AVEC MES TENDRES PENSÉES

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 14 nov. 2022 | Archivage 14 nov. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AVECMESTENDRESPENSÉES #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Comment oublier ? Comment pardonner ?»

Sud-est de l’Angleterre, 1942. Après avoir découvert des carnets ayant appartenu à son père adoptif, Mary Jones se rend à Cliffehaven, pour y découvrir le secret de ses origines.

Afin de subvenir à ses besoins, la jeune femme trouve un emploi à l’usine Kodak, où elle doit trier les courriers envoyés par les soldats à leurs proches, alors qu’elle-même se languit de recevoir des nouvelles de son fiancé, qui se bat sur le continent.

Mais des événements vieux de dix-huit ans pourraient refaire surface, et avoir de terribles conséquences pour Mary et les occupantes de la pension du Bord de mer, où l’héberge la courageuse Peggy Reilly. Surtout si une certaine promesse venait à être rompue…

Comment oublier ? Comment pardonner ?»

Sud-est de l’Angleterre, 1942. Après avoir découvert des carnets ayant appartenu à son père adoptif, Mary Jones se rend à Cliffehaven, pour y découvrir le...


Ils recommandent !

« Addictif, émouvant, impossible à lâcher. » Goodreads

« Addictif, émouvant, impossible à lâcher. » Goodreads


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809843149
PRIX 23,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

La suite tant attendue sur le secret des origines de Mary à Cliffehaven. Pour ceux qui lisent la série depuis le premier tome, chaque nouveau roman reprend les présentations des personnages, un aspect un peu redondant même s'il est nécessaire pour les nouveaux lecteurs. Merci à Mylène et NetGalley France pour cette belle lecture en avant-première.

Cliffehaven, 1942.

Peggy Reilly est soucieuse et nostalgique, sa famille étant éloignée par la guerre. Le mensonge sur les origines de Mary est de plus en plus lourd à porter surtout avec la présence de Tommy Findlay à Cliffehaven. Le frère de Rosie a un comportement très déplacé envers Mary tandis que celle-ci fait tout pour garder ses distances. Le mariage de Suzy et Anthony met toute la Pension du Bord de Mer en effervescence. Noël arrive et l'absence des êtres chers se fait cruellement sentir. Quant à Peggy, ses mensonges deviennent de plus en plus dangereux. 1943 commence avec de lourds bombardements et secrets.

La vérité sera-t-elle le signe d'un nouveau départ ?

Les origines de Mary sont enfin révélées mais une mère peut en cacher une autre.

Ce tome met particulièrement en avant Daisy, Doris et laisse une belle place à Ron et Rosie.

Que va réserver 1943 aux pensionnaires de la Pension du Bord de Mer ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Toujours aussi fan de Tamara McKinley et de cette saga.Dans cette pension de bord de mer,jeunes filles et femmes se croisent, se confient, se consolent.Dans cet opus la jeune Mary va enfin connaître le secret entourant sa famille biologique.
Les personnages sont intéressantes et typés entre la courageuse Peggy qui dirige la pension,son amie Rosie qui gère le bar,sa soeur Doris qui est une vraie peste,le ténébreux Tommy....
Un bon moment de lecture au coin du feu,vivement la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bonjour les amis , aujourd'hui je vous parle du dernier roman de Tamara McKinley : AVEC MES TENDRES PENSÉES.
#NetGalleyFrance , et #editiondelarchipel merci beaucoup pour ce bon moment de lecture ! Toujours aussi fan de Tamara !

🍂Le résumé :
Comment oublier ? Comment pardonner ?"
Sud-est de l'Angleterre, 1942. Après avoir découvert des carnets ayant appartenu à son père adoptif, Mary Jones se rend à Cliffehaven, pour y découvrir le secret de ses origines.
Afin de subvenir à ses besoins, la jeune femme trouve un emploi à l'usine Kodak, où elle doit trier les courriers envoyés par les soldats à leurs proches, alors qu'elle-même se languit de recevoir des nouvelles de son fiancé, qui se bat sur le continent.
Mais des événements vieux de dix-huit ans pourraient refaire surface, et avoir de terribles conséquences pour Mary et les occupantes de la pension du Bord de mer, où l'héberge la courageuse Peggy Reilly. Surtout si une certaine promesse venait à être rompue...
🍂 J'ai apprécié la douce lecture de ce roman . La pension du Bord de Mer et ses habitants se serrent les coudes et continuent à vivre tant bien que mal , pendant les bombardements, éloignés des leurs qui sont au combat. Leur vie est rythmée entre leur travail , les longues périodes passées dans les abris Anderson ,et l'attente des messages Airgraph envoyés par leurs proches .Tenir bon coûte que coûte.
Mary , à la recherche de ses origines,va y découvrir une véritable famille de coeur , mais pas que ...
🍂Un roman historique qui se déroule autour de la seconde guerre mondiale, un livre chaleureux à lire emmitouflé dans un bon plaid .
Très belle lecture.
#ebook #NetGalleyFrance #booklover #ebookstagram #tamaramckinley #avecmestendrespensees #avislecture #seriallectrice #books #ebookkindle #lectureaddict #lectureterminée #secondeguerremondiale #romanhistorique #airgraph #lectricecompulsive #bibliophile

Cet avis vous a-t-il été utile ?

AVEC MES TENDRES PENSÉES par Tamara Mc Kinley. Il s’agit de la suite de la pension du bord de mer du même auteur.
On retrouve Peggy, Mary, Doris et tous les personnages du livre précèdent.
On suit les personnages dans leur quotidien pendant la guerre en 1942 à Cliffehaven une bourgade au sud-est de l’Angleterre.
Mary est arrivée la bas car elle cherche à comprendre pourquoi elle a été adopté et qui sont ses vrais parents.
Comme toujours, on se laisse porter par cette histoire et par les personnages.
J’aurais juste un petit conseil, c’est de lire les deux livres à la suite, j’ai eu un peu de mal à me remettre dans l’histoire.
Le livre sort le 17 novembre, mais il est déjà disponible en pré commande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous retrouvons avec plaisir la suite de la vie des pensionnaires de la Maison du bord de mer, en pleine guerre, en 1942.
Certains personnages demeurent comme Peggy, la logeuse, qui attend le retour de son mari, son beau père, puis d’anciennes jeunes femmes qui partent après leur mariage, d’autres qui arrivent à la recherche de réponse sur leur naissance comme Mary.
Sa quête sera douloureuse mas épaulée, par des gens tels qu’on aimerait en rencontrer plus souvent.
Entre chronique de guerre, et histoire sentimentale, Tamara McKinley, continue de nous passionner avec ses romans et l’on se doute déjà, que nous retrouverons tous ces protagonistes, très prochainement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La pension du bord de mer tient bon, coûte que coûte, face aux adversités. Peggy Reilly, la propriétaire, a à coeur de faire en sorte que chaque pensionnaire s’y sente comme chez elle, les entourant de douceur et de bien-être.

Les mois passant, elles se sont faites nombreuses. Et si certaines sont là depuis le début de la guerre ou presque, d’autres sont en route pour de nouveaux horizons: celui du mariage.

Au fil des chapitres, les aventures de nos petites pensionnaires, de leurs familles et de leurs amis s’étoffent..

Je retrouve toujours avec grand plaisir ce petit univers de Cliffhaven. J’aime l’ambiance qui s’y trouve, faites de rencontres, de romance, d’entraide, d’humour et de rebondissements. Voilà une saga que je suis depuis ses débuts!

Chaque année, l’auteur nous offre un nouvel épisode, ajoutant des personnages, en faisant voyager d’autres. Mais il reste toujours une valeur sûre, au milieu de ces départs et de ces arrivées: Peggy Reilly. Une femme forte et vaillante, et capable d’empathie à tout point de vue. J’adore cette femme! On aimerait toutes en avoir une dans nos vies, je vous le dis!

Dans ce tome, nous vivons un mariage, des disputes, des révélations, des alertes nocturnes, et bien d’autres choses. De quoi nous empêcher de nous ennuyer!

Ce nouveau tome est tout à fait à la hauteur des précédents, et je l’ai d’ailleurs autant aimé que le reste de la saga!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

QUELLE DECEPTION !!
J'apprécie en règle générale les romans de Tamara McKinley c'est donc avec plaisir que j'ai ouvert son dernier roman paru aux éditions de l'Archipel , son éditeur habituel.
Un roman historique, la côte sud-est anglaise, été 1942, des jeunes femmes venues de toute l'Angleterre y ont trouvé un toit, un abri, un travail et participent à l'effort de guerre. Mary est arrivée à Cliffehaven en quête d'informations sur ses parents biologiques. Elle a trouvé auprès de Peggy Reilly une oreille attentive, chaleur et affection. Peggy est une femme lumineuse et accueillante, difficile de dire la même chose de sa soeur Doris ..Tout se met en place, bon an mal an, le premier chapitre fourmille d'informations, les personnages nous sont présentés en rafale. Surprenante introduction.
La vie s'organise, les militaires sont nombreux, les jeunes femmes aussi .. les ragots fusent , le pub se remplit chaque soir et dans l'ombre de Rosie, la tenancière du pub, rode Tommy ,son frère,, un vaurien en liberté conditionnelle. Quel rapport avec Mary?
Un roman qui aurait pu se révéler plaisant à lire , la vie de la communauté de Cliffehaven, les amours des unes, les espoirs des autres, les coups bas et les actes héroiques. Mais c'était sans compter sur le final mélodramatique à souhait, destiné à faire pleurer dans les chaumières, un registre larmoyant qui m'exaspère au plus haut point.
Je me dois de remercier Mylène des éditions de l'archipel pour sa confiance via Netgalley france
#AVECMESTENDRESPENSÉES #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

*lecture terminée*

Avec mes tendres pensées de Tamara Mckinley publié chez @editionsdelarchipel.

Ce tome est la suite direct du tome précédent. On retrouve la douce Mary qui était venu à Cliffehaven pour retrouver ses origines.

J'ai retrouvé avec grand plaisir Mary et sa colocataire Ivy chez la ténébreuse Doris. Leurs petites vies bien organisées entre le boulot et leurs sorties notamment chez Peggy, notre célèbre maman d'adoption et sa pension du bord de mer.
Je me suis tellement attachée à ces personnages que j'avais envie de les retrouver depuis un moment et quel joie de voir ce nouveau tome. C'est comme retrouver ces habitudes après un long moment. Valeurs familiales, amicales, entraide, solidarité. Sans oublier malheureusement le contexte de la deuxième guerre mondiale. Dans ce tome on a aussi des secrets de familles, des magouilles, des retrouvailles... Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et c'est le coeur lourd que je referme ce tome.

Ce livre sera dans les librairies le 17 novembre!

Tu as déjà commencé la saga? Quel est ton roman préféré de cette auteure?

Merci à Mylène des @editionsdelarchipel et @netgalleyfrance pour l'envoi de ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mary Jones veut des réponses pour connaître, enfin, le secret de ses origines.
Elle a trouvé un emploi à l'usine Kodak où elle est en charge du tri du courrier envoyés par les à leurs proches. Mary est également dans l'attente des nouvelles de son fiancé, engagé au combat sur le continent.
Mais le passé ressurgit et vient ébranler la douce quiétude qui règne sur la pension du Bord de mer où elle est hébergée par l'incroyable Peggy Reilly.

N'ayant pas lu les autres tomes composant la série, j'ai eu très peur de ne pas réussir à m'immerger totalement dans l'histoire, mais la plume merveilleuse de Tamara McKinley m'a totalement conquise.
Je me suis accrochée pour intégrer la galerie de portraits et puis j'ai plongé au cœur de cette histoire passionnante.
Ce que j'ai aimé, c'est que j'ai eu l'impression de retrouver le charme des romans naturalistes. Il n'y a pas de fioritures, ce n'est pas tape à l'œil, c'est un récit de vie où s'entremêlent des destins, où il y a de belles valeurs d'entraide, de solidarité.
Nous sommes en 1942, au cœur de la seconde guerre mondiale. Si le contexte est tendu, la vie continue malgré tout ainsi que ses coups du sorts.
La quête de Mary sera éprouvante mais heureusement elle sera bien épaulée.
Une belle écriture, une histoire émouvante, des personnages forts, voilà autant d'ingrédients qui ont sur me convaincre.
Je recommande pour les amateurs du genre, avec toutefois un conseil : lisez le livre précédent Tant que nous serons séparés, votre lecture sera ainsi facilitée !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Angleterre, 1942 : nous suivons la vie de plusieurs femmes que la guerre transforme : elles doivent travailler, assumer seules des responsabilités, se débrouiller malgré les rationnements, surmonter l'absence ou le deuil.
J'avoue avoir eu du mal lors de la lecture des premiers chapitres : beaucoup de personnages sont présentés, et leurs relations les uns aux autres détaillées, et je me sentait un peu perdue. J'ai même envisagé de faire une relecture en prenant des notes. Finalement la suite a été plus facile, j'ai compris petit à petit qui étaient les personnages principaux. J'ai mieux compris pourquoi il y avait tant de personnages et de liens entre eux quand j'ai vu qu'il s'agissait d'un tome 9 d'une série.
Une fois ce début dépassé, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les aventures de Mary et des autres. Malgré la période difficile, les moments joyeux existaient et chacun participait. Il ne s'agit donc pas d'une lecture triste ou sombre.
J'ai aimé découvrir les secrets, les sentiments, les lâchetés aussi parfois. La pension de la Mer est comme une grande famille pour les personnages qui sont séparés
des leurs ou loin de chez eux.
J'ai beaucoup aimé l'écriture qui m'a vraiment immergée dans cette période et dans cette pension.
Si vous aimez les récits historiques et particulièrement ceux des années 40, n'hésitez pas à lire cette série !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'aime toujours autant l'écriture de Tamara McKinley, et se retrouver à La Pension du Bord de Mer est toujours un bonheur, grâce à des personnages qui font tellement du bien (pas tous évidemment, sinon il n'y aurait pas de roman !)
J'avais quitté le tome 8 sur une grosse déception, puisque rien ne laissait penser que le grand mystère abordé ne serait pas résolu à la fin du volume, chaque tome étant en principe lisible séparément. Sept mois plus tard, je me suis évidemment jetée sur la suite, avec grand plaisir. Cette fois, on a réellement la chute de l'histoire, même si j'espère retrouver tout ce petit monde dans d'autres titres. (Ouf, si j'en crois Wikipedia, d'autres restent à traduire 😀)

Par un jeu de photos et de souvenirs, les personnages croisés précédemment sont rappelés au début. Il y en a beaucoup, et ma mémoire a un peu de mal. Mais hormis les principaux acteurs, ce n'est pas très gênant si on s'embrouille un peu avec les autres.

Nous sommes toujours en pleine guerre, avec ce que ça entraîne de personnes qu'on aime éloignées ou en danger, d'alertes et de masques à gaz, d'inquiétude et de peur.
Mais la pension du Bord de mer est un havre de bonté, et chacun y trouve sa place. Tout comme à L'Ancre, le pub de Rosie.
Mary, qui était venue à Cliffehaven pour rechercher des traces de ses parents, loge toujours chez la détestable Doris mais elle passe du temps dans les lieux plus agréables.
Peggy se démène de plus belle pour aider tout le monde, tout en maintenant à la fois sa pension et sa famille.
Mais certaines relations se compliquent de plus en plus, et il sera difficile de ne blesser personne. Mentir est-il une solution durable ? Hélas, rarement. Il faudra bien finir par tout dévoiler.
En attendant, les fêtes de fin d'année sont l'occasion de prouver aux soldats américains, éloignés de leurs familles, qu'on leur sait gré d'être présents.
Malgré ce qui m'a paru quelques légers anachronismes (par exemple lorsqu'elle enfile ses collants !!) j'ai lu avec grand plaisir ce roman qui donne le sourire.
D'autant plus que, contrairement à beaucoup d'autres, la version numérique des éditions de l'Archipel m'a paru irréprochable, et c'est vraiment agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Avec mes tendres pensées" est le neuvième volet de la saga intitulée "La Pension du bord de mer" de Tamara McKinley. La scène se situe au cours de la seconde guerre mondiale (en 1942) à Cliffehaven, dans le sud-est de l'Angleterre. Il s'agit donc d'un roman historique où l'héroine âgée de 18 ans, Mary Jones, est en quête d'identité pour découvrir le secret de ses origines. Après avoir lu les carnets ayant appartenu à son père adoptif dans le précédent tome "Tant que nous serons séparés", Mary part à Cliffehaven pour rechercher ses parents naturels.

Je tiens à préciser que je n'ai pas lu les précédents tomes, mais que cela ne m'a pas tellement gênée pour comprendre ce roman. Dans le premier chapitre, j'ai tout de même eu un peu de mal à me repérer avec les nombreux personnages qui fréquentent cette pension du bord de mer. dont la propriétaire est la sympathique Peggy Reilly. Mais, je me suis rapidement laissé entrainer par l'intrigue émouvante, par le style fluide et par l'atmosphère bienveillante ressentie dans cette pension où l'entraide est primordiale.

Ce roman pourrait aussi être qualifié de "feel-good" puisqu'il est plein de bons sentiments et qu'il se termine par un "happy-end". Je recommande ce récit à toutes celles et ceux qui aiment les intrigues mettant en scène un secret de famille bien gardé. Je remercie les @editions_archipel de m'avoir permis de découvrir ce roman très agréable à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :