Hybride T1 - La Levée du voile

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 11 août 2022 | Archivage 1 août 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #HybrideT1LaLevéeduvoile #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« Le premier tome d’une trilogie de fantasy young adult, porté par des personnages hauts en couleur. »

Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère, Adélaïde, l’a tenue éloignée de son foyer pour la punir d’un tragique événement, dont elle la tient pour responsable.

Contre toute attente, Margot est pourtant rappelée chez elle en Champagne, pour passer l’intégralité des vacances d’été. Alors qu’elle s’apprête à affronter sa mère, la jeune fille ignore encore les réelles motivations de cette dernière. Car le jour de son seizième anniversaire, Margot doit devenir un être spécial : une elfide. Une malédiction, selon sa mère.

À la fois descendante des elfes et des druides, gardienne d’un savoir ancestral et puissante guerrière en devenir, Margot doit se battre pour assumer sa différence et la faire accepter aux autres. À l’aube d’un destin fantastique et dangereux, la jeune fille peut compter sur ses amis de toujours, Violette et Baptiste, pour affronter avec elle les sombres secrets familiaux et le retour du légendaire tueur d’elfides : le Dépeceur sanguinaire immortel...

« Le premier tome d’une trilogie de fantasy young adult, porté par des personnages hauts en couleur. »

Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782381670645
PRIX 18,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Hybride m’a très vite séduit grâce à son résumé à base de traditions païennes et autres superstitions druidisme. Attiré par ses attraits un brin ésotériques et mettant en lumière toute la superstition de notre monde, j’ai très vite craqué lorsque ma région champenoise s’est vue honorée. Quelle ne fut pas ma joie lorsque j’ai vu que ce premier volet, dont la sortie a été décalée au mois prochain, était disponible sur NetGalley. J’ai de suite postulé et je suis ravi d’avoir été sélectionné tant j’ai passé un merveilleux et agréable moment en compagnie de la plume de Gwendoline Vervel.

J’ai adoré et été plus que séduit par l’univers magique dévoilé par cette dernière. L’auteure met à l’honneur le monde païen et berce son récit d’une douce et délicieuse et envoûtante ambiance mystérieuse et aguicheuse, reprenant les grands principes des superstitions et autres traditions hérétiques de notre monde passé. J’ai pris un incroyable plaisir à découvrir ce monde fantastique si parfaitement retranscrit et dont l’apport mythologique se veut bien qu’assez sommaire, parfaitement fidèle. Les énergies des éléments n’ont jamais été aussi tentatrices et dangereuses et j’ai été plus que de diverti par le monde elfique merveilleusement riche et détaillé. Au fil de l’aventure, Gwendoline Vervel lève véritablement le voile sur son univers magique et ce premier volet porte très bien son nom. La limite entre notre monde et celui fascinant des elfes et autres créatures des bois est d’une délicieuse et envoûtante finesse. C’est donc fasciné que j’ai mis les pieds dans ce récit aussi séduisant que dangereux malgré les quelques facilités quant à intrigue et les certaines redondances dans le genre. Néanmoins, ce premier chapitre n’en est pas moins étonnant et certaines révélations m’ont surpris quand bien même leur certaine prévisibilité. D’autant plus que l’auteure donne réellement envie de se plonger directement dans la suite dès aventures de notre héroïne à l’énième mystérieuse et dangereuse prophétie qui saura séduire petits et grands grâce à un style des plus accessible et efficace qui soit. Avec sa plume directe et visuelle, l’auteure offre un premier volet à la hauteur.

Comme je l’évoquais, s’est accompagnée de son fidèle ami, Patrick et de son nouveau précepteur Piquoiseau, que Margot tentera de déjouer le destin tracé par la Mère nature. Bien que sans être totalement attaché à ce protagoniste, j’ai quand même apprécié ses traits de caractères débordant de courage et de bravoure et même si j’aurais apprécié une psychologie légèrement plus affûtée, le résultat n’en est pas moins fort éloquent et convaincant. J’ai apprécié les douces et positives valeurs sublimées par l’auteure telles que la loyauté et l’amitié que cette dernière forme avec Patrick dont l’évolution m’intrigue totalement même si elle semble pour l’heure encore incertaine. Entre action et humour, Gwendoline Vervel court à l’essentiel et offre des relations empruntes de punch et de dynamisme. Cependant, quant au reste et bien que séduisants, les autres personnages se dévoilent assez maigres et servent avant tout à l’avancée du scénario. Ainsi, l’antagoniste joue son rôle à merveille et certains masques tombés en surprendront plus d’un. S’agissant d’un aperçu, je suis plus que satisfait du sort réservé aux protagonistes et je suis certain que de grands enjeux sont à venir les concernant.

Enfin, La Levée du Voile est un premier tome prometteur et ouvre les portes d’un univers fantastique dont je me suis imprégné de son envoûtante ambiance, baignée de superstition et autres traditions païennes retranscrites avec réalisme. La mythologie présentée se dévoile aussi dangereuse que séduisante et entraîne le lecteur dans une prophétie au rythme palpitant dont la finalité ne donne qu’envie de découvrir la suite des aventures de Margot et de ses fidèles compagnons malgré quelques facilités.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors déjà, j'adore la couverture de ce roman. Il représente tellement bien l'univers et l'histoire qui nous est contée. Un grand merci pour m'avoir permise de chroniquer ce roman. J'avoue ne pas en avoir encore entendu parler beaucoup mais il m'a attiré dès le début avec son résumé et surtout cette belle couverture. ce roman sort dans un peu plus d'un mois maintenant et j'ai hâte de découvrir le format papier pour voir le rendu.

Pour moi, c'est un très bon roman de fantasy young adult qui vaut le détour, peut-être un best-seller en devenir ?

Dans ce roman, on part à la découverte de la France et de ses différentes régions, le tout mêlé de fantasy, d'elfes et de druides. J'ai trouvé ce mélange très intéressant et j'ai beaucoup voyagé grâce à ça.

On part donc à l'aventure avec une héroïne très attachante et qui va découvrir son destin hors du commun. Aidée de ses deux amis de toujours elle va devoir affronter un ennemi puissant et des secrets de famille

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord merci à #NetGalleyFrance et aux éditions #Scrineo pour l’envoi du roman #HybrideT1LaLevéeduvoile c’est une formidable lecture pour jeunes adultes qui marquera le début d’une saga plus qu’intéressante.
Au début il n’y a pas de magie, et peu à peu elle s’immisce, se distille dans l’aventure, j’aime beaucoup ce style car on n’est pas tout de suite débordé par l’univers de l’auteure mais on apprend à le connaître. Bon choix donc, qui permet aussi aux lecteurs de se familiariser avec les personnages avant de commencer l’aventure.

Margot Pommery jeune ado de 16 ans, insomniaque à cause de son cauchemar à répétition, vivant dans un pensionnant de Sport-études dans le Vercors depuis dix ans, manque de reconnaissance maternelle se lance dans l’équitation à corps perdu, la défiance qu’elle a envers les adultes lui cause pas mal de soucis, son objectif « devenir la plus grande rebelle de l’établissement et provoquer tous les professeurs et surveillants ».
Sa mère, Adelaïde, froide, distante, en qui Margot ne se reconnait pas et qu’elle nomme « le dragon ». Son père, Pierrick, plus conciliant, la voit pendant trois semaines de vacances avec Baptiste, sa fille avec qui il a gardé le contact est son seul lien familial fort. Quant à Baptiste Mévellec, métisse à la coupe afro, ami de Margot depuis l’enfance, entretiennent une correspondance mais surtout une amitié très forte.
Les personnages sont bons, travaillés, profonds, et on apporte chacun une vision personnelle à l’histoire. Je me suis tout de suite attaché à Margot, ayant été un adolescent rebelle moi aussi, je me suis reconnu dans ses frasques pour attirer l’attention mais je n’ai jamais vécu une histoire pareille. Enfin, il faut bien un grand méchant, le dépeceur, qui est dans la même veine que nos protagonistes, un peu cliché par moment mais comme j’aime à le répéter, c’est aussi ce qui le rend crédible.

L’intrigue soulève de nombreux secrets de famille, en effet, le jour de ses seize ans Margot doit devenir une elfide (hybridation entre une elfe et un druide), une malédiction selon sa mère mais une bénédiction pour le lecteur que je suis car commence ainsi le meilleur du roman. On voyage à travers la France, son paganisme, son folklore et ses superstitions, comme j’en connais un rayon sur le sujet, j’étais heureux de découvrir que l’auteure a reprit des vraies croyances d’antan mais a aussi créée son propre univers. Gwendoline Vervel réussie à fabriquer de toutes pièces un monde original ou réalité et magie s’entrecroisent. Il deviendra sans aucun doute un incontournable d’ici peu.
Le rythme est très important de la littérature jeunesse et celui-ci respect bien les codes, des chapitres pas trop longs, on termine toujours un chapitre sur un suspens ou un élément d’intrigue important, je ne me suis pas lassé une seule seconde et 400 pages ça peut être beaucoup mais ici, on rebondit facilement d’un événement à l’autre pour arriver au dénouement final. Pour rapidement parler de la fin, je n’ai pas été déçu, même si la fin est ouverte car il s’agit d’une trilogie, le roman se suffit à lui-même et offre une expérience unique et annonce beaucoup de bon pour le tome 2.

Je le recommande pour qui aime les univers de fantasy, que vous soyez novice dans le genre ou non, et je le recommande aussi pour l’écriture, fluide, de l’auteure qui a su me plonger dans cette saga, je n’ai plus qu’une hâte, lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Hybride T.1 - La levé du voile de

🧚🏼 Un grand merci à #netgalleyfrance et à #scrineo de m'avoir permis de lire le premier tome de cette saga Young Adult, qui s'annonce très prometteuse 🤗.

🧚🏼 Depuis qu'elle à 6 ans, Margot a été exilée dans un pensionnat, loin de sa famille et de Baptiste, son meilleur ami, par sa propre mère, Adélaïde, qui la juge responsable d'un tragique événement.
À l'aube de ces 16 ans, la jeune fille est appelée à rentrer chez elle par Adélaïde pour des raisons qu'elle ignore.
Une fois de retour chez elle, Margot va devoir faire fasse à des secrets de familles et à ces véritables origines.

🧚🏼 J'ai beaucoup apprécié le fait que l'univers magique s'installe crescendo, le lecteur découvre peu à peu toutes les facettes de ce monde rempli d'elfe et de lutin en même de temps que la protagoniste, on est pas noyé sous un flot d'informations comme dans certaines fantasy, ce qui rend le livre accessible.

🧚🏼 J'ai adoré la construction des personnages.
Margot est une anti-héroïne comme je les aime, avec ces failles qui la rendent davantage humaine.
Baptiste et son caractère de clown, toujours là pour ajouter une pointe d'humour même dans des situations les plus désespérés.

🧚🏼 J'ai trouvé que le méchant était un peu cliché par moment, mais il remplit bien son job de méchant.

🧚🏼 Les révélations finales sont superbement bien menées, même si j'ai eu quelques doutes tout du long de l'histoire sur certains personnages/chose, à aucun moment je ne m'attendais à ce que le récit prenne un tournant pareil.
J'attends la sortie du second tome avec impatience !

🧚🏼 Cette pépite littéraire sort le 11 août aux éditions scrineo.

🧚🏼 Aussi un grand bravo à @c.h.e.v.a.l.i.e.r.n.o.e.m.i.e pour son travail d'illustration. La couverture est superbe et représente à merveille l'univers du roman.

🧚🏼 J'ai trouvé quelques petites fautes d'orthographe dans le livre, mais rien qui ne viennent gâcher la lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Chouette livre, facile à lire. Encore merci aux éditions Scrineo et à Netgalley pour ce livre.

Il y a de 'l'intrigue, des rebondissements auxquels on ne s'attendait pas et pourtant au début je n'étais franchement pas emballée.
J'avoue que toute la partie où Margot déteste sa mère et où tout se passe mal était assez drôle pour moi (est-ce que je suis bizarre? Sûrement).
Des elfes ont eu des enfants avec des Druides et ça a donné des Elfides. j'aime encore assez bien le concept!
La magie entre tout doucement dans le récit, d'abord nous sommes submergés par cette haine et cet amour que ressent Margot envers sa mère. Ses cauchemars terriblement traumatisants
Nous allons être confrontés à des secrets de famille plus que bien cachés (j'ai été très surprise)!
Certains éléments sont clichés, le grand méchant tueur d'Elfides et un peu sadique...
Le livre cible (pour moi) des ados de part son vocabulaire et le niveau de langue utilisé, le personnage que l'on voit évoluer et qui donne l'impression d'évoluer avec le lecteur.
Comme mentionner plus haut, j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début, mais la plume de l'auteur a su me convaincre. Je trouve le livre adapté pour un public adolescent tant il est facile d'imaginer les scènes et la simplicité du vocabulaire employé :)
Si vous avez besoin d'un livre avec : des secrets badass, une amitié pépitass, des vilains méchants, des elfes cachotiers, des vérités durs à entendre (pour nos protagonistes). Allez-y


Bref, une bonne petite lecture, agréable et simple

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me suis plongée dans la lecture d'Hybride avec beaucoup d'enthousiasme à l'idée de découvrir un nouvel univers. Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps mais je ne fus nullement déçue par cette incursion romanesque.
J'ai découvert dès les premières pages le personnage de Margot. Cette jeune fille a grandi loin de sa famille, isolée par sa mère qui la méprise. Mais à son retour pour les vacances d'été, tout va changer. Elle va découvrir qu'elle est une Elfide, un hybride d'elfe et de druide. La jeune fille va devoir s'atteler à maîtriser ses pouvoirs et va très vite être confrontée à un ennemi de taille.
Ce premier tome, pose les bases de tout un univers qui s'annonce riche. Ce début de saga est un peu la genèse de tout. Les personnages s'installent doucement mais sûrement. Margot s'affirme comme personnage principal et même si sa personnalité est perceptible dès le départ, j'ai senti un véritable potentiel de développement.
L'écriture de Gwendoline Vervel est vraiment agréable et j'ai adoré découvrir son style.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu le premier tome de la saga fantasy youg adult Hybride, La levée du voile, à paraître le 11 août prochain aux éditions Scrineo.

Il s'agit d'un tome d'une saga de fantasy YA plein de promesses ! J'ai beaucoup apprécié que l'univers se passe en France. On y explore cependant bien sûr une France particulière, imbibée de mythologie, de druidisme, de prophéties et de magie en suivant Margot, qui découvre petit à petit cet univers tout en étant entourée de haras et de vignes.

L'univers mélange harmonieusement traditions antiques (druidisme), mythologie et ajouts résultant de l'imagination de l'autrice afin de nous proposer une ambiance toute particulière, à la fois enjôleuse et dangereuse.

Il y a des rebondissements tout au long du récit, y compris jusqu'à la dernière page. A aucun moment, je ne me suis ennuyée, bien au contraire, j'ai eu du mal à m'arrêter de lire, continuant ma lecture partout et à tout moment, y compris même en marchant.

J'ai apprécié que les personnages soient tous intéressants, ils ont leurs secrets et ne sont pas autant manichéens que le début du roman ne le laisse supposer. On a des passages dédiés à chaque personnage qui nous permet de comprendre son point de vue, si ce n'est de parvenir à l'apprécier alors que ce n'était pas nécessairement le cas au début du roman.

A la fin du tome, on est perdus, on ne sait plus à qui se fier ni comment évoluera la suite de la saga (même si bien sûr comme pour toute fin de premier tome, il y a tout de même des choses qu'on pense deviner, mais qui au final ne sont peut-être là que pour nous tromper).

J'ai beaucoup apprécié les personnages de Baptiste et de Harper, qui ajoutent une dimension à la fois humoristique et pétillante à l'intrigue et se révèlent être des alliés de choix et fidèles, toujours prêts à l'action.
Il est difficile d'en dire plus sans trop en révéler mais je ne peux que conseiller la lecture de ce roman à qui aime les romans youg adult, la fantasy, la mythologie et les univers riches et bien construits.

Seul bémol : quelques fautes de conjugaison qui pourraient être corrigées.

J'ai déjà hâte de lire la suite !

Je remercie Netgalley et les éditions Scrineo pour la lecture de ce roman avant sa publication.

#HybrideT1LaLevéeduvoile #NetGalleyFrance #Editionsscrineo #gwendolinevervel

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai d'abord été intrigué par la couverture de ce roman, avec ce côté un peu cassé, fragmenté et dichotomique.
Du coup, je me suis dit pourquoi pas. En plus, j'aime beaucoup les mythes et légendes donc elfes, druides j'aime bien. La seule chose qui pouvait un peu me freiner, c'était le côté Young-Adult.
J'ai été agréablement surprise par la fluidité du récit. Il n'y a pas de temps mort, c'est bien dosé. Il y a aussi beaucoup de mystères à élucider.
J'ai bien hâte de connaître la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai été ravie de découvrir la plume de Gwendoline Vervel.
Passionnée par les YA et particulièrement par les histoires qui font entrer de la magie ou une chose différente dans leurs univers ce livre avec son nom et sa couverture m’ont attirée.
Au départ, je pensais déjà connaître la fin, une histoire d’amour entre cette jeune fille qui a manqué d’amour de la part de sa mère et ce mystérieux Mel revenant des Etats-Unis. Mais de fil en aiguilles, nous nous rendons bien compte que les choses vont finalement être différentes!
Néanmoins, je trouve que certaines tournures de phrases sont parfois compliquées pour des YA. Je trouve également que c’est parfois compliqué à suivre entre les Elfes, les druides, les éprises, le tueur d’elfide qui a 3 noms différents, les infernaux et toutes les autres créatures…

J’attend néanmoins la suite avec impatience et serait ravie de le lire pour enfin voir la « prophétie » se réaliser… ou pas!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette magnifique couverture est passée dans mes suggestions Facebook et j'ai tout de suite placé le titre dans ma liste d'envie, mais lordque je l'ai croisé sur NetGalley, j'ai foncé postuler ! A ma grande surprise, j'ai été acceptée ♥ Un immense merci à Scrinéo pour cette marque de confiance et à NetGalley de nous le proposer ☺


Cet premier tome nous plonge auprès de Margot, de son vrai nom Margoton Pommey -née Lemeire. Du haut de ses 15 ans, la jeune femme est en pension depuis 10 ans et depuis des années, sans nouvelles de sa mère avec qui est relation sont très - très - particulières. A la limite d'une relation sans amour ... Alors quand cette dernière "invite" Margot à rentrer à la maison pour les vacances, on sent qu'il y a quelque chose derrière cette invitation. Et en effet, les 16 ans de Margot vont littéralement chambouler sa vie et l'entraîner dans une histoire vieille de plusieurs décennies, mais dont elle est la clée ....


Gwendoline Vervel propose une histoire originale, qui mêle beaucoup d'éléments très intéressants ! Nous avons toute une légende sur la création du Monde intégrant les créatures fantastiques telles que les lutins, les elfes, les druides et pour les deux dernières, nous avons même un mélange grâce aux Hybrides, les Elfides : Mi-elfe, mi-druide. Qui dit légende, dit aussi avoir toujours deux versions de ces légendes : Celle qui fait peur/toute belle toute rose VS la réalité. Comme Margot, nous allons découvrir que le lien entre les deux est mince, mais que la réalité est bien plus inquiétante qu'il n'y paraît. Si vous avez peur de ne pas pouvoir tout suivre, pas de soucis pour cela ! L'histoire intégre doucement toutes les notions, les répétant lorsqu'il est nécessaire, mais nous n'avons pas un bourrage de crâne en continu. Cela rend la lecture tellement limpide !


Côté personnages, Margot est plutôt bien entourée ! Que ce soit des membres de sa vie "passée" (aka de simple adolescente humaine) ou de sa nouvelle vie dans ce monde où la magie règne. Pour chacune de ses parties de sa vie, j'ai eu un coup de coeur pour l'un des personnages. Nous avons d'un côté, Pierrick, le père de Margot. Il est toujours tendre avec elle, mais respecte les règles particulières de la famille ... C'est un amour ♥ Et de l'autre côté, Piquoiseau ☺ Ce lutin à la capacité de te clasher en utilisant le vocabulaire soutenu ! Une merveille pour les répliques à mourir de rire !!
Elle aura besoin de ses ancrages, de ces coups de pouce pour se maitriser et comprendre qui elle est réellement et pourquoi est-ce qu'elle est LA clée de toute cette histoire. Elle va devoir affronter bien des situations, mais je dois dire que l'un d'entre elles m'a littéralement broyée le coeur de tristesse ... Il s'agit de la fin du roman. C'est tellement sadique de nous laisser sur une telle scène !! Bien sûr que l'on a envie/besoin de connaître la suite. IL NOUS LA FAUT MAINTENANT ... Mais ne soyons pas trop pressé.e.s, tout vient à point, à qui sait attendre ☺

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une très belle couverture, un résumé alléchant et une autrice française. Tout est réuni pour me plaire. Et je n'ai pas été déçue.
C'est un premier tome alors, effectivement il y a quelques longueurs, mais sinon, l'aventure y est, le suspense, l'univers proposé par l'autrice, les personnages nous donnent envie de continuer notre lecture et d'attendre avec impatience le tome 2.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Scrinéo et à Netgalley pour leur confiance.
La difficulté n'est pas tant de rédiger un avis, plutôt de savoir si j'ai apprécié ce livre ou pas. Je l'ai lu, rapidement une fois que je l'ai commencé, j'ai voulu savoir comment aller évoluer l'intrigue, et j'ai envie de connaître la suite. Bref, j'ai apprécié cette lecture, même si elle s'écarte de mon genre littéraire de prédilection, à savoir les polars. 
Le point fort est la construction de l'intrigue. Nous sommes dans le premier tome d'une trilogie, et parfois, le décor est long à être planté, la mise en place de l'intrigue l'est encore plus, je ne parle même pas de la présentation des personnages et des liens qui les unissent. Rien de tout cela ici, et pourtant, les personnages sont clairement campés, les liens entre les personnages aussi, tout cela à travers le prisme du regard de Margot, l'héroïne de ce roman. Comme une jeune fille du temps jadis, elle a été envoyée en pension à six ans, et n'en est ressortie qu'à seize. Non, pas pour être mariée, pour découvrir un grand secret la concernant : elle est une elfide, ou plutôt, elle le deviendra à seize ans. 
Non, je ne vais pas expliquer ce qu'est une elfide, parce que c'est très bien fait dans le récit. Ce qui est intéressant est que la filiation elfide est uniquement féminine : seule une femme peut transmettre ce pouvoir, elle seule décide ce qu'elle décide de révéler ou pas à sa fille (elles ne peuvent avoir que des filles), elle seule décide de l'éducation qu'elle lui donne. Margot découvre en même temps que le lecteur toutes les possibilités que cela offre, tout ce que cette règle a entraîné comme conséquences dans sa propre vie. Attention ! les femmes n'ont pas le monopole de ce savoir qui se transmet de mère, voire de grand-mère, grand-tante en fille, les elfides descendent aussi des druides. La Nature est au centre de leurs missions. Et tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, Margot pourrait apprendre, avec les autres adolescentes, à utiliser ses pouvoirs sereinement avec professeurs et tuteurs, elle pourrait même, en dehors de ses cours, mener la vie d'une adolescente ordinaire avec ses amis, assouvir sa passion de l'équitation, si les elfides n'avaient des adversaires bien décidés à les éliminer : les kryms. Entre autre. Leurs ennemis sont bien décidés à les anéantir, sans aucune pitié; Je le dis, certaines scènes, certains faits sont très durs à lire, que cette violence soit physique, morale, ou les deux à la fois. Oui, je revendique le fait d'être peu sensible - à tout ce qui ressemble à de la guimauve, au mélo. Mais les scènes auxquelles je fais allusion sont fortes, percutantes, laissent des traces à la lecture, et montre bien à qui les elfides ont à faire, à des êtres qui aiment sincèrement faire mal, faire le mal et qui y prennent un véritable plaisir, sans demi-mesure aucune. Je reconnais une bonne saga à la qualité de ses "méchants", aux interactions qu'ils génèrent avec autrui : autant vous dire que nous sommes bien partis. De plus, le fameux "camp du bien" a peut-être aussi des choses à cacher, voire des défauts qu'il faudrait corriger, avant qu'il ne soit trop tard. 
Une saga à découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman dense où l'on suit les aventures et découvertes de Margot, jeune ado de 16 ans qui va voir sa vie basculer entre deux mondes le jour de son seizième anniversaire. Elle découvre alors qu'elle est une "hybride", capable de naviguer entre ces mondes et chargée de protéger "Mère Nature".
Les chapitres s'enchainent et leur lot de révélations aussi. Ce premier tome pose les bases : personnages, contexte, ... Espérons que la suite soit aussi riche !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Éloignée de ses proches par sa mère, Margot a passé ses dix dernières années en pension. C'est donc avec étonnement qu'elle apprend qu'elle passera l'intégralité de ses vacances d'été au sein de sa famille. Mais qu'elle en est la raison ? Pourquoi maintenant ? Margot apprendra que le jour de son seizième anniversaire, elle deviendra une elfide, être mi-elfe, mi-druide. Mais sa mère, qu'elle surnomme "le dragon", ne voit pas cela d'un très bon oeil et fera tout ce qui est en son pouvoir pour l'empêcher.

"Les yeux dans le vague, elle compta...
Trois cent treize millions,
quatre-cent dix-sept mille huit cents secondes.
Soit quatre-vingt-sept mille soixante heures.
Ou cinq cent dix-huit semaines.
Voilà le temps qu'elle avait passé en exil, loin de chez elle : presque dix années ! Une éternité ! "

Une très agréable surprise qui nous plonge dans un univers bien travaillé, peuplés de légendes et de magie. On ne s'ennuie pas un seul instant. L'intrigue s'enrichit graduellement et fait monter la tension. Les pages se tournent d'elles-mêmes. L'écriture est fluide et vive. Les personnages sont bien campés.
Tous les ingrédients sont repris pour nous faire passer un excellent moment de lecture : de sombres secrets de famille, une prophétie, de la magie, des" vilains, vraiment pas beaux", de profondes amitiés, du danger, un brin d'humour ...
Je n'en dévoilerai pas trop, ce serait véritablement dommage de gâcher le plaisir de la découverte. Je vous laisse lever le voile ...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a 10 ans, Margot a fait un cauchemar qui a provoqué l'accident ayant envoyé sa tante dans le coma. Depuis, sa mère, Adélaïde l'a envoyé en pensionnat et lui en veut énormément. Cette année, Margot peut enfin passer les vacances d'été chez elle, avec son père et son meilleur ami. En plus sa grand-mère vient aussi afin de fêter son anniversaire. C'est là, la veille de son anniversaire, qu'elle apprend qu'elle est une descendante des elfes et des druides, gardienne de notre terre bien aimée. Pour cela, elle devra apprendre à devenir une guerrière afin de combattre les monstres et le tueur d'elfide voulant provoque la fin du monde.

Coup de cœur pour ce roman féérique. Margot a eu une enfance difficile avec une mère qui lui en fait baver et pourtant comme tous les enfants, elle ne cesse de chercher son amour. On vit avec elle, ses souffrances et ses bonheurs. Alors qu'on découvre avec elle le monde magique qui se cache des humains, on n'en apprend aussi plus sur elle et ses origines. J'ai aimé la profondeur de l'histoire. Ici pas de personne profondément bonne ou mauvaise, mais des personnages complexent avec leurs hésitations et leurs erreurs. Même les elfes ne sont pas au-dessus de tout reproche et le tueur d'elfide a un passé complexe et mystérieux. J'ai hâte de lire le tome 2 et en découvrir plus sur cet univers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman féerique avec une plume poétique. Des personnages attachant, un univers incroyable. Je recommande

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un premier temps, c'est cette splendide couverture qui m'a tapé dans l'œil ! Le côté végétal est sublime et donne envie de se jeter dedans. C'est donc ce que j'ai fait. Me voilà partie à la rencontre de Margot, une jeune fille de presque 16 ans qui a réussi à m'émouvoir dès le début. En effet, elle souffre d'un rejet de sa mère et en souffre d'autant qu'elle est partagée entre la colère à son égard, mais aussi l'amour qu'une petite fille ressent pour celle qui a bercé sa tendre enfance.

Margot a enfin le droit de rentrer chez elle après avoir passé de nombreuses années en pension. Même s'il est nécessaire de poser les bases de l'univers j'ai trouvé que le récit souffrait de longueurs bien qu'il soit intéressant de découvrir peu à peu les raisons qui ont poussé la mère de Margot à la "bannir" de la maison, même si l'intéressée n'a aucun souvenir des événements en question en dehors de quelques flashs sur la soirée qui a conduit à son exil et à la dégradation de la santé de sa tante.

La 4ème de couverture spoile à peu près 40 % du récit, il n'y a donc pas de réelle surprise dans les éléments que découvre Margot sur ce qu'elle est et qui elle est. Lors de ses 16 ans, elle a bien la confirmation de sa nature Elfide - et sur les secrets que taisent sa famille - et va commencer à suivre un apprentissage dans l'Académie de l'Ancien Monde à défaut de contenter sa mère en se débarrassant de sa partie surnaturelle. Pour ce faire, elle sera accompagné de Piquoiseau, le nain de jardin de la famille. Un personnage que j'ai adoré ! Il a un vocabulaire très "ancien" et "soutenu" mais s'en sert souvent pour "insulter" sa protégée dans un langage vieilli et hilarant.

Malgré tout, rien ne sera de tout repos pour Margot puisque des ennemis viennent s'en prendre à elle. Baptiste, son meilleur ami, se trouve là pour l'aider. Il lui sauve la vie et elle la sienne, ce qui créé un lien surnaturel entre eux. Je dois avouer que leur amitié m'a beaucoup plu dans ce récit, dès le début Baptiste apparaît comme un ami loyal, prêt à tout pour aider Margot, que ce soit à échapper au Dragon (sa mère) ou à se reconstruire une vie sociale dans leur village natal après 10 ans passés en pension.

La passion de Margot pour les chevaux est aussi un point qui m'a fait beaucoup l'aimer. Il est facile de se reconnaître en elle. Ou du moins de retrouver l'adolescente que j'ai été en suivant ses aventures et son apprentissage du monde surnaturel. C'est un roman vraiment Young Adult, voire même plutôt destiné à des adolescents qui, eux, peut-être ne souffriront pas autant du rythme lent de ce récit comme moi. Le lien à Mère Nature est aussi appréciable comme les divers éléments de folklore que l'on trouve au fil du récit.

En résumé, c'est un roman destiné à la jeunesse qui prend le temps de poser les bases de l'univers tout en ayant des personnages divers et bien travaillés. Le danger est présent, ce qui ajoute une tension nécessaire pour suivre Margot dans ses diverses aventures et apprentissages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :