The Gift

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 20 juil. 2018 | Archivage 19 août 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #TheGift #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

«  Ne pas faire un bruit.
Par-dessus les battements de mon cœur, je l’entends.
Une toux. Derrière moi. Tout près. Trop près.  »
Courir.  »
 
À trente ans, Jenna reçoit un nouveau cœur et voit sa vie entièrement chamboulée. L’opération l’a sauvée, mais marque le début d’une longue descente aux enfers  : cauchemars, paranoïa, impression d’insécurité. Est-elle victime d’un syndrome post-traumatique  ? Ou un lien s’est-il noué avec sa donneuse, Callie, la forçant à vivre des souvenirs qui ne sont pas les siens  ?
C’est ce que Jenna est déterminée à découvrir. Malgré les avertissements de ses proches, elle prend contact avec la famille de Callie. Qui était-elle  ? Est-elle vraiment morte dans un accident  ? Jenna est convaincue qu’on lui cache quelque chose, mais enquêter risque de tout lui coûter  : ses amis, sa santé mentale et même sa propre vie…

«  Ne pas faire un bruit.
Par-dessus les battements de mon cœur, je l’entends.
Une toux. Derrière moi. Tout près. Trop près.  »
Courir.  »
 
À trente ans, Jenna reçoit un nouveau cœur et voit sa vie...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782016265116
PRIX

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Thriller psychologique qui part d'un postulat intéressant : une jeune femme ayant reçu une greffe de coeur est aux prises avec des sensations  et rêves qu'elle attribue à sa donneuse. Et va chercher dès lors à en savoir plus sur les circonstances de la mort de la donneuse, et sur sa vie. L'héroïne est attachante et crédible, son parcours également. L'intrigue se tient si on accepte de se laisser porter par l'idée de "mémoire cellulaire" des organes greffés, théorie contestée scientifiquement, Personnellement, bien que scientifique et plutôt dubitative quant à cette théorie, je l'ai trouvée adaptée à l'histoire telle qu'elle est racontée. Et on y croit, on se laisse séduire par ce thriller/enquête/redécouverte de soi. Rien d'original sur le sujet mais l'auteure s'est documentée et clôt son histoire de belle manière, bien que la fin soit un peu tirée par les cheveux. Alors malgré quelques imperfections , ce roman se lit très bien. Merci aux éditions BMR et à NetGalley pour la lecture de ce thriller plutôt psychologique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

BMR est une maison d’édition spécialisée dans la romance et les lectures réservées aux adultes. Elle se lance dans le thriller ? Pas de problème, la couverture est géniale et le résumé m’intéresse. Eh bien, quelle aventure ! Le thriller psychologique dans toute sa splendeur, on fait connaissance avec Jenna, 30 ans, tout juste greffée cardiaque, ce qui lui a sauvé la vie. Une vie pour une autre. Jenna décide de retrouver la famille de son donneur afin de la remercier, et surtout, elle souhaite savoir à qui appartenait ce cœur qui bat à présent dans sa poitrine. Jenna est également motivée par des choses étranges qui se passent en elle. Elle adore les fraises depuis son opération, hors elle avait ce fruit en horreur avant. Beaucoup plus troublants : ces rêves et ces « visions » seraient-ils des souvenirs de son donneur ou bien est-elle en train de devenir folle ? Comme Jenna, le lecteur doute de tout le monde. Impossible de se faire une idée claire de la situation, dès qu’on a l’impression d’être sûr d’un fait, celui-ci est démonté quelques chapitres plus loin. Le suspense est présent à chaque page sans être forcément haletant. Louise Jensen tient son lecteur grâce à l’atmosphère qu’elle crée tout au long du récit. Le sujet sur la greffe d’organe est parfaitement maîtrisé et le focus mis sur la mémoire cellulaire ouvre un angle de vue vraiment passionnant. D’ailleurs, dans ses remerciements, l’auteur spécifie que ces informations sont bien réelles et que, bien que « the gift » soit une fiction, certains exemple ou situations sont véridiques. Et elle nous demande notre avis. Je vais donc le lui donner : pour moi, la mémoire cellulaire est un concept qu’il faudrait aborder plus sérieusement. Le cœur ne sert pas juste de pompe sanguine. Je suis persuadée qu’il est le siège de nos émotions, et qu’il conserve des connexions avec son « propriétaire ». Je me suis prise à plusieurs reprises durant la lecture à poser ma main sur ma poitrine pour sentir battre mon cœur en me demandant comment je réagirais si ce n’était pas le mien. J’ai fait des recherches sur internet pour en savoir plus, et je me suis souvenue de mes convictions quant au don d’organe (je suis totalement pour) et cela m’a permis d’en reparler à mon entourage. Un roman qui me fait passer un très bon moment de lecture, mais pas que. Qui « vit » en moi après la dernière page tournée, que je creuse encore un peu plus. Ça, j’adore ! Merci aux éditions BMR et NetGalley pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un très bon thriller ! Jenna est sauvée d'une grave maladie grâce à une greffe de coeur. Mais au lieu d'en profiter pour vivre une seconde chance, elle est assaillie par des cauchemars et une impression constante d'être suivie et en danger. Tout le monde la pense paranoïaque, mais elle songe à la mémoire des cellules du coeur dont elle a hérité. Elle va dès lors mener l'enquête pour découvrir les circonstances de la mort de sa donneuse. Avec ce thriller, on est constamment dans le doute, est-ce l'imagination de Jenna ou bien est-elle réellement en danger ? L'auteur lance de fausses pistes, et comme on suit presque exclusivement Jenna et ses pensées, impossible de ne pas tomber dans le piège. J'ai dévoré les derniers chapitres à une vitesse folle pour enfin connaître la vérité, que je n'avais pas du tout vue venir ! Jenna est un personnage très attachant. Vu ce qu'elle a vécu, et la façon dont elle tente de faire face, je me suis accrochée à elle, et j'ai eu très peur à de nombreuses reprises pour elle. Personne autour d'elle ne prend au sérieux ses angoisses, et malgré mes doutes, j'avais envie de la croire. L'ambiance est très stressante tout du long, notamment à cause des cauchemars de Jenna et de l'impression qu'elle a que des gens sont venus visiter son appartement. De nombreuses fois également, elle se sent suivie en rue, et j'ai souvent eu peur de ce qu'elle pourrait découvrir. L'auteur s'est bien renseignée sur le sujet des greffes d'organes et de la mémoire cellulaire, ce qui donne un certain réalisme à l'histoire, et fait accessoirement un peu froid dans le dos ! Certains détails ne sont pas très clairs pour moi, et la fin était un peu rapide à mon goût, surtout avec la montée en pression qu'on a pu vivre jusque là, mais rien de dérangeant et je reste sur une très bonne impression. Je remercie NetGalley et les éditions BMR pour cette bonne lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The Gift est de ces livres qui vous prennent au dépourvu et qu'on est sacrément content d'avoir croisés. Grâce au service presse proposé par Net Galley et BMR, que je remercie, ça a été mon cas. Mais avouons tout, j'ai été attirée par une fausse piste. Vu la qualité des romances proposées par cette maison et leur variété (du bouillant Café in au déjanté Véline en passant par mon incontournable No love No fear ou l'Unité d'Elite), j'ai foncé yeux fermés sur le livre de cette auteure que je ne connaissais pas. Première surprise, on n'est pas dans une romance à proprement parler, même si les histoires d'amour évoquées sont belles et touchantes. Les histoires d'amour, oui, mais soyons clairs. On parle de différentes formes d'amour. Dans un couple bien sûr, avec le degré de sacrifice qu'on est prêt à faire pour l'autre, sa capacité de protection ou sa puissance d'emprise voire de nuisance. Mais on parle aussi beaucoup d'amour familial, entre parents et enfants, ou dans une fratrie. C'est donc un roman de sentiments et ceux qui sont explorés ici sont aussi nombreux qu'intenses. La deuxième surprise est dans le type d'histoire. Histoire de sentiments ai-je dit, mais aussi une pointe de thriller centrale à l'histoire. Une quête de la vérité, centrale pour Jenna, l'héroïne, mais aussi une quête de soi, de sa reconstruction. Ce qui m'amène à la dernière surprise de ce roman, à l'essentiel même. Son thème. Jenna est une jeune femme de trente ans qui vit, depuis six mois, avec le coeur d'une autre. Je n'avais peu ou pas croisé ce thème dans mes lectures et j'ai été happée par la façon dont l'auteure s'en est emparée. Loin d'avoir reçu une simple "pièce détachée", il faut, pour Jenna, apprivoiser cette nouvel vie, ce nouvel organe et affronter un terrible complexe du survivant. Si elle a survécu, c'est parce qu'une autre est morte. Une autre jeune femme avec un rêve, des aspirations, une vie, un fiancé, une histoire et un avenir. Du moins jusqu'à ce que tout s'arrête. La réglementation prohibe la prise de contact entre le greffé et la famille du donneur. Pourtant Jenna contourne cette règle par reconnaissance, mais aussi pour avoir des réponses à ses questions. En effet, elle est en proie à des changements de goûts, à des rêves qui ressemblent à des souvenirs, à tout un passé qu'elle semble partager avec sa donneuse. Et comme elle l'explique dans sa conclusion, Louise Jensen est partie des travaux réalisés sur la mémoire cellulaire, cette théorie de plus en plus répandue dans le monde scientifique. Pour faire simple, les organes greffés conserveraient une mémoire à laquelle certains receveurs auraient accès. C'est une thèse à laquelle Jenna veut croire de toutes ses forces. Mais n'est-elle pas plutôt victime des effets secondaires de son traitement? Des conséquences psychologiques de ce bouleversement terrible? Voire d'une maladie mentale? Tout ce roman laisse la part belle à nombre d'interrogations entre les impressions de Jenna, la vision plus scientifique de sa thérapeute et les craintes des uns et des autres. J'ai lu ce livre d'une traite, grâce à son écriture simple et fluide et pour le suspense qui m'a guidée tout au long des pages. L'auteure est présentée comme un nouveau nom prometteur des thrillers psychologiques. J'en suis bien d'accord. Et que ce soit pour la qualité des sentiments qu'elle dépeints ou de l'intrigue qu'elle a mise en place, je ne manquerai pas d'ajouter son nom à celui des auteurs à suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The Gift est un véritable cadeau que nous fait l'auteure Louise Jensen. L'intrigue de ce roman est totalement moderne et amène le lecteur à se poser les véritables questions de la vie et de l'après. L'auteure nous raconte l'histoire de Jenna une jeune trentenaire, qui doit subir une transplantation cardiaque. Même si cette opération lui laisse la vie sauve, elle va également dans une certaine mesure, retenir en otage sa propre vie. En effet Louise Jensen nous fait part de la théorie scientifique de la mémoire cellulaire, de façon tout à fait romanesque, dans le sens où vivre avec le coeur d'un autre n'est pas chose facile et qui peut y subsister la question des sentiments, des peurs et des envies qui sont "transplantés" en même temps que l'organe. Au final l'auteure nous offre un roman qui ce place entre l'histoire sentimentale et le thriller et conduit le lecteur, tout comme notre héroïne, à retenir son souffle jusqu'au fin mot de l'histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite à une greffe du cœur, Jenna fait des rêves étranges – voire un peu glauques. D’après les médecins, il s’agit d’effets secondaires liés à l’opération ou la prise des médicaments. Mais elle, elle entend un véritable appel au secours et va chercher à en savoir plus sur Callie, la jeune femme à qui appartenait le cœur qu’elle porte. Plus elle la connait, ses goûts et ses habitudes, plus les sensations bizarres augmentent … et prennent sens. Jenna a le sentiment que quelque chose est arrivé à Callie – autre qu’un accident – et qu’elle se doit de trouver quoi pour que ses parents soient en paix. Jenna va devenir littéralement obsédée par Callie et sa vie. Elle s’est donnée la mission d’enquêter et sa vie va tourner autour de cela, elle va petit à petit perdre pied et sa vie personnelle et professionnelle va en souffrir car elle multiplie les erreurs au travail (ou quelqu’un le sabote ?). Le mystère s’épaissit autour de la vie de Callie, de ce qui lui ait arrivé, si bien que Jenna a la sensation d’être suivie, épiée. Plusieurs passages nous le confirment mais nous n’avons que son point de vue tout au long du livre … Le cœur est-il simplement un organe ou peut-il se souvenir des goûts, de l’amour et des peurs ressenties par son ancien possesseur ? Jenna souffre-t-elle « simplement » d’un stress post-traumatique, ou se met-elle réellement en danger en enquêtant sur la mort de Callie ? J’ai eu du mal à rentrer dans le livre car les réactions de Jenna ne me faisaient pas écho, puis au fur et à mesure j’ai réussi à entrer dans sa tête, à ressentir ses émotions et à vibrer avec elle. La tension monte crescendo pour ne plus vous lâcher ! J’ai vraiment été touchée par ce livre qui traite du don d’organe et d’une théorie autour de celui-ci : la mémoire cellulaire. Le receveur aurait des souvenirs du donneur … chose que la science n’arrive pas à expliquer. Louise Jensen l’a mis en scène avec Jenna qui, en plus du stress de subir cette opération difficile et éprouvante, se retrouve avec des souvenirs et sensations qui ne lui appartiennent pas. Elle va être mêlée à des histoires de famille qui ne sont pas les siennes en cherchant à comprendre ce qui est arrivé à Callie, et tout le monde sait que chaque famille a sa zone d’ombre … Un roman complet, prenant et très bien écrit : pour ceux qui aiment les thrillers psychologiques, foncez !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller psychologique et médicale. Le don d'organe est quelque chose qui m'intéresse fortement quant au devenir et à la prise de conscience de nos organes une fois transplantés sur une autre personne. Outre le fait que cela sauve des vies, il y a l'envie de "revivre" par le biais d'une autre personne. Jenna, ici, le vit avec angoisse et la paranoïa s'installe autour d'elle. Les traitements médicamenteux en sont-ils les seuls responsables? Les rêves, les "déjà vu" sont-ils réels ou imaginaires, les trous noirs dans lesquels elle s'engouffre peuvent-ils être de son fait ou réellement venir des ressentis et des visions de son donneur, qui lui seraient envoyés par ce cœur. Ce cœur, qui est le centre de nos émotions, garde-t-il une mémoire? En dehors de cette pathologie, il y a aussi l'envie de savoir réellement qui est le donneur, et par la suite, ce qui lui est réellement arrivé, et donc par rebonds aboutir à des soupçons sur le décès de cette personne. Jenna va se lancer dans une enquête qui s'avèrera dangereuse pour elle, pour son entourage et pour les personnes qui ont entouré le donneur. Et par delà, se poser la question, est-ce que ce cœur va résister; elle souffre psychologiquement et physiquement. Ce récit est hyper détaillé, les personnages dépiautés les uns après les autres, l'angoisse et la peur sont le fil conducteur tout au long de cette lecture. Un thriller détaillé, ou la matière est posé, on s'essouffle avec Jenna, peut être un peu trop aussi, seul petit bémol pour moi. La longueur est parfois pesante mais ceci est peut être le but de cette histoire aussi. Un roman que j'ai apprécié et que je recommande en précisant qu'il faut prendre le temps de le lire. Pour moi qui ai l'habitude de lire deux romans en même temps, là, j'en ai posé un pour me fondre complètement dans cette histoire. Je remercie #NetGalleyFrance et les éditions #BMR pour cette lecture. J'ai voulu posé mon ressenti avant l'archivage du livre mais il me reste 20% à lire donc je n'ai pas le mot de la fin, mais celle-ci me parait explosive. Donc je pose ici un retour non fini mais dès que j'aurais le mot fin mon ressenti complet sera posé sur mon blog et les réseaux sociaux et c'est pourquoi je n'ai pas encore posté les liens ci-dessous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai toujours envie de découvrir de nouveaux auteurs de romans policier, même s'il est vrai que je ne manque pas de quoi lire dans ce genre là aussi, je me suis donc laissé tenter par ce livre. Jenna a reçu une transplantation de cœur et depuis elle veut rencontrer la famille du donneur. Ce qu'elle découvre alors sur sa mort, ainsi que d'étranges rêves la poussent à mener l'enquête. Dès le début je me suis attachée à Jenna. C'est elle qui narre l'histoire et il est très facile de s'attacher à elle : elle est toute frêle après son opération, mais cache également une grande force morale qui la pousse toujours à vouloir découvrir la vérité. Elle n'a de cesse de progresser parfois au détriment de sa sécurité, mais c'est ça qui fait l'action et le suspens du roman. L'auteure base son intrigue sur des recherches sur la mémoire cellulaire. Certains chercheurs ont émis l'hypothèse que, lorsque l'on transplante un organe, on transmet également une partie des souvenirs du donneur (je ne vais pas vous expliquer comment parce que je ne suis pas sûre de transmettre ça correctement). Et c'est là dessus qu'elle s'appuie pour expliquer les rêves que fait Jenna. J'ai trouvé ça vraiment passionnant, je pense même que je vais faire quelques recherches de mon côté, et cela tient très bien la route dans l'intrigue qu'elle "fabrique". On avance pas à pas avec Jenna, passant d'un suspect à l'autre jusqu'au dévoilement finale que je n'avais pas du tout vu arriver ! C'est ce que je préfère dans ce genre de livre. Même si je dois admettre que quelques petites choses m'ont chiffonnée sur la fin, un ou 2 détails que je n'ai pas trouvé crédible, dans l'ensemble j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jusqu'à ce jour, Jenna menait sa petite vie tout simplement mais qui lui convenait très bien. Un travail qui la passionne et un fiancé qu'elle aime. Mais le destin en a décidé autrement pour eux. Depuis la tragédie, Jenna a tout perdu. Jenna a frôlé la mort. Et s'elle est vivante aujourd'hui, c'est grâce à un don d'une mort a priori accidentelle. Depuis lors, un organe étranger bat dans sa poitrine au rythme d'une énergie qui n'est plus sienne ni ne maîtrise.  Le jour, elle vit en apnée à cause d'une impression d'urgence qui l'appelle de passer à l'action même s'elle n'arrive pas à savoir quoi. Et la nuit, ses rêves ne lui appartiennent plus. Des fois euphorisants, et d'autres glaçants. Rêves prémonitoires ou jute cauchemars d'un esprit malade ? Elle est perdue ne sachant pas où s'arrête l’irréel ni ou commence la réalité. Jenna décide d'en savoir plus sur sa donneuse, mais les conséquences ne seront pas sans danger pour sa santé mentale. Chaque porte qu'elle ouvre, elle se retrouve devant une autre fermée à double tour. D'autres zones d'ombre à éclaircir la propulsant dans un cercle infernal. Mais rien n'arrête Jenna. Ni le fait de se sentir épier ni le danger qui la guette. Elle se sent investie d'une mission qu'elle accomplira coûte que coûte. Est-elle vraiment persécutée ou elle sombre dans une folie paranoïaque dû à sa culpabilité de vivre alors qu'une personne n'a pas eu cette chance ? Est-ce vraiment un appel au secours de l'au-delà, comme elle le prétend ? En tout cas, Jenna se sent enfermer dans un piège qui lui réservera bien de surprises et pas de belles.  Beaucoup de questionnements en suspens dans cette lecture et moins de réponses jusqu'au dénouement final qui était plus qu'improbable. L'auteur nous balade dans une totale confusion au fur et à mesure qu'on avance. Elle brouille les pistes mettant tous nos théories à mal. Et cela dû au talent fou d'une auteur maître dans son domaine. The Gift est un thriller psychologique tenant. L'intrigue est hautement captivante que passionnante. L'auteur maintient le suspense avec maestria. Il est d'une oppression angoissante tout le long des pages sans qu'elle n'ait besoin de faire dans la violence. Elle nous emprisonne dans un brouillard à la Hitchcock, fermement pris entre les fils d'une gigantesque toile d'araignée sans espoir de nous en défaire. L'adrénaline monte crescendo sans savoir ce qui se passe vraiment. Et cela, entre chaque ligne, dans chaque souffle, chaque mot, chaque geste qu'on devient aussi paranoïaques que son héroïne. Le suspense distillé à grandes doses est assuré autant qu'assumé  ! En somme, The Gift, est le roman à lire absolument si vous êtes fans du genre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre est une jolie découverte. Je remercie Netgalley et l'éditeur de m'avoir permis de le lire. Tout commence comme une histoire basique sur une greffe de coeur. Le personnage principal est torturé par les remords d'avoir survécu alors que son donneur n'a pas eu cette chance. En essayant de découvrir ce qui est arrivé à son donneur elle ne pense pas avoir mis le pied dans une histoire pas très jolie. J'ai beaucoup aimé le style de l'écriture et l'histoire qui m'a sensibilisée sur le don d'organe. Certains passages sont basés sur la mémoire cellulaire que j'ai découvert ici.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après une greffe de coeur, Jenna voit sa vie bouleversé par une multitude de cauchemars, de ressentiments. Jenna est persuadé que sa donneuse a etait tué alors elle décide de découvrir le fin mots de cette histoire. L'auteur m'a happé dans cette histoire. J'ai tout de suite apprécié Jenna et son histoire. J'ai appris beaucoup d'élément sur la greffe du coeur et les conséquence. J'ai apprécié suivre l'enquête de Jenna malgré le danger. Quand on découvre le resultat de ses recherches, j'ai étais surprise. Je vous le recommande !!!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre et c'est son résumé qui m'a beaucoup attiré. Et puis la mention de "nouvelle voix féminine du thriller psychologique" sur la couverture a fini de me convaincre qu'il fallait que je me plonge dans cette histoire. J'ai donc tenté ma chance via la plateforme Netgalley et je remercie grandement les Editions BMR pour avoir mis à ma disposition un exemplaire numérique À trente ans, Jenna reçoit un nouveau cœur et voit sa vie entièrement chamboulée. L’opération l’a sauvée, mais marque le début d’une longue descente aux enfers : cauchemars, paranoïa, impression d’insécurité. Est-elle victime d’un syndrome post-traumatique ? Ou un lien s’est-il noué avec sa donneuse, Callie, la forçant à vivre des souvenirs qui ne sont pas les siens ? C’est ce que Jenna est déterminée à découvrir. Malgré les avertissements de ses proches, elle prend contact avec la famille de Callie. Qui était-elle ? Est-elle vraiment morte dans un accident ? Jenna est convaincue qu’on lui cache quelque chose, mais enquêter risque de tout lui coûter : ses amis, sa santé mentale et même sa propre vie … Nous faisons donc la connaissance de Jenna qui vient de recevoir une greffe de coeur et qui termine tout juste sa convalescence. Et là, j'ai commencé à tiquer ... oui oui à quelques pages du début, j'étais déjà un peu embêtée. J'ai trouvé que cette greffe avait été faite avec beaucoup de facilité, que Jenna se remettait hyper facilement aussi. Bon, après je suis peut-être un peu tatillonne ... Mais ce qui nous occupe vraiment, c'est ce qu'on appelle la mémoire cellulaire et je dois dire que ça fait bien froid dans le dos. En tout cas, je suis certaine que ce doit être hyper flippant de recevoir un organe et de ressentir des sentiments inconnus et qui sont ceux d'une autre personne. L'auteure semble s'être beaucoup renseignée à ce sujet et très franchement, elle a réussi à me mettre des petits coups de flip. Et puis elle a réussi à me trimballer, j'avais deviné une partie de l'histoire mais pas en totalité. Un bon point pour le livre ! Parce que sinon, j'ai trouvé que certains passages étaient un peu tirés par les cheveux, je n'ai pas toujours cru à tout ce qui est proposé au cours du récit. C'est dommage ... Et puis je n'ai pas aimé la fin, le dénouement qui concerne la famille de Callie parce que non seulement j'ai trouvé ça hyper tordu, pas très crédible mais en plus ça m'a paru brouillon, comme si l'auteure avait des idées et qu'elle a tout balancé pour ne rien oublier. En bref, c'est une découverte sympa mais qui ne restera pas dans ma mémoire ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The Gift de Louise Jensen m'a été envoyé par les éditions BMR et net galley, que je remercie :) À trente ans, Jenna reçoit un nouveau cœur et voit sa vie entièrement chamboulée. L’opération l’a sauvée, mais marque le début d’une longue descente aux enfers : cauchemars, paranoïa, impression d’insécurité. Est-elle victime d’un syndrome post-traumatique ? Ou un lien s’est-il noué avec sa donneuse, Callie, la forçant à vivre des souvenirs qui ne sont pas les siens ? C’est ce que Jenna est déterminée à découvrir, quitte à prendre contact avec la famille de la jeune disparue. Elle est convaincue qu’on lui cache quelque chose, mais enquêter risque de tout lui coûter : ses amis, sa santé mentale et même sa propre vie… The Gift est un très bon thriller psychologique qui m'a captivé de la première à la dernière page. Jenna est très touchante. Elle vient de se faire greffer un cœur et elle ressent des choses inconnues. Elle est persuadée de ressentir les mêmes choses que sa donneuse. Elle a parfois l'impression de perdre la tête, d'oublier des choses, et son quotidien est compliqué. Du coup, elle est vraiment décidée à comprendre ce qui lui arrive et pour cela elle est certaine de devoir découvrir la vérité concernant la mort de Cassie ! C'est très bien ficelé, je me suis souvent demandée où tout cela allait nous mener. Il y a beaucoup de rebondissements, de surprises, et j'ai adorée ce livre. L'auteure nous parle du don d'organe, de la mémoire cellulaire. On sent qu'elle a fait des recherches poussées pour écrire ce roman, et ça paye car c'est parfois hyper réaliste. J'ai vraiment trouvé ce thriller psychologique excellent, et je mets un énorme cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions Hachette et le site Netgalley pour ce partenariat. J'avais déjà lu The sister mais la j'ai encore plus accroché à ce livre la. On y retrouve Jenna qui à trente ans se retrouve avec un cœur de greffer. Mais une fois ce cœur greffé elle va subir paranoia, cauchemars. Elle va chercher à retrouver sa donneuse, enfin la famille et découvrir ce qui ne va pas chez elle, mais plus elle avance dans son enquête plus elle va plonger dans ce qu'il n'aurait jamais du qu'elle fasse. Un thriller psychologique comme je les aime captivant, émouvant rempli de suspens et de rebondissements. Ce roman m'a tenu en haleine du début à la fin, un gros coup de cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jenna, jeune trentenaire revient de loin. En effet, suite à une maladie, elle s’est vu greffée un nouveau coeur d’urgence, lui sauvant la vie. Malgré une période d’adaptation plus ou moins difficile, elle semble plutôt bien l’accepter. Pourtant, Jenna se retrouve sujette à des “visions”. Ont-elles un lien avec sa donneuse ? Voulant en savoir plus sur celle qui lui a sauvée la vie, Jenna décide de mener l’enquête pour en découvrir davantage sur elle, quitte à bouleverser son existence et son entourage… Qui dit thriller dit suspense. Eh bien, je peux dire qu’ici on est servi. Le suspense est bel et bien présent à chaque chapitre, rendant l’histoire attractive et addictive. Plus on avance dans l’histoire et l’enquête, et plus le mystère autour de la donneuse s’épaissit et ce jusqu’à la révélation finale à la fin du roman. Malgré tout, même si la fin clôture le récit, je ne suis pas sûre d’avoir TOUT compris et quelques zones d’ombre sont venus entacher mon ressenti final. Pourtant, je l’ai lu avec toute l’attention habituelle mais j’ai toujours des hésitations quant à la totale compréhension de l’histoire. Jenna a été une héroïne intéressante à suivre. Tout au long du livre, elle nous fait douter de tout ce qu’elle “subit”. Régulièrement, en même temps qu’elle, on se demande si tout est vrai ou si ce n’est que le fruit de son imagination. De plus, elle est du genre obstiné et envers et contre tout, elle veut poursuivre sa quête quitte à prendre des décisions qu’on pourrait juger incompréhensible. D’autres personnages interviennent dans le récit, chacun ayant son petit secret inavouable. Je regrette que certains aient vraiment un rôle anecdotique et dont je pensais qu’ils avaient un rôle beaucoup plus importants. J’ai aimé le thème principal de l’histoire, celle de la greffe d’organe. Comment un patient greffé vit sa situation en sachant que fatalement elle vit avec un organe provenant d’une personne morte ? Peut-il avoir une relation particulière entre le donneur et le receveur ? Un sujet qui fait réfléchir notamment à notre époque où la greffe d’organe est devenu un moyen important pour sauver des vies. The Gift est un roman qui m’a pris un peu à contrepied. En effet, ayant déjà lu des romans des éditions BMR, je m’attendais à de la romance. En fait, pas du tout, Louise Jensen nous a écrit un véritable thriller où la romance n’est clairement pas importante. De plus, l’enquête a été passionnante à suivre et nous surprend du début à la fin. Une belle surprise et une belle découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jenna, tout juste 30 ans, va recevoir un nouveau coeur, suite à la découverte d'un problème cardiaque. Le traitement anti-rejet est lourd et lui donne beaucoup d'anxiété, d'hallucinations. Jenna va aussi faire ce qu'un greffé ne doit jamais faire, entrer en contact avec la famille de Caliie, sa donneuse. Dès cet instant, Jenna comprend qu'elle ressent des choses qu'elle n'a jamais ressenti, fait des rêves de l'ancienne vie de Callie.... J'ai été happée par l'histoire de Jenna, j'ai beaucoup aimé lire ce livre. On se demande vraiment par moment si Jenna devient folle ou qu'elle a vraiment raison. Mis à part vers la fin. où je pense que l'auteur surestime un peu les capacités restantes de notre héroïne. L'auteur nous parle de la mémoire cellulaire, et j'ai découvert que ça existait vraiment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela fait depuis un certain temps que j'ai ce livre en service presse dans ma PAL, je remercie donc les éditions BMR pour leur patience, mais aussi pour leur confiance ainsi que le site NetGalley. Dès les premières pages, nous sommes catapultés dans une ambiance angoissante auquel le personnage fait face. Qui ? Pourquoi ? On ne sait pas, toujours est-il que le prologue plonge le lecteur dans l'histoire et l'intrigue pour le rendre accro, dès le début. Dans ce récit, nous découvrons le personnage de Jenna qui a subit une opération cardiaque et s'est vu implanter un nouveau cœur. Bien que vivante, elle n'est pas tout à fait elle même. Entre les cauchemars qui semblent bien trop réaliste, ses proches en qui elle doute et le sentiment de paranoïa, celui qui la fait croire qu'on la suit, qu'on la guette, elle ne se sent plus en sécurité du tout. Décidée, Jenna va faire la rencontre des parents de Callie afin d'obtenir des réponses, mais aussi pour les remercier de l'avoir sauvée. Pour elle, ce ne sera pas assez et elle voudra plus. Jenna va se mettre en tête de découvrir ce qui est arrivé à Callie quitte à se mettre en danger. En voilà un beau thriller ou le mystère est bien présent. On doute de tout et de tout le monde, on se demande si le personnage principal, Jenna est folle ou bien si, au contraire, c'est la plus saine d'esprit de l'histoire. Plus on apprend à la connaître et plus on se prend d'affinité avec. Alors qu'elle devrait profiter de sa seconde chance en vivant, les choses étranges qui se passent en elle et autour d'elle l'en empêche. Entre les problèmes aux travailles qui la mettent à mal, les cauchemars, cette impression qu'on la suit, tout part de travers pour elle. Ses goûts changent et elle se souvient de choses qui ne lui sont jamais arrivé. Pour Jenna, cela ne fait aucun doute, c'est le cœur de sa donneuse qui en est le responsable et elle veut comprendre ce qui lui est arrivé, car les circonstances de son accident sont beaucoup trop étrange pour elle, comme pour les proches de la morte. J'ai beaucoup apprécié lire ce roman, bien que je ne sois pas forcément adepte de ce genre, je l'ai lu assez vite et je faisais en sorte de trouver du temps, car je me suis vite pris dans l'intrigue à l'intérieur. Je dois dire que, quand le mystère s'est résolu, j'ai été très décontenancé par les réponses, les fausses pistes font que je suis complètement tombé dans le piège. Dire qu'au début je trouvais que cela manquait d'originalité par rapport à ça ! Ce n'est pas le cas. Dedans, la protagoniste fait face aux scepticismes de ses proches. Personnes ne la croit, tout le monde pense qu'elle déraille à cause d'un syndrome post-traumatique. Est-ce le cas ? Ont-ils raisons et elle tord ? C'est ce qu'elle va tenter de découvrir contre l'avis de tous. Pour ma part, en tant que lecteur, j'ai cru qu'à certain moment, Jenna n'était pas elle même. Et pourtant... Le thème en lui même est bien choisi aussi et fait réfléchir, celui du don d'organe et de la mémoire cellulaire. Parfois, j'ai eu l'impression de lire un thriller psychologique et fantastique tant le fait que le personnage de Callie paraît présente alors même qu'elle est morte, c'est un des points forts du roman. J'ai de nombreuse fois été troublé, confuse de ce qui se passait dans la vie de Jenna et j'ai eu aussi de la peine pour elle, surtout quand on apprend ce qui lui arrive réellement. Et que dire au niveau du final ? Je ne m'y attendais pas du tout et je ne sais pas si je suis déçue ou au contraire satisfaite de cette fin. On va dire que c'est un mélange des deux. En ce qui concerne la plume de l'auteure, les descriptions présentes font qu'on rentre vraiment dans l'ambiance lugubre et angoissante du récit. Les cauchemars que fait Jenna sont intriguant, on ne sait pas de qui elle parle bien qu'on est des doutes sur la personne. Le fait qu'elle ne dise jamais le prénom, mais qu'elle emploi le mot « tu » dans la narration des chapitres concernés renforce cette impression de mystère. De plus, l'auteure s'est bien renseignée pour ce qui est du thème et dans la note en fin de livre, on apprend que certaines informations sont véridiques. En conclusion, c'est un thriller très bien écrit qui fait bien passer des émotions au lecteur. On doute, notre souffle est coupé, notre cœur s'emballe... On se prend très vite dans l'enquête qu'entreprend Jenna et on n'a qu'une seule hâte, découvrir ce qu'il se passe et connaître le fin de mot de l'histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jenna, jeune femme de 30 ans a vu sa vie basculer récemment. Son quotidien parfaitement rangé entre des parents aimants, un fiancé dont elle était follement amoureuse et son métier d'assistante vétérinaire a même complètement volé en éclat après qu'une simple grippe ait révélé une pathologie cardiaque grave, lui imposant une transplantation en toute urgence. De là, sa vie a changé : exit le fiancé et les projets d'amour éternel, ses parents se sont séparés et elle a dû mettre entre parenthèse son emploi le temps de se remettre de son opération. Mais aujourd'hui, Jenna doit reprendre le cours de sa vie de façon aussi normale que possible et doit composer avec un lourd traitement anti-rejet qui apparemment, selon sa psy et son chirurgien, a la fâcheuse tendance à modifier son comportement. Jenna devient paranoïaque, angoissée...et de mystérieux cauchemars viennent hanter ses nuits. Et si au final, toutes ses réactions n'étaient pas du fait de ses médicaments ou d'un traumatisme psychologique provenant de sa récente greffe ? Callie, la donneuse de ce coeur aurait-elle un message à faire passer à Jenna par le biais de la mémoire cellulaire ? J'ai beaucoup apprécié le thème abordé dans ce roman, même si il est assez « banal » et qu'on a tendance à le retrouver dans beaucoup de thrillers. Cependant, dans le cas de The Gift, le sujet de la mémoire cellulaire est parfaitement bien traité, est amené doucement mais sûrement par l'auteur. L'objet même de la question de la greffe et donc du don d'organe est parfaitement bien abordé : on ne tombe pas dans la leçon de morale, le message à faire passer... ici il n'est question que des suites éventuelles d'une telle opération. Le personnage de Jenna, cette jeune femme qui paraît si fragile autant physiquement que psychologiquement, évolue tout au long de l'histoire, elle prend conscience petit à petit qu'elle se doit d'assumer sa nouvelle vie, ses choix et au final n'est plus si frêle qu'elle ne le paraissait … L'histoire en elle-même est passionnante, le récit ne laisse pas la place à l'ennui : il est rythmé, bien écrit et contient de très nombreux rebondissements. Cependant, je me suis parfois un peu perdue dans le nombre un peu excessif à mon goût, de personnages secondaires. Il est clair qu'il faut lire ce roman quasi d'une traite ou en tout cas lui consacrer une lecture hyper suivie pour ne pas perdre le fil ! J'aurai aussi un tout petit bémol à apporter concernant le dénouement final : si j'ai beaucoup apprécié le rythme de la progression de l'histoire, j'ai été un peu désagréablement surprise par sa conclusion un peu hâtive :-/ j'ai été tenue en haleine tout au long des pages et j'avoue que mettre fin à tout ce suspense en quelques lignes m'a un peu refroidie, d'autant plus que les réponses aux énigmes ne pouvaient se deviner et ne sont pas non plus des plus simples à comprendre… En clair, ce roman est une lecture très prenante, sur un sujet parfaitement maîtrisé, qui peut peut-être décevoir sur sa conclusion un peu trop rapide, mais qui reste néanmoins un excellent thriller :-)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :