Le promeneur sur le cap

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 15 janv. 2022 | Archivage 28 mai 2022

Résumé

Le corps d’un homme est trouvé sur le cap dans une petite communauté de pêcheurs sur la côte est. D’abord, tout le monde croit qu’il s’agit d’une crise cardiaque ou d’un AVC. Mais alors, on découvre qu’il a été empoisonné. Qui ferait cela et pourquoi ? Découvrir cela revient au Sergent Winston Windflower de la GRC avec son acolyte de confiance, Eddie Tizzard. Tout au long, ils découvrent qu’il y a bien plus de secrets cachés dans cette petite communauté et de puissantes personnes qui souhaitent que cela reste ainsi.


Le corps d’un homme est trouvé sur le cap dans une petite communauté de pêcheurs sur la côte est. D’abord, tout le monde croit qu’il s’agit d’une crise cardiaque ou d’un AVC. Mais alors, on découvre...


Formats disponibles

ISBN 9781667418599
PRIX

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Merci à Netgalley et à Mike Martin pour avoir mis ce livre à disposition.
Voici un roman policier calme. L’adjectif peut sembler réducteur mais si vous êtes adepte de courses poursuites, de coups de feu échangés, voire de tueurs en série sanguinaires se complaisant à torturer ses victimes, ce roman n’est pas fait pour vous. De même, si vous aimez les policiers eux-mêmes torturés et en souffrance, vous pouvez passer votre chemin.
En fait, au tout début de l’intrigue, l’on pourrait presque croire que nous ne sommes pas dans un roman policier. En effet, un homme a été retrouvé mort, mais il est âgé, veuf, c’est un homme qui fait toujours la même chose à la même heure. L’on pourrait donc croire qu’il est mort de mort naturelle, partie retrouver sa femme dans l’autre monde. Il faut une autopsie pour prouver non seulement qu’il a été assassiné, mais en plus qu’il a été empoisonné. Qui ? Pourquoi ? Il paraissait si tranquille ! Et il l’était, à sa façon. Alors ?
Le sergent Winston Windflower, aidé par Eddie Tizzard, mène l’enquête, et tant pis si cela dérange. Il est des hommes qui pensent encore que pouvoir et fortune les dispense des lois. Ont-ils tort ? Pas toujours. Le sergent est quelqu’un de calme, de patient, la bureaucratie ne l’effraie pas, chercher des moyens d’enquêter quand même sans avoir l’air d’y toucher non plus. Il prend le temps, aussi, de vivre sa vie – parce qu’il y a une vie en dehors du travail, parce qu’il veut construire cette vie, et qu’il sait ce qu’il veut.
L’enquête prendra un tournant inattendu aux deux tiers du récit – preuve que le ou les coupables ont toujours fortement à voir avec le passé de la victime.
A découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :