De si jolies boîtes

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 6 mai 2022 | Archivage 15 sept. 2022
Éditions du Seuil, Fiction française

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Desijoliesboîtes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Quoi de plus efficace qu’un dîner en famille pour révéler une bonne fois pour toutes les secrets de chacun ?

Benjamine de la fratrie, Juliette Descroix s’est toujours vécue comme le vilain petit canard de la famille. Entre sa sœur Clémence, nymphe parfaite et son frère Simon, artiste éthéré, elle et ses rondeurs déplaisent au dragon maternel. Mais tout change un soir de fête, quand la terrible Odile offre à sa fille aînée un lot de boîtes en bois. Ce cadeau anodin fait voler en éclat le fragile équi­libre familial. Commence alors une année de mutation au cours de laquelle les enfants Descroix tentent de se réin­venter tandis que Juliette ramasse les morceaux éparpillés. Et si, dans cette période de changement, tout ce qu’elle avait à perdre était justement son statut de mouton noir ?

Roman familial plein d’humour et de mordant, De si jolies boîtes raconte cette quête de soi, au-delà de l’image que l’on projette sur les autres et sur nous-mêmes.

Mélanie Guyard est professeure de biologie en région parisienne. Elle a publié sous le pseudonyme d’Andoryss une dizaine de bandes dessinées et plusieurs romans jeunesse. Après Les Âmes silencieuses et L’Enfant des tempêtes, elle poursuit son exploration des liens familiaux mais cette fois sous un angle plus léger avec une comédie très pétillante !

Quoi de plus efficace qu’un dîner en famille pour révéler une bonne fois pour toutes les secrets de chacun ?

Benjamine de la fratrie, Juliette Descroix s’est toujours vécue comme le vilain petit...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782021496789
PRIX 19,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie les éditions Seuil pour l'envoi, via net galley et en avant première, du roman : De si jolies boîtes de Mélanie Guyard.
Benjamine de la fratrie, Juliette Descroix s’est toujours vue comme le vilain petit canard de la famille.
Entre sa sœur Clémence, nymphe parfaite et son frère Simon, artiste éthéré, elle et ses rondeurs déplaisent au dragon maternel.
Mais tout change un soir de fête, quand la terrible Odile offre à sa fille aînée un lot de boîtes en bois. Ce cadeau anodin fait voler en éclat le fragile équi­libre familial.
Commence alors une année de mutation au cours de laquelle les enfants Descroix tentent de se réin­venter tandis que Juliette ramasse les morceaux éparpillés.
Et si, dans cette période de changement, tout ce qu’elle avait à perdre était justement son statut de mouton noir ?
De si jolies boîtes est un très joli roman, tout en finesse, qui montre qu’un simple dîner en famille peut révéler une bonne fois pour toutes les secrets de chacun.
Juliette est une jeune femme de 25 ans qui possède, avec son associé, un restaurant. Malgré tout, elle a l'impression d'être en dessous de tout, elle n'arrive pas à s'imposer, elle laisse la vie couler.
Au diner de Noël, elle invite un ami (et collègue) à venir avec elle. Avec un peu de chance, cette corvée sera plus facile à supporter !
Ce qu'elle ignore, c'est que le cadeau reçu par Clémence, sa sœur parfaite, va bousculer leur petit train train.
De si jolies boîtes, qui remettent en question le rôle de chacun dans cette fratrie.
Clémence se révèle, Simon dit enfin les choses ; quand à Juliette.. et si elle n'était pas le vilain petit canard qu'elle imagine être ! Et si, enfin, la jeune femme se rendait compte de sa vraie valeur..
J'ai adoré ce roman. La plume de l'autrice fait mouche, il y a beaucoup d'humour et un ton parfois mordant qui m'a beaucoup plu.
L'histoire est bien ficelée. Les personnages sont tous attachants, parfois agaçants aussi mais c'est vraiment l'attachement envers eux qui a prédominé.
Juliette est réellement touchante. Elle est tellement persuadée qu'elle ne vaut pas grand chose qu'elle ne se rend pas compte de ce qu'elle est au fond d'elle même ; et l'image qu'elle renvoie.
Il est difficile d'en dire plus car je n'ai pas envie d'en dévoiler trop. J'ai apprécié de lire ce roman sans en savoir trop à part le résumé.
De si jolies boîtes est une excellente surprise, que je vous recommande sans aucune hésitation.
Ma note : cinq étoiles bien méritées.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Juliettte se sent mal aimée par sa mère qui a toujours une pique à lui lancer.
Elle décide de venir passer les fêtes de Noêl chez ses parents accompagnée d’un ami afin que celui-ci lui serve de bouclier. Elle y retrouve sa sœur parfaite et son frère artiste qui a eux deux satisfaont pleinement leur mère.
Le cadeau effort par la mère de Juliette à sa sœur Clémence va venir tout remettre en question. Les cartes vont en quelque sorte être redistribuées et les masques vont se fissurer et permettre à chacun de se remettre en question…

Ce roman explore les incompréhensions qui naissent parfois au sein d’une famille et desquelles surgissent des non-dits et des mal-êtres. Il suffit d’une petite chose, d’un cadeau, d’une rencontre pour que tout change .
Les personnages mis en scène ont chacun choisi leur voie en fonction des autres ou de ce qu’ils pensaient que les autres attendaient d’eux sans prendre en compte leur propre envie. Et ce roman raconte comment on peut changer cela et donc se trouver.

J’ai beaucoup aimé suivre le petit bout de vie de ces personnages et de cette famille. Chacun tente de ne plus être coincé dans le moule que l’on aurait choisi pour lui mais de se créer son propre espace avec un seul mot d’ordre: enfin se respecter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Par où commencer… Tout d’abord j’ai beaucoup aimé lire ce livre écrit par Mélanie Guyard en revanche, j’ai trouvé que c’était un peu long à se lancer (j’ai vraiment accroché au bout des 3/4 du livres) j’ai aussi eu beaucoup de mal avec le nombre de personnages, des prénoms qui se « ressemblent » et du coup je me retrouvais à devoir relire certains passages pour réellement comprendre l’histoire…

Cependant, quelle leçon de vie! Je pense que beaucoup de personnes arriveraient à s’identifier à Juliette cette jeune femme qui n’a rien de parfait et qui se dénigre souvent mais qui avec l’aide de son ami et de sa famille va réussir a s’accepter un peu plus mais aussi à créer un business avec un échec cuisant. Son imagination et sa bonne humeur m’ont conquise!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Prenez un repas de famille pour les fêtes de fin d'année. Chacun est à sa place : Clémence, l'aînée parfaite, avec son fiancé parfait, son métier parfait, Simon, le seul garçon de la fratrie, artiste en pleine ascension, Odile, la mère, figure d'autorité, qui aime l'ordre, persuadée d'avoir tour donné pour le bonheur de ses enfants, un père présent mais effacé.
Et enfin Juliette, la benjamine, venue accompagnée de son meilleur ami, comme soutien car elle est le vilain petit canard de la famille, celle qui n'est pas à la hauteur.

Une mascarade tout ça ? Et si tout volait en éclats à cause/grâce à des simples boîtes offertes par Odile à son aînée ?
Des boîtes en écho aux cases dans lesquelles sont rangés bien sagement ses enfants et qui les étouffent.

Dans ce roman, Mélanie Guyard nous parle avec justesse des relations familiales complexes et de la place de chacun, celle qui s'impose ou celle que l'on prend en grandissant.
Aux côtés de Juliette, nous partons à la découverte de personnages attachants, qui se cherchent, qui se dévoilent, qui évoluent le temps d'une année riche en événements.
Juliette elle-même a du chemin à parcourir.

Essayant de composer au mieux avec sa famille en plein chaos, elle fait face à ses propres contradictions, personnelles mais aussi professionnelles. J'attendais avec impatience le moment où elle aurait le fameux déclic, le moment où elle balancerait ce qu'elle a sur le coeur, le moment où elle prendrait enfin sa vie et ses rêves en main.
Elle a un vision très négative d'elle même, et ne sent jamais "assez". Elle m'a beaucoup touchée pour cela, surtout face aux remarques acerbes de sa mère. Mais j'ai eu plusieurs fois envie de la secouer face à son associé, qui profite d'elle sans état d'âme. Elle le sait, elle voit le navire qui coule mais elle n'arrive pas à intervenir.

J'ai beaucoup aimé ma lecture car je me suis reconnue en certains points chez Juliette mais aussi chez Clémence. Mélanie nous dépeint une famille très "réelle" , avec ses failles mais aussi ses moments de partage. J'ai aimé voir cette fratrie mettre les choses à plat et voir chacun sortir de sa "case" .
Si vous aimez les romans doux , qui parlent des relations familiales et qui fait du bien au moral, foncez !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :