Echange Loft londonien contre cottage bucolique

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 12 mai 2021 | Archivage 2 sept. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #EchangeLoftlondoniencontrecottagebucolique #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

AU PROGRAMME : ROMANCE ET HUMOUR ANGLAIS POUR UNE HISTOIRE DANS LA DROITE LIGNÉE DE JOJO MOYES.

Leena Cotton est épuisée. Ce n'est pas elle qui le pense, c'est son corps qui le lui dit. Son burn-out explosif en plein milieu d'une réunion capitale parle à sa place. Pour la peine, son employeur lui impose deux mois de congés qu'elle ira passer – en traînant les pieds – dans le cottage de sa grand-mère, à la campagne. Elle aurait encore préféré mourir de surmenage que d'ennui... 

Eileen Cotton a pris une décision : puisque son époux de toute une vie l'a quittée du jour au lendemain, elle a désormais le droit de vivre pour elle-même. Et pourquoi pas même... vivre une relation charnelle passionnée, à 80 ans ? Mais dans son petit village du Yorkshire, les candidats au poste d'amant ne sont pas légion... 

Un problème ? Une solution ! La grand-mère et la petite-fille n'ont qu'à échanger leurs vies. Eileen ira habiter dans la colocation de Leena à Londres, où les beaux messieurs pullulent, tandis que Leena a pour mission de se reposer à la campagne et... de régler tous les problèmes qu'elle avait tenté jusqu'ici de mettre sous le tapis. 

Avec quelques conseils pour apprivoiser la trépidante capitale d'un côté, et un ou deux trucs pour gérer les voisins intrusifs (ou excessivement séduisants) de l'autre, les aventurières devraient s'en sortir... N'est-ce pas ?

AU PROGRAMME : ROMANCE ET HUMOUR ANGLAIS POUR UNE HISTOIRE DANS LA DROITE LIGNÉE DE JOJO MOYES.

Leena Cotton est épuisée. Ce n'est pas elle qui le pense, c'est son corps qui le lui dit. Son burn-out...


Formats disponibles

ISBN 9782755687859
PRIX 19,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Consultante senior chez Selmount Consulting, Leena Cotton ne vit que pour son travail jusqu’à ce qu’elle fasse un burn-out lors d’une réunion décisive. La voilà obligée de prendre deux mois de vacances. Un événement douloureux l’a fait plonger tête baissée dans le boulot, ne prenant pas le recul nécessaire face à la perte d’un être cher et mettant de la distance avec sa mère. Eileen Cotton se remet sur le marché des rencontres après que son mari l’a quittée pour sa prof de danse. A 79 ans, Eileen fait tout pour rester autonome et fait des listes des potentiels et peu nombreux hommes célibataires dans le petit village de Hamleigh-in-Harksdale. Présidente des Voisins Vigilants, une association qui permet aux habitants de cancaner sur ses voisins, Eileen espère pouvoir faire plus pour les personnes âgées et trouver un sponsor pour la fête du 1er mai. Inquiète pour sa petite-fille, elle espère que son séjour chez elle lui fera du bien loin de la vie trépidante londonienne. Tandis que Leena ne devait passer que quelques jours chez sa grand-mère, la voilà partie pour un séjour de deux mois. Un échange de logements pour un changement de vie radical. La solution idéale pour Eileen qui veut profiter de son célibat pour faire des rencontres, Leena qui doit s’éloigner du stress et ne pas penser à son travail va trouver chez sa grand-mère de quoi s’occuper. A peine seule, Leena fait face à tous les membres de l’association dont elle hérite le temps de l’absence d’Eileen. Chacun lui fait comprendre l’importance de sa grand-mère dans leurs vies. Son séjour est l’occasion de reparler à sa mère et de retrouver Jackson, un séduisant instituteur. Eileen jongle entre les rendez-vous de son site de rencontres et l’envie d’aider les autres habitants de la résidence de sa petite-fille. Chacune va devoir affronter les habitudes de l’entourage de l’autre et le moins que l’on puisse dire est qu’elles vont devoir faire preuve de patience et de diplomatie pour bousculer tout ce petit monde. Dans ce roman, vous trouverez une jeune femme noyée dans ses problèmes et en quête de réponses, une grand-mère qui mort la vie à pleine dents, des voisins intrusifs, beaucoup de listes et des rencontres inattendues… Beth O’Leary aborde des sujets touchants et importants tels que la perte d’un être cher, les conflits mère-fille, les difficultés à faire son deuil, le droit au bonheur et met en avant les séniors, la ruralité souvent oubliée dans la politique et ses difficultés et l’entraide. Même si on devine comment l’histoire se termine, on tourne les pages avec avidité, prise dans une histoire douce sur fond de résilience et de pardon. Quand l’ancienne et la nouvelle génération se rencontrent, les situations cocasses et désarmantes sont au rendez-vous ! Une histoire intergénérationnelle sur le pardon, la réconciliation, le déni et le droit à l’amour. Une bouffée d’oxygène pour des lecteurs en quête d’une bulle de bien-être !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

#EchangeLoftlondoniencontrecottagebucolique #NetGalleyFrance Avant tout merci à NetGalley et aux Editions Hugo et compagnie de m'avoir permis de lire ce livre. Sous sa jolie couverture fraiche et bucolique à l'image du Cottage, et son titre espiègle, se cache un roman doux, tendre et profond. Le point central de ce livre n'est pas la romance, même si advient à la fin. Le sujet de ce livre est bien plus profond, c'est le deuil d'un proche et la façon de le surmonter. A tout âge il est difficile d'affronter un deuil, et parfois prendre du recul peut aider, c'est la morale que l'on peut tirer de ce charmant récit, à l'humour anglais, et abondamment arrosé de tasses de thé comme il convient. Un style fluide, une composition des chapitres en alternance entre les deux héroïnes principales Leena et sa grand mère Eileen. Un très agréable moment de lecture qui invite à une réflexion plus poussée pour ceux qui le désirent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel drôle de scénario ! La jeune Leena londonienne ultra-connectée, vivant en colocation avec une lesbienne enceinte dans un atelier d'artisan, propose à sa grand-mère d'échanger leurs maisons pendant 2 mois. Leena se retrouve déconnectée et désemparée dans le petit village de sa grand-mère, où les habitants âgés, peu habitués au changement, ne lui font aucun cadeau. De son côté, la grand-mère Eileen oublie ses 80 ans et enchaîne les rendez-vous Tinder juchée sur les bottes à talons empruntées à sa petite fille ! Entre affaires de coeur, de famille et projets avec le voisinage, Eileen et Leena n'ont pas une minute de libre et ces deux mois de vis-ma-vie vont filer à une allure folle !On s'attache vite à la galerie de personnages qui gravitent autour d'Eileen et Leena, que ce soit dans l'univers londonien ou dans la campagne du Yorkshire Dales. Il y a un petit côté Friends transposé dans un univers anglais, très réussi dans ce livre ! Une lecture so british, très divertissante !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une comédie romantique très agréable, idéale pour les petits breaks dont j’ai besoin de temps à autres. Quelques mois après le décès de sa soeur, Leena, londonienne overbookée fait un burn-out. Mise au repos forcé pendant deux mois par son employeur, elle en profite pour échanger de vie avec sa grand-mère, qui peine à retrouver chaussure à son pied à Hamleigh-in-Harksdale (168 habitants), après s’être fait quitter par son mari quatre mois plus tôt. Aucun suspense, tout y est évident dès le départ, mais c’est écrit avec tellement d’humour et de décalage que j’ai adoré ! J’ai passé un excellent moment avec cette mamie qui réalise son rêve de jeune fille et part vivre l’aventure de sa vie à Londres, ainsi qu’avec sa petite fille qui quitte la folie londonienne et part s’installer en pleine cambrousse au milieu des personnes âgées.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici encore un livre que l’on peut ranger dans la catégorie « romance, mais pas que ». Nous avons bien tous les ingrédients d’une romance, avec un happy end à la fin (pour ne pas dire plusieurs), cependant d’autres thèmes sont abordés, que l’on ne retrouvait pas forcément dans les anciennes romances. Tout d’abord posons le cadre. Leena est au bord du craquage professionnel, pour ne pas dire qu’elle est en train de craquer, et c’est ce qui se passe. Sa chef lui impose deux mois de vacances, deux mois de pause pour qu’elle puisse récupérer. Or, pour Leena, c’est un choc. Elle ne vit que par et pour son travail. Certes, elle a un compagnon, tout aussi accro au travail qu’elle, mais le travail est devenu pour elle sa raison de vivre depuis la mort de sa soeur cadette Carla, d’un cancer, un an plus tôt. Depuis, elle a coupé les ponts avec sa mère. Elle a gardé des liens très fort avec Eileen, sa grand-mère, et c’est d’elle que viendra l’impulsion pour le changement. Eileen a toujours rêvé de vivre à Londres, elle propose donc à sa petite-fille d’échanger leur logement. A l’une le cottage bucolique. A l’autre le loft londonien et, qui sait ? La possibilité de faire des rencontres. ce n’est pas dans son petit village du Yorkshire qu’elle pense faire des rencontres, puisqu’elle connaît déjà tout le monde, de son irascible voisin au docteur, charmant au demeurant. Vivre à la campagne et accomplir toutes les tâches que faisait sa grand-mère dans le village ne sera pas facile pour Leena. Découvrir la vie londonienne trépidante ne le sera pas non plus pour Eileen. Cet échange permet d’abord des rencontres entre personnes de génération différente, à la condition qu’elles soient ouvertes d’esprit. C’est le cas des colocataires de Leena. C’est un peu plus difficile pour les voisins d’Eileen. Cependant, faire de son mieux et ne pas se laisser aller à avoir des préjugés permettent de rompre la glace très vite. Oser aussi est très important, oser aller vers les autres, leur parler, être à l’écoute, proposer son aide, même si elle n’est pas accepté, même si elle ne sera peut-être jamais acceptée. Cela demande de prendre du temps, de prendre son temps pour les autres, et ne pas se cacher derrière des prétextes. Plus facile à dire, à écrire, qu’à faire. J’en viens aux thèmes abordés dans ce roman, qui ne le sont pas si souvent dans la romance. Le premier, c’est le deuil d’un être plus jeune que vous, ces personnes dont on se dit qu’elle n’aurait pas dû partir si tôt. Leena n’accepte pas que sa soeur ne se soit pas davantage battue pour guérir. J’ouvre une parenthèse : il est très courant de nos jours de dire, de penser qu’il suffit de « se battre », d’être « positif », de le vouloir pour guérir. Cela véhicule l’idée très dangereuse à mes yeux que si l’on ne guérit pas, c’est qu’on ne le mérite pas. C’est ne pas laisser aux malades le droit de se plaindre, le droit de dire que les traitements sont insupportables et que, s’ils les endurent, c’est parce qu’ils espèrent guérir. Qu’on ne leur demande pas davantage. Je regrette aussi, puis je fermerai ma parenthèse, qu’on nous présente toujours, dans les séries surtout, des protocoles miraculeux qui permettent de guérir le malade en trois coups de cuillère à pot. Pour connaître un proche qui suit un protocole novateur depuis trois ans… tout est dans ma phrase. Fin de la parenthèse. La mort de Carla a mis en miettes sa soeur, sa mère, sa grand-mère, et chacune fait comme elle peut. La colère de Leena est une des étapes du deuil, que chacun vit comme il peut. Le second thème est lié au premier. Qu’est-ce qu’une femme est prête à accepter pour conserver un homme à ses côtés ? Pour certaines, la réponse est simple : tout, tant que son mari reste avec elle. Rompre, divorcer, hors de question. Il faut rester mariées, ou rester en couple parce que c’est comme ça, un point c’est tout, parce qu’il vaut mieux être mal accompagnées que seules. Cela peut paraître une réflexion des années 50, 60. C’est encore valable de nos jours, pour des femmes qui se raccrochent à des points positifs, des qualités de leurs conjoints, qualités qui ont pu exister à une époque, et qui, bizarrement, se sont très vite envolées. Avoir le courage de dire : « stop, je veux une vrai relation, non vivre à côté de quelqu’un », c’est important aussi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a longtemps que ce titre me tentait et j'ai enfin eu l'occasion de le lire. C'est un roman so british comme je les aime avec des personnages principaux mais aussi des personnages secondaires attachants et nous aurons envie de connaître que ce leur destin leur réserve. Et s'ils prenaient leur vie en main? Leena Cotton est une jeune femme en plein burn out et son dernier échec en réunion de travail est la goutte qui fera déborder le vase . Quand on lui imposera deux mois de vacances , elle va quitter Londres pour un endroit plus bucolique et prendre la place de sa grand mère Eileen. Là bas , elle va découvrir un univers et un environnement aux antipodes de sa vie actuelle et elle devra cocher les éléments de la liste de sa grand mère. Leena est encore très marquée par la perte soudaine de sa soeur Carla et son fantôme hante encore cette vie à Hamleigh-in-Harksdale. Nous ne pourrons que déplorer sa relation avec sa mère Marian et les tensions seront plus que palpables. Les non dits pourraient bien finir par leur exploser au visage. J'ai aimé découvrir cette jeune femme qui va découvrir toutes les finesses des relations qu'Eileen entretient avec ses voisins et toutes les missions qu'elle réalise. Elle va tenter de remplacer celle qui semble irremplaçable et nous allons avoir de belles scènes qui nous donneront le sourire. Qu'en sera t-il de Jackson Greenwood, propriétaire d'Hank , ce chien qui va la mener par le bout de sa laisse? Car à Londres, Leena est en couple avec Ethan mais quand on va le découvrir , on va se poser des questions à son sujet : ne serait il pas égocentrique? Aidera t-il notre héroïne à se remettre sur pied? Eileen Cotton est une grand mère au dynamisme incroyable qui laissera sa trace peu importe où elle passe. J'ai adoré cette jeune femme à l'esprit aventurier qui va abandonner le calme de la campagne pour une vie citadine hors norme. Quand elle va arriver dans la colocation que sa petite fille partage avec Martha et Fitz, elle va vite s'intégrer et parvenir à instaurer de la communication avec les voisins. Elle va aussi se donner une nouvelle chance en amour et j'ai aimé la voir dialoguer avec ses prétendants sur des sites de rencontres. Todd, cet acteur , pourrait la combler sur bien des plans mais attention à ne pas trop s'attacher car Eileen est un électron libre. Elle va aussi renouer avec Arnold Macinthyre , ce voisin avec qui elle ne s'entend pas et on aura l'impression que la distance leur permettra de manière ironique de renouer le dialogue. Son projet de club d'activités pour les personnes âgées semble improbable mais elle n'a pas dit son dernier mot et elle ne reculera pas face au mutisme de certains . Elle ne renoncera jamais et même quand sa famille lancera des appels à à l'aide , la distance ne sera pas un frein. Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman feel good aux accents so brittish. On va se régaler avec les rebondissements que vont nous offrir chaque personne et on aura envie de les voir heureux avec des projets en vue. Beth O'Leary nous offre un roman plein d'espoir, de renouveau , d'acception et de remise en question. Une lecture qui fait du bien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Eilleen qui vit dans un petit village du Yorkshire et Leena sa petite fille qui vit à Londres ont toutes les deux fait la douloureuse expérience d'un deuil, celui d'une petite fille et d'une sœur. Elles ont besoin de changer d'air et vont échanger leurs habitations. cela donne lieu pour chacune d'entre elle à de nombreuses découvertes. J'ai beaucoup aimé les changements apportés par leur mode de vie, Eilleen est franchement une mamie moderne, dynamique, humaine et un peu coquine.... L'arrivée de Leena dans le monde des voisins vigilants (en grande majorité d'un certain âge) n'est pas dénuée de charme, non plus. C'est un joli livre sur les relations humaines, les dynamiques familiales, le deuil, les amis, sur le fait que la vie ne s'arrête pas au 3ème âge... Un joli moment de détente mais ne cherchait pas de la romance ou des moments épicés dans ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Leena et Eileen ont une chose en commun: le désir et le besoin de se recentrer un peu sur leur propre vie. Grand-mère et petite-fille ont des existences totalement opposées. Leena vit à Londres, dans un loft en colocation et a un travail qui lui prend tout son temps. Tandis qu’Eileen se retrouve seule après l’abandon de son mari, dans son petit cottage en plein petit village anglais, dans lequel elle s’occupe de beaucoup de choses. Sur un coup de tête, elles décident d’échanger leur quotidien. La jeune femme reprendra les rênes des préparatifs de fête que gère sa grand-mère, pendant que celle-ci ira s’installer dans son loft pour changer d’air et vivre la grande vie. Les surprises ne font que commencer! J’ai a-do-ré ce roman!! C’est d’un feel-good absolu! Ce genre de thème est toujours accompagné de situations drôles, touchantes. Et cela permet toujours une petite remise en question. C’est ce que j’en attendais, et c’est ce que j’ai obtenu. L’hiver dernier, en période de Noël, j’avais visionné le film The Holiday, avec Kate Winslet et Cameron Diaz (je vous le recommande, il est top!). Eh bien, je me suis trouvée dans la même approche adorable. Leena, dans son nouveau chez-elle, loin du rythme trépidant de Londres, apprend à vivre plus doucement tout en étant bien active. Eileen ne peut s’empêcher d’avoir des initiatives qui surprennent tout le monde, bouleversant les habitudes de ses colocataires. C’est drôle, et même temps totalement inspirant. J’aime la possibilité qu’ont ces personnages de se réinventer, de réécrire leur vie. De créer une nouvelle page. Je me suis sentie motivée à relever des défis après ma lecture, c’est vous dire!! J’ai en tout cas passé un vrai bon moment détente, et c’est avec grand plaisir que je vous dis d’ouvrir cette histoire à votre tour!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Leena craque au beau milieu d'une présentation importante à Londres, sa DRH lui impose deux mois de congé. Eileen est une mamie veuve de quatre vingts ans qui s'ennuie au fin fond de sa campagne et cherche un partenaire. Grand -mère et petite-fille vont échanger leur lieu de vie pour deux mois. Leena vient habiter le cottage de sa grand-mère, reprendre ses activités associatives et surtout s'occuper de sa mère pendant que Eileen va s'installer dans la colocation de sa petite fille et devenir une super confidente pour les autres colocataires et habitants de l'immeuble jusqu'à en réorganiser en partie la vie... Mais tout n'est pas si simple au cottage, les aléas de la vie, les grosses douleurs dues aux pertes laissent des traces et Leena doit apprendre à pardonner ou à comprendre? J'ai adoré! Vola un roman plein de peps, de bienveillance, de partage, d'échanges et de tout ce qui rend la vie belle malgré les tracas quotidiens. Les personnages sont attachants même le vieux bougon qui ne l'est peut être pas tant que ça et l'amie autoritaire dont la vie est plus compliquée qu'il n'y parait, bref tout y est pour passer un bon moment avec ce livre. Merci Netgalley et Hugo publishing pour cette jolie lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une belle romance remplie d'humour anglais. J'ai passé un bon moment, j'ai ri des moments gênants que la pauvre Leena Cotton sinfligent au "culot" et l'extravagance de sa grand mère Eileen. Mais j'ai été ému de la solidarité de tout un village.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Échange loft londonien contre cottage bucolique de Beth O Leary! J’ai beaucoup aimé ce livre dans lequel on retrouve Léena jeune femme ayant perdu sa maman et travaillant à Londres, un jour, environ un an après le décès de ça sœur elle fait plus ou moins un burn out au travail. Sa chef lui impose 2 mois de vacances. Pour éviter de tourner en rond, elle décide de s’installer chez Eileen sa grand mère, alors que son mari l’a trompé et qu’elle se retrouve toute seule. Au contraire, Eileen décide de prendre la place de Leena à Londres. L’histoire est donc rempli de péripéties, d’aventures humaines, de gaffes, d’humour et surtout d’amour et de bienveillance. Un livre qui donne le sourire et qui fait du bien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un an après la mort de sa sœur Carla, Leena, la trentaine, n'a jamais relâché la pression au travail pour ne pas penser à la peine qu'elle a. Mais un jour, la fatigue physique et morale la rattrape. Elle cherche du secours auprès de sa grand-mère Eileen qui vit dans le Yorkshire. Eileen, près de 80 ans, vient d'être quitter par son mari. Les deux femmes sont contentes de se retrouver, et se rendent compte que chacune à leur manière, elles ont besoin de chambouler leur quotidien. Eileen quitte ses habitudes et part découvrir Londres, et Leena, elle, va s'habituer à la vie plus paisible de la campagne. J'ai adoré cette comédie, tout en charme et subtilité ! Un vrai vent frais pour une lecture estivale. Certaines situations s'anticipent forcément, mais la plume de l'auteur tellement agréable, ses personnages tellement attachants, qu'on s'en fiche et qu'on découvre cette histoire avec plaisir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais hâte de découvrir ce roman que j'ai beaucoup vu sur les réseaux depuis sa sortie, tout d'abord la couverture m'a particulièrement plu, ayant un faible pour la littérature anglaise feel good, comment dire que tout était réuni pour que je passe un bon moment. J'ai fait la rencontre de Leena, jeune femme hyperative dans sa vie professionnelle qui vit à Londres entourée d'amis, et d' Eileen sa grand-mère qui vit dans la campagne anglaise, mamie superactive dans sa vie sociale et associative. Beaucoup de ressemblances entre ses 2 femmes de deux générations que tout pourrait opposer. Leena au début du roman se fait mettre à pied de son travail pendant 2 mois pour un "surmenage" qui cache en fait des blessures très profondes. Elle profite d'une visite chez Eileen pour saisir l'idée un peu folle qui lui vient à l'idée : inverser leur lieu de vie, sa grand-mère ayant toujours rêvé plus jeune de partir dans la capitale anglaise, c'est l'occasion parfaite. Elles vont toutes les deux s'investir pleinement dans leurs nouvelles vies et dans toutes les actions dans lesquelles l'une et l'autre sont engagées. J'ai beaucoup apprécié ma lecture car l'écriture fluide, l'attachement aux personnages (principaux et secondaires) que l'on peut vite ressentir sont pour moi les ingrédients parfaits pour un très bon moment de lecture.J'ai d'autant plus apprécié car y a un vrai contexte familial et des sujets graves qui sont abordés dans le roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Rien que le titre et la couverture j’étais déjà conquise. Bien évidemment la couverture m’a immédiatement fait penser au film The Holiday que j’adore. Heureusement à la lecture du roman aucune ressemblance avec le film. C’est une lecture qui fait du bien. Une lecture réconfortante. Je découvre la plume de Beth O’Leary grâce à ce roman et je dois dire que c’est une jolie surprise . Le roman aborde plein de thèmes d’actualité tels que le deuil, l’infidélité, la recherche d’un partenaire en étant une personne âgée, le burn out. Je me suis vraiment attachée au personnage d’Eileen qui est vraiment haut en couleur. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture et je vous recommande vivement ce roman plein d’humour et de tendresse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré cette histoire de switch entre une petite fille et sa grand-mère, avec l'alternance des points de vue. Eileen est vraiment une vieille dame atypique, tellement ouverte d'esprit, tellement tournée vers les autres, la grand-mère rêvée . Partie à la conquête de Londres, elle espère bien faire de belles rencontres et plus si affinités. Leena, de son côté, découvre un autre rythme de vie, et les multiples facettes de sa grand mère. Pour ne pas sombrer suite à ce repos forcé, elle va reprendre les actions d'Eileen dans le petit village. Et s'imposer face à des personnalités grincheuse, bourrues, méfiantes ou solitaires. La plume de l'auteure est douce et pleine d'humour. Et pourtant, elle aborde des thèmes forts, tels que le burn out, le deuil, la résilience, la reconstruction, le couple. J'ai aimé la solidarité, l'amitié et l'amour qui se dégagent au fil des pages. Que ce soit à Londres ou dans ce charmant village anglais, il se crée de véritables communautés d'entraide et de soutien, réunissant des personnalités très différentes autour de projets communs. La romance, si elle n'est pas le thème principal, n'est pas oubliée et Leena et Eileen vont avoir leur lot d'émotions.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions Hugo Publishing pour cette lecture. Avec son roman, l'autrice Beth O'Leary nous offre un roman plein de joie et réconfortant, parfait pour l'été. On fait la connaissance de Leena Cotton et de sa grand-mère Eileen. L'une surbookée, au boulot, et en plein burn-out, n'y arrive plus. L'autre, toujours pleine de vie et d'activités cherche l'amour. Mais dans son village de la campagne anglaise, impossible de le trouver. Alors pour changer tout ça, les deux femmes, échangent pour quelques temps, vie et appartement... En ouvrant ce roman, attendez vous à passer un excellent moment entre humour, et bons sentiments. Porté par des personnages très attachants dans leur ensemble, avec un duo d'héroïnes, qui touchent tout autant qu'elles amusent, ce roman se lit avec facilité et bonheur. Que ce soit le retour aux sources d'une citadine surmenée, où la découverte de la ville pour une octogénaire campagnarde, les moments cocasses, et autres moments profonds s'enchaînent avec fluidité. Mais dérrière l'humour et les bons sentiments se cachent de vrais thèmes de société, tels que le deuil d'un proche, le jeunisme, ou encore l'opposition ville/campagne. Tout cela est très bien dépeint dans ce roman , duquel on ressort le sourire aux lèvres, et avec une sensation de bonheur qui dure. Un roman d'été parfait que je vous conseille !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai tout simplement adoré ce livre ! Il nous plonge dans une ambiance entre un téléfilm de Noël et le film The Holidays, ce qui fait un mélange génial. Les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres, ont tous des personnalités et histoires touchantes. J'ai versé quelques larmes pendant ma lecture tellement j'ai été bouleversée par l'histoire de la famille Cotton. Bref, je recommande vivement ce coup de cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qui, en lisant ce titre, ne pense pas à un remake du film culte The Holiday ?   Et c'est bien ce qui m'a attiré lorsque j'ai demandé cette lecture sur Netgalley 😊 je ne connaissais pas l'autrice, une raison de plus pour découvrir ce roman qui vient de paraître chez Hugo roman. Leena, jeune trentenaire cadre dynamique dans une grande entreprise londonienne, vit à 100 à l'heure. Eileen, sa dynamique grand-mère de 80 ans, demeure dans une petite bourgade anglaise. Venant de se faire quitter par son mari, elle peine à retrouver un sens à sa vie. Suite à un congé imposé de 2 mois, Leena propose à sa grand-mère d'échanger leur quotidien, afin que chacune puisse vivre une nouvelle aventure. J'ai beaucoup aimé cette lecture, et je me suis vraiment attachée aux personnages. L'intrigue est intéressante et originale, j'ai été très touchée par le lien qui unit cette famille un peu loufoque. L'autrice alterne avec brio passages émouvants et d'autres très rigolos. La romance est également présente, sans prendre une place trop importante sans le récit. Car les thèmes principaux demeurent la reconstruction, la résilience, et la tolérance face au deuil. Chacun vit différemment cette étape, qui parfois, nous enlève beaucoup trop tôt certains proches... Une lecture à la fois douce et prenante, qui ne m'a pas laissé indifférente. Une jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette lecture est une surprise… une agréable surprise… Je n’en attendais pas tant ! Leena (la petite-fille) et Eileen (la grand-mère) se lancent un défi : changer de vie… La londonienne prend quelques congés dans le cottage de sa grand-mère, tandis que l’aînée, habitante de la campagne du Yorkshire, réalise son plus grand rêve en s’expatriant dans la capitale. Toutes deux assument les responsabilités de l’autre. Ainsi, Leena découvre qui elle est aujourd’hui, Eileen s’épanouit dans une vie qui n’est pas la sienne. De chaque côté, les deux femmes sont agréablement entourées : les jeunes amis de Leena comme les habitants et vigilants voisins d’un certain âge apportent tout le soutien à nos deux personnalités. J’ai beaucoup apprécié l’épanouissement de la trentenaire et davantage l’accomplissement de notre septuagénaire qui se permet une renaissance que l’on lit rarement dans les autres romans. Les péripéties qu’on leur impose m’ont données le sourire et la morale (peut-on s’occuper des affaires des autres ?) est très bien trouvée et illustrée. Dans ce roman, l’auteure se permet d’approcher les clichés sans s’en encombrer. L’histoire est bien bâtie, entre les deux points de vue, vivante et gaie. Elle aborde une multitude de petits thèmes bien posés. J’ai trouvé ce livre remarquable… un coup de coeur « roman d’été » à lire absolument !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d’abord à remercier Hugo Roman et NetGalley France pour l’envoie de ce roman. J’en avais déjà eu quelques échos sur différents blog de lecture et je dois dire que j’adore aussi bien le titre que la couverture, j’avais donc bien hâte de le découvrir. Se fut un réel coup de cœur, j’adore littéralement le ton de l’autrice, son histoire, ses personnages tous aussi attachant les uns que les autres (bon sauf un surtout) qui donne un excellent moment d’évasion, de rigolade même si certains thèmes sont plus sérieux que d’autres. Tout d’abord, le titre est vraiment accrocheur vous ne trouvez pas ? J’adore les titres à rallonge ! Et puis le pitch de l’histoire est génial. Leena Cotton se faire mettre aux congés forcés par sa boite, elle travaille non stop et commence un burn out. Il faut dire que cette dernière a perdu sa sœur un an avant et elle a du mal à remonter la pente. Quand à sa grand-mère Eileen Cotton, en plus de perdre sa petite fille, s’est vu quitter par son mari ! Elle sent qu’elle veut de nouveau rencontrer quelqu’un et qu’elle a besoin d’aventure. Elles trouvent ensemble une bonne idée : échanger leur lieu de vie pendant quelques semaines, Eileen part à Londres, Leena à la campagne ! L’une s’inscrit sur les sites de rencontres tandis que l’autre essaye de ne pas penser au boulot et reprendre les tâches de sa grand-mère dont l’organisation d’une fête au village ou encore s’occuper de sa mère. J’adore Eileen, une femme drôle, qui n’a pas la langue dans sa poche, qui sait ce qu’elle veut et sait se bouger. Elle est rigolote, j’ai adoré suivre ses aventures londonienne. Leena, elle, est accro au boulot, elle a la gagne aussi malgré son désespoir avec la perte de sa sœur. Elle n’arrive pas à remonter la pente et se retrouver ici ne fait que penser à elle, surtout que tous les habitants parle d’elle sans se retenir. Elle essaye aussi d’affronter sa mère à qui elle en veut énormément. Et puis, forcément, une jolie comédie comme cela ne pouvait être rien sans une petite romance. Les personnages sont tous géniaux aussi bien les amis de Leena à Londres qui accueillent à bras ouverts sa grand-mère que les habitants de ce village. Entre les grincheux et autres, elle trouvera des gens absolument géniaux et touchants. En résumé, Echange loft londonien contre cottage bucolique est un roman feel good comme on les aime. J’ai adoré le style de l’autrice, il est vraiment excellent, c’est bien écrit, le ton est très bon et le scénario est absolument génial ! Digne des meilleures comédies cinématographiques grâce à deux héroïnes géniales qui nous font passer un excellent moment de lecture. Des thèmes importants sont abordés tantôt avec légèreté, humour mais aussi plus sérieusement ce qui nous fait éprouver ce que peuvent ressentir les héroïnes devant les choses de la vie qui nous tombent dessus sans prévenir. Il faut savoir y faire face, ne pas succomber au chagrin, savoir rebondir et profiter de la vie. C’est une belle leçon dans ce roman, une belle histoire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un scénario désormais classique : un protagoniste qui ne va pas bien et qui décide de changer momentanément de vie, histoire de souffler un peu et de prendre du recul. Mais quand il s'agit d'un échange d'appartement avec une grand-mère de 79 ans, on sort un peu des sentiers battus. Il s'agit ici d'une lecture tout à fait plaisante, sur un ton léger et avec pas mal d'humour. L'auteur aborde toutefois des thèmes de société : comment faire le deuil d'un être aimé suite à une décès lié au cancer, comment aller vers son prochain pour éviter que des personnes âgées soient seule... à la ville ou aux champs. J'ai bien apprécié ce livre qui se lit quasiment d'une traite,et je remercie les editions Hugo ainsi que netgalley, de m'avoir permis de découvrir cette histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre purement détente, léger et drôle. L'héroïne s'écroule lors d'une importante présentation a son boulot et décide d'échanger son loft londonien contre la maison à la campagne de sa grand mère pour deux mois. Toutes les deux ont des objectifs différents durant cette période : trouver l'amour, faire le deuil de la petite sœur décédée il y a quelques mois, réapprendre à faire confiance à sa mère... Des personnages attachants : que ce soit les colocs de Londres que les habitants de la campagne. On s'attache à tous,, on sourit et ça fait du bien. Une lecture parfaite pour l'été.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grâce à #NetGalleyFrance et aux éditions HUGO ET COMPAGNIE , j’ai eu la chance de pouvoir lire #EchangeLoftlondoniencontrecottagebucolique de Beth O'Leary. Résumé : Leena Cotton est épuisée. Ce n'est pas elle qui le pense, c'est son corps qui le lui dit. Son burn-out explosif en plein milieu d'une réunion capitale parle à sa place. Pour la peine, son employeur lui impose deux mois de congés qu'elle ira passer – en traînant les pieds – dans le cottage de sa grand-mère, à la campagne. Elle aurait encore préféré mourir de surmenage que d'ennui... Eileen Cotton a pris une décision : puisque son époux de toute une vie l'a quittée du jour au lendemain, elle a désormais le droit de vivre pour elle-même. Et pourquoi pas même... vivre une relation charnelle passionnée, à 80 ans ? Mais dans son petit village du Yorkshire, les candidats au poste d'amant ne sont pas légion... Un problème ? Une solution ! La grand-mère et la petite-fille n'ont qu'à échanger leurs vies. Eileen ira habiter dans la colocation de Leena à Londres, où les beaux messieurs pullulent, tandis que Leena a pour mission de se reposer à la campagne et... de régler tous les problèmes qu'elle avait tenté jusqu'ici de mettre sous le tapis. Avec quelques conseils pour apprivoiser la trépidante capitale d'un côté, et un ou deux trucs pour gérer les voisins intrusifs de l'autre, les aventurières devraient s'en sortir... N'est-ce pas ? Mon avis : C’est une comédie romantique très touchante, où l’on suit en alternance le point de vue de Leena et d’Eileen et j’ai beaucoup aimé. Les deux héroïnes essaient d’apprivoiser les vies l’une de l’autre, tout en essayant de se reconstruire après des épreuves difficiles. L’intrigue, bien que peu originale permet d’aborder des thèmes plus profonds comme le deuil et ses conséquences sur les familles, la dépression, les problèmes de couples … . On sait assez rapidement comment l’histoire va finir mais malgré tout j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Leena et Eileen. J’ai vraiment passé un bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite à un burn-out Leena échange sa vie londonienne avec sa grand-mère Eileen qui vit à la campagne. J’adore les histoire à deux voix avec des personnages de plusieurs générations. Entre burn-out, deuil, relation amoureuse, rencontre, famille, rêve et expérience, on nous montre ici que peu importe l’âge, tout est toujours possible.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le nouveau roman de Beth O'Leary, "Échange loft londonien contre cottage bucolique"est une vraie pépite. Depuis sa sortie, j'avais littéralement flashé sur sa magnifique couverture et comme j'avais dévoré le précédent roman de l'auteure, il était inconcevable pour moi de passer à côté de ce livre. Et vous voulez que je vous dise ? J'ai vraiment adoré. Leena est une jeune londonienne qui se noit dans le travail, et c'est encore plus vrai depuis que la vie l'a privée de sa sœur Carla, décédée un an plus tôt d'un cancer. Depuis lors, elle est fâchée avec sa mère et ne lui parle plus que pour échanger des banalités par téléphone. Son quotidien bascule lorsqu'elle craque au travail et que son employeur la force à prendre 2 mois de congés payés. Sa première idée est de se rendre à la campagne chez sa grand mère Eileen. Eileen, de son côté est une femme de 79 ans très active pour son village et qui vient d'être quittée par son mari pour la prof de danse de salon. Un coup dur pour elle après tant d'années d'un mariage de convenance. Grand mère et petite fille vont décider d'échanger leurs vie. Leena viendra s'installer dans le cottage d'Eileen, renonçant à son portable sophistiqué et son ordinateur et Eileen se rendra à Londres dans le but de vivre son rêve citadin, allant même jusqu'à s'inscrire sur un site de rencontres ! Encore une fois la plume de l'auteure m'a enchantée. Fluide, visuelle, addictive. Elle nous entraîne dans ces deux tableaux avec Leena et Eileen. On s'attache à ces deux femmes si belles et si humaines. On aimerait les connaître en vrai, ne jamais refermer le livre pour ne pas avoir à les quitter. Et puis, comme toujours chez Beth O'Leary sous l'apparence d'un roman feel good, elle aborde des thèmes forts comme le deuil, la reconstruction, le droit à vivre sa vie, à continuer et à être heureux malgré l'absence. Et puis elle nous parle d'amour, l'amour entre deux amants, et cela même lorsque l'on a soit disant passé l'âge, l'amour filial entre parents et enfants mais aussi entre grands parents et petits enfants. Et il y a également une belle solidarité dans ce livre avec Eileen qui à Londres, durant son passage, va essayer de lutter contre la solitude des grandes villes, et Leena qui va découvrir l'importance en milieu rural du lien avec les voisins. C'est tendre, c'est émouvant, c'est drôle, c'est bouleversant, c'est la vie qui passe et dont on doit profiter, peu importe son âge, parce que la vie est trop courte pour se disputer, pour ne pas profiter, pour passer à côté de l'amour ! Bref, un roman très lumineux qui fait parfois pleurer, souvent sourire. Un roman qui fait du bien, qui fait voyager, qui fait aimer, qui fait rêver. Beth O'Leary, c'est un peu comme Jojo Moyes ou Mhairi McFarlane, une auteure de romans bien plus profonds qu'il n'y paraît et surtout qu'on a du mal à quitter et dont on reprendrait bien encore une bouchée. Merci aux éditions Hugo roman et à netgalley pour l'envoi de ce titre. Un énorme coup de cœur que je vous conseille à 200%.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Leena Cotton est proche du burn out. Une crise d'angoisse la terrasse en pleine réunion. Son supérieur lui demande de prendre des congés. Son adorable grand-mère, Eileen a une vie sociale bien remplie dans son village… elle cherche un compagnon pour partager son quotidien… mais autour de chez elle, peu de célibataires… Toutes les deux vont échanger leur lieu de vie. La grand-mère se retrouve en plein Londres pour tenter de trouver l'amour, en colocation avec les amis de Leena et cette dernière va assurer les activités sociales de sa grand-mère dans son joli cottage. Chacune va vivre des aventures plus drôles et mignonnes les unes que les autres. J'ai adoré cette comédie romantique. Que c'est drôle et savoureux! Les personnages sont attachants notamment cette grand mère tellement empathique, généreuse, pertinente et rigolote. La thématique de l'échange de vie est déjà fort intéressante, mais la particularité de la différence de génération est juste très émouvante. La plume de l'auteur est très agréable, rythmée et dynamique. J'ai passé un excellent moment de lecture. Merci à #netgalleyfrance et #echangeloftlondoniencontrecottagebucolique pour cette jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :