Yaak Valley, Montana

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 18 août 2016 | Archivage 3 oct. 2016

Résumé

« Ce premier roman m’a frappé tel la foudre, comme l’œuvre d’un auteur au sommet de son art. Yaak Valley, Montana est un chef-d’œuvre. »
Philipp Meyer, auteur de Le Fils
LA révélation de cette rentrée littéraire, dans la lignée de Cormac McCarthy et de Richard Ford. Soulevant les contradictions les plus violentes et dérangeantes d’une Amérique qui préfère ignorer ses marginaux, Smith Henderson livre une peinture au vitriol du Montana des années 1980.

Dans le Montana, en 1980.
Autour de Pete, assistant social dévoué, gravite tout un monde d’écorchés vifs et d’âmes déséquilibrées. Il y a Beth, son ex infidèle et alcoolique, Rachel, leur fille de treize ans, en fugue dans les bas-fonds de Tacoma, Luke, son frère, recherché par la police.
Et puis il y a Cecil l’adolescent violent et sa mère droguée et hystérique, et ce jeune Benjamin, qui vit dans les bois environnants, avec son père, Jeremiah Pearl, un illuminé persuadé que l’apocalypse est proche, que la civilisation n’est que perversion et que le salut réside dans la survie et l’anarchie. Pearl qui s’est exclu de la société, peut-être par paranoïa, peut-être aussi pour cacher qu’il aurait tué son épouse et leurs cinq enfants.
Au milieu de cette cour des miracles, Pete pourrait être l’ange rédempteur, s’il n’était pas lui-même complètement perdu…

« Ce premier roman m’a frappé tel la foudre, comme l’œuvre d’un auteur au sommet de son art. Yaak Valley, Montana est un chef-d’œuvre. »
Philipp Meyer, auteur de Le Fils
LA révélation de cette rentrée...


Note de l'éditeur

Rentrée littéraire 2016

Rentrée littéraire 2016


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782714456786
PRIX 22,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un résumé qui ne me tentait absolument pas et pourtant ce roman est magistrale. On se laisse happer par cette histoire. Une vraie découverte.... il ne faut absolument pas passer à coté.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman coup de poing! On suit le parcours de Péter, assistant social dans le Montana, qui tente de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin, alors que sa vie personnelle et sa famille se delitent peu à peu. Mais aider les autres, c'est se heurter à toutes les contradictions de la nature humaine qui refuse parfois violemment la main tendue.... une vraie découverte, et une lecture marquante!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour ce partenariat.

Yaak Valley, Montana est définitivement un roman qui va faire parler de lui , une révélation de la rentrée littéraire .

Dans ce roman à l'écriture réaliste très puissante, Smith Henderson dresse un chronique acerbe de la société américaine, et de sa façon de traiter ses exclus...

Le récit mène le lecteur à la rencontre de Pete Snow , assistant social du Montana, chargé de la sécurité des enfants de la région. Cet homme broyé par la vie, à la recherche de sa fille fugueuse, va se prendre d'affection pour deux enfants très particuliers. Cecil, jeune homme violent et perturbe, et Benjamin, fils d'un survivaliste.

En essayant d'aider ses deux ados, Pete va se trouver confronté aux pires aspects de l'humanité.

Violent , dur, mais d'un réalisme saisissant , Yaak Valley Montana, permettra sans nul doute à son auteur de rentrer dans la liste des auteurs à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous sommes dans le Montana des années 80. Pete est un assistant social dévoué ne ménageant pas son temps de travail. Il s’occupe des laissés-pour-compte et côtoie donc la misère humaine, la maltraitance et le désespoir. Il y a Cecil et Katie, deux ados livrés à une mère complètement défaillante. Le fils est placé, la fille est laissée chez elle. Mais il y a aussi la famille Pearl qui a fui la société et vit dans les montagnes, hostile à tout contact humain. D’elle, se montrent seulement Jeremiah, le père, un illuminé mystique, et Benjamin, l’un des fils. Ils vivent tout deux soudés et presque paranoïaques de la société qui semble leur vouloir du mal.
C’est surtout Pete qu’on suit dans ses tentatives lentes et mesurées de nouer le contact avec ces êtres en marge. Qu’ont-ils vécu pour être si peu enclins au dialogue ?

Dans le même temps, se dessine une autre vie qui, elle, s’échappe : Beth et Rachel, respectivement femme et fille de Pete, quittent le domicile familial et vont s’installer au Texas. Alors qu’il est, lui, occupé à recoller les morceaux des autres, on le découvre sous un nouveau jour, celui de l’homme fuyant et peu à l’aise avec les siens. Plus la narration avance, plus le personnage révèle toutes ses fragilités et ambigüités. C’est d’autant plus vrai que le jour où Rachel (14 ans) fugue, il se met en devoir de rattraper le temps perdu et ses immanquables erreurs en partant à se recherche. Mais n’est-il pas déjà trop tard ?
Et comme un boulet qu’on trimballe, il y a aussi le frère, Luke, un homme sorti de prison qui est de nouveau en fuite car poursuivi par la justice. Quand les tensions commencent, autant que le chaos s’instaure partout, n’est-ce pas ?

C’est un roman d’apprentissage particulièrement haletant car Smith Henderson parvient à nouer et croiser intrigues et personnages, avec une facilité déconcertante. C’est dans un bel équilibre qu’il nous entraine à la suite de Pete, un personnage plein de bonne volonté (assistant social irréprochable) mais multipliant les failles personnelles. Entre les personnes aidées et leur « tuteur », il y a une sorte de co-dépendance affective. Plus les relations s’approfondissent, plus le lecteur est en empathie pour chacun des protagonistes. D’autant que les rebondissements ne manquent pas et que Pete parcourt le pays, dans un effort désespéré de rédemption.

J’ai failli oublier de dire que ce gros livre est un premier roman tant il me parait abouti de bout en bout. Quelle maitrise ! Nul n’est besoin de préciser que je garde Smith Henderson dans mes petits papiers en cas de publications futures. Un immanquable de cette rentrée et mon premier coup de cœur côté étranger !

(Figurera sur mon blog : shereads.canalblog.com dès parution)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'excellente maîtrise de tous les fils narratifs qui s'entremêlent, la lutte acharnée de Pete pour rester du bon côté de la barrière, les personnages qui gravitent autour en étoffant le récit font de Yaak Valley Montana un excellent roman qui assoit déjà son auteur parmi les meilleurs écrivains américains.

Un immanquable!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :