Darius le Grand ne va pas bien

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 7 oct. 2021 | Archivage 7 oct. 2021
Éditions Akata, Young Novel

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #YoungNovel #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Darius Kellner parle mieux le klingon que le farsi. Et comme si sa vie sociale proche du néant n’était pas assez compliquée à gérer, il jongle tant bien que mal entre sa propre dépression et les critiques incessantes de son père. Mais quand ses parents lui annoncent un voyage en Iran, son quotidien bascule... Là-bas, il apprend à connaître son grand-père souffrant, sa grand-mère aimante et le reste de sa famille maternelle. Mais surtout, il rencontre Sohrab, le garçon qui va bouleverser sa vie. Avec lui, il apprend que des meilleurs amis n’ont pas à parler pour se comprendre. Sohrab l’appelle "Darioush" – la version perse de son prénom – et pour la première fois, Darius se sent accepté et lui-même.


Avec une écriture vivante, drôle et un poil cynique, Adib Khorram livre un texte plein de sensibilité autour de la dépression clinique d’un adolescent et de sa première rencontre avec sa famille maternelle, en Iran.

Darius Kellner parle mieux le klingon que le farsi. Et comme si sa vie sociale proche du néant n’était pas assez compliquée à gérer, il jongle tant bien que mal entre sa propre dépression et les...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782382122174
PRIX 16,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ce livre est une pépite ! On va suivre Darius, Américain d'origine Iranienne, adolescent souffrant de dépression, ayant une imagination sans limite et passionné du thé Avec Darius on va se questionner, comme lui, découvrir l'Iran, découvrir sa famille, ses origines. Darius découvre l'amitié dans ce livre et c'est beau ! On va pleurer avec lui, rire aussi. Je trouve que Darius est l'un des personnages où j'ai réussis à m'identifier énormément et je pense que je ne vais pas être la seule. Je ne peux que recommander le livre à tout le monde, il aborde des sujets très peu abordés encore, mais des sujets qui sont présents. TW : dépression, harcèlement, idées suicidaires, dépression, grossophobie indirect. Racisme, islamophobie, mort d'un parent. Personne de la famille en phase 'terminal'( Le mot 'tumeur' est utilisé plusieurs fois) P.S : N'hésitez pas à soutenir la sortie du livre, Akata s'engage à reverser 5% sur le prix de vente hors taxe de chaque tome à FRANCE DEPRESSION (du 7 octobre 2021 au 30 avril 2022)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La version originale de "Darius le Grand ne va pas bien" est sortie en août 2018. Je l'avais lue la semaine de sa sortie, en une ou deux fois seulement, tant j'avais été transporté par l'écriture d'Adib Khorram. Et depuis août 2018, j'espérais, dans mon coin, qu'un jour un.e éditeurice donnerait une chance à ce roman pour une traduction française. Ce jour est arrivé. Et quel bonheur. Ce roman est important. C'est un texte fédérateur, sensible, généreux, d'une grande honnêteté. C'est un texte qui ose les larmes, les rires, qui ose la gêne et la colère dans ce qu'elles ont de plus sale parfois. C'est un texte qui vous emmène loin et qui pour autant vous garde en son cœur, bien au chaud, en sécurité. Je suis persuadé que la voix de Darius pourrait sauver tout un tas de gens. De tout âge. En tant que personne atteinte d'une maladie mentale, en tant que garçon issu de plusieurs cultures mais qui n'a jamais pu faire face à ses racines parce que je n'avais ni la chance, ni l'argent, ni les mots. En tant qu'enfant qui a été élevé entre plusieurs langues, entre l'arabe l'italien et le français, mais qui aujourd'hui a tout perdu parce que personne n'a su lui enseigner les langues de ses racines. Pour tout ça, pour toutes ses parts de moi, je te remercie Delphine NGuyen, directrice de collection, et toute l'équipe d'Akata. Il était grand temps que Darius s'ouvre encore plus au monde. Merci. Merci de tout cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?