Mission mojito

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 21 août 2019 | Archivage 21 sept. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #MissionMojito #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

On dit souvent que les amitiés du lycée durent toujours. Erica, Mélanie, Megan et Chloé n’échappent pas à la règle, malgré des caractères et des choix de vie radicalement différents.

Alors quand l’une d’elles est sur le point de sombrer, elles n’hésitent pas une seconde et se lancent dans une mission sauvetage.

Et les voilà parties sur la route, pour ce qui pourrait bien être le road trip de leur vie...

On dit souvent que les amitiés du lycée durent toujours. Erica, Mélanie, Megan et Chloé n’échappent pas à la règle, malgré des caractères et des choix de vie radicalement différents.

Alors quand...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782017071341
PRIX 7,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie chaleureusement les éditions HLAB pour l'envoi, via net galley, de Mission Mojito d'Emilie Riger.
On dit souvent que les amitiés du lycée durent toujours...
Erica, Mélanie, Megan et Chloé n’échappent pas à la règle, malgré des caractères et des choix de vie radicalement différents.
Alors quand l’une d’elles est sur le point de sombrer, elles n’hésitent pas une seconde et se lancent dans une mission sauvetage.
Et les voilà parties sur la route, pour ce qui pourrait bien être le road trip de leur vie...
Mission Mojito est un très bon roman qui m'a étonné car il est bien moins léger que je ne le pensais au premier abord.
Erica, Mélanie, Megan et Chloé sont quatre femmes qui se sont connues au lycée et elles sont toujours amies. Pourtant, tout les oppose... ou presque, autant au niveau de leur caractère, de leur travail, de leur choix de vie.. Difficile de faire plus différentes qu'elles quatre.
Mais elles sont amies, et elles le prouvent quand Chloé vit un truc terrible. Elle débarque pendant deux mois chez Erica, squatte son canapé, ne parle plus... et à un moment les filles décident qu'enfin leur amie doit se bouger. Elles partent donc sur les routes pour une semaine, sept petits jours qui peuvent bien changer leur vie...
Mélanie est une mère de famille nombreuse et elle est au bord du burn out. Des quatre, c'est celle qui m'a, avec Chloé, le plus touché. Cette dernière vit un truc vraiment pas drôle, qui fait frémir. Je ne peux pas en dire plus car nous le découvrons au fur et à mesure, il serait dommage de spoiler cette information.
Nous avons là quatre femmes dont j'ai pris plaisir à découvrir les aventures. Elles m'ont fait rire, pleurer et j'ai passé un excellent moment de lecture.
Je suis ravie d'avoir retrouvé l'écriture d'Emilie Riger, découverte avec L'oiseau rare.
Je ne peux que vous recommander de découvrir Mission Mijoto, un très bon roman qui mérite cinq étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un groupe de quatre amis décide de partir une semaine en road-trip seulement toutes les quatre. On découvre quatre individus différentes entre celle qui rêve d'hollywood mais travaille comme caissière, l'avocate qui n'arrive pas à se lancer dans une histoire sentimentale, la mère au foyer qui est délaissé par sa famille et la quatrième bisexuelle qui travaille comme peintre en bâtiments.

J'ai beaucoup apprécié cette histoire. Elles se regroupent pour venir en aide à l'une d'entre elle qui a vécu un drame quelques semaines plutôt. Cependant, cette semaine sera révélatrice pour toutes les filles, elles vont se parler comme jamais, mettre à plat leur sentiment. Cette partie là était très touchantes, cependant la partie concernant le but du voyage et ce qui en découle m'a beaucoup plus perturbé car au final elles s'en sortent malgré leurs actes. Après ça, j'ai trouvé que la fin est arrivé beaucoup trop rapidement, il manque une suite.

Un titre perturbant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Megan, Erica, Mélanie et Chloé sont amies depuis toujours, chacune a suivi sa voie, ont un travail, des enfants ou bien elles sont mariés. Elles décident de partir pendant une semaine en road trip. Au début, pour elles, se sont que de simples vacances entre copines pour mettre leur vie un peu de côté et respirer !

Plus on avance dans l’histoire plus on comprend que les filles veulent sauver leur amie Chloé, mais surtout de la venger par rapport à un événement qui a eu lieu quelques semaines auparavant.

Un road trip fabuleux qui sera inoubliable pour les filles. Elles vont ouvrir les yeux sur leur propre vie, elles devront prendre des décisions. La fin est très prenante !

Plus on avance dans l’histoire plus on comprend que les filles veulent sauver leur amie Chloé, mais surtout de la venger par rapport à un événement qui a eu lieu quelques semaines auparavant. On est face à une histoire d’amitié qui est très belle. Les filles sont présentes l’une pour l’autre. La plume de l’auteure est fluide, vivante ! On voyage avec Megan, Erica, Mélanie et Chloé. Je trouve que le titre correspond parfaitement à l’histoire.

Une très belle découverte.

Merci à netgalley et BMR pour ce service presse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce que j’ai principalement aimé dans cette nouvelle parution d’Emilie Riger, c’est que sous ses airs de lecture estivale légère, elle est finalement beaucoup plus profonde qu’elle ne le laisse penser aux premiers abords. Tout comme pour Les assiettes cassées que j’ai lu il n’y a pas longtemps, l’auteure aborde des sujets lourds, mais avec un certain doigté qui donne de la légèreté au récit. Ce qui pour moi donne un résultat simplement excellent. Et si j’avais besoin d’une nouvelle preuve que j’aimais énormément sa plume, et qu’il fallait absolument que je me décide à lire ses autres parutions, eh bien c’est maintenant bel et bien fait.
Tout comme pour le mojito, il faut une liste d’ingrédients et une recette afin de nous faire passer un bon moment.
Liste des ingrédients :
Un quatuor d’amie qui se connaissent depuis un bon bout de temps, un événement qui fera que l’une d’entre elle va sombrer, une amitié forte, quatre caractères plutôt différents, une très belle plume, une bonne dose de volonté d’aimer aider les autres, aimer voyager.
Maintenant, passons à la recette qui donnera à cette liste d’ingrédients le pouvoir de vous émouvoir et de vous faire passer un bon moment.
La recette (pour autant de personnes que vous le désirez) :
Trouvez un canapé douillet, installez-vous confortablement et suivez mes instructions. Vous prenez le quatuor, vous les liez d’amitié. Vous mettez de côté. Amenez-en une à vivre quelque chose qui pourrait être qualifié de traumatisant. Maintenant, prenez trois des amies du quatuor, donnez leur la volonté d’aider la quatrième à rester à la surface. Faites-leur prendre la décision de partir une semaine en road-trip et ajoutez-y quelques mojitos de-ci de-là. Prenez quelques sujets que vous qualifieriez de lourd, ajoutez-y une dose de légèreté. Mélangez le tout à l’aide de la plume. Insérez une longue paille et savourez.
J’espère que vous trouvez cette recette appétissante, je l’ai moi-même testée, et je peux vous dire que je l’ai savourée du début à la fin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec un titre pareil, on s'attend à un livre léger, rempli de cocktails et de soirées entre filles. On ne peut pas être plus loin du compte. Même si les dites filles enchainent les mojitos à chaque étape de leur périple, ce road-trip nous entraine sur un chemin plus profond (et plus triste).
Alors que l'une d'entre elle a subit une évènement traumatisant, les 3 autres décident de partir dans le but de lui faire surmonté cette épreuve. Un voyage où chacune va se révéler à elle-même et aux autres, va les conduire vers une situation qui va vite les dépasser et les obliger à changer.
Chacune attachante à sa manière, même si on peut trouver les profils des héroïnes un brin caricatural. Pour moi, le personnage le plus attachant reste celui de Mélanie, qui doit jongler entre sa vie professionnelle, sa vie de famille et ses amies.
Au final, ce livre est attachant, et porte un regard bienveillant sur ces femmes à la fois perfectibles et fortes. Merci à Netgalley et à HLAB pour cette jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

✔️Mon ressenti : Chloé va mal, très mal. Erica, Mélanie et Mégan ses amies de toujours vont partir avec elle une semaine. Ce sera l’occasion de faire un point sur leur vie et de se retrouver pour une fois toutes les 4 ensemble sans compagnon ni enfants. Ces quatre amies aussi différentes qu’attachantes vont aborder d’une façon particulière un événement qui est arrivé à Chloé (Le résumé en dit peu, je ne peux donc vous en dire plus…). Mais sont-elles prêtes à tout? Leur amitié sera t'elle la réponse?
J’ai été quelque peu déstabilisée. Pourquoi ? parce que le résumé, le titre et la couverture me laissaient présager un road trip entre copines version feel-good. Eh bien non ! L’histoire est plus profonde et plus sombre en réalité. Je ne m’étais absolument pas attendue à ce récit.
La plume d’Emilie est toujours aussi agréable, et nous emmène vers un tourbillon d’émotions. Le genre du récit évolue au fil des pages. L’histoire est très surprenante : je me suis surprise à dire tout haut « Nan, c’est pas possible » à au moins deux reprises.
La fin m’a laissé un peu, … comment dire ? sur ma faim… Mais, mais, mais, selon une source sûre, il y aura peut-être une suite… Quelle merveilleuse nouvelle !
Si vous voulez lire une histoire sur une amitié, et en particulier une amitié mise à l’épreuve, foncez !

🎯Mot Clefs : Mojito / Amitié / Épreuve / Détresse / Bilan

🏆Ma note : 16/20

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mission mojito est un titre qui fait penser à la bonne humeur des vacances, aux soirées entre filles à rire et refaire le monde, bref un lecture légère en prévision. Petit à petit, au fil des pages, les personnages se révèlent être une mère de famille débordée, une avocate très stricte, une peintre bohème et une caissière qui a besoin de l'aide de ses amies car elle est au plus mal...

Ces quatre amies de vingt ans, qui se sont connues au lycée, vont partir pour un road trip qui va leur permettre de faire le point sur leurs vies, leurs souhaits, leurs besoins et surtout comment elles envisagent leur avenir...

Le sujet n'est plus si léger car l'auteur va aborder le thème du viol, des inégalités hommes femmes et le ressenti de nombreuses femmes dans notre société où il faut toujours être parfaite et faire bonne figure...

Chaque personnage féminin est vraiment approfondi et cohérent, seuls les hommes sont réduits à des esquisses très caricaturales car ils ne sont que des personnages secondaires dans ce roman.

Au delà de l'amitié et de la semaine mouvementée que vont vivre nos quatre héroïnes, l'auteur pousse la lectrice à s'identifier à une de ces femmes, à leur vie ou juste à certaines facettes.

Ce roman est un moyen de réfléchir à nos vies de femmes dans une société où nous devons trouver notre place et la conquérir...

merci pour cette belle découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci beaucoup à Emilie, Netgalley et HLAB pour ce service presse.

Pour tout vous dire, j'ai eu du mal à accrocher. Au début, je m'ennuyais. L'usage de la troisième personne et le peu de dialogue au commencement m'ont un peu perdu durant la première partie.

Puis tout a changé. Plus de dialogues et le récit prend vie et ça donne une autre dimension à l'intrigue.

Erica, Chloé, Megan et Mélanie sont attachantes chacune à leur manière. Elles sont différentes dans leur caractère et leur façon de vivre.

Chacune de nous peut se reconnaître en prenant un peu des quatre.

Celle qui m'a le plus touchée est Mélanie car une partie d'elle m'a fait penser à une ancienne amie.

Chloé est l'élément central du roman, du récit. C'est elle sans le vouloir qui va tout influencer.

Je vous préviens la fin est abrupte. Je me suis dit qu'il manquait des pages, que c'était incomplet. Du coup, j'ai contacté Emilie par messagerie et elle m'a confirmé que non il ne manque rien. Alors attendez-vous à être frustré comme moi !

Comme ça m'est déjà arrivée de l'écrire pour d'autres, c'est un roman de femmes écrit pour les femmes par une femme.
Il y a tout de même une petite touche masculine en la personne d'un homme adorable, Tom.

La plume d'Emilie est toujours aussi douce, sensible et touchante. Les quatre jeunes femmes sont fortes et fragiles à la fois. Elles osent exprimer leurs émotions et pour certaines leurs sentiments.

J'espère avoir très vite des nouvelles des filles car elles ont encore des choses à nous raconter. Pour l'instant, leur récit est inachevé pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous découvrons l’histoire de quatre copines, chacune avec leurs ennuis. Lorsque Chloé, qui a vécu un traumatisme, se réfugie chez Erica et se terre dans le silence, elles décident de partir sur la route pour 7 jours, jusqu’au lieu du traumatisme. Nous ne savons pas ce qui lui est arrivé et, petit à petit, nous le devinons.

Mélanie est un personnage qui m’a beaucoup touché. Une maman de quatre enfants totalement débordée entre ses bouts de choux, son pré-ado en rébellion, son travail à plein temps et son mari qui croit que tout lui est dû. Elle a l’impression de ne pas être soutenue, que dans sa maison tout le monde est en colère … mais c’est sûrement le cas ? Erica est une phobique de l’engagement. Elle a un petit ami qui aimerait emménager avec elle mais elle refuse par principe … et surtout par peur de perdre ce qu’elle a déjà. Mais ne serait-ce pas la meilleure manière pour qu’il se lasse ? Megan, bisexuelle, a maintenant envie de se poser pour avoir un bébé.

Le roman est découpé en 7 parties pour les 7 journées et j’ai beaucoup aimé ce principe qui montre vraiment l’évolution, l’avancée de l’histoire. Elles décident de reprendre leur vie en main mais pour cela il va falloir faire des choix, difficiles parfois.

Je dois avouer que je me suis prise une claque avec ce livre ! J’avais repéré que le pseudonyme était Emilie Riger et non Collins donc je savais que je n’allais pas lire une romance classique mais pas à ce point. Emilie délivre un message très important, très bien amené et très pédagogique. Elle nous marque avec ses mots et sa plume fluide. Un livre qui pousse à faire réfléchir !

C’est un livre qui m’a secouée, sans qu’à la lecture j’arrive à dire si j’ai aimé ou non. Avec le recul, la balance penche du côté « j’ai aimé » car je le trouve très bien écrit et tourné. Cependant, j’ai eu du mal à m’identifier aux personnages : je n’étais pas toujours d’accord avec eux, même si je comprenais leurs réactions j’avais du mal à acquiescer et c’est, pour ma part, quelque chose qui me bloque. Un autre bémol, je me suis énormément attachée à Mélanie, plus qu’à Chloé finalement, et j’aurais aimé voir son retour à elle aussi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mission Mojito relate la vie de 4 amies qui ont grandi et qui se sont frottées aux différents problèmes de la vie. Face à la détresse de leur amie Chloé, elles décident de toutes partir ensemble une semaine pour lui changer les idées et l’aider. C’est comme ça que Chloé, Mégan, Mélanie et Eric se retrouvent sur la route.

Mission Mojito est un livre étonnant, d’abord parce qu’il s’intéresse essentiellement à la psychologie des personnages qu’à l’histoire qu’elles vivent réellement. Chaque personnage incarne quelque chose, une peur, un sentiment refoulé. Par exemple, avec Eric on voit la peur de l’engagement, la volonté de pouvoir tout contrôler quitte à passer à côté de quelque chose de beau. On voit une Eric qui fait la dure à cuire, celle qui sait ce qu’elle veut, celle qui sait ce qu’il faut faire puis on la voit perdre les pédales, débiter des atrocités. Avec Mégan, on voit la peur d’être déçue, la volonté de partir à l’aventure sans vraiment rendre ça concret. Et puis, nous avons Mélanie une mère de famille qui se laisse bouffer par tout : ses enfants et surtout, son mari. On voit bien que Mélanie se tue à la tâche entre le fait de travailler, s’occuper des 4 enfants et de toutes les tâches ménagères, surtout quand son mari ne l’aide pour rien au monde.

Et enfin, il y a Chloé, la fille propre sur elle, accro à la mode à qui il arrive un truc horrible. C’est avec Chloé qu’on va parler des agressions sexuelles, du consentement mutuel et c’est avec Chloé que l’auteure va nous faire passer les messages sur le viol et sur les conséquences que cela peut entrainer : sur la personne mais aussi sur son entourage. Finalement, on réagit tous différemment à ce genre de situation et en tant qu’entourage, on n’agit pas forcément de la bonne manière même si on veut bien faire.

Ce livre mise tout sur les émotions, sur la complicité de ces 4 femmes et sur ce qu’elles ressentent et c’est magnifiquement bien fait. Avec Mission Mojito, on est vraiment touché par ce qui leur arrive parce que ça pourrait nous. On pourrait être Mélanie dépassée par ses enfants, son travail et son mari, on pourrait être Eric qui veut faire la forte tête mais qui possède des faiblesses, Mégan ou encore Chloé, parce que même si ce n’est pas ce qui les définit, chacune d’elle a été blessée d’une façon différente mais d’une façon réelle, concrète, qui peut nous arriver.

Je remercie l’auteure pour toutes ces petites leçons de vie, pour ces petits messages glissés au fil des pages et je remercie sa maison d’édition pour sa confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre est une parfaite réussite.

Car il est de ceux qui vous reste en tête et délivre de jolis messages.

La plume d'Emilie Riger est connu pour sa délicatesse, son intensité mais aussi sa légèreté. Ici elle ne fait pas défaut.

Dans Mission Mojito, elle nous plonge dans 7 journées, nous faisant découvrir avec originalité l'histoire de 4 amies. Ce sont des femmes exceptionnelles qui ne pourront que vous toucher. Que ce soit par leur personnalité, leur courage, les épreuves qu'elles vont relever, leurs choix.

Bravo pour ce magnifique roman, bien plus profond qu'il n'y parait.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous le savez, il y a des auteur(e)s que je suis quasiment depuis le départ et Emilie Collins (ou Emilie Riger, selon ce qu'elle écrit), en fait partie : lorsque son dernier titre "Mission Mojito" est sorti (je savais que ce n'était pas une romance) je me suis laissée tenter par ce titre énigmatique qui sentait bon les vacances, même si je me doutais que c'était plus du feel good (pas trop mon truc, ça) . De plus, le résumé avait fini de me convaincre. Ici, nous avons quatre amies qui décident de partir en voyage parce que l'une d'entre elles ne va pas bien Et les trois autres se sont données pour mission lui rendre sa joie de vivre. Que s'est-il passé pour que cette jeune femme sombre autant, au point de ne plus se laver, de ne quasiment plus parler et de subir??? Pourtant, au contact de ses amies, celle-ci va se reconstruire mais la vérité derrière ce voyage est inattendue et sera l'occasion pour l'auteure de faire passer un certain nombre de messages.

Nous allons donc suivre Erica, Megan, Chloé et Mélanie à travers leurs pérégrinations et leur quête de l'amitié, de la vérité et de la vie en général. Ce sont quatre jeunes femmes très différentes, qui ont aussi une vie très différente les unes des autres mais qui sont liées, depuis de nombreuses années par une longue amitié. Elles sont toujours là quand l'une en a besoin, se soutenant dans les bons comme les mauvais moments de la vie. C'est ce qui m'a décidée à lire ce roman car j'ai des amis, pour certains, que je connais depuis la maternelle. Nous ne nous voyons pas tous les jours mais si l'une ou l'autre, si l'un ou l'autre a besoin, on répond toujours présent.

Toutefois, en lisant ce roman, l'on se demande jusqu'où on peut aller par amitié...

C'est une magnifique histoire qui est très forte, que nous offre l'auteure,mais qui est surtout l'occasion de dénoncer certains travers de notre société au travers de ces quatre portraits de femmes.

Comme je l'ai dit en préambule, j'aime beaucoup ce que fait Émilie Collins ou Émilie Riger, ici : c'est une lecture qui ne vous laissera pas indifférent(e) selon vos vies. Les relations qu'il y a entre les quatre femmes rappelleront sans doute à beaucoup d'entre vous des situations vécues, des moments privilégiés ou au contraire, des moments d'agacement voire de colère. Selon vos sensibilités, vous serez d'accord ou non avec les messages veut faire passer Émilie : pour ma part, je me suis retrouvée davantage dans le personnage d'Erica mais pas que. J'ai aimé aussi le personnage Megan avec laquelle j'ai aussi des points communs. En revanche, je l'avoue, les personnages de Mélanie surtout mais aussi de Chloé m'ont moins parlé.


Le roman s'ouvre sur le jour 1 (Mission Mojito est découpé en sept chapitres qui correspondent aux sept jours que durent le voyage) : nous faisons connaissance d'Erica Et de Chloé dont le nom est entre parenthèses et l'on va vite comprendre pourquoi. En effet, même si cette dernière est présente de corps, elle est quasiment absente d'esprit et subit l'action. Les deux femmes se connaissent depuis 20 ans et visiblement ne se ressemblent physiquement pas du tout. Pourtant, lors de leur rencontre, Chloé avait montré un caractère certain à celle qui allait devenir son amie. On nous explique aussi que c'est une sorte de poupée Barbie mais là, on en est loin. Erica a, d'ailleurs, toutes les peines du monde à la sortir du lit pour leur aventure. Elle semble absente et peu concernée par leur départ imminent. La jeune femme semble très inquiète pour son amie à qui elle sert de mère, depuis quelque temps déjà, au point d'avoir mis sa vie entre parenthèses y compris, voir moins l'homme de sa vie, Ben. Erica est une femme active, une décideuse, toujours tirée à quatre épingles, elle est avocate et elle n'en peut plus de cette situation : elle adore Chloé mais reconnaît son échec à l'aider.
Le chapitre deux, lui, nous montre Mélanie sur le départ elle aussi : nous découvrons que cette dernière est mère de famille et qu'elle est au bout du rouleau et sur le point de craquer Elle a quatre enfants dont un adolescent, des jumeaux et une toute petite fille, Emma de 9 mois. Son mari, Martin, est furieux que sa femme le quitte pour quelques jours en lui laissant les enfants à s'occuper. Monsieur, visiblement, n'a pas l'habitude de cela (Mélanie gère tout et a renoncé pour lui, à son rêve de devenir enseignante et à son doctorat en histoire) et il lui fait bien sentir : soyons clairs, il est odieux au possible, la rabaisse tout le temps et l'on se demande pourquoi elle reste avec un tel homme. Certes, elle a quatre enfants avec lui mais doit-elle porter autant d'humiliations ? Ce voyage d'une semaine avec ses amies est donc un échappatoire bienvenu. En retard, elle rejoint Erica et Chloé et sent la désapprobation de la première sur son apparence. Même si elle pense la mission de sauver Chloé est quasi impossible, elle est ravie d'échapper à son quotidien.

Le chapitre trois lui, nous présente Megan, la dernière du groupe. Celle-ci se bat avec son chat qui lui fait payer, lui aussi, son départ. On sent la jeune femme très nerveuse mais elle se souvent de son passé avec ses trois amies et c'est pour nous, de découvrir qui elle est : là encore, nous faisons face à une personnalité totalement différente des trois autres. Pourtant, elle aussi est prête à tout pour sortir Chloé de sa « douleur ». Bien qu'artiste, elle travaille aujourd'hui dans le bâtiment comme peintre : c'est la bohème du groupe. Quant à la princesse du groupe, Chloé, elle n'a aucun travail stable et la nuit, elle rêve de devenir artiste et de rencontrer le prince charmant qui l'aimera toute sa vie.

Alors, Que s'est-t-il passé pour que ces quatre femmes, ayant toute une vie bien remplie, partent ensemble afin de sauver Chloé? Au gré des chapitres, on se dit que la situation ne peut être que grave. Il vous faudra découvrir ce qu'il en est. Or, quatre amies qui se connaissent depuis toujours (ou quasi) mais qui ont des vies tellement différentes, vont forcément avoir des choses à se dire... voire à mettre à plat et ce ne sera pas toujours facile.

Attendez-vous à sourire, à lever les yeux au ciel, à vous agacer, voire à vous mettre en colère devant telles ou discussions ou situations. Ce voyage et ce sauvetage seront-ils le glas ou au contraire, le renforcement de cette amitié unique ? et bien Vous le saurez en allant lire « Mission Mojito"


Quatre femmes ensemble, cela ne peut qu'explosif : en effet, même si elles sont très amies, ont forcément des choses à se dire, voire à régler. Certaines sont proches les unes des autres par leurs vies, points communs etc... et il y a forcément des incompréhensions. Même quand on ne veut pas juger l'autre ou que l'on n'est pas jaloux, il est parfois difficile de comprendre certains choix de vie à un moment ou un autre. Ce sera l'occasion pour les quatre amies de les confronter et de s'expliquer. Il y a forcément des non-dits peuvent être parfois dangereux pour une amitié, mais si celle-ci est forte, normalement, on passe outre.

Je l'ai dit, ce voyage et ces conversations sont, pour l'auteure, l'occasion de faire passer des messages sur notre société : on sent le côté féministe et ce n'est pas pour me déplaire loin de là : Emilie dénonce la difficulté d'être une femme à notre époque, coincée entre ses aspirations personnelles, la vie professionnelle et familiale. De plus, vous rajoutez le poids de la société, du regard des autres et le fait que les droits des femmes sont toujours remis en cause et vous avez de plus en plus de femmes à l'image de ces quatre-là : pas franchement malheureuses (enfin, Mélanie n'est guère épanouie et accepte bien trop de choses à mon goût : où est sa fierté?) mais pas non plus heureuses, ne cessant de se poser des questions et n'osant pas faire ce qu'elles désirent vraiment. On ne pourra aussi qu'acquiescer devant les injustices dénoncées comme la "promotion" des femmes ralenties au profit de ces messieurs, soit-disant, plus libres, même s'ils sont mariés et ont des enfants. Ou au contraire vous énerver devant la dictature de la minceur lorsque Mélanie se sent grosse parce qu'elle fait du 42! euhhhhhhhhhh Mesdames, savez-vous que c'est la taille la plus répandue en France? Franchement, ça m'a fait bondir! Quel message envoie-t-on si on fait un 42, on est gros? quid de celles qui ont de plus grandes tailles? Ne peuvent-elles pas être heureuses parce qu'elles ne sont pas dans un "joli 38" (je cite), la soi-disant norme selon ces femmes? Je ne sais pas si c'est une maladresse de la part d'Emilie ou si c'est ce que ressent Mélanie simplement et que c'est un aspect de son mal-être mais ce passage-là m'a franchement agacée car il correspond, malheureusement, à ce regard que porte une partie de la société sur le corps féminin et qui amène à ces régimes qui envahissent les écrans publicitaires et au désespoir de certaines femmes. Dites-moi ce que vous en pensez ;) je serais curieuse...


La situation de Chloé est terrible et ce sera l'occasion pour l'auteure de dénoncer là encore un certain nombre d'aberrations de notre pays et de notre justice. Mesdames, je vous le dis, il y a encore du boulot!!! Ne lâchons rien ^^ Les hommes sont présents en filigrane et excepté le connard de mari de Mélanie et celui de la fin (ah mais qui est-il??? chuttt) , on voit des types biens ^^ vous voyez, elle ne déteste pas les hommes, non, non ^^


Mais ce roman n'est pas qu'un plaidoyer en faveur des femmes, c'est d'abord un magnifique roman qui célèbre l'amitié entre femmes : attendez-vous à rire plus d'une fois car de temps en temps, pour échapper à ce qui les lie aujourd'hui, elles retombent presque à l'adolescence et à ses dérives. Enfin, j'avoue ne pas être d'accord avec la décision finale, du tout. Mais évidemment, je ne peux rien vous dire là-dessus ;)

Je terminerai en disant que forcément ce roman m'a parlé par bien des aspects car l'amitié de longue date m'est familière : pas besoin de se voir ou de s'appeler tous les jours pour être là quand ça ne va pas. En revanche, c'est une belle leçon de vie qu'il faut retenir et se garder des moments, même quand la vie est compliquée afin de relâcher la pression, sans forcément culpabiliser. Les hommes se retrouvent souvent entre potes ^^ et cela ne pose aucun souci. Pourquoi les femmes n'auraient-elles pas leurs moments juste à elles aussi, entre amies, plus souvent? J'aurais aimé un épilogue où l'on se serait projeté quelques années après pour voir ce qu'elles sont devenues.


C'est un texte à part dans son oeuvre et qui vaut le détour, comme chaque fois, et ce, pour des raisons différentes des précédentes :) Comme toujours, c'est bien écrit et cela se vite : bon, on est dans du feel good, plus, et comme elle le sait, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé ^^. Je comprends que certains aient besoin de trouver des pistes de réflexion, des solutions pour "mieux vivre" mais moi, je préfère autre chose lol ^^ceci dit, je lirai son prochain, hein? ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sensible à la plume d’Emilie Riger, j’ai été ravie qu’elle sorte, cet été, un nouveau roman. Celui-ci m’a beaucoup surpris car je ne m’attendais pas du tout à ce que j’allais découvrir. En effet, je pensais lire un roman « feel-good », très léger, sur un road-trip entre copines. J’étais loin d’imaginer que des sujets très sensibles seraient évoqués et que l’histoire serait, finalement,  si sombre.

Nous faisons connaissance d’Erica, Mélanie, Megan et Chloé, qui sont quatre femmes très différentes les unes des autres. Un jour, Chloé vient se réfugier chez Erica, dans un état mutique. Se laissant complètement aller, ses amies décident de l’entrainer pour un séjour d’une semaine afin de l’aider à remonter la pente. Ce séjour aidera-t-il Chloé ? Quelles conséquences sur leurs vies et sur leur amitié se séjour va-t-il avoir ?

Les quatre jeunes femmes se sont connues au lycée et, malgré leurs choix de vie, elles ont réussi à maintenir un lien entre elles. Erica est perfectionniste, organisée et grâce, ou à cause, de son métier d’avocate, elle a tendance à ne pas se laisser envahir par ses émotions. Megan aime la vie, s’amuser, avait des rêves d’artiste et se retrouve finalement peintre en bâtiment. Mélanie a une vie de famille assez compliquée ; mère de quatre enfants, travaillant à plein temps, elle n’a plus de temps pour elle, d’autant plus que son mari ne s’implique pas dans leur foyer. Enfin Chloé est une belle jeune femme, avec une tête bien faite, mais qui semble avoir rangé ses rêves aux oubliettes pour travailler comme caissière dans un supermarché. Pourtant, le jour où elle va avoir besoin de ses copines, elles vont répondre présent et vont monter un voyage, une opération « mojito » pour l’aider. Leur amitié fait plaisir à voir car c'est une amitié sincère, où les filles n'hésitent pas à se dire les choses.

Comme je le disais en introduction, en lisant le quatrième de couverture, je m’attendais à une lecture légère. Pourtant, dès les premières pages, j’ai ressenti une atmosphère pesante et je me suis dit que j’allais sûrement avoir une lecture exigeante. En effet, l’autrice fait le choix d’aborder dans ce roman des thèmes d’actualité et pourtant si difficiles : la charge mentale des femmes, le regard que les femmes ont sur elles mais aussi le poids du regard de la société sur elles. Ils sont traités tout au long de l’histoire et mettent en lumière une réalité qui est encore, trop souvent, occultée ou ignorée. Ainsi, même si la force de l’amitié est mise en avant, l’autrice en profite pour pointer des clichés ou des préjugés sociétaux et pour, d’une certaine manière, les dénoncer. La plume de l’autrice est très efficace, fluide, et émotionnellement prenante. Au fil de l’histoire, on rit, on pleure, on a le ventre qui se serre et on se prend d’affection pour ces quatre copines qui ressemblent, pour beaucoup, à celles qu’on peut avoir dans notre entourage.

Pour conclure, j’ai été une nouvelle fois séduite par la plume d’Emilie Riger et cette « Mission Mojito » m’a fait ressentir de nombreuses émotions. Loin d’être une lecture légère, ce roman est néanmoins un hymne à l’amitié et un manifeste mettant en lumière des préjugés et des états de fait sur la condition des femmes dans notre société actuelle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions BMR et le site Netgalley qui m'ont permis de lire ce livre.

J'adore la couverture de ce livre, où l'on y voit au premier plan les filles sur la route en voiture et au second plan l'une des quatre filles j'imagine que c'est Chloé.

On y retrouve Erica, Mélanie, Megan et Chloé qui décident de partir en road trip sur un coup de tête après que l'une d'elle va bientôt sombrer. Et c'est parti pour une mission sauvetage.

J'ai accroché de suite à l'histoire si émouvante, captivante, addictive, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages très attachants. J'ai adoré au fil des parties la liste des ingrédients du Mojito.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :