L'Incroyable Evasion de Marguerite Chèvrefeuille

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 5 juil. 2023 | Archivage 5 oct. 2023
Didier Jeunesse, Mon Marque-Page +

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LIncroyableEvasiondeMargueriteChèvrefeuille #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Marguerite, 92 ans, dépérit dans sa maison de retraite parisienne. Un jour, une rencontre intergénérationnelle avec des écoliers s’organise. Marguerite se rapproche d’Ilyès et Églantine : entre la vieille dame rebelle et sarcastique et les deux enfants cabossés par la vie, le courant passe ! Au point que ces derniers vont proposer à Marguerite de réaliser son vœu le plus cher : retourner dans sa véritable maison. Mais rien ne va pas se passer comme prévu, et l’improbable trio se retrouve par erreur… en Bretagne !

Marguerite, 92 ans, dépérit dans sa maison de retraite parisienne. Un jour, une rencontre intergénérationnelle avec des écoliers s’organise. Marguerite se rapproche d’Ilyès et Églantine : entre la...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782278122790
PRIX 12,90 € (EUR)
PAGES 128

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

La directrice de la maison de retraite s'est mis en tête d'organiser un projet intergénérationnel : des enfants de l'école voisine vont venir faire des activités avec les pensionnaires. Marguerite, 92 ans, n'est pas très enthousiaste : avec tout ça, elle ne pourra plus regarder Amour passion, son feuilleton préféré ! Mais la vieille dame n'est pas au bout de ses surprises : les séances d'activités pourraient bien se transformer en virée improvisée au bord de la mer !
Évidemment, le thème du vieux ronchon qui se laisse attendrir par un enfant n'est pas nouveau. Mais peu importe, j'ai beaucoup aimé cette histoire. Il y a de l'humour, des reparties bien senties, et les plus immatures ne sont pas forcément ceux qu'on croit. Cette petite bande de personnes âgées m'a fait penser aux romans du Gang des dentiers*, en littérature adulte. Dans les deux cas, c'est drôle et on passe un bon moment !

*Comment braquer une banque sans perdre son dentier et Le gang des dentiers fait sauter la banque, de Catharina Ingelman Sundberg

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je m'attendais à un roman jeunesse drôle : j'ai été servie ! Que ce soit les habitants de Douce Vie ou les enfants qui leur rendent visite, chacun y va de sa petite répartie qui fait mouche. J'ai trouvé ça très frais !
En revanche, je ne m'attendais pas du tout à être autant émue : Marguerite, Ilyes et Églantine sont 3 personnages très attachants et les liens qu'ils tissent sont d'une tendresse incroyable.
Emmanuelle Rey nous propose un beau récit touchant, où l'on passe du rire aux larmes, ponctué de punchlines bien frappées dont seule Marguerite chèvrefeuille a le secret.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je reviens pour vous parler d’un roman jeunesse aussi drôle qu'attendrissant !

J'ai adoré ce petit roman.

On y retrouve :

De l'humour, des personnages attachant, une petite aventure, de l'émotion, de l'amitié et de l'amour avec un grand A.

Le tout accompagné d'une plume fluide.

Chouette moment de lecture en perspective.

Je le recommande aussi bien aux jeunes lecteurs qu'aux grands !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour leur confiance.
Soyez les bienvenues dans une magnifique maison de retraite dont la directrice bouillonne d’idées. Que ne ferait-elle pas pour ses pensionnaires ! La voici à la tête d’un projet intergénérationnelle, qui comporte des rencontres, des projets communs entre des élèves de Cm2 et les retraités. Note : ce projet est dans l’air du temps. Je dirai même que ce thème est dans l’air du temps puisque, récemment, un film a montré comment les pensionnaires d’une maison de retraite devaient partager leur cantine (et plus si affinités) avec des écoliers.
Ici, nous n’avons pas de charmants retraités cultivés et sympathiques. Nous avons, par exemple, Marguerite, qui est tout sauf ravie d’être dans cette maison de retraite, alors autant vous dire que le projet, elle n’en a strictement rien à faire, elle s’impliquera le moins possible, contrairement à d’autres résidents qui, eux, sont fortement ravis ! C’était cependant sans compter sur Ilyès et sur Eglantine – enfin, sur Un et sur Deux, comme les appelle Marguerite. Ils sont différents, parce qu’eux aussi ont déjà subi des épreuves, parce qu’à eux non plus, on ne demande pas leur avis : les adultes écoutent rarement les enfants, ils écoutent rarement également les séniors, les personnages du troisième âge, ou quelque soit le nom que l’on donne à ceux qui sont vieux.
Alors, aidés par les résidents de la maison de retraite, qui ont bien plus de ressource que Marguerite ne pensait – l’on peut être vieille et sous-estimé les vieux – ils vont… s’évader, partir à l’aventure, retrouver la maison de Marguerite qui lui manque tant. C’était sans compter …. quelques mésaventures. Celles-ci vont pimenter l’intrigue, et nous faire voir certains personnages sous un jour nouveau.
Marguerite parviendra-t-elle à s’évader définitivement de sa maison de retraite ? Reconnaitra-t-on enfin que les personnages âgées ont voix au chapitre et qu’elles ont droit de rester chez elles, qu’il suffit, dans certains cas, que d’un peu d’organisation et d’aménagement pour y parvenir ? Même si les enfants ont besoin d’être « rassurés » et de savoir leurs parents « en sécurité », n’y a-t-il pas d’autres moyens de le faire ? A méditer

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici mon retour de lecture sur le roman jeunesse L'incroyable évasion de Marguerite Chèvrefeuille.
Marguerite, 92 ans, dépérit dans sa maison de retraite parisienne.
Un jour, une rencontre intergénérationnelle avec des écoliers s’organise. Marguerite se rapproche d’Ilyès et Églantine : entre la vieille dame rebelle et sarcastique et les deux enfants cabossés par la vie, le courant passe !
Au point que ces derniers vont proposer à Marguerite de réaliser son vœu le plus cher : retourner dans sa véritable maison.
Mais rien ne va pas se passer comme prévu, et l’improbable trio se retrouve par erreur… en Bretagne !
L'incroyable évasion de Marguerite Chèvrefeuille est un roman jeunesse, pour les 8 / 12 ans, très amusant.
J'avais envie de passer un petit moment sympathique en compagnie de Marguerite, Ilyès et Églantine. Je n'ai pas été déçue !
Nous faisons la connaissance d'une vieille dame qui est ronchon et de deux enfants qui n'ont pas la vie la plus facile qui soient. Attention, ils ne sont pas malheureux mais les parents d'Eglantine sont au chômage et la maman d'Ilyès est décédé alors que le papa est assez sévère.
Leur situation pourrait être pire mais pour des enfants de CM2 ils ont bien compris que la vie, c'était du sérieux !
Ils ont également compris que Marguerite n'était pas fan d'être dans une maison de retraite, à Paris, alors qu'elle a toujours sa maison et son chat ! Mais impossible d'y rester, elle a 92 ans et ses enfants n'ont plus confiance.. à raison, évidemment.. Mais la vieille dame ne l'accepte pas.
Alors Ilyès et Eglantine montent un plan pour la faire s'évader. Rien ne fonctionne comme prévu et ils atterrissent à Saint Malo !
J'ai adoré la rencontre entre cette vieille dame haute en couleur et ses deux enfants. La rencontre intergénérationnelle donne lieu à des passages savoureux.
Et j'ai beaucoup aimé la fin.
L'incroyable évasion de Marguerite Chèvrefeuille est un très bon roman jeunesse que j'ai pris plaisir à lire en avant première, et que je note cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici une petite lecture jeunesse qui plaira autant aux enfants qu'aux adultes lisant de la littérature jeunesse !

C'est une belle découverte, j'ai vraiment apprécié ma lecture. Les sujets évoqués dans ce roman sont forts : deuil, chômage, vieillesse... La relation intergénérationnelle qui unit Marguerite et les deux enfants est drôle et émouvante, tous les trois sont mis de côté par leur différences mais ensemble ils vont réussir à échapper au quotidien et amener des solutions à leurs problèmes.

J'ai aimé toute l'énergie que dégage Marguerite avec ses co-équipier.e.s de la maison de retraite, c'est très drôle !

Bref, une belle lecture jeunesse que je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un super chouette roman jeunesse!
On y découvre Marguerite qui a été placée contre son gré en maison de retraite par ses enfants.
Elle découvre une classe de jeunes enfants qui viennent visiter les mamies et paies pour les distraire.
Marguerite au départ fait sa mauvaise mamie et s'adoucit petit à petit quand 2 enfants souhaitent qu'elle retourne chez elle et vont tout faire pour le faire! Je vous laisse découvrir la fin.
Une jolie histoire touchante que j'ai lu rapidement et que j'ai apprécié.
Rires et émotions garanties pour ce roman!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman qui est très émouvant. Marguerite, Un et Deux sont très attachant.
Je le conseille aux jeunes et moins jeunes lecteurs et je recommande de mettre ce roman dans toutes les bibliothèques et BCD.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Malheureusement je n’ai pas accroché à ce livre que j’ai pourtant essayé de lire à deux reprises. Je suis habituée aux histoires pour enfants mais celui-ci n’a pas retenu mon intérêt après quelques pages.

Cependant je ne voulais pas m’avouer vaincue alors je l’ai acheté pour ma nièce de 12 ans qui, quant à elle, l’a dévorée.
J’ai donc demandé son avis que voici :

« J’aime bien les personnages. Ils sont rigolos et on dirait des copains de l’école. Les mots sont faciles alors je comprends tout et je n’ai pas besoin de demander à maman. La couverture est belle avec plein de couleurs qui me font penser à la cour de récréation mais en plus joyeux. J’ai bien aimé lire ce livre parce que je pouvais le lire le soir dans mon lit. »

Un avis positif pour ma nièce, mitigé pour moi mais si on est censé, ce livre est destiné aux jeunes alors je pense que vous devriez écouter ma nièce. Ne dit-on pas que les enfants ont toujours raison ? 😊

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans sa maison de retraite Marguerite voit débarquer les enfants d’une école qui a pour projet de réaliser des activités intergénérationnelles.
De quoi bousculer sa vie qui lui semble bien morne ainsi que celle des autres résidents.

Deux enfants viennent à sa rencontre et semblent vouloir tisser des liens, même si Marguerite, 92 ans, a un caractère bien trempé !

Mais face à la rébellion de cette dame les jeunes lui proposent de l’aider. Le but est de retourner dans sa maison et de retrouver ainsi ses marques et sa « liberté ».

L’aventure commence et le trio se confronte rapidement à plusieurs difficultés.

Les personnages sont drôles et touchants que ce soit à travers leurs paroles ou leurs actes.

Un voyage sympathique qui met du baume au cœur, le tout avec beaucoup d’humour.

Merci à @netgalleyfrance et aux éditions @didierjeunesse pour la découverte de ce roman jeunesse rafraîchissant ! Cela m’a permis de sortir de mes lectures habituelles et de voir les relations humaines entre jeunes et personnes âgées. Un roman que ma fille de 9 ans vient de commencer, très attirée par l’histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce court roman à la fois drôle et émouvant. Sans doute un peu plus optimiste que la réalité, mais c'est ça qui fait du bien. Et même si on se doute de la fin, c'est vraiment agréable à lire. Les personnages sont bien campés, féroces en surface et si tendres à l'intérieur !!

Ça commence de façon bien classique : une classe vient à la rencontre de personnes âgées, à la maison de retraite "Douce Vie". Parmi les vieux, certains sont contents de cette distraction, d'autres un peu intimidés, et quelques-uns tout à fait agacés à l'idée de supporter ces marmots bruyants, et de rater à cause d'eux le feuilleton quotidien.
Marguerite n'est pas ravie du tout. Elle n'a pas de petits-enfants, ses enfants viennent rarement la voir, mais elle tient à sa tranquillité. Elle se débrouille donc rapidement pour faire peur aux enfants qui l'approchent.
C'était sans compter sur Églantine et Ilyes. Être repoussé, être mis à l'écart, ils ont l'habitude, et ils savent s'imposer s'ils ont envie.
Ces trois-là vont constituer le groupe le plus atypique.
On découvre peu à peu leurs problèmes familiaux, pendant qu'eux comprennent que si Marguerite est là, c'est contre son gré. Elle rêve de regagner sa maison, mais ses enfants s'inquiétaient de la savoir seule et ont préféré la placer à Douce Vie.
Pour des enfants aussi dégourdis qu'Un et Deux (pardon Ilyes et Églantine, mais Marguerite a décidé que retenir leurs prénom serait une perte de temps !) ramener Marguerite chez elle sera un jeu d'enfants. Enfin, à condition d'arriver à sortir en pleine nuit, de ne pas se tromper de bus, etc...
Et les voilà partis dans un improbable périple, où des liens forts vont se tisser.
Hélas, il faut forcément rentrer à un moment, surtout quand tout le monde vous cherche, et que quelqu'un vous trahit.

J'ai passé un excellent moment (trop court) en compagnie de ce trio. J'adorerais lire la suite de leurs aventures.
J'aime de plus en plus la collection Mon Marque-Page +

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un ouvrage facile à lire, parfait pour le cycle 3. Quelques références cachées à la seconde guerre mondiale mais surtout une aventure fabuleuse dans laquelle on retrouve facilement des profils truculents de personnes âgées.
Leur diversité rappelle qu'avant d'être des vieux ce sont des personnes et quand eux même l'ont oublié, c'est le lien avec la nouvelle génération qui le leur rappelle.
Un livre suffisamment court pour le rendre accessible à tous, y compris aux petits lecteurs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais repéré ce titre lorsque je faisais mes veilles pour une future commande de romans jeunesses et malheureusement il n'était pas encore sorti, donc je n'ai pas pu l'ajouter dans les paniers à ce moment, mais je le ferais à la prochaine occasion. J'ai pu le découvrir via Netgalley et j'en suis contente. J'avais été intriguée par le résumé, les histoires intergénérationnelles, ça m'emballe de plus en plus, d'autant plus quand des personnes âgées se retrouvent embarquées dans un micmac pas possible.


Récit très court, environ 120 pages, qui m'a donné quelques frayeurs. La première est arrivée lorsque j'ai constaté que la fuite de Marguerite tardait à survenir et la seconde se situe lorsqu'une fois en fuite, la fin approchait. En fait, j'avais peur que l'intrigue ne tienne pas la route et qu'elle ait un côté précipité. S'il est vrai que l'autrice va à l'essentiel, finalement, elle a bien su gérer son contenu et en se concentrant sur le principal, elle a donné un rythme à son récit qu'un jeune lecteur appréciera. J'aurais tendance à dire que de mon côté, c'était juste, mais vu que le roman tient la route, qu'il y a ce qu'il faut d'aventure, que les personnages se trouvent être des plus sympathiques et qu'en prime, un aspect touchant pointe le bout de son nez, je m'en suis pleinement satisfaite.

Les premières pages nous permettent de faire la connaissance de cette sacrée Marguerite, dont on comprend très vite qu'elle a son petit caractère. Avec d'autres résidents de la maison de retraite dans laquelle elle vit, elle va se retrouver à devoir passer du temps avec de jeunes enfants d'environ une dizaine d'années. La vieille dame est loin d'être ravie et le fait savoir. Les premiers contacts sont peu aisés, mais très vite, les premières barrières tombent. Au fil des jours, se noue une belle amitié entre Marguerite, Ilyes et Églantine et au fil des discussions, un plan se dessine et une fuite se prépare.

Aussi bien les scènes maison de retraite que celles au cours de l'évasion se trouvent être plaisantes, bien que j'ai eu une préférence pour ces dernières. Dans sa fuite, Marguerite va pouvoir compter sur le soutien d'autres résidents, ce qui était assez drôle. Le rapprochement de notre trio central est délicieux, leurs mésaventures sont accrocheuses, d'autant plus avec les imprévus qui surviennent. La fin apporte sa touche d'émotion, bien qu'attendue par certains côtés, mais j'ai aimé ce chemin pris par l'autrice et sa façon d'aborder le cas des maisons de retraite, avec sa fin qui offre une alternative bienvenue. Une belle découverte au final.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous avons aimé toutes les deux cette lecture(9 ans et 40 ans). Un roman jeunesse drôle et vraiment bien écrit qui fait du bien au moral. On y retrouve Marguerite, une vieille dame de 92 ans qui s’ennuie ferme dans sa maison de retraite. Elle va y rencontrer 2 enfants lors d’activités avec une école, Ilyes et Églantine.
Marguerite est un personnage très attachant, qui balance des petites piques à tout va et qui rêve de retourner chez elle. Le trio improbable va fomenter un plan d’évasion. Un roman jeunesse qui traite de la condition des personnes âgées, c’est pas banal !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Marguerite est pensionnaire d'une maison de retraite où elle s'ennuie. La directrice a l'idée absurde d'accueillir de jeunes enfants mais Marguerite n'est pas pour. Pourtant elle va se retrouver avec les deux rejetés par leur groupe et une relation va éclore, qui va les emmener dans un voyage inattendu.
C'est drôle, tendre, émouvant et même si on sent venir le dénouement plein de bons sentiments ça reste une lecture agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce chouette roman jeunesse qui traite de l'amitié entre une vieille dame et des enfants peut être lu dès 8 ans. Marguerite, 92 ans, un peu acariâtre repère très rapidement Ilyès et Églantine, élèves de CM2 lors d'une rencontre intergénérationnelle. En effet, ils semblent isolés des autres. Ces trois-là vont très vite sympathiser. Les deux enfants vont vite s'attacher à cette grand-mère qu'ils n'ont pas et lui proposent de l'aider à retourner dans sa maison. Mais ils vont légèrement se perdre... Ce roman touchant et bourré d'humour aborde avec justesse les difficultés des enfants à s'intégrer quand on est différents ainsi que la solitude des personnes âgées. Les personnages et certaines situations peuvent paraitre caricaturaux avec une fin plutôt attendue mais cela ne gâche en rien cette lecture très sympathique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman, destiné à des enfants, se lit facilement et rapidement.
J'ai aimé suivre les aventures de Marguerite, Églantine, Ilyes et des résidents de l'ehpad, appartenant au groupe l'Osepa, qui les aident dans leur projet.
La plume de l'autrice est agréable, les dialogues sont rythmés, remplis d'humour, touchants.
L'histoire est actuelle, moderne, gaie.
J'ai passé un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Marguerite vit en maison de retraite (normal, il paraît, a quatre-vingts n'as passés). Parce que la maison de retraite, Marguerite n'aime pas, mais alors, pas du tout ! Elle voulait rester chez elle, s'occuper de sa maison, de son jardine t de son chat, mais la vie (et ses enfants !) en ont décidé autrement...

Le jour où la directrice de la maison de retraite décide d'inviter des enfants de primaire à partager des activités intergénérationnelles, Marguerite fait la connaissance de deux gamins pleins de malice et de bonne humeur, qui l'entraîne dans un périple à travers la France pour retrouver son chez-soi...

Un roman superbe, des personnages adorables, hauts en couleur, avec un coeur gros comme ça ❤️❤️❤️❤️.

Bref, une lecture géniale, facile à lire, d'une douceur insoupçonnée et d'une vivacité vivifiante... Un peu comme la vie, en fait !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Marguerite Chèvrefeuille est coincée dans une maison de retraite où l’ont mis ses enfants, elle qui souhaitait rester dans sa maison avec son chat. Alors quand l’opportunité de fuir l’établissement pour retrouver son chez elle se présente, elle fonce ! Une super histoire intergénérationnelle qui mêle avec beaucoup de tendresse et d’humour l’entraide, la débrouillardise et l’amitié qui transcende l’âge. Un énorme coup de cœur !

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette histoire jeunesse à la fois touchante et drôle. Marguerite Chèvrefeuille est une sorte de tatie Danièle (en moins vache). Il fallait être spécial pour lui taper dans l’œil comme vont le faire ces deux enfants. Deux enfants frappés par la vie entre Ilyès qui a perdu il y a peu sa mère et vit avec un père dépassé, et Eglantine dont les parents sont au chômage et vont perdre leur logement. Leur relation est très touchante. A ça s’ajoute leur aventure et tous les petits vieux de la maison de retraite qui participent. J’ai adoré ! J’ai passé un excellent moment de lecture avec ces 85 pages de bonheur.

Marguerite Chèvrefeuille et les autres personnages
Ce personnage est incroyable. Elle n’essaie pas de nouer des relations à la maison de retraite et sait très bien faire comprendre qu’elle n’est pas heureuse d’être là. Elle n’est pas inutilement méchante même si elle envoie régulièrement des piques pas toujours sympathiques à ses “co-détenus” et surtout la directrice qu’elle ne supporte pas (toujours trop enthousiaste avec des idées qui horripilent notre personnage.)
S’il faut la décrire : elle est bien plus ronchon qu’acariâtre ou méchante. Ce que ne sont pas Ilyès et Eglantine malgré la vie qui ne les épargne pas. Exclus par les autres ils sont vite repérés par cette grand-mère qui accepte de se mettre en groupe avec eux. Elle essaie de mettre de la distance avec eux mais ils vont nouer, finalement, une forte relation. Ils ont un point commun : d’autres décident pour eux de changer leur vie ou de la diriger sans les prendre en considération.
Et dans cette folle aventure nous croisons d’autres résidents de la maison de retraite. Ils sont limités car nous sommes auprès du groupe choisi pour accueillir la classe de CM2. Ils ont tous leur personnalité entre la grand-mère qui a peur de tout, le papi grincheux qui veut donner des coups de canne à tout le monde etc. Ils vont tous participer, à leur manière, à cette incroyable évasion. C’est tendre, touchant et très drôle.
Vous l’aurez compris avec ce seul titre, ce sont les personnages qui font tout le charme de cette histoire. Le reste n’est qu’un cadre dans lequel ils évoluent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :