Les enfants du Préventorium

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 20 mai 2022 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesenfantsduPréventorium #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Article 2048. Tout enfant présentant un caractère potentiellement déviant devra, dès l'âge de 3 ans, être retiré à ses parents pour être interné au Préventorium. Il y sera mis à l'isolement et recevra un traitement approprié.

Ce que la loi n'avait pas prévu, c'est que les traitements administrés doteraient les enfants de pouvoirs psychiques inattendus...

Anaël, Miklós, Untu, Nour, Léana et Jão ont grandi ensemble dans le Préventorium. Mais, quand ils découvrent que le plus jeune d'entre eux, Jão, est atteint d'un cancer incurable, ils commencent à remettre en question le discours des adultes qui les encadrent.

Et si les médicaments qu'on leur donnait étaient responsables de la maladie de leur ami ? ou responsables de ces étranges aptitudes qu'ils ont développées ?

Les adolescents sont désormais prêts à tout pour percer les mystères de l'institut et tenter de s'évader.

Article 2048. Tout enfant présentant un caractère potentiellement déviant devra, dès l'âge de 3 ans, être retiré à ses parents pour être interné au Préventorium. Il y sera mis à l'isolement et...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215163558
PRIX 13,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un nouveau roman jeunesse de Fabien Clavel ? Je ne pouvais que découvrir cette histoire ! Je ne trouve pas cette couverture attirante, mais après avoir lu le résumé, il fallait que je lise ce roman.

On fait la rencontre de cinq adolescents et d’un enfant qui sont enfermés dans le Préventorium depuis tout petit. Ils sont enfermés car ils ont des dons particuliers et ont des traitements pour les aider à se contrôler. Un incident se passe dans le Préventorium qui va perturber leur quotidien et vont commencer à se poser certaines questions… Et s’il y avait un monde libre derrière ces grands murs ?

On suit l’histoire à travers Anaël, c’est elle la plus terre à terre du groupe et d’ailleurs, c’est elle qui n’a pas de pouvoir. Elle va se rendre compte de beaucoup de choses. Dans leur recherche d’informations, sur leurs origines, ils vont découvrir que Jão est malade, ce petit garçon qui est arrivé y’a à peine trois ans est venu compléter le groupe d’adolescents. Tous, se sont pris d’amour pour Jão et veulent tous le protéger. Depuis trois ans, Jão demande après ses parents et c’est pour cela qu’ils veulent ramener Jão chez lui, pour le rendre heureux dans ses derniers jours. Un plan d’évasion se met en place et ils vont enfin découvrir le monde derrière les murs.

Après la découverte de l’univers, de l’origine de leurs pouvoirs et de pourquoi le Préventorium existe, on enchaine sur leur évasion. On ne s’ennuie pas une seule seconde avec ce roman, le rythme est soutenu et l’écriture est fluide. Les personnages sont très touchants, ils ont chacun un caractère mais se complète. Ils vont devoir prendre des décisions et ils vont découvrir ce nouveau monde qui ne connaissent pas.

Une certaine journaliste qu’on commence à bien connaitre à force de lire les romans de l’auteur va les aider. Et puis cette fin, très belle fin qui retourne le cerveau !!!! Après cette révélation, on se refait l’histoire depuis le début en se disant mais waw !! Cette fin est le point fort de ce roman je trouve, sans cette fin je n’aurai pas autant adoré ce roman.

Je tiens à remercier Netgalley et les éditions Fleurus pour cette découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le Préventorium est une institution scientifique et la solution trouvée pour répondre aux problèmes de délinquance. Mais les médicaments donnés aux enfants jugés violents ne sont pas sans conséquences.

En tant que bibliothécaire jeunesse je connais le nom de cet auteur mais je n’avais pas encore eu l’occasion de le lire. C’est chose faite avec “les enfants du Préventorium”. J’ai du mal à me faire un avis tranché. J’ai reçu une autre de ses nouveautés chez le même éditeur “La revanche des méchants” qui me permettra de découvrir si j’aime l’écriture de cet auteur. En tout cas sa proposition d’histoire est intéressante. Quand j’ai lu le résumé je m’attendais à un parti pris très fantasy, mais ce n’est pas du tout le cas.

Un projet intéressant
Je n’avais pas eu connaissance de ce projet avant d’en lire l’explication à la fin du roman. Les Incorruptibles est un prix littéraire jeunesse dont les jurés sont les enfants. Les écoles, les médiathèques, les centres de loisirs etc. peuvent s’inscrire et faire participer leur classe ou un groupe d’enfants. Tous les ans ils reçoivent les livres sélectionnés et peuvent voter pour leur préféré.
Dans le cadre de ce prix, l’association des Incorruptibles a mis en place “le feuilleton des Incos” qui met en relation des auteurs et les enfants. Ce projet a pour but de faire découvrir aux enfants les processus de création d’un auteur, les coulisses de la création d’un livre sous forme de correspondance avec un auteur et d’une lecture par épisodes d’un roman en cours d’histoire. Fabien Clavel s’est prêté à l’exercice pour “les enfants du Préventorium”.
L’auteur nous explique qu’il était anxieux à l’idée de soumettre son texte aux “jugements décomplexés des jeunes.” Ce qui a mené à des échanges, des débats, des mots doux, des questions existentielles etc. Ce projet a ensuite été publié comme n’importe quel livre.

Les enfants du préventorium
L’histoire est vraiment centrée sur eux. Le roman débute même sur leurs dossiers qui nous annoncent leur nom, leurs particularités et leurs dons. Puis nous les découvrons dans leur quotidien à travers Anaël, le narrateur. Et dans le huis-clos qu’est le Préventorium leur quotidien est millimétré par le centre. Entre les moments qu’ils peuvent passer ensemble, les heures de cours et les visites médicales nous assistons à leurs échanges.
Les enfants s’inquiètent pour Jao, le plus jeune. Il est avec eux depuis seulement trois ans mais ils sont tous très attachés à lui. Il va être leur moteur. Car Jao est très jeune malgré un physique d’adulte (6 ans) et très fragile psychologiquement. Il pleure souvent en réclamant ses parents. Alors quand ils apprennent qu’il est mourant et que les adultes leur mentent, les enfants décident de prendre les choses en main. La confiance avec la docteure Yasu est rompue.
Chacun a sa personnalité et chacun apporte quelque chose au groupe et à l’intrigue. L’un d’eux sera même la grande surprise à la fin du roman que je ne vais pas vous dévoiler. Ils sont tous attachants car nous les savons blessés par la vie et ce que les adultes leur ont imposé. Ils sont le grand atout du roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé le résumé du livre, qui m'a tout de suite intriguée et donné envie de découvrir le roman.
On y suite 5 adolescents et un enfant de 6 ans. Chacun a des particularités. Ils sont enfermés au Préventorium pour être soignés. Mais le doute s'insinue chez eux au fur et à mesure, Le centre essaie-t-il vraiment de les sauver? Ou est-ce à cause du centre qu'ils sont devenus si particuliers?
J'ai beaucoup aimé cette lecture jeunesse. Le ton est donné dès le début, pas de temps morts, une intrigue qui attise la curiosité. Les personnages sont attachants, surtout Jao, petit garçon dans un corps de géant. La fin est bien écrite, je ne m'y attendais pas.
Au delà de l'histoire en elle même, j'ai trouvé géniale l'idée qui a permis de construire ce roman. Ce projet autour du prix des Incorruptibles, il fallait y penser.
Une belle lecture, qui séduira les jeunes de 12 ans et les moins jeunes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :