La famille témoin

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 7 sept. 2018 | Archivage 21 mars 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaFamilleTémoin #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« De l’extérieur, j’imagine que notre famille ressemble à n’importe quelle famille heureuse. Une famille comme il faut, sans histoires. Nous vivons cachés derrière d’immenses grilles en fer forgé qui protègent la Résidence des Cyprès. »

Un roman choral sur les déboires d'une famille modèle.   

« De l’extérieur, j’imagine que notre famille ressemble à n’importe quelle famille heureuse. Une famille comme il faut, sans histoires. Nous vivons cachés derrière d’immenses grilles en fer forgé qui...


Actions promotionnelles

Le roman La famille témoin est arrivé 3ème finaliste du Prix Littéraire Matmut 2018 et lauréat 2ème ex-aequo du Prix des étoiles Librinova 2018.

Le roman La famille témoin est arrivé 3ème finaliste du Prix Littéraire Matmut 2018 et lauréat 2ème ex-aequo du Prix des étoiles Librinova 2018.


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9791026222163
PRIX 2,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

C'est une lecture extrêmement agréable. Ce livre nous montre qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Elles peuvent être trompeuses. Chaque famille, même celles qui paraissent être des familles modèles, cache des cadavres dans leurs placards. C'est une lecture un peu hors du commun pour moi, mais j'ai passé un très agréable moment lecture avec ce livre. Le personnage de Côme est attachant et celui de sa mère Maurine est très détestable. Enfin de mon point de vue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est une lecture extrêmement agréable. Ce livre nous montre qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Elles peuvent être trompeuses. Chaque famille, même celles qui paraissent être des familles modèles, cache des cadavres dans leurs placards. C'est une lecture un peu hors du commun pour moi, mais j'ai passé un très agréable moment lecture avec ce livre. Le personnage de Côme est attachant et celui de sa mère Maurine est très détestable. Enfin de mon point de vue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voila un roman, que je ne parvenais pas à qualifier, mais qui m'a passionné. Le titre est tout trouvé : La famille témoin, la famille qui se veut parfaite, qui se veut famille modèle : Avec sa belle maison, sa femme de ménage, le mari notable, la femme à la réussite professionnelle impressionnante, le fils prodige et une jeune fille au pair. Oui mais quand le fils rentre dans l'adolescence, avec tout ce qui s'en suit : l'amour, la rebellion, le bateau de la famille témoin peut prendre l'eau jusqu'au naufrage si personne n'agit. Ce roman respire l'angoisse sourde... On lit les chapitres qui porte des noms amusant de notes données aux personnages ou aux matières scolaires, et qui sont narrés à tour de rôle par la mère Maurine ou son fils Côme. On se demande ce qui va se passer. On assiste silencieusement à la chute de la mère qui n'a qu'une préoccupation : Les notes de son fils. Pas son bien être, pas son bonheur, mais ses notes. Jusqu'au drâme quasi final qui va tout bouleverser complètement la vie de la famille LETELLIER. En bref, j'ai adoré, et je ne regrette pas le moins du monde cette lecture que je recommande vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La famille témoin d'Emilie Vila est un roman qui m'a été envoyé par Librinova, via net galley. Il y a un petit moment que ce roman attendait dans ma tablette que je le lise. Et en rentrant du travail cette après-midi, j'ai eu envie de me plonger dedans, d'une traite. Qu’est-il arrivé aux Letellier, la famille parfaite, la famille témoin, selon l’expression de l’agent immobilier qui les a aidés à emménager dans une résidence huppée de la ville ? Maurine, la mère perfectionniste, met la même détermination à enchaîner les promotions qu’à récolter les bonnes notes de son fils, Côme. Ce dernier, excédé par la course aux bonnes notes change petit à petit, préférant son jeu vidéo au reste... Peu à peu, il coupe toute communication avec ses parents. Henri, le père, est quant à lui trop accaparé par ses clients pour voir ce qui se passe. Un jour, une nouvelle famille composée d'une mère et sa fille arrive dans la maison d'en face... Et Côme se pose des questions sur cette jeune fille, Isaure, qui vit comme une recluse. Entre secrets et mensonges, les Letellier finiront-ils par surmonter l’adversité et par renouer le contact avant qu’il ne soit trop tard ? La famille témoin est un roman qui me faisait de l’œil depuis un moment. Il est assez court donc je l'ai lu quasiment d'une traite. J'avais très envie de savoir où l'auteure allait nous emmener. Nous avons trois personnages principaux : Maurine, la maman ; Côme le fils adolescent, collégien, et Henri, le papa. Même si ce dernier est présent en filigrane, car je me rend compte que je ne peux pas dire grand chose sur lui. En fait il est rarement là, privilégiant le travail à sa famille. Mais ils ont une belle maison, dans un beau quartier... et forment la famille témoin... Sauf que les apparences sont trompeuses, et que sous ce vernis la famille craque. Maurine ne parle pas avec son fils, elle ne voit pas qu'il change, elle ne pense qu'aux notes. Il doit avoir 20 partout ! Et elle ne comprend pas une appréciation d'une professeur. Côme ne va pas bien, on le comprend rapidement, tout en se demandant comment tout ça va finir pour lui et ses parents. Il est fasciné par la nouvelle voisine, les notes chutent... J'ai aimé ce roman toutefois je me suis parfois demandé où l'auteure voulait nous emmener. Nous découvrons une famille parfaite, qui évidemment ne l'ai pas mais ça, je m'en doutais avant même de lire le roman ;) La maman est trop perfectionniste et je n'ai pas du tout apprécié cette femme. J'avoue, Maurine m'a insupportée tout au long de ma lecture. Elle est pénible, ne pensant qu'aux notes. Et je l'ai parfois trouvé carrément odieuse, voir... détestable. Côme est un adolescent auquel je n'ai pas réussi à m'attacher. Je ne sais pas pourquoi mais je n'ai pas trouvé ce personnage très intéressant. Il est touchant par moment mais, il manque un truc pour que cet ado me touche réellement. Quand à Henri, il est presque inexistant ; impossible de s'attacher à lui. L'histoire est simple mais pas très originale. Je me suis perdue car il y a trop de non-dits. J'ai été un peu gênée dans ma lecture par le fait de n'avoir accroché avec aucun des personnages. Et je suis restée sur ma faim, je ne vois toujours pas où l'auteure a vraiment voulu aller. La famille témoin est un roman agréable à lire dans l'ensemble, je l'ai lu très rapidement mais je ne suis pas sure d'en garder un grand souvenir. Ma note : trois étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est l’histoire de la famille Letellier, dans un quartier résidentiel, appartement de grand standing, voiture adéquate, voisins du même genre qui espionnent et critiquent tout le monde. Nous avons donc, Maurine, cadre supérieur, DRH implacable avec tous ceux qui l’entourent dans la société où elle travaille, écrasant les autres pour arriver au sommet. Elle ne compte plus ses heures, toujours vêtue de manière impeccable. Son mari, Henri, est expert-comptable, dîne souvent avec ses clients, les invite même chez lui. Signe particulier, il a été placé chez les Jésuites par ses parents pleins aux as aussi qui aident le couple financièrement donc on supporte. Ils ont un fils, Côme très bon élève, fils modèle pour correspondre aux vœux de ses parents, notamment sa mère. Il a tout ce qu’il veut, téléphone portable, ordinateur, console de jeux, il faut bien compenser l’absence ! Dans cette famille témoin, tout est censé aller comme sur des roulettes, le bonheur parfait. Mais, il y a un hic, Maurine n’est jamais satisfaite, elle demande toujours plus à Côme, fait une fixation sur le bulletin scolaire. Pour elle avoir la moyenne en classe, c’est avoir 15/20, et tant qu’on y est pourquoi exiger 21/20 quand Côme ramène 20/20… En plus, la prof de français se permet une remarque qui vexe profondément Maurine : « Mademoiselle Delamal a écrit : « Continue ainsi Côme, pour le bonheur de tous, à commencer par le tien ! « De quoi se mêle- t-elle, serait-ce un jugement ? Seulement, Côme entre en résistance : puisque ce n’est jamais assez bien, il va ramener un 3/20 en maths. Et en plus, il tombe amoureux de la jeune fille qui habite en face ! On imagine les conséquences. Ce roman est assez drôle, car on peut s’identifier à tous les personnages : j’ai été très solidaire de Côme : le statut d’enfant unique, avec une mère hyper-exigeante, cela me parle beaucoup. Mais par moment, je me suis reconnue dans l’exigence de Maurine : que faire quand un enfant doué décide de ne plus rien faire ? On note des scènes très drôles voire caricaturales notamment lorsque Maurine se met à suivre la prof de français, pensant ne pas être reconnue en se déguisant en sportive en survêtement ! et surtout, cette « filature » va avoir des conséquences ! Ce n’est pas le roman du siècle mais il est facile à lire; je suis plongée dans des livres très difficiles en ce moment, j’avais besoin de souffler un peu; et il m’a fait rire donc, il atteint son objectif… Je remercie NetGalley et Librinova qui ont bien voulu me permettre de le lire. #LaFamilleTémoin #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :