La promesse

Connectez-vous pour accéder au titre. Connectez-vous ou inscrivez-vous ici !
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 11 oct. 2023 | Archivage Aucune

Résumé

Loyauté, dévouement, lutte contre l’injustice, telles sont les valeurs qui ont toujours animé le détective privé Elvis Cole et ses deux fidèles acolytes, Joe Pike et Jon Stone. Quand ils font une promesse, ils la tiennent. Même lorsque cette promesse pourrait bien leur coûter la vie.

Elvis Cole vient d’être engagé par une dénommée Meryl Lawrence pour retrouver une amie et collègue de travail qui se serait soi-disant enfuie avec un inconnu rencontré en ligne et quelques centaines de milliers de dollars qu’elle aurait détournés. Une enquête banale se dit Elvis. Jusqu’à ce qu’il découvre que la disparue travaille comme ingénieure chimiste pour une entreprise qui fabrique des explosifs pour l’armée américaine.

Pendant ce temps, à Echo Park, Scott James, maître-chien du LAPD, et Maggie, son partenaire canin, s’apprêtent à pénétrer dans une maison dans laquelle le suspect recherché pour meurtre qu’ils poursuivent vient de se retrancher. Mais une surprise les attend à l’intérieur. Plusieurs en fait. Des lance-roquettes et des explosifs dans une pièce, le fugitif, crâne fracassé, sur le canapé du salon et son assassin qui parvient à s’enfuir au nez et à la barbe de tous les policiers déployés sur les lieux.

Scott est le seul à avoir vu son visage. L’assassin le sait. Il tente plusieurs fois d’éliminer Scott et Maggie. Elvis et Scott comprennent que les deux enquêtes sont liées et unissent leurs forces pour retrouver la trace de la disparue et de l’assassin. Au grand dam des policiers chargés de l’enquête.

S’engage alors une chasse à travers tout Los Angeles.

 

« Une fois de plus, Crais nous livre un polar à couper le souffle, riche en émotions, impossible à lâcher. » Librairie des Cyclades – Jérôme Toledano

 

Robert Crais fait son grand retour en France, près de dix ans après la parution de Suspect. D’abord auteur pour le cinéma et pour la télévision, Robert Crais s’est ensuite tourné vers l’écriture de polars, un genre duquel il ne s’écartera plus et dont il deviendra l’une des figures de proue aux États-Unis.

Loyauté, dévouement, lutte contre l’injustice, telles sont les valeurs qui ont toujours animé le détective privé Elvis Cole et ses deux fidèles acolytes, Joe Pike et Jon Stone. Quand ils font une...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782378153199
PRIX 22,90 € (EUR)
PAGES 464

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

L'auteur, le livre (455 pages, 2023) :
L'américain Robert Crais fut scénariste de séries TV avant de consacrer à l'écriture de polars.
La promesse rassemble plusieurs personnages récurrents de ses romans : les détectives Elvis Cole et Joe Pike ainsi que le maître-chien du LAPD Scott James et sa chienne Maggie.

On aime :
❤️ On aime retrouver les quartiers familiers de L.A. que l'on croit si bien connaître au fil des bouquins et des films : Echo Park, Silver Lake, ... !
❤️ On apprécie une intrigue assez originale qui n'évoque pas cette fois le trafic de drogue, mais celui d'explosifs, au profit de malfrats, de marchands d'armes ou de terroristes ...
❤️ On aime le personnage canin de Maggie ; l'auteur évite la personnification excessive mais réussit à lui donner une vraie place et l'on apprend pas mal de choses sur nos compagnons à pattes.

L'intrigue :
Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans une double intrigue bien prenante.
Amy, une ingénieure chimiste spécialiste des explosifs a disparu : le détective Cole a été mandatée discrètement par une collègue pour la retrouver.
Dans le même temps, les flics du LAPD et le maître-chien de Maggie pourchassent un malfrat.
Et tout ce petit monde se retrouve un beau soir autour d'une maison où l'on découvre un cadavre et quelques kilos d'explosif.
La chimiste Amy était-elle en train de vendre son savoir-faire à des terroristes, elle qui avait perdu son fils dans un attentat à la bombe au Nigeria ?
Mais les apparences sont souvent trompeuses et tout cela semble bien compliqué pour le lecteur comme pour les enquêteurs.
Le détective Cole va devoir faire appel à ses meilleurs amis, le très taciturne Pike et le très efficace Jon.
L'intrigue se compliquera encore, guerre des polices oblige, et on aura du mal à lâcher le bouquin avant un final plutôt réussi.
L'écriture et les personnages manquent peut-être encore un peu de chaleur : tout cela devrait certainement s'étoffer au fil des prochains épisodes, un auteur à suivre !
Pour celles et ceux qui aiment les chiens policiers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Non, ce n’est pas possible. Et pourtant, si : je n’ai pas chroniqué un roman de Robert Crais depuis cinq ans ! Et pourtant, j’ai l’impression que ce n’était pas il y a si longtemps que cela, tant j’ai vraiment reconnu, à la lecture, les personnages et l’atmosphère que l’auteur sait recréer autour de Cole, de Pike et de Stone. C’était déjà un bon point pour moi : les retrouver et les apprécier. En cherchant bien, j’ai découvert que cela faisait en fait quelques années que les romans de Robert Crais n’avaient plus été traduits en français : j’espère donc que celui-ci trouvera son public, et que les titres non traduits à ce jour le seront à leur tour.
Dès le début ou presque, Cole se retrouve mêlé à une affaire qui n’était pas la sienne : un meurtre. Il peut toujours se maudire (ou pas) d’avoir donné la chasse au suspect, d’avoir été ainsi dans le collimateur de la police, qui était sur les lieux. Cole cherchait simplement quelqu’un qui connaissait la personne qu’il recherchait – Amy, chimiste de son état, a quitté son travail et a détourné une énorme somme d’argent. Meryl, amie, collègue, et haut placée à la sécurité, veut absolument la retrouver – pour de multiples raisons, et la culpabilité qu’elle éprouve à son encontre n’est pas des moindres. Cole doit faire avec cette cliente exigeante – la discrétion est de mise. Il doit faire aussi avec ce qu’il découvre peu à peu, et met à jour quelque chose de bien plus grave qu’un simple détournement d’argent.

Amy, la disparue, souffre. Elle souffre parce que son fils unique, Jacob, a été tué dans un attentat. Elle veut comprendre ce qui s’est passé, elle veut des réponses à toutes les questions qu’elle se pose, elle veut savoir – et plus encore. Elle veut savoir parce qu’elle ne sait rien, parce que l’enquête n’a débouché sur rien, parce que le gouvernement américain n’a pu répondre à strictement aucune de ses questions Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour moins souffrir ? C’est ce que Cole devra découvrir.
Ce que j’ai apprécié particulièrement dans ce livre, c’est le choix qu’a fait l’auteur de se focaliser, pendant certains chapitres, sur le personnage de Maggie, sur le syndrome de stress post-traumatique dont elle souffre, sur ses liens très fort avec Scott, sur les liens très fort qu’elle avait avec Peter. Oui, j’ai eu peur pour elle, parce qu’elle est totalement dévouée, parce que c’est elle qui est en première ligne. Ah oui, je ne l’ai pas précisé : Maggie est un berger allemand, membre de la brigade cynophile, et elle est douée. Très. Elle et son maitre (mais Scott est bien plus que cela, leurs liens sont véritablement forts) ont vu le meurtrier, et c’est pour cette raison que leurs vies sont en danger. Je vous laisse deviner qui se retrouve mêler à cette affaire, et qui se demande si, en fait, les deux affaires ne sont pas liées.
C’est une enquête qui à la fois enchaîne les péripéties mais prend aussi son temps, de découvrir les personnages, leurs motivations, de nous plonger aussi dans ce que l’Amérique peut faire de meilleur et de pire. La promesse m’a donné une envie : reprendre avec plus d’assiduité la lecture de polars américains, parce que celui-ci m’a entrainé sur des pistes que je ne pensais pas parcourir.
Merci à Talent éditions et à Netgalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a des auteurs dont on a lu tous les livres, qui sont nos chouchous sans qu'ils soient pour autant de grands auteurs. Ça tient à peu de choses, un style, un univers, un humour ou un personnage.

Pour Robert Crais, dont j'ai lu l'intégralité des romans, c'est Joe Pike. Un héros qui apparaît dans L.A requiem et devient récurrent dans quasiment chaque tome.
Pourtant, ce n'est pas le personnage central des romans de Crais. Non, son principal héros est Elvis Cole, un détective privé qui vit à Los Angeles dont Pike est l'associé.

Pike, au départ est flic, puis il abandonne la profession et devient une sorte de mercenaire (bon, sa couverture légale, c'est la gérance d'un stand de tir. Oui Pike adore les armes.)

Les romans de Robert Crais n'ont rien d'extraordinaire, d'ailleurs personne dans mon entourage ne connaît cet auteur.
Ça faisait 10 ans qu'il n'avait pas écrit et j'ai bien cru que je ne le relirai jamais.
Et puis, arrive La promesse et forcément, je me précipite dessus.

C'est toujours un bon divertissement sans être une claque. Là, Pike est moins présent, donc forcément petite déception, mais voilà, c'est Crais et je le lis et je me régale. C'est très personnel et complètement subjectif.

Dans ce tome, il y a un côté Swat (la série) avec la brigade canine. C'était une lecture très sympa.

Merci à @netgalleyfrance et @talent_editions pour cette lecture qui m'a permis de retrouver mes héros préférés avec joie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'était long tout ce temps sans Elvis Cole et Joe Pike. Même si dans cet opus il n'y a pas assez de Joe pour moi.
L'intrigue est efficace , bien mené et ça donne une lecture très agréable et facile

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"La Promesse" est un polar captivant avec une intrigue à tiroirs très prenante !
« Une fois de plus, Crais nous livre un polar à couper le souffle, riche en émotions, impossible à lâcher. » Librairie des Cyclades – Jérôme Toledano

Robert Crais fait son grand retour en France, près de dix ans après la parution de "Suspect". D’abord auteur pour le cinéma et pour la télévision, Robert Crais s’est ensuite tourné vers l’écriture de polars, un genre duquel il ne s’écartera plus et dont il deviendra l’une des figures de proue aux États-Unis.

Je remercie @Talenteditions et @NetGalleyFrance de m'avoir permis de découvrir ce polar trépidant.

Loyauté, dévouement, lutte contre l’injustice, telles sont les valeurs qui ont toujours animé le détective privé Elvis Cole et ses deux fidèles acolytes, Joe Pike et Jon Stone. Quand ils font une promesse, ils la tiennent. Même lorsque cette promesse pourrait bien leur coûter la vie.

Elvis Cole vient d’être engagé par une dénommée Meryl Lawrence pour retrouver une amie et collègue de travail qui se serait soi-disant enfuie avec un inconnu rencontré en ligne et quelques centaines de milliers de dollars qu’elle aurait détournés. Une enquête banale se dit Elvis. Jusqu’à ce qu’il découvre que la disparue travaille comme ingénieure chimiste pour une entreprise qui fabrique des explosifs pour l’armée américaine.

Pendant ce temps, à Echo Park, Scott James, maître-chien du LAPD, et Maggie, son partenaire canin, s’apprêtent à pénétrer dans une maison dans laquelle le suspect recherché pour meurtre qu’ils poursuivent vient de se retrancher. Mais une surprise les attend à l’intérieur. Plusieurs en fait. Des lance-roquettes et des explosifs dans une pièce, le fugitif, crâne fracassé, sur le canapé du salon et son assassin qui parvient à s’enfuir au nez et à la barbe de tous les policiers déployés sur les lieux.

Scott est le seul à avoir vu son visage. L’assassin le sait. Il tente plusieurs fois d’éliminer Scott et Maggie. Elvis et Scott comprennent que les deux enquêtes sont liées et unissent leurs forces pour retrouver la trace de la disparue et de l’assassin. Au grand dam des policiers chargés de l’enquête.

S’engage alors une chasse à travers tout Los Angeles...

La structure narrative est composée de six parties qui dévoilent peu à peu la complexité de l'intrigue au travers des points de vues des différents protagonistes, ce qui permet de préserver le suspense efficacement jusqu'au dénouement. J'ai tout particulièrement aimé la focalisation sur le duo Scott James, maître-chien, et son binôme canin, Maggy, son berger-allemand, qui est prêt à tout pour sauver son maître. C'est un très bel hommage qui leur est rendu, ce qui est rarement abordé dans les polars. Un très bon moment de lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller qui peut changer de d'habitude, enfin pour ma part.
Une découverte très sympathique. Je ne suis pas déçu de l'avoir découvert.
Merci a NetGalley.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Promis, juré, craché (beurk !), ce premier post de l’année n’est ni un post bilan ni un post résolutions. D’ailleurs, si je faisais un bilan, ce serait quelque chose du genre « veni, [legi], vici » (163 livres lus, quand même) et si je devais faire un post résolutions, je ferais un truc du genre « j’aimerais lire énormément, faire de très belles découvertes et aussi dégommer ma PAL ». Bon, bah, finalement, je crois bien que je viens de faire ce que j’avais dit que je n’allais pas faire… tant pis !

Alors, et La promesse (le livre) ? Eh bien, ça m’a bien plu ! Pour commencer, l’ambiance : l’histoire nous est en partie contée par Elvis Cole, détective privé de son état, qui n’est pas sans rappeler le mythique Philip Marlowe, suite à un croisement avec Michael Hammer (oui, je sais, j’ai une imagination fertile). Puis les chapitres à la première personne sont intercalés avec d’autres chapitres, narrés à la troisième personne, où l’on découvre le point de vue d’autres personnages prenant part à l’enquête, notamment Maggie et son maître-chien. En ce qui concerne Maggie, le fait que le narrateur nous dévoile le ressenti de cette chienne extraordinaire ne m’a nullement gênée. En effet, si je n’aime pas trop, voire pas du tout, quand les animaux sont « humanisés », allant jusqu’à les faire parler, ici j’ai apprécié que ses facultés et ses sentiments envers l’autre membre de la « meute » soient énoncés, mettant ainsi en avant le lien indéfectible entre son maître et elle, et vice-versa.

Il ne s’agit pas d’un thriller, même si le suspense est omniprésent, mais d’une enquête à l’ancienne – d’ailleurs ce livre a paru aux États-Unis en 2014 (ce n’est pas très ancien, me direz-vous, mais quand même) –, nourrie par une intrigue plutôt complexe. Bien que le narrateur prenne sont temps pour nous faire découvrir les personnages, les événements se succèdent et nous, lecteurs, n’avons qu’une seule envie : tourner les pages pour connaître le dénouement.

Par ailleurs, si le style est fluide, on saisit très vite qu’avant d’écrire des polars, l’auteur écrivait pour les petit et grand écrans. Certaines descriptions, notamment de gestes réalisés par les personnages, nous permettent de visualiser les scènes, même si cela n’apporte pas forcément grand-chose à l’histoire à proprement parler, comme si l’auteur donnait des indications à ses propres personnages.

En somme, une intrigue prenante et des personnages attachants, même s’il m’a parfois manqué un peu de chaleur (en même temps, nous sommes en hiver, et il fait froid), bref, une lecture agréable. Certaines descriptions, notamment de gestes réalisés par les personnages, nous permettent de visualiser les scènes, même si cela n’apporte pas forcément grand-chose à l’histoire à proprement parler, comme si l’auteur donnait des indications à ses propres personnages.

En somme, une intrigue prenante et des personnages attachants, même s’il m’a parfois manqué un peu de chaleur (en même temps, nous sommes en hiver, et il fait froid), bref, une lecture agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La promesse ou les promesses car de nombreux personnages de ce roman font, vont ou pas faire et tenir des promesses.
Un texte qui nous embarque à Los Angeles, très souvent en voiture, nous découvrons les différents quartiers de la ville. Nous allons apprendre comment fonctionne la police et surtout les différents services. Une multitude de personnages mais le texte est centré sur Elvis Cole, détective privé qui vient d'être embauché par une certaine Meryl Lawrence pour retrouver une amie et collègue de travail qui se serait soi-disant enfuie avec un inconnu rencontré en ligne et quelques centaines de milliers de dollars qu’elle aurait détournés. Une cliente qu'il ne rencontrera que dans des parkings et dans sa voiture. Une enquête banale pour lui, il va d'ailleurs commencer par aller enquêter dans un quartier, Echo Park qui est subitement envahi par la police, hélicoptère, voiture de police, maître chien... Puis dans une maison, est retrouvé un cadavre et des explosifs.. Cette enquête banale va se compliquer et nous allons suivre ces questionnements. Il va se faire aider par deux acolytes, le pas commode Joe Pike et mystérieux Jon Stone. Il y a aussi Scott James, maître-chien du LAPD, et Maggie, son partenaire canin. L'enquête va s'accélérer et il va bien falloir retrouver cette Amy et décortiquer toute cette histoire.
A travers les chapitres et les versions des différents personnages, l'auteur nous entraîne dans le monde de la police, des mafias.
Il y a de sacrés portraits de personnages, et de sacrés retournements de situations.
J'ai apprécié être trimballée dans les méandres de ces histoires, j'ai aimé me questionner sur qui est qui, qui fait quoi et pourquoi.
L'auteur décrit très bien aussi la ville de Los Angeles, ses rues, ses collines, ses différents quartiers. Je me suis un peu perdu dans les différents services de la police et me suis perdue dans les couloirs du "bateau". J'ai beaucoup aimé le personnage de Scott et de sa relation si particulière avec Maggie, son fidèle co-équipier canin. Chaque personnage est bien décrit et l'auteur nous parle des fêlures, des espoirs de chacun(e). Il nous parle de l'actualité, des traumatismes d'anciens militaires de retour du front de guerre récente, qu'il soit des hommes ou des animaux. Il y a aussi des personnages courageux, qui vont tenter de tenir des promesses, des promesses de loyauté, de courage.
Il y a de sacrés scènes d'action mais aussi des questionnements des personnages, seul en voiture ou à plusieurs autour d'une table de cuisine, sur une terrasse, dans une salle de réunion.
J'ai aimé donc être baladée, de me perdre, de monter dans les voitures et me balader dans les quartiers de LA et je vais continuer la découverte de cet auteur, mais commencerai les livres plus tôt dans la soirée, pour ne pas réduire ma nuit pour connaître le fin mot des histoires.
La promesse » de Robert Crais. #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre cet auteur . De toute évidence un grand auteur de Thriller / polar.
Ces personnages fétiches Elvis Cole ,détective et ses acolytes faisant partie de la police secrète américaine. Des hommes loyaux et d'une efficacité indéniable.

Lorsque Cole est engagé par une femme pour retrouver une de ses collègues Amy qui a disparue ,il n'imagine pas là où il met les pieds. Il fera pourtant tout son possible pour aider Amy . Cette femme qui cherche juste à comprendre comment son fils soldat est décédé en Afghanistan. Malgré ces injonctions,le gouvernement ne répond pas à ses questions. Elle décide alors de rendre justice elle-même à son fils .
Je ne vous en dit pas plus. Je vous laisse découvrir.

Le plus : rien ne serait possible sans l'aide essentielle d'une chienne berger allemand éduquée à retrouver des explosifs.
Maggie la chienne de la brigade canine va prendre la parole et expliquer son ressenti par rapport à son maître . On comprend son stress post-traumatique né de ses différentes missions . On ressent le lien si fort qui l'unit à son maître Scott . Un point de vue rare qui fait la part belle à nos animaux .

J'ai décidé de changer les formats de mes posts . J'espère que vous apprécierez. Dites moi tout !

Je remercie @netgalleyfrance
Et les Talents éditions pour cet envoi en ebook.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après plusieurs années passées sans Elvis Cole et ses acolytes, un nouveau Robert Crais est enfin traduit en France, et peut-être son meilleur. De ses thèmes si américains, si ancrés dans un Los Angeles bouillonnant, il extrait des réflexions passionnantes, autour du deuil, du patriotisme, du stress post-traumatique ou de la fidélité. Tous ces sujets sont portés par une pluralité de personnages extrêmement bien développés pour un thriller au rythme aussi effréné (et c'est certainement le plus beau rôle de chien que l'on ait vu récemment). Les obstacles se multiplient au fil de l'intrigue, tous plus insurmontables les uns que les autres, aux ramifications toujours plus complexes, dans une intrication des différentes formes de violences aux États-Unis qui ne laisse aucun répit au lecteur. En effet, tout s'enchaîne avec l'effervescence d'un film sous tension, tel "The Town" de Ben Affleck, ou encore avec l'ingéniosité des meilleurs épisodes de "Esprits Criminels". Par sa verve et par l'amour inconditionnel de l'auteur pour le genre, "La promesse" est à la fois un thriller dans les plus strictes règles de l'art, mais aussi un roman qui tire son épingle du jeu et qui pourra séduire un vaste public.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :