Guilty

L’affaire Patty Johnson

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 20 oct. 2021 | Archivage 20 oct. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Guilty #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Guilty, l’appli de la justice populaire. 

Comme Patty Johnson, dont la petite sœur Iris a été victime de Marc Bardys, faites tout pour que ce condamné soit relâché et lancez-vous à sa poursuite !

Un thriller d’anticipation où chacun peut s’immerger dans un dossier criminel, faire sa propre justice pour venger la mort d’un proche ou… emprunter une autre voie.

Guilty, l’appli de la justice populaire. 

Comme Patty Johnson, dont la petite sœur Iris a été victime de Marc Bardys, faites tout pour que ce condamné soit relâché et lancez-vous à sa poursuite !

Un...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782700276671
PRIX 14,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ayant craqué pour le 1er tome dès que j'ai découvert son synopsis, impossible de passer à côté de ce 2e opus. D'autant que le personnage que l'on suit ici, Patty, nous est déjà familier puisqu'il fait quelques incursions dans le tome consacré à l'affaire Diego Abrio et qu'en toute fin de livre, on découvrait les 1ers pages de celui-ci. Si je m'étais précipité en librairie lors de la parution de l' histoire d'origine, c'est parce que ce récit fait juste froid dans le dos tellement elle me fait penser à un épisode de Black Mirror (excellente série à découvrir au passage si ce n'est pas déjà fait et que le fait de regarder un futur proche où tout part à vau-l'eau face aux diverses dérives ne vous fait pas complètement paranoïer...). S'imaginer une époque où chaque condamné, au bout de 3 ans de prison effectués, se voit "proposer" sa remise en liberté si son compteur de likes dépasse les 3.000.000 parait déjà complètement fou. Mais le voir être relâché pour laisser la population en faire ce qu'elle veut, que tous les jours sa position soit dévoilée et que le lynchage qu'il subira sera commis en toute impunité, filmé, diffusé, commenté, c'est juste à vomir ! L'affaire Diego Abrio nous faisait découvrir cet univers via Diego lui-même, on le suivait, perdu, apeuré, démoralisé alors qu'il était traqué de toutes parts. Ce second tome est tout aussi intéressant et nous fait passer, cette fois, du côté des victimes puisque Patty en fait parti. Sa jeune sœur ayant été tuée par Marc Bardys, elle tente depuis qu'il est présent sur #Guilty de tout faire pour qu'il soit relâché et compte bien par la suite lui faire payer ses actes. J'ai aimé ces changements et le fait de ne pas me retrouver une nouvelle fois aux côtés de la "proie", j'ai aussi beaucoup apprécié le cheminement du personnage et son évolution. Le récit est rapide et efficace et cela convient parfaitement à ce type de lecture "course contre la montre". Une nouvelle fois, au moment de refermer le livre, l'amorce du 3e tome à venir est là pour nous accrocher et je dois dire que j'ai vraiment hâte de pouvoir le découvrir ! Vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Patty Johnson a vu sa vie basculer lorsque sa petite soeur handicapée a été tuée par Marc Bradys. Grâce à l'application Guilty, elle va tout faire pour le faire libérer et le livrer ainsi à la vindicte populaire. Mais la vengeance est-elle si facile à obtenir... J'avais beaucoup aimé le premier tome qui s'intéressait à Diego Abrio et à sa fuite. Ici, on passe du côté des victimes et j'ai trouvé cela très intéressant de ne pas voir qu'un seul point de vue. Ce roman aborde une nouvelle fois les thèmes de l'influence des réseaux sociaux, de la peine de mort, de la justice populaire mais questionne aussi sur l'idée de vengeance. Une fois commencée, difficile de lâcher l'histoire : on veut savoir jusqu'où cela va aller. Au fil de ma lecture, je me suis demandée quelle aurait été ma réaction si j'avais vécu une telle situation et j'ai trouvé que l'évolution psychologique de Patty était bien amenée : elle pousse à réfléchir sur ce sujet. Je remercie les éditions Rageot et NetGalley pour la lecture de ce thriller addictif au rythme effréné.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le premier tome, lu fin juin, m'avait plu aussi bien pour son rythme que pour les questionnements sur la justice, soulevés par l'auteur, à travers le système mis en place. Précédemment, nous étions auprès de Diego, fraîchement relâché et traqué au nom de la "justice populaire". Dans ce deuxième tome, nous sommes de "l'autre côté", auprès de Patty qui veut profiter de cette loi pour se venger de la mort de sa sœur. Un angle différent qui rend la lecture intéressante. "Cela fait trois ans qu'elle vit avec la vengeance jusqu'à l'obsession." À mesure que le nombre de votes augmente, les doutes, la colère, la tristesse et l'envie de vengeance de Patty sont plus que jamais mêlé.e.s. L'homme qui a agressé sa sœur, qui n'a pas survécue, va être relâché. Il sera traqué et pourra être tué en toute impunité... C'est tout ce que Patty attendait, pouvoir venger Iris. Une fois de plus, l'auteur nous pousse à la réflexion. Il y a vraiment un truc qui nous remue, ne peut nous laisser indifférent.e.s. Se placer d'un point de vue ou d'un autre peut changer, un peu ou beaucoup, la donne. Il apporte de la nuance à ce que signifie la justice. La vie d'une innocente a-t-elle plus de prix que celle d'un coupable ? Patty va se confronter à Marc, lui dire sa douleur, et rien ne va se passer comme elle le voulait. "Des nuances ? Il n'y en a plus. Nulle part. Il ne subsiste que deux options pour tout commenter, pour prendre position et même pour décider du sort de quelqu'un..." Ce sont des affaires distinctes, mais pour le fond du sujet et la différence des points de vue, il faut lire L'affaire Diego Abrio également. Tout comme il sera intéressant de découvrir le prochain tome, en 2022, avec encore un autre angle à suivre. Merci aux Éditions Rageot, via NetGalley, pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A l’heure où les réseaux sociaux font partis de nos vies, quand serait-il s’ils faisaient aussi partis du système judiciaire ? Guilty permettant aux civils de faire leur propre justice sans risque de condamnation. Patty ne rêve que de venger la mort de sa sœur, mais à quel moment le deuil rencontre la vengeance ? Peut-on réussir à vivre avec ? J’ai beaucoup aimé le concept du livre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le thème de ce tome a été introduit lors de l’affaire Diego Abrio et nous plonge cette fois dans le point de vue d’une victime. Patty est la soeur d’iIris, tuée il y a trois ans, parce qu’on voulait lui voler son téléphone portable. Elle est assoiffée de vengeance et donc, elle plaide sans relâche pour la libération de Marc, l’agresseur d’Iris. Nous sommes aussi plongés dans la tête de Ryan, un jeune adolescent de quinze ans qui est le trois millionième à avoir voté en faveur de cette libération et celui par qui tout arrive. Ryan, c’est l’occasion d’introduire une piste de réflexion inattendue. Il nous montre qu’un simple clic peut bouleverser énormément de choses mais aussi que la personne à l’origine de ce clic devrait être responsabilisée. Il est facile de voter sous le coup de l’émotion mais moins lorsqu’il s’agit d’assumer les conséquences de cet acte. Ryan, c’est une prise de conscience, un sursaut de lucidité; celui qu’on pourrait être et vivre. A côté, Patty vit également une prise de conscience mais son cheminement se fait beaucoup trop vite à mon goût et de manière pas plausible à mon sens. Mais qu’importe, le résultat est là et rejoint la fin du premier volume. En effet, nous retrouvons Héléna et fidèle à elle-même, elle nous rappelle les principes de la justice, la vraie et le but de l’incarcération. Elle nous rappelle que celle-ci doit servie un double but: punir mais aussi éduquer. Une fois que la peine a été faite, la personne a le droit de pouvoir se réinsérer dans la société. A l’instar de son prédécesseur, ce tome fait réfléchir. L’action suit un rythme soutenu et les dialogues sont percutants. Pour autant, on reste captif de ce qui se déroule sous nos yeux tout en ayant les neurones qui turbinent. Je n’ai pas spécialement ressenti d’empathie pour Marc ou pour Patty mais j’ai été interpelée par Ryan car je n’attendais pas du tout la mise en abîme qu’il induit et c’est une bonne surprise. La conclusion de ce tome est presque défaitiste mais s’ouvre sur un tome trois qui promet d’être intéressant et complexe. J’ai donc très hâte de le découvrir. Cette série a le chic pour traiter de thèmes difficiles et pour nous faire prendre du recul. Jusque là, j’en suis ainsi plutôt fan et j’espère que le prochain volume sera à la hauteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Rageot ainsi que le site NetGalley de m'avoir permis de découvrir ce nouveau tome de la série "Guilty". J'ai beaucoup apprécié la lecture du premier volume dans lequel l'auteur nous plaçait dans la peau du condamné. Dans ce nouvel opus, Jean Christophe Tixier nous fait vivre l'histoire du côté de la soeur de la victime. La première de couverture est très attractive (comme dans le précédent tome) et l'histoire est rythmée. Dans les deux romans très forts émotionnellement, l'auteur nous fait réfléchir sur la vie, la haine, la vengeance et la justice humaine. Je recommande ce roman aux adolescents à partir de 14 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Rageot Editeur pour l'envoi, via net galley et en avant-première, du roman pour ados : Guilty - L'affaire Patty Johnson de Jean-Christophe Tixier. Il s'agit du second tome de la série car précédemment a été publié : Guilty - L'affaire Diego Abrio. Petite précision, les deux tomes peuvent très bien se lire indépendamment l'un de l'autre car l'auteur explique bien ce qu'est l'application et son but. Guilty est l'application de la justice populaire. Des internautes votent pour qu'un meurtrier soit relâché et que justice soit rendue. Grâce à une application, ils peuvent ensuite voir où il a été relâché et surtout, une fois par jour sa position est affichée. Il peut alors, au choix, être traqué ou protégé.. Dans ce second tome, nous découvrons Patty Johnson. Sa petite soeur Iris a été victime de Marc Bardys, qui l'a bousculé (alors qu'elle était en fauteuil roulant) pour avoir son portable.. ce qui l'a tué ! Patty va tout faire pour qu'il soit relâché et faire justice elle-même. Y arrivera t-elle ? Ce thriller d'anticipation est très réussi et donne matière à réflexion. Que ferions nous à la place de Patty ? Faire libérer le meurtrier de sa soeur et se faire justice soi même ? Ou alors, nous le laisserions là où il est le mieux : en prison ! Cet ouvrage est très intéressant car lecteur peut s'immerger dans un dossier criminel, et imaginer ce qu'il ferait à la place de la personne concerné. Une fois de plus, la plume de Jean-Christophe Tixier fait mouche. Ce roman est écrit à la troisième personne mais cela ne m'a pas dérangé. C'est un ouvrage très vivant, il y a les réactions de Patty mais aussi des messages entre deux protagonistes, des passages en rapport avec Guilty.. A aucun moment je ne me suis ennuyée. Par moment j'ai été un peu mal à l'aise car je n'approuve pas toujours les réactions des uns ou des autres. Difficile quand même d'accepter que certains veuillent faire à ce point justice par eux même ! La fin m'a donné envie de découvrir le tome suivant, j'ai hâte de retrouver la plume de cet auteur, que j'apprécie de plus en plus. Ma note : quatre étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie la plateforme Netgalley et surtout les éditions Rageot de m’avoir permis de lire ce roman! Ayant adoré le tome 1 de cette saga, je me suis tout naturellement jetée sur ce deuxième tome. Si ce dernier m’a moins séduite, ce fût tout de même une bonne lecture. Si tu ne connais pas cette saga, sache qu’elle prend place dans un de nos potentiels futurs dans lequel la justice a changé. Il est désormais possible de faire « libérer » un prisonnier après 3 ans passés en prison en votant dans une application. Chaque détenu atteignant 3 millions de vote sera alors relâché. Libre ensuite à la population de l’aider ou de le chasser. En effet, la loi autorise à tuer cette personne en toute impunité (ou presque, la torture n’étant pas autorisée). Autant te dire que certains s’en donnent à coeur joie! Avec cette suite, l’auteur continue d’explorer les dérives d’un tel système judiciaire au travers de ses principaux acteurs. Alors que le premier opus, plus haletant, permettait de suivre un relâché et sa lutte acharnée pour échapper à ses traqueurs, nous passons ici de l’autre côté de la barrière, celles des victimes et de leurs proches. Patty ne s’est jamais remise de la mort de sa petite sœur. Déterminée à se venger, elle sera prête à tout pour que le meurtrier de sa sœur soit relâché, quitte à nouer des alliances douteuses et à se perdre en chemin. Je dois avouer que je n’ai pas tellement accroché à son personnage. Elle est naïve, aveuglée par son besoin de faire justice, en colère et surestime sa force de caractère. Ceci dit, ses réflexions et son évolution au cours du récit permettent d’approfondir l’étude des dérives de ce système, point sur lequel j’attendais l’auteur. Est-ce que tuer la personne qui nous a enlevé notre être cher va nous faire du bien? En quoi sommes-nous légitimes pour décider de la vie ou de la mort d’autrui? Et puis, entre préméditer un meurtre et tuer quelqu’un par accident, il y a quand même un fossé. N’est-ce pas dans ce cas être pire que celui contre qui notre haine est dirigée? Par ailleurs, qui sont ces personnes qui traquent ces relâchés? Pourquoi font-elles cela? Quelles sont leurs motivations? Autant de questions auxquelles l’auteur apportera certaines réponses. Pas toutes, car il n’a pas finir d’approfondir le sujet mais il avance pas à pas et a commencé à répondre à certaines de mes attentes développées dans mon avis sur le premier tome. Je suis donc curieuse d’en apprendre plus dans le troisième tome, d’autant qu’il sera porté par un autre acteur de ce système à savoir quelqu’un qui tente d’agir contre et qui milite pour retourner à une justice plus traditionnelle. Peut-être me permettra t-il d’apprendre comment un tel système judiciaire a pu s’installer. En ce qui concerne le rythme, il est bien plus calme que le premier opus. On est davantage dans l’introspection que dans la course effrénée. Après tout, ce n’est pas Patty qui est prise en chasse, cela colle donc parfaitement. Sauf que j’ai trouvé l’intrigue moins aboutie. J’ai notamment peiné à saisir les motivations des deux hommes qui traquent Marc, le criminel ayant tué la sœur de Patty. Elles me sont encore floues ce que je trouve dommage. J’ai malgré tout retrouvé ce qui m’avait tant plus au sein du premier opus dans les derniers chapitres de cette suite. Course contre la montre, tension, crainte, émotions sont bien présentes dans les dernières pages de ce roman. La fin est brutale et haletante, un cocktail que j’ai adoré. Encore une fois, si tu es curieux/se de connaître le sort de Marc, comme celui de Diego, il te faudra lire ces deux courts romans. J’ai conscience de ne pas avoir réellement évoqué Marc dans cet avis, acteur pourtant important de cette suite. Cependant, l’intrigue n’est pas réellement axée sur lui. On sait de lui juste ce qu’il faut de lui pour suivre son histoire au travers des yeux de Patty. C’est une homme paumé comme on en voit beaucoup, perdu dans ses mauvais choix et qui ne prend pas réellement conscience du danger qu’il court après avoir été relâché. Est-ce que Patty le tuera ou est-ce que quelqu’un d’autre s’en chargera? Ou bien s’en sortira t-il? Grâce à l’aide d’amis ou du groupe qui milite contre cette loi inhumaine? A toi de le découvrir en lisant cette saga si elle a su titiller ta curiosité! Personnellement, j’en redemande car on est loin d’avoir écumé le sujet. Rendez-vous en 2022!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après un premier tome à couper le souffle sur l'affaire Diego Abrio, cette fois-ci on passe du côté de la victime avec l'affaire Patty Johnson. Sa petite sœur a été assassinée par le fameux Marc Bardys. Dans la vie, il ne reste plus grande chose à Patty. Sauf la soif de vengeance qui la hante depuis la disparition de sa petite sœur. Forcément, la plateforme Guilty est toujours là. Elle permet toujours de vous donner des frissons. De peur, de joie, d'excitation parfois. Patty va tout faire pour l'utiliser. Faire justice soi-même, n'est peut-être pas la meilleure des solutions, mais elle est un point majeur dans le début de cette course folle pour Patty. Dans ce second tome, Jean-Christophe Tixier nous plonge encore face à la puissance de l'influence des réseaux sociaux, mais pas que. On y découvre aussi la puissance des différents sentiments auxquels on doit faire face lors de la perte d'un proche. C'est difficile à exprimer, difficile à montrer. Mais Jean-Christophe Tixier le fait avec brio et on s'attache rapidement à Patty et son histoire qui nous brise le cœur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Souvenez-vous, je vous avais parlé du premier tome de cette saga ici et après avoir autant aimé ce début, j’avais hâte de retrouver cette application, Guilty, et j’étais curieuse de découvrir comment l’auteur aurait pu tourner un deuxième tome. Finalement, je ressors encore une fois ravie de ma découverte. Petite précision, avant de commencer, sachez que ce deuxième opus peut se lire tout à fait indépendamment du premier, même si il y a une protagoniste du premier qui refait son apparition dans celui-ci. L’ordre de lecture n’est vraiment pas dérangeant sauf, je pense, pour les personnes qui, comme moi, sont assez psychorigides sur le sens de lecture dès qu’un personnage du tome précédent apparait. On commence donc l’histoire avec Patty et sa petite sœur Iris dans une scène assez touchante et on se demande comment on va en venir à l’application Guilty, mais tout arrive très vite et on n’a pas le temps de se poser de questions tant on est pris dans l’histoire. L’action, les rebondissements, les révélations, tout est là pour nous faire tourner page, encore et encore. Ici on va donc suivre principalement Patty, même s’il y aura d’autres protagonistes, c’est vraiment à elle qu’on va s’attacher et on ne vivra l’histoire que pour elle et sa petite sœur Iris. Encore une fois, on va se retrouver dans un monde de cruauté et de tromperies, mais pas que. On va se retrouver également dans d’énormes réflexions, on va d’ailleurs être pendus aux pensées de Patty et à ses décisions. On se demande souvent ce qu’on ferait à sa place. Est-ce que, nous aussi, nous battrions pour voir Marc Bardys arriver à trois millions de j’aime sur Guilty ? Nous avons également les passages de Guilty qui, encore une fois, apportent un plus à l’histoire et nous font nous poser des questions, j’adore vraiment ces petits moments à chaque fois, car ils font monter la tension d’un cran. J’ai également aimé la façon dont le handicap est abordé et les petits passages du journal d’Iris qu’on peut découvrir disséminés au fil des pages. Bref, si vous aimez les courses poursuites et les romans originaux, foncez découvrir Guilty !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Rageot et à Netgalley de m'avoir permis de lire ce titre. J'ai trouvé cette lecture très intéressante, prenante et qui fait réfléchir. Le fil rouge de cette lecture est la question "justice est-elle rendue si on tue le coupable ?". Le roman dresse toute une réflexion autour de cette question grâce à une intrigue et un système bien pensé. J'avoue que je m'attendais à une fin différente et ai été un poil déçue par ce dénouement mais j'ai beaucoup aimé l'extrait du journal intime d'Iris, qui a conclu cette intrigue d'une belle façon. L'introduction du tome 3 m'a intrigué et celui-ci me paraît prometteur donc j'ai hâte de pouvoir le lire. Je recommande cette série !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Deuxième opus de cette série qui met en place un monde dans lequel certains prisonniers sont relâchés s’ils atteignent trois millions de clics et laissés à la vindicte populaire. Chaque citoyen aura alors le droit de le tuer sans aucune conséquence. Si dans l’affaire Diego Abrio, nous suivions un prisonnier relâché, ici c’est Patty dont la jeune sœur handicapée a été tuée qui est le personnage principal. Elle veut venger cette mort injuste et cruelle et va tout mettre en œuvre pour que le coupable sorte de prison. Quand finalement elle le rencontre, les choses se compliquent… J’adore cette série qui interroge sur la justice, les réseaux sociaux et la culpabilité. L’écriture est fluide et addictive comme toujours chez Jean-Christophe Tixier. J’ai hâte que le prochain paraisse… Merci à Netgalley et aux éditions Rageot pour cette haletante course-poursuite littéraire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Des que j’ai vu que ce titre était disponible, je l’ai de suite sollicité ! J’avais déjà lu le premier opus de Guilty et il m’avait beaucoup plu. Je commence à avoir l’habitude de lire les romans de Jean-Christophe Tixier et c’est un plaisir à chaque fois. Sa plume est toujours aussi fluide et plaisante à lire. D’ailleurs, j’ai englouti ce roman d’une traite ! J’avais beaucoup apprécié le premier tome et j’espérais retrouver cette sensation au cours de cette nouvelle lecture. Je n’ai pas été déçue ! J’aime la manière dont l’auteur réussi à manier les sentiments et fait ressentir les émotions des personnages. J’ai vécu cette expérience aux côtés de Patty, j’ai ressenti sa tristesse mais aussi ses doutes et ses interrogations. C’était une lecture vraiment chamboulante et captivante ! Merci !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore une fois, je ne suis pas déçue par la saga Guilty qui m'a fait de nouveau réfléchir. Je tiens à remercier @rageotediteur pour m'avoir accordé ce second tome. Cette voici dans ce second tome, on passe dans la peau de la victime. Patty a cette obsession de se venger de celui qui a tué sa sœur. Mais voilà, les choses ne se passent pas comme prévues. Patty voit ce qu'elle devient, ce que l'application Guilty fait de ceux qui traquent, de ceux qui likent et de ceux qui deviennent la proie. J'adore lire Guilty parce que ça me fascine de voir comment les choses sont abordées, comment l'Homme prend plaisir à traquer, à jouer avec la vie des autres et à réussir à ne pas culpabiliser. Patty a arrêté de vivre depuis la perte de sa sœur. Elle ne vit qu'au travers de sa vengeance parce qu'elle souffre et elle tient debout par la colère et par la haine contre Marc Bardys. Cette traque était dingue. ça m'a révulsé plus d'une fois. J'étais en panique jusqu'à la fin. Patty fait des rencontres qui vont la changer à jamais. Elle va avoir le droit à des révélations qui vont lui faire comprendre que la vie est un concours de circonstances que l'on ne maîtrise pas. Est-ce que ça vaut la peine de condamner une vie ? Ça, elle va le comprendre par elle-même. C'était intriguant et horrible d'être près de ceux qui traquent. Et c'était vivifiant d'être auprès de cette personne qui a été le dernier Like pour libérer Marc. Parce qu'il est humain. Il ne cesse de culpabiliser, de penser qu'il a condamné un homme. Encore une fois, c'était intéressant de voir les conséquences désastreuses que provoquent les journalistes mais il y a un plus avec la conséquence de liker à tout va.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Les réseaux constituent une formidable caisse de résonance de nos doutes et de nos peurs. Il faut donner l'information que les internautes veulent entendre. Les réseaux sociaux l'amplifieront. Les réseaux sociaux c'est ça. Il faut affirmer, même si c'est faux. Personne ne prendra le temps de vérifier. Et si quelqu'un le fait, ça interviendra plus tard, et un démenti n'a aucune portée." Quel est le dernier roman qui vous poussé à réfléchir à des questions éthiques ? Si je ne devais en citer qu'un parmi mes dernières lectures, je parlerais sans aucun doute de Guilty. Dans ce futur anticipé (et vraiment pas si éloigné du notre), Jean-Christophe Tixier nous propose un récit sur la question de la peine de mort à travers le prisme de la justice populaire. Grâce aux votes sur l'application Guilty, il est possible de faire relâcher des détenus qui tomberont alors sous une juridiction particulière où chaque citoyen pourra rendre justice sans qu'aucune sanction ne soit prise contre lui. Patty guette le moment où l'assassin de sa petite sœur va sortir, déterminée à enfin lui faire payer ce qui est irréparable... Changement de perspectives dans ce second volet avec une rencontre avec le criminel qui ne se fait pas avant la moitié du roman. Autant dans l'affaire Diego, nous étions principalement du point de vue du relâché, là l'auteur a choisi en faire une page blanche qui laisse libre cours à toutes les projections. Ce procédé déshumanise l'agresseur et il semble plus "facile" de se dire que la vengeance est légitime. Ce second volet de Guilty est encore une réussite si vous cherchez une lecture qui vous pousse dans vos retranchements. L'auteur ne nous épargne pas, en se tenant bien loin d'une vision manichéenne. On explore la noirceur humaine, la question de la justice et du sens qu'elle peut prendre, la question du pardon et de la repentance. A travers des interviews, l'auteur décortique les processus qui contribuent à manipuler les opinions, en jouant sur les émotions et en poussant les gens à s'identifier à la victime et à sa famille. Avec ce procédé, on ne peut rester à distance, nous plaçant nous-mêmes victime de cet agresseur et obligeant à une réponse. L'auteur explore sous un nouvel angle la question de la justice populaire et la nécessité, d'avoir un certain recul pour réfléchir à un châtiment proportionné et non dirigé par l'émotion uniquement. Diatribe contre les dérives manipulatoires des réseaux sociaux et du sentiment d'impunité et de légitimité que le groupe peut donner, Guilty fait encore une fois grincer des dents. Ca fait réfléchir et c'est impeccable !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand un criminel est en prison, il existe une application qui permet de l’en faire sortir. Et oui, désormais selon la loi, votre profil arrive sur l’application Guilty et si les votes atteignent les 3 millions : vous êtes libre ! Enfin … presque ?!? Les habitants ont le droit de protéger le relâcher ou tout « simplement » de le tuer pour venger sa victime (ou pour le goût de la traque). Un départ à la black mirror, un synopsis qui fait froid dans le dos et … le tome 2 envoyé grâce à Netgalley : plus d’excuses ! Direction la librairie pour obtenir et enfin lire le tome 1 autour duquel je tourne depuis des mois. La traque commence le tome 1 et Diego Abrio vient d’être relâché. Il était emprisonné pour homicide involontaire. Les fils se démêlent tout au long du récit, impossible de lâcher le livre et Diego. Et tout s’emballe et me fait réfléchir : et moi ? Comment est-ce que je réagirai face à tout ça ? Est-il vraiment coupable au point de mériter de mourir comme un chien au lieu de purger sa peine comme il le devrait ? Je suis remplie d’injustice et pour être honnête, j’ai peur pour sa survie malgré tout. Un véritable page-turner et souvent, il faut dire que le tome 2 est le moins bon de la série. Préjugé ! Le tome 2 reprend le même schéma mais cette fois ci, nous suivons deux personnages : Patty Johnson qui rêve de venger sa sœur handicapée et Marc Bardys qui l’a tué. Et Patty s’acharne, c’est elle qui tuera Marc ! Elle l’a promis à sa sœur. Elle s’entraîne donc aussi à tirer, le temps que Marc sorte et croyez-moi, elle ne le lâchera pas. Mais l’application va t’elle arriver un jour à trois millions, va-t-il être relâcher ? Et Patty obtiendra t’elle sa vengeance ? Et surtout Bardys n’a t’il pas d’autres ennemis qui rêveraient de le voir plonger ? Une claque qui remet de nouveau à mal mes certitudes de la fin du premier tome ! Mince, je ne l’avais pas vu venir. Le récit me prend une nouvelle fois dans son tourbillon. Révélation, accusation, complot, quelque chose cloche : qu’est-ce que je n’ai pas vu bon sang ! Il me manque un élément et là, au moment où je crois enfin avoir compris ce qui allait se passer, retournement de situation sur retournement. J’avais vu venir des choses mais pour certaines, pas du tout. Monsieur Tixier, je ne vous connaissais pas avant ces livres et votre écriture me plaît, vos histoires me font me remettre en question là où je n’aurai pas eu le moindre doute avant d’ouvrir ce livre. Je tremble en refermant les dernières pages, en imaginant une telle application qui n’existe pas… mais à cela, il faut rajouter aussi « n’existe pas encore » et là … c’est une autre histoire que j’espère ne jamais voir arriver. Allez vous faire votre avis sur cette série, qui mettra à mal plus d’une de vos a priori.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :