Les Rumeurs d'Issar

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 24 mai 2017 | Archivage 5 juil. 2017

Résumé

Dis-moi quel est ton signe, et je te dirai quel est ton pouvoir...

«    Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Pour autant, elle ne les traite pas de la même façon. Parfois, elle en choisit un.  »

Les Gardiens, comme tous les humains, ont la capacité de contrôler un des quatre éléments. Mais la magie dont ils sont dotés est trop puissante. Ils n’y survivent qu’en mettant au monde une créature magique, un Ange à la beauté sans failles chargé de les protéger... Ensemble, ils forment ce qu’on appelle un Ange-Gardien. Rare, puissant et appelé à intégrer le corps d’élite du Palais.

Edjan, seize ans, est un marchand de tapis volants. Il est aussi un Gardien clandestin  ! Personne ne sait que, malgré lui, il a donné naissance à un Ange. Le problème, c’est que Kez n’est pas tout à fait comme les autres. Il est caractériel, entêté, un brin susceptible, et surtout… c’est un poney  !

Mais, un jour, une jeune Haute-Voleuse les démasque. En échange de son silence, Shaëll les convainc de se rallier à elle et à la Maison, une entité hors-la-loi ennemie du Palais et de ses Anges-Gardiens. Ils ont une mission  : retrouver, avant le Palais, Kaorn, un Ange-Gardien disparu.

Ils auront du fil à retordre. Le Palais a envoyé en secret son propre Ange-Gardien enquêter sur l’affaire. Il leur faudra être vifs, rapides, puissants. Et surtout capables d’intercepter les premiers les Rumeurs lancées par le Mouchard, ce mystérieux personnage qui agite les sphères politiques en dénonçant manigances et complots…

Qui, dans cette course contre la montre, sera le premier à découvrir ce qui se trame dans les royaumes d’Issar  ?

Dis-moi quel est ton signe, et je te dirai quel est ton pouvoir...

«    Dans les royaumes d’Issar, la magie habite tous les Hommes. Pour autant, elle ne les traite pas de la même façon. Parfois, elle...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782011613554
PRIX 11,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

La lecture de ce premier tome m'a emballé et m'a fait beaucoup de bien, d'ailleurs, j'ai même relu certains passage tant j'avais pris plaisir à cette lecture. Vient le difficile moment d'expliquer pourquoi j'ai tant aimé ce livre.
Je pense que cela tient à la rencontre avec des personnages. Nous découvrons Edjan et Kez en pleine mésentente. Ils tiennent tous les deux une boutique de réparation de tapis volant, et les affaires ne marchent pas fort parce qu'Edjan passe son temps à réparer le travail de Kez, qui ne semble pas très doué pour cela. Nous comprendrons plus tard pour quelle raison. J'ai une tendresse particulière pour Kez, notamment pour son portrait physique absolument irrésistible. Il m'a rappelé quelqu'un... de ma connaissance. Si je vous dis son nom, vous comprendrez tout de suite pourquoi !
C'est au cours d'une opération de réparation qu'ils rencontrent Shaëll. A peine plus âgée qu'eux, elle est haute voleuse, particulièrement douée. Elle leur propose, non, je ne dirai pas une association, disons plutôt un espèce de partenariat, qui fera qu'Edjan et Kez partiront avec elle (et le voyage en tapis volant de Kez est vraiment irrésistible).
Shaëll n'a pas volé n'importe quoi, elle a volé les talismans qui sont distribués par le palais tous les ans aux adolescents qui atteignent leur seize ans - Edjan a eu le sien l'an dernier. Ne pas recevoir son talisman, en être privé, est une des pires choses qui puissent survenir dans cet univers où la magie est partout, entre ange et démon. Surtout, un nouvel ange gardien pourrait naître et sans la remise du talisman, impossible. Mais un ange gardien est né, et c'est là que nous découvrons Chanis, une jeune servante des plus ordinaires qui donnent naissance, bien malgré elle, à son ange. On ne choisit pas son signe, on ne choisit pas son destin, on ne choisit pas d'être lié au Palais, même si l'on intègre son corps d'élite.
Ne pas pouvoir choisir son destin, un thème fréquemment développé dans la littérature fantasy, et, bien sûr, les meilleurs livres qui traitent de ce sujet sont ceux qui montrent que l'on peut se rebeller contre l'adversité, prendre son destin en main, même si parfois le hasard donne un coup de pouce. A voir ce que l'on en fait après. Nous en avons plusieurs exemples ici, avec Shaëll, avec Edjan - et pas seulement avec eux.
J'aime aussi les livres qui montrent des figures féminines fortes. Shaëll est indépendante, capable de se débrouiller seule, de mener sa carrière seule : elle n'attend pas que les autres viennent la tirer d'un mauvais pas, même si parfois, il est fort utile de recevoir de l'aide. Ma remarque pourrait aussi s'appliquer à Sibritt, reine, à la tête de sa propre garde, ayant su la créer et la diriger en ayant gagné davantage : leur respect. Adan, le roi, semble ne pas être à la hauteur de sa flamboyante reine. Il ne s'agit pas de son âge, non, plutôt de son manque de charisme et d'une certaine forme de lâcheté. Je sais que j'en dis déjà beaucoup mais je vous assure qu'il en reste beaucoup à découvrir sur ces intrigues.
Je terminerai en parlant du mouchard, personnage énigmatique qui semble tout savoir sur presque tout, un personnage qui ne manque pas de gouailles, comme le montrent ses Rumeurs qui ponctuent le récit.
Je ne demande pas grand chose pour le tome 2, simplement prendre autant de plaisir à le lire que le tome 1.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La magie qui règne sur Issar et ses habitants est capricieuse. Grâce à un talisman reçu durant la « Journée » l’année de leurs quinze ans, certains adolescents à la magie puissante peuvent faire naitre un Ange qui fera d’eux un Gardien. Cette entité prend la forme d’un animal qui suivra son Gardien jusqu’à la mort. Jalousement veillés par le Palais, tous les rares Anges-Gardiens sont ensuite entrainés et envoyés en mission de protection auprès des différents souverains des nombreux royaumes composant Issar. Tous sauf Edjan dont la naissance de l’Ange est passée inaperçue. Cependant, l’anonymat convient tout à fait au jeune garçon dont l’alter-ego magique est né particulièrement caractériel et pas vraiment avantagé physiquement. Ainsi, lorsque Shaëll, jeune et audacieuse Haute Voleuse, déboule dans la boutique de tapis d’Edjan et perce son secret, le monde cet Ange-Gardien discret et atypique va basculer.

L’auteur nous livre une histoire originale, haletante et vraiment sympathique à découvrir auprès de personnages hauts en couleurs et particulièrement attachants, le tout dans un univers coloré et solide. Voyager à bord de tapis volant, se battre courageusement pour sa vie, par amour ou pour défendre ses idéaux, s’immiscer dans les méandres de la politique d’un monde ou la magie règne en maitresse incontestée. Le récit ponctué d’action nous entraine sans pause dans un monde magique que l’on rêverait de visiter pour de vrai. C’est un magnifique voyage que j’ai vraiment beaucoup apprécié.

Et si les Royaumes d’Issar sont pleins de surprise, agréables ou non, c’est leurs habitants hauts en couleurs qui nous entrainent dans leur sillage sans qu’on ne mesure le temps passé à leur côté. Edjan et son Ange sont certainement les personnages les plus complexes puisque aussi disparates qu’ils sont complémentaires. Capable de grandes choses comme de bêtises parfois plus grosses qu’eux, on prend plaisir à vivre cette aventure avec eux.

De son côté, si elle apparait tout d’abord comme une voleuse intrépide et pleine de ressources, Shaëll est avant tout une jeune fille meurtrie et pleine de secrets qui se dévoilera au fil des lignes. Elle est ambitieuse, colérique et directive mais elle est surtout très intelligente et foncièrement loyale ce qui fait d’elle une merveilleuse alliée pour notre Ange-Gardien.

Quant aux personnages secondaires, aucun n’est inintéressant et tous jouent leur rôle à merveille, laissant présager de beaux rebondissements pour le prochain tome…

C’est donc un premier opus très réussit et qui a fait naitre dans ma tête une furieuse impatience de connaitre la suite des aventures d’Edjan, Kez, Shaëll et les autres !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Hachette ainsi que le site Net Galley pour ce partenariat, j'étais très intriguée par ce nouveau roman de Marie Caillet et j'en ressors très satisfaite. J'ai passé un super moment devant, après la très bonne trilogie de l'Héritage des Darcer, Les rumeurs d'Issar promet d'être tout aussi génial.

L'univers est probablement mon coup de coeur ultime pour ce premier opus. On sent toute l'inspiration orientale dans le monde, avec ces tapis aux runes tissées pour qu'ils puissent voler, avec ces Djinns exauçant les voeux, l'environnement... Bref, c'est très original et particulièrement enchanteur de découvrir ce monde où les signes astrologiques sont mis en valeur. La magie est bien présentée, les Gardiens et tout ce qui les entoure s'avèrent fascinants à lire page après page, les signes sont captivants. J'ai adoré toute la mythologie inventée par Marie Caillet. C'est plein d'imagination, certes, mais elle n'oublie pas pour autant l'intrigue et ses personnages.

L'histoire nous permet de suivre Edjan, Shaëll et Shanis. Le premier possède le talisman de la Vierge et se retrouve affublé d'un animal caractériel avec lequel il a bien des difficultés pour s'entendre. Oublié des Gardiens, Edjan va devoir se mêler aux intrigues de la grande voleuse Shaëll s'il ne veut pas être découvert. Quant à Shanis, elle ne voulait pas devenir un Gardien et elle se retrouve à remplacer le Cancer. Tous les trois vont se retrouver plongés au coeur de complots et mystères à la cour du royaume d’Aestera. L'histoire, elle est efficace, pleine de rebondissements et d'apprentissages, de bases à poser et d'actions. Ce n'est pas un simple tome d'introduction, il a une vraie intrigue au milieu d'un fil rouge qui va s'avérer passionnant à voir par la suite. Les révélations et explications s'enchaînent avec des passages intenses ou riches en émotions, c'est bien rythmé et le final est grandiose. Personnellement, l'auteure m'a complètement embarquée et je n'ai pas vu venir la vérité.

Les personnages sont intéressants et j'ai hâte de les retrouver pour les connaître davantage. Ils ont déjà une sympathique évolution grâce à ce premier tome, mais notre trio me plaît énormément. Shanis doute et rejette sa condition de Gardien, néanmoins, elle se lance dans l'enquête, elle prend de l'assurance, de la fougue. Elle devient dangereuse et intelligente, j'ai adoré son duo formé avec son serpent. Shaëll est très captivante. J'ai beaucoup aimé son histoire personnelle, son indépendance et son caractère fort, son métier de Voleuse la rend agile et douée pour espionner. Je l'ai trouvé drôle et pleine de vie, lucide et intéressante quant à sa relation avec Edjan. Ce dernier est plus effacé, il est plus calme et réfléchi, anxieux et soucieux. Cependant, il évolue super bien et vite, il s'adapte, il sait être réactif et courageux, perspicace et débrouillard quand la situation l'exige. Ces personnages sont de belles surprises et je vous laisse le soin de découvrir les autres, parce qu'ils sont tout aussi surprenants et fascinants à voir. En particulier le couple royal d’Aestera.

La plume de l'auteure permet de s'immerger rapidement dans les émotions ressenties par les personnages. J'ai très vite pu imaginer les mondes d'Issar, j'ai apprécié les dialogues et les descriptions qui donnent les informations nécessaires. Il n'y a ni « trop peu » ni « trop de », ce qui rend la lecture agréable et prenante. De plus, l'aspect esthétique est top, il y a les sabliers permettant aux « Rumeurs » de circuler pour marquer les pages concernant les Rumeurs ou bien pour faire une ellipse. Sans oublier la très belle couverture. L'écriture est lisible, soignée et efficace ; je me suis amusée à le lire. Il n'est pas sans défauts, et je peux citer : le caractère trop effacé d'Edjan devant des filles qui mènent la barque, de légères lenteurs par moments, pas mal de mystères et de questions encore en suspend sur l'univers ou la Maison.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Je suis convaincue que les défauts relevés seront gommés avec les prochains tomes, que l'univers s'étoffera avec brio et que les personnages évolueront encore. L'univers est grandiose, riche et original ; l'intrigue s'avère bien rythmée et intéressante à suivre, le final était inattendu pour ma part, les protagonistes sont travaillés, sympathiques à suivre et attachants pour la plupart. Ce premier tome marque le début d'une série de fantasy que je vais suivre de très près, parce que tout me donne envie d'en savoir plus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela fait un petit moment que je n'avais pas lu de roman de fantasy et avec ce roman, j'espérais renouer avec le genre.

Avec ce premier tome, on entre dans un univers très particulier et très complexe. Rien ne ressemble à ce qu'on connaît déjà. Les 100 premières pages sont très denses car il faut comprendre les rouages de cet univers et comprendre les personnages, leur passé, leurs caractéristiques et leurs liens.

La suite de l'aventure est beaucoup plus rocambolesque. On suit le personnage d'Edjan. Un jeune homme de seize ans qui cache un secret à son entourage. Sa rencontre avec Schaëll, une Haute- Voleuse bouleverse sa vie bien tranquille - et la vie bien tranquille de Kez, l'animal qui vit avec Edjan.

Marie Caillet, en plus de livrer un univers très riche et complexe, propose une histoire magique qui emporte très loin son lecteur. Les personnages sont quant à eux très amicaux, on les voit évoluer, changer d'avis et prendre conscience de la magie en eux. L'aventure des personnages est pleine de rebondissements et on est loin d'imaginer la tournure qu'elle va prendre ! Je me suis complètement laissée happer et surprendre par l'histoire et par les décisions des deux personnages !

En bref, pari réussi avec ce premier tome de Marie Caillet ! En effet, je renoue avec le genre de la fantasy. J'apprécie toujours autant plonger dans des univers loin du nôtre, des univers magiques qui font rêver.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les Rumeurs d'Issar est un roman de pure Fantasy nous plongeant au cœur d'un monde dominé par la magie et les tapis volants. Véritable croisé entre Aladdin et Les Chevaliers du Zodiaque, l'univers est basé sur une mythologie de signes astrologiques dans un décor très oriental fait de déserts, de palais et de rois. Nous allons suivre Edjan, seize ans, qui a reçu, il y a un an déjà, le Talisman lui permettant de s'ouvrir à sa magie de naissance. Rien de folichon jusqu'ici puisque tous les hommes portent la magie en eux dans ce monde. Mais Edjan s'est révélé bien plus puisqu'un Ange a également pris vie : Kez, un animal totem qui a pour unique mission de protéger son Gardien. Les Anges-Gardiens sont très rares et très convoités mais nos deux protagonistes semblent malheureusement dépourvus de magie et se sont donc cachés du Palais - le gouvernement en place - et tentent d'oublier la terrible déception et l'insignifiance de leur existence. Jusqu'au jour où Shaëll, une Haute-Voleuse intrépide va les découvrir et les embaucher pour une mission qui va changer leur vie.

J'ai globalement énormément apprécié ma lecture mais je dois dire que j'ai eu un mal fou à rentrer dedans. Le début est très lent, l'univers regorge de vocabulaire et de règles qu'il faut appréhender et l'auteure ne nous prive d'aucun détail descriptif rendant l'entrée en matière assez difficile, du moins pour moi. Une fois la machine lancée, il y a une belle montée en puissance et j'ai littéralement bouffé la deuxième moitié du roman. L'univers est tout simplement incroyable, dépaysant, oriental, on se croirait vraiment dans l'univers des mille et une nuits. La mythologie créée par l'auteure, basée sur les signes astrologiques est très originale et intrigante. Les personnages sont tout simplement géniaux. Très bien construits, originaux, on sort enfin des sentiers battus. Edjan et Kez sont de vrais anti-héros qui sont, au début, dépités par la vie, morose, incompétents, gaffeurs mais qui vont évoluer au fil de l'histoire et de leurs péripéties. Ma préférence va pour Shaëll que j'ai adoré ainsi que pour Chanis dont je ne dévoilerai rien pour ne pas spoiler. L'histoire est passionnante, on parle ici d'enquête, d'infiltration, de complots, de manigances et il n'y a aucune note de romance. Ce tome 1 ne se termine pas sur un cliffhanger et clôture donc l'intrigue mais j'ai tout de même très hâte de voir ce que nous réserve l'auteure pour la suite.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

En résumé, un premier tome qui prend tout son temps à poser son univers et lancer son intrigue mais qui, une fois fait, ne nous laisse pas indifférent tant il est captivant et dépaysant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’étais un peu sceptique au départ. C’est vrai que j’ai démarré du mauvais pied avec cette chaleur qui m’a fait lire 50 pages en deux jours. C’est très peu pour moi. Nous découvrons sur un esprit enchanteur cet univers. Certes c’est moins féérique dans le sens « mille et une nuits » mais après un démarrage explicatif, j’ai dévoré ce premier tome et le dénouement BOUYA !

Edjan a son Talisman depuis un an mais il n’est pas content. Chaque année il y a la Journée, et cette fois-ci, il a décidé d’y retourner pour aller parler à une personne. Ce qu’il a vu, cet événement va lui changer sa vie et une aventure va s’ouvrir.

Le livre commence doucement. On rencontre un premier personnage, puis un autre et quelques-uns au fil des pages. C’est d’abord eux dans leur vie de « tous les jours ». On les côtoie, on s’interroge, on apprend à les connaitre et essaye de les cerner.
A part l’effet Mouchard (pour comprendre faut lire ses Rumeurs), qui m’a donné du rêve, un air enchanteur (le saligaud), j’étais moins enchantée quelques temps après. C’est logique évidemment et en fait je ne m’attendais pas du tout à ça. Il faut le temps que l’histoire se mette en place. Première impression est l’univers envoûtant et ses particularités m’émerveillent entre les Tapis (oubliez le cheval), les Rumeurs (oubliez les lettres), les Signes (surveillez votre signe astrologique), la magie (veux un TALISMAN quoi), les Djinns (touche exotique mais les pauvres petits loups) et les Ange-Gardiens (Original quoi ! Je veux en devenir un !). J’étais beaucoup captivée par ces caractéristiques de ce fantasy.
Ensuite, après cette première impression, j’ai eu du mal à rentrer dans le roman. L’histoire se développe petit à petit. On a des détails par ci par là puis on rentre vraiment dans le sujet et dans cet univers. Malgré que ça soit long au départ, ça s’accélère suite à l’avancement de l’histoire. C’est vrai que c’est assez classique, les trahisons, les complots mais prenant. Le début difficile néanmoins, j’ai vraiment du mal à lâcher le roman. Je me suis attachée aux personnages, l’univers est vraiment génial et je voulais découvrir la vérité, savoir les secrets. =)
Au fur et à mesure, les pages défilaient. Les événements assez classiques avec les secrets, les mystères, sont présents. On n’a pas le temps de digérer une information, ni la développer que nous gravitons ailleurs. Les choses sérieuses commencent et alors une enquête est faite. On découvre l’intrigue de ce premier volet qui va avoir des conséquences sur les suivants. Le roman part en crescendo, ce dénouement bluffant ! Alors oui j’ai deviné des éléments mais je retenais mon souffle tellement je voulais savoir et découvrir la vérité ainsi que de croiser tout (mains, doigts, jambes…) ce que je pouvais pour un personnage.


Edjan est un jeune homme particulier. Je ne vais pas gâcher la surprise. Il va devoir se dépasser, affronter ses peurs, aller de l’avant. Il évolue du début à la fin et c’est pour ça qu’on l’aime. J’ai adoré son côté tranquille, pas trop rancunier et pourtant au fond de lui une flamme est présente. Chuut j’en dis pas plus. J’aurais aimé qu’il soit plus rancunier mais bon… hi hi Il est tellement couillon et mignon.
Shaëll est une jeune femme assez mystérieuse et énigmatique. On la connait très peu, en fait juste ce qu’elle montre. On aimerait qu’elle se confie, rien que pour savoir d’où elle vient et qui elle est vraiment. Elle est indépendante, combative, forte car pour elle, il faut survivre et autres choses… Veut-elle se dépasser ? Mais surtout dépasser son Signe ? Même si elle va s’ouvrir un peu, sortir de sa coquille qui la protège, y a toujours derrière une part fragile.
Chanis, une jeune femme seule, mal dans sa peau qui essaye de se trouver. Elle a peur, veut faire ses preuves et commence à s’affirmer.
Certains d’entre eux vont devoir faire face à leur « alter égo ». Dur de ne rien dire. Je parle de ces trois-là plus développé juste pour que vous les découvriez mais également Kez, Phélénas et bien d’autres. Je dirai qu’il ne faut pas se fier aux apparences et peut-être suivre son intuition. Merci moi ! xD


Un premier tome très lent au départ qui progressivement montre son potentiel. Une histoire classique qui monte en crescendo en nous étonnant de plus en plus. Des personnages attachants et énigmatiques. Un univers riche rappelant le style oriental. Qui détient la vérité dans ce monde ? Que cache-t-il encore ? J’ai hâte de découvrir tout ça et de lire la suite impatiemment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai reçu ce premier tome grâce à la plateforme NetGalley et je les remercie grandement car ce livre n’est pas passé loin du coup de cœur et je n’ai qu’une hâte : me jeter sur le second tome à sa sortie !

L’auteur nous plonge donc dans un univers de fantasy occidental où règnent magie et ange-gardiens. Les hommes côtoient au quotidien des tapis volants, des djinns, des sabliers colporteurs de rumeurs et la magie des signes du zodiaque. En effet, chaque habitant se voit attribuer le jour de ses 16 ans un talisman magique lié à un signe du zodiaque. Ce talisman leur procure de la magie en lien avec ce signe mais certaines personnes, suite à la réception de ce talisman, deviennent gardiens et créent un ange en lien avec leur signe. Ils sont donc considérés comme ange-gardiens. J’ai adoré me plonger dans cet univers original qui m’a fortement fait penser au dessin animé Aladdin. C’est un monde très étendu géographiquement parlant et qui nous promet de belles aventures à venir.

Dans cet univers, nous rencontrons l’un de nos personnages principaux : Edjan. Au début de l’histoire, c’est un jeune homme discret, triste et sans histoire jusqu’au jour où il rencontre Shaëll, une criminelle recherchée par le gouvernement. Ne vous attendez pas à une romance, loin de là ! La rencontre de ces deux personnages change la vie d’Edjan du tout au tout. À ce moment-là, j’ai clairement commencé à m’attacher à lui et aussi à Shaëll. Tous les deux ont des caractères très différents. Edjan évolue au fil des pages, s’affirme et démontre clairement son courage à la fin de l’histoire. Quant à Shaëll, malgré son côté badass qui n’a pas froid aux yeux, elle évolue aussi et réapprend à faire confiance. Sa répartie m’a fait rire à plusieurs reprises. Nous suivons aussi d’autres personnages secondaires tels que Kez et Channis. Kez a aussi une très bonne répartie et j’aimerais beaucoup le découvrir un peu plus en profondeur dans la suite. Channis, quant à elle, est une jeune femme extrêmement intrigante qui cache une force inconnue. Un point que j’ai fortement apprécié dans cette histoire est que les femmes sont présentés comme fortes, sans pitié et mystérieuses tandis que les hommes se montrent plus maladroits et impulsifs. Ça change des romans de fantasy habituels.

Ces personnages se voient attribuer une mission concernant la disparition d’un ange gardien. Ils se rendent donc à Galène pour mener l’enquête. L’auteur a su maîtriser son intrigue avec brio. Dès le début, on ne s’ennuie pas, l’action et le mystère s’installent directement et ne laisse pas le temps au lecteur de souffler. Les retournements de situation sont nombreux et extrêmement surprenants. J’ai clairement eu du mal à poser ce livre (en l’occurrence cet ebook). Le fait qu’il n’y ait pas de romance dans un roman young-adult m’a aussi changé de d’habitude. Les relations d’amitié ou de confiance peuvent encore exister. Un autre point original de cette intrigue est que l’on se situe du côté des « méchants ». J’ai trouvé ça intéressant de voir comment l’auteur réussit à gérer ça sans que cela paraisse trop injuste ou cruel. Quant à la fin, elle m’a énormément surprise et m’a donné très envie de continuer à suivre les aventures d’Edjan et Shaëll.

Pour conclure, j’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur. À la fois addictive, fluide et très agréable à lire, l’auteur sait nous plonger dans son univers. Elle maîtrise le rythme de son histoire grâce à l’alternance des personnages et de leurs points de vue, ce qui la rend plus dynamique. Elle n’hésite pas à nous laisser quelques questions en suspens à la fin afin de nous pousser à lire la suite de sa saga.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si vous aimez les djinns, les tapis volants, les talismans et la magie, Le talisman perdu est le bouquin qu'il vous faut!

Dans ce premier tome, nous ferons la connaissance de plusieurs personnages hauts en couleur. Celui qui retiendra particulièrement notre attention sera Edjan. Depuis déjà un an que celui-ci a reçu son talisman et son Ange, Kez, par la même occasion. Il n'avait pas du tout prévu cela et disons que sa relation avec Kez n'est pas au beau fixe. Alors qu'ils auraient dû être au Palais au service du roi, ceux-ci ont réussi à lui cacher leurs existences. Ils étaient anonymes jusqu'au jour où Shaëlla fait son apparition dans leur boutique de tapis volants. Cette Haute-Voleuse qui vient tout juste de voler les talismans du Palais, et par le fait même, d'empêcher les jeunes gens de recevoir leur magie!

Peu de temps plus tard, la Maison communiquera avec Shaëlla et elle se verra confier la mission d'aller enquêter sur la disparition du Lion à Galène. Cette organisation qui tente par tous les moyens de détruire le Palais. Et qui d'autres que Edjan et Kez pourraient bien l'aider à retrouver ce Lion? Pour aider Shaëlla, ils devront parvenir à former une vraie équipe et c'est qu'elle essayera de leur faire comprendre : Ensemble, vous formez le Vierge, c'est-à-dire que vous avez la capacité de pousser votre magie au-delà des limites communes. Seulement, pour cela, vous devez coopérer!

Mais la situation se compliquera grandement lorsque Edjan rencontrera Chanis...

Pendant ce temps au Palais, le roi Mebahian aimerait bien savoir ce qui se passe avec le Lion qui a disparu. Il ne voit d'autres solutions que d'envoyer Chanis, la toute nouvelle Ange-Gardien afin qu'elle enquête sur cette mystérieuse disparition. Elle a un atout dans sa poche, du moins c'est ce que le roi croit, car elle vient tout juste de recevoir son talisman et par le fait même sa magie et son Ange. En principe, le peuple aurait dû savoir qu'un nouvel Ange-Gardien venait de voir le jour, mais le roi préfère qu'elle garde l'anonymat.

La situation étant déjà immensément complexe, elle le devient encore plus lorsque Chanis rencontrera Edjan...

Déjà la magie, les djinns et les tapis-volants m'ont fait de l'œil, mais plus j'avançais dans l'intrigue et plus je savourais cet univers très singulier que Marie Caillet a su créer avec cette nouvelle saga. Et j'en redemande encore! J'ai particulièrement apprécié suivre l'évolution de la relation entre Edjan et Kez, mais aussi de voir le courage et la détermination d'Edjan. Et que dire de Shaëlla? Elle est déterminée, imprévisible et a une force de caractère incroyable, mais Edjan réussit à briser sa carapace et nous pourrons voir un peu de sa vulnérabilité.

La plume de l'auteure est fantastique. Il y a du rythme malgré la mise en place de son univers et de ses personnages. Tout est concis, précis et nous permet de nous laisser submerger par la magie. Les pages défilent à une vitesse incroyable sans que l'on puisse s'en rendre compte et déjà, voilà qu'apparaît la fin... trop vite, trop courte! J'attends le deuxième tome avec impatience!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon dieu, je suis tombée sous le charme de cet univers. Avec des tapis volants, un peu à la Aladdin. Et que dire sur les personnages qui sont très bien travaillés. Edjan est un petit cutie pie qu'on a envie de prendre dans nos bras et Chanis est très forte. J'ai hâte de lire la suite et j'espère que ça ne va pas trop tarder. Mais en tout cas, un coup de coeur!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bienvenue dans un univers combinant celui d'Ali Baba et d'Aladdin.
Nous voyageons à travers un royaume sur tapis volant en croisant des voleurs, des Djinn (génies) et des dunes de sables.
Une intrigue évolue autour de pouvoirs liées aux talismans, signes astrologiques, anges, démons et gardiens...
Nos héros principaux ont entre 15 et 17 ans et leurs problématiques, comme celle de trouver sa voie, sont bien amenées et ne prennent pas le lecteur pour un imbécile.
Je vous invite vivement à découvrir ce qui se trame au Palais et royaume d'Issar !
(à partir de 12/13 ans)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été ravie d’entrer dans cet univers de fantasy, rempli de djinns, d’anges-gardiens et de démons, utilisant une magie liée aux signes astrologiques, sous la plus remplie de poésie de l’auteur.

L’auteur décrit des contrées moyen-orientales, avec un style de vie bien particulier. Cependant, le pouvoir reste la chose la plus convoitée dans ce monde.

Alors lorsqu’une haute-voleuse, Shaell rencontre Edjan un jeune ange non déclaré et son gardien Kez, ils y voient tous les trois une possibilité de contrecarrer les plans de l’organisme le plus puissant, le Palais, qui est dirigé par les magiciens les plus redoutables.

De découvertes en rebondissements, tous inattendus, l’intrigue tient en haleine, comme si l’on courrait dans un labyrinthe, jusqu’à la révélation finale, surprenante !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très bonne surprise pour ce roman qu'Hachette et Natgalley m'ont permis de lire.
Tout d'abord l'univers : si effectivement le monde des Mille et une Nuit a déjà été exploité dans la fantasy, le traitement ici est nouveau et ne fait pas référence aux contes que l'on connaît.

Cet univers, même s'il est dans un contexte connu, possède ses propres codes, qui sont dévoilés au fur et et à mesure de la lecture. Des suspenses sont ménagés dans tout le roman. Des méchants s'avèrent gentils et le contraire tout autant

On ne s'attend à rien dans ce roman et l'on va de surprise en surprise.
Bref, j'ai passé un très bon moment et il me tarde de lire le tome 2

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :