’en pouvais plus ! C’est te dire à quel point la frustration sexuelle de ces deux-là déteignait sur moi. Mais bon, au moins ça prouve que j’étais totalement avec eux ! Une vraie pom-pom girl ! Go Gina, go Ford, je crois en vous ! Bref ! Quant à nos deux amoureux, je les ai bien aimés et je me suis pas mal attachée à eux. Même si là encore, et c’est la dernière fois promis, j’ai été pas mal surprise par leurs complexes. Oui, tu as bien lu, leurs complexes. Je sais, c’est censé être « 100% assumée, 100% décomplexée », dixit la couverture. Mais sur ce point, je ne suis pas totalement d’accord. Parce que j’ai trouvé que Gina avait en fait juste baissé les bras. Elle part du principe que du fait de son physique facial peu avantageux, elle n’a pas le droit au bonheur au côté d’un homme. Du coup, elle est sans cesse en train de se dire qu’on joue avec elle, que c’est une blague, qu’un homme intelligent ne peut décemment pas s’intéresser à elle. Et j’avoue que cela m’a déçue car je ne m’attendais pas du tout à ça. Je pensais rencontrer une femme qui agit sans se poser aucune question, qui ne prête aucune attention aux critiques et qui a la répartie pour remettre à leur place ceux qui osait se moquer de sa tête. Je m’attendais à retrouver une guerrière et en fait Gina est juste une jeune femme qui a renoncé à son bonheur amoureux pour se consacrer à sa carrière professionnelle. Malgré tout, en dehors de cette petite déception, j’ai beaucoup aimé Gina car cela reste une battante qui a une volonté de fer pour créer son entreprise et retaper sa maison. Et j’ai aimé le fait qu’elle n’hésite pas à remettre Ford à sa place quand il agissait de manière déplacée sous prétexte de lui venir en aide alors qu’elle se débrouillait très bien tout seule. Ford n’est pas en reste côté complexe étant donné qu’il ne fait que dire ou penser qu’il est le mauvais petit canard de la famille. Pourtant, il n’a rien à envier à ses frères et sœurs. J’ai aimé sa droiture, sa gentillesse et surtout sa manière d’agir. Jamais il ne juge quelqu’un sur son apparence et il n’a d’ailleurs même pas vraiment conscience de l’effet qu’il fait sur la gent féminine. C’est un homme qui n’hésite pas à se remettre en question pour défendre la femme qu’il aime. Un joli duo en somme même si je m’attendais à ce qu’ils soient moins complexés compte tenu de la phrase d’accroche sur le roman. Sur ce point là, je pense que le tome 2 me contentera bien plus. J’ai lu l’extrait offert à la fin du premier tome et l’héroïne a l’air de davantage assumer ses rondeurs et sa différence. Il m’a donné envie de faire sa connaissance! Pour conclure : Une romance sympathique et agréable qui m’a tout autant surprise que frustrée. Je crois que je n’ai jamais autant eu envie que deux personnages s’embrassent! On peut dire que l’autrice sait comment tenir en haleine le lecteur et lui faire ressentir la tension sexuelle grandissante chez Gina et Ford. Ils ont mis mes nerfs à rude épreuve ces deux-là! Ma seule petite déception concerne leurs complexes car je ne m’attendais à rencontrer des personnages qui se dévalorisent autant sur le côté amoureux et physique. J’ai donc très envie de lire le tome 2 car l’extrait m’a particulièrement alléchée, les deux héros ayant l’air de bien plus correspondre à mes attentes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley pour m'avoir permise de découvrir ce roman. Pour un premier avis que je donne sur le site, c'est une réussite. J'ai été appelée par ce thème Body Positive si important dans la vie et peu développé dans les romans. "Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle…" Cette romance met en scène une jeune femme au corps parfait mais au visage repoussant qui a pourtant tout pour plaire: un super travail, des amis et des frères aimants. Ford est flic et a tout d'un beau gosse. Gina va devoir oublier le passé et les humiliations vécues à cause de son physique pour partager une relation avec cet homme. Alors oui, au début , je me suis dit que c'était un peu facile cette romance entre la jeune fille aux frères mafieux et le jeune flic, et je me suis vite rendue compte que cette histoire ce n'était pas que ça. C'est un roman Body Positive qui veut faire passer un vrai message sur la beauté et les complexes de tous. J'ai été gênée voire très énervée en lisant les commentaires des collègues policiers détestables de Ford concernant le physique imparfait de Gina. C'est un effet qui est voulu par l'auteur mais ça marche tellement bien qu'à de nombreuses reprises j'ai senti la colère monter à la lectures de leurs remarques. C'est malheureusement ce qui arrive dans la vie de tous les jours loin de la perfection décrite dans certains romans. Pour en revenir à l'intrigue, même si je n'étais pas emballée au départ, je me suis vite laissée emporter par cette histoire et j'ai fini par apprécier ces personnages. Un livre qui fait référence à Bridget Jones et monsieur de Darcy ne peut que me plaire! On rajoute à ça de l'humour et des malentendus et ce livre devient vraiment feel good. C'est une lecture que je conseille à tous ceux qui ont des complexes mais bien sur aux autres aussi car au delà de ce message positif, vous aurez l'occasion de lire un bon roman de l'auteur. C'est le premier d'une série qui met en avant la famille Hartigan.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tenais tout d’abord à remercier Netgalley et les éditions HarperCollins pour ce livre. Nous rencontrons Gina Luca, organisatrice de mariage, qui assiste à un mariage qu’elle a organisé et où tout ne se passe pas comme prévu. Elle y rencontre Ford Hartigan, un policier, et se retrouve à devoir faire une Kiss Cam avec lui. Un peu plus tard dans la soirée, une série d’évènements va faire qu’ils vont se recroiser. Gina est très complexée par son nez, qui lui déforme complètement le visage. Elle remet constamment en question les sentiments que peut avoir Ford pour elle, parce qu’elle ne comprend pas que quelqu’un puisse être attiré par elle. Concernant maintenant Ford, j’ai adoré son personnage. Il est hyper mignon, toujours là pour aider les autres. En revanche, j’ai détesté ses collègues de tout mon cœur. J’ai également adoré la complicité entre les deux personnages principaux. En bref, même si j’ai énormément aimé ce roman, j’ai eu énormément de problèmes avec ce livre… J’ai adoré le but de l’histoire, l’image que veut nous faire passer l’auteure à travers ce roman, mais pour le coup la méchanceté allait beaucoup trop loin pour moi… Heureusement, j’ai vraiment accroché à la romance grâce à la complicité entre les personnages principaux. Je suis en tout cas pressée de découvrir la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une romance avec une héroïne au visage disgracieux, ça change ! Pour qui : Pour celles et ceux qui en ont assez de complexer aussi en littérature ! Mon avis : Une vraie originalité dans ce titre : une héroïne moquée pour son visage peu harmonieux et son grand nez ! Le hashtag #RomanceBodyPositive est peut-être un peu trop poussé au début, puisque Gina est quand même sacrément complexée. D’accord elle prend sur elle, et elle a un comportement courageux, mais les complexes ont la vie dure. Et il faut aussi dire que les moqueries laissent à chaque fois une trace sur elle. Enfant, adolescente ou adulte, elle a subi des brimades mais été aussi piégée par des garçons qu’elle pensait des amis. Depuis, c’est une carapace qui l’aide à tenir, même si son coeur balance toujours bien sûr. Et Ford, le beau policier, invité du mariage organisé par Gina, est bien trop beau pour elle, non ? Alors pourquoi insiste-t-il autant ? Est-ce que, enfin, quelqu’un s’intéresserait à elle malgré ses défauts physiques ? J’ai trouvé ce couple très attendrissant. Même si lui ressemble à un mannequin Calvin Klein, et est bien plus lisse qu’elle, ils forment un duo qui fonctionne bien. Leurs familles respectives sont assez caricaturales, mais on ressent beaucoup d’affection pour ces personnages, et ça n’est pas particulièrement dérangeant. Et malgré le côté violent des moqueries, il y a beaucoup d’humour dans les dialogues, et très peu de pathos. Le sujet est bien traité par l’auteur, sans complaisance mais sans niaiserie. En bref : Une romance qui change d’ordinaire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après une adolescence difficile, Gina s'est endurcie et a appris à assumer son physique. Enfin ça, c'est ce qu'elle croyait jusqu'à ce qu'un jeu l'oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d'une fête de mariage. Merci aux Editions Harlequin et à Netgalley pour cette lecture. Gina a mis longtemps à s’aimer physiquement, elle se trouve un gros nez et des yeux globuleux, son corps lui convient mais pas son visage. Cette opinion elle la doit à tout ce qu’elle a subi pendant son adolescence. Maintenant qu’elle a son activité de wedding planner et sa maison à rénover, elle a l’air de bien vivre, entourée par ses amies et ses frères. Ford est un policier à la limite du psychorigide : les règlements doivent être respectés !! Dans une famille farfelue, où les hommes sont pompiers depuis des générations, il a choisi la loi. Une histoire de kiss cam plus tard et le voilà qui se rapproche de Gina. Mais entre sa profession, les activités illicites des frères de Gina, et les complexes de celle-ci la situation va se compliquer. Avery Flynn a décidé d’écrire des romances « body positive », et elle le fait bien. Elle tente de nous prouver que même si on est jugée comme "pas terrible" on peut taper dans l'œil du beau mec sexy, et j'avoue qu'on a envie d'y croire… C'est bien écrit, les situations sont drôles et les familles des deux héros valent le détour. Gina est touchante dans sa vision fataliste de son avenir amoureux. J'ai également apprécié la normalité de la vie des héros, pas de princesse ni de millionnaire, cela donne au récit un côté plus réaliste. J'ai hâte de lire un autre roman de l'auteure, je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Gina a un corps de rêve, digne d'un mannequin défilant sur un podium, mais son visage selon elle ne correspond pas aux normes de la beauté. Elle s'est alors endurcie au fil des années et a appris à assumer son physique. Mais lors d'un mariage, un jeu l'entraîne à embrasser Ford, le flic super sexy de la ville, et tous ses complexes reviennent alors en force... Mais ne serait-ce pas aussi une façon pour Gina de se protéger ? Lorsque j'ai vu la mention #RomanceBodyPositive j'ai de suite été curieuse de découvrir ce que réservait donc le roman Qu'est ce qu'elle a ma gueule d'Avery Flynn. Gina est donc au centre de ce roman, ou plutôt cette romance, et pour une fois non ce n'est pas une fille parfaite de la tête aux pieds, mais une fille un peu moins jolie, avec des défauts et des complexes, et ouf ça fait du bien. Parce que oui, dans combien de romances lit-on à chaque fois que la nana a tout pour elle ? On ne les compte plus ! Alors on se doute, la rencontre avec Ford va la remuer plus qu'elle ne se doutait, mais se ne sera pas tout rose, comment passer outre ses complexes ? Comment ignorer les quolibets entendus de la part des collègues de Ford ? On suit tout cela au fil des pages, et au fil de leur histoire qui se construit pas à pas. Qu'est-ce qu'elle a ma gueule est un roman que j'ai apprécié dans l'ensemble, l'écriture d'Avery Flynn est entraînante, plaisante, on enchaîne les chapitres finalement sans s'en rendre compte. Le fait de mettre en avant la différence est aussi un bon point, qui n'a jamais eu de complexes ? Qui ne s'est jamais senti à part à cause d'une petite différence physique qui n'entre pas dans les "normes" dictées par notre société ? C'est cela qui est mis en avant et c'est chouette. Mais parce qu'il fallait bien un mais et pas des moindres, à certain moment on a presque l'impression que Gina est un monstre. Ça m'a vraiment choqué à certains passages du roman, à certaines réflexions trop exagérées. Alors certes Gina n'est pas la fille la plus canon, mais de là à dire qu'elle inspire du dégoût non ! C'est vraiment quelque chose qui m'a fait grimacer plus d'une fois dans ma lecture, et j'ai trouvé ça vraiment dommage. En attendant, sachez que d'autres titres d'Avery Flynn sont attendus dans les mois à venir et toujours dans cette mouvance #RomanceBodyPositive et je pense bien qu'ils finiront entre mes mains... "Le monde est visuel. Les gens se jugent sur leur apparence, leur couleur de peau, leur âge, leurs handicaps et leur beauté durant les quelques secondes qui suivent chaque rencontre." Qu'est ce qu'elle a ma gueule d'Avery Flynn est disponible aux Éditions Harlequin. Merci à NetGalley & Harlequin 5 mots en bref pour décrire ce livre : société complexes rencontre doutes beauté.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai commencé ce livre un peu par hasard, j'étais intriguée par le côté "body positive" et je ne regrette pas de l'avoir lu. C'était un beau pied de nez à ces héroïne et ces héros parfaits qui inondent nos romances. Gina qui vient d'une famille "mafieuse" a une particularité physique qui fait que les gens se sont toujours moqués d'elle et l'ont toujours trouvés moche. Elle fait la rencontre d'un flic beau-gosse (qui lui aussi traîne des complexes physiques par rapport au reste de sa famille) et même si leur rencontre a démarré à cause d'une blague de mauvais goût et que l'honnêteté n'a pas toujours été présente, j'ai adoré leur histoire et l'évolution de celle-ci. Un comédie romantique rafraichissante avec en bonus les premiers chapitres du prochain livre qui sortira en janvier. Et j'ai hâte de lire l'histoire de Frankie et Lucy.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne lecture ! C’est une bonne lecture, une romance body positive sur l’acceptation de soi mais surtout une invitation à s’aimer telle que l’on est, à ne rien changer pour les autres. C’est le premier livre que je lis qui revendique le mouvement “Body Positive”. Avant de l’ouvrir, je ne connaissais pas ce mouvement ou plutôt je ne savais pas qu’il avait un nom. En tout cas, cette romance est fidèle au thème, pas de maquillage, de relooking possible avec un nez à la Cyrano. Difficile de le camoufler, n’est-ce pas ? Aimer, c’est aimer les qualités et les défauts. Les qualités nous font briller et les défauts nous rendent plus humains. Les montagnes russes ! Gina est une organisatrice de mariage. Au début du roman, elle marie une infirmière et un policier, alors évidemment la brigade est au rendez-vous, parmi eux, Ford, un beau gosse, à l’air sévère. Quand la KissCam les encadre, elle n’aurait pas pu viser un couple plus mal assorti que ces deux là. Seulement, voilà, c’est bien connu, les contraires s’attirent. Leur baiser, c’est l’étincelle, le beau et la bête ♥. Enfin, j’exagère un peu ! Mais, un échange d’argent près de la KissCam fait tout foirer. C’est encore des moqueries contre Gina et son physique, elle ne le supporte pas. Un beau baiser ne pouvait pas rester un beau baiser. Pourquoi faut-il toujours que Gina déchante ? Ces étincelles ont fait une blessée. Ford n’était pas au courant mais encore faut-il que Gina puisse le croire. C’est une montagne russe d’émotion. Leur relation commence dans les étincelles finira-t-elle en explosion ou les étincelles vont-elles s’éteindre ? Des personnages secondaires hauts en couleur ! Les deux familles de Gina et Ford sont envahissantes, protectrices et légèrement étouffantes. Celle de Ford est composée d’une fratrie Irlandaise avec une bonne descente et des coups du droit particulièrement puissants. Ford est le mouton noir de la famille, le seul flic et pas pompier. Celle de Gina plus petite, deux frères seulement, mais qui ont tendance à attirer les ennuis comme des aimants. Une plume plaisante ! La plume de l’auteure est assez simple, pleine d’humour et efficace. Les échanges sont cocasses, bien sentis, les piques fusent. Elles sont audacieuses. J’ai beaucoup aimé cette dynamique entre les différents protagonistes. EN RÉSUMÉ : C’EST UNE ROMANCE D’UN NOUVEAU GENRE BODY-POSITIVE, LE PREMIER TOME D’UNE SAGA. LES PERSONNAGES SONT FUSIONNELLES ET FISSIONNELLES, SI VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE. CETTE HISTOIRE EST DYNAMIQUE ET SATISFAISANTE. JE ME SUIS ATTACHÉE À TOUS LES PERSONNAGES MÊME LES SECONDAIRES AVEC UNE PETITE PRÉFÉRENCE POUR LA FAMILLE DE FORD.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :