Les Douleurs fantômes

Lu par Aaricia Dubois
Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 11 mai 2022 | Archivage 1 juil. 2022
Audiolib, Littérature française

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesDouleursfantômes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

On peut se perdre de vue, mais jamais de cœur. Il suffit d’un coup de fil pour que, cinq ans après s’être quittés, Tim, Anton et Ambre rejoignent Rosalie à la veille des fêtes de fin d’année. Ces retrouvailles vont raviver leurs douleurs fantômes, bousculer leurs certitudes, mais aussi les inviter à renouer des liens puissants.

On peut se perdre de vue, mais jamais de cœur. Il suffit d’un coup de fil pour que, cinq ans après s’être quittés, Tim, Anton et Ambre rejoignent Rosalie à la veille des fêtes de fin d’année. Ces...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035408985
PRIX 22,45 € (EUR)
DURÉE 12 Heures, 10 Minutes

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Dernièrement j’ai lu Les douleurs fantômes de Mélissa Da Costa et j’ai, sans surprise, adoré.

J’ai mis du temps avant de me lancer: je n’avais plus de rab de l’autrice sous la main, il me fallait attendre la prochaine sortie et ça peut être long. Je le gardais sous le coude comme un doudou réconfortant, tentant de le faire durer le plus possible. Au final, aussitôt commencé, aussitôt dévoré. Le doudou n’aura pas tenu une journée.

De tous les personnages de l’autrice, Ambre était celle pour laquelle j’avais le moins d’affection. Elle était plus que touchante mais certaines de ses réactions m’avaient semblées incompréhensibles car je ne me reconnaissais pas en elle. Et pourtant… la magie avait opéré.

Et ici ce fut une sorte de révélation. Elle a muri, s’est endurcie. La vie l’a façonné et j’aime beaucoup ce nouveau diamant brut.

J’avais peur de voir Mélissa Da Costa se lancer dans l’exercice périlleux de la suite: est ce qu’il y aurait encore des choses à dire etc?.
Et bien oui! Et c’était même nécessaire car j’ai préféré ce tome à son prédécesseur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bonheur de retrouver les personnages du roman précédent quelques années après.
Savoir comment ils ont grandit et évolué.
Petit clin d’œil avec ma chanson préférée dedans, c’était la petite pépite.
J’ai beaucoup aimé les rappels du titre dans l’histoire aussi. C’est toujours agréable de savoir pourquoi le livre s’appelle ainsi.
Pour ce qui est de la version audio, très très bien. J’ai toujours de la difficulté avec l’audio, mais les personnages étaient très facilement identifiables, et l’écoute fluide. Un vrai bonheur pour cette écoute qui est quand même assez longue, et qui passe toute seule.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne savais pas qu'il y avait une suite à Je revenais des autres, mais quand j'ai lu le résumé, je me suis aussitôt trouvée projetée à Arvieux avec la bande de saisonniers du roman précédent. Je vais d'ailleurs commencer par préciser que j'ai préféré ce second volet au premier, surtout car Ambre a évolué, elle a dû faire face à d'autres souffrances, mais elle n'est plus coincée dans cette spirale de colère et d'autodestruction dans laquelle on l'a connue précédemment. C'est donc avec joie que j'ai retrouvé la voix d'Alicia Dubois qui est merveilleuse ! Enfants, adultes, elle arrive à nous immerger aux côtés de cette bande sans soucis et de façon très addictive. Quand on commence un roman de Mélissa Da Costa, difficile de ne pas enchaîner les heures d'écoute ensuite...

Dans ce tome, 5 ans ont passé, 5 ans que la bande n'a pas été réunie au complet. Enfin quand je dis complet, c'est surtout : Tim, Anton, Ambre, Rosalie et Gabriel. On va en effet découvrir qu'un drame est survenu moins de trois mois après la saison d'hiver. Un drame qui a changé toute la dynamique et les relations du groupe, éclipsant l'amour naissant entre Tim et Ambre. Cette fois, c'est la disparition de Gabriel et le désarroi de Rosalie qui vont permettre à ces cœurs brisés de se retrouver, là où tout a commencé, à la maison. À Arvieux. L'occasion de grandir encore, de réparer ce qui est toujours cassé, mais aussi de faire la connaissance de Sophinette et de Timothé ♥

Malgré la colère, les rancœurs et les difficultés qui jalonnent ce récit, je l'ai trouvé beaucoup plus lumineux que le précédent. Peut-être la présence des enfants, de Noël, des descentes de luge, des orangettes et de la chorale qui ont permis d'adoucir le tout, en tout cas, j'ai moi aussi eu envie de chanter Forever Young et d'encourager les héros à vivre intensément, pas à se contenter d'un minimum et d'une stabilité précaire.

L'épilogue, cinq ans plus tard, apporte une douce conclusion à cette histoire, une conclusion qui reflète bien la vie, avec ses hauts, ses bas... et ses lamas ! Bref, un moment de douceur et d'amour que j'ai écouté en quelques jours à peine !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’étais tellement contente de retrouver Ambre, Tim, Rosalie et tout le groupe d’Arvieux mais ce livre m’a ennuyé et et je suis un peu déçue. J’ai trouvé qu’il y avait trop de longueurs, j’ai eu du mal à le terminer. La narration audio de Aaricia Dubois m’a permis quand même à arriver jusqu’au bout...si ce n’était pas un livre audio, j’aurais arrêté bien avant mais j’aime beaucoup sa voix et ses intonations, elle arrive à faire vivre les personnages et c’est toujours agréable de l’ecouter. Je remercie Netgalley et Audiolib pour cet écoute!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle fraîcheur et tendresse cette histoire de vie , j ai était touché que le son de l'audio livre rend encore plus proche les personnages. Merci beaucoup pour cette belle découverte 😃👍

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec ses joies, ses peines, ses regrets, ses doutes et ses nouveaux départs, c’est une histoire d’amour, d'amitié, de résilience, de vie. La plume de Melissa Da Costa est touchante, drôle, poétique, émouvante. L’autrice nous livre à nouveau un roman plein de délicatesse et sensibilité. Entre rires et larmes, ma lecture a été riche en émotion!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de Mélissa Da Costa.

Dans les douleurs fantômes, on retrouve Ambre, Tim, Anton et Rosalie, cinq ans après s’être quittés. En cinq ans, leur chemin ont pris des directions différentes, qui à mené Ambre, à s’éloigner de ses anciens amis. Cependant, alors que Rosalie s’inquiète de la disparition de son conjoint, Gabriel, elle convoque ces trois anciens amis pour la soutenir le temps que Gabriel rentre à la maison.
Ambre se retrouve confronter à tous ses démons du passé, qu’elle a tenté de fuir pendant 5 ans en se terrant à Lyon.

Revoir cette bande d’amis à été une grande joie. J’avais l’impression de rentrer à la maison, dans un lieu confortable.
Alors même si les relations étaient électriques au début du récit, j’ai beaucoup aimé car encore une fois, Melissa Da Costa nous montre le vrai des relations humaines. On assiste à la reconstruction de chacun.

De plus, la façon dont Anton fait le deuil de son ancien lui, ainsi que la carrière de sportif qui allait avec, était très juste à mes yeux. Et quand bien même il était conscient des moments où ils faisaient souffrir son entourage, il y avait toujours cette part d’égoïsme propre à la reconstruction.

Ce retour à Arvieux était fort en émotions. C’était comme si on passait du baume sur les anciènes blessures laissées par le tome 1 en écrivant un nouveau départ.

L’épilogue est incroyable. Moi qui pense souvent que les épilogues sont de trop, ici il m’a semblé qu’il avait toute sa place !

En ce qui concerne la narratrice : Aaricia Dubois; c’est encore avec plaisir que je me suis laissée emporter par sa voix. Elle sait comment jouer de sa voix pour qu’on y reconnaisse chaque personnage juste en l’écoutant. Je trouve qu’elle a exactement le timbre de voix fait pour les livres de Mélissa Da Costa !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :