La Princesse Étrangère

Le Royaume du Nord #1

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 26 janv. 2022 | Archivage 6 févr. 2022
MxM BookMark, Collection Infinity

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaPrincesseÉtrangère #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Négocier ou courber l’échine. 

Se battre ou périr. 

Au jeu du pouvoir, seuls les plus habiles s’en sortent. 


La princesse Eugénie a été éduquée dans l’ombre de ses aînés, condamnée à un futur sans éclat. 

Mais lorsque leur voisin menace son royaume et qu’elle est envoyée dans le Kaezar de Sibérion pour y rencontrer leur souverain, aussi impitoyable et glacial que le pays qu’il dirige, Eugénie se retrouve propulsée sur la scène politique internationale. 

Devenue émissaire pour son île, elle va devoir se plier aux revendications de son hôte tout en essayant de rester en vie. Car, dans l’ombre, les complots et les jalousies se multiplient. 

Mais quand sa main est exigée comme garantie, les dés sont jetés… 

Si elle compte survivre et épauler son intraitable époux, Eugénie n’a d’autre choix que de s’endurcir… 

Négocier ou courber l’échine. 

Se battre ou périr. 

Au jeu du pouvoir, seuls les plus habiles s’en sortent. 


La princesse Eugénie a été éduquée dans l’ombre de ses aînés, condamnée à un futur sans...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791038104396
PRIX 7,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Fan du coup de crayon de Nicolas Jamoneau et de la Collection Infinity des éditions Bookmark, c'était sûr que j'allais craquer pour cette nouvelle saga ! J'ai donc embarqué sur le bateau qui emmène Eugénie à Sibérion.

Eugénie, c'est la troisième fille des altesses Antillanes. Ce détail a toute son importance, dans la façon dont elle se perçoit, mais aussi dont elle a été éduquée. Rien ne la prédestine a faire un bon mariage ou a tenir un château. Elle a été formée à la politique extérieure et son avenir s'annonce plein de voyages et d'accords à négocier. D'ailleurs, son périple dans le royaume du Nord est le tout premier de sa "carrière", elle s'inquiète donc de son succès, d'autant plus quand elle fait la connaissance du Kaezer Kovan, un homme froid et difficile à cerner qui ne lui facilite pas la tâche. Pétrie d'angoisses, elle ne sait comment aborder ces négociations. Pourtant, contre toute attente, il accepte de s'unir à son peuple en échange d'avantages commerciaux et contre la promesse d'un mariage.

Soulagée, Eugénie peut profiter de son séjour à Sibérion en toute quiétude ou presque. En effet, à peine étaient-ils arrivés que le froid a emporté sa meilleure amie. Malgré ce deuil, la délégation Antillane va découvrir ce monde totalement opposé au leur : chocolat chaud, patin à glace, voyage en traîneau, aurore boréale... L'hiver n'a pas que des mauvais aspects à offrir. Et la Cour non plus puisque Eugénie connaît ses premiers émois grâce au Prince Boran, le jeune frère du Kaezer. Mais tout va être bousculé, lorsque de retour sur leur île, ils reçoivent la visite du Kaezer et que celui-ci annonce vouloir épouser Eugénie et non son aînée Evelyne, comme cela était prévu. Les cœurs et les esprits s'échauffent et marquent le tournant du roman. Eugénie quitte son île et repart assumer son destin à Sibérion où elle apprend à connaître le Kaezer. Pourtant rien n'est simple pour la jeune femme : entre un cœur pris entre deux frères, un Duc la tenant coupable de la mort de sa fille, des secrets de famille à découvrir, un conflit ouvert avec sa sœur et une mystérieuse agression.

Qui sont les ennemis ? à qui se fier ? Telle est la question à laquelle nous restons suspendu tout au long du tome. Si certaines réponses nous sont apportées, il nous en reste toujours autant, surtout après cette fin !!! Au final c'est un premier tome où il y a peu d'action de manière générale, mais durant lequel je ne me suis pas ennuyée une minute ! Je n'ai plus qu'une hâte : lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En lisant le résumé, j’ai su que cette histoire allait me plaire. Mais j’ignorais à quel point j’allais complètement adorer ce roman. Si la couverture est jolie, je regrette que le personnage soit très mal représenté : Eugénie a la peau sombre, ce qui est répété à de nombreuses reprises dans le roman. Pourtant sur la couverture on dirait qu'elle a peau blanche. Alors que la représentation est si importante de nos jours, je regrette profondément que la couverture ne rende pas justice à l'héroïne, surtout pour un roman que j'ai tellement adoré.

On suit l’héroïne Eugénie, une jeune princesse de 21 ans qui s’embarque dans un voyage diplomatique dans la contrée nordique de Sibérion. C’est sa première mission et elle est pétrie d’appréhension. Eugénie est une fille réservée, une troisième fille qui n’a pas reçu le même traitement que ses aînés, soucieuse de se rendre utile à son royaume. Dans sa contrée natale, les grandes fratries sont peu appréciées, c’est pourquoi personne ne s’attendait à la venue au monde de cette princesse. En conséquence, on ne lui destine pas un grand mariage et il n’y a aucune attente particulière à propos de sa destinée. L’avantage, c’est qu’elle a pu grandir dans une relative liberté et que son père l’a formée à la politique extérieure. Eugénie sait qu’elle est vouée à voyager et à mener des accords diplomatiques au nom de son père, le Sérénissime. Son premier voyage en Sibérion l’angoisse parce qu’elle est consciente de l’importance de ce voyage pour son pays. En effet, la guerre est aux portes de l’Antille et Eugénie a pour mission de sceller un accord avec le puissant royaume du Nord, Sibérion.

Le roman n’est pas un concentré d’action. Le récit n’est pas ponctué de retournement de situation. Pourtant, je ne me suis jamais ennuyée. Virginie Decamps réussit à nous embarquer dans son univers avec une facilité déconcertante. En très peu de pages, je me suis retrouvée totalement impliquée dans l’aventure d’Eugénie. On découvre Sibérion et ses habitants avec autant de curiosité qu’elle. On se familiarise avec elle, son entourage et l’univers de fantasy. Si j’ai été déconcertée par le mélange hétéroclite de certains prénoms ; des prénoms plus traditionnels comme Marine avec des Aëlys, puis des Vanille (?), j’ai rapidement pris mes marques dans ce nouveau monde.

Le style d’écriture de l’autrice est assez fluide et appréciable. Toutefois, je dois avouer que j’ai été dérangée par certaines tournures de phrases et que plusieurs répétitions m’ont sortie de ma lecture. J’ai également tiqué sur certains aspects de l’histoire, comme le fait que les pays semblent se méconnaître totalement au point qu’Eugénie ignore que le roi qu’elle rencontre a une soeur sans qu’il y ait d’explication pertinente, le fait qu’Eugénie doit mener des négociations mais qu’elle ne négocie même pas le montant des richesses données à la partie adverse, … Toutefois, ce ne sont que des détails et ces éléments ne m’ont pas empêché d’apprécier ma lecture. Il me semble qu’il s’agit d’un premier roman et on peut facilement pardonner ces erreurs qui vraisemblablement, s’arrangeront par la suite.

J’ai adoré suivre les péripéties d’Eugénie. Celle-ci est un personnage imparfait, avec ses qualités et ses défauts. Je me suis attachée à elle et je suis curieuse de la suivre dans d’autres tomes. Bien qu’il ne se passe pas énormément de choses, j’ai été passionnée par l’histoire. Je suis très curieuse de découvrir d’autres facettes de l’univers qu’a créé Virgnie Decamps. Par ailleurs, un des points forts du roman réside dans la romance qui s’installe. Elle n’est pas immédiate, elle se construit au fil du temps. Les deux personnages se parlent à plusieurs reprises et passent du temps ensemble avant que des sentiments apparaissent. J’ai absolument adoré cette romance. Tous les moments qu’ils passaient ensemble faisaient fondre mon coeur et je n’attendais qu’une chose : c’était de les voir interagir. L’une des raisons qui ont fait que j’ai aimé cette romance c’est que le personnage masculin ne correspond pas au stéréotype toxique de certains personnages masculins. S’il est impulsif, ce n’est jamais pour faire du mal à l’héroïne. Il n’est pas violent, que ce soit verbalement ou physiquement. Son passé n’est pas utilisé comme excuse pour justifier un comportement problématique. J’ai adoré son personnage et la relation qu’il noue avec Eugénie.

Je remercie les éditions MxM Bookmark pour la page d’avertissement de contenu en début d’ouvrage. Cela m’a permis d’être préparée aux scènes qui allaient suivre dans l’histoire. Il est important de savoir que le roman comporte des scènes d’agression sexuelle. Si je regrette qu’une scène ne soit pas dénoncée à sa juste mesure (un baiser par surprise n’est pas consenti), j’ai été agréablement surprise par le traitement qui est fait de l’agression sexuelle que va subir l’héroïne. Les ressentis d’Eugénie sont empreints de réalisme (culpabilité, doutes, angoisse). L’acte est clairement dénoncé, que ce soit par la narrateur que par l’entourage d’Eugénie. J’ai énormément apprécié le fait que les conséquences d’un tel acte soient montrées dans un ouvrage de fantasy. Les agressions sexuelles sont parfois minimisées voire invisiblisées dans certaines œuvres, comme si les héroïnes n’étaient pas traumatisées et qu’il ne s’était rien passé. Il n’en est rien dans cette histoire. C’est une des raisons qui ont fait que j’ai adoré cette histoire.

Si vous êtes curieux de découvrir cette histoire, je ne peux que vous encourager à le faire. J’ai adoré suivre cette histoire et je vais mourir d’impatience en attendant le second tome. Je suis tellement curieuse de découvrir la suite des aventures d’Eugénie, de Kovan, d’Oriana et des autres … Si vous avez apprécié la série Les accords corrompus de Kelly St Clare, je vous encourage à lire cette nouvelle série. Un excellent premier tome avec une héroïne attachante, une merveilleuse romance, un univers intéressant et intrigant .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce premier tome est une bonne découverte pour moi !

L’on va suivre le personnage d’Eugénie. Elle va se retrouver impliquée dans des enjeux politiques. Princesse n’ayant aucun but dans la fratrie, Eugénie devient émissaire et va accomplir la mission qu’on lui a donné. Elle doit rencontrer le Kaezar de Sibérion dans l’objectif d’obtenir son soutien. Seulement, ça ne va pas être aussi simple. Elle va devoir survivre et faire ce qu’il faut pour ne pas attirer les foudres de ce souverain impitoyable.

J’ai énormément apprécié le personnage qu’est Eugénie. C’est une personne qui est intéressante, qui va grandir tout au long du récit. On la voit subir les obstacles et les surmonter, on la voit s’endurcir. Elle évolue. Eugénie est courageuse, brave, authentique et original. Je me suis attachée à elle. C’est une héroïne qui voit ne se fie pas aux apparences, elle cherche au-delà.

Parlons du Kaezar, Kovan, quel personnage ! Il m’a fasciné. J’ai eu un coup de cœur pour son personnage. Il est froid, impitoyable. il a une carapace autour de lui. C’est un personnage qui cache des blessures sombres au fond de lui. Il a l’aura de l’homme que rien ne peut toucher et atteindre.

Eugénie et Kovan nous permettent de passer un bon moment. Ils se lancent des piques, se testent, c’est vraiment divertissant à voir. Les personnages secondaires sont aussi très curieux et plaisants à rencontrer. On en découvre de nombreux, certains drôles, attachants et originaux. Ils ont toute leur importance et apporte beaucoup à l’ambiance et l’environnement.

L’intrigue est juste ultra plaisante à découvrir. Une lecture qui nous transporte dans une ambiance politique remplie de complots, de secrets, de mensonges. Tout est tactique et stratégie. C’est très happant, je trouve et on ne veut pas lâcher la lecture tant on veut savoir ce qu’il va advenir. C’est clairement addictif ! Sans compter, l’univers qui est bien imaginé, bien travaillé, à la fois complexe et immergeant. Bravo à l’auteure car c’est très prometteur, j’ai été captivée, par l’intrigue, par l’univers ou même par les personnages.

Je ne connaissais pas l’auteure et c’est une belle découverte pour moi. On a une plume qui sait nous transporte, nous faire ressentir des émotions. Le tout est plaisant à lire et agréable. C’est prenant et génial.

Je suis curieuse pour la suite ! J’ai été agréablement surprise par cette lecture. Vous avez dû comprendre j’ai adoré ! Un coup de cœur à lire sans attendre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je fus plutôt agréablement surpris au fil ds pages de ce roman. L’histoire se déroule dans un univers très similaire au nôtre, c’est à dire sans magie. L’intrigue va donc tourner autour des enjeux politiques et des mariages arrangés. Si l’histoire est plaisante, relativement agréable à lire, je reproche toutefois à l’auteure le manque de rythme. Il y a de longs moments où il ne se passe pas grand chose et c’est dommage. Il y a également des évènements marquant que l’on voit venir de loin (notamment à cause du message d’avertissement au début du livre). J’ai trouvé cette prévisibilité un peu dommage tant l’univers s’annonçait très riche.
Je vais maintenant m’attaquer au gros problème de ce livre : le style de l’auteur. En réalité, Virginie Descamps a une écriture , les chapitres s’enchaînent relativement bien. Ce qui m’a gêné, c’est plutôt les expressions ou mots qui reviennent sans cesse, du début à la fin du roman. On retrouve par exemple le terme « œillade » ou bien l’expression « avoir des papillons dans le ventre ». Cette dernière m’a plutôt énervé à force de la retrouver. Je me suis même « amusé » à tenter de deviner si j’allais la rencontrer au fur et à mesure que je lisais une description qui pourrait convenir. Je le sais, j’ai des distractions étranges.
Les personnages sont très attachant dans l’ensemble. Celui de Kovan est très mystérieux et il faudra attendre le prochain tome pour espérer en savoir plus. Eugénie reste assez classique par rapport à ce que l’on peut voir dans d’autres romans du même genre. Son destin est très prévisible et la quatrième de couverture n’aide pas.
J’ai vraiment apprécié ma lecture, j’ai passé un moment agréable. Cependant, je suis resté sur ma faim. Le roman s’achève et laisse plus de questions que de réponses. C’est une façon de garder le lecteur intrigué mais là on a vraiment peu de réponses tout au long du livre. C’est pourquoi j’ai vraiment hâte de lire la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai littéralement dévoré ce roman. Une fois commencé je n’ai pas réussi à le lâcher et qu’est ce que ça fait du bien de ressentir ça. J’ai absolument tout aimé dans ce roman. Déjà je découvre la plume de l’auteure grâce à ce roman et c’est une sublime découverte. C’est fluide et extrêmement bien écrit. Dès les premières pages nous sommes totalement embarqués dans cet univers extrêmement bien construit. Et puis il y a la romance… car outre les complots , les secrets qui nous tiennent en haleine durant notre lecture il y a la romance qui m’a totalement convaincue. J’ai adoré le personnage du Kaezar qui est en apparence très froid, très dur mais qui au fond garde des secrets et des blessures. Eugénie est un personnage féminin fort que j’ai beaucoup aimé car on est très loin du cliché de la princesse sans cervelle.
Bref j’ai absolument tout aimé dans ce roman que j’ai trouvé captivant mais je vous préviens la fin est atroce car on termine sur un énorme cliffhanger. Il me tarde trop de lire la suite…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

⚜️ - Le royaume du Nord . T1 La princesse étrangère - ⚜️

¡ Alerte coup de cœur ♥️ !

Ce livre est le premier que je termine en 2 semaines. Oui vous avez bien lu !

Et c’est une très belle réussite ! J’ai quasiment TOUT aimé dans cette histoire : De l’univers aux personnages, en passant par la romance

J’ai aimé l’innocence d’Eugénie qui grandit au fil des pages et le caractère complexe de Kovan. Si elle grandit, Kovan dévoile avec parcimonie un caractère doux, à l’opposé de ce que les gens pensent. Ensembles, ils sont parfaits et se complètent parfaitement.

L’intrigue politique ne sera pas au cœur de ce roman mais au vue du cliffhanger, elle le sera sûrement dans le prochain tome. Mais si, comme moi, vous êtes amoureux des romance alors vous serez servi !

L’histoire prend son temps pour se mettre en place et j’ai beaucoup apprécié !

En bref, vous l’aurez compris, je suis CONQUISE !

Je remercie @mxmbookmark et @netgalleyfrance de m’avoir fait parvenir ce livre et j’attends la suite avec une grande impatience !

Vous tente-t-il ?

Votre bien dévouée,

Jess-qui-veut-un-Kovan

Cet avis vous a-t-il été utile ?

“Le danger sous-jacent que représente cet homme fait froid dans le dos. Aura t-elle les épaules suffisamment solides pour affronter un tel personnage et ramener chez elle les accords tant espérés par le sérénissime ?”
.
La princesse Eugénie a été éduquée dans l’ombre de ses aînés, condamnée à un futur sans éclat.
Mais lorsque leur voisin menace son royaume et qu’elle est envoyée dans le Kaezar de Sibérion pour y rencontrer leur souverain, aussi impitoyable et glacial que le pays qu’il dirige, Eugénie se retrouve propulsée sur la scène politique internationale.
Devenue émissaire pour son île, elle va devoir se plier aux revendications de son hôte tout en essayant de rester en vie. Car, dans l’ombre, les complots et les jalousies se multiplient.
.
Tout d’abord je tiens à remercier de tout coeur Netgalley et les éditions bookmark pour ce service presse. Il s’agit de ma première romance fantasy et j’ai tout simplement adoré ! Dans cette histoire, on peut retrouver de la royauté, des guerres de territoires, des mariages arrangés, enfin toutes les histoires de la cour avec leurs mystères et leurs interrogations. J’adore cet univers, et l'ambiance créée par l’auteure est tout simplement géniale, bien construite et très intrigante. La romance prend son temps, elle est faite de beaucoup de rebondissements et toutes les certitudes du début du roman volent en éclats au fur et à mesure des pages. Les héros sont très attachants bien que totalement imparfaits, nous sommes loin du prince et de la princesse des contes pour enfants ahah. Le récit est à la 3ème personne donc pour moi qui ai l’habitude de lire à la première personne j’ai eu besoin d’un léger temps d’adaptation mais il me semble que c’est de coutume dans les romances fantastiques. La fin est pleine de suspens et il me tarde la sortie du second tome pour avoir des réponses aux questions qu’elle sous-entend.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après un temps de scepticisme au début de ma lecture, j'ai finalement beaucoup aimé ! La plume m'a un peu déconcertée, parfois un peu trop ampoulée, avec à mon goût un manque de simplicité, d'efficacité dans le vocabulaire. Ceci explique un léger décrochage sur les premiers chapitres, mais qui a rapidement été effacé par l'histoire, très prenante. Ces deux royaumes que tout oppose, la personnalité de l'héroïne, l'anti-héros du roi Sibère, les émois sentimentaux, tout ça m'a bien emporté dans l'univers de ce roman. Le rythme est soutenu, avec pas mal de surprises, l'auteure est dans un registre un peu déjà vu dans la littérature ado mais trouve le moyen d'aller là où on ne l'attendait pas. D'importantes ellipses donne un certain réalisme à cette histoire issue d'un imaginaire du merveilleux, ce qui est appréciable. J'ai hâte de lire la suite, et je recommanderais à mon public ado.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Faut absolument que je vous parle de roman ! Il est juste incroyable ! Un vrai coup de coeur ! Une fois immergé dans cet univers, même le livre terminé, on ne le quitte plus jamais. Je ne me remet toujours pas. L'histoire se déroule dans un monde où ce dernier est divisé en royaume avec leur conflit et leur alliance. Tout ce qu'il me faut pour complètement accrocher à l'histoire. On rajoute à cela une romance douce et graduelle pour faire de ce roman une pépite.

Les personnages sont attachants et très bien construits. Eugénie est la troisième fille du royaume Antillane ce qui veut dire que son destin ne sera pas grandiose comme celui de ses aînés destinés à être roi et reine. Son instruction s'est résumé à la politique extérieure et elle rêve voyage. Néanmoins tout cela pourrait changer suite à sa première mission dans le royaume de Siberion. Ce que j'ai le plus apprécier chez elle, c'est qu'elle reste toujours douce, gentille, loyale et sa détermination quand elle crois en ses convictions. Elle va tout faire pour que sa mission soit un succès même si elle doit faire affaire avec le froid Kaezer Kovan. Ce dernier est glacial, ténêbreux, strict et peut se montrer très difficile à atteindre. Si l'alliance semble compliquée à être conclue, quelque chose d'autre pourrait bien naître...

La plume de l'auteure est fluide, juste, immersive, douce et très addictive. L'auteure a très bien su retranscrire à la perfection les sentiments des personnages, l'ambiance de la royauté et de la politique qui est associée. C'est un roman absolument incroyable et qui est un véritable coup de coeur ! J'attends la suite avec impatience et je vous le recommande de lire de suite !

Note : 100/5 👑❤️

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire : Nous sommes ici dans un contexte historico médiéval, avec un mélange entre un royaume semblable à Venise et un pays nordique où il fait froid huit mois par an. La princesse Eugénie se retrouve donc à aller négocier un traiter militaire entre son pays, géré par le Sérénissime Jean, et le Kaezer Kovan de Sibérion, étendue froide et souvent gelée.
Entente qui devrait être soldée par l'envoi de militaires de Sibérion d'un côté pour défendre, et de l'autre, des ressources luxueuses et une princesse à épouser pour le Kaezer.
On suit donc cette partie négociation, avec les avancées et reculées de part et d'autres, entre Eugénie et Kovan, le prince héritier Boran de Sibérion aussi, et toutes les deux cours qui gravitent.

La plume de l'auteur : La romance est assez convenue pour moi, et les aspects de jalousie et autres sentiments négatifs sont bien présent! Les descriptions des personnages et décors sont précis, présents juste ce qu'il faut pour bien immerger le lecteur.

Mon avis général : Je termine frustrée par ce final au fort suspens. J'aime bien les deux personnages, Eugénie et Kovan, et il reste beaucoup à découvrir sur le fonctionnement de Sibérion et des sibères. Des secrets encore. Et visiblement, un gros pan de géopolitique va être à développer dans le prochain tome selon ce qui va être dévoilé de cette dernière scène!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis tout simplement tomber amoureuse de Kovan. Bien qu’il soit froid et que rien n’est fait pour qu’il soit apprécié. J’ai justement beaucoup aimé ce personnage ainsi que tous les mystères qui l’entourent. J’ai éprouvé beaucoup d’empathie envers ce personnage par rapport à ses secrets, son passé et sur l’opinion qu’on les gens sur lui.
Concernant Eugénie, j’ai également apprécié ce personnage par rapport à sa gentillesse et par son sens du devoir. Même si j’avoue que j’avais du mal avec certains de ses traits de caractères et le fait qu’elle juge Kovan aussi durement et qu’elle soit aussi naïve sur certains points.

L’écriture est fluide et j’ai adoré les descriptions de l’auteure qui permettent de bien se plonger dans cet univers riche en décors.

Mais je suis tellement frustrée par cette fin ! J’ai tellement hâte de lire la suite (merci le Cliffhanger). J’ai vraiment adoré cette lecture ainsi que l’univers. J’ai hâte d’en savoir plus sur le fonctionnement de Sibérion et de tout le côté politique lié à ce royaume. Je lirai ce second tome avec grand plaisir car j’ai vraiment apprécié cette lecture qui entre dans mon top 3 des coups de cœur de mon année livresque 2022.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :