Un long voyage

Une autobiographie spirituelle

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 juin 2022 | Archivage 25 oct. 2022
Mama Éditions, Témoignages

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Unlongvoyage #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Un parcours de vie riche d’explorations et de rencontres avec certains des plus grands maîtres spirituels.


Présentation


Le journaliste et documentariste Guido Ferrari raconte comment lui a été révélé « le grand secret » qui sommeille en chacun de nous : nous abritons une harmonie indestructible, pleine de joie et de beauté.

Riche de ce « voyage à la source », l’auteur revisite les moments clés de sa vie spirituelle, laisse émerger les souvenirs, les rêves et les visions, partageant une gamme d’expériences étonnamment diverses : états de conscience modifiée, réalités multidimensionnelles, méditation avec de grands lamas, exploration de la psychanalyse, du bouddhisme, du chamanisme et de l’ufologie.

Au cours d’une carrière qui ne ressemble à nulle autre, Ferrari rencontre de grandes personnalités qui vont nourrir sa démarche, parmi lesquelles le Dalaï-Lama, Erich Fromm, Eugène Ionesco, Karl Popper, Simon Wiesenthal, Tenzin Wangyal Rinpoché, Elisabeth Kübler-Ross ou Matthieu Ricard.

Cet ouvrage, où l’intime rejoint l’universel, éclairera les hommes et les femmes de toute orientation spirituelle.

Guido Ferrari est journaliste, réalisateur et explorateur spirituel. Il a réalisé de nombreuses interviews de personnalités, comme le Dalaï-Lama, Eugène Ionesco, Ervin Laszlo, Claude Lévi-Strauss, Tenzin Wangyal Rinpoché et Matthieu Ricard. Ses documentaires traitent de sujets tels que la vie après la mort, la réincarnation, les voyages de la conscience, les guérisseurs spirituels.

Un parcours de vie riche d’explorations et de rencontres avec certains des plus grands maîtres spirituels.


Présentation


Le journaliste et documentariste Guido Ferrari raconte comment lui a été révélé «...


Ils recommandent !

"L’un des ouvrages les plus touchants, sincères et importants que j’aie pu lire." - Ervin Laszlo

"Une exploration intime qui rend la vie belle." - Matthieu Ricard


"L’un des ouvrages les plus touchants, sincères et importants que j’aie pu lire." - Ervin Laszlo

"Une exploration intime qui rend la vie belle." - Matthieu Ricard



Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782845944312
PRIX 25,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

L'auteur nous amène à.travers différentes expériences (psychanalyse, chamanisme, bouddhisme) à connaître ces différentes pratiques, à suivre son chemin spirituel et de ce fait à nous interroger sur le nôtre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un long voyage, mais quels voyages! quels cheminements! Merci de nous permettre d'être les passagers, les témoins de ce voyage. Un livre que je recommande à tous les curieux, ceux en quête de découvertes, Tous les chemins sont beaux et celui-ci nous est livré avec humilité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« En écrivant ces pages, des larmes me viennent, car je me rends compte à quel point j’étais perdu à l’époque, et je réalise tout le travail que je dus faire pour sortir de cette désolation intérieure. C’est ce que les mystiques appellent « la nuit noire de l’âme », une période de désolation spirituelle. Une partie au moins de ce chemin ardu, je pense l’avoir parcourue. »
Par ces quelques mots, Guido Ferrari aborde le thème de son livre, une vie en quête de spiritualité.
Conscient de sa mortalité très jeune, l’auteur a cherché à donner du sens et trouver des réponses aux malaises qu’il éprouvait.
Son métier de journaliste va lui permettre d’approfondir ses recherches en lui donnant l’opportunité de faire de grandes et belles rencontres ( Dalaï Lama, Elisabeth Kübler-Ross,…). Et surtout son métier lui permettra de traiter différents sujets : ovnis, guérisseurs, réincarnation. Je n’ai pu m’empêcher de penser à Stéphan Allix.
Récit d’une quête qui commença par la psychanalyse, puis le bouddhisme et enfin le chamanisme.
L’auteur partage son expérience, c’est un grand plaisir de lecture tant par les citations que les extraits de ses interviews. Merci Monsieur Ferrari.
Merci à Mama éditons Témoignages
#Un long voyage #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J ai trouvé ce livre passionnant et très enrichissant..
Un grand merci de m avoir accordé la sollicitation pour le découvrir 🙏

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre permet de suivre l’itinéraire d’un homme, journaliste et documentariste, dont les rencontres ont bouleversé la vie et l’ont conduit à une réflexion profonde. Au départ, il s’interrogeait sur la mort, et en faisant un reportage des témoins lui ont parlé de leur expérience de mort imminente (EMI alias NDE chez les Anglo-saxons). Cette interrogation sur la mort, la vie après la mort, l’a ensuite amené vers la pratique de la méditation puis la rencontre de grands Maitres du bouddhisme tibétain.

J’ai eu quelques difficultés au départ, car il évoque des expériences fabuleuses, des « visions » pendant la méditation, or, étant pratiquante depuis de longues années, les Maîtres nous ont toujours mis en garde contre ce type d’expériences qu’ils estimaient liées à notre mentale donc à surtout ne pas s’y attacher. après une pause je me suis replongée dans la lecture...

Sur le chemin de la psychanalyse, on rencontre au passage, Elisabeth Kübler-Ross, (tout le monde a en tête « la mort est un nouveau soleil » entre autres) ou Erich Fromm qui va emmener l’auteur vers le bouddhisme, ou encore Eugène Ionesco et sa vision pessimiste de la vie, Simon Wiesenthal qui se sentit toujours prisonnier psychiquement de Mauthausen après son retour et se lança dans la traque des criminels pour continuer à exister…

Qui dit Jung sous-entend approche bouddhiste, ce qui permet à Guido Ferrari de nous parler de son investissement dans la pratique de la méditation et des rituels du Bouddhisme tibétain, dont il évoque tous les grands principes et de ses rencontres avec Mathieu Ricard, Dilgo Khyentse Rinpoché et de SS le Dalaï Lama, mais aussi d’autres maîtres, notamment Tenzin Wangyal Rinpoché dont il partage avec nous certains enseignements notamment concernant le Dzogchen…

J’ai nagé comme un poisson dans l’eau dans ces deux premiers partages, par contre, quand Guido Ferrari a abordé le Chamanisme, j’ai rencontré des difficultés car je connais peu de choses dans ce domaine et je suis plus réticente. Il en est de même, quand il évoque, les guérisseurs, les OVNIS…

De surcroit, pour illustrer sa quête spirituelle, l’auteur nous propose de nombreuses photos des personnes qu’il a rencontrées, ce qui en fait un beau livre, qu’il faut prendre le temps de découvrir, et dans lequel on peut se replonger. J’ai apprécié la version électronique mais je vais me le procurer version papier, pour mieux apprécier les photographies et revenir aux extraits qui m’ont le plus marquée. La couverture est une incitation au calme mental et rappelle les photographies que Matthieu Ricard publie sur son site.

Il est difficile de parler d’un tel ouvrage, car chacun y trouvera ce qu’il recherche au fond de lui-même, et si on a l’impression que je me répète, c’est simplement parce que j’ai choisi de respecter l’ordre dans lequel Guido Ferrari a étayé son récit.

Ce livre m’a plu car la démarche de l’auteur est la même que la mienne, dans le même ordre, chamanisme mis à part, et sa manière de parler du Bouddhisme est claire, facile d’accès même pour les non-pratiquants. Donc ce voyage m’a plu. Certaines rencontres m’ont moins intéressée que d’autres mais, comme j’avais fait une pause dans ma pratique, Guido Ferrari m’a redonné envie d’aller sur mon coussin… Tout est toujours question de rencontres, et du meilleur moment pour faire ces rencontres…

Un grand merci à NetGalley et aux Mama éditions qui m’ont permis de découvrir ce roman et son auteur

#Unlongvoyage #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Guido Ferrari invite ici le lecteur au coeur d'un long voyage spirituel, enrichissant et surprenant.
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce récit est la diversité d'approches abordées car l'on ne prend pas le voyage intérieur que sous un seul angle mais sous une multitude de facettes apportant toutes quelque chose à sa manière. Ce livre fait raisonner certaines part de nous que ce soit dans l'expérience vécu ou le travail spirituel entamé par l'auteur et il nous pousse a aller voir plus loin, réflechir plus loin et prendre certains vécu personnels sous un angle nouveau

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :