Elevation

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 3 avr. 2019 | Archivage 3 juin 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Elevation #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé


Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite.

C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ?

Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider.

Un roman joyeux, exaltant et teinté de tristesse.

Entertainment Weekly.

Édition illustrée.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Michel Pagel.


Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite.

C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782253258681
PRIX 6,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une nouvelle pour prendre de la hauteur Scott, cinquantenaire divorcé, a deux problèmes : les chiens de ses voisines, lesbiennes mariées, ne cessent de lui laisser des "paquets surprises" sur la pelouse ET il perd du poids. Même avec ses vêtements et lesté de lourdes pièces, il pèse toujours le même poids. Chaque jour il perd 500 grammes. Peu importe ce qu'il mange, la perte de poids est inéluctable et commence sérieusement à lui faire peur. Surtout que les chiffres sur la balance baisse mais son corps, lui, ne change pas ; pas besoin de resserrer sa ceinture mais il devient plus léger. Que lui arrive-t-il ? Que se passera-t-il s'il continue à perdre du poids ? Avec cette longue nouvelle, Stephen King s'attaque aux préjugés. La pichenette derrière l'oreille de Trump est un régal, la critique de la société américaine conservatrice et puritaine est sans appel. La plume est agréable, nettement plus tendre que d'habitude, poétique. Le maître du fantastique nous offre là un joli conte philosophique pour élever les âmes autant que les corps. A lire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire différente de ce à quoi Stephen King nous a habitué. Une histoire sur le respect, la différence, l’acceptation, avec une touche de fantastique certes, mais certainement pas une histoire d’horreur ou d’épouvante. Une histoire humaine, une certaine critique sociale et politique, et un roman qui fait du bien. Lumineux et léger. J’ai bien aimé!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans cette courte histoire, nous suivons Scott qui perd du poids tous les jours sans que son apparence ne soit modifiée. Ce phénomène s'accompagne d'autres mystères qui ne peuvent être résolus par la médecine traditionnelle. Vient ensuite se greffer l'histoire de ses deux voisines, en couple et dont les affaires économiques vont mal. Si j'ai au départ eu des difficultés à entrer dans l'histoire que je trouvais un peu trop loufoque. J'ai été agréablement surprise par l'évolution des personnages. Stephen King nous invite à réfléchir sur les préjugés que l'on peut avoir sur les couples homosexuels, sur les obèses mais aussi sur la fin de vie ou encore les relations entre voisins. Par certains points, ce récit m'a rappelé ma première rencontre avec le King et son roman marche ou crève. Pour finir, j'ai été touchée par la conclusion de ce récit qui a bien failli me tirer une petite larme !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est l'histoire de Scott, Scott est un mec bien, mais il ne le sait pas encore, perdu dans son travail, ses habitudes, ses préjugés, et ses agacements de tous les jours... Un peu comme tout le monde. Lorsqu'un événement tout ce qu'il y a de plus extra-ordinaire va finalement lui ouvrir les yeux sur lui, sur sa vie, sur sa ville aussi et sur la façon dont on traite les autres. C'est un roman court et marquant, et qui fait du bien ! La preuve (encore) s'il en fallait (moi je le savais déjà) que Stephen King peut TOUT faire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir à nouveau de se délecter de la plume du King ! Réfléchie, travaillée mais tout en restant tellement fluide. Pour ceux qui aurait peur du côté fantastique de King, ici il est très peu développé et s’arrête à la perte de poids constante du personnage principal. Cette partie fantastique du récit n’est finalement qu’un prétexte pour aborder des sujets plus importants : la différence, l’homosexualité, les préjugés, la haine de l’Inconnu, l’euthanasie, …. Plus qu’un roman fantastique c’est un joli conte poétique et philosophique que nous offre ici l’auteur ; qui, bien sûr car cela reste King, dénonce les travers de l’être humain. Un petit récit doux, une ode à la différence, à la tolérance et à la solidarité servie par une plume parfaite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Scott n’a pas l’habitude de se peser. Un peu trop en chair pour son âge et sa taille, il redoute et fuit la balance, qui n’est jamais synonyme de bon présage. Pourtant, un matin, quelque chose le taraude et il se pèse: il a maigri, en effet, mais le pire, c’est qu’il ne cesse de maigrir, chaque jour un peu plus... A l’extérieur il reste le même, mais à l’intérieur il s’allège, s’élève même. On suit donc Scott, le Docteur Bob, ainsi que Deedee et Missy les voisines autour de cette problématique et d’autres qui viennent frapper la ville. C’est une nouvelle d’une extrême beauté, d’une absolue douceur (rare pourtant chez Stephen King!) et que je recommanderai sans hésiter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un récit court comparé à l'ensemble de l'oeuvre de King, mais on rentre très rapidement dans le vif du sujet. J'aime toujours autant ce coté SF, qui, cette fois ci n'est pas trop tiré par les cheveux. L'avantage de ce court récit, c'est que le lecteur ne confond pas les personnages, les villes etc (et encore, deux personnages trouvent le moyen d'avoir des noms proches, mais également semblables à ceux de leurs chiens). C'est plein de tendresse (enfin il faut gratter un peu la première couche), ce à quoi je ne m'attendais pas mais j'avoue ne pas m'en plaindre ! Le final est grandiose, dans tous les sens du terme!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

✔️Mon ressenti: Fan de Stephen King depuis toujours, j'aime ses romans à partir du moment où le fantastique ne prend pas une place trop importante. C'est le cas pour celui-ci. L'auteur nous emmène dans la peau de Scott. Il se rend compte qu'il perd du poids, alors que son apparence ne se modifie pas. Qu'il se pèse avec des vêtements lourds, ou qu'il les retire, l'aiguille reste au même endroit. Son ami médecin n'y comprend rien non plus... Jusqu'où descendra ce poids? Quels effets cette perte aura t'il sur lui? Stephen King aborde par ce récit des thèmes d'actualité, il est question de voisinage, de préjugés, d'orientation sexuelle, de solidarité... Je ne vous en dit pas plus. J'ai passé un excellent moment dans l'univers de Castle Rock, en vivant l'histoire avec Scott, en sentant ce mystère plané, et en tournant les pages avec rapidité. Le seul problème quand on est à ce point pris par l'histoire et que le texte est si court, c'est qu'on a forcément un goût de trop peu! Citation: "Quoique le mot heureux fût trop faible: ce qu'il découvrait en explorant les limites ultimes de sa résistance, c'était un autre monde. Tout mène là, songea t'il. A cette élévation. Si c'est ce qu'on ressent quand on meurt, on devrait se réjouir de partir." 🎯Mots Clefs: Poids / Homosexuel / Médecin / Silhouette / Préjugés 🏆Ma note: 17/20

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bienvenue à Castle Rock, ville imaginaire du Maine, où Stephen King aime situer ces histoires et où je prends toujours beaucoup de plaisir à m'aventurer. En toute connaissance de cause. Scott a un problème : il perd du poids. Il s'allège de 500 grammes par jour, sans raison. Il maigrit mais son corps ne change pas. Pas besoin de refaire sa garde-robe ou de resserrer sa ceinture, Scott maigrit, c'est tout. Mais jusqu'à quand ? J'ai beaucoup aimé cette novella qui n'est pas sans rappeler celle parue l'année dernière, Gwendy et la boîte à boutons. L'écriture s'y fait poétique, voire un peu triste. Et sous couvert d'un récit fantastique, King fait, comme souvent, une critique sociale et politique acerbe et sans appel. Un régal, bien qu'un peu court.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Scott Carey avec ou sans ses vêtements pèse le même poids sans que son corps ne change et il en perd même régulièrement. Que lui arrive-t-il ? Et surtout que va-t-il lui arriver ? Encore une réussite pour le Maître et j'avoue avoir presque verser une larme à la fin. Un régal !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Stephen King pèse lourd dans le monde de l’édition. Et le sujet du poids semble être source d’imagination pour lui. Après La peau sur les os écrit sous le pseudonyme de Richard Bachman, le revoilà avec une nouvelle histoire d’un homme qui perd peu à peu ses kilos. Élévation n’a pourtant rien à voir avec cet autre roman. Sorti directement en petit format chez Le livre de poche, c’est une courte histoire que nous propose le maître, une novella de 160 pages où l’émotion est prégnante. Castle Rock, terrain de toutes les aventures, où le fantastique est présent dans le quotidien des habitants depuis des décennies grâce à King. Le costaux Scott Carey a un « petit » soucis : chaque jour il maigrit davantage et son poids ne varie pas sur la balance, qu’il s’y présente en caleçon ou lesté de charges. Élévation est une distrayante histoire qui prouve combien Stephen King sait manier les émotions, donner du souffle à ses personnages et créer une atmosphère en quelques lignes. Ceux qui ne l’imaginent que dans l’horreur ne peuvent pas être aussi éloigné de ce qui fait l’essence de l’écrivain, sa capacité à susciter l’émoi, le trouble, la passion, le malaise, l’ébranlement, la chaleur humaine (liste non exhaustive…) en peu de pages. Ce récit est tout aussi optimiste qu’il est triste. Car, plutôt que de sombrer dans la dépression à l’idée de se retrouver sans poids, voilà que le personnage pèse au contraire sur la vie de ses voisines. Un couple de jeunes homosexuelles mis de coté par la communauté, dont la position sociale et le regard porté par les autres vont changer grâce à Scott Carey. Est-ce vraiment un paradoxe de devenir physiquement de plus en plus léger, et de ne plus avoir le fardeau du monde sur les épaules tout en se préoccupant de ses congénères ? Élévation est un récit sur l’acceptation, l’intégration, le respect des différences. Profondément touchant et humain, où l‘amitié si chère au Stephen King prend une place prépondérante. Cette histoire, où se mélange tristesse et bons sentiments, est particulièrement émouvante et son final a de quoi tirer quelques larmes d‘émotions. Et puis, il y a quelques coups de griffes à la société américaine actuelle et à Trump, assez bien sentis, qui achèvent de rendre cette histoire encore plus sympathique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et si nous retournions, le temps d'une histoire, à Castle Rock ? C'est tentant, hein ? C'est la raison pour laquelle j'ai sollicité auprès des Editions  "Le Livre de Poche" et de la plateforme NetGalley ce nouveau titre du King ! J'en profite pour les remercier pour cette lecture dont je vous parle tout de suite ! Scott Carey, humble habitant de Castle Rock, est victime d'un phénomène des plus étrange... D'un œil extérieur, il ne change absolument pas, toujours d’apparence "enveloppé", pour le dire gentiment. Pourtant, jour après jour, son poids diminue. Plus étrange encore, celui-ci ne varie pas sur la balance, qu'il soit nu ou couvert de plusieurs couches de vêtements ! Pour Scott et son ami médecin à qui il se confie, le mystère est total, bien que pour nous, lecteur, toute incongrue que soit la chose, elle n'est que logique... Bah oui, on est à Castle Rock... Cette perte de poids constante est certes troublante, mais Scott n'est cependant pas vraiment inquiet. Parallèlement, quelque peu en guerre avec ses voisines, un couple de charmantes jeunes dames propriétaires d'un petit resto en ville dont les chiens ont la fâcheuse tendance à s'oublier sur sa pelouse, en faisant un terrain miné. Au-delà de la petite gueguerre de voisinage, Scott finit par comprendre que les habitants de Castel Rock ont l'esprit étroit et mènent la vie dure aux jeunes femmes. Scott a alors une idée... La plume du King s'est élevée, une fois encore, pour nous livrer une fable délicate sur l'amitié sur fond de clichés sociétaux qui sont malheureusement une réalité dans l'Amérique de Trump. La lame tranchante des mots du King a murmuré l'horreur des préjugés plutôt que l'horreur de l'histoire. Dans un final émouvant qui aura serré les cœur des plus durs à cuire d'entre nous, le King clôture une histoire très riche malgré sa petite taille, un vrai régal pour les yeux qu'on referme avec le sentiment d'une belle leçon d'humilité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis : Il faut savoir que je suis très fan de Stephen King, j'ai adoré retrouvé la petite ville de Castle Rock. C'est le traitement typique des ragots etc. De petits villages. Au début, la perte de poids de Scott nous rappelles un peu Bag of bones du même auteur que j'ai lu il y a fort longtemps mais, finalement on s'attache au personnage et on se demande quelle force mystique l'entoure pour qu'il maigrisse même en se pesant avec des poids rien ne change. On à aussi et surtout le traitement de l'homosexualité et les préjugés des gens que l'on peut retrouver dans les petites villes. Au début j'ai eu du mal à m'attacher à ces femmes, de prime abord arrogantes mais, finalement, contre les difficultés financière et les préjugés des gens Scott se lie d'amitié avec elles. C'est une histoire que je verrai bien adapté dans la série Castle Rock qui s'inspire des écrits de King. Après notre lecture on se remet en question sur le fait qu'on ait peut-être déjà, même malgré nous, participer à la destruction d'un couple ou de personne. King nous invite dans ce récit à faire preuve de tolérance et c'est tout ce que j'aime dans ses livres. Il y a toujours de bonnes descriptions qui nous font entrer dans son univers, la critique du genre humain que l'auteur ne comprend pas toujours et cette petite part de mystère. Je vous recommande vivement cette lecture ainsi que les autres livres de l'auteur, d'ailleurs je vous ferai peut-être une sélection des livres de cet auteur que je préfère. Le seul bémol que l'on peut trouvé est peut-être le fait que ce petit roman est très court et que j'aurais aimé savourer encore plus le savoir faire de King.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel livre ! Je suis toujours épaté par l'écriture de Stephen King, bien plus subtile qu'on ne pourrait croire, et sa capacité à créer une atmosphère en quelques phrases. On s'immerge immédiate dans cette petite ville du Maine un brin réac, où un couple de femme gay a un peu de mal à s'intégrer. Le héros du roman, assez sympathique tout faire pour les aider à s'intégrer. L'histoire, avec une touche de fantastique (à travers la perte de poids du héros), est avant tout une formidable histoire d'amitié, pleine d'émotion. Un très beau moment de lecture pour moi et un vrai coup de cœur pour cette novella du maitre. Merci à Netgalley et au Livre de poche pour cette magnifique lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est un récit très doux que nous offre le roi de l’épouvante. Nous rencontrons Scott qui a deux soucis dans la vie. L’attitude de sa voisine face à sa demande de ramasser les petits cadeaux que ses chiens laissent sur sa pelouse et une perte de poids régulière, qui s’additionne à une particularité bien étrange, il pèse le même poids habillé que nu, quoi qu’il porte ! Plus son poids s’allège, plus sa conception de ce qui l’entoure va changer. En premier sur ces voisines, un couple marié de femmes qui tiennent un restaurant vegan mexicain. Il se rendra compte que lui comme beaucoup d’autres avait une attitude désagréable envers ses femmes, sans pour autant le vouloir pour sa part. Il va faire le premier pas et tenter de modifier cela avant que son poids, qui ne cesse de diminuer progressivement, ne finisse à 0. C’est une histoire toute en réflexion qui se dévoile au lecteur, car plus Scott s’allège, plus il va se sentir léger et heureux ! Cette expérience unique et étrange va apporter beaucoup à sa vie et à celle de ceux dans la confidence. Certains aspects de la société face au mariage homosexuel, surtout à l’heure actuelle aux États-Unis, sont pointés du doigt et mis en avant. C’est un plus qui nous fait réfléchir à un climat tendu où le mariage gai est encore trop souvent mal vu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un court roman, presqu'une novella, que nous offre là Stephen King. Après l'avoir lu récemment sur du policier, je retrouve la veine fantastique qu'il maîtrise si bien. Cependant, avec ce texte aux allures de conte, ce n'est pas l'aspect fantastique qui occupe la place centrale. Scott perd du poids mais son corps reste le même, il devient donc de plus en plus léger et le processus semble irréversible. Cette transformation invisible va s'accompagner de changements dans sa vie sociale et, lorsqu'il en aura besoin, l'aide ne viendra pas forcément de là où on s'y attend. En moins de 100 pages, Stephen King arrive à nous émouvoir mais également à nous faire réfléchir en pointant du doigt les comportements réactionnaires et le manque d'ouverture d'esprit que l'on rencontre malheureusement encore trop souvent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela fait longtemps que je n’avais pas lu un Stephen king et j’ai été très contente de replonger Dans ces univers particuliers que King sait animer avec passion. élévation raconte l’histoire de Scott divorce qui vient de décrocher un gros contrat de création de site web qui se rend un beau jour chez son ami bob ancien médecin à la retraite. Il vient le trouver avec une question étrange : celui perd du poids de façon régulière chaque jour sans que cela n’ai un impact sur son physique et surtout même s’il se pèse habille ou en portant des objets lourds le poids reste le même. Il s’allège et ne sait que penser de cet étrange phénomène. Nous suivrons donc les semaines de Scott qui perd kilo après kilo... cela va t il se stopper jusqu’ou ira cette perte de poids ? Retrouver le style de king était un plaisir j’ai hâte à la replonger Dans d’autres de ses livres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Scott est un bon gaillard d’un peu plus de 100 kilos qui se met à perdre du poid du jour au lendemain. 500 grammes par jour puis un kilo puis bien plus. Il se rend chez son ami médecin à la retraite pour lui faire constater la chose mais également que son aspect physique ne change pas et tout ce qu’il touche ne pèse plus rien durant le contact. C’est une histoire courte mais durant laquelle, King a su minutieusement créer un petit monde, des personnages vraiment très attachants ainsi que des liens entre eux qui noue très tendrement l’histoire. Avant cette amitié, Scott essaie désespérément d’être bon voisin avec un couple de femmes. Il y parvient subtilement puis l’histoire se concentre sur tous les changements dont il est sujet. J’ai beaucoup aimé ce récit grâce à l’idée même d’une personne qui peu à peu perd les effets de la gravité, les personnes dont ils s’entourent et la légèreté (c’est le cas de la dire) avec laquelle il prend ce qui lui arrive qui est quand même une chose qui pourrait faire paniquer. Une histoire efficace sous une plume détaillée qui ne fait que bien incruster chaque belle scène racontée par Stephen King. Et la fin est juste magnifique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le grande maître nous conte ici l'histoire de Scott qui un beau jour se rend compte qu'il perd du poids mais sans transformation physique et encore plus bizarre, tout ce qu'il touche perd également son poids. Que va t il arriver quand il arrivera à 0 ? En parallèle de cette histoire, Stephen King n'hésite pas à transformer cette nouvelle fantastique en pamphlet contre Trump et particulièrement en ce qui concerne l'homosexualité. Élévation est une fable traitant de la tolérance, de l'amitié et de l'importance de profiter de chaque instant. Il y a un peu de poésie dans cette nouvelle et ça fait du bien !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci tout d'abord aux éditions livre de poche qui m'ont permis de lire ce roman du Grand maître qu'est Stephen King. Cela fait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans son univers... Mais surprise, le côté fantastique est toujours là ,mais ici point d horreur ou d'éléments vraiment maléfiques. Certes il arrive une chose incroyable au personnage principal, mais il y a également un autre sujet important qui est traité ici, je vous laisse le découvrir. C'est un roman plutôt court, donc très rapide à lire, qui nous donne un pincement au cœur, le lecteur finit par s'attacher à ce personnages et aux autres protagonistes que sont ses amis. Une histoire fantastique mais très touchante qui regorge d'amour, d'amitié... C'est bien la première fois que je lis un roman de Stephen King de ce genre. Une histoire à découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une petite nouvelle assez courte, mais très King. Un pamphlet sur l'homophobie, dans les petites bourgades des Etats Unis (mais n'est ce pas aussi le cas en France...?!), les gens mettent de côté voire rejettent ces deux jeunes femmes, mariés de surcroit. Alors tout le monde ne les rejette pas ouvertement non, bien entendu, certains se moquent seulement.....bref, des entre les bien pensants, les moralisateurs, et ceux qui ont peur d'afficher leur opinion, ces deux femmes sont sur le point de perdre leur restaurant et n'arrivent pas à s'intégrer. Alors cette nouvelle ne fait pas peur, le fantastique est très léger, Scott perd du poids au fil des jours,et plus il va vers les autres, plus il s'allège (sans que son corps change, ce qui est étonnant me direz vous)....ne serait ce pas en fait l’élévation de son esprit dont nous parle Stephen King d'une jolie manière ? En tout cas, j'ai passé un très bon moment avec cette nouvelle. Merci à #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie chaleureusement Le livre de poche pour l'envoi, via net galley, du court roman Élévation de Stephen King. Bien que Scott Carey ne semble pas changer, il perd incessamment du poids. Étrangement, il pèse le même poids avec ou sans vêtements, peu importe leur poids. Ne voulant pas subir d'examens médicaux, il ne veut prévenir personne, si ce n'est son docteur en qui il a confiance. Dans la bourgade de Castle Rock, Scott se lance dans un combat contre ses voisines lesbiennes dont le chien fait régulièrement ses besoins sur sa pelouse. L'une de ses voisine est glaciale, tandis que l'autre est amicale. Elles essayent toutes deux de maintenir leur restaurant à flot, mais les habitants de Castle Rock ne veulent pas d’un couple homosexuel marié, et le restaurant rencontre donc des difficultés. Quand Scott découvre les préjugés qu'elles rencontrent, y compris le sien, il décide d'essayer de les aider... Élévation de Stephen King est un court roman qui m'a captivé. J'ai beaucoup aimé le personnage de Scott, un homme qui découvre qu'il perd du poids même si physiquement il est toujours le même. Il perd du poids, beaucoup de poids, toutefois cela ne se voit pas pour les autres qui l'entourent. Il se pose des questions, il calcule la date de sa fin... Il tait son secret à part à son médecin, qui est aussi un ami. Parallèlement à ça, nous découvrons les déboires de Scott avec ses voisines, un couple d'homosexuelle envers qui il a des préjugés... comme une partie de la ville ! J'ai beaucoup aimé l'évolution de Scott, les questions qu'il se pose sur ses voisines, sur son comportement envers elle... Il y a une bonne analyse de l'Amérique puritaine d'aujourd'hui. Stephen King a de bonnes réflexions dans ce roman, court mais percutant. Pas d'horreur pure ici, mais une histoire bien construite avec des personnages fouillés et attachants. Je suis ravie de ma lecture et je mets cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire fantastique assez originale et qui fait beaucoup penser à « L’étrange histoire de Benjamin Burton ». Même s’il s’agit d’un texte court, j’ai été emportée par les personnages. Un récit à priori banal qui aborde des sujets plus compliqués. Encore une belle réussite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire légère, poétique et fantastique qui aborde l'homosexualité, le poids des rumeurs, l'amitié

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous sommes ici à Castle Rock, ville où Stephen King a établi bon nombre de ses intrigues. Nous retrouvons Scott, qui est sujet à un étrange phénomène. Effectivement, jour après jour, à chaque fois qu’il monte sur la balance, il se rend compte qu’il perd inexplicablement du poids. Pourtant, son apparence extérieure reste inchangée. Ce sont en premier lieu les nombreux bons avis que j’ai pu lire qui m’ont donnée l’envie de découvrir ce roman. Je ne connais pas forcément la bibliographie de King, mais pour avoir lu certains de ses romans, j’avoue avoir un rapport en dent de scie avec ce qu’il nous propose. En effet, si j’avais été conquise par « 22/11/63, tel fut loin d’être le cas avec « Insomnie ». J’ai donc pensé que ce tout petit roman allait me permettre de me réconcilier avec l’auteur et je ne me suis pas trompée. Comment, en si peu de pages, King réussit-il à faire passer autant d’émotions ? Ce petit roman, aux allures de conte philosophique, est un véritable hymne à la tolérance. Effectivement, l’auteur n’hésitera pas à faire une véritable satire des préjugés lamentables qui subsistent encore dans certaines localités. Au travers de personnages forts et très bien dépeints, c’est de l’émotion à l’état brut que nous livre ici Stephen King. Impossible de ne pas s’émouvoir en lisant cette histoire et de ne pas s’attacher aux personnages, tant les principaux que les secondaires. Bien évidemment, si vous recherchez l’horreur qui est si propre à King, passez vite votre chemin. Ici, rien ne fait peur, si ce n’est la bêtise et les préjugés. L’auteur signe ici une petite pépite accessible à tous, même si vous pensez ne pas accrocher avec son style. N’hésitez donc pas à découvrir ce court roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Difficile de parler d’une nouvelle sans en dévoiler trop ! Allez, je me lance… Si vous suivez Stephen King sur les réseaux sociaux, vous savez la haine qu’il voue à Donald Trump. Le King ne s’en cache pas, bien au contraire. À l’instar du président américain, la petite communauté de Castle Rock (que les aficionados connaissent bien) est très conservatrice : les homosexuels n’y ont pas leur place. Deirdre et Missy, les deux jeunes femmes qui viennent de reprendre le tex-mex de la ville, ont du mal à s’intégrer et à remplir leur restaurant : injures et préjugés leur mènent la vie dure... Scott ne porte pas tellement ses voisines dans son cœur, mais pour d’autres raisons : leurs chiens « s’oublient » un peu trop souvent sur sa pelouse, et ces dames nient en bloc ! Il a des choses plus importantes à régler… des choses que personne, pas même son ami médecin et confident, le docteur Bob, ne comprend, mais ces querelles de quartier lui pèsent (sans jeu de mots), et la discrimination dont Deirdre et Missy sont victimes lui est insupportable. Aussi décide-t-il de tendre la main au couple… qui commence par lui fermer la porte au nez. Qu’importe, Scott persévère. Après tout, n’est-il pas en train de s’élever ? Car le titre de cette nouvelle n’est pas seulement à prendre au sens premier du terme. Comme toujours chez Stephen King, la fiction amène à questionner la réalité, et tout à côté du surnaturel, cette incroyable histoire d’un homme qui perd du poids sans que cela se voie, de belles valeurs humaines sont mises en lumière. Ici, l’amitié chère au Maître, thème récurrent dans son œuvre. Si je préfère Stephen King dans le registre de l’épouvante, j’ai beaucoup aimé cette nouvelle. Pour la sensibilité qu’elle dégage, sa douce mélancolie, sa poésie. À lire d’une traite, la tête dans les étoiles et le cœur sur la main.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elévation est un livre humain et très touchant. J'ai vraiment passé un bon moment en lisant ce livre. Nous rentrons rapidement dans l'histoire dont la lecture est aisée. Les personnages sont bien développés et rapidement ils deviennent familiers au point d'être déçus que cela finisse vite. Je ne suis pas un fin connaisseur de l'oeuvre de Stephen King mais j'ai comme l'impression que ce livre est différent. Il me semble que S. King veut délivrer un double message. D'abord à l'Amérique. Celle de trump et celle qui est entrain de faire le choix de l'Isolement et l'Abandon des grandes causes humaines communes comme celle de l'environnement. Il veut aussi s'adresser au monde "globalisé". Un message sur la tolérance et la nécessité de dépasser les apparences et de s'ouvrir aux autres. Ecrire un livre dont les personnages sont un couple du même sexe peut sembler à certains comme étant ringard et dépassé dans ce début du 21ème siècle. Personnellement, je pense que la question "du vivre ensemble" n'a jamais été aussi d'actualité qu'au cours de ces dernières années y compris l'intolérance développée envers les des personnes en surpoids et de l'homophobie. Je recommande fortement ce livre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce King est différent de ceux que j’ai pu lire jusqu’à présent. Il est très intéressant. Pour commencer, il ne contient pas de fantastique en dehors de cette perte de poids invisible. Et l’intrigue est somme toute assez douce même si les thématiques traitées le sont un peu moins. On parle d’homosexualité, où comment les gens peuvent en repousser d’autres au nom de la différence et du jugement. C’est traité avec beaucoup de justesse et Casey est très attendrissant car lui-même, s’il ne les jugeait pas mal, ne faisait pour autant rien pour leur venir en aide avant que sa.. maladie ne se déclare. Une maladie qui lui fera voir les choses différemment. Cette maladie donc… Casey remarque perdre du poids, sans que sa masse corporelle en soit impactée. Visuellement, il a la même apparence avec 100 kg qu’avec 60. Tout le monde sait que c’est impossible. Refusant d’aller consulter de grands médecins et de finir en cobaye au nom de la science, Casey se confie à un ami médecin à la retraite. Un remède? Inconnu? Jusqu’où va aller cette perte de poids? Que se passerait-il à zéro?? Malgré le petit nombre de pages, King a réussi le tour de main de me faire aimer tous les personnages. Je me suis sentie bien dans ce récit, même si tout n’est pas rose, même si la fin est déroutante. Casey est tellement »zen » qu’il est difficile d’être torturé en lisant cette histoire. Le plus intriguant, c’est que King ne cherche pas vraiment à expliquer ce mystère. Oui, une allusion est glissée sur 4-5 lignes à un moment. Mais en fait, ce n’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est les changements qui s’opèrent en Casey, ce sont les changements qu’il opère ensuite autour de lui. Ce sont les gens. Et c’est terriblement bien écrit. Terriblement actuel. J’ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle. Je la conseille absolument!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avant toute chose, je voudrais remercier les éditions "Le Livre de poche" et "NetGalley" de m'avoir permis de découvrir cet excellent roman. On entre directement dans le vif du sujet avec la visite de Scott à son ami médecin Bob qui vient le consulter à cause de perte de poids inexplicable. En parallèle, nous suivons également Scott de nouveau qui a aussi des soucis avec les chiens de ses voisines qu'il soupçonne de faire leurs besoins sur sa pelouse malgré que celles-ci lui soutiennent que non. A partir de ces deux évènements, nous allons être embarqués dans une histoire passionnante. Le livre est court et ce lis vite, mais pas uniquement à cause de son nombre de pages qui n'est pas très élevé, mais surtout grâce à l'écriture de Stephen King qui est très fluide et qui nous fait enchaîner les pages les unes après les autres tellement son histoire est passionnante. J'ai également beaucoup aimé les illustrations que l'auteur nous propose en début de chaque chapitre, je les trouve très belles. La fin m'a également beaucoup touché, mais comme le livre n'est pas très long, je préfère ne pas trop vous en dévoilez pour ne pas gâcher votre plaisir. En conclusion, n'hésitez plus et foncé. Nous avons encore droit ici à un excellent Stephen King.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions Le Livre de Poche pour cette lecture. Chaque sortie du "maître" est un événement est une fois de plus , il frappe juste. Elevation, petit roman, se déroule une fois de plus à Castle Rock. Et comme à son habitude , cette petite bourgade cache des habitants à particularité . Dans ce récit, on apprend à connaître Scott Carey. Vivant seul, et pas spécialement heureux, Scott va se trouver confronté à un mystère de la médecine. Maigrissant, jour après jour, ne pouvant arrêter cette chute, Scott va tenter de profiter de la vie qu'il lui reste , à moins que ... Au menu, découvertes culinaires, amitiés insoupçonnées ,et moments passés avec Bill son chat, le tout dans un récit bien plus sérieux qu'il n'y paraît. Car caché derrière l'humour, et la fantastique, Stephen King aborde une fois de plus des thèmes d'actualités : acceptation de l'autre, et de soi, vie dans une petite communauté, bouleversement des traditions . Et c'est avec un mélange de joie et de tristesse que l'on referme ce livre touchant, bouleversé par ces personnages plus qu'attachants, qui donnent l"envie au final d'aller visiter cette petite ville , si atypique. Car qui n'aurait pas envie de diner au Holy Frijole, entouré de Scott, Deirdre , Missy et les autres, devant un bon plat végétarien, façon Tex-Mex !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

https://www.facebook.com/514672429034092/posts/635967506904583/ Juste au dessus il y a me lien de la chronique Superbe livre très bien écris qui aborde des sujets grave.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Titre : Élévation Auteur : Stephen King Editeur : Le Livre de Poche Genre : fantastique Format : Papier, 160 pages – 6,90 €, numérique – 6,49 € Sortie : le 3 avril 2019 Résumé Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite. C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ? Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider. Mon avis Scott Carey, 42 ans, divorcé, découvre avec stupeur qu’il perd chaque jour 500 grammes, peu importe ce qu’il mange. Le plus extraordinaire, c’est que le poids indiqué par la balance reste le même qu’il soit habillé ou pas. Il se confie à son ami retraité, le docteur Ellis, pour qu’il l’aide à comprendre ce phénomène. Il ne veut partager ce secret avec personne d’autre, ne voulant pas devenir un rat de laboratoire. Scott doit également faire face à l’animosité de sa voisine Deirdre, avec qui il s’est disputé stupidement. Il tente de renouer le dialogue avec le couple de gemmes mais la guerre est déclarée et il se rend compte que les habitants de Castle Rock ont bien du mal à accepter que ses voisines soient homosexuelles et surtout mariées, mettant en péril leur restaurant. Scott va donc tout mettre en oeuvre pour les aider malgré elles. Merci à Netgalley pour ce nouveau service. J’ai choisi ce titre pour l’auteur cette fois. Quelle joie de retrouver Stephen King dans la sélection, un auteur que je n’avais pas lu depuis bien longtemps. Et quel plaisir de le retrouver dans un registre si différent… En lisant le résumé, j’ai de suite remarqué que nous allions dans une ville chère à Stephen King, Castle Rock, ville créée par lui, cadre de plusieurs de ses romans. dans Élévation, l’auteur laisse de côté l’épouvante pour nous emmener dans un style très différent qui lui va à merveille : une novella remplie d’émotions, de réflexions sur les préjugés. Scott est un homme comme les autres, qui mène sa vie sa vraiment regarder autour de lui. Sa vie va être bousculée par cette soudaine perte de poids. Au fil des pages, il perd du poids, mais au-delà des kilos perdus c’est lui qui va se transformer. Physiquement, il est toujours le même, sa bedaine est toujours présente, lui s’allège incroyablement, c’est inexplicable. Il va changer profondément, voir les choses différemment. Devient-on plus humain quand on voit sa vie s’envoler jour après jour ? Au travers de sa plume toujours aussi fluide et aiguisée, Stephen King s’attaque adroitement aux préjugés très américains de ce très cher Trump tel que l’homosexualité. Il va aussi parler de l’obésité et du regard des gens. De belles leçons de vie. Cette novella m’a beaucoup touchée, les dernières lignes me tirant quelques larmes, chose assez étonnante quand on lit cet auteur ! Comme quoi, Stephen King peut vraiment tout écrire et malgré sa longue carrière arriver à nous surprendre encore. Une novella que je recommande vivement, très bien écrite, mêlant fantastique, émotion, amitié, une belle leçon de vie, où l’élévation est autant physique que spirituelle. Bravo !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Élévation, de Stephen King. Le Livre de Poche Le grand Stephen King est de retour ! Celui qui est capable d'écran gros pavé de 800 pages terrifiantes ou des petits bijoux de nouvelles pleine de tendresse, de tolérance, et d'amour comme "Élévation " Car, ne vous y trompez pas, si le fantastique est bien présent dans cette histoire, il s'agit plus d'un merveilleux moyen de nous rappeler les fondamentaux de l'humanité, à savoir qu'on n'est rien les uns sans les autres. Touchant, émouvant , et, oui, un peu triste. Plus il écrit, plus j'aime cet homme. #lecture #livres #chroniques #StephenKing #Elevation #LeLiveDePoche #Netgalley #NetgalleyFrance Le quatrième de couverture : Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite. C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ? Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une nouvelle fantastique avec des personnages très travaillés et attachants. Touchant et limite poétique. Un bel hymne à la tolérance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Stephen King a longtemps fait partie des auteurs dont je ne ratais aucune sortie. Et pourtant, depuis deux ans environ que le blog existe, c'est le premier titre que je chronique de lui. Et quel titre! Un roman court (moins de 200 pages) mais dont j'ai eu bien du mal à redescendre. Dans son style toujours aussi précis et accrocheur, le maître du suspense décrit une histoire que j'ai même eu du mal à classifier. Une large part y est faite au fantastique ou du moins à l'inexplicable. C'est même l'un des fondements de ce roman. Poser dès le départ une énigme insoluble et se désintéresser progressivement de sa résolution. Dans ce cas, ainsi qu'on l'apprend dès les premières pages, Scott Carey, un concepteur de sites Internet divorcé, sans histoires, avec peu d'amis hors du Docteur Bob, son ancien médecin et de son chat Billy, perd du poids. Le rêve de tout un chacun à l'approche de l'été me direz-vous? Oui, mais non. Parce que nu ou lesté d'une tonne de vêtements, le poids de Scott ne subit aucun impact, hormis une diminution continue et que rien ne semble pouvoir enrayer. Au départ, elle peut sembler une aubaine pour cet homme de plus d'un quintal, même si son enveloppe corporelle, elle, ne bouge pas d'un iota. Mais arrive un moment où l'inéluctable se pose. Qu'adviendra-t-il à Zéro? Et surtout que faire du temps restant avant le Jour Zero? C'est là que l'histoire prend une tournure que je n'attendais pas. Bien sûr, dans les romans de Stephen King, on parle souvent de petites villes, du poids du regard et du jugement de la communauté. Mais là, le thème est un peu différent. Il part d'un simple conflit de voisinage. Banal pour Mr King? Pas faux! Scott a maille à partir avec ses voisines, Missy et Deirdre, ou plutôt avec leurs chiens qui ont tendance à prendre sa pelouse pour toilettes publiques. Or, si sa petite ville de Castle Rock a aussi un problème avec "ces dames", propriétaires d'un restaurant mexicain vegan, c'est surtout parce qu'elles sont mariées et que, autant ce qui se passe dans la chambre à coucher ne concerne pas les voisins, autant une homosexualité affirmée choque tant les "bonnes âmes" du Maine que leur restaurant est au bord de la faillite. Conflit de voisinage plus réaction de défense aux préjugés homophobes, autant dire qu'il est difficile d'établir le contact entre Scott et ses voisines, notamment DeeDee. Et si tendre une main ces deux talentueuses restauratrices était une façon d'occuper intelligemment le compte à rebours? L'élément qui fait tout basculer est un très joli passage aux dimensions quasi philosophiques qui dépassent le simple cadre factuel. S'en suit une évolution douce et prenante qui m'a menée, pleine d'émotions sur la fin de l'histoire. Loin de ce à quoi Stephen King m'a habituée, j'ai beaucoup aimé le cheminement proposé par Scott vers cette élévation. De la même façon, j'ai été touchée par les nécessités qui se font jour lorsque la fin se précise. Un thème auquel, je pense, nombre d'entre nous peut être sensible. Au final, je suis entrée dans ce roman court pour y chercher du suspense voire un peu de terreur. J'en ressors pleine d'émotions mêlées, bercée d'une sensation douce-amère des plus appréciables, comme un petit goût de sérénité qui, je l'espère, vous touchera également.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'historie est celle de Scott, un homme à la carrure imposante qui perd du poids a chaque fois qu'il monte sur sa balance. Ce qu'il touche perd du poids. Mais lui ne bouge pas, physiquement, d'un iota. De ce fil conducteur, Stephen King dresse une galerie de portraits savoureux : un couple de femmes mariées, une petite ville, le dépassement, la tolérance... Élévation est un ouvrage dans la lignée des Stephen King de mon adolescence. Délicieusement long à se mettre en place, avec des détails et des situations plus vraies que natures. Ce n'est pas une histoire qui fait peur, ou qui va vous empêcher de dormir la nuit. C'est à peine fantastique. Mais les sujets qui sont abordés tout le long de la route, peuvent, eux, faire froid dans le dos pour peu qu'on s'y attache...  En résumé, ce court roman (ou cette longue nouvelle, je ne sais pas) est pour moi une jolie réussite. A découvrir!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions Livre de poche et le site Netgalley pour ce partenariat. Ceci est ma deuxième lecture de cet auteur après le célèbre "Marche où crève" et j'adore la plume de cet auteur. Tout ce déroule dans la ville de Castle Rock où des rumeurs peuvent circuler très vite si on n'y fait pas attention. C'est pourquoi Scott se voit confier son secret qu'au docteur Bob Ellis. Son poids reste le même aussi bien habillé que nu sur la balance et son poids diminue de jours en jours mais tout en gardant la même stature. Et Scott doit aussi faire face aux chiens de ses voisines qui n'ont trouver que le moyen d'aller faire leurs besoins sur sa pelouse. Entre eux cela va être la guerre sauf qu'il va s'apercevoir que le restaurant de celles-ci est mis en péril à cause de leurs broutilles il va tout faire pour les aider. Un livre lu d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si captivante, remplie de suspens et de rebondissements avec des personnages attachants. Hâte de me plonger dans un autre roman de cet auteur à succès.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :