Notre feu

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 juin 2021 | Archivage 16 juin 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Notrefeu #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Colin a un corps parfait, qui lui obéit dès qu’il calcule sa foulée et sa pointe de vitesse sur la cendrée de la piste d’athlétisme… Seulement, lorsqu’il se retrouve face à Luce, la machine s’affole et s’enraye. Sa peau flambe, mais il est tétanisé par elle. Comment ça s’apprend, le désir ?

Colin a un corps parfait, qui lui obéit dès qu’il calcule sa foulée et sa pointe de vitesse sur la cendrée de la piste d’athlétisme… Seulement, lorsqu’il se retrouve face à Luce, la machine s’affole...


Formats disponibles

ISBN 9782700276626
PRIX 15,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je ne dirais qu'une chose sur ce roman : un véritable chef-d'œuvre ! A l'adolescence, on ne sait pas toujours comment faire avec l'amour, ce n'est peut-être pas le bon moment... ou tout simplement pas la bonne personne. Pendant ses vacances, Colin va rencontrer celle qui va devenir essentielle à sa vie, et le faire enfin se sentir heureux. Un véritable roman initiatique, que chaque adolescent devrait lire pour se sentir mieux face aux changements de l'adolescence, quand on est presque adulte mais pas encore vraiment. J'ai adoré ce livre, je vous le conseille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Colin, jeune homme de 17 ans sort avec la belle Luce. Lui, le sportif émérite, coureur passionné, perd totalement ces moyens face à la pression de l’amour. Trop de questions se bousculent, trop de désir et son corps ne répond plus ! Son départ en vacances dans une île de Bretagne et les rencontres qu’il va y faire, vont lui permettre contrôler ces envies. Il va découvrir des personnages hauts en couleurs, s'attacher à eux contre toute attente. J'ai aimé la relation que les parents ont avec leurs ados, le regard que ceux-ci posent sur eux et entre eux. La relation avec son frère déjà de qualité va s'approfondir. Cela donne de la profondeur au roman dans lequel on trouve de l'amour, de l'humour, de l'amitié, de l'intensité, de la sensualité ! Un livre sur les premières fois.... Merci pour ce joli moment !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment aborder l’amour quand on a 17 ans et qu’on n’y connait rien ? Colin, adolescent et grand sportif perd tous ses moyens face à l’amour. Trop de questions s’immiscent dans sa tête, trop de bouleversement et trop de désir qui finissent par bloquer son corps. C’est à partir son départ pour les vacances en Bretagne que sa vie va connaître un tournant. En effet, il va rencontrer Luce, celle qui va le mettre dans tous ses états ; mais aussi d’autres personnages auxquels il va s’attacher alors qu’on ne s’y attendait pas. Sa relation avec son frère va également évoluer et s’approfondir. Ce roman d’Alexandre Chardin est, pour moi, un véritable chef-d’œuvre autant pour l’histoire que pour le texte. Ce roman a quelque chose de profond qui nous touche. On y retrouve de l’amour, de l’humour, de la sensualité, des questions que nous nous sommes tous posées à un moment donné. J’ai dévoré ce livre en quelques jours à peine et je vous le conseille vraiment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Rageot et à Netgalley pour leur confiance. Je commencerai par parler du quatrième de couverture, qui est très bien fait parce qu’il ne dévoile que ce qu’il faut de cette histoire. Colin est un adolescent presque comme tous les autres. Il est excellent en athlétisme mais il ne l’est pas en ce qui concerne son intimité avec Luce, intimité sur laquelle ses copains ne cessent de lui poser des questions, eux qui se vantent de leur bonne fortune d’une nuit. Colin, lui, même s’il désire fortement Luce, et c’est bien naturel, ne veut pas d’une relation d’un moment, et se sent mal à l’aise face à elle, qui sait très bien ce qu’elle attend de lui. Dans une relation, il faut être deux pour la réussir, et c’est bien de le rappeler au cours de ce récit. Je note également ce fait rare dans la littérature jeunesse : Colin grandit au sein d’une famille dans laquelle les parents s’entendent bien, tout en ayant des personnalités bien distinctes. Mieux : ils se montrent à la fois soucieux de leurs enfants et respectueux de leur intimité. Oui, c’est difficile, fragile, mais possible d’être parents sans être intrusifs. Colin a en effet un petit frère, Théo, avec lequel il s’entend bien. Pas d’angélisme : l’entente entre les deux frères peut aller du beau fixe à la tempête mais Colin s’entendrait quand même avec Théo même si celui-ci n’était pas son frère (oui, je paraphrase le roman). Pour l’instant, ce sont les vacances, et tous les quatre partent ensemble, sur une île. Là, les deux frères feront des rencontres. C’est le propre des vacances aussi. D’un côté, Colin rencontre, grâce à son petit frère, une jeune femme qui fait un petit boulot d’été, en attendant de poursuivre ses études à la rentrée. De l’autre, c’est le marginal local, le fou diront certains, celui qui, selon ceux qui savent mieux que tout le monde ce qui est bon pour nos merveilleux concitoyens, refusent en bloc le progrès, c’est à dire les éoliennes, qui gâcheront la vue mais apporteront de l’électricité « bio ». Ah, il y en aurait à dire et à écrire sur la production électrique, et il est bon de poser les jalons dans un roman de littérature young adult. Il est bon aussi de rappeler que l’amour, le désir, ce n’est pas simple. Ce ne sont pas les prouesses dignes d’un film porno, ou les combinaisons vues sur un réseau social quelconque : pas besoin d’être trois pour aimer. Et j’ai l’impression que cela fait des années, pour ne pas dire une bonne décennie que les adultes (enfin, certains) alertent sur cette course à la performance, sur le fait que le porno est, pour un adolescent, le premier contact avec la sexualité, et qu’il en retient une foule d’idées assez/très dangereuses. Il est bon de rappeler aussi que construire une relation est possible, même si celle-ci débute pendant les vacances, le tout est d’être deux, de le vouloir à deux, d’essayer à deux, avec honnêteté. J’ai l’impression à la fois d’en dire beaucoup, et de ne pas en dévoiler tant que cela. J’espère que ce livre, qui traite de thèmes connus de manière différente, trouvera un large public.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman sur la première relation sexuelle du point de vue du garçon. Angoisses, pressions..... Un cadre idyllique et une belle histoire inter-génerationnelle. Roman prenant, sensible et réaliste.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman initiatique et nécessaire, chaque adolescent devrait le lire pour se sentir mieux dans sa peau face à cette période pleine de changements. On se cherche , savoir qui on est, on veut plaire ...Lorsque l on veux trouver sa place dans le monde des adultes . Je le recommande . merci beaucoup aux éditeurs Rageot et a Netgalley pour le partage .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu'est-ce que l'Amour quand on a dix-sept ans ? Celui avec un grand A, celui qui détruit tout sur son passage, celui qui fait perdre les pédales, celui qui hypnotise tant et si bien qu'il ne veut plus rien dire du tout... C'est le sentiment qui taraude Colin, qui a l'âge de tous les possibles. Il fréquente Luce, la jolie fille du lycée, mais quand il s'agit de passer à la vitesse supérieure, l'adolescent perd ses moyens. Quelques jours de séparation, les vacances, leur feront du bien. Mais sur l'île où Colin part avec ses parents et son petit frère, c'est peut-être l'inattendu qui se cache en embuscade. Une chose est sûre, après ce séjour, plus rien ne sera comme avant. Alexandre Chardin décrit avec les mots justes les tourments et les atermoiements des premières amours, celles qui bousculent, qui percutent, qui font grandir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec une écriture fluide, précise et dynamique, l'auteur Alexandre Chardin, nous entraîne le temps des vacances d'été dans le tourbillon de doutes, d'émois', de désir et d'angoisse d'un jeune garçon sportif de 17 ans, Colin.. Celui-ci part pour les vacances estivales sur une île avec sa famille et espère oublier son échec amoureux avec sa petite amie du lycée. Mais cette île va lui réserver de belles rencontres et ainsi bousculer ses préjugés… Un très beau roman que je recommande pour appréhender cette période charnière, délicate et parfois tempétueuse , entre adolescence et âge adulte. Merci à NetGalley et aux éditions Rageot pour la découverte de ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rageot et Netgalley pour cette découverte. "On n'est pas sérieux quand on a 17 ans" disait Arthur Rimbaud. Il est vrai que c'est un peu le cas de Colin. Grand sportif, un peu tête en l'air, Colin ne se prend jamais la tête. Avec personne. C'est un adolescent tout ce qu'il y a de plus normal. Et puis arrive cette chose qui lui tombe comme un cheveu au milieu de la soupe: l'amour. Celui avec un grand A. Colin tombe amoureux. Il découvre ces sentiments, ces sensations qui lui étaient, jusqu'alors, inconnus. Colin est dévoré de l'intérieur par ce feu. Quotidiennement il pense à elle. Sa bouche, son corps, ses mains, sa voix, son parfum. Et c'est ainsi que l'on découvre l'histoire d'un premier amour. Mais du point de vu d'un garçon. Un garçon complètement perturbé par tout ce qu'il ressent. Il y a d'abord des sourires, des regards. Il y a des instants d'hésitation, des remises en questions. Et puis il y a ces caresses, ces baisers, cette découverte du corps. Il y a ces vérités qui sont toujours bonnes à entendre. Colin est humain. Avec Luce à ses côtés, il aime, il déteste, il chérie, il pleure, il embrasse la vie. Notre Feu c'est l'histoire de l'adolescence dans toute sa splendeur. Alexandre Chardin nous partage là une histoire pleine de vérité sur les émoies de l'adolescence, sur l'amour, sur l'hésitation et la peur. C'est humain, ça réchauffe le cœur et le corps !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Colin traumatisé parce qu'il ne parvient pas à correspondre aux exemples d'adolescents assumant une sexualité performante et assurée que lui renvoient les modèles qu'il a autour de lui (porno, pression sociale du groupe d'ami·es, pression masculiniste...) part en vacances en famille dans une extrême tension. La rencontre avec Ava sur l'île et de Tristan un marin marginal, va lui permettre de résoudre une question importante de son histoire familiale et se faire confiance pour vivre sa sexualité. Un récit qui aborde de manière explicite et précise la sexualité des adolescent·es. Une partie du récit est très solaire, celle de l'éveil de Colin à la sensualité de sa sexualité naissante et en contraste les parties évoquant les moments passés avec Tristan en mer permettent de raviver un épisode dramatique de la vie de Colin et son frère pour le dépasser. La fin m'a cependant déroutée et je n'en ai pas encore trouvé un sens . L'écriture de cet auteur prolixe est toujours aussi belle. Un livre résolument pour les lycéen·nes.. C'est la raison pour laquelle je ne l'achèterai pas pour le CDI du collège...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Colin aime Luce mais, quand il est avec elle, il perd tous ses moyens. Un raté, la veille des vacances, provoque leur rupture. Sur l'ile où il part avec sa famille, il va faire des rencontres qui vont bouleverser sa vie. C'est un beau roman sur la sexualité des adolescents, notamment des garçons, ainsi que sur la fratrie, l'écologie et l'amitié. Je le recommanderais plutôt à des lycéens.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un peu "hard" pour des collégiens sauf des fins de 3e, ce livre décrit très bien la pression que les jeunes se mettent au sujet des prestations sexuelles, notamment les 1e fois. En fond il y a aussi une relation fraternelle, le dépassement par le sport, une amitié avec un vieil écolo et le problème des bords de mers dont la vue est gâchée par les éoliennes. Alexandre Chardin a une écriture vive et qui fait mouche et son récit dédramatisera les complexes des garçons face à leurs "performances". Utile donc!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai noté que je le recommanderais à mes élèves, malheureusement je ne pourrais pas le proposer en collège. Mais j'espère bien que mes collègues de lycée le mettront dans leur fond. Colin part en vacances en famille sur une île de l'Atlantique. Elles tombent bien ces vacances. Cela va être l'occasion pour Colin de faire le point sur sa relation avec Luce. Beau garçon, sportif, Colin n'en est pas moins mal à l'aise avec la sexualité et la pression continuelle de l'entourage (les amis surtout) ne l'aide pas à maîtriser ses désirs et appréhender la première fois avec sérénité. Sur "le caillou", Colin va rencontrer une jeune fille un peu plus âgée qui va l'aider à faire connaissance avec son désir, sans pression. Il va aussi rencontrer Tristan, un loup de mer solitaire et en colère. Il faut dire que la mairie veut faire installer des éoliennes au large, et dénaturer son horizon. A tous points de vue, ces vacances vont faire grandir Colin. J'ai aimé que le roman ne se focalise pas que sur la découverte de la sexualité de Colin, même si cette approche par la voix d'un garçon est vraiment nécessaire. Il n'y a pas de raison que les garçons soient d'office à l'aise avec leur corps et leur sexualité ; eux aussi subissent la pression de la société. Donc en plus, nous découvrons une belle histoire d'amour fraternelle (elle ferait rêver tous les parents !), et une réflexion écologique par la voix de Tristan. L'auteur ne donne pas de solution miracle, pas de "ça c'est bien et ça, ça ne l'est pas". Il nous laisse à notre réflexion. Et quelle fin !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie chaleureusement Rageot Editeur pour l'envoi, via net galley, du roman pour ados Notre feu d'Alexandre Chardin. J'apprécie cet auteur, dont j'ai lu deux romans dernièrement et je suis très heureuse d'avoir eu l'occasion de découvrir son dernier roman. Colin a un corps parfait, qui lui obéit dès qu’il calcule sa foulée et sa pointe de vitesse sur la cendrée de la piste d’athlétisme… Seulement, lorsqu’il se retrouve face à Luce, la machine s’affole et s’enraye. Sa peau flambe, mais il est tétanisé par elle. Comment ça s’apprend, le désir ? Notre feu est un roman qui traite d'un sujet peu traité dans la littérature jeunesse : le désir. Colin est un beau garçon de 17 ans, un lycéen sûr de lui, bien dans son corps et dans sa tête. Il court, c'est un athlète accomplit qui sort avec Luce, la plus belle fille du lycée. Mais depuis qu'ils sont ensemble, le lycéen est mal à l'aise. Quand il est face à elle, il ne sait pas comment se comporter. Beaucoup pensent que ça y est, ils couchent ensemble car ça fait quand même trois mois qu'ils s'en ensemble, c'est beaucoup. Sauf que Colin est mal à l'aise, il ne dément ni n'affirme l'information. La vérité, c'est qu'avec Luce il ne sait pas s'y prendre ! Il la désire toutefois il est très maladroit et coure à la catastrophe, lui qui coure si bien sur une piste ! L'été arrive, il va passer un mois sur une île avec ses parents et son petit frère de 12 ans. Arrivera t-il à comprendre ce qui se passe dans son corps et pourquoi il est aussi gauche avec une si jolie fille ? Peu de romans pour ados traitent du désir et j'ai trouvé celui-ci très bien ficelé. L'histoire est simple, mais le ton est juste, l'écriture pertinente et l'auteur n'en fait ni trop ni pas assez. Je n'ai pas envie d'en dire plus, le résumé se suffit à lui même. Je rajouterais juste que la relation entre Colin et ses parents est très saine, il n'y a pas de tabous. Il n'est pas toujours facile avec son petit frère, il est un peu trop brut de pomme mais là encore c'est assez sain et ça se comprend. Notre feu est un roman très touchant, avec de nombreux personnages forts (y compris les personnages secondaires) et j'ai adoré ma lecture. Ma note : cinq étoiles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman très intéressant car pour une fois les affres de l'adolescence sont racontées d'un point de vue masculin. Je ne connaissais pas cet auteur et j'ai bien aimé son style ! On s'attache aux différents personnages, je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'originalité de ce roman est d'aborder la question de la sexualité et du désir du point de vue masculin à l'adolescence. Colin, 17 ans, est un adolescent presque comme tous les autres. Il est excellent en athlétisme, a une bande de copains et sort avec Luce. Tout le monde pense qu'ils ont déjà franchi le cap et Colin ne le dément pas. Mais il est mal à l'aise lorsqu'il se retrouve seul avec elle. Il sait ce que tout le monde attend de lui et Luce, la première mais il a un blocage. A l'occasion des vacances d'été, il part en vacances avec son petit frère et ses parents, sur une île, où l'accès à internet est plutôt alèatoire. Et ce n'est pas plus mal ! Cet été-là lui permettra de grandir gràce à sa famille et à ses rencontres. Une parenthèse qui permet d'interroger sur les relations familiales, l'apprentissage de la sexualité et du désir mais également sur l'évolution de la société. Alors que les adolescents grandissent avec le culte de la performance dans tous les domaines et notamment dans la sexualité, ce roman remet le désir et le plaisir au centre des relations amoureuses. Les personnages secondaires sont également très intéressants : Luce, ses parents, Théo (le petit frère), le marginal, Tristan qui refuse les éoliennes (qui, pourtant produiraient de l'électricité bio) et Ava, jeune étudiante de 20 ans qui a déjà un passé amoureux compliqué... Chacun à leur manière permet à l'auteur de dépeindre la réalité de la société et d'interroger le lecteur. Tout cela dans une style poétique et descriptif qui permettent au lecteur de passer un très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Colin est beau comme un dieu, sportif en plus, et il sort avec la belle Luce. Mais à 17 ans, alors que tout le monde "l'a fait" et que ses copains pensent que Colin aussi, Colin craque. Le désir est trop fort et les questions trop nombreuses, sa première fois avec Luce est un fiasco et Colin se sent tre1s mal. Heureusement, le départ en vacances avec sa famille, loin de Luce et des réseaux, avec un téléphone qui fonctionne mal, vont l'obliger á réfléchir à ses réels désirs, et de rencontrer de nouvelles personnes atypiques dont la promiscuité sur l'île va lui donner l'occasion d'être lui-même et de profiter de la vie. Les personnages sont hyper attachants, bienveillants sans être mièvres, bourrus sans être caricaturaux, en un mot : touchants. Un chouette roman, profond sur le désir et les premières fois, qui peut répondre à beaucoup de questions de nos ados qui se veulent dans 'la norme". Bravo et merci !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alexandre Chardin traite ici avec beaucoup d’originalité et de subtilité la question de la découvertes et des troubles du désir chez les adolescents. Un vrai coup de coeur en littérature jeunesse avec ce titre « Notre feu » publié aux excellentes éditions Rageot. Ce titre aborde la question de l'apprentissage sexuel et sentimental et nous explique comment on s'approprie son corps et on fait face aux déceptions quotidiennes et aux troubles du désir. Notre feu est le portrait- ardent forcément- d'un garçon soumis aux dicktats contemporaines- culte de la virilité, injonction de la performance), un récit puissant qui retranscrit avec justesse les habitudes des jeunes d'aujourd'hui confronté à la formation sexuelle via les réseaux et aux faux clichés sur la sexualité qui sont véhiculés. L’auteur a une écriture crue, sincère, directe, amplifiée par un décor insulaire qui rajoute au charme de ce roman jeunesse et donne une belle raisonnante contemporaine aux adolescents d’aujourdhui.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On fait la connaissance de Colin, un garçon de 17 ans qui a tout pour lui : il est entouré d'une famille aimante, sort avec la plus jolie fille du lycée, il est beau gosse et populaire en plus d'être un sportif accompli. Pourtant, tout ne se passe pas vraiment comme il le souhaiterait. Il perd ses moyens quand on attend de lui qu'il fasse ce dont tous les gens de son âge ont (soit disant) envie, mais il fait comme si, pour sauver les apparences. Des vacances en famille vont lui permettent de s'éloigner de tout ça mais aussi de faire une rencontre. Une rencontre qui va tout chambouler et va lui permettre de se découvrir, tout simplement. Un roman sensible sur la pression qui pèse sur les épaules des garçons, cette course à la performance qu'on leur demande quand il est nécessaire de prendre son temps. On y parle de désir, de plaisir, mais aussi de l'importance du dialogue entre deux personnes consentantes dans ce qu'elles engagent ensemble, que ce soit bref ou sur le long terme. J'ai regretté qu'il soit si souvent fait mention du surpoids du personnage féminin d'une manière que j'ai trouvé parfois péjorative. Après coup je me suis demandé si cela faisait aussi partie des normes sociales intégrées par notre héro qui oppose alors poids et beauté comme pour se justifier et ce serait plutôt cohérent. En somme, "Notre feu" est un superbe roman initiatique qui décrit avec justesse la passion dévorante des premiers émois, l'ivresse des sentiments amoureux, la violence qu'entrainent certains combats. Une lecture brève, exaltante et brutale qui ne peut laisser indifférent. Un grand merci aux éditions Rageot pour cette belle lecture!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman sensible sur le désir amoureux Colin, maître de son corps sur la piste d’athlé et roi des perfs, perd tous ses moyens devant Luce. Luce est sa copine depuis quelques semaines. Luce est tellement belle…Et ses potes qui lui mettent la pression ! Son départ en vacances tombe à pic, il n’a qu’une envie : oublier son dernier rencard avec Luce, il a été si « nul », quelle humiliation. Pendant son séjour, Colin va faire des rencontres importantes qui vont changer son regard sur lui et sur les autres. Un roman au ton juste et aux personnages très attachants. A lire ! A partir de 14/15 ans

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :