BIGOUDIS ET PETITES ENQUÊTES

PANIQUE À WAHLBOURG

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 14 avr. 2022 | Archivage 13 avr. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #BIGOUDISETPETITESENQUÊTES #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Quand la coiffeuse démêle l’enquête

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis que leur père l’a quittée pour sa jeune sœur. Depuis toujours, elle déteste son nom de famille et supporte de moins en moins ses parents qui ne jurent que par leur cadette. Mais elle reste résolument optimiste grâce à ses séries policières préférées qui n’ont pas plus de mystère pour elle que les petits secrets des clientes de son salon.

Un soir, elle découvre le corps sans vie d’une caissière sur le parking de l’hypermarché. Alors que toute la population est sous le choc, Léopoldine, qui a toujours rêvé d’être flic, en est désormais certaine : elle va pouvoir montrer à tous quelle incroyable enquêtrice elle est.

Et ce n’est certainement pas cet arrogant lieutenant Delval qui l’en empêchera, foi de Léopoldine Courtecuisse ! Il se pourrait même qu’il soit contraint de solliciter son aide…

Quand la coiffeuse démêle l’enquête

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses...


Note de l'éditeur

Avec cette comédie policière déjantée, mêlant humour et rebondissements, Naëlle Charles, alias Nathalie Charlier, signe une incursion réussie dans le cosy mystery.

Avec cette comédie policière déjantée, mêlant humour et rebondissements, Naëlle Charles, alias Nathalie Charlier, signe une incursion réussie dans le cosy mystery.


Ils recommandent !

La nouvelle série "cosy mystery" qui décoiffe !

Découvrez Léopoldine Courtecuisse, la coiffeuse qui démêle l'enquête !

La nouvelle série "cosy mystery" qui décoiffe !

Découvrez Léopoldine Courtecuisse, la coiffeuse qui démêle l'enquête !


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9791039201148
PRIX 14,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un cosy mystery à la sauce Alsacienne, ça vous tente ?
Dans ce roman, ce n’est pas une retraitée oisive qui va se mêler d’une affaire policière, comme dans la célèbre série anglaise des Agatha Raisin, ici, Léopoldine Courtecuisse, l'héroïne, est une coiffeuse divorcée de 36 ans, mère de deux adolescents pas faciles à gérer et qui n’a jamais un instant à elle.
Ce qui en fait sa particularité, ce sont les ragots et potins qui circulent toute la journée dans son salon de coiffure, ce qui fait qu’elle est au cœur des petits et grands secrets de chacun des habitants.
Ce roman n’est clairement écrit que pour distraire et amuser les lecteurs, ce n’est ni de la grande littérature, ni un polar avec une intrigue exceptionnelle.
Léopoldine est une commère, bien qu’elle s’en défende, et la voir tenter de résoudre un crime plus vite que la police est assez drôle, même si le duo qu’elle forme avec un tout nouveau gendarme qui vient d’être muté n’a rien d’original. Ils se détestent dès le premier regard mais on voit venir gros comme une montagne le jour où ils vont se rapprocher.
Malgré de grosses ficelles et des facilités dans l’intrigue, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette série légère, aux dialogues parfois drôles et aux scènes cocasses bien que souvent idiotes.
Je remercie NetGalley et les éditions Archipoche pour cet envoi vraiment distrayant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré. Ca fait du bien un peu d'humour et de dépaysement. Une coiffeuse qui rêve d'être gendarme et un gendarme muté pour sanction disciplinaire mènent l'enquête dans une petite ville d'Alsace...
Humour, amitié, famille, secrets et bien sûr meurtre sont au rendez-vous.

Les personnages sont attachants, l'intrigue est stimulante, il arrive toujours un personnage ou un fait qui chamboule tout. Et il faut l'avouer la relation entre les deux héros est piquante à souhait.

Voila un roman qui permet de passer un chouette moment de lecture
Vivement le deuxième tome des enquêtes!

merci pour cette chouette découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comédie policière agréable à lire.
Ce n'est certes pas de la grande littérature ni un polar haletant mais c'est gentillet, j'ai passé un bon moment de détente et ce roman remplit son rôle premier : distraire. Les personnages sont drôles et attachants même si c'est souvent convenu et truffé de clichés, j'ai assez rapidement trouvé l'identité du coupable sans pour autant découvrir le réel pot aux roses, complètement estomaquant, ou capillotracté ( comme aime dire Léo ) selon votre ressenti !
Un peu dans la veine de Agatha Raisin, je pense que Leo et Quentin devraient se retrouver pour une nouvelle enquête.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel agréable moment de lecture que ce petit cosy mystery bien sympathique qui est passé comme une lettre à la poste :)

Dans les faits, c'est un genre de lecture que j'apprécie particulièrement et j'ai déjà attaqué (voire, je suis totalement à jour au niveau des sorties) beaucoup de sagas plus ou moins connues de ce type. J'adore aussi faire de nouvelles découvertes, c'est donc avec beaucoup d'envie que je me lance sans problème dans les nouvelles séries.

Et je dois dire que Léopoldine, sa famille, ses amies et son gendarme ont vraiment capté mon intérêt à plusieurs niveaux.
Déjà, je suis ultra fan de l'humour employé par l'auteure, c'est le même genre que le mien, autant dire que j'ai eu de sacrés fous rires mais aussi de la nostalgie face aux références séries TV ou autres films que je kiffe.
Ensuite, j'ai adoré tout autant l’enquête qui a su me tenir en haleine et m'a poussé à cogiter pour trouver qui pouvait bien être le tueur et surtout, ses motivations.

Vous l'aurez compris, très bon moment de détente avec toute cette joyeuse petite bande et la seule chose qui m'embête, au final, c'est de ne pas avoir la suite sous la main, je ne voulais vraiment pas les laisser partir si tôt... il va falloir être patient, elle arrive en octobre prochain. J'ai hâte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine est drôle et pleine d'esprit, toujours positive et une personne sociable mais surtout elle a une passion pour les séries policières et le mystère. Son rêve était de devenir flic mais elle a fini par être la coiffeuse du village. un jour elle découvre la mort d'un des villageois et son instinct de flic c’était allumé . sans perdre de temps elle a commencé sa propre enquête. mais parce qu'elle n'avait pas les ressources nécessaires d'une manière ou d'une autre, elle a fini par aider l'ennuyeux lieutenant Delval à résoudre le mystère. vous devriez certainement lire le livre pour voir pourquoi je dis qu'il est ennuyeux. si amusant!

J'ai vraiment aimé ce livre. c'est une lecture amusante et facile. certaines parties étaient assez ennuyeuses mais au final l'intrigue vous garde vraiment collé au livre.

Dans l'ensemble je recommande vraiment ce livre et j'ai hâte de lire le deuxième.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La semaine dernière j’ai lu Bigoudis et petites enquêtes Tome 1 : Panique à Wahlbourg de Naelle Charles chez Editions Archipel.

Ce nouveau cosy mystery français est une vraie pépite. L’écriture fluide et pleine d’humour m’a complètement séduite. Je l’ai adoré du début à la fin.

Dans ce roman, on suit Léopoldine, une trentenaire mère de deux adolescents, et propriétaire de son salon de coiffure. Léo (pour les intimes) est une femme dynamique et pétillante malgré une histoire familiale complexe.

Un soir en rentrant chez elle découvre le corps sans vie d’une cliente. Et elle qui a toujours rêvé d’être enquêtrice décide alors qu’elle va résoudre ce mystère, mais c’est sans compter sur le nouveau lieutenant Quentin Delval qui vient d’intégrer la brigade de gendarmerie de Wahlbourg.

Une vraie enquête de police avec des rebondissements, un peu de suspense, une fin pleine de surprise et surtout beaucoup d’humour. J’ai adoré le personnage de Léopoldine et j’ai hâte de la retrouver dans le prochain tome.

Je vous la recommande à 100% si vous êtes fan de cosy mysteries et je remercie NetGalleyFrance et les Edition Archipel pour ce très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre teintures, shampoings et coupes de cheveux, cette trentenaire peine à gérer ses deux adolescents, depuis que leur père l’a quittée pour sa jeune sœur. Depuis toujours, elle déteste son nom de famille et supporte de moins en moins ses parents qui ne jurent que par leur cadette. Mais elle reste résolument optimiste grâce à ses séries policières préférées qui n’ont pas plus de mystère pour elle que les petits secrets des clientes de son salon.

Un soir, elle découvre le corps sans vie d’une caissière sur le parking de l’hypermarché. Alors que toute la population est sous le choc, Léopoldine, qui a toujours rêvé d’être flic, en est désormais certaine : elle va pouvoir montrer à tous quelle incroyable enquêtrice elle est.
Et ce n’est certainement pas cet arrogant lieutenant Delval qui l’en empêchera, foi de Léopoldine Courtecuisse ! Il se pourrait même qu’il soit contraint de solliciter son aide…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine est coiffeuse à Wahlbourg et maman divorcée. Passionnée de séries policières elle a toujours rêvé d’enquêter. Quand elle découvre un cadavre, elle se lance, même si le lieutenant Delval chargé de l’enquête essaie de l’en empêcher !

-> Un cosy mystery à la française
Les livres du genre se déroulent généralement en Angleterre, voire aux Etats-Unis mais moins souvent en France. On apprécie donc de se retrouver dans un petit village alsacien avec des personnages bien de chez nous.

-> Un côté moderne
Habituellement les livres du genre ont un style un peu classique mais ici le langage est très (parfois trop à mon goût…) moderne et « cash ». Maman de deux ados, Léo s’exprime souvent comme eux mais c’est aussi ce qui fait l’originalité de ce livre.

-> Des personnages hauts en couleur
Léopoldine est coiffeuse, fan de ragots et pleine d’énergie. Sa situation personnelle n’est pas facile mais elle se montre forte et sensible, j’ai bien aimé ce côté d’elle. J’ai mis un peu de temps à m’attacher à elle et aux autres personnages mais au fil du roman je les ai de plus en plus appréciés. L’humour a une grande part dans ce livre, il n’est peut-être pas toujours très subtil mais c’est cohérent avec le style du personnage.

-> Une enquête sans temps mort
On ne s’ennuie pas avec ce livre, recherche d’indices, interrogatoires officiels, papotages au salon de coiffure, séances de travail… tout est là ! Cette histoire se lit très rapidement, les chapitres sont courts et l’écriture fluide.

-> Une résolution à la fois prévisible et inattendue (si si c’est possible…)
Impossible d’en dire plus au risque de spoiler mais j’ai quand même été très surprise concernant l’explication que j’ai trouvée très originale.

J’attends avec impatience la suite des aventures de Léopoldine et Quentin car j’ai passé un bon moment !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine Courtecuisse est une coiffeuse qui élève seule ses enfants, deux adolescents aussi épuisants qu'attachants, depuis que son ex-mari l'a quittée pour sa sœur. Un soir, en sortant du travail, elle découvre le cadavre de Véronique Busch sur le parking de l'hypermarché. Elle qui a toujours rêvée d'enquêter, elle s'improvise alors détective et commence à interroger les gens autour d'elle. Elle se heurte au lieutenant Delval, un policier aussi hautain que condescendant.
Celle lecture fut très agréable. L'histoire est bien rythmée, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les personnages sont attachants et on sent qu'aura du plaisir à retrouver les habitants et les lieux de la ville de Wahlbourg pour de futures intrigues.
J'ai parfois été un peu agacée par quelques lourdeurs et clichés (l'héroïne qui mange une pâtisserie et qui culpabilise, elle trouve qu'elle a un gros popotin). Après, cela fait aussi partie du charme du livre et du ton que l'autrice a voulu donner à ses personnages et à son intrigue. J'ai apprécié par contre que, pour une fois, dans le traditionnel duo d'enquêteur/enquêtrice, l'héroïne soit plus âgée que le héros.
Je vous conseille ce roman si vous avez envie de vous plonger dans un "cosy mystery" à la française (pour une fois).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je viens de finir ce livre que j’ai beaucoup aimé. J’ai découvert le genre cosy mystery via ce roman et c’est une vraie réussite. Une enquête mêlée à du feel-good est un mélange qui fonctionne très bien.

J’ai particulièrement aimé les deux personnages principaux dont on découvre les points de vue de manière alternative. La coiffeuse, qui aide à mener l'enquête, c'est un peu loufoque mais j’ai adoré. Les rôles sont inversés avec Quentin, l’enquêteur chargé de découvrir le meurtrier, c’est elle qui mène la barque pour résoudre l’enquête et cela donne une pointe très amusante à l’affaire. Les personnages secondaires sont décrits avec précision et cela est très agréable.

Il y a des tons d’humour tout au long du roman qui permettent vraiment de garder une vraie légèreté. Petit bémol tout de même : parfois j’ai trouvé que le vocabulaire était trop familier. Toutefois, cela ne gêne en rien la lecture.

C’est une très bonne lecture. Hâte de découvrir le tome 2.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment vous dire que je n’ai pas pu résister bien longtemps à la couverture et au résumé de ce roman ? Et puis, cette phrase mise en évidence sur la couverture « Léopoldine démêle l’enquête », c’est impossible d’y résister. J’ai bien fait de craquer, car je ressors de ma lecture avec un coup de cœur.

On commence avec un petit lexique et rien que ce petit aparté m’a énormément plu, même si je connaissais déjà beaucoup de mots.

Ensuite vient le moment de faire la connaissance de Léopoldine et de ses deux enfants avec qui elle vit seule, car leur père, c’est une autre histoire. Beaucoup de personnages hauts en couleur entrent en jeu : il y a l’associée de Léopoldine au salon de coiffure, tous les clients, le lieutenant Delval, Véronique et j’en passe.

On va suivre tout ce petit monde à travers répartie, ragots et enquête et on ne va pas trouver le temps de s’ennuyer tant on va être pris dans l’histoire. Tous les ingrédients pour un bon cosy mystery sont réunis dans ce roman.

Si vous aimez l’humour, vous êtes au bon endroit. Déjà, le nom de Léopoldine, Courtecuisse, annonce la couleur. Ensuite, suivre notre héroïne qui va vouloir résoudre l’enquête plus vite que la police est juste très amusant, surtout les méthodes qu’elle va utiliser pour le faire.

On va d’ailleurs suivre le point de vue de Léopoldine, mais pas que, car, de temps en temps, nous serons du point de vue du lieutenant Delval, ce qui va nous permettre de savoir ce que lui pense également et c’est bien loin d’être désagréable. J’ai adoré leurs échanges, on s’en régale.

Certes, nous sommes ici sur un roman détente, une histoire qui fait du bien au moral, mais rien n’est laissé au hasard et la plume de l’autrice est fluide et très attrayante. Nous allons tourner les pages, encore et encore, jusqu’à arriver à la fin. Un peu avant ce final, Armand va faire son apparition et ce personnage m’a très agréablement surprise, je ne m’attendais pas à un tel dénouement. Mais je ne vous dirais rien de plus, je vous laisserais découvrir par vous-même.

Arrivée à la fin, je n’ai eu qu’une seule pensée, c’est « Vivement la suite » pour retrouver Léopoldine. Heureusement, elle revient en octobre. Après avoir terminé ce premier tome, la maison d’édition nous laisse l’occasion de lire le premier chapitre du deuxième opus, mais j’ai résisté de peur de me frustrer un peu plus de devoir attendre cette suite.

Bref, si vous aimez les cosy mystery et l’humour, foncez, vous ne serez pas déçus avec Léopoldine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit détour en Alsace, à Wahlbourg, petit village de même pas mille habitants, ça vous tente ? Ah, et puis, par la même occasion, je vous ai pris rendez-vous chez la coiffeuse du coin, Léopoldine Courtecuisse. Ne riez pas, sinon elle risque bien de se mettre en colère, car elle déteste son nom de famille (elle a tout à fait raison, non ?).

Léopoldine traîne de belles casseroles…son compagnon (qui n’a jamais voulu l’épouser pour qu’elle puisse enfin se débarrasser de son nom de famille…) l’a quittée pour sa sœur. Oui, vous avez bien entendu, le goujat de première ! Tom et Margaux, leurs deux enfants sont des ados splendides. Enfin, vous me comprenez…L’ouverture du livre se fait avec une grande discussion entre Tom et Léo, et je ne sais pas pourquoi, je me suis un peu beaucoup reconnue là-dedans ! A mourir de rire. Heureusement que les enfants sont en garde alternée. Léo dispose donc d’une semaine sur deux pour souffler et penser à elle.

« Je secoue la tête, consternée. Décidément, cet enfant est un cas désespéré. Essayer de lui faire entendre raison est aussi vain que vouloir faire une permanente à un chauve. »

Tout ce petit équilibre bien précaire va voler en éclat lorsque Véronique Busch, cliente de Léo, est retrouvée assassinée dans sa voiture sur le parking du centre commercial. Et devinez qui découvre le corps ? Léo, bien sûr ! Elle qui rêvait de devenir flic, la voilà aux anges !! Le lieutenant Quentin Delval, tout juste nommé à Wahlbourg, pourrait-il, éventuellement, par la plus grande bonté, accepter l’aide de Léo pour trouver le meurtrier ? Après tout, son statut de coiffeuse lui permet d’avoir accumulé une mine d’informations sur tout le monde ! Tiens, d’ailleurs, Quentin serait-il en mesure de citer les trois amants officiels de Véro ? Non ? On s’en doutait !!

Wahlbourg est le cadre typique pour un cosy mystery. Tout le monde se connaît, se côtoie depuis toujours. Chacun a ses petits secrets qui ne le sont pas, puisqu’en fait, tout le monde est au courant de tout. Et radio Wahlbourg, c’est le salon de coiffure de Léo. J’ai adoré les scènes de commérages et de ragots des clientes de Léo pendant leur permanente ! L’humour était toujours présent, je n’ai pas passé dix pages sans avoir au moins le sourire aux lèvres.

Léo est un personnage attachant, elle nous ressemble, maman solo un peu dépassée par ses gamins qui grandissent trop vite, essayant de joindre les deux bouts, adorant son travail, même si elle sent souvent poindre le regret de n’avoir pas pu embrasser la carrière de flic dont elle rêvait. Mais bon, avec ce meurtre, elle se rattrape et se régale (paix en ton âme Véro…).

Son associée et amie, Magalie, est tout aussi rigolote. Elle voue une haine féroce à la gent masculine depuis que son ex l’a quittée. Quentin, le beau gosse, est pour le moins antipathique au départ, heureusement, cela s’arrange au fil des pages, parce que sinon, je lui aurai bien fait bouffer un bigoudi !

La plume de Naelle est fluide, drôle, fraîche, vive. Elle ne mâche pas ses mots, et n’hésite pas à appeler un chat un chat.

Mon attention a fléchi à mi course, j’ai trouvé quelques longueurs. Mais l’intérêt est rapidement revenu, à l’approche du dénouement. L’auteur a utilisé les hameçons à la fin des chapitres, un peu comme dans les thrillers, reboostant la curiosité et l’attention du lecteur, tout en le poussant à enchainer sur le chapitre suivant. Et même si tout était prévisible depuis le début, la fin reste néanmoins surprenante et très bien ficelée.

La construction avec le « Je » permet au lecteur, enfin aux lectrices que nous sommes, car le cosy mystery est quand même réservé à un lectorat féminin, de s’identifier au personnage principal et de vivre la résolution du meurtre en étant au plus près de l’enquête. Car nous avons aussi accès aux pensées de Léo, et cela vaut son pesant d’or ! Quelques chapitres dans la peau de Quentin permet d’obtenir des indices supplémentaires.

« Le lieutenant Delval a appris les ficelles du métier en lisant l’intégrale du Club des Cinq ? »

Un cosy mystery qui coche toutes les cases du genre, une lecture parfaite pour se détendre. C’est le premier volet d’une série qui en compte déjà deux, ce dernier va tomber directement dans ma PAL !

Je le conseille aux amateurs du genre !

Je remercie NetGalley et les Éditions Archipoche pour cette lecture.

#bigoudisetpetitesenquêtes #NaelleCharles #Archipoche #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le cosy mystery est à la mode et celle-ci je n’ai aucun mal à la suivre et en général je passe un bon moment, la lecture n’étant pas compliquée.

J’ai tout de suite adoré le personnage de Léopoldine Courtecuisse, coiffeuse de son état mais qui a toujours désirer être enquêtrice. Célibataire frôlant la quarantaine, deux enfants ados, une mère imbuvable et une meilleure amie qui est aussi son associée ! Un petit village où tout le monde se connaît et où les ragots vont bon train. Un soir elle trouve la femme de son ex petit-ami de jeunesse, assassinée dans sa voiture et découvre que le beau mec infecte qu’elle a eu le déplaisir de rencontrer est en fait le nouveau lieutenant de gendarmerie muté en punition d’une attitude déplacée dans son précédent poste.

Léopoldine est futée, elle est capable de dérision et d’humour mais j’ai du mal à croire qu’un officier de police puisse enquêter en s’appuyant sur une civile ! Je trouve qu’à ce niveau ça a manqué de subtilité et de crédibilité tout comme le fait que le gendarme se transforme sans transition en homme chaleureux et sympathique !

L’auteure ne s’est pas contentée de développer une enquête policière mais a donné de la consistance à tous ses personnages avec leur vie, leurs envies et leur passé ! Il y a un roman autour de l’intrigue et j’ai trouvé ça plutôt bien ! Je lirais fort probablement le prochain.

#NetGalleyFrance #Bigoudisetpetitesenquetes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bigoudis et petites enquêtes panique à Wahlbourg |
~Service presse~
Note: 5/5

On se retrouve pour parler du dernier roman de Naëlle Charles. C’est un cosy mystery que j’ai énormément apprécié !

Notre héroïne, dotée d’un caractère bien trempé joue aux enquêtrice aux côtés du lieutenant Delval et on peut dire que c’est un duo de choc !

L’intrigue est bien menée, les personnages attachants. On en s’ennuie absolument pas, je n’ai pas vu les pages défiler. L’humour de Léopoldine y contribue largement !

Si vous cherchez un livre accrocheur, sans prise de tête et drôle, celui la peut être un bon choix !

Et mention spéciale pour la fin de l’enquête: alors ça je ne m’y attendais pas du tout !

Merci encore à la maison d’édition et à l’autrice pour l’envoi !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un tout nouveau cosy mystery, tout nouveau tout beau.
Une lecture plaisir et un moment d’humour…

Léopoldine Courtecuisse est une femme futée, sympathique, une mère un peu dépassée par ses deux ados, et une coiffeuse/enquêtrice drôle et dynamique.
Elle tombera malencontreusement nez à nez avec un cadavre en sortant, un soir, de son travail…
Comme dans beaucoup de cosy mystery et c’est ce qui fait leur charme, l’enquêteur aura besoin d’aide (même si le gendarme beau gosse ne veut pas en entendre parler… au début…) et l’aide viendra de Léopoldine qui manie avec la même dextérité le peigne et les « interrogatoires » et qui entre deux permanentes se montrera presque plus futée et perspicace que lui…

J’avoue, j’ai beaucoup souri et quelquefois même rit durant ma lecture.
Le ton est léger, les dialogues bien placés, l’humour est dans beaucoup de réflexions, commentaires et répliques.
Et puis l’enquête est loin d’être insignifiante, les suspects et les pistes se succèdent et la résolution du mystère ne se livre qu’à la toute fin.

Bref, vous l’avez compris, j’ai passé un très bon moment avec Léo et Quentin (le gendarme beau gosse 😉).

Pour découvrir la suite des aventures de Léopoldine Courtecuisse, il faudra attendre octobre prochain… 😩

Alors, prêt à prendre un petit rendez-vous chez la coiffeuse ?

J’ai eu la chance de découvrir cette enquête grâce à @netgalleyfrance et aux éditions l’archipel en version ebook et je les en remercie vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un meurtre sur le parking de l’hyper, découvert par la coiffeuse Léopoldine Courtecuisse. L’enquête est confiée au lieutenant Delval, qui n’a clairement pas envie de se laisser envahir par celle qui a découvert le corps.

La coiffeuse qui va mener l’enquête, le gendarme fraichement muté avec son caractère renfrogné mais beau comme un dieu, avec quelques casseroles à son actif. Les protagonistes qui ne peuvent pas se voir mais qui ne sont pas insensibles au charme de l’autre. La petite ville où tout le monde se connaît et où personne ne peut avoir de secret. Nous avons même eu droit à une tasse thé. Bref, tous les ingrédients sont bien réunis dans ce cosy mystery à la française.

Cette lecture a été agréable, j’avoue que je cherche une certaine légèreté quand je choisis un cosy mystery. Et celui-ci n’a pas fait exception. Le côté coiffeuse qui connait tout le monde, le flic bougon, les ados à côté de la plaque, bref un univers assez drôle. Malheureusement j’ai senti le dénouement assez tôt dans l’histoire, même un certain détail. Mais il y a quand même une part de surprise dans la conclusion dans l’enquête.

Je vais donc continuer cette série pour voir comment évolue la relation entre Léopoldine et Quentin. J’espère être un peu plus surprise par le tome 2 !

Merci aux Editions l’Archipel, ainsi qu’à NetGalley France pour cette nouvelle lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coucou bonjour les amis lecteurs me voici avec un nouveau livre : Bigoudis et petites enquête de Noelle Charles des éditions de L'Archipel .
Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans un bourg Alsacien de Walbourg , entre champoings , coupes , permanentes ,et teintures , elle a 36ans et a deux enfants qu'elle a du mal a gérer , il sont des adolescents , le père ayant quittés le domicile pour aller vivre avec la plus jeune sœur de son ex , qui est avocate .
Depuis toujours elle déteste son nom de famille, elle supporte de plus en plus mal ses parents qui aiment et qui jurent par leur cadette .
Mais Léopoldine aime beaucoup ses séries policières préférés qui n'ont plus de mystère pour elle ainsi que les petits potins secrets des clientes du salon .
Puis un soir le corps d'une caisière sur le parking de parking de l'hypermarché, la population est sous le choc, Léopoldine qui toujours rêver d'être policier , elle se met en tète qu'elle va pouvoir faire voir son talent d'enquêtrice qu'elle est .
Entre temps il y a un nouveau enquêteur qui est arriver dans le bourg , le lieutenant Delval qui est arrogant et imbu de son image , qui empêchera Léopoldine Courtecuisse d'enquêter avec lui .
Mais quelques temps après , il s'aperçoit qu'il ne connait personne et personne ne veut lui répondre aux questions qu'il pose pour l'enquete donc il va devoir demandé a Léopoldine de l'aider dans ses recherches car elle connait tout le monde et en plus des potins et petits secrets de famille qu'elle entend au salon .
Elle c'est associer avec sa grande amie de cœur , elle aussi divorcée avec des enfants qui va aussi aider .
Vont ils retrouver l'assassin de la caissière ?
Vraiment j'ai beaucoup aimer lire ce thriller qui ma détendu , vraiment l'auteur a eu la bonne idée d'écrire ce thriller pour distraire et amuser les lecteurs , une belle écriture facile a lire , un rythme au grés du bourg Alsacien , on arrive quand même a avoir du suspens jusqu'au bout .
J'ai vraiment eu un grand plaisir de lire et a découvrir cette série que je ne connaissais pas encore mais que j'ai bien apprécier .
Je remercie NetGalley ainsi que les éditions L'archipel de m'avoir permis de lire ce thriller très distrayant , j'ai aimer suivre Léopoldine dans ses recherches est qui na peur de rien et qui peu risquer sa vie .Vraiment un très bon thriller divertissant , je vous le recommande vous passerez un agréable moment de lecture qui parfois est cocasse .
Ma note : 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans le bourg alsacien de Wahlbourg. Entre son travail, ses deux ados, ses parents toujours insatisfaits d'elle et son ex qui l'a quitté pour sa petite sœur, Léopoldine n'a pas une minute à elle. Sa passion pas si secrète : les séries policières. Un soir, alors qu'elle rejoint sa voiture, elle découvre le cadavre de Véronique Busch. Léopoldine qui a toujours voulu être policière décide de mener l'enquête et ce n'est pas ce nouveau lieutenant arrogant qui l'empêchera de montrer de quoi elle est capable.

J'ai adoré cette histoire qui a frôlé le cout de cœur. L'écriture est fluide et prenante. L'histoire se lit toute seule. L'enquête est bien ficelée et j'ai adoré la révélation du meurtrier. Les moments de vie entre Léopoldine et ses enfants sont à mourir de rire. La relation entre Léopoldine et le lieutenant Delval est bien développé et change de la relation amoureuse (pour le moment). Il y a un point qui m'a assez énervé, c'est l'arrogance des deux personnages principaux mais heureusement ce défaut s'efface peu à peu au fil de l'histoire. Léopoldine s'en prend pleins la figure par sa famille que ce soit ses enfants, son ex et ses parents. J'espère vraiment la voir dire leurs quatre vérités dans le tome 2 que je lirais avec plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bigoudis et petites enquêtes, tome 1 : Panique à Wahlbourg .
tout un programme! Shampooing, coupe, couleur et brushing en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire vous saurez tout des rumeurs qui bruissent dans la ville de Wahlbourg. Parce qu'il est bien connu qu'un salon de coiffure est le lieu idéal pour s'informer et Léopoldine Courtecuisse en sait quelque chose puisqu'elle tient ce salon avec son amie Magali depuis quelques années. C'est une native ... Alors lorsqu'elle a l'occasion de réaliser son rêve d'enfance être au coeur d'une enquête de police, que c'est elle qui découvre Véronique Busch morte assassinée dans sa voiture , elle se met en quête et sans hésiter prête son concours au lieutenant Delval fraichement débarqué dans la ville malgré son arrogance.
Passées les premières pages, passée l'envie de refermer vite fait bien fait ce roman qui me semblait navrant de platitude et de niaiserie j'ai poursuivi mon chemin et j'ai bien fait. Si, si , j'ai passé un excellent moment, souri à de nombreuses reprises, éclaté de rire parfois, pas cru un seul instant à ce tandem improbable et à cette histoire tirée par les cheveux, "capillotractée" dirait Léopoldine mais bon là n'était pas le but du jeu.
Vous avez envie d'un moment de lecture détente, de vous vider la tête quelques heures loin des soucis du quotidien et de la crainte de demain, alors ce roman est pour vous.
Merci aux éditions de l'Archipel pour ce partage via netgalley
#BIGOUDISETPETITESENQUÊTES #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Enfant, Léopoldine Courtecuisse rêvait de devenir flic mais la vie en a décidé autrement, elle est coiffeuse dans un petit bourg alsacien où les rumeurs vont bon train.

Entre sa famille particulièrement désagréable, son ex-mari qui l'a quittée pour sa jeune sœur, et ses deux ados, Léopoldine a parfois du mal à garder l'église au milieu du village. Elle conserve malgré tout, sa bonne humeur et fait preuve d'une certaine autodérision.

Un soir, elle découvre le cadavre ensanglanté de Véronique Busch. Elle décide alors de mener sa propre enquête. Sa passion pour les séries policières et les nombreux ragots qui circulent dans son salon de coiffure pourraient bien lui être utiles. Mais le nouveau lieutenant n'a pas vraiment envie de l'avoir dans les pattes ....

Un sympathique "cosy mystery" en plein cœur de l'Alsace. Pas de grosses surprises mais une agréable lecture, sans prise de tête, avec une bonne dose d'humour. Distrayant et parfait pour se détendre.
Je lirai très certainement la suite des aventures de Léopoldine et de Quentin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Hello à tous, j’ai terminé Bigoudis et petites enquêtes et je dois vous dire que j’ai adoré ce cosy mystery français.
Cela se passe en France, plus particulièrement en Alsace.
Notre personnage principal Léopoldine à la trentaine et est coiffeuse.
Elle a toujours rêvé de travailler dans la police.
On peut dire que son rêve va se réaliser puisqu’elle va assister le lieutenant Delva… je n’en dit pas plus.
.
Le langage est familier et d’jeuns si je puis dire et j’ai adoré. Je trouve que c’est dans l’air du temps et cela a permis beaucoup d’humour dans le livre. Qu’est-ce que j’ai ri …
Il vient se classer en seconde position de mon top cosy murder.
Bravo @naellecharles_nathaliecharlier pour ce roman, j’ai hâte de découvrir la suite en octobre.
.
J’oubliais, j’avais une idée du tueur mais alors la fin est extra, il fallait y penser.
.
Vous l’avez lu ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bon petit polar comme je les aime !

Beaucoup d'humour dans les réparties, les situations, mais une vraie enquête policière, quelques meurtres et un(e) coupable qui se cache bien.
Une histoire de famille qui pourrait être qualifiée de glauque, vu les situations qu'on découvre peu à peu, mais présentée avec légèreté et humour, donc très agréable à lire.

Léo a une famille légèrement "à problèmes" : deux enfants en pleine adolescence, un mari qui l'a quitté brutalement pour sa soeur, des parents odieux qui l'accusent de tout. Elle a aussi un travail qu'elle aime, même s'il n'est pas aussi prestigieux que d'autres (aux yeux de la famille) et heureusement une collègue / BFF / grand soutien !
Ah, et j'oubliais, un nom pas facile à porter, elle s'appelle Léopoldine Courtecuisse, encore et toujours, puisque son ex a refusé de l'épouser. Elle lui en veut presque plus pour cela que pour tout le reste !!
Elle rêvait d'être flic, la vie (et ses parents) en ont décidé autrement.
Alors évidemment, quand c'est elle qui découvre une de ses clientes morte, pas question de se faire tenir à l'écart de l'enquête.
Si je l'ai trouvée au début un peu agaçante dans sa façon excessive de s'imposer, très vite on s'attache à elle. Et même si on se doute qu'elle va se débrouiller pour damer le pion au nouveau Lieutenant, il y a un vrai suspense sur l'enquête et les secrets de famille, voire même le côté romanesque.

J'ai aimé que cette comédie policière ne soit pas que comédie, mais aussi réellement policière, quoique sans côté gore. J'ai aimé qu'il y ait des personnages sympathiques qu'on a plaisir à suivre, et que l'héroïne principale, à mesure qu'on la découvre et la comprend mieux, soit elle-même bien plaisante.
Je n'ai pas trouvé ça déjanté, comme je l'ai lu, mais plutôt drôle.

Une belle lecture détente sans ennui, je la conseille volontiers et j'espère lire bientôt la suite des aventures de Léopoldine Courtecuisse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai passé un bon moment à la lecture de ce cosy mystery.
Les point négatifs :
Cela se passe en Alsace, mais il y a très peu de références régionales.. dommage, ca aurait été agréable.
Le langage est beaucoup trop grossier ! Ca passe dans certains dialogues, mais là c'était trop pour moi
J'ai trouvé le personnage de Quentin assez agaçant, plutôt caricatural. J'espère qu'il prendra plus de profondeur dans la suite.
Les points que j'ai aimé :
Un peu d'humour (notamment avec les ados de Léopoldine)
Et surtout une bonne intrigue ! J'avais plus ou moins deviné le coupable, mais la fin m'a tout de même surprise par son originalité !
Donc un roman à découvrir, plein de promesses pour le suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

un bon cosy mystery français

Léopoldine Courtecuisse (ça démarre bien avec un nom pareil) possède un salon de coiffure dans une petite ville d'Alsace qu'elle gère avec Magalie sa meilleure amie et associée. Elle est divorcée et est maman de deux adolescents de 16 et 14 ans dont elle a la garde une semaine sur deux et elle a bien du mal à contrôler la situation.

Le rêve de Léopoldine depuis son enfance était de devenir policière pour mener des enquêtes, mais la vie en a décidé autrement. Or un soir après la fermeture de son salon, elle va découvrir sur le parking le cadavre d'une jeune femme dans une voiture. Elle prévient aussitôt la Police et elle va vouloir s'approprier l'enquête.

Le Lieutenant Quentin Delval qui officiait dans la protection de personnalités sur Paris et qui vient d'être muté en Alsace pour représailles après avoir commis une "bévue" va faire comprendre à Léopoldine assez brutalement qu'elle n'a rien à faire dans cette enquête, qu'elle retourne à ses shampooings et ses bigoudis.....

Bien sûr Léopoldine ne va en faire qu'à sa tête et va faire son petit business de son côté, elle va récolter certains éléments qu'elle va partager avec Quentin qui finalement va accepter son aide, lui qui n'a jamais eu à résoudre d'enquêtes jusqu'à présent va voir en elle une coéquipière. Ils vont travailler en binôme en secret, Léopoldine est aux anges, elle va enfin pouvoir prouver qu'elle aurait fait une bonne enquêtrice.....

Un livre que j'ai lu avec plaisir l'intrigue est bien menée et intéressante. Les personnages sont attachants même si au début je trouvais Léopoldine assez énervante, j'ai appris à la connaître au fil des pages.

Je conseille vraiment ce livre que j'ai apprécié avec une fin vraiment haletante à laquelle je ne m'attendait pas.

Merci à #netgalley et à #harcipochel de m'avoir permis de lire ce livre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman de cosy mystery mêlant ragots, trahisons et meurtres.
Dans ce roman, nous suivons Léopoldine, une maman coiffeuse qui à une famille atroce, un ex-conjoint qui l'a détruite mais qui à réussi à s'en sortir en créant sont salon de coiffure avec une autre femme trompée également. Fan d’enquêtes policières, Léo va se retrouver mêlée à une affaire de meurtre et va devoir aider le jeune gendarme Guillaume, qui est sur la célète après une histoire de coucherie avec une femme de ministre.
Aux premières lignes j'étais septique car j'avais peur de tomber dans un énième cosy mystery sans grand intérêt mais j'aurai eu tord de ne pas persévéré car la plume fluide et très agréable de l'autrice fait que l'on rentre vite dans le récit et qu'on s'attache à nos deux protagonistes.
J'ai vraiment passé un super moment de lecture et j'ai bien envie de découvrir la suite de leurs enquêtes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore une belle lecture chez Archipel. Je me suis franchement régalée avec cette enquête décalée.

Léopoldine n’a rien d’une superhéroïne, mais il faut lui accorder une grande ténacité, des enfants incroyables et un sacré humour. Elle va mener la vie dure à Quentin alors que ce dernier, tout fraîchement arrivé, subi sa punition en serrant les dents. Il y a donc d’un côté la mère de famille divorcée qui se bat pour réussir et de l’autre, le jeune lieutenant qui a fauté et qui se retrouve acculé et plutôt hargneux.
Ce duo est génial. Ils sont tellement différents mais avec un but commun. Résultat: ils sont assez efficaces. Leurs méthodes sont assez peu orthodoxes, entre travail policier et commérages améliorés. Sur fond de dialogues savoureux, ce roman m’a fait beaucoup rire. Mais s’il y a de l’humour, il y a des thèmes plus sérieux qui apparaissent sans en avoir l’air: un peu de manipulation, de tromperie, d’éducation… et franchement c’était très bien amené, avec une psychologie assez intéressante et sans que cela soit lourd et plombant.

J’ai tellement aimé ces personnages si authentiques et extravagants. Si le final était assez surprenant, j’avais néanmoins deviné une bonne partie. Et pourtant, cela ne m’a pas du tout empêchée d’adorer cette lecture que je n’ai pas, au fond, lu pour savoir qui était le meurtrier, mais pour me faire plaisir avec un cosy mystery français plein d’humour aux personnages attachants que je me réjouis d’ailleurs de retrouver à la fin de l’année pour une nouvelle aventure.

Je vous conseille absolument ce roman si vous cherchez un moment drôle, sympa et décalé!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léopoldine Courtecuisse est coiffeuse à Wahlbourg. Quand elle découvre le cadavre de Véronique, elle y voit une opportunité de mener une enquête comme elle en rêve depuis toute petite. Mais Quentin Delval n'a que faire de cette enquiquineuse dans les pattes. Sauf qu'il doit se rendre à l'évidence, il a besoin d'aide pour mener cette enquête dans une ville où il ne connait personne.
J'ai vraiment apprécié cette plongée dans une petite ville de province et ses secrets pas si bien cachés que çà. Si on est loin de lire un roman d'une grande originalité, le but principal de se divertir et de s'amuser est parfaitement atteint. Parce qu'entre les cancans partagés chez la coiffeuse et la vie familial de Léopoldine avec ses ados, on prend vraiment beaucoup de plaisir à lire cette histoire légère. Et ce d'autant que la galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres offre des portraits bien croqués et amusants d'un microcosme provincial.
Un chouette moment de plaisir et des personnages que j'ai hâte de retrouver dans le prochain opus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un cosy mystery que j'ai vraiment adoré.

Les personnages sont attachants, courageux, intelligents et surtout intéressants. Les suivre est très agréable. Léopoldine n'est pas policière mais pourtant elle pourrait car sa manière de mener l'enquête est géniale. Elle n'est pas trop gnangnante et son cheminement est bien mené. J'ai aussi apprécié son acolyte qui si au départ semble un peu bourru est au contraire quelqu'un de chouette.

Pour l'histoire, elle est prenante. Du début à la fin, j'ai aimé tenter de découvrir le fin mot de cette intrigue. Il y a un petit suspense qui s'installe et le tout est saupoudré d'une pointe d'humour. Personnellement, c'est un combo gagnant. De plus, la fin est bien trouvée. Je ne m'y attendais pas.

En ce qui concerne la plume de l'autrice, elle est plaisante à lire. Il n'y a pas de temps mort et pas de grandes digressions. Tout ce que j'aime.

Bref, c'est un excellent premier tome et je lirai la suite avec plaisir.

Je remercie les éditions de l'Archipel et NetGalleyFrance pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Leopoldine Courtecuisse est coiffeuse dans un petit bourg alsacien. Mère de deux ados, elle est friande de séries policières. Alors, quand elle découvre le cadavre d'une des habitantes, elle y voit enfin l'occasion de mener une enquête. Ce qui n'est pas du tout du goût de l'inspecteur fraîchement nommé qui ne voit en elle qu'une empêcheuse de tourner en rond. Seulement, Léopoldine, grâce à son salon et aux commérages qui s'y répandent, va vite devenir un atout pour l'enquêteur..

Ce roman offre une légèreté bienvenue actuellement. Une enquête y est bien menée par un inspecteur très sérieux mais c'est bien le seul... Ce récit est écrit avec un humour et une légèreté de ton qui est vraiment plaisante à lire. L'héroïne tente de prouver coûte que coûte qu'elle peut résoudre ce crime et se place dans des situations parfois cocasses.
J'ai beaucoup ri en lisant ce livre car l'humour est partout et les dialogues sont criants de vérité.
Si vous aimez les cosy-mystery, ne passez pas à côté de celui-ci.
Pour ma part, j'espère qu'il est le premier tome d'une longue série et j'attends le second avec impatience.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :