Loup et les hommes

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 23 août 2018 | Archivage 11 oct. 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LoupEtLesHommes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, est prêt à tout pour retrouver le saphir entrevu au cou de cette jeune Amérindienne, croisée dans un salon parisien. Il a reconnu la pierre que portait son frère Loup. Loup, trahi par Armand vingt ans plus tôt, condamné aux galères, et que tout le monde croit mort.

Hanté par son passé, le marquis embarque avec son fidèle Valère pour la Nouvelle-France. Le vent gonfle les voiles, et les images du Gévaudan natal ressurgissent : Loup, enfant trouvé, adopté… Loup, trop beau, trop brave, trop vivant.

Entre la France et l’Iroquoisie barbare se tisse le destin d’un homme hors du commun, dont le portrait se précise lentement, et dont l’ombre plane, de plus en plus palpable, sur ceux qui le cherchent.

Et si Loup avait trouvé un destin à sa mesure au pays des Sauvages ?

Enquête à l’échelle d’un continent, grande histoire d’amour fraternel, peinture d’un Nouveau Monde en ébullition, Loup et les hommes nous emporte sur les traces d’Alexandre Dumas et de Jack London. Emmanuelle Pirotte convoque les classiques du roman d’aventures pour plonger au fond des âmes et fait surgir, au milieu des paysages grandioses, sa vision des hommes.

Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, est prêt à tout pour retrouver le saphir entrevu au cou de cette jeune Amérindienne, croisée dans un salon parisien. Il a reconnu la pierre que portait...


Note de l'éditeur

Roman de la rentrée littéraire. Les demandes blogueurs ne seront pas validées avant le mois de juillet. Merci de ne publier les chroniques qu'à partir de la sortie.

Roman de la rentrée littéraire. Les demandes blogueurs ne seront pas validées avant le mois de juillet. Merci de ne publier les chroniques qu'à partir de la sortie.


Ils recommandent !

Emmanuelle Pirotte est parfaitement surprenante. Trois romans, trois périodes différentes, trois tons, trois styles. Et chaque nouvelle expérience de lecture est complètement immersive. Dans Loup et les hommes, nous prenons part à une expédition. 1663, rien n'est daté. Surtout pas la langue, ça fait du bien. J'avais follement envie de savoir si Loup était encore en vie, ce qu'il allait advenir d'Armand, s'ils allaient s'en sortir dans ces batailles de flèches et de coup de hache... Les personnages ont une vraie richesse, des doutes, des failles, des forces, des reliefs, sans jamais tomber dans aucun stéréotype. Entre les westerns et Pocahontas, on sait finalement peu de choses des rapports entre colons et natifs. Toutes ces luttes d'intérêts, de territoires, ces alliances, comment les uns peuvent servir aux autres ; la cruauté est partagée, les "sauvages" sont des deux côtés, les gestes d'humanité aussi. Emmanuelle Pirotte sait nuancer. C'est vraiment le mot que je retiendrai pour parler de cet ouvrage, la nuance. Et petit à petit, c'est un trait commun qui se dessine d'ouvrages en ouvrages : la surprise et la nuance.
— Aurélie Janssens, Librairie Page et Plume, Limoges 


Larguez les amarres et embarquez dans ce roman fleuve qui file dans les terres iroquoises du Nouveau Monde. Entre ténèbres & lumières, entre harmonie & démesure, peurs & bravoure, guerres & batailles intérieures, Emmanuelle Pirotte honore les beautés de la Nature, scrute le maelström des sentiments, révèle les identités multiples et l’opacité des êtres. Elle livre une réflexion singulière sur la transmission liée inextricablement à la trahison, et manifeste une nouvelle fois son goût immodéré pour l’aventure et la découverte.
— Marie-Rose Ouazani, Forum Mirose, Roanne


Quel bonheur ! Je n'ai pu le lâcher et l'ai refermé avec regret, mais ses personnages tous  magnifiques me tiennent encore compagnie. 
— Caroline Sauvage, La Grande Librairie, Vichy


Roman d'aventure, de vengeance, d'amour et de mort Loup et les hommes est tout cela et bien plus encore. Car derrière l'épopée haletante, Emmanuelle Pirotte brosse le portrait d'hommes aux prises avec leurs passions, agités de sentiments contradictoires, qui cherchent leur voie pour parvenir au pardon et à la découverte de leur nature profonde. Quel voyage !
— Virginie SCHMITT, Le Forum du livre, Rennes 


Un roman d'aventures entre Le comte de Monté Cristo et Le dernier des Mohicans. Un grand roman historique, épique et picaresque, avec des personnages complexes et attachants, sa construction en fait un vrai page-turner.
— Françoise Chapon, Librairie La Parenthèse, Annonay


Un souffle romanesque nous emporte tout au long de l'intrigue…
— David Goulois, Cultura Chambray-les-Tours 


Une histoire de frères, prenante et émouvante. Un vrai grand roman d'aventures.
— Brice Vauthier, Librairie l'étagère, Saint-Malo


L’auteure dépeint avec magie les émotions humaines. Splendide !
— Marie Nardin , La Taverne du Livre, Nancy


Ce livre est magnifique car la nature est omniprésente. On voyage dans des contrées reculées où vivent les indiens. Emmanuelle Pirotte a une écriture d'une profondeur, d'une intensité, que j'adore. 
— Sandrine Dantard, Fnac Victor Hugo, Grenoble


Voici un roman porté par un souffle immense d'un bout à l'autre !  Quel beau rendez-vous de rentrée ! J'ai adoré, la finesse et la cruauté, le destin de chacun. Emmanuelle Pirotte est une romancière talentueuse aux univers multiples. Un bonheur en soi !
 — Maïté Blatz, Roi livre, Paris

Emmanuelle Pirotte est parfaitement surprenante. Trois romans, trois périodes différentes, trois tons, trois styles. Et chaque nouvelle expérience de lecture est complètement immersive. Dans Loup...


Formats disponibles

ISBN 9782749158112
PRIX 21,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Belle histoire romanesque imbriquée avec justesse dans le contexte historique sous tension de la Nouvelle-France de 1660 et avec pour paysage, cette splendide région des Grands Lacs et cette nature que l'on sent à la fois hostile et protectrice pour ceux qui savent l'écouter. Une histoire de fraternité au-delà des liens du sang, de pardon, de sentiments contradictoires. Des personnages tous magnifiques. Un vrai roman d'aventures, d'amour, de vengeance, dans la nature sauvage de la Nouvelle France. On reste suspendu aux mots, aux destins des protagonistes et on reste ébloui tout du long. Un roman dépaysant par l'époque, l'endroit, l'atmosphère. Tous les ingrédients sont réunis pour s'évader ! Dépaysant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

V'avais beaucoup aimé "De profundis " l'an dernier. En voyant le sujet de "Loup et les hommes" j'ai été un peu déroutée. J' avais imaginé que l'auteur continuerait dans la même veine. Je n'ai pas été déçue par ce roman sur fond historique Sur ses vieilles années un marquis part aux Ameriques sur les traces de son frère qu 'il a trahi. Il est accompagné par son valet , homme irrevencieux mais fidèle. Il rencontreront sur le bateau une jeune orpheline destinée à épouser un colon. Nos trois heros connaîtront moultes péripéties . Ils rencontreront les colons , les indiens....et le fameux. Loup C 'est un vrai roman d'aventure avec un côté psychologique. Les personnages ne sont pas manichéens et devront remettre en question leurs certitudes. Loup est un héros charismatique mais son frère se révèle dans sa quête. Les personnages secondaires sont aussi tres travaillés J'ai beaucoup aime ce roman où on s'attache aux personnages. On est pris au piège par une histoire aux multiples rebondissements. Bref un très bon moment

Cet avis vous a-t-il été utile ?

E.Pirotte avait déjà offert aux lecteurs dans « Today we live » un peu du Grand Nord canadien, son héros Mathias avait en effet vécu longtemps là-bas au contact des Indiens. Il y avait aussi une dualité profonde entre ce nazi et une petite fille juive. Cette fois , on se retrouve à vivre avec des tribus indiennes mais après de multiples péripéties. L’histoire se passe au XIVe et nous conte la vie d’une famille de nobliaux du Gévaudan, des attaques de Richelieu contre ces nobles ainsi que l’avènement du Roi Soleil. Elle se compose de 3 parties. Cette famille a 2 enfants, l’un trouvé dans la forêt, solaire, magnifique, et plus tard un autre garçon ,légitime lui , mais mal aimé.ON retrouve ici aussi la dualité des êtres. La rancoeur fait son œuvre, Alex, le fils aimé est banni. Après de multiples aventures vaillamment supportées nous voilà donc dans le Grand Nord ou le banni devenu « Loup »se forge une autre vie, une autre identité dans une tribu indienne. En France , à la cour de Louis,des années plus tard, Armand,l’autre frère est ébloui par le regard et le bijou d’une jeune fille fascinante qui disparaît assez vite. Les souvenirs reviennent, la curiosité, le remords entraînent Armand vers le Nouveau Monde également.Et puis...il faut lire ce magnifique roman décoiffant, il y a du souffle, du panache, de l’aventure, sur terre, sur mer, et parmi tout ce dépaysement, il y a surtout cette quête de la fraternité, ces 2 hommes pas du même sang, si différents et pourtant semblables par bien des attitudes peuvent ils se retrouver après tant d’aventures aussi violentes ? Des peuples différents peuvent-ils s’entraider voire s’aimer ? E.Pirotte décrit tout cela avec énormément de fougue et de pudeur. Il y a de beaux portraits de femmes . J’ai refermé ce roman( quel beau film ferait-il) à bout de souffle ! Merci aux Edts du Cherche Midi et à NetGalley. Quelle belle récréation !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai dévoré ce livre à toute allure, j’avais un mal fou à stopper ma lecture pour aller me coucher, et je passais toute la journée du lendemain à me languir d’impatience de reprendre le récit. J’étais tellement captivée que tous les matins je racontais la suite des aventures du marquis et de Valère à ma mère qui lis très peu, mais voulait pourtant savoir ce qu’il advenait d’eux. Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. Et cela tient tout d’abord au talent de conteuse d’Emmanuelle Pirotte. A travers ces descriptions, j’ai vu s’étaler devant mes yeux les paysages du Gévaudan comme ceux du Nouveau Monde, j’ai marché et navigué auprès des héros de son récit, tremblé de joie, de peur, souri et pleuré tout au long de cette quête initiatique un peu tardive. Mais est-il jamais trop tard pour apprendre à se connaître et à s’accepter tel que l’on est? Ce n’est certainement pas ce qui arrête Armand pour qui la force de l’âge est déjà un souvenir. Il veut savoir, il doit savoir avant de mourir si son frère Loup est vivant ou mort, s’il a oui ou non une chance de demander le pardon, l’absolution pour cette trahison qui lui pèse chaque jour un peu plus sur la conscience. Et sur sillage, il entraîne plus qu’un valet, un ami, qui deviendra son confident et son allié indéfectible pour retrouver ce frère mystérieux dont son maître n’avait encore jamais parlé. Que dire de ses personnages, si ce n’est qu’Emmanuelle Pirotte réussit avec brio à créer toute une galerie de protagonistes passionnants et attachants avec leurs qualités et leurs défauts? Un seul se détache du lot, un seul fade et terne, détestable même, mais c’est justement à celui-ci que le rôle de « méchant » est échu. Celui qui concentre toute la bêtise et l’opprobre de l’être humain, c’est lui et malgré cela il ne parvient pas à assombrir le récit tant la lumière des autres est vives. Un éclairage plus que nécessaire sur cette période sombre que fût la destruction lente et préméditée de la culture amérindienne, cette culture pourtant si riche à la fois de ces différences et de ces similitudes, qui prônait l’amour et le respect avant toute autre chose. Ce n’est donc pas seulement un récit d’aventure que nous offre l’auteure, mais aussi un vibrant hommage à ses millions de vie décimées par l’avidité et le désir de pouvoir de quelques hommes tenant entre leurs mains la vie de millions d’autres. Difficile d’en dire plus sans prendre le risque de vous gâcher le plaisir de la découverte, je ne peux que vous conseiller cette lecture, avec l’espoir qu’elle vous emportera aussi loin que moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Attirée par le thème et le contexte, la Nouvelle France (Canada) du 16ème siècle, les migrants européens confrontés aux Amérindiens et leur colonisation progressive, je me suis engouffrée dans ce roman historique atypique avec délice, et je n'ai pas été déçue ! Il y a tout : le dépaysement, le saut dans le temps, l'abandon, l'amour filial, fraternel, l'amour tout court, l'amitié, l'aventure, la réflexion sur la différence, la découverte d'autres cultures, la responsabilité face à ce qu'on en fait, la rédemption... Il y a, en vrac : le voyage et l'évolution d'un petit Marquis de province rongé par la déchéance et la culpabilité envers son frère qu'il a trahi, le parcours de son valet qui n'en est plus tout à fait un, de son frère, un être sauvage et libre qui croit avoir trouvé la paix, d'une jeune femme métisse, écartelée entre deux mondes. C'est beau, sans temps mort malgré de longues descriptions, la psychologie des personnages est fouillée. Un roman qui vous emporte et vous fait voyager et réfléchir et un coup de cœur pour cette rentrée littéraire 2018 ! En choisissant ce titre qui m'attirait, je n'ai pas fait attention vraiment à l'auteure, qui se trouve aussi être celle de "Today we live", un coup de cœur de 2017. Décidément, je vais suivre cette excellente ensorceleuse !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Paris, 1660 Le marquis Armand de Canilhac croise, lors d’une réception, une jeune femme à la beauté saisissante. Dans sa chevelure, elle arbore des plumes des Sauvages du Nouveau Monde et elle porte une bague qui fut celle de Loup, le frère d’Armand, disparu depuis vingt ans. Lorsqu’il se renseigne à son sujet, Armand apprend qu’elle est repartie vers la Nouvelle-France (le Québec actuel), où elle vit. Il décide alors de s’embarquer à son tour, avec son valet Valère, à la recherche de son frère, ignorant s’il est encore en vie quelque part « Dans ces immensités oubliées de Dieu où il avait peut-être enfin rencontré une réalité à sa mesure ». Armand finira par avouer à Valère le rôle déterminant qu’il a joué dans le destin de Loup … Maintenant, « il se tient sur ce bateau de malheur pour affronter son passé, tenter de faire la paix avec ce passé et avec lui-même. Et sans doute aussi avec Loup ; car, au seuil de la vieillesse, Armand de Canilhac sent qu’il a des comptes à rendre à ce frère proscrit. » Le périple d’Armand le mènera au cœur du dangereux territoire des Indiens Iroquois… Quelques incursions dans le passé permettent de découvrir la fascinante figure de Loup, avec un retour sur son enfance et les conditions dans lesquelles, à quatre ans, il a été trouvé et adopté. Isabelle, sa mère, l’idolâtre et dédaignera ensuite Armand, né six ans plus tard. Enfant, Armand vouera à Loup un amour inconditionnel et Loup protègera ce frère chétif et au physique ingrat. Loup séduit tous ceux qu’il rencontre, mais il est aussi capable de la plus impitoyable des cruautés. Et parce qu’il se mettra en travers de l’existence d’Armand, celui-ci en viendra à vouloir provoquer la chute de « ce frère tant aimé que haï ». Valère, le valet, apprend l’existence d’un frère dont il n’avait jamais entendu parler et qui exerce, sans même qu’il le connaisse, un indicible attrait sur lui. Antoinette aussi, jeune femme avec laquelle lui et Armand se lient pendant la traversée, s’interroge sur cet homme mystérieux. C’est une des Filles du roi, « ces orphelines destinées à épouser des colons et à peupler le pays. » Elle et Valère, en plus des deux frères, sont les autres personnages importants d’un roman qui fait la part belle à la psychologie de chacun. C’est ainsi que, régulièrement, sans que cela m’ait donné l’impression de rompre le rythme de la narration, on suivra les pensées les plus intimes de Loup et d’Armand, les propos qu’ils se tiennent à eux-mêmes, voire les conversations imaginaires qu’ils ont avec le frère absent et rendent compte des sentiments que chacun porte à l’autre. La quête menée par Armand s’avèrera douloureuse et lui-même s’y révèlera, « petit homme décidément plein de surprises ». Mais Valère et Antoinette aussi sortiront transformés, pour l’un des deux d’une manière tragique, de ce qu’ils auront vécu. Le voyage d’Armand permet au lecteur de se transporter avec lui en Nouvelle-France, d’appréhender « la fracassante beauté de ce monde », dont la description n’est pas le moindre intérêt du roman et de questionner, comme Valère qui a toujours été rétif à la chose religieuse, le rapport que les Indiens y entretiennent avec la nature. « Loup et les hommes » est un roman d’aventures en même temps qu’un récit profondément humain, gorgé de chair et de sang. Une réussite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Formidable livre qui nous entraine à la suite d'Armand qui cherche son frère Loup de Paris à la Nouvelle-France.... Et oui nous sommes en 1640, les français et les anglais se partagent ce nouveau continent, et Armand veut se faire pardonner de Loup. Cela le mènera jusqu'au fin fond de l'Iroquoisie, et nous sommes ravis de participer au voyage. Un beau souffle romanesque, des personnages auxquels on s'attache, une construction du récit très intéressante et au final un livre passionnant qui nous emmène très loin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un très beau coup de cœur ce soir pour un excellent roman historique qui nous mène de France en terre Iroquoise, un livre dépaysant d’Emmanuelle Pirotte, Loup et les hommes. L'auteure en véritable conteuse nous transporte dans un voyage au XVII ème siècle, une atmosphère romanesque, un récit peuplé d’aventures, de tumulte, d’émotions, un écrit plein de verve et de piquant. Toute l’essence des grandes fresques se retrouvent dans cette épopée, de l’amour, des scènes de combat homérique, du suspens, une tapisserie sociale réaliste mêlée de couleurs et de noirceurs, de la violence si présente à cette époque, un amour fraternel mêlé de jalousie, de la bravoure, de la trahison, des rencontres .. Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, entrevoit au cou d’une Amérindienne un saphir qu’il reconnait comme un bijou appartenant à son frère Loup, qui par sa faute fut condamné vingt ans plus tôt aux galères et qu’il croyait mort. Rongé par son passé, le marquis embarque sur le Saint-Jean Baptiste avec son fidèle Valère pour la Nouvelle-France à la recherche de son frère disparu ... Qu'est il devenu ? ... sur le bateau des images de son passe refont surface son enfance avec Loup son demi frère ....Si différent ... Où le mènera vraiment ce voyage ? Ce roman nous plonge dans des cultures, des us et coutumes différents, nous emmène à la découverte de magnifiques descriptions de paysage, évoque le destin de ces femmes qu’on envoie épouser des émigrés … Des personnages forts et attachants, notamment, Loup, qui brille de mille feux dans ce roman, héros charismatique plein de puissance, de force, de charme, de brutalité, un être à l’ intérieur sombre et tourmenté, au corps massif et musclé, portant les marques de ses très nombreux combats, de ses nombreuses aventures amoureuses et érotiques. Un roman d’aventure, certes, mais au fil de pages, une conquête de soi et de l'Homme s'amorce, une reconquête de l'âme se profile, sorte d’itinéraire initiatique . Ce roman n’est pas l’écrin de ce saphir, mais il en est le bijou Vous l’aurez compris, un roman captivant que je vous recommande vivement. Je remercie les éditions cherche midi et net galley pour cet envoi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Loup et les hommes d'Emmanuelle Pirotte est un ouvrage de la rentrée littéraire lu grâce aux éditions Le Cherche midi via net galley. Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, est prêt à tout pour retrouver le saphir entrevu au cou de cette jeune Amérindienne, croisée dans un salon parisien. Il a reconnu la pierre que portait son frère Loup. Loup, trahi par Armand vingt ans plus tôt, condamné aux galères, et que tout le monde croit mort. Hanté par son passé, le marquis embarque avec son fidèle Valère pour la Nouvelle-France. Le vent gonfle les voiles, et les images du Gévaudan natal ressurgissent : Loup, enfant trouvé, adopté... Loup, trop beau, trop brave, trop vivant... Loup et les hommes est un excellent roman qui m'a passionné de la première à la dernière page. Nous avons deux hommes, deux frères, l'un légitime et l'autre non. C'est une histoire de jalousie, une histoire compliquée, ou simple, très simple... J'ai beaucoup aimé le destin de Loup, j'ai apprécié le voyage entre la France et les terres Indiennes du Nouveau-Monde. Nous avons ici un très bon livre de cette rentrée littéraire 2018. Chronique courte mais je n'ai pas très envie de trop en dévoiler, je dirais juste pour terminer que je suis ravie de ma lecture et que je lui donne un très joli cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sous le règne de Louis XIV, prendre la mer pour aller coloniser les contrées des grands lacs nord-américains s'apparentait à une seconde vie, tant le projet était sujet à risques. La région se partageait entre une colonisation européenne disparate et des peuplades indiennes aux luttes ancestrales fratricides. Ce long voyage est entamé par Armand de Canilhac sur les traces d'un frère aîné tombé en disgrâce royale. Ce frère solaire, à la fois adoré et détesté, et dont le destin est lié à la trahison du plus jeune et à l'immense culpabilité associée. Où est Loup de Canilhac? Est-il vivant? Et qu'a pu être sa vie après sa condamnation aux galères? Quelques indices entraînent un petit homme sans envergure vers des aventures extrêmes, accompagné de son valet, croisant la route d'un bon nombre de petites gens contraintes à devenir colons. Ce fut une belle lecture au parfum de « madeleine de Proust » pour moi qui ai dévoré à l'adolescence des thématiques historiques, de cape, d'épée et de flibuste. C'est le livre d'aventures par excellence avec grands bateaux à voiles, colonies américaines, terres vierges et guerres indiennes. Mais la composante introspective des personnages apporte une profondeur au récit. C'est un beau sujet concernant la complexité des sentiments fraternels, doublé d'une immersion dans la culture indienne, faite de croyances, de spiritualité et de violence extrême. On peut parfois lui reprocher d'être un peu long mais c'est un livre qui renouvelle brillamment le genre et qui ressuscite un passé à la fois épique et douloureux

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :