Les Errantes

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 17 août 2022 | Archivage 29 juil. 2022
Actes Sud Junior, ASJ - Romans

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesErrantes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Suzanne, une streameuse survoltée et volontaire, chassée de chez elle ; Saskia, une artiste en devenir découragée par un galeriste méprisant ; Anne-Lise, une fille de bonne famille vivant une spiritualité en décalage avec son époque. Ces trois jeunes femmes cohabitent, d’abord sans se connaître, au dernier étage d’un immeuble bourgeois. Mais peu à peu, des apparitions fantomatiques perturbent le jeu-vidéo de l’une, un esprit s’invite dans la chambre de l’autre, et des voix envahissent le cerveau de la troisième.L’irrationnel, le surnaturel, l’épouvante vont les réunir.

Jo Witek tisse des liens entre le présent et le passé de fortes figures féminines et nous emporte dans un thriller déroutant sous les toits de Paris.

Suzanne, une streameuse survoltée et volontaire, chassée de chez elle ; Saskia, une artiste en devenir découragée par un galeriste méprisant ; Anne-Lise, une fille de bonne famille vivant une...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782330167868
PRIX 16,50 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une intrgue prenante avec des personnages qui vous embarquent dans leurs aventures mystérieuses !
Un parfait mélange d'étrange, de fantômes, de frissons et de protagonistes ayant réellement existés.
Le combo frayeurs / historique est absolument divin.
On a un univers très actuel avec le personnage de Suzanne, la streameuse et une touche plus ancienne du XIXème siècle, on adore !
Un super roman qu'il ne faudra pas manquer !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Trois jeunes filles, Suzanne, Anne-Lise et Saskia vivent dans d'anciennes chambres de bonnes d'un immeuble : Suzanne est une streameuse à succès, Anne-Lise une lycéenne et Saskia, jeune estonienne fait des études aux Beaux-Arts à Paris. Elles n'ont de prime abord rien en commun et pourtant leur vie va basculer et devenir un vrai cauchemar en même temps, elles subissent des événements insolites et désopilants.
Après un début plutôt lent à mon goût, j'ai trouvé que le récit devenait intéressant voire passionnant lorsque les trois jeunes filles se réunissent pour comprendre ce qu'il leur arrive. Ensemble, elles vont devenir solidaires les unes des autres et ainsi pouvoir affronter les esprits qui sont intervenus dans leur quotidien pour y semer le trouble. Des personnages féminins profonds et pertinents qui m'ont plu par leur diversité et leur réflexion, une écriture fluide et abordable pour le public visé, des éléments qui plairont à un lectorat adolescent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suzanne fuit son père et part s’installer dans une petite chambre sous les toits d’un grand immeuble parisien. Saskia, jeune peintre cherche à trouver sa voie. Anne-Lise, fille de grands propriétaires a du mal à se faire comprendre par sa fille. Les trois jeunes filles auront des visions de revenantes qui les feront passer pour des dérangées.
De Jo Witek, j’avais déjà lu Mentine il y a un moment et J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle. C’est un tout autre registre avec Les errantes car il s’agit bien d’une histoire de fantômes. Mais même si on frémit de ces effrayants spectres, on découvre aussi le destin de femmes persécutées dans l’histoire : des femmes dont on condamnait les paroles, écrits et actions en les punissant sévèrement. Je suis consciente que les femmes ont toujours eu moins de considération que les hommes depuis la nuit des temps. Mais c’est ahurissant à chaque fois de lire toutes les horreurs qu’elles subissent. Je ne connaissais pas les instituts du Bon Pasteur et ce qu’il s’y passait.
Une très belle histoire d’amitié et de femmes, très émouvante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les Errantes sont des femmes qui ont décidé de ne plus suivre les codes de la société à une époque : ne pas se marier et vivre entre elles ; jusqu’à ce que l’église ne l’accepte plus. Ici, ce sont aussi les âmes qui errent dans un immeuble et trois jeunes femmes touchées par des événements paranormaux.

J’ai été séduite par le résumé de “les Errantes” et par le fait qu’il s’agissait d’un roman de Jo Witek. J’aime beaucoup le travail de cette autrice. Son dernier roman “j’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle” m’avait bouleversée. Elle recommence avec cette nouvelle histoire à nous présenter des personnages féminins forts qui doivent surmonter les obstacles sur leur route. Et à travers elles ce sont des injustices faites aux femmes qui nous sont présentées. Dans une histoire prenante qui tient presque plus du thriller que du roman d’horreur.

Les personnages
Ce sont elles qui portent l’histoire. Nous avons Suzanne qui fait du stream sur des jeux vidéos. Son père la vire de chez eux car il souhaite qu’elle fasse des études. Il ne voit pas qu’elle est célèbre dans son milieu et qu’elle gagne bien sa vie. Grâce à un fan, elle se trouve un appartement au dernier étage d’un immeuble bourgeois qui appartient à la famille du garçon. Elle s’y installe avec tout son matériel. Mais lors d’un live elle croise un PNJ étrange dans le jeu : une femme qui réclame d’être libérée et qui rappelle son prénom et qu’elle n’est pas un matricule. Cette rencontre plonge Suzanne dans un état catatonique. Et si ce PNJ était un fantôme ?
Nous avons Saskia, une étudiante étrangère qui fait des études aux Beaux-Arts de Paris. Elle aussi vit dans un appartement au dernier étage de cet étrange immeuble. Elle a présenté son travail à un galeriste qui l’a refusé. Humiliée, la jeune femme souhaite abandonner la peinture et rentrer chez elle. A partir de ce moment, elle aperçoit un spectre, une femme qui la suit partout et qu’elle est la seule à voir. Cela la rend dingue. Qui est ce fantôme et pourquoi la suit elle ?
Nous avons Anne-Lise, la fille des propriétaires de l’immeuble, qui a décidé de s’installer dans un appartement épuré du dernier étage de l’immeuble. Très pieuse, elle ne se retrouve pas dans la vie bourgeoise de ses parents. Très vite, elle entend un chœur de femmes chanter l’Ave Maria. Mais elle est la seule à entendre cette musique. Son comportement pousse sa famille à l’interner. Mais qui sont ces femmes qui chantent et pourquoi ?
A travers ces trois héroïnes ce sont d’autres femmes que nous découvrons comme l’artiste avant-gardiste Hilma Af Klint, les errantes, les femmes que la société n’accepte pas etc.

Une enquête
Afin de comprendre les esprits qui les suivent et tenter de les apaiser, les trois femmes vont enquêter à l’aide de recherches et de séances de spiritismes. Qui est cette femme qui apparaît dans le jeu de Suzanne et d’où souhaite-t-elle sortir ? A travers son histoire nous découvrons l’horreur de l’internement réservé aux femmes jugées “perdues” par la société qui ne leur permet pas une autre vie. Qui est cette femme qui suit Saskia ? Et qui sont ces femmes qui chantent pour Anne-Lise ?
Elles vont découvrir le sort réservé à certaines femmes dans l’histoire : brûlées, torturées, enfermées, jugées, condamnées… par une société dirigée par les hommes. J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire de ces “Errantes”, ces femmes qui ont décidé de ne pas respecter les règles que les hommes leur imposent et de rester entre elles. Suzanne, Saskia et Anne-Lise sont en quelque sorte des Errantes, à leur manière.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

l'histoire d'Anne-Lise , Saskia et Suzanne va vous plonger dans une ambiance glaçante, terrifiante. Que se passe-t-il au 6eme étage de cet immeuble ? pourquoi ces jeunes filles vivent elles ces phénomènes paranormaux ?

Ce roman est destiné aux adolescents. Pourtant, en tant qu'adulte, j'ai beaucoup apprécié cette lecture. L'écriture est fluide, l'histoire bien construite bien que je l'ai trouvée incomplète sur la fin. Cela dit ça pousse l'imagination. Les personnages sont bien construits, et l'intrigue est angoissante à souhait. Jo Witek tisse des liens entre le présent et le passé de fortes figures féminines et nous emporte dans un thriller déroutant sous les toits de Paris.

Si vous affectionnez les histoires de fantômes, ce roman est fait pour vous.

#leserrantes #jowitek #Netgalleyfrance ##servicepresse #adolescents #actessudjunior #bookstagram #livrestagram #livrovore #passionlecture #booklover #livre #litterature #bibliophile #instalivre #instabook

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai reçu ce livre via Netgalley donc je les remercie ainsi que la maison d'édition pour l'envoi de ce roman en avant première Puisqu'il ne sort que le 18 aout. Je ne vais pas dire que c'était une mauvaise lecture mais c'était plutôt passable les point négatif et positif se valent donc je ne pense pas que ce soit une lecture qui me marquera. Pour le positif c'est un livre plutôt adolescent donc nous avons une écriture fluide avec un dialogue parfois trop familier surtout avec un personnage . La connexion entre ses trois jeunes fille est assez facile ce qui donne une vraie cohésion de groupe . C'est un roman assez court deux cents pages à peu prés donc ça va vite à lire même si pour moi quelques pages en plus aurait été pas mal. Le point fort étant les clins d'œil à l'histoire, les trois jeunes filles sont hantées par une femme qui a marqué l'histoire donc si vous voulez savoir il faudra le lire. Passons aux négatif , l'histoire aurait pu être plus glaçante car je n'ai pas vraiment trouvé ce coté histoire de fantôme qui fait peur donc l'atmosphère du roman est loupé pour moi. Les personnages sont assez simple et on peut vraiment s'attacher à Saskia tandis que les autres font un peu pièces rapportées .Chaque fois que le personnage de Suzanne parlait ça m'exaspérait tellement le langage fesait pre-pubére. Pour terminer pour moi ce roman n'est pas abouti l'auteur voulait mettre en lumière ses femmes historiques mais les personnages ne sont pas assez creusés , le lien entre elles n'est pas forcément évident même lorsque l'histoire se termine . L'atmosphère est survolée ce n'est pas une histoire immersive bref je vais m'arrêter là mais malheureusement ce livre n'a pas plu énormément donc si vous êtes ado et que vous voulez frissonner un peu c'est pour vous mais si vous êtes adulte avec un attrait pour le surnaturel et l'horreur ce sera plutôt compliqué.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel roman surprenant ! Jo Witek nous saisit à chacun de ses ouvrages et c'est un vrai plaisir de lecture !
Jusqu'à la fin, elle nous tient en haleine dans cette histoire captivante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle lecture ! Totalement embarquée dans cette histoire qui mêle passé et présent , secret de famille et surnaturel .
Les trois héroïnes modernes se trouvent confrontées à trois héroïnes du passé , elles en souffrent mais quoi faire ? C’est à trois , ensemble qu’elles trouveront une solution. Ce sont les particularités, les individualités et les richesses de chacune qui vont les sauver .
L’entraide au sein d’une sororité un peu particulière nous tiens en haleine .
Un très bon récit où les femmes ont la part belle pour montrer leur force

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un gros coup de coeur pour cette histoire et pour toutes les femmes incroyables de ce récit.
Les Errantes est la surprenante et bouleversante histoire de trois jeunes filles .qui ont aménagé au sixième étage d'un immeuble haussmannien. Immeuble au triste passé dont la concierge est la mémoire et la gardienne.
Chacune va se trouver aux prises avec d'étranges phénomènes. de quoi s'agit-il ? Entité malfaisante, mise en garde ou message à délivrer ? Toutes trois vont essayer de s'en sortir ensemble. En enquêtant sur leurs revenantes, d'étonnantes révélations les attendent. Nos trois héroïnes en ressortiront plus fortes. Ces événements passés leur donneront envie d'aider d'autres femmes dans le présent.
Ce roman est un hommage aux premières féministes, à celles qui ont persévéré dans un univers masculin . Marguerite Porète fut brûlée vive pour ses idées, Hildegarde de Bingen est devenue célèbre. J'ai eu la joie de découvrir la peintre suédoise Hilma af Klint, pionnière de l'art abstrait. Son oeuvre est magnifique !
Autre découverte moins honorable pour la France, le Bon Pasteur, les irlandais avait les mêmes institutions pour les jeunes filles. Nombre d'entre elles y furent enfermées pour conduite légère dans les années cinquante.
Ce roman par le biais du fantastique est une immense réflexion sur le féminisme . Un livre qui incite à poursuivre sa route malgré les embûches.
Pour celles et ceux qui ne la connaisse pas . Jo Witek a eut le prix Babelio avec son roman : « J'ai quatorze ans et ce n'est pas une bonne chose ».
Les Errantes sort le 17 Août 2022
Merci aux éditions Acte Sud Junior.
#LesErrantes # NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Actes Sud Junior ainsi qu'à NetGalley pour l'envoi de ce roman jeunesse qui m'intriguait. J'ai passé un excellent moment de lecture dans l'alternance entre ces 3 personnages très différents et pourtant unis par la même malédiction. Mais s'agit-il vraiment d'une malédiction ? J'ai aimé découvrir les personnages des errantes, Hilma af Klint en particulier que je ne connaissais absolument pas, et leurs terribles destinées. J'ai aimé suivre les mésaventures de nos trois jeunes filles qui se découvrent et s'apprivoisent mutuellement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :