Été 70

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 30 avr. 2018 | Archivage 9 nov. 2018
Editions Yovana, Romans Situés

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Été70 #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Après une opération bénigne, Vincent profite de sa convalescence pour s’occuper d’une blessure ancienne mal cicatrisée. Il écrit le présent, celui d’un homme de soixante ans, et le passé de celui qu’il a été à vingt ans. Il revisite l’été 70, son séjour aux Pays-Bas où il alla enterrer un amour avorté — une liaison épistolaire de deux années qui s’était achevée brutalement. Il était parti malgré tout, jouant l’amitié, acceptant l’absurde au gré de ses découvertes.

Quarante ans plus tard, Vincent recoud à petits points l’épisode clé de sa vie affective. Les photos parlent. Il rouvre la plaie sans nostalgie ni douleur. L’examine avec humour à la recherche d’un souvenir clandestin sous l’oeil de Margot, la compagne d’aujourd’hui.

D’une plume légère trempée dans une encre dense d’émotions, Jacky Essirard nous brosse dans ce second roman un tableau très personnel de cette saison aux accents mythiques : l’été 70.

Après une opération bénigne, Vincent profite de sa convalescence pour s’occuper d’une blessure ancienne mal cicatrisée. Il écrit le présent, celui d’un homme de soixante ans, et le passé de celui...


Formats disponibles

FORMAT Autre
ISBN 9791095115144
PRIX 19,00 € (EUR)

Vos liens

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Eté 70 que de souvenirs, un passé inachevé, un besoin d'un retour pour refermer une "blessure".
Le récit oscille entre présent et passé, et le regard d'un homme accompli sur le jeune homme est assez intéressant. Ce que l'on peut penser, agir à un âge et forcément différent à un autre. Ce retour permet sans doute d' éclairer une tache d'ombre qui pèse soit sur le présent soit dans la mémoire. Faire un peu de rangement dans sa tête, dans son coeur, y voir plus clair, peut être comprendre les choix du passé et faire résilience.
Plusieurs thèmes par le biais de ce récit sont abordés mais sans vraiment être approfondis, comme la réincarnation.

J'ai bien apprécié la balade en deudeuche en hollande, j'aurai bien voulu explorer plus et continuer la virée. En fait en choisissant ce livre, je pensais justement que le récit allait plus s'orienter sur ces vacances, plus d'actions autour du voyage, des rencontres, etc... mais c'est assez succinct. C'est plus un voyage intime, d'un homme qui n'a pas refermé la page de l'été 70. Cependant la lecture est agréable, les sujets traités intéressants et ce voyage dans en 1970 , l'insouciance de ces années m'a rendue nostalgique, c'était une autre époque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A quel moment la décision capitale qui a ou qui devait changer notre vie a t'elle été prise? Cet instant T chacun l'a enfoui, trésor ou poison, dans un recoin de sa mémoire. Profitant d'un congé forcé suite à une opération bénigne, Jacky Essirard se souvient de l'Eté 70 ...Le nez plongé dans des vieilles photographies, il se souvient de cet été 70 et de son séjour en Hollande . Et si .... le voilà arrivé à présent à la soixantaine , Margot sa compagne est là aimante , et lui éprouve l'irrépressible besoin de remonter dans le passé . Et si ...
Un texte bien doux, sensible, un brin nostalgique . Que de souvenirs ont afflué à ma propre mémoire , la 2CV , pas de risque de griller les limitations de vitesse, d'ailleurs il n'y en avait pas ! , la musique, les années 70 , les premiers émois "bien sages" .. Merci Mr Essirard pour ces moments et merci aux Editons Yovana via NetGalley pour ce partage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jacky Essirard nous propose en 160 pages une plongée dans la vie d'un sexagénaire, à un moment de fragilité dans sa vie.
Il vient de se faire opérer, est en convalescence, a une cicatrice qui tiraille. Cette cicatrice, ce sont les infirmières qui chaque matin, à son domicile, viennent s'en occuper. Mais il y a une autre cicatrice qui se rappelle à lui, laissée un certain été 1970, en Hollande.
Mettant à profit ce temps du repos et de la convalescence, le narrateur va ouvrir la boîte des souvenirs, regardant les quelques photos de l'époque adolescente, mêlées à une lettre importante.
Ce qu'il avait enfoui pendant des années, il va le décortiquer, l'analyser, le coucher par écrit. Les souvenirs sont imprécis ? Qu'importe !

Ce roman nous livre plusieurs récits : celui écrit par le narrateur, qui se déroule en 1970, une histoire d'amour douce amère, qui n'aura pas lieu ; celle du narrateur âgé de 60 ans, convalescent, amoureux d'une femme plus jeune que lui, restaurateur d'art, qui se lance dans l'écriture de ses souvenirs pour être lu par son amoureuse.
Ces deux temps de narration sont entrecoupés de réflexions sur l'écriture et la mémoire. Cette distanciation sur le processus des souvenirs m'a rappelé à certains égards Villa triste de Patrick Modiano : l'imprécision des souvenirs, la reconstruction de la mémoire, la rémanence des émotions, les événements qui restent et ceux qui s'échappent...
Ce petit livre nous plonge dans la nostalgie des années 70 avec une bande son musicale très présente, dans la liberté d'une époque. Peu de péripéties, plutôt une ambiance apaisée où, quoi qu'il ait pu se passer, le narrateur en accepte les conséquences. Le lecteur se laisse emmener gentiment mais peut se retrouver une peu déçu par l'absence de révélation, finalement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :