Baby Doll

S'enfuir n'était que le début

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 2 mai 2018 | Archivage 2 août 2018
Fayard, Fayard/Mazarine

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #BabyDoll #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance…

La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782863744161
PRIX 7,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une petite appréhension en découvrant la thématique quelque fois trop exploitée. On se demande où va nous mener l'intrigue puisqu'on a l'impression qu'elle est déjà dévoilée au début du roman. Une bonne surprise cependant, l'émotion est au rendez-vous. L'histoire est poignante, l'écriture saisissante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions Mazarine et Netgalley pour cette découverte en avant-première que j’attendais avec beaucoup d’impatience.

Ça y est ! Lily est bien là. Enfin de retour. Ou plutôt, Baby Doll. Qui est-elle vraiment ? Que s’est-il passé durant ses huit années de captivité ? Lily a enfin réussi à s'enfuir avec sa fille un soir de froid. Elle qui n’a pas vu le soleil depuis huit ans, même la nuit n’est pas assez sombre pour elle. Après huit années de violence, Lily a réussi à partir. Et huit ans plus tard elle va enfin pourvoir retrouver un semblant de vie. Mais Rick n’est jamais bien loin. Et les fantômes du passé refont toujours surface.

Lily avait 16 ans lorsqu’elle a disparue. Sa soeur jumelle, Abby, leur famille, Wes (le petit ami de Lily) et leurs amis, jamais personne n’a réussi à retrouver la moindre trace de la jeune fille. Alors ils ont commencés à refaire leur vie. Si les parents se sont petit à petit éloignés, Abby, elle, a plongé dans le noir total. Alcool, drogue, bagarre, etc. Et Wess a lui aussi avancé. Mais pas à ses côtés. Pendant ce temps, Lily était là. Bien vivante. Enfermée dans une minuscule cabane, cachée du monde. Et puis il y a les retrouvailles. Le jour où Lily s’enfuit. Le jour du renouveau. Lily retrouve Abby. Abby retrouve Lily. Les deux jumelles, qui étaient si inséparables auparavant, vont faire face à des retrouvailles bien plus compliquées qu’elles n’y paraîssent. Parce qu’en huit ans, il s’en est passé des choses. Pas toujours jolies. Entre les deux il y a un immense vide désormais. Alors comment reconstruire huit années perdues ? Avec sa fille Sky à ses côtés, Lily va devoir se reconstruire et rassembler les morceaux de huit années gâchées. Petit à petit, elle va se rendre compte que son absence à fait bien plus de mal qu’elle n’y paraît. Mais Lily est forte et c’est d’ailleurs cette force mentale qui l’a maintenue en vie durant huit années. Face à l’homme violent qu’était Rick, elle a dû s’endurcir. Lily est une jeune femme forte, une mère exemplaire, malgré tout ce qui a pu lui arriver, et elle va tout faire pour que Rick croupisse en prison. Quitte à se mettre encore une fois en danger face à lui.

En parlant de Rick, je crois que je n’ai encore jamais eu à faire face à un tel personnage. Il est psychologiquement incroyable. Manipulateur, violent, froid, doux. Rick a des troubles de la personnalité qui sont juste…hallucinants ! Il a un comportement qui fait froid dans le dos. Durant huit ans, il a mené une vie des plus normales face à sa femme. Et en même temps, il se rendait dans cette cabane qu’il avait construite pour enfermer Lily. Jusqu’au jour où son plus grand secret est alors dévoilé au monde entier. Lui le professeur parfait. Lui qui faisait tomber toutes ses élèves comme des mouches. Grâce à son charme et ses belles paroles, il savait comment faire et à qui s’attaquer. C’est un prédateur. Et il n’a peur de rien. Pas même de finir sa vie en prison. Parce qu’il fera tout pour ce venger de Lily. Il fera tout pour lui mener la vie dure. Même s’il doit donner sa propre vie.

Baby Doll est un très très bon thriller qui vous tient en haleine du début à la fin. Si vous avez lu ou vu Room d’Emma Donoghue, Baby Doll vous y fera très certainement penser. Mais toute ressemblance s’arrête ici. Au fil des chapitres, on se rend compte où l’auteure va nous mener. Et on risque de ne pas en ressortir pleinement satisfaits. Oubliez les thrillers avec des méchants et des gentils. Parce qu’ici, les gentils peuvent être les méchants, et vice-versa. Et c’est ce qui est incroyable avec la plume d’Hollie Overton. Elle arrive à nous amener loin dans ce roman. On plonge dans une histoire sombre. Bien plus sombre qu'elle n'y paraît d'ailleurs. Baby Doll sortira le 2 mai prochain et je ne peux que vous conseillez de l'acheter et de le lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce thriller, dont l'histoire est très originale.
En effet, nous suivons ici Lily, jeune femme qui vient de s'échapper de la cabane où elle a été séquestrée pendant huit longues années. Nous allons voir comment elle va lutter pour s'en sortir, pour dénoncer son bourreau, retrouver sa famille et tous ensemble essayer de se reconstruire. Je n'avais jamais vu ce genre d'histoire, souvent on suit plutôt l'enquête pour retrouver la personne, rarement l'évasion et la reconstruction après ce genre d'événements.
Le découpage des chapitres, où on peut lire le point de vue de plusieurs personnages (Lily, Abby, sa soeur jumelle, Eve, leur maman, et Rick, le bourreau de Lily), donne un rythme d'enfer au roman, et tous ces chapitres s'emboitent et se complètent parfaitement. L'écriture très fluide de l'auteur et sa manière d'aller à l'essentiel en font une histoire très prenante. Le côté psychologique de tous ces protagonistes est très bien abordé, leurs réactions sont tout à fait légitimes et on ne peut que ressentir de l'empathie pour cette famille brisée, et de l'énervement contre ce tortionnaire.
Lily est un très bon personnage, à cause de son kidnappeur, elle est passée à côté de nombreuses choses importantes de sa vie. Mais elle se bat de toutes ses forces pour s'en sortir, elle et la petite fille qu'elle a eu en captivité. J'ai beaucoup aimé son parcours, elle et sa famille m'ont beaucoup touchée.
Rick, par contre, et un personnage détestable. Manipulateur et malsain, même emprisonné, il continue d'être effrayant.
J'ai également trouvé cette histoire très réaliste. L'acharnement des médias, la façon dont ils obtiennent des informations et s'en servent, tout cela est malheureusement très actuel et montre le voyeurisme ambiant de notre époque.
Je ne m'attendais pas du tout à la conclusion de l'histoire, mais je l'ai trouvée parfaite. Le suspense, jusqu'à cette fin, monte progressivement, et une tension s'installe. Comme le dit le résumé, ce n'est pas parce que Lily s'est échappée qu'elle est totalement sortie d'affaire.
Je remercie énormément NetGalley et les éditions Fayard-Mazarine pour m'avoir permis de découvrir ce thriller en avant-première.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Tu vas le regretter Baby Doll… »
Dès les premières pages de ce roman, nous découvrons l’histoire de Lily qui, après 8 ans de captivité, réussit à s’échapper du lieu où elle avait été enfermée par son ravisseur. Seulement ce n’est pas seule qu’elle s’enfuit mais avec la petite fille qu’elle a eu avec ce dernier. Que va-t-il se passer pour elles? Justice va-t-elle être rendue?
Ce roman nous plonge au cœur de la complexité de l’humain.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce premier roman d'Hollie Overton est un coup de maître. L'histoire est prenante, addictif, angoissante, on veut en savoir plus sur l'histoire de Lily, Sky, sa famille et comprendre le psychopathe et manipulateur, malade mental, ce Ricky à la noix. J'ai totalement adoré cette fiction pleine de rebondissements. Lily chercher à se reconstruire suite à ces huit années de séquestration. Elle retrouve sa famille et tente d'avoir une vie normale avec sa fille mais le cauchemar est loin de se terminer même après leur évasion. Des chapitres selon le point de vue des différents protagonistes, l'histoire nous entraîne dans un tourbillon d'émotions ! Le lien entre les jumelles est incroyablement fort et touchant ! Ce thriller psychologique est remarquablement bien écrit et vraiment réaliste que vous n'en sortez pas indemne. Dommage que la fin à l'air d'avoir été bâclé mais je garderai néanmoins un excellent souvenir de cette lecture que j'ai adoré ! Je tiens à remercier les éditions Mazarine et Netgalley pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux Editions Fayard / Mazarine pour cette lecture via le site NetGalley!

La couverture est très attrayante. Ce côté sombre, cette main qui s’agrippe… Et le résumé… Il n’en fallait pas plus pour que je demande ce SP! On suit donc la fuite de Lily et de sa fille, Sky. Une erreur d’inattention est les voilà dans la rue. Lily porte sa fille pour courir. Elle rentre chez elle sans un regard en arrière.

J’ai vraiment apprécié ma lecture. Il y avait ce stress permanent, cette tension presque palpable que l’auteure a su garder d’un bout à l’autre du roman. Car Baby Doll doit être punie pour avoir quitté sa prison. Qui est le monstre capable de de telles perversités? Lily le sait, elle.

L’intrigue est intéressante, car le nom du ravisseur est connu assez rapidement. On passe donc à l’étape de la reconstruction, des retrouvailles avec sa famille, la façon qu’a Lily de constamment protéger sa fille… Et puis, il y a les médias, leur acharnement concernant cette affaire, leur emprise sur cette famille brisée. La psychologie des personnages est bien travaillée à mon goût. Lily est attachante malgré sa froideur parfois. On comprend son ressenti concernant tout ce qu’elle a pu manquer en huit ans de captivité. Toutes ces choses qu’elle ne fera pas. Pourtant, c’est une battante et elle se relève petit à petit, grâce au soutien de sa soeur jumelle, Abby et du reste de sa famille. Dans ce roman, il faut attendre la toute fin pour relâcher son souffle! Car ce n’est pas parce que Lily s’est échappée avec Sky qu’elle est à l’abri… Loin de là!

Les chapitres alternent différents points de vue et cela donne un bon rythme au roman. Je ne parlerai pas du ravisseur, ici, je laisse aux futurs lecteurs la découverte de ce manipulateur monstrueux dont le comportement ignoble provoque des frissons d’angoisse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :