Shaman, La trilogie  : Tome II, La Vision

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 24 mai 2022 | Archivage 23 oct. 2022
Mama Éditions, Les initiatiques

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ShamanLatrilogieTomeIILaVision #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« “Et si l’infiniment petit était plus riche que l’infiniment grand ?” me demande la chamane. “Après tout, ne s’agit-il pas de chercher ce qui est déjà au cœur, en soi plutôt qu’à l’extérieur ?”


Ce sont les derniers mots que prononce ce soir Otharjanat la guérisseuse, avant d’enfiler la coiffe rituelle que je viens de lui tendre. Puis elle commence à battre du tambour, prête à ouvrir la porte entre les mondes. »


Deuxième volet de la trilogie Shaman, La Vision est le récit d’un jeune Français parti s’initier au chamanisme en Mongolie. La poursuite d’une transmission qui se déploie au cœur d’une aventure spirituelle et amoureuse parsemée d’épreuves, à la lisière de l’invisible… pour que la connaissance soit sauvegardée et sa portée révélée. 

L’auteur

Tigran est visité dès son enfance par des expériences extraordinaires. Rêves lucides, extases spontanées et clairaudience peuplent d’emblée ses jeunes années. 

Touché par les arts sacrés comme par les plantes enseignantes, il étudie le chant classique et l’ethnomusicologie avant de publier ses premiers livres et de voyager de par le monde. 

Après avoir œuvré pendant vingt ans comme éditeur dans le champ de la nature et des spiritualités, il signe son retour aux plaisirs de la plume avec la trilogie Shaman.

« “Et si l’infiniment petit était plus riche que l’infiniment grand ?” me demande la chamane. “Après tout, ne s’agit-il pas de chercher ce qui est déjà au cœur, en soi plutôt qu’à l’extérieur ?”


Ce...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782845944206
PRIX 14,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Quoi de mieux qu'un lynx pour le tome II de Shaman intitulé La Vision.
Les esprits font de l'esprit ce qui allège l'initiation sans l'amoindrir.
Le narrateur poursuit son apprentissage en tant que chamane .Tout en s'intégrant à cet univers par son union avec Hilga.
Otharjanat, la chamane, qu'il appelle grand-mère est un personnage central , malicieux et mystérieux qui lui ouvre les yeux sur le monde des rêves, la vie en communauté.
Cet opus laisse la part belle à la famille et quelle famille ! Notre narrateur en reste tout étonné mais c'est un autre monde. Une petite pointe d'humour pour une généalogie hors du commun.
Bien que ce soit souvent sous une forme très énigmatique, le temps apporte toujours une réponse et c'est une leçon pour le narrateur.
Le vocabulaire, le mode de vie, les paysages tout est fascinant : on y est.
Il est écrit : Pour que la connaissance soit sauvegardée et sa portée révélée et je dois dire que Tigran y réussit à merveille dans le tome II
Si bien que je reste sur ma faim et attend la suite avec impatience.
Le tome II sort le 24 mai 2022
Encore merci à Mama éditions.
#ShamanLaTrilogieTomeIILaVision #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce second tome de Shaman, intitulé La Vision, est encore plus addictif si possible que le premier (La Quête). Nous l’attendions impatiemment, et c’est peu dire que nous avons hâte de découvrir le troisième volet de cette trilogie initiatique, en accord avec nos idéaux environnementaux et humains.
« Il n’y a ni fatalité ni fin arrêtée… aussi étrange que cela puisse paraître, ni ennemi ni même victime. Tu te dois de l’accepter. Pour oser. Et accueillir une vision élargie bien au-delà de ton imagination. »
En effet, cet ouvrage est d’une humanité rare. Notre protagoniste, si ouvert, si attentif, poursuit son initiation chamanique en Mongolie et partage avec nous son expérience, ses ressentis, ses découvertes, ses souvenirs, dans un va-et-vient entre la « réalité », d’autres mondes, les souvenirs, les rêves, les transes…
Guidé par sa « grand-mère » spirituelle, qui ne manque ni de malice ni d’humour, il franchit en toute confiance et humilité de nouvelles étapes de son parcours, et s’abandonne, le grand amour aidant, à la destinée qu’on lui a choisie. Il gagne en connaissances (l’une des interprétations du terme « Shaman » est « celui – ou celle – qui sait »), en sagesse, en clarté, soucieux de partage et de transmission (à l’instar de l’auteur qui nous livre sa propre expérience). Et quel meilleur allié que le lynx, animal totem figurant sur la couverture, qui donne accès aux secrets les mieux cachés et aux savoirs occultes, aux grands mystères de l’univers, à des systèmes magiques très anciens. Clairvoyant, perspicace et discret, il aide toute quête de vérité, extérieure comme intérieure.
« Un degré. Une réalité. Une vérité. Rien de tout cela n’existe. Tout est toujours double, pile et face. S’il y a un recto, il y a forcément un verso. Et chaque chose est même multiple, car rien n’existe seul en soi. Tout est donc aussi pluriel qu’il y a de connexions entre toutes choses. Il n’y a pas que l’infini qui soit illimité. Tout est infini, même le fini… c’est l’astuce. Le fini n’existe que sous la forme d’une illusion offerte pour être dépassée, pour enseigner comment s’en détacher. »
Un roman puissant qui mêle quête, recherche du sens de la vie, de ses véritables origines, de son destin à la découverte de l’amour inconditionnel, de la parentalité. Sagesse et bienveillance, bonté, soutien de toute une communauté.
« Je m’éloigne et j’élargis ma perception. »
Voilà ce dont nous avons tous besoin !
Voilà de quoi nous aider à rêver – et construire – un monde meilleur !
Un enseignement vibrant, inspirant, que nous continuons à recevoir comme une précieuse révélation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant été charmé par La Quête, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans La Vision, tome deux de la trilogie Shaman de Tigran.
Nous suivons, toujours en Mongolie, la poursuite d’une transmission qui se déploie au cœur d’une aventure spirituelle et amoureuse parsemée d’épreuves, à la lisière de l’invisible… pour que la connaissance soit sauvegardée et sa portée révélée.
Ce second tome met à l'honneur la famille, la transmission.
J'ai beaucoup aimé Otharjanat, la guérisseuse. Elle est malicieuse, elle apporte beaucoup à cet ouvrage.
Une fois de plus la plume est poétique, fait mouche, et m'a charmée autant que précédemment.
Je trouve l'exercice de la chronique difficile ici car c'est une trilogie qui est à lire mais qu'il n'est pas évident de présenter.
C'est une jolie ode à la nature, à la spiritualité, une jolie découverte, tout simplement :)
La Vision m'a donné envie de lire le tome trois, quand il sortira.
Ma note : quatre étoiles et demie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un deuxième opus aussi éblouissant que le premier.

Tigran ne passe par quatre chemins pour embarquer le lecteur au cœur de la Mongolie et de ces expériences. Un fourmillement de détails provoque une sensation de vivre le récit à 100 à l’heure. J’ai refermé le livre à la fois essoufflée et époustouflée ! Peut-être (sûrement) parce que je me suis laissé embarquer une fois de plus dans les transes et les tranches de vie passées/présentes si bien narrées par l’auteur.

Ces dernières, toujours captivantes, participent évidemment au dynamisme général. J’ai apprécié retrouver le Tigran « enfant », avec ses expériences extrasensorielles, mais aussi celui d’avant l’expérience chamanique. Cela permet de cerner davantage le personnage.
Il en va de même pour Hilga (sa femme), que nous découvrons d’une façon détournée ou du moins non conventionnelle. J’ai adoré et je n’en dis pas plus ! C’est une surprise qui se savoure et fait cogiter !
Otharjanat se « dévoile » elle aussi un peu plus (si l’on peut employer un tel terme pour cette stupéfiante chamane). Là encore, il m’est difficile d’en écrire plus sans spoiler.

La concision du bouquin (moins de 150 pages) s’avère très dense en connaissances. À tel point que je pense le relire pour m’en imprégner davantage (notamment pour les notions liées à notre cercle de proches). Tigran va à l’essentiel, peut-être parce que les mots peuvent être malaxés par l’esprit, interprétés. En se contentant de l’essence de ce qu’il vit, il permet au lecteur et à la lectrice de se focaliser sur le primordial.

Dans ce second tome, chaque détail a son importance et s’emboîte parfaitement avec le reste. C’est la beauté de ce récit, mais c’est aussi ce qui me donne du fil à retordre en rédigeant cette chronique ! Il m’est très, très difficile de ne pas vous spoiler…

La plume de Tigran garde encore cette fluidité et cette poésie qui lui est propre. Ses mots me transportent, comme ses descriptions brèves, mais si vivantes. « La vision » a été un régal à découvrir. J’ai hâte, très hâte le tome 3 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le 2e volet de la trilogie Shaman reste dans la même veine que le premier. Le narrateur poursuit son initiation auprès d'Otharjanat. Les mots sont plein de sagesse, l'apprentissage nous montre que tout est lié, que rien n'est dû au hasard. Une vision que je partage. Les ancêtres ont encore tant à nous apprendre.
Et si nous avions choisi de vivre certaines expériences et que tout était fait pour nous permettre d'y arriver?
L'harmonie présente entre les hommes et la nature est magnifique. Difficile d'en dire plus. Un livre à lire pour pouvoir l'apprécier pleinement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce deuxième tome de la trilogie, nous continuons à suivre notre jeune Européen dans sa quête du shamanisme au sein d'une tribu mongole dans le quotidien de laquelle Tigran nous embarque si facilement avec son style toujours très poétique.

On s'imagine très bien au milieu des paysages merveilleux et sauvages de Mongolie. Les descriptions de la vie dans ce village et de son environnement nous sont amenées par petites touches qui nous font visualiser sans problème les couleurs, les senteurs et les sons.

L'histoire en elle-même se déroule au rythme des instruments shamaniques, les tambours et les guimbardes. Toujours immergés dans la tête du jeune Européen, nous évoluons avec lui et partageons ses visions. Nous l'accompagnons avec beaucoup d'empathie sur son chemin shamanique.

Son apprentissage est fait de découvertes personnelles et de discussions avec la Shaman du village, qui est devenue sa mère spirituelle. Cette vieille femme nous apparaît comme ayant un savoir immense. Elle est en connexion étroite avec les esprits et nous finissons par croire qu'il existe effectivement une vie au-delà de ce que nous pouvons voir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :