Les fils du pêcheur

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 12 mai 2021 | Archivage 10 nov. 2021
Les Escales, Domaine français

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Lesfilsdupêcheur #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Une chronique familiale tendre et lumineuse.

Alors que le narrateur vient d’apprendre qu’il sera bientôt père d’une petite fille, le téléphone sonne. À l’autre bout du fil, sa mère. Le bateau de son père, Jean, vient de sombrer « corps et biens ». Jamais Jean ne saura que sa petite-fille s’appellera Louise.

Peut-être pour lui rendre hommage, peut-être pour apaiser son chagrin, le narrateur se met alors à écrire le roman de ce coquillier blanc et bleu, Ar c’hwil, né presque en même temps que lui. Derrière l’histoire du bateau, c’est celle du père, de ses peines et de ses drames qui se profile. Mais aussi celle d’une famille, faite d’amour filial et fraternel. Une famille simple, où la pudeur des sentiments est de mise. Une histoire intimement liée à celle de la Bretagne, de la pêche et des crises qui ont jalonné la seconde partie du xxe siècle.

À travers une chronique à la fois intime et sociale évoluant sur près de soixante ans, Grégory Nicolas rend hommage au courage des pêcheurs et de ceux qui les attendent.

Une chronique familiale tendre et lumineuse.

Alors que le narrateur vient d’apprendre qu’il sera bientôt père d’une petite fille, le téléphone sonne. À l’autre bout du fil, sa mère. Le bateau de son...


Ils recommandent !

« A lire, forcément, quand on connaît le talent du bonhomme. » - Hervé Le Corre

« A lire, forcément, quand on connaît le talent du bonhomme. » - Hervé Le Corre


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782365696548
PRIX 13,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :