Guilty

L'affaire Helena Varance

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 11 mai 2022 | Archivage 16 mai 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Guilty #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Fille de juge, Helena Varance, 21 ans, milite activement avec les Partisans d’une Justice Équitable. Mais quand elle apprend que Richard Clarke, pédophile, va être libéré à la faveur de trois millions de clics et qu’elle doit le protéger de lyncheurs ou de parents de victimes, ses principes volent en éclats. Son douloureux passé, qu'elle croyait enfoui à jamais, resurgit... Les valeurs auxquelles elle croit feront-elles rempart contre son dégoût envers Clarke, et la crainte qu’il recommence… ? Entendra-t-elle les plaintes des proches de victimes ?

Fille de juge, Helena Varance, 21 ans, milite activement avec les Partisans d’une Justice Équitable. Mais quand elle apprend que Richard Clarke, pédophile, va être libéré à la faveur de trois...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782700279108
PRIX 14,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie Rageot Editeur pour l'envoi, via net galley, de Guilty - L'affaire Helena Varance de Jean-Christophe Tixier.
Il s'agit d'un tome trois, il peut se lire indépendamment des deux autres toutefois il est préférable de lire au moins le premier tome pour bien comprendre le contexte de cette série.
Tome 1 : Guilty - L'affaire Diego Abrio
Tome 2 : Guilty - L'affaire Patty Johnson
Guilty, Késako ??
Guilty est l'application de la justice populaire.
Des internautes votent pour qu'un meurtrier soit relâché et que justice soit rendue.
Grâce à une application, ils peuvent ensuite voir où il a été relâché et surtout, une fois par jour sa position est affichée. Il peut alors, au choix, être traqué ou protégé..
Dans ce tome trois, nous suivons Helena Varance, 21 ans, fille de juge, qui milite activement avec les Partisans d’une Justice Équitable.
Mais quand elle apprend que Richard Clarke, pédophile, va être libéré à la faveur de trois millions de clics et qu’elle doit le protéger de lyncheurs ou de parents de victimes, ses principes volent en éclats.
Son douloureux passé, qu'elle croyait enfoui à jamais, resurgit..
Les valeurs auxquelles elle croit feront elles rempart contre son dégoût envers Clarke, et la crainte qu’il recommence… ?
Entendra-t-elle les plaintes des proches de victimes ?
Ce troisième tome est poignant car un pédophile, coupable, est relâché. Nous ne suivons pas le coupable mais celle qui doit le protéger, Hélène. La jeune fille a un lourd passé, et le fait que cet homme soit un pédophile est très douloureux pour elle. Arrivera t'elle à le protéger de la vindicte populaire ? En a t'elle envie ?
J'ai été touché par cette jeune fille, par ce qu'elle a vécut et par la mission qu'elle s'est donné : protéger ceux qui sont mis en pâture à des justiciers en herbe, près à tout pour tuer.
Hélène hésite, elle se pose des questions sur ce qu'elle est, sur les raisons qui la pousse à faire partie des Partisans d'une Justice Equitable. Arrivera t'elle à faire le bon choix ?
Ce personnage m'a beaucoup plu, et j'ai apprécié la fin.
Ce troisième tome est un thriller efficace qui fera interroger les lycéens sur le rôle des médias et des réseaux sociaux dans notre société. Mais aussi évidemment, sur le rôle de la justice.
Guilty - L'affaire Helena Varance est un roman dans la lignée des deux tomes précédents.
J'ai apprécié ma lecture et je le note quatre étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je découvre le tome 3 alors que je n'avais pas le courage de lire le tome 2 - je n'avais pas accroché au premier tome, celui-ci se passe deux ans plus tard et nous aurons des nouvelles de son personnage principal. Ici, c'est le contraire : j'ai à peine commencé le livre que j'ai eu envie de le terminer, ce que j'ai fait très rapidement.
Il faut dire que, dans ce troisième tome, nous ne sommes pas avec un coupable qui a été relâché à la suite des clics sur internet - les joies d'internet, les dérives des réseaux dit sociaux, le premier tome en explique bien les ressorts. Aujourd'hui, c'est un pédophile qui doit être relâché, et de très nombreuses personnes sont prêtes à lui faire la peau, comme si le supprimer allait ôter les souffrances de ses victimes. Helena est membre de P.J.E., elle est particulièrement investie, rigoureuse mais... son avant-dernière mission a dérapé (voir tome 2). Sa dernière mission, effectuée la veille de la libération de Richard Clarke, aussi. Et cette nouvelle affaire, dont elle va essayer de s'acquitter du mieux qu'elle peut, la touche tout particulièrement.
Nous suivons à la fois Helena lors de sa mission, pendant laquelle elle forme un nouveau membre des P.J.E. particulièrement prometteur (du moins aux yeux de leur chef, un peu moins aux yeux d'Helena) et Helena qui se replonge dans son passé, dans ce qu'elle a vécu à partir de ses dix ans, de ses séances chez son psy. Ses souffrances sont toujours là, et c'est pour cela qu'elle peut comprendre les victimes de Richard Clarke, c'est pour cela aussi qu'elle ne veut surtout pas se livrer - la mission avant tout.
Bien sûr, en tant que professeure, je me dis que ce livre pourrait servir de base à bien des travaux d'argumentation, des débats. Je me dis aussi qu'il permet de voir, de lire, toutes les lâchetés dont est capable l'être humain, quand il sait qu'il peut agir en toute impunité. Les mêmes qui veulent lyncher les pédophiles sont ceux qui insultent leurs victimes - et lyncher les victimes sur les réseaux sociaux ou IRL est une réalité 2022.
Le rythme du récit est particulièrement soutenu, destiné à faire réagir et à émouvoir le lecteur, jusqu'au point culminant : la dernière phrase du roman est une grande claque.
Merci aux éditions Rageot et à Netgalley pour leur confiance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai bien aimé ce 3e tome car il met en scène une des militantes pour une justice équitable, avec un relâché pédophile, ce qui la touche personnellement. On voit son cheminement intérieur, entre le désir de vengeance, et le désir de justice, ce qui pose la question de ce qu'est la justice. Ce genre de roman est une entrée facile de débat avec les élèves sur ce qu'est la justice, mais aussi sur le rôle des médias et des réseaux sociaux dans la société. Un bon thriller pour collégiens.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir découvert et passé un très bon moment avec les deux premiers tomes de cette série, j'avais vraiment hâte de découvrir ce nouvel opus.

Déjà, je suis fan du contexte de cet univers : un monde dans lequel chaque personne coupable d'un crime et emprisonnée se retrouve soumise au vote de tous et qui, si elles obtiennent 3 000 000 votes, dès lors qu'ils ont effectué les trois premières années de leur peine, se retrouvent relâchées dans la nature du jour au lendemain et donnés en pâture au monde entier tout en sachant que ceux qui les traquent ne craignent aucune sanction, bien au contraire, ils s'exposent à la gloire pour avoir assassiné cette cible.

On a vraiment l'impression d'être dans un épisode de Black Mirror à chaque nouveau livre, mais ce que j'apprécie c'est qu'à chaque nouvelle histoire, c'est un nouveau point de vue que l'on explore.

Dans le 1er tome, l'affaire Diego Abrio, on suivait un condamné qui venait d'atteindre les 3 000 000 de votes et était relâché et traqué.
Dans le 2nd, l'affaire Patty Johnson, c'est la famille d'une victime de meurtre dont on suivait le cheminement après que celui responsable de la mort de la plus jeune du clan soit à nouveau dehors.
Dans le 3e tome, on découvre le point de vue d'Helena, qui elle fait parti d'un groupe opposé à tout ce lynchage et propose aux nouveaux relâchés de continuer à purger leur peine dans des prisons secrètes où ils ne peuvent pas être retrouvé et donc tués.

J'ai aimé en découvrir plus sur cet univers en plus de l'histoire personnelle d'Helena. Les deux s'imbriquent bien ensemble et nous laissent toujours avec un climat de tension en trame de fond.

Je ne dirai rien sur l'histoire elle-même, elle est a découvrir si vous avez déjà apprécié les autres opus. Une bonne lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans l'ensemble, c'est une saga que j'aime beaucoup pour les questions qu'elle soulève sur la justice, à travers différents points de vue j'ai eu un coup de coeur pour le tome un le tome deux j'avais beaucoup aimé mais alors celui-ci c'est mon préféré par rapport au personnage principal que j'ai aimé suivre une lecture addictive dans la lignée des tomes précédents je recommande

Cet avis vous a-t-il été utile ?

De retour avec ce tome 3, Jean-Christophe Tixier nous ramène dans cette univers où le lynchage est synonyme de justice...
J'ai aimé que pour ce tome, on soit du point de vue d'Helena, qui fait partie de l'autre côté de la traque...
A nouveau, j'ai dévoré ce roman, tant l'écriture de l'auteur est fluide et engageante. Je n'ai pas vu les pages se tourner, je voulais toujours en savoir plus.
Je trouve que dans cette histoire, les personnages sont plus développés, plus profonds.... J'apprécie vraiment cette progression. On sent que l'auteur a trouvé où il voulait nous mener et qu'il est à l'aise dans cet univers. J'étais un peu moins convaincue par le tome 2, mais ce nouvel opus a ravivé la flamme et je n'ai qu'une hâte : lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Héléna Varance, membre des Partisans pour une Justice Equitable, se voit confier une nouvelle mission : retrouver le pédophile Richard Clarke qui vient d'être libéré après 3 millions de clics sur l'application Guilty pour lui éviter la vindicte populaire des lyncheurs et l'emmener purger sa peine complète dans une prison clandestine. Elle sera accompagnée par Ryan, un jeune militant qu'elle doit former. Mais cette mission fait ressurgir un passé personnel douloureux qu'elle tente toujours de surmonter...
Dans ce troisième opus, après avoir présenté le point de vue d'un prisonnier libéré et celui de la famille d'une victime, Jean-Christophe Tixier s'attache à raconter l'histoire d'un membre des PJE, Héléna Varance.
Moins centré sur l'influence des réseaux sociaux, ce roman interroge davantage sur les étapes de la résilience et les conséquences destructrices des violences faites aux mineurs.
Héléna est un personnage très attachant. Elle a des sentiments contradictoires : elle milite pour une justice équitable et, en même temps, son parcours personnel fait que, peu à peu, un désir de vengeance refait surface.
Je remercie les éditions Rageot et NetGalley pour la lecture de ce thriller qui pose une nouvelle fois les bases d'une réflexion sur le sens de la justice.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Helena Varance fait partie des Partisans d’une Justice Équitable (PJE). Elle aide à l'exfiltration des personnes libérées par le programme Guilty. Mais quand Richard Clarke, condamné pour pédophilie, est libéré, sa conscience vacille et son passé remonte à la surface.
Ce troisième tome prend comme protagoniste un membre des PJE, déjà croisé dans les tomes précédents. Héléna est une jeune femme indépendante, efficace mais dont les convictions ont du mal à tenir face à la mission qui l'attend.
Le rythme de l'intrigue est effréné, ne laissant pas le temps de reprendre son souffle dans cette course poursuite pour sauver un homme qu'on imagine abominable.
Encore une fois, le roman pose la question de la justice et de ses limites, mais aussi du spectacle qu'elle offre à travers cette application qui entraine de vraies chasses à l'homme. Il nous offre des personnages attachants, auxquels on peut facilement s'identifier, avec une complexité de caractère.
Je ne sais pas si un quatrième tome est prévu, mais je serais vraiment ravie de poursuivre cette série addictive et intelligente.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ah, cette nouvelle affaire Guilty, je l’attendais avec impatience après avoir lu le tome 1 et le tome 2. Et, décidément, plus ça avance, plus je deviens accro, je ressors de cette lecture avec un coup de cœur.

Ici on fait directement la connaissance d’Helena Varance, mais ce n’est pas elle qui sera visée directement par l’application Guilty. Le condamné en question sera Richard Clarke, un pédophile qui va se faire lyncher par toute la population. Nous allons suivre sa traque du point de vue d’Helena qui devra le protéger de toutes les personnes qui vont vouloir sa mort. J’ai trouvé l’idée très intelligente, car du coup, on craint non pas pour une personne mais bien deux, ce qui fait monter la tension d’un cran.

L’application Guilty, si vous suivez mes avis depuis le premier tome, vous savez à quel point je suis fan de ce concept créé par l’auteur. Rien n’a changé, l’utilisation de cette application est toujours aussi prenante. Ici, juste un petit changement, c’est qu’il vaut mieux avoir lu le premier tome avant de lire celui-ci car certains éléments des débuts de la saga reviennent. Le tout début de ce roman nous rappelle également le tome 2, mais c’est très léger.

Concernant ce tome 3, je me suis très vite attachée à Helena et j’ai été dans sa peau tout au long du roman. Elle va nous faire traverser un tas d’émotions que j’ai pu ressentir tout comme elle. Au cours de sa mission, elle va être accompagnée de Ryan sur qui je ne suis pas arrivée à me fixer, je ne savais que penser de ses réactions.

Entre les chapitres, nous aurons toujours des passages de la radio qui feront monter la tension d’un cran. J’adore le rythme qu’ils donnent au roman. Nous découvrirons également d’autres moments qui seront des extraits de séance chez le psy d’Helena et nous allons très vite comprendre que protéger le traqué est plus difficile psychologiquement pour elle qu’on ne pourrait le croire. Nous allons très vite nous rendre compte qu’elle a beaucoup d’empathie pour les victimes du pédophile contrairement à ce que les traqueurs peuvent penser.

Plus nous allons avancer dans l’histoire, plus nous serons attachés à Helena. L’auteur a mis en personnage principale une femme complètement torturée et il en a fait une héroïne vraiment très bien travaillée. La pédophilie est un thème qui me tient énormément à cœur car il est plus réel qu’on ne le pense et j’ai aimé la façon dont l’auteur l’aborde.

Bref, vous l’aurez compris, je vous recommande ce roman, mais je vous recommande de commencer par le début de la saga pour avoir tous les éléments en main. Après, si vous vous sentez plus concernés par le thème de ce tome, vous pouvez malgré tout lire celui-ci indépendamment. Quant à moi, j’espère que l’auteur continuera à nous régaler avec sa plume et cette application Guilty.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Rageot ainsi que le site NetGalley de m'avoir permis de découvrir ce nouveau tome de la série "Guilty". J'avais beaucoup apprécié la lecture des deux premiers volumes. Dans ce nouvel opus, Jean Christophe Tixier nous place dans la peau d'un membre des Partisans d'une Justice Équitable qui doit protéger un pédophile à sa sortie de prison. Tout comme dans les tomes précédents, la première de couverture est attractive et l'histoire est bien rythmée. Ici encore, l'auteur nous fait réfléchir sur la vie, la haine, la vengeance, la justice humaine et sur l'importance croissante des réseaux sociaux et des médias en général. Je recommande ce roman aux adolescents à partir de 14 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Helena Vance, 21 ans, milite au sein de l’organisation Partisans d’une Justice Équitable.. L’organisation est quasi clandestine et affronte les utilisateurs d’une application : Guilty. Cette application leur permet de voter pour le criminel qu’ils souhaitent voir relâché afin qu’il affronte la justice populaire. Course poursuite, lynchage, armes à feu, tout est permis ou presque. Localiser par Guilty, le criminel tente d’échapper à cette chasse à l’homme, et c’est là que l’organisation Partisans d.une Justice Équitable. Ses militants tentent de l’intercepter pour lui proposer de purger sa peine dans une prison cachée.
Quand Richard Clarke, condamné pour pédocriminalité, est relâché, Helena Vance voit son passe remonter à la surface et ses idéaux trembler…

Jean-Christophe Texier signe un roman subtil et engagé. Entre violences sexuelles et justice, il dépeint un univers rude mais lumineux sur la guérison, la redemption. Sa plume est d’une justesse extraordinaire sans jamais verser dans la facilité où le pathos.
A noter que ce troisième volume peut tout à fait se lire indépendamment des autres, mais il donnera une envie irrépressible de tout lire de cet auteur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

~ Imaginez une société où des "likes" suffisent à faire libérer un criminel dans le but d'autoriser les citoyens à le lyncher à mort… Un petit côté Hunger Games ou Black Mirror, non ?

~ Le principe m'a immédiatement séduite et glacé le sang à la fois. Une dystopie est réussie lorsqu'elle est plausible, lorsque le lecteur se dit "Ça pourrait arriver. Dans 5, 50, 100 ans, mais ça pourrait arriver." Et là, clairement, c'est le cas !

~ Malgré tout, le roman reste principalement à raison des (jeunes) ados et j'ai trouvé que l'histoire manquait de fond, de noirceur, de relief. J'aurais aimé explorer davantage les émotions et le passé des personnages pour m'y attacher davantage et explorer les dérives d'un tel système. Or, l'action est principalement centrée sur la traque du criminel.

~ Certains thèmes, tels que la sexualité, le consentement, le pardon, la bienveillance envers soi, sont abordés, ce que je trouve super, notamment compte tenu du lectorat ciblé. Par ailleurs, j'aurais aimé davantage de vraisemblance, notamment dans les échanges entre Ryan et Helena, qui manquaient parfois de naturel.

~ Le roman se lit très vite, et j'ai trouvé ça agréable. L'auteur réussit son pari en proposant une dystopie pour ados pleine de rebondissements, avec un twist final vraiment sympa ! Une petite suggestion : pourquoi ne pas réutiliser cet univers pour proposer une histoire plus sombre et plus détaillée, à destination d'un public adulte ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :