Spirit Era

Racine

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 3 oct. 2022 | Archivage 5 janv. 2023

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #SpiritEra #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

7 adolescents

7 chakras

7 clés pour sauver l'humanité

Orpheline depuis peu, Rae, 15 ans, en a perdu la voix.

Lorsque le mystérieux Protecteur lance son appel à candidatures sur les réseaux pour empêcher la fin du monde tel que nous le connaissons, elle n'y prête guère attention.

Mais voilà qu'elle se retrouve sélectionnée malgré elle, avec six autres jeunes venus des quatre coins du globe.

Leur mission ?

Trouver les 7 clés associées aux 7 chakras au sein de Spirit Era, le programme d'intelligence artificielle créé par le Protecteur, afin d'éviter l'apocalypse annoncée.

Le compte à rebours est lancé...

7 adolescents

7 chakras

7 clés pour sauver l'humanité

Orpheline depuis peu, Rae, 15 ans, en a perdu la voix.

Lorsque le mystérieux Protecteur lance son appel à candidatures sur les réseaux pour...


Note de l'éditeur

L'autrice : "Aurélie Benattar est née à Casablanca, Maroc, en 1971. Enfant et adolescente, elle a vécu à Paris, puis à Cannes où elle a suivi des études de psychologie et d’infirmière puéricultrice. Ses refuges de prédilection : la lecture, la musique, la danse et le théâtre. Son premier roman, Un corbeau au 36, a obtenu le prix du polar Femme Actuelle, coup de cœur de la présidente du jury Éliette Abecassis (Les Nouveaux Auteurs 2013, Pocket 2014). Aujourd’hui, elle se consacre à l’écriture à temps plein et vit en Israël. Passionnée par les mondes de l’imaginaire, elle aime tisser des ponts entre réel et fiction, afin d’inviter le lecteur à explorer de nouvelles pistes."

L'autrice : "Aurélie Benattar est née à Casablanca, Maroc, en 1971. Enfant et adolescente, elle a vécu à Paris, puis à Cannes où elle a suivi des études de psychologie et d’infirmière...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791040510987
PRIX 21,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un roman éco-fiction, ce n'est pas mon genre mais, je l'ai lu jusqu'au bout car l'intrigue est intéressante.
L'autrice c'est très bien inspiré la situation climatique actuelle.
Un prophète choisi sept adolescents, pour mener à bien une quête pour sauver le monde.
Nous avons sept adolescents, sept chakras, ils vont devoir entrer dans un monde virtuel pour y arriver.
Ils ont un temps impartit pour trouver chaque clé, une clé par chakra.
Adepte de ce style, n'hésitez pas à le lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman qui est visiblement le premier tome d'une saga, on va en 2035 suivre 7 adolescent-es appelés par une sorte d'organisation secrète pour sauver le monde d'une fin prédite en 2037 par une intelligence artificielle. Les 7 vont pour cela devoir trouver 7 clés dissimulées dans un monde virtuel.

J'ai eu la chance d'avoir accès à l'ebook de Spirit Era sur Netgalley, et comme j'avais déjà repéré ce livre en cherchant les nouvelles sorties, je me suis empressée de le prendre !

Eh bien je ne regrette pas le voyage (c'est le cas de le dire !) car c'est une œuvre ultra originale et prenante, tout à fait le genre de saga que j'adorerais écrire, avec de la SF, du suspense, un peu d'ésotérisme, du fantastique, des personnages à la psychologie et aux relations travaillées.

J'ai adoré les mystères autour de chacun-e des 7, qu'iels soient toustes gris-es, qu'on finisse par s'attacher à certain-es qu'on n'aimait pas au départ, et inversement. J'ai adoré l'héroïne, Rae, qui a perdu l'usage de la parole suite à la mort de son père, elle m'a beaucoup touchée. Le monde virtuel est également hyper bien conçu, avec des personnages tellement humains qu'on en oublie vite qu'ils n'existent pas "en vrai".

Pourquoi pas 5/5 alors ? Parce qu'il y a eu des passages où le livre me tombait un peu des mains, notamment le deuxième passage dans le monde virtuel que j'ai trouvé un peu trop fouillis, j'avais du mal à prendre mes repères. Dans l'ensemble, à part sur la fin, j'avais un peu de mal avec ce monde 😆 et je préférais les entraînements des 7 dans le monde réel, surtout quand on en apprenait plus sur eux.

Je ne connaissais pas l'autrice avant ce livre et je constate qu'elle est assez éclectique au niveau des genres, il faudra que je découvre d'autres œuvres ! Et bien sûr j'ai très très hâte de découvrir le tome 2, dont la couverture sera orange je suppose ? 😁

Cet avis vous a-t-il été utile ?

D'Aurélie Benattar, je garde un bon souvenir de son roman paru aux Éditions Sarbacane ; Luna Viva, le tournoi des voyantes. Lorsqu'elle m'a contacté pour attirer mon attention sur son nouveau roman, premier tome d'une saga SF positive, je n'ai pas hésité longtemps ! L'intrigue est fidèle à ce que l'autrice veut défendre avec cette saga ; une "éco-fiction", "Un récit Hopepunk qui prône l'espoir, plutôt que le défaitisme" (extrait de sa page Facebook). Et cela se traduit par la création d'un Programme, en 2035, visant à envoyer sept adolescent•e•s dans des réalités virtuelles, des mantras, leur montrant comment le monde risque de sombrer ; et d'en ressortir avec des clés, liés aux chakras et à elleux, pour contrer l'apocalypse prévue pour 27 juillet 2037.

"Les Sept sont ici pour se confronter à leurs instincts, pensées, intuitions. Parfois elles iront dans la bonne direction, parfois pas - dans ce cas, ils grandiront encore davantage."

Dans ce début de saga, nous apprenons à connaître les personnages à mesure qu'elleux-mêmes apprennent à savoir qui iels sont. Rae, quinze ans, fait partie des Sept et est la narratrice de l'intrigue. C'est à travers elle, ado qui ne parle plus, que nous suivons l'évolution du groupe. Et nous nous y attachons, à ce groupe singulier.

Pendant un temps, j'ai eu peur que l'histoire s'éparpille un peu trop, mais ce ressenti est vite passé en me rendant compte que ce premier tome était "seulement" consacré aux immersions dans la première réalité virtuelle, celle de la première clé à trouver, liée au chakra racine. L'autrice a pris le temps de développer cette réalité, de travailler les détails pour faire passer le message au mieux - aux personnages comme à nous. Tout a un écho particulier, tant ce futur (présent de Rae & co) résonne avec notre monde actuel. L'ampleur de la tâche qui reste à accomplir rend la lecture de cette saga encore plus intéressante/enrichissante ! Hâte de voir ce que donneront les autres réalités virtuelles et ce qu'elles apporteront en réponses aux Sept pour sauver l'humanité.

Est-ce que je recommande ?
Oui. Une approche originale, pour parler d'un sujet plus que jamais d'actualité.
Je salue aussi le travail fait pour la couverture, qui correspond très bien à ce premier tome !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Spirit Era : Racine" est le premier tome de cette saga d'éco-fiction originale à la couverture rouge accrocheuse qui illustre bien le premier thème abordé . Ce roman d'anticipation intéressera plus particulièrement un public "young adult" puisque les sept héros sont tous des adolescents de 14 à 17 ans.

Tout d'abord, la scène de ce roman dystopique de sciences-fiction s'ouvre en 2035 dans un monde qui s'approche dangereusement de l'Apocalypse prédit par le Protecteur pour le 27 juillet 2037. Pour éviter cette fin du monde imminente, celui-ci a créé "Spirit Era" qui est une Intelligence Artificielle . Grâce à elle, le Protecteur a sélectionné 7 adolescents associés à 7 chakras pour trouver 7 clés qui permettront de sauver l'humanité.

Les protagonistes viennent tous de pays différents et ils ont des caractères opposés et donc, complémentaires. L'héroîne Rae 15 ans, est orpheline. Elle a perdu la parole depuis le décès récent de son père. Mais, elle a un don : elle perçoit les pensées des six autres adolescents : Chayton, Ali, Helen, Stepan, Keiji et Alpha. Ces 7 Elus vont apprendre à se connaitre et à s'entraider pour accomplir leur Mission.

La structure est progressive et cohérente : après avoir présenté les 7 adolescents, le lecteur découvre leur entrainement dans le monde réel, avant d'entrer dans le monde virtuel pour trouver les 7 clés dissimulées. Les personnages sont attachants et touchants grâce à leur portrait psychologique complexe qui reflète la fragilité de chacun d'entre-eux.

Le style vivant de l'autrice grâce à de nombreux dialogues et les notes d'humour rendent la lecture très agréable. Le suspense est préservé jusqu'au dénouement, ce qui rend le récit assez addictif. Si bien qu'à la fin de ce premier tome, le lecteur a vraiment hâte de découvrir le suivant... avec une couverture orange aussi pétillante que la première, sans aucun doute !

Je remercie @Librinova de m'avoir permis de découvrir le début très prometteur de cette saga qui fera, sans aucun doute, de nombreux adeptes parmi les adolescents.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai connu Aurélie Benattar avec Luna Viva que j’avais beaucoup aimé. Quand elle m’a proposé de découvrir le premier tome de cette série, je n’ai pas hésité longtemps après avoir lu son résumé.

La fin du monde a été prédite par un logiciel sur lequel travail un homme mystérieux depuis des décennies. Il a aussi trouvé un moyen d’y remédier, mais pour cela il a besoin de 7 volontaires, qui iront chercher 7 clefs dans un monde virtuel.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et l’univers virtuelle créé par l’autrice. Même si l’idée que la fin du monde soit dans moins de 15 ans fasse grave flipper (c’est mon côté jeun’s qui ressort là), la façon de le thème est abordé n’est certes pas original, mais c’est la façon de le faire qui l’est.
Beaucoup de livre jeunesse abordent le fait que le monde n’en a plus pour longtemps. Mais ils n’ont pas tous la même manière de nous donner un chemin à suivre pour nous sauver. Ici cela passe par des clefs à chercher dans un monde virtuel.
Je dois vous avouer que le côté technique m’a souvent perdu. Que je n’ai pas toujours compris comment tout fonctionnait, mais cela n’a pas gêné ma lecture. L’intérêt était ailleurs. J’en ai beaucoup appris sur les chakras et cela m’a passionné, je pense que je vais continuer mon exploration de ce côté là. Je me suis aussi beaucoup laissée porter par l’intrigue et j’ai avaler les dernières 150 pages d’une traite.
Les personnages m’ont beaucoup plus. Chacun est différent, on sent des passés omniprésents qu’on découvre petit à petit. Je sens que les tomes suivants ne manqueront pas de révélations sur le sujet.
J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de leur quête, de les voir grandir et de suivre leurs aventures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d’abord à remercier Aurélie Benattar pour m’avoir permis de découvrir son nouveau roman en me proposant de le lire ! Gardant un bon souvenir de son histoire Luna Viva : le tournoi des voyantes, j’étais enthousiaste à l’idée de retrouver sa jolie plume, encore plus lorsque j’ai parcouru le résumé de Spirit Era annonçant un sacré programme à travers la quête d’une mystérieuse clé afin d’éviter la fin de l’humanité…

Nous sommes en 2035. Un énigmatique personnage se faisant appeler le Protecteur a annoncé une funeste nouvelle : le jour où aura lieu l’apocalypse, le jour marquant le début du néant ou du chaos, le 27 juillet 2037. Cependant, il reste un espoir reposant sur les épaules de sept adolescent.e.s. Venant des quatre coins du monde, chaque candidat.e a été sélectionné.e pour le lien profond entretenu avec un des 7 chakras. A travers sept missions à effectuer au sein d’un programme virtuel nommé Spirit Era, les sept élu.e.s vont devoir trouver sept clés capables de sauver la Terre et les êtres…

On suit l’histoire principalement aux côtés de Rae, une héroïne devenue muette depuis la mort de son père. Mais ce n’est pas parce qu’elle ne parle plus qu’elle ne peut communiquer avec les autres, au contraire, et c’était intéressant de voir comment elle s’en sortait, par l’écrit et la gestuelle. Une belle brochette de personnages nous est offerte : chacun.e possède sa propre personnalité et histoire, j’ai même hâte d’en savoir plus sur certain.e.s… J’étais captivée par le petit groupe et les autres personnages gravitant autour comme les mentors. La tâche à accomplir, l’énigme à résoudre crée une tension qui tient en haleine, en étant nourrie par les relations tissées : entre confiance et méfiance, secrets et confidences, les jeunes vont devoir s’entraider et travailler en équipe s’ils veulent réussir !

"La métamorphose est difficile, car elle va d'abord contre soi."

J’ai adoré les thèmes abordés, totalement d’actualité, qui font beaucoup réfléchir ! Entre écologie, environnement, technologie et spiritualité, ce premier tome pose une belle base prometteuse pour la suite. On sent que l’intrigue a été mûrie en souhaitant partager des valeurs importantes : sur le changement, sur l’amélioration de notre comportement envers les autres (tolérance, respect, bienveillance) et de notre mode de vie (consommation plus saine, mieux équilibrée, surproduction à bannir) pour évoluer dans un meilleur environnement. L’amitié est également centrale puisqu’elle se cultive grâce à nos différences et aux particularités de chacun.e pour mieux s’épanouir, pas seulement de nos points communs !

Il peut y avoir des moments plus lents, moins intenses, mais c’est normal pour que l’action puisse ensuite se déchainer ! Certaines scènes m’ont parfois paru floues, se déroulant un brin vite avant de faire advenir la suite. Elles ne sont toutefois pas nombreuses, puis l’écriture fluide et agréable d’Aurélie Benattar m’a fait tourner les pages sans problème ! On comprend les émotions des personnages, leurs réactions ne sont pas invraisemblables, pas difficile pour un sou de s’attacher au p’tit groupe !

Pour terminer, si vous avez envie de découvrir un récit intrigant, captivant et véhiculant des messages essentiels sur notre manière de vivre ensemble, notre environnement et la nature, n’hésitez pas à vous lancer dans Spirit Era !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre est un petit bijou!
Oui il est rouge rubis! Oui cette couverture à une couleur parfaite! :)
On part dans un livre qui parle de valeurs et de vérité!
Les thèmes actuels sont abordé avec énormément de douceur et de réalité, ils font peurs, ils interpellent!
J'ai adorer ce livre, il fait partie de mes coups de cœur de 2022!
Je pense qu'après l'avoir lu.. on en ressort grandi!!
Merci Aurélie pour cette pépite, j'espère qu'on aura la suite bientôt!
Entre monde réel et réalité virtuel, la frontière est mince!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré. J'aime beaucoup le genre post-apocalyptique, or, cette histoire se passe 2 ans avant la fin du monde et essaie justement de l'enrayer. Ça change !
Nous suivons Rae. Particularité de la jeune fille : elle ne parle pas. Le décès de son père lui a oté toute envie de communiquer de vive voix avec quiconque. Je me suis demandé comment ça allait se passer pour les dialogues. Mais Rae a su se faire "entendre" par ses camarades tout au long du roman ! J'ai trouvé ce concept incroyable, que je n'ai jamais vu nulle part.
Nous sommes vite embarqué dans la recherche de la première clé, dans le programme de Spirit Era. À partir de là, tout s'enchaîne. Le sentiment d'urgence se fait sentir, que ce soit par Rae ou les autres. Cette vie dans le Programme est tout aussi prenante que la vraie et nous sommes aussi perdu que les 7 ados. On ne fait plus la différence entre réalité et virtuel.
La fin est explosive ! Si bien qu'on ne peut pas décrocher du livre. J'ai vraiment adoré lire ce roman ! Et je le conseille vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un très bon potentiel... Mais une réalisation un peu décevante.
Spirit Era se base sur un concept super intéressant : dans un futur proche, la fin du monde semble inévitable ; entre guerres, pauvreté, écologie... Il ne reste que peu de temps pour changer les choses. C'est alors que se crée un programme, géré par une intelligence artificielle, qui pourrait permettre de trouver une solution. Les élu.e.s de ce programme, ce sont des adolescents, chacun avec son passé plus ou moins compliqué, et son chakra associé. À travers le programme, iels vont chercher à se comprendre eux-mêmes, ainsi que le monde qui les entoure, et l'impact qu'iels peuvent y avoir... Prometteur, n'est-ce pas?
Et pourtant, la lecture m'a laissée vraiment mitigée. Déjà, le personnage principal est assez compliqué à cerner : elle dit d'abord ne pas parler par choix, puis qu'elle ne sait pas si il s'agit d'un choix ou d'une condition médicale, pour qu'au final ce soit (visiblement) vraiment dû à son traumatisme. Au début, elle n'aime pas qu'on la qualifie de muette, puis elle se qualifie ainsi elle-même... Bien que la fin explique la raison de tous ces retournements, ça n'empêche que cela complique l'envie de s'attacher à elle.
Et ensuite, la partie qui m'a le plus dérangée : les propos tenus à certains sujets. Dans un livre qui prône le partage, l'équité, la tolérance, la bienveillance et la paix, qu'elle n'a pas été ma surprise en découvrant certains propos! Parmis les sept adolescents, 6 parlent anglais sans problème (quelle était la probabilité?), le seul ne connaissant pas l'anglais étant Keiji, qui est japonais. En bon stéréotype asiatique, Keiji a été élevé par des moines, entraîné aux arts martiaux, et est très spirituel. Les deux autres personnages racisés, Chayton et Alpha, sont les deux seuls présentés comme violents. Et Stepan... Stepan. Le personnage que j'avais le plus envie d'aimer, malgré les propos de l'auteure. Je me permets donc de l'écrire ici clairement : on ne devient pas autiste. On n'arrête pas non plus d'être autiste. Il n'y a pas de gens "un peu autiste", ce n'est pas un avantage, et ce n'est pas non plus facile. Son personnage est écrit comme un stéréotype profondément ignorant, et c'est vraiment dommage, parce qu'il avait un super potentiel.
Et enfin, le dernier gros problème du livre : la manière de donner des informations. Rien n'est subtil, tout est donné de manière presque forcée et absolument pas naturelle par des personnages qui sont, je le rappelle, des adolescents. Honnêtement, on a vite l'impression que l'auteure prendre les lecteurices pour des gens bêtes. Vraiment :
<< L’excès de plaisirs terrestres, premier des sept fléaux humains sur lequel s’est basé le Programme pour constituer le mantra 1, est typique d’un chakra racine déséquilibré. C’était le Chayton d’avant. En évoluant vers un nouvel état d’esprit, il s’est engagé sur la voie de la clé. Son changement intérieur s’est répercuté sur l’extérieur. >>
Ça, ce sont les mots d'une ado?? Non seulement ça ne correspond ni au langage d'une jeune, mais en plus ça ne colle pas du tout à sa personnalité, et elle ré-explique juste quelque chose que le lecteur pouvait observer de lui-même. Vous connaissez le conseil "Show, don't tell" en écriture? Ce livre est plutôt dans l'optique "Show, tell, and tell again". Parfois, il vaut mieux laisser le public tirer ses propres conclusions plutôt que lui forcer la main...
Il y aurait pas mal de choses à dire, mais on va conclure sur quelque chose de positif. J'ai beaucoup aimé l'univers du mantra, très poétique, imagé et immersif. Et la fin était vraiment entrainante, j'étais prise dedans, les rebondissements et retournements de situation étaient vraiment bons!
Bref, comme je disais, un très bon potentiel, mais une excécution qui laisse un peu à désirer sur certains aspects...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

7 adolescents, 7 chakras, 7 clés pour sauver l'humanité. Orpheline depuis peu, Rae, 15 ans, en a perdu la voix. Lorsque le mystérieux Protecteur lance son appel à candidatures sur les réseaux pour empêcher la fin du monde tel que nous le connaissons, elle n'y prête guère attention. Mais voilà qu'elle se retrouve sélectionnée malgré elle, avec six autres jeunes venus des quatre coins du globe. Leur mission ? Trouver les 7 clés associées aux 7 chakras au sein de Spirit Era, le programme d'intelligence artificielle créé par le Protecteur, afin d'éviter l'apocalypse annoncée. Le compte à rebours est lancé...

Nos jeunes héro-ïne-s n’ont que très peu de temps avant que les catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique ne viennent à mettre fin au monde qu’ils connaissent.
SPIRIT ERA est une dystopie YA mais les catastrophes climatiques, bien que fictionnelles dans ce roman d’aventure, trouvent une résonance inquiétante avec notre monde actuel.
J’ai particulièrement apprécié cette idée de réveiller la conscience collective en même temps que nos héros-ne-s qui apprennent à se reconnecter avec les éléments qui la nature qui les entoure.
Cette différentiation entre fiction et réalité est d’ailleurs mise en avant dans le livre quand les 7 se retrouvent projeté-e-s dans un programme plus vrai que nature.
J’ai trouvé cette comparaison assez frappante dans le sens où nous passons beaucoup de temps en ligne (que que soit les jeux vidéos, les films ou même les réseaux sociaux) et on a parfois tendance à déconnecter.
Pour ce qui est de la question environnementale, elle est très présente dans le livre et à juste titre: notre monde va mal et il est grand temps que les gens se réveillent avant qu'il ne soit trop tard...

J’ai cependant trouvé quelques longueurs au début du livre en ce qui concerne les explications sur les chakras et les termes techniques qui, selon moi, auraient pu être relégués à des notes de bas de page voire à un annexe en fin de livre.

Pour résumer, ce premier tome d'une saga d'un genre nouveau reste une bonne surprise qui me change un peu de ce que j’ai l’habitude de lire en YA, avec un ton plus adulte et plus engagé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman qui prend un peu son temps au début, le temps de bien comprendre les tenants et aboutissants. Les personnages sont très intéressants, voire très originaux, et l'intrigue prenante. Une jolie découverte, qui donne envie de lire la suite

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« 7 adolescents. 7 chakras. 7 clés. La course pour sauver le monde est lancée. »

J’ai adoré cette distinction/ ambivalence mêlant le monde matériel et spirituel.
Le fait que les personnages principaux doivent trouvé l’équilibre en lien avec leur eux profond/chakra. Ainsi que leur évolution tout au long du livre et de leur travail d’equipe.

Également les questions que cela peut entraîner. Par le biais de notre monde dans le futur, cela peut aussi donner matière à réfléchir avec les sujets de la consommation/sûr-consommation et du réchauffement climatique.

Même si je me suis perdu un moment avec le materia et le spiritua, le monde du super logiciel…
J’etais encrée dans Spirit Era.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai trouvé que le début de ce roman était très prenant et prometteur. Puis j'ai eu un peu plus de mal avec le milieu et la plongée dans le monde virtuel car on repars dans de la mise en place avec un univers dans l'univers. Et finalement j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher jusqu'à la fin. C'est donc une lecture déroutante mais que j'ai beaucoup apprécié car elle est très riche et je pense qu'elle se savoure pour nous faire autant de messages que ce que l'histoire apprend aux personnages et au monde.

Pour rentrer plus dans les détails j'ai apprécié le style de l'autrice qui est fluide et vivant malgré une héroïne qui devient muette après un accident de la vie. J'ai d'ailleurs apprécié ce contraste entre l'héroïne qui ne dit pas un mot mais se fait comprendre et est très attentives aux autres et la narration qui nous relate ce qui se passe en incluant les dialogues externes et internes de Rae. Rien que ce parti pris nous montre que la parole est parfois superflue et que l'attention qu'on porte à ce qui nous entoure est bien plus important que des mots qui peuvent devenir des maux.

Du côté du scénario je les trouvé très intéressant. Nous sommes dans une dystopie pas si éloigné de nous où le Protecteur utilise les réseaux sociaux pour faire passer un message de fin du monde imminent à cause du réchauffement climatique. C'est déjà un fait originale car souvent les dystopie se passe après la fin du monde tel que nous le connaissons et nous ne vivons pas le changement actuel. Cela permet de différencier ce roman des autres et c'est un très bon point. De plus nous avons en réalité plusieurs histoires dans l'histoire grâce à la technologie inventée par le Protecteur qui peut plonger les 7 dans un monde virtuel qui est le reflet d'une leçon à apprendre pour l'humanité mais aussi d'un des 7 fléaux possibles venant à réduire la civilisation massivement et subitement. Grâce à ce deuxième arc narratif majeur, l'autrice aborde de nombreux thèmes complémentaires aux thèmes abordés dans le premier temps et nous permet de nous questionner sur le monde tel qu'il est avec sa surconsommation, ses frontières, ses classes sociétales et toutes les étiquettes qu'on peut se coller et qui nous éloigne de notre être véritable mais aussi de notre lien avec la planète.
J'ai également apprécié que l'autrice mêle plusieurs croyances pour construire son univers. Même si les chakras et la médecine chinoise rythme énormément le roman, on peut trouver quelques clins d'œil à d'autres civilisations et d'autres croyances. Notamment dans ce premier tome avec le chakras racine qui permet de faire le lien avec des croyances plus en lien avec le contact de la nature. Ce qui permet à l'autrice de mettre en avant que toutes les civilisations peuvent se rassembler sur des valeurs socles même si elles ont des croyances et des rituels qui semblent très différent des uns des autres. Je crois que si cela m'a autant plu c'est que ça me parle et que c'est, en quelque sorte, le message que je veux passer avec ce blog et mes articles de fonds des années précédente.

Du côté des personnages ils sont au début de leur histoire commune et évolue de manière douce et progressive. Je les ai trouvé majoritairement attachant même si il reste énormément de zones d'ombres pour chacun d'entre eux. Qu'ils soient principaux ou secondaires ils sont tous très bien construit avec des histoires différentes mais complémentaire qui permettent d'aborder une multitude de thématiques tout en tissant des liens qu'on découvrira, je pense, au fils des tomes.
J'ai particulièrement aimé les adultes dans ce tome car même si nos 7 ados sont très agréables, les adultes formateurs sont intriguant et semble convaincue du bien fondé de ce qu'ils font. Ils sont des sortent de guides mais on les sent également s'attacher à nos jeunes héros qui ont 2 ans pour sauver le monde.
Je suis très curieuse de savoir comment ils vont évoluer et quels enseignements ils vont devoir apprendre pour se découvrir eux-mêmes et équilibrer leurs chakras. Mais je suis également curieuse de savoir si leur identité va rester secrète, comment vont se passer les différents retour prévu dans leur famille et quelles dynamiques de groupe vont se créer au sein des 7.

D'ailleurs le chiffre 7 revient très souvent dans l'histoire. Il y a 7 personnages choisis par le programme pour 7 alternatives de fin du monde à découvrir avec 7 clefs de compréhension et bien sur 7 chakras à développer. Je me demande également si il y aura 7 tomes et je dois avouer que je suis mitigée sur cette question car même si j'ai apprécié ma lecture et découvrir les personnages j'ai trouvé quelques longueurs. Des longueurs qui me semblent justifier par le scénario globale et par le fait que ce soit un premier tome.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Premier roman d'une saga prometteuse !

J'ai aimé :
- le style d'écriture dynamique et élaboré,
- l'idée de base du roman : sauver la planète et l'humanité en se plongeant dans des microcosmes reflétants les 7 fléaux humains,
- l'univers créé par l'autrice,
- les nombreux thèmes abordés qui me parlent : écologie, chakras, énergie, éléments naturels, hypnose, développement personnel, quête de soi, etc.

Petits bémols, à mon humble avis :
- sur la fin, les événements et les rebondissements sont nombreux et s'enchaînent rapidement, le récit perd en cohérence et en vraisemblance,
- les personnalités des personnages secondaires sont assez floues, les nombreux événements font qu'ils passent de "méchant" à "gentil" et inversement sans qu'on ne comprenne vraiment pourquoi.

Mais, globalement, les situations étaient compréhensibles et ce roman a engendré des réflexions et des discussions intéressantes donc bravo !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Super roman alliant fiction et écologie !
En 2035, un mystérieux Prophète va choisir 7 adolescent qui auront la lourde tâche de sauver le monde, puisant dans 7 chakras et plongeant dans un monde virtuel...
Les personnages sont bien écrits et intéressants, et j'ai particulièrement aimé Rae, le personnage principal. L'idée du monde virtuel génial et bien amené !
Une lecture agréable et un livre impossible à lâcher, je recommande !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Hello ! Aujourd'hui je vais vous parler de Spirit Era d´Aurelie Benattar. Je remercie l'auteure pour sa gentillesse et sa confiance ainsi que Netgalley pour l'envoi de service presse.

📖
7 chakras, 7 clés pour sauver l'humanité !
Rae fait partie des sept jeunes choisis pour intégrer le programme de Spirit Era. Leur mission empêcher la fin du monde grâce aux 7 clés dissimulés dans le programme.
Le protecteur a créé cette intelligence artificielle afin d'éviter l'apocalypse annoncée pour 2037 mais si les sept jeunes échouent alors la fin du monde se produira...
📖

En commençant ma lecture, je ne savais pas trop à quoi m'attendre surtout sur le côté spirituel. J'avoue avoir eu du mal au début du livre à rentrer dedans mais il y avait quand même un petit quelque chose qui m'a fait rester : la curiosité de savoir. J'ai finalement bien fait car une fois ce début difficile passé je suis bien mieux rentrée dans l'histoire et au final j'ai bien aimé.
Ce livre est une dystopie où on y retrouve des passages qui par moment m´ont fait penser à hunger games, Phobos; mais avec sa particularité le spirituel.

Le programme intégre vraiment un cote réel à son virtuel afin d´amener à une vraie réflexion sur notre monde actuellement.
Les personnages auront du mal à faire la différence avec ce réel et ce virtuel mais c'est ce qu'il faut pour la quête de la première clé.

Rae est un personnage intéressant et important pour le groupe elle comprend pleins de choses et sa voix intérieure l'aide beaucoup. Un personnage qui m'a étonné, c'est celui de Chayton. Au début, il est très matérialiste, il s'avère qu'au fil de la mission on va découvrir qu'il a un grand cœur.
Keiji est le plus sage et j'ai hâte de découvrir les autres dans une plus grande profondeur. Même si Alpha se dévoile un peu plus dans le courant du livre.

Si vous aimez le spirituel et la dystopie alors ce livre devrait vous plaire et vous intriguer 😁

Note : ⭐️⭐️⭐️,5 /5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’autrice surfe sur la vague du réchauffement climatique, sans doute à raison, et incite son lecteur à prendre conscience de la situation actuelle. Dans ce premier tome, elle aborde, notamment, les thèmes de lutte sociale, de pandémie, de religion (Chakras et retour à la terre).
J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman. J’ai été gêné par tout ce qui touche aux chakras, sans doute parce que cela ne me parle pas. Une intelligence artificielle prédit les catastrophes à l’avance, et cela crée des réactions dans le monde entier, entre inquiétude et perplexité. Ce qui retient l’attention, c’est que le Protecteur annonce à travers les réseaux sociaux qu’il lui faut sept volontaires adolescents pour sauver le monde. Une fois recrutés, ces adolescents découvrent un lieu tenu secret qui sera leur base d’entraînement pour qu'ils puissent mener à bien leur mission dans un monde virtuel.

Les héros, Rae, Stepan, Chayton, Ali, Helen, Keiji, et Alpha, ont leurs propres caractéristiques, et ils vont vite comprendre que leur sélection ne doit rien au hasard. Ils vont devoir s’entraîner durement pour espérer mener leur mission à bien.
Le monde virtuel influence le monde réel. Pourquoi ? Comment? Cela n'est pas clairement explicité. Seule l’action du groupe peut sauver l’humanité de la catastrophe. Là aussi, nous ne savons pas trop quelles en sont les raisons.

L’histoire est intéressante et permet de se détendre, mais j’ai trouvé l’ensemble un peu léger. Le contenu et de nombreux personnages manquent de profondeur, nous sommes loin des « Messagers des vents » (de Clélie Avit), de « La Passe-miroir » (de Christelle Dabos), ou de la série «Les fragmentés» (de Neal Shusterman, mais j’en attendais peut-être trop.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :